Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

  Le Yucca Flat est un bassin fermé au sein du Nevada Test Site, où 827 essais nucléaires atmosphériques et principalement souterrains ont été effectués entre 1951 et 1992. Le choix de cette zone fut fait en fonction de la topographie plate permettant une bonne observation des tests atmosphériques ; la composition et la profondeur des sols sédimentaires d’origine érosive, faciles à creuser, ont constitué un milieu idéal pour la réalisation de tests souterrains.

 

Exercise_Desert_Rock_I_-Buster-Jangle_Dog-_002.jpgNevada Test Site -  Opération Buster, tir aérien "Dog" en novembre 1951. Les troupes n'étaient stationnées qu'à 9,7 km. du blast. - photo archives U.S.Departement of Defense.

 

Operation_Emery_-_Baneberry.jpgNevada - Yucca Flat - Le 18 décembre 1970, le test nucléaire souterrain Baneberry, au site de test du Nevada à laisser s'échapper de la radioactivité dans l'atmosphère. Baneberry avait une puissance de dix kilotonnes . Il était enterré à environ 275 mètres sous la surface du Yucca Flat, proche de la bordure Nord du NTS. - Photo courtesy of National Nuclear Security Administration / Nevada Site Office

 

Les explosions souterraines n’ont pas excédé 500 kilotonnes dans la région. Les tests les plus importants étaient annoncé par le gouvernement, car l’onde de choc de l’explosion pouvait être ressentie comme une activité sismique jusqu’à Las Vegas.

 

Wfm_area51_map_en---Finlay-McWalter-copie.png                Situation du NTS at autres zones militarisées du Nevada  - doc. Finlay Mc Walter

 

 

Le Yucca Flat est percé de centaines de cratères de subsidence causés par les essais souterrains. La chaleur dégagée par les explosions nucléaires a vaporisé le sol et le socle rocheux, créant une cavité qui a causé l’effondrement ultérieur du sol … lui donnant un aspect lunaire.

En avril 1997, le département de la production d’énergie a projeté la restauration des sites nucléaires. Le but était d’enlever ou de réduire les quantités de matériaux radioactifs dans les sols et de contrôler une possible contamination dela nappe phréatique. En 2007, devant l’énorme coût du projet et l’impossibilité virtuelle d’un nettoyage efficace, la zone a été requalifiée en "national sacrifice zone ".

 

cratering-from-underground-nuclear-test---Yucca-flat----Nat.jpg

Nevada - Yucca Flat : cratères causés par les essais nucléaires souterrains - photo Nevada encyclopedia on line

 

A proximité du Nevada Test Site, un  projet fut initié en 2002 pour construire un dépôt de déchets nucléaires, ancien combustible de réacteur nucléaire et autres déchets radioactifs de haut niveau, sous la Yucca Mountain, une dorsale en bordure de l’Etat de Californie. Malgré les contestations de la part des écologistes et résidents de Las Vegas, situé à 160 km., le projet fut approuvé par le Congrès des Etats-Unis. Sous l’administration Obama, le projet fut mis au frigo, pour des raisons politiques, non pour des raisons techniques ou de sécurité. Un rapport du secrétariat à l’énergie de janvier 2012 met l’accent sur l’urgence à trouver un dépôt géologique, sûr, mais aussi que toute installation future doit tenir compte de l’avis des citoyens.

 

Yucca_Mountain---Fastfission.jpg                 Nevada - la dorsale de Yucca Mountain - photo Fast fission (le bien nommé)


Mais était-ce bien sérieux de vouloir le placer dans cette zone ?

Quelques arguments qui en font douter :

- Cette zone est à haut risque sismique, avec au moins trente trois failles sismiques dans la région , dont deux coupant le site proposé pour le stockage. Outre les risques causés par un séisme durant les manipulations des combustibles usés en surface, les failles permettent une circulation des gaz et des eaux pouvant accélérer le vieillissement des conteneurs, ou les briser, avec fuite des déchets et pollution de la nappe phréatique et de l’environnement.

- Cette zone a un long historique d’activité volcanique. Le plus récente a concerné Lathrop Wells, à seulement une dizaine de kilomètres du site proposé, et serait datée de quelques millénaires. Tout mouvement de roches en fusion peut chauffer l'aquifère et propager par les failles de l’eau géothermale et de la vapeur, pouvant corroder les conteneurs ou disperser leur contenu dans l’environnement.

 

Lathrop-Wells---Yucca-mountain.gif                     AGENCY FOR NUCLEAR PROJECTS NUCLEAR WASTE PROJECT OFFICE


- Les eaux de pluies et de fonte neigeuse pourraient rencontrer ces déchets caractérisés par une température propre élevée durant les premières années de stockage … engendrant une transformation énergétique et instantanée en vapeur, engendrant une réaction non maîtrisable.

- Une transmission de la radioactivité aux eaux de la nappe phréatique ne peut être exclue avec certitude.

- De possibles changements du niveau de la nappe phréatique, liés à des modifications climatiques , ne peuvent être connus sur le long terme, à l’échelle des longues périodes nécessaires pour la diminution de radioactivité.

 

Sources :

- On line Nevada encyclopedia - Nuclear Nevada - link

- Nevada state - Yucca scientific and technical concerns - Agency for nuclear projects, nuclear waste project office - link

- Los Alamos National laboratory - Yucca Mountain - link

- Vidéo sur les sites de tir - link

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog