Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

 

 

Las Pilas volcanic complex includes a cluster of cones, of which Las Pilas (El Hoyo), in the center background, is the largest. A N-S fracture system cutting across the cone has produced numerous well-preserved flank vents, including maars. Cerro Asososca is the prominent conical volcano in the right foreground of this photo from the SW. Cerro Grande is the peak at the upper left.                          Photo by Jaime Incer, 1981  in GVP

 

 

 

                                  Carte de situation - Bice, Univ.of California, Berkeley 1980 - in GVP


Le puit d'effondrement (150 m. de profondeur) a été produit vraisemblablement par une activité éruptive de type Hawaïen. Contrastant avec ce dynamisme, Las Pilas, Asososca et le Cerro Negro sont principalement des cônes de scories produits par des éruptions de type strombolien.

 

Le complexe volcanique Las Pilas se compose de différents cônes répartis autour du volcan Las Pilas.

Un système de fractures, vaguement orienté N-S. coupe le volcan Las Pilas et est jalonnée d'évents latéraux bien préservés et de maars. A part une possible éruption dans le courant du 16° siècle, la seule éruption historique certaine du Las Pilas a eu lieu dans les années 1950, au départ d'une fissure coupant le flanc est. ( GVP) - photo H.Williams - NOAA - émission de vapeurs à partir de fissure.

 

La caldeira "El Picacho" : cette structure hemicirculaire, d'un diamètre de 1,5 km., correspond  aux restes d'un paléovolcan qui s'est effondré. La caldeira  a été recouverte par une série de coulées de lave provenant  de l'ancien volcan ayant formé sa structure et qui se pépartissent en deux grandes zones différenciées. Une zone plus plate et boisée correspond à des dépôts fluviolacustres de différentes origines ( volcan Paléo-Hoyo, volcan El Hoyo et matériel érosif).

 

Le volcan Paléo-Hoyo : d'un diamètre de 4 km., avec une pente uniforme de 14°, cette antique structure est couverte des cendres émises par l'actuel volcan El Hoyo.

 

Le volcan Cerro Ojo de Agaua : cette entité englobe le Ojo de agua (813 m. - cratère de 200 m. de diamètre, profond de 80 m.) et un petit cône situé à l'ouest (haut de 720 m. - cratère de 100 m. de diamètre).

 

Le volcan El Hoyo ("le trou")

 

 

                        Pit crater sommital de l'El Hoyo, 400 m. de diamètre - photo worldnomads.

 

Ce volcan circulaire, de 2 km. de diamètre basal et d'une hauteur de 1.088 mètres, a des pentes uniformes de 20° et a été formé par une succession de coulées de lave et de flux pyroclastiques intercalés.

Trois cratères d'effondrement (pit crater) aux parois abruptes et de diamètres respectifs de 400, 200 et 80 mètres parsèment le sommet, le plus grand lui ayant donné son nom : "El Hoyo". Les coulées de lave émises par le cratère sommital, les tunnels de lave et les surfaces de lave Pahoehoe seraient caractéristiques d'un dynamisme de type Hawaïen (van Wyk de Vries - London 1993).


                      Le volcan ASOSOSCA et la lagune (maar) - photo worldnomads.


Sources :


- FOTOGEOLOGÍA DE LOS COMPLEJOS ESTRATOVOLCÁNICOS EL HOYO Y ASOSOSCA (NICARAGUA)

Elena Badilla, Ignacio Chaves, Lepolt Linkimer, Héctor Zúñiga y Guillermo E. Alvarado, Escuela Centroamericana de Geología, Universidad de Costa Rica

                  http://www.cenapred.unam.mx/cgi-bin/popo/reportes/consulta.cgi

- Ineter - Instituto Nicaragüense de estudios territoriales :
                                         www.ineter.gob.ni/geofisica/.../hoyo/info.html

- GVP - Las Pilas link

- articlesur les énergies renouvelables, dont la géothermie, par
   l'université libre de Bruxelles (ULB) :
        http://www.ulb.ac.be/sciences/dste/sediment/pages_perso/Preat_fichiers/LECON%2010-2007.pdf

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog