Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

 

ENCI101

Paysage de la région de Campo de Calatrava - l'interprétation de son origine volcanique est difficile - photo Los Volcanes / Centro de estudios de Castila-La Mancha - Dra. Elena Gonzalez Cardenas.

 

 Campo de Calatrava forme une région naturelle et historique appelée "La Don_Quijote_and_Sancho_Panza---Gustave-Dore-1832-1883.jpgMancha", à l'ouest de la Castille et centrée sur la province de Ciudad Real.

La région de La Mancha est connue pour avoir été évoquée dans le roman El Ingenioso Hidalgo Don Quijote de la Mancha, écrit vers 1606-1615 par Miguel de Cervantes. Le héros est devenu l'archétype du "Don Quichotte", rêveur et justicier idéaliste et irraisonnable.

 

Don Quichotte de La Mancha et Sancho Panza - gravure de Gustave Doré (1832-1883).


 

ANOMALIBCes champs volcaniques datent principalement du Pliocène et du quaternaire, entre 8,7 Ma et 5.200 avant JC (Gonzalez 2007).

 

Sur plus de 5.000 km² se répartissent plus de 300 cônes pyroclastiques basaltiques à foiditiques, des maars et des dômes de lave, dans un contexte de rifting continental.

 

Le relief de la région est doux et seulement modifié par la présence d'édifices volcaniques érodés, dont la forme a influencé la toponymie : "Negrizal de las Casas", "Cabeza Parda", "Cerro Moreno", etc.

Un peu de vocabulaire local :

cônes ou "cabezos", dômes ou "castillejos", coulées ou "négrizales", maars ou "hoyas", "aljibes", "navas" et "navazos".


Le degré de conservation de ces structures dépend de divers facteurs:

- l'âge de l'éruption et sa situation géographique

- la forme primitive de l'édifice volcanique

- la nature et le volume des matériaux émis

- l'existence ou non d'exploitations minières.

Tous ces facteurs rendent parfois difficile l'identification de la structure volcanique.

 

CVC---La-Hoya-de-Cervera.JPGLa Hoya de la Cervera - un maar asséché - photo Los Volcanes / Centro de estudios de Castila-La Mancha - Dra. Elena Gonzalez Cardenas.

 

Les mécanismes éruptifs responsables de ces morphologies sont soit de type strombolien, soit de type hydromagmatique ... soit d'une succession  de ces mécanismes sur un même site.

 

Le volcanisme strombolien est responsable de la formation de petits cônes plus ou moins arrondis par l'érosion. Leur diamètre varie de quelques centaines de mètres à 2 km., et leur hauteur de 20 à 120 mètres, avec seulement occasionnellement une dépression cratérique. Des coulées de différentes importances en émanent, parfois longues de 6 à 7 km.

Ce type d'éruption est représenté par les volcans  La Yezosa, à Almagro, et le Cerro Gordo, à Valenzuela de Calatrava.

 

Cabezo-del-Rey---Los-volcanes.JPGLe Cabezo del Rey - 1250 x200 m. - alt. : 680 m. - activité strombolienne - laves mélilitiques - photo Los Volcanes / Centro de estudios de Castila-La Mancha - Dra. Elena Gonzalez Cardenas.

 

 Le volcanisme hydromagmatique, plus fréquent dans la région, est cependant plus difficile à identifier, n'ayant laissé que des maars, emplis d'eau et à l'aspect lacustre, ou au contraire desséchés.

 

Un exemple typique est donné par Hoya del Mortero, à Poblete.

 

hoya-del-mortero---maar---Los-Volcanes.JPGLe maar asséché de Hoya del Mortero - photo Los Volcanes / Centro de estudios de Castila-La Mancha - Dra. Elena Gonzalez Cardenas.    

 

MAPA.jpg                                                        carte uclm.es

 

Sources :

- Global Volcanism Program - Calatrava

- Volcanismo del Campo de Calatrava - Universitad de Castilla-La Mancha - par Pablo Higueras.

- Campo de Calatrava - los volcanes - par E. Gonzalez Cardenas - link

- Aspectos geomorfologicos del volcanismo hidromagmatico del Campo de Calatrava,  par E. Gonzalez Cardenas - Ciudad Real

Commenter cet article

Noela 29/10/2015 21:23

la vie est belle comme dans les images!

Fred 03/01/2012 11:21


-7200 ans....entre l'Eifel, la chaine des Puys, la Garrotxa, les volcans Italiens, il ne faisait pas bon se ballader en Europe de l'Ouest, durant ces millénaires......sans parler des vagues de
froids, des mammouths, des tigres, des ours affamés. brrrrr

Bernard Duyck 03/01/2012 18:52



La belle vie !!!  ... mais sans doute très courte.



Articles récents

Hébergé par Overblog