Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Dossiers

Depuis que nous nous préoccupons de l’effet de serre, et de la quantité de dioxyde de carbone que nous émettons par an, certains veulent se déculpabiliser en incrimination la part prise par les volcans dans les émissions.

Terry Gerlach, un géologue de l’USGS, a examiné la question … histoire de tordre le cou à cette désinformation, qui veut que quels que soient nos efforts en la matière, ils sont mis à mal par une seule éruption volcanique importante.


Avant d’examiner les chiffres, il convient de revoir le pourcentage moyen de CO2 dans les gaz volcaniques :


Examples of volcanic gas compositions, in volume percent concentrations
(from Symonds et. al., 1994)

 

Volcano
Tectonic Style
Temperature

Kilauea Summit
Hot Spot
1170°C

Erta` Ale
Divergent Plate
1130°C

Momotombo
Convergent Plate
820°C

H20

37.1

77.2

97.1

C02

48.9

11.3

1.44

S02

11.8

8.34

0.50

H2

0.49

1.39

0.70

CO

1.51

0.44

0.01

H2S

0.04

0.68

0.23

HCl

0.08

0.42

2.89

HF

---

---

0.26

 

Le gaz prépondérant est la vapeur d’eau, suivi par le dioxyde de carbone, avec des différences considérables selon les volcans, leur situation et l’environnement géodynamique : caractéristiques tectonique et température des magmas/laves.

Les taux de CO2 varient entre 1,44 et 48,9 % en vol. (dans les exemples pris).

 

carbon_cycle.jpg

Cycle du Carbone - chiffres jaunes : flux naturels - chiffres rouges : contributions humaines / en gigatonnes par an.

This diagram of the fast carbon cycle shows the movement of carbon between land, atmosphere, and oceans. Yellow numbers are natural fluxes, and red are human contributions in gigatons of carbon per year. White numbers indicate stored carbon. (Diagram adapted from U.S. DOE, Biological and Environmental Research Information System.)

 

 

 

 

En compilant les études sur les émissions volcaniques annuelles globales de CO2, réalisées grâce à des mesures à distance, des mesures aériennes dans les nuages de gaz et des mesures à proximité des volcans sous-marins, Gerlach arrive à une moyenne de 0,15-0,26 gigatonnes (milliards de tonnes) par an, incluant les éruptions sous-marines et aériennes. Cela semble énorme, mais comparé aux émanations anthropiques, on relativise : elles sont de 35 gigatonnes par an.

La production anthropogénique de CO2 est donc 135 fois plus importante que la production volcanique. Ce facteur, appelé ACM – Anthropogenic CO2 Multiplier -  par Gerlach, était en 1900 de l’ordre de 18 !


Mais que se passe-t-il en cas d’éruption suffisamment importante pour influencer le climat, du type de celle du Pinatubo en 1991 ?  Reprenons le chiffre moyen des émissions volcaniques de CO2 de 0,26 gigatonnes /an … il passerait dans le cas d’une éruption à caractère climatique à 0,31 gigatonnes /an, soit une augmentation de 0,05 gigatonnes CO2/an .

Autrement dit, il faudrait 700 Pinatubos pour égaler la production anthropogénique de CO2, soit une émission d’environ 3.500 km³ de magma, ou en gros 8 éruptions de "supervolcans".

 

Pinatubo-91.jpgMettez-vous le chiffre en tête : il faut 700 Pinatubos pour égaler notre production de dioxyde de carbone. - doc. Eos / T.Gerlach / USGS.


Source :  

- EOS / American Geophysical Union newspaper – Volcanic versus anthropogenic carno dioxide (v.92, n°24, p. 201-203)  14.06.2011– by Terry Gerlach / USGS - link in Earth magazine 

- Cycle du carbone - Nasa Earth Observatory - link

Commenter cet article

caudron jean-marc 11/07/2011 21:03



Félicitations pour votre blog. Vraiment du beau travail.JMC.



Articles récents

Hébergé par Overblog