Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Taftan---Yogesh-Masuria---treklens.jpg

                     Les Monts Taftan, dans le sud-est Iranien - photo treklens / Yogesh Mazurian

Bien que dans le cadre général du déplacement de la plaque arabique, la zone de subduction de Makran , au sud-est de l'Iran, est caractérisée par la subduction de la croûte océanique d’Oman sous la plaque eurasienne. Cette zone est comprise entre la zone de collision entre les plaques Arabique et Eurasienne, le long des monts Zagros, à l’ouest et la zone de collision entre la plaque Indienne et la plaque Eurasienne à l’est. L’angle de la dalle plongeante est faible, environ 20°, et possède un faible ratio d’activité sismique.

La zone de subduction de Makran, de direction est-ouest, est longue de plus de 800 km. Le fossé, associé au front d’accrétion actuel, ne présente pas le relief typique des autres fosses océaniques de par le monde. L’érosion extensive de la chaîne himalayenne et les nombreuses rivières coulant dans la partie nord de la Mer arabique  ont empli le fossé de sédiments d’une épaisseur atteignant plus de 7 km. Cette zone est sous surveillance active, en raison d’un risque potentiel de tsunami.

PakistanPBmap.jpgGrandes lignes tectoniques : zones de collision et la Makran subduction zone (en violet) - image google annotée / Wired science.

 

WATER_11069_2008_9259_Fig2_HTML.jpg          Séismes et tsunamis avec dates - Tectonique locale de la Makran Subduction Zone - MSZ -

                                                                    doc. Springer

Plusieurs volcans parsèment la zone : le Bazman le Taftan, et différents champs volcaniques.

Volcans-SE-Iran---GVP.jpg Situation des volcans et champs volcaniques du SE Iranien et du Pakistan - map produced by S. Purcell / GVP

 

Volcans-SE-iran----G.Mc-Call.gif             Alignement des centres éruptifs calco-alcalins du SE de l'Iran - doc . G. McCall

Le volcan Bazman est un stratovolcan à dominance andésitique culminant à 3.490 mètres, coiffé d’un cratère de 500 mètres de large. Des cônes satellites sont responsables de coulées de lave de composition "basalte à olivine", dont certaines proéminentes et marquées par des levées. Aucune éruption historique n’a été enregistrée mais une activité fumerollienne mineure persiste.

 

Bazman---Aster-copie-2.pngLe volcan Bazman, au centre de l'image - imposante coulées de lave avec "levées" d'un cône satellite, en bas à gauche - image ASTER - Nasa

Le volcan Taftan est un stratovolcan andésitique dominé par deux sommets proéminents, établi sur une zone volcanique à cheval sur le Bélouchistan (SE Iran) et le Pakistan. Le sommet sud-est bien préservé culmine à 3.940 mètres ; il a été la source de coulées de lave à l’aspect récent. Le sommet du cône sud-est abrite une zone fumerollienne active. Le cône nord-ouest profondément découpé est daté du Pléistocène.

Taftan-volc.-google.jpg                                                Le Taftan en hiver - photo Google

 

Taftan---Naser-Ramezani.JPG             La zone fumerollienne sommitale du Taftan - photo Naser Ramezani

Taftan en Perse signifie " l’endroit de la chaleur ".

Un champ volcanique "sans nom" est situé entre les volcans Bazman et Taftan . Ce champ est composé de cônes et cratère parfaitement conservés qui se sont mis en place entre un groupe de pics calcaires datés du Crétacé. Il a produit des coulées de lave basaltique au quaternaire.

Unnamed-volc.-Makran-SE-Iran---Nasa-Landsat7.jpgChamp volcanique entre le Bazman et le Taftan - coulées de lave basaltique - image Nasa Landsat 7

Plus à l’ouest, le champ volcanique Qal’eh Hasan Ali se compose de 14 maars datés de la fin du Quaternaire.

Ces maars ont un diamètre variant entre 150 et 1200 mètres ; le plus grand, qualifié de Grand cratère, a un diamètre de 1.200 mètre pour une profondeur de 200 à 300 mètres. Leur âge est estimé, sur base de leur degré d’érosion, entre 5.000 à 50.000 ans ; ils se sont formés en perçant un désert alluvial, un socle granodioritique et des roches volcaniques dans une zone située à plusieurs centaines de kilomètres des plus proches volcans du quaternaire.

Qual-eh-Hasan-ali---SE-Iran----Nasa-Landsat7.jpgLe champ de maars Qal'eh Hasan Ali / SE Iran -  au centre, le "Great crater" - image Nasa Landsat 7

 (worldwind.arc.nasa.gov)

 

Sources :

- Global volcanism Program - Volcanoes of the Middle-east - Iran and Afghanistan.

- Structure of the Makran subduction zone from wide-angle and reflection seismic data - by C. Kopp & al. 

- Subduction in the Western Makran: The historian’s contribution - by R.M.W. Musson

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog