Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

the-beauties-of-Iran.jpg

                         Montagnes iraniennes - photo Beautés de l'Iran/ Elias Pirasteh


La tectonique et le volcanisme de l’actuel Iran est lié aux mouvements de la plaque arabique, à sa séparation d’avec le continent africain et se remontée en direction du nord-est vers l’eurasie … dans le cadre de la fermeture du paléo-océan Téthys. Ce schéma se complique par les déformations dans la zone d’orogenèse active alpine-Himalaya.

 

Fermeture de Téthys - JP. Defert education.fr    Mouvements de la plaque Arabique et fermeture de Téthys - doc. JP. Defert / éducation.fr

 

Différentes plaques et micro-plaques (blocs) sont incriminées : les plaques arabique, indienne et eurasienne, les blocs iranien et turc. L’ensemble du plateau iranien est compressé et soumis à un processus de surrection, d’où naissent de jeunes chaînes de montagnes, comme les monts Zagros, au sud-ouest, et l’Elbourz (Alborz mountains), en bordure de la mer Caspienne au nord. Ces mécanismes tectoniques impliquent de nombreuses failles et une sismicité diffuse et fréquente concentrée au nord et au sud de l’Iran où se retrouvent les failles principales.

 

image001.gif                          Failles de la plaque Arabique et de la micro-plaque Iranienne 

 

650px-Iran_topo-fr.jpg          Topographie de l'Iran - les monts Zagros et Elbourz et les déserts du Lut et Kavir

 

iran-subdivisions--1-.jpg                                Carte géologique de l'Iran - doc. Iran Geological Survey

 

Au sud de la Caspienne, trois grands volcans ressortent du paysage, le Sahand, haut de 3707 m., le Sabalan , atteignant 4811 m. et le Damavand, qui culmine à 5670 m.

 

Sabalan---Arte-tv.jpg                                          Le massif volcan Sabalan - photo Arte Tv

 

Le plateau Iranien inclut le bloc Lut, un désert aride situé dans l’est du pays. Le bloc Lut est bordé au nord par la faille Dourouneh, au sud par la dépression Jazmurian et le prisme d’accrétion du Makran. Il est séparé du reste du plateau par les failles Nehbandan à l’Est et la faille Nayband à l’ouest. Ce bloc est largement recouvert de roches volcaniques du Néogène.

 

Les dunes vertes de Dasht-e Lut - Didier Schürch

  "Les dunes vertes du Dash-e-Lut" - le désert de Lut fait partie du plateau iranien -  photo Didier Schürch

 

irp-14082012-1.jpg                                      Iran / Turquie : zones de hauts risques sismiques

 

Les principaux séismes en Iran depuis quarante ans (source : AFP)

L'Iran a été frappé a de nombreuses reprises par des séismes de grande magnitude, qui ont fait de très nombreuses victimes.

Voici les principaux :

- 1er septembre 1962 : 12.000 morts, 200 villages détruits dans le district de Qazvin (ouest de Téhéran)  
- 31 août 1968 : environ 10.000 morts dans la province de Khorassan (Nord-Est), magnitude 7,4 sur l'échelle de Richter 
- 10 avril 1972 : 5.044 morts, 45 villages détruits dans la région de Ghir (province de Fars - Sud)
- 16 septembre 1978 : 25.000 morts dans l'Est. La ville de Tabass est entièrement détruite par ce séisme de magnitude 7,5 (15 000 morts).  
- 11 juin 1981 : Plus de 1.000 morts et 950 blessés dans la province de Kermann (Sud-Est). La ville de Golbaf est la plus touchée. Le 28 juillet, un nouveau séisme fait 1300 morts dans la même région  
- 21 juin 1990 : 37.000 morts dans les provinces de Ghilan et de Zandjan (Nord-Ouest). Ce tremblement de terre d'une magnitude de 7,7 - le plus meurtrier en Iran à ce jour - a dévasté en quelques secondes 2100 km² comprenant 27 villes et 1871 villages.  
- 28 février 1997 : un millier de morts dans la région d'Ardabil (Nord-Ouest)
1745601 5 94e3 ill-1745601-3091-iran-x1i1 d8c5b9d13155aefdd- 10 mai 1997 : environ 1.600 morts dans la région de Birjand (Est). Magnitude de 7,1 sur l'échelle de Richter.
- décembre 2003 : le séisme le plus meurtrier ces dernières années a tué 31.000 personnes, soit un quart de la population, dans la ville de Bam.
- 11 août 2012 : Le double séisme qui a frappé le nord-ouest de l'Iran a fait au total 306 morts, en majorité des femmes et des enfants, et 3.037 blessés.

08.2012---Ishikhli---Fardiz-Tigehsaz.jpg                       Le village d'Ishikhli détruit en août 2012 - photo Fardiz Tigehsaz

 

Demain, les grands volcans du nord Iranien ...

 

Sources :

- Iran Geological Survey

- Petrochemical Characteristics of Neogene and Quaternary Alkali Olivine Basalts from the Western Margin of the Lut Block, Eastern Iran - by S. Saadat & al.

- Tectonique active du Nord-est de l’Iran et accommodation de la convergence entre l’Arabie et l’Eurasie: contribution des chaînes du Kopeh Dagh et du Binalud - E. Shabanian / thèse Univ. P.Cézanne Aix-Marseille.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog