Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Une récente campagne d’exploration, menée par une équipe internationale comprenant des participants italiens du IAMC-CNR (Institute for Costal Marine Environment of the National Research Council ) et de l’INGV/Roma à bord du navire de recherche « Universitatis », en mer Tyrrhénienne, s’est intéressée au plus grand volcan européen et de Méditerranée : le volcan sous-marin Marsili.


Marsili-il-piu-grande-vulcano-dEuropa-.jpgImage 3D du bassin abyssal Tyrrhénien, avec le volcan Marsili au centre, et en avant-plan, l'arc volcanique Eolien.

 

marsili-et-cratere-3D.jpg

Situé au sud de Naples, ce géant de 60 km. de long, 30 km de large, a une hauteur de 3.000 mètres. Son sommet est immergé à 520 m. sous le niveau de la mer Tyrrhénienne.

 

1339577251392_Marsili2.jpg

Des signes d’activité sismique et hydrothermale ont été renseignés par une précédente campagne en 2010 … cependant l’hypothèse la plus probable, en absence d’éruptions historiques, faisait remonter sa cessation d’activité à au moins 100.000 ans.


Des carottages récents ont permis une datation au carbone 14 des sédiments contenant des cendres volcaniques, qui indique une activité ne datant que de 5.000 à 3.000 ans … ce qui pourrait lui valoir de rentrer dans la liste des volcans Italiens actifs, au même titre que les Champs Phlégréens, Lipari, et les autres volcans à l’activité connue, comme l’indique Guido Ventura, chercheur à l’INGV. Les résultats de cette étude ont été publiés dans le journal "Gondwana Research".

 

franco-ortolani-vulcano-marsili-tsunami.jpg-w-640-h-473.jpgLes différents volcans Italiens , actifs actuellement et au cours des temps historiques, sous-marins, et considérés comme éteints - doc. franco ortolani-vulcano-marsili-tsunami

 

 

Les recherches de 2010 avaient mis en garde contre un possible effondrement massif, lié à de potentiels tsunamis sur les côtes Italiennes. A la lumière des résultats récents, les chercheurs appellent à la mise en œuvre d’un système de suivi permettant d’évaluer les risques liés à une possible éruption sous-marine.

 

Sources :

Sabrina Mugnos - livres- INGV - From CNR and INGV, new evidence on Marsili explosive volcanic activity - link

- Earth of fire - le volcan sous-marin Marsili sous haute surveillance ? - link article du 30.03.2010

- Evocation de cette découverte dans l'émission "Mystère" / Italie 1, ce 30.01.2014, par Sabrina Mugnos, auteur de "Vulcani, quali rischi ?".

- ac-grenoble - La mer Tyrrhénienne - link

ienne - link

Commenter cet article

Nicolas 05/02/2014 10:16


Se peut-il que le bassin autour du Marsili soit en fait une grande caldeira d'effondrement ?

Bernard Duyck 05/02/2014 10:30



Non ... d'après les études tectoniques faites !


Le bassin de Marsili est un bassin d'aarière-arc, où est né ce volcan sous-marin.  Voir un schéma dans :
http://www.earth-of-fire.com/article-les-eoliennes-volcanisme-sous-marin-et-bassin-d-arriere-arc-54810609.html



Articles récents

Hébergé par Overblog