Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Une récente campagne d’exploration, menée par une équipe internationale comprenant des participants italiens du IAMC-CNR (Institute for Costal Marine Environment of the National Research Council ) et de l’INGV/Roma à bord du navire de recherche « Universitatis », en mer Tyrrhénienne, s’est intéressée au plus grand volcan européen et de Méditerranée : le volcan sous-marin Marsili.


Marsili-il-piu-grande-vulcano-dEuropa-.jpgImage 3D du bassin abyssal Tyrrhénien, avec le volcan Marsili au centre, et en avant-plan, l'arc volcanique Eolien.

 

marsili-et-cratere-3D.jpg

Situé au sud de Naples, ce géant de 60 km. de long, 30 km de large, a une hauteur de 3.000 mètres. Son sommet est immergé à 520 m. sous le niveau de la mer Tyrrhénienne.

 

1339577251392_Marsili2.jpg

Des signes d’activité sismique et hydrothermale ont été renseignés par une précédente campagne en 2010 … cependant l’hypothèse la plus probable, en absence d’éruptions historiques, faisait remonter sa cessation d’activité à au moins 100.000 ans.


Des carottages récents ont permis une datation au carbone 14 des sédiments contenant des cendres volcaniques, qui indique une activité ne datant que de 5.000 à 3.000 ans … ce qui pourrait lui valoir de rentrer dans la liste des volcans Italiens actifs, au même titre que les Champs Phlégréens, Lipari, et les autres volcans à l’activité connue, comme l’indique Guido Ventura, chercheur à l’INGV. Les résultats de cette étude ont été publiés dans le journal "Gondwana Research".

 

franco-ortolani-vulcano-marsili-tsunami.jpg-w-640-h-473.jpgLes différents volcans Italiens , actifs actuellement et au cours des temps historiques, sous-marins, et considérés comme éteints - doc. franco ortolani-vulcano-marsili-tsunami

 

 

Les recherches de 2010 avaient mis en garde contre un possible effondrement massif, lié à de potentiels tsunamis sur les côtes Italiennes. A la lumière des résultats récents, les chercheurs appellent à la mise en œuvre d’un système de suivi permettant d’évaluer les risques liés à une possible éruption sous-marine.

 

Sources :

Sabrina Mugnos - livres- INGV - From CNR and INGV, new evidence on Marsili explosive volcanic activity - link

- Earth of fire - le volcan sous-marin Marsili sous haute surveillance ? - link article du 30.03.2010

- Evocation de cette découverte dans l'émission "Mystère" / Italie 1, ce 30.01.2014, par Sabrina Mugnos, auteur de "Vulcani, quali rischi ?".

- ac-grenoble - La mer Tyrrhénienne - link

ienne - link

Commenter cet article

Nicolas 05/02/2014 10:16


Se peut-il que le bassin autour du Marsili soit en fait une grande caldeira d'effondrement ?

Bernard Duyck 05/02/2014 10:30



Non ... d'après les études tectoniques faites !


Le bassin de Marsili est un bassin d'aarière-arc, où est né ce volcan sous-marin.  Voir un schéma dans :
http://www.earth-of-fire.com/article-les-eoliennes-volcanisme-sous-marin-et-bassin-d-arriere-arc-54810609.html



Articles récents

Hébergé par Overblog