Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

The eruption of the Piton de La Fournaise, begun on January 31, 2017 at 7:40 pm local time, continues. Here is the activity bulletin of the OVPF of 3 February at 16h local:


The volcanic tremor (surface eruptive intensity indicator) was maintained at an average level of about 24 hours (about half that observed at the beginning of the eruption) before experiencing fluctuations again around 11 am local time ( 07h UTC) today.
No significant deformation was recorded during the day on the terminal cone.
No seismicity was recorded during the day under the Piton de la Fournaise building.

Thermal anomaly at Piton de La Fournaise: doc. Modvolc 02.02.2017
Thermal anomaly at Piton de La Fournaise: doc. Modvolc 02.02.2017

Thermal anomaly at Piton de La Fournaise: doc. Modvolc 02.02.2017

Thermal anomaly at Piton de La Fournaise: summary of the eruption in progress on 03.02.2017 / 10h50 by Mirova
Thermal anomaly at Piton de La Fournaise: summary of the eruption in progress on 03.02.2017 / 10h50 by Mirova

Thermal anomaly at Piton de La Fournaise: summary of the eruption in progress on 03.02.2017 / 10h50 by Mirova

Evolution of RSAM (volcanic tremor and eruption intensity indicator) between 7:00 am (1:00 pm UTC) on January 31st and 4:00 pm (12:00 pm UTC) on February 3rd on the seismic station of Château Fort, located on the south side of the volcano. (© OVPF / IPGP)

Evolution of RSAM (volcanic tremor and eruption intensity indicator) between 7:00 am (1:00 pm UTC) on January 31st and 4:00 pm (12:00 pm UTC) on February 3rd on the seismic station of Château Fort, located on the south side of the volcano. (© OVPF / IPGP)

Video of the eruptive site February 2, 2017 by Thierry Sluys

Analysis of the previous day's data indicates the construction of an eruptive vent of 128 m in its longest length and about 35 m high in its highest part (02/02/2017). It should be noted that this morphology is subject to rapid variations; In fact the growth of a cone at the beginning of the eruption is always rapid and then subjected to sets of stabilization / destabilization.

The surface flows estimated from the satellite data over the last 24h, via the HOTVOLC (OPGC - Clermont Ferrand) and MIROVA (University of Turin) platforms range from 5 m3 / s to 10.1 ± 2.5 m3 / s.
 
Sources: OVPF, and many thanks toThierry Sluys

Situation of the Bogoslof after the eruption of 30-31.01.2017, annotated by Chris Waythomas / AVO

Situation of the Bogoslof after the eruption of 30-31.01.2017, annotated by Chris Waythomas / AVO

In Bogoslof, activity is also continuing.
On February 3, at 13:57 and 14:33 UTC, two episodes of tremor were detected; The second, accompanied by an infrasonic signal, indicates an explosion, without cloud of ash observed by satellite.


On February 4th, the tremor began at 1:41 UTC, then continues. The report of the AVO of 04.02 / 5:23 UTC indicates a significant decrease of the tremor. The eruption produced a small plume of ash, observed by satellite from 2h UTC for one hour, moving towards the north in direction of the Bering Sea at an altitude of about 7,600 meters.


Source: AVO

The eruptive plume of the Colima on 03.02.2017 / 17h32 - photo Sergio Tapiro

The eruptive plume of the Colima on 03.02.2017 / 17h32 - photo Sergio Tapiro

The Colima has a big explosion on February 3, around 5:30 pm local time. It was accompanied by a plume rising to nearly 5,000 meters, in the form of an atomic mushroom, and small pyroclastic flows.
 
Sources: webcamsdeMexico and Sergio Tapiro

Colima - 03.02.2017 / 17h34 - small pyroclastic flows and plume at 17h34 - webcamsdeMexico

Colima - 03.02.2017 / 17h34 - small pyroclastic flows and plume at 17h34 - webcamsdeMexico

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L’éruption du Piton de La Fournaise, débutée le 31 janvier 2017 à 19h40 heure locale, se poursuit. Voici le bulletin d'activité de l'OVPF du 3 février à 16h locale :

Le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) s’est maintenu à un niveau moyen sur environ 24 heures (environ la moitié de celui observé en début d’éruption) avant de connaître de nouveau des fluctuations vers 11h heure locale (07h UTC) ce jour .

Aucune déformation significative n’a été enregistrée au cours de la journée sur le cône terminal.
Aucune sismicité n’a été enregistrée au cours de la journée sous l’édifice du Piton de la Fournaise.

Anomalie thermique au Piton de La Fournaise: doc. Modvolc 02.02.2017

Anomalie thermique au Piton de La Fournaise: doc. Modvolc 02.02.2017

Anomalie thermique au Piton de La Fournaise: résumé de l'éruption en cours au 03.02.2017 / 10h50 par Mirova
Anomalie thermique au Piton de La Fournaise: résumé de l'éruption en cours au 03.02.2017 / 10h50 par Mirova

Anomalie thermique au Piton de La Fournaise: résumé de l'éruption en cours au 03.02.2017 / 10h50 par Mirova

Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 7h00 (1h UTC) le 31 Janvier et 16h00 (12h UTC) le 3 Février sur la station sismique de Château Fort, localisée sur le flanc Sud du volcan. (©OVPF/IPGP)

Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 7h00 (1h UTC) le 31 Janvier et 16h00 (12h UTC) le 3 Février sur la station sismique de Château Fort, localisée sur le flanc Sud du volcan. (©OVPF/IPGP)

Vidéo du site éruptif le 2 février 2017 par Thierry Sluys

L’analyse des données de la veille fait état de la construction d’un évent éruptif de 128 m dans sa plus grande longueur, et de 35 m de haut environ dans sa partie la plus haute (le 02/02/2017). Il est à noter que cette morphologie est sujette à des variations rapides ; en effet la croissance d’un cône en début d’éruption est toujours rapide, puis est soumise à des jeux de stabilisations/déstabilisations.

Les débits en surface estimés à partir des données satellites sur les dernières 24h, via les plateformes HOTVOLC (OPGC – Clermont Ferrand) et MIROVA (Université de Turin) sont compris entre 5 m3/s et 10.1±2.5 m3/s.

 

Source : OVPF , et vidéo de Thierry Sluys, que je remercie.

Situation du Bogoslof après l'éruption du 30-31.01.2017 ,  annotée par Chris Waythomas / AVO

Situation du Bogoslof après l'éruption du 30-31.01.2017 , annotée par Chris Waythomas / AVO

Au Bogoslof, l'activité se poursuit également.

Le 3 février, à 13h57 et 14h33 UTC, deux épisodes de trémor ont été détectés ; le second, accompagné par un signal infrasonique, indique une explosion, sans nuage de cendres observé par satellite.

Le 4 février, le trémor a débuté à 1h41 UTC, pour se poursuivre ensuite. Le rapport de l'AVO du 04.02 / 5h23 UTC signale une baisse significative du trémor. L'éruption a produit un petit panache de cendres, observé par satellite à partir de 2h UTC durant une heure, se déplacant vers le nord endirection de la mer de Beringà une altitude de 7.600 mètres environ.

Source : AVO

Le panache éruptif du Colima le 03.02.2017 / 17h32  - photo Sergio Tapiro

Le panache éruptif du Colima le 03.02.2017 / 17h32 - photo Sergio Tapiro

Le Colima a connu une forte explosion le 3 février, vers 17h30 locale. Elle s'est accompagnée d'un panache montant à près de 5.000 mètres, en forme de champignon atomique, et de petites coulées pyroclastiques.
 

Sources : webcamsdeMexico et Sergio Tapiro

Colima - 03.02.2017 / 17h34 - petites coulées pyroclastiques et panache à 17h34 - webcamsdeMexico

Colima - 03.02.2017 / 17h34 - petites coulées pyroclastiques et panache à 17h34 - webcamsdeMexico

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de la Fournaise - the lava formed an eruptive cone on one side - photo Richard bouhet / AFP

Piton de la Fournaise - the lava formed an eruptive cone on one side - photo Richard bouhet / AFP

The eruption begun on January 31, 2017 at 7:40 pm local time at Piton de La Fournaise continues.

The volcanic tremor (indicator of surface eruptive intensity) remains at an average level (about half that observed at the beginning of the eruption), with less fluctuations in the last 8 hours compared to the first 24 hours
- No significant deformation was recorded during the day on the terminal cone.
- No seismicity was recorded during the day under the Piton de la Fournaise building.
- The CO2 concentrations in the soil at the Volcano Gîte remain at high values.

Piton de La Fournaise - Thermal images of the eruptive site taken in aerial view on 02/02/2017, 8:45 local time (left and middle) and ground on 01/02/2017, 10:00 local time. (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise - Thermal images of the eruptive site taken in aerial view on 02/02/2017, 8:45 local time (left and middle) and ground on 01/02/2017, 10:00 local time. (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise -  Eruptive site on 02/02/2017 at 09:20, local time. (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise - Eruptive site on 02/02/2017 at 09:20, local time. (© OVPF / IPGP)

The observations and observations made this morning by the observatory allowed:
- Shooting of thermal images. Outlet temperatures at the vent are between 1200 and 1250 ° C .
- Monitoring the edification of the eruptive cone. The eruptive cone continues its edification. A main fountain is at the origin of the construction of a southern wall more prominent than the north wall. A second lava fountain is always visible.
Surface flows estimated from satellite data via the HOTVOLC (OPGC - Clermont Ferrand) and MIROVA (Turin University) platforms range from 3 m3 / s to 7 m3 / s.
 
Source: OVPF

Turrialba - 02.02.2017 / 8h10 - webcam RSN

Turrialba - 02.02.2017 / 8h10 - webcam RSN

In Turrialba, ash emissions were more intense in the morning of February 2, before decreasing in the afternoon. The activity is accompanied by a tremor of low amplitude.
The winds blowing towards the southwest, the ashes emmisese are drawn towards the central valley.


Source: RSN

Hawaii  61 g episode - lava fall on 31.01.2016 - photo Lava Ocean Tours

Hawaii 61 g episode - lava fall on 31.01.2016 - photo Lava Ocean Tours

Hawaii  61 g episode - lava fall on 1 February; The photo of Bruce Omori accounts for the extreme fluidity of the lava / Extreme exposure.

Hawaii 61 g episode - lava fall on 1 February; The photo of Bruce Omori accounts for the extreme fluidity of the lava / Extreme exposure.

In Kilauea, the episode 61 g remains very active, accompanied by an entrance of lava in form of impressive fall to Kamokuna.
An inspection of the cliff on 28 January by the observatory teams showed a crack 30 cm wide; the latter increased to about 70 cm on 1 February. Shakes mark the ground at more than 100 meters; the explosions generated by the entry of lava in the sea increase the instability of the cliff, and the risk of collapse.

Hawaii casting 61 g - eastern end of the crack of the cliff; The temperature measured at the thermal camera approaches 220 ° C - a click to enlarge - doc. HVO

Hawaii casting 61 g - eastern end of the crack of the cliff; The temperature measured at the thermal camera approaches 220 ° C - a click to enlarge - doc. HVO

On 2 February around 12.55, a cliff part, estimated at 30 meters by 5 meters, collapsed without any warning signs, causing a large wave, fortunately without consequences for observers.


Source: HVO

Last minute: Etna  - communication by Boris Behncke
The moment after one of the strongest explosions at the Southeast Crater on the morning of 3 February 2017. Incandescent rock fragments roll down the flanks of the cone.
Etna - The moment after one of the strongest explosions at the Southeast Crater on the morning of 3 February 2017 - photo Boris Behncke

Etna - The moment after one of the strongest explosions at the Southeast Crater on the morning of 3 February 2017 - photo Boris Behncke

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de la Fournaise - la lave a formé un cône éruptig egueulé d'uncôté - photo Richard bouhet / AFP

Piton de la Fournaise - la lave a formé un cône éruptig egueulé d'uncôté - photo Richard bouhet / AFP

L’éruption débutée le 31 janvier 2017 à 19h40 heure locale au Piton de La Fournaise se poursuit. Le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) se maintient à un niveau moyen (environ la moitié de celui observé en début d’éruption), avec des fluctuations moindres sur les dernières 8h, comparativement aux premières 24h

- Aucune déformation significative n’a été enregistrée au cours de la journée sur le cône terminal.

- Aucune sismicité n’a été enregistrée au cours de la journée sous l’édifice du Piton de la Fournaise.

- Les concentrations en CO2 dans le sol au niveau du Gîte du volcan restent à des valeurs élevées.

Images thermiques du site éruptif prises en vue aérienne le 02/02/2017, 8:45 heure locale (gauche et milieu) et au sol le 01/02/2017, 10:00 heure locale. (©OVPF/IPGP)

Images thermiques du site éruptif prises en vue aérienne le 02/02/2017, 8:45 heure locale (gauche et milieu) et au sol le 01/02/2017, 10:00 heure locale. (©OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - le site éruptif le 02/02/2017 à 09:20, heure locale. (©OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - le site éruptif le 02/02/2017 à 09:20, heure locale. (©OVPF/IPGP)

Les relevées et observations réalisés ce matin par l’observatoire ont permis :

- La prise de vue d’images thermiques. Les températures de sortie au niveau de l’évent sont comprises entre 1200 et 1250°C (Figure 2).

- Le suivi de l’édification du cône éruptif. Le cône éruptif continue son édification. Une fontaine principale est à l’origine de l’édification d’une paroi sud plus proéminente que la paroi nord. Une seconde fontaine de lave est toujours visible

Les débits de surface estimés à partir des données satellites, via les plateformes HOTVOLC (OPGC – Clermont Ferrand) et MIROVA (Université de Turin) restent compris entre 3 m3/s et 7 m3/s .

 

Source : OVPF

Turrialba - 02.02.2017 / 8h10 - webcam RSN

Turrialba - 02.02.2017 / 8h10 - webcam RSN

Au Turrialba, les émissions de cendres furent plus intenses en matinée du 2 février, avant de diminuer en cours d'après-midi. L'activité s'accompagne d'un trémor de faible amplitude.

Les vents soufflants vers le sud-ouest, les cendres émisese sont entraînées vers la vallée centrale.

Source : RSN

Hawaii coulée 61 g - la chute de lave le 31.01.2016 - photo Lava Ocean Tours

Hawaii coulée 61 g - la chute de lave le 31.01.2016 - photo Lava Ocean Tours

Hawaii coulée 61 g - la chute de lave le 1°février ; la photo de Bruce omori rend bien compte de l'extrême fluidité de la lave / Extrême exposure.

Hawaii coulée 61 g - la chute de lave le 1°février ; la photo de Bruce omori rend bien compte de l'extrême fluidité de la lave / Extrême exposure.

Au Kilauea, l'épisode 61 g reste très actif, accompagné d'une entrée de lave sous forme de chute impressionnante à Kamokuna.

Une inspection de la falaise le 28 janvier par les équipes de l'observatoire montrait une fissure de 30 cm de large ; cette dernière est passée à environ 70 cm ce 1° février. Des secousses marquent le sol à plus de 100 mètres ; les explosions générées par l'entrée de la lave en mer augmentent l'instabilité de la falaise, et les risques d'effondrement.

Hawaii coulée 61 g - extrémité est de la fissure de la falaise ; la température mesurée à la caméra thermique avoisine le 220°C - un clic pour agrandir - doc. HVO

Hawaii coulée 61 g - extrémité est de la fissure de la falaise ; la température mesurée à la caméra thermique avoisine le 220°C - un clic pour agrandir - doc. HVO

Ce 2 février vers 12h55, un pan de falaise, estimé à 30 mètres sur 5 m., s'est effondré sans aucun signe d'avertissement en provoquant une vague importante, heureusement sans conséquences pour les observateurs.

Source : HVO

Dernière minute : Etna - communication de Boris Behncke .

Une photo juste après le plus forte des explosions qui marquent le cratère sud-est de l'etna ce 3 février au matin. De fragments incandescents roulent sur les flancs du cône.

Etna - des fragments incandescents roulent sur les flancs du cône après une forte explosion - photo 03.02.2017 Boris Behncke

Etna - des fragments incandescents roulent sur les flancs du cône après une forte explosion - photo 03.02.2017 Boris Behncke

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Piton de La Fournaise - 01.02.2017 / 6h - picture Thierry Sluys

Piton de La Fournaise - 01.02.2017 / 6h - picture Thierry Sluys

The eruption begun 31/01/2017 at 7:40 pm local time at Piton de La Fournaise continues. After falling by a factor of 2 in the early hours of the eruption, the volcanic tremor (surface eruptive intensity indicator) remains at an average level and fluctuates. On the surface, this translates into fluctuations in the height of lava fountains, rising from about 20 meters high to fifty meters high. The strong deformations which accompanied the migration of the magma towards the surface during the day of January 31 stopped at the opening of the eruptive cracks. No seismicity was recorded during the day.
Surface flows estimated from satellite data via the HOTVOLC (OPGC - Clermont Ferrand) and MIROVA (University of Turin) platforms fluctuated during the day (in accordance with the fluctuations of RSAM recorded on the seismological stations of 'OVPF), with values ​​between 3 m3 / s and 7 m3 / s.


Source: OVPF

Evolution of the RSAM (volcanic tremor and eruption intensity indicator) between 7:00 am (1:00 am UTC) on January 1st and 5:00 pm (1 pm UTC) on February 1st on the seismic station of Château Fort, located on the south side of the volcano. (© OVPF / IPGP)

Evolution of the RSAM (volcanic tremor and eruption intensity indicator) between 7:00 am (1:00 am UTC) on January 1st and 5:00 pm (1 pm UTC) on February 1st on the seismic station of Château Fort, located on the south side of the volcano. (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise - 01.02.2017 / 14h30 & 16h29 - a click to enlarge - webcam OVPF Piton by BertPiton de La Fournaise - 01.02.2017 / 14h30 & 16h29 - a click to enlarge - webcam OVPF Piton by Bert

Piton de La Fournaise - 01.02.2017 / 14h30 & 16h29 - a click to enlarge - webcam OVPF Piton by Bert

Bogoslof - 31.01.2017 / 8h32 - image MODIS_Terra VADAPT_31m32 / via P.Webley

Bogoslof - 31.01.2017 / 8h32 - image MODIS_Terra VADAPT_31m32 / via P.Webley

The instability continues to mark the Bogoslof, where recent satellite images show significant morphological differences after the eruption of the night of 30 to 31 January.

The materials emitted, volcanic rocks and ash, formed a barrier that separates the vent from the sea. The latter is below sea level and erosion by the waters of these deposits should allow a new contact between the sea water and the vent, and ultimately a possible change in the nature of the eruption.

Source: AVO

Bogoslof - separation of the vent from the surrounding sea following emissions of 31.01 - photo Dave Schneider / AVO

Bogoslof - separation of the vent from the surrounding sea following emissions of 31.01 - photo Dave Schneider / AVO

Bogoslof - morphological changes of 30.01 (blue line) and 31.01 (red line) / on the basis of a photograph of 24.01 - doc. AVO

Bogoslof - morphological changes of 30.01 (blue line) and 31.01 (red line) / on the basis of a photograph of 24.01 - doc. AVO

An overflight of the Colima, carried out by the Civil Proteccion and the Bomberos de Jalisco, shows a summit crater where the dome is largely destroyed. An ash terrace formed on the western flank and covers practically the lava wall formed by the explosions of January 2016. The crater is conical and covers 3.26 hectares with a radius of 200 meters and a depth of about 75 m. The terrace covers 2.15 hectares.

The current activity is maintained in the standards corresponding to the established hazard maps, and there is no justification for changing alert levels or forbidden perimeters.

Sources: Proteccion Civil de Jalisco

Colima - overflight of the crater on 28.01.2017 - doc.Proteccion civil and the Bomberos de Jalisco
Colima - overflight of the crater on 28.01.2017 - doc.Proteccion civil and the Bomberos de Jalisco

Colima - overflight of the crater on 28.01.2017 - doc.Proteccion civil and the Bomberos de Jalisco

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - 01.02.2017 / 6h - photo Thierry Sluys

Piton de La Fournaise - 01.02.2017 / 6h - photo Thierry Sluys

L’éruption débutée hier soir (31/01/2017) à 19h40 heure locale au Piton de La Fournaise se poursuit. Après avoir diminué d’un facteur 2 lors des premières heures de l’éruption, le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) se maintien à un niveau moyen et présente des fluctuations. En surface cela se traduit par des fluctuations dans la hauteur des fontaines de lave passant d’une vingtaine de mètres de haut à une cinquante de mètres de haut. Les fortes déformations qui ont accompagné la migration du magma vers la surface dans la journée du 31 Janvier ont stoppé à l’ouverture des fissures éruptives.

Aucune sismicité n’a été enregistrée au cours de la journée.

Les débits de surface estimés à partir des données satellites, via les plateformes HOTVOLC (OPGC – Clermont Ferrand) et MIROVA (Université de Turin) ont fluctués au cours de la journée (en accord avec les fluctuations de RSAM enregistrées sur les stations sismologiques de l’OVPF), avec des valeurs comprises entre 3 m3/s et 7 m3/s.

Source : OVPF

Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 7h00 (1h UTC) le 31 Janvier et 17h00 (13h UTC) le 1er Février sur la station sismique de Château Fort, localisée sur le flanc Sud du volcan. (©OVPF/IPGP)

Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 7h00 (1h UTC) le 31 Janvier et 17h00 (13h UTC) le 1er Février sur la station sismique de Château Fort, localisée sur le flanc Sud du volcan. (©OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - 01.02.2017 / 14h30 & 16h29 - un clic pour agrandir - webcam OVPF Piton de BertPiton de La Fournaise - 01.02.2017 / 14h30 & 16h29 - un clic pour agrandir - webcam OVPF Piton de Bert

Piton de La Fournaise - 01.02.2017 / 14h30 & 16h29 - un clic pour agrandir - webcam OVPF Piton de Bert

Bogoslof - 31.01.2017 /  8h32 - image MODIS_Terra VADAPT_31m32 / via P.Webley

Bogoslof - 31.01.2017 / 8h32 - image MODIS_Terra VADAPT_31m32 / via P.Webley

L'instabilité continue à marquer le Bogoslof, où les récentes images satellites montrent des différences de morphologie importantes après l'éruption de la nuit du 30 au 31 janvier.

Les matériaux émis, roches volcaniques et cendres, ont formé une barrière qui sépare l'évent de la mer. Ce dernier est sous le niveau marin, et l'érosion par les eaux de ces dépôts devraient permettre un nouveau contact entre l'eau de mer et l'évent, et à terme un possible changement de la nature de l'éruption.

Source : AVO

Bogoslof - séparation de l'évent de la mer environnante suite aux émissions du 31.01 - photo Dave Schneider / AVO

Bogoslof - séparation de l'évent de la mer environnante suite aux émissions du 31.01 - photo Dave Schneider / AVO

Bogoslof - changements morphologiques des 30.01 (ligne bleue) et 31.01 (ligne rouge)  / sur base d'une photo du 24.01 - doc. AVO

Bogoslof - changements morphologiques des 30.01 (ligne bleue) et 31.01 (ligne rouge) / sur base d'une photo du 24.01 - doc. AVO

Un survol du Colima, effectué par la Proteccion civil et les Bomberos de Jalisco, laisse voir un cratère sommital où le dôme est en grande partie détruit. Une terrasse de cendres s'est formée sur le flanc ouest et couvre pratiquement le mur de lave formé par les explosions de janvier 2016. Le cratère se présente sous forme conique et couvre 3,26 hectares, avec un rayon de 200 mètres et une profondeur de 75 m. environ. La terrasse couvre quant à elle 2,15 hectares.

L'activité actuelle se maintient dans les normes correspondant aux cartes de dangers établies, et rien ne justifie le changement de niveau d'alerte, ni de périmètres interdits.

Sources : Proteccion Civil de Jalisco

Colima - survol du cratère le 28.01.2017 - doc.Proteccion civil et les Bomberos de Jalisco
Colima - survol du cratère le 28.01.2017 - doc.Proteccion civil et les Bomberos de Jalisco

Colima - survol du cratère le 28.01.2017 - doc.Proteccion civil et les Bomberos de Jalisco

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - lava fountains 01.02.2017 / 6h - photo Thierry Sluys

Piton de La Fournaise - lava fountains 01.02.2017 / 6h - photo Thierry Sluys

First eruption 2017 of Piton de La Fournaise:
After signs of agitation at the end of January, a seismic crisis was triggered on the 31st from 15:22, justifying the passage on alert 1 / probable or imminent eruption.
The volcanic tremor, and the arrival on the surface of the magma, is recorded since 19:40. The Orsec-volcano plan goes on alert 2-2 / eruption in progress. Access to the Enclos Fouqué and the installation of a helicopter in the area of ​​the volcano are prohibited.
The first images of the webcam of Piton de Bert suggest two active vents and the glow of a lava flow.

Piton de La Fournaise - first pictures 31.01.2017 at 17h09 and 17h19 - a click to enlarge - webcam Piton de BertPiton de La Fournaise - first pictures 31.01.2017 at 17h09 and 17h19 - a click to enlarge - webcam Piton de Bert

Piton de La Fournaise - first pictures 31.01.2017 at 17h09 and 17h19 - a click to enlarge - webcam Piton de Bert

In the morning, the images show an active zone downstream on the crack, characterized by several 20-30 meter lava fountains, located at 1,100 meters at the SSE of Château-Fort.
The height of the eruptive vent is estimated at about ten meters. It lets escape a flow a'a which separates in several arms; At 7:40 local, the lava flow covered a distance of 600 to 750 m. with respect to the vent.
Cracks open at the beginning of the eruption are no longer active, but remain marked by fumaroles.


Sources: OVPF - Fournaise info - Thierry Sluys

Piton de La Fournaise - Localization of the vent, and localization of the lava front on 01/02/2017 (07:40 local time, "Front Bras 1, Arm 2") Two other eruptive cracks occur are open at the beginning of the eruption more upstream (on both sides of the point "Mi-Fiss1 and 2") and are not currently active (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise - Localization of the vent, and localization of the lava front on 01/02/2017 (07:40 local time, "Front Bras 1, Arm 2") Two other eruptive cracks occur are open at the beginning of the eruption more upstream (on both sides of the point "Mi-Fiss1 and 2") and are not currently active (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise: The eruptive site on 01/02/2017 to 06:00, local time - photo thierry Sluys

Piton de La Fournaise: The eruptive site on 01/02/2017 to 06:00, local time - photo thierry Sluys

Piton de La Fournaise: The eruptive site on 01/02/2017 to 07:40, local time. (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise: The eruptive site on 01/02/2017 to 07:40, local time. (© OVPF / IPGP)

An underwater volcanic eruption in the Tonga archipelago has just been discovered by scanning satellite images.
For the past two years, geomorphologist Dr. Murray Ford of the University of Auckland has been using satellite imagery to track the evolution of an island of ash and fragments of rock, created by an eruption in December 2014 / January 2015.
During an image digitization on January 31, 2017, he observed a large plume of 30 km by 20, not far from the formed island and only 33 km from Tongatapu, the main island of Tonga. The image was taken by the USGS / Nasa Landsat 8 open source satellite on 27 January.
The plume appears to originate from a place that was the site of eruptions in 1911, 1923, 1970, and 12.1998 / 01.1999. According to Brad Scott / GNS, the NASA EOS-Aura satellite would not have detected any volcanic gas signature in the atmosphere ... but underwater volcanic eruptions are often detected a moment after the event, and can neither connect it nor exclude a connection with the pumice seen at 420 km in mid-November.


Source: NZ Herald - 31.01.2017 / 16h42

The plume of the submarine eruption located at 33 km from the main island of Tonga, Tongatapu, at the bottom right of the image - photo Nasa Landsat 8 / USGS

The plume of the submarine eruption located at 33 km from the main island of Tonga, Tongatapu, at the bottom right of the image - photo Nasa Landsat 8 / USGS

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - fontaine de lave ce 01.02.2017 / 6h  - photo Thierry Sluys

Piton de La Fournaise - fontaine de lave ce 01.02.2017 / 6h - photo Thierry Sluys

Première éruption 2017 du Piton de La Fournaise :

Après des signes d'agitation fin janvier, une crise sismique s'est déclenchée le 31 à partir de 15h22, justifiant le passage en alerte 1 / éruption probable ou imminente.

Le trémor volcanique, et l'arrivée en surface du magma, est enregistré depuis 19h40. Le plan Orsec-volcan passe en alerte 2-2 / éruption en cours. L'accès à l'Enclos Fouqué et le poser d'hélicoptère dans la zone du volcan sont interdits.

Les premières images de la webcam du Piton de Bert laissent supposer deux évents actifs et la lueur d'une coulée.

Piton de La Fournaise - premières images 31.01.2017 à 17h09 et 17h19 - un clic pour agrandir - webcam Piton de BertPiton de La Fournaise - premières images 31.01.2017 à 17h09 et 17h19 - un clic pour agrandir - webcam Piton de Bert

Piton de La Fournaise - premières images 31.01.2017 à 17h09 et 17h19 - un clic pour agrandir - webcam Piton de Bert

Au matin, les images montrent une zone active en aval de la fissure, caractérisée par plusieurs fontaines de lave hautes de 20-30 mètres, et localisée à 1.100 mètres au SSE du Château-Fort.

La hauteur de l'évent éruptif est estimée à une dizaine de mètres. Il laisse échapper une coulée a'a qui se sépare en plusieurs bras ; A 7h40 locale, la lave a parcouru 600 à 750 m. par rapport à l'évent.

Les fissures ouvertes au début de l'éruption ne sont plus actives, mais restent marquées par des fumerolles.

Sources : OVPF - Fournaise info - Thierry Sluys

Piton de La Fournaise - Localisation de l’évent éruptif (« Event »), et localisation du front de coulée le 01/02/2017 (07:40 heure locale ; « Front Bras 1, Bras 2 ». Deux autres fissures éruptives se sont ouvertes en début d’éruption plus en amont (de part et d’autre du point « Mi-Fiss1 et 2 ») et ne sont actuellement plus actives. (©OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Localisation de l’évent éruptif (« Event »), et localisation du front de coulée le 01/02/2017 (07:40 heure locale ; « Front Bras 1, Bras 2 ». Deux autres fissures éruptives se sont ouvertes en début d’éruption plus en amont (de part et d’autre du point « Mi-Fiss1 et 2 ») et ne sont actuellement plus actives. (©OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise : Le site éruptif du 01/02/2017 à 06:00, heure locale. - photo Thierry Sluys

Piton de La Fournaise : Le site éruptif du 01/02/2017 à 06:00, heure locale. - photo Thierry Sluys

Piton de La Fournaise : Le site éruptif du 01/02/2017 à 07:40, heure locale. (©OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise : Le site éruptif du 01/02/2017 à 07:40, heure locale. (©OVPF/IPGP)

Une éruption volcanique sous-marine dans l'archipel des Tonga vient d'être découverte en scannant des images satellites.

Le géomorphologiste Dr Murray Ford de l'Université d'Auckland, utilise depuis deux ans des images satellites pour suivre l'évolution d'une île de cendres et fragments de roches , créée par une éruption en décembre 2014/ janvier 2015.

Lors d'une numérisation d'images ce 31 janvier 2017, il a observé un vaste panache de 30 km sur 20, non loin de l'île formée et seulement 33 km de Tongatapu, l'île principale des Tonga. L'image a été prise par le satellite open source USGS / Nasa Landsat 8 le 27 janvier.

Le panache semble originaire d'un site qui a été le siège d'éruptions en 1911, 1923, 1970 , et 12.1998/01.1999. Selon Brad Scott / GNS, la satellite de la Nasa EOS- Aura n'aurait détecté aucune signature de gaz volcaniques dans l'atmosphère ... mais les éruptions volcaniques sous-marines sont souvent détectées un moment après l'évènement, et on ne peut ni la relier, ni exclure une connection avec la ponce vue à 420 km en mi-novembre.

Source : NZ Herald – 31.01.2017 / 16h42

Le panache de l'éruption sous-marine localisé à 33 km de l'île principale des Tonga, Tongatapu en bas à droite de l'image – photo Nasa Landsat 8 / USGS.

Le panache de l'éruption sous-marine localisé à 33 km de l'île principale des Tonga, Tongatapu en bas à droite de l'image – photo Nasa Landsat 8 / USGS.

Tongatapu éruption sous-marine - photo Nasa Lansat OLI 27.01.2017

Tongatapu éruption sous-marine - photo Nasa Lansat OLI 27.01.2017

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Bogoslof - 31.01.2017 -  eruption underway, height of the ash cloud - doc. AVO

Bogoslof - 31.01.2017 - eruption underway, height of the ash cloud - doc. AVO

In its report of 31 January, the AVO reported bursts of explosive activity at Bogoslof, beginning at 5:20 UTC, and which is intensifying; more than 10 short-lived explosions were detected by seismic networks and infrasound and flash logging.
The intensification of the episodes and the altitude of the volcanic clouds are increasing, which justifies a return in red aviation alert.
At 7:00 UTC, a cloud was observed by satellite at over 6,000 meters.


Source: AVO

Turrialba - 28.01.2017 / 10h40 - webcam RSN

Turrialba - 28.01.2017 / 10h40 - webcam RSN

Turrialba - activity of 29.01.2017 - doc.RSN

Activity has picked up again in Turrilaba. There are ash and steam emissions on 27 January, rising more than 500 meters above the crater (RSN)
A strong explosion is reported Saturday 28.01 at 10.30 am (Ovsicori), as well as a plume not exceeding 500 meters above the crater, then the 29.01 at 8:46 (RSN).
Yesterday, observations were impossible due to cloud cover.
Ashes and sulphurous odors are reported in Coronado, Ipís, Guadalupe, Tibás, Moravia and Sabanilla.
Access to the Turrialba Volcano National Park remains closed and rescue agencies maintain a two-kilometer security zone around the crater, which has not prevented groups of tourists from entering the Turrialba Volcano National Park.


Sources: Ovsicori and RSN

Turrialba - 27.01.2017 / 8h13 - webcam RSN

Turrialba - 27.01.2017 / 8h13 - webcam RSN

In Etna, in addition to the swarm of earthquakes that marked the southwest flank yesterday, a weak strombolian activity is reported at the Bocca Nuova and the southeast crater on the night of 31 January.
Boris Behncke reports that the strombolian activity of the southeast crater is practically devoid of ash this morning.


Sources: Etna Walk, Marco Restivo & Boris Behncke.

Seismic swarm 30.01.2017 - Sismogramma registrato alla stazione sismica di M. Parmentelli in cui è evidente la fase attualmente più intensa dello sciame sismico in corso all’Etna. EMPL_Z

Seismic swarm 30.01.2017 - Sismogramma registrato alla stazione sismica di M. Parmentelli in cui è evidente la fase attualmente più intensa dello sciame sismico in corso all’Etna. EMPL_Z

Etna - Strombolian activity at the Bocca Nuov and the south-east craters - photo Marco Restivo 31.01.2017

Etna - Strombolian activity at the Bocca Nuov and the south-east craters - photo Marco Restivo 31.01.2017

Etna - strombolian activity at the Bocca Nuov and the south-east craters - photo Giuseppe Distefano / EtnaWalk 31.01.2017

Etna - strombolian activity at the Bocca Nuov and the south-east craters - photo Giuseppe Distefano / EtnaWalk 31.01.2017

Etna - the strombolian activity of the SEC practically devoid of ashes this 31.01.2017 in the morning - photo Boris Behncke

Etna - the strombolian activity of the SEC practically devoid of ashes this 31.01.2017 in the morning - photo Boris Behncke

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Bogoslof - 31.01.2017  - éruption en cours, hauteur du nuage de cendres - doc. AVO

Bogoslof - 31.01.2017 - éruption en cours, hauteur du nuage de cendres - doc. AVO

Dans son rapport du 31 janvier, l'AVO rapporte une poussée d'activité explosive au Bogoslof débutant à 5h20 UTC, et qui va en s'intensifiant ; plus de 10 explosions de courte durée ont été détectée par les réseaux sismiques et d'enregistrement des infrasons et éclairs.

L'intensification des épisodes et l'altitude des nuages volcaniques sont en augmentation, ce qui justifie un retour en alerte aviation rouge.

A 7h UTC, un nuage a été observé par satellite à plus de 6.000 mètres.

Source : AVO

Turrialba - 28.01.2017 / 10h40 - webcam RSN

Turrialba - 28.01.2017 / 10h40 - webcam RSN

Turrialba - activité du 29.01.2017 - doc.RSN

L'activité reprend de plus belle au Turrilaba. On relève des émissions de cendres et vapeur le 27 janvier montant à plus de 500 mètres au dessus du cratère (RSN)

Une forte explosion est rapportée Samedi 28.01 à 10h30 (Ovsicori), ainsi qu'un panache ne dépassant pas les 500 mètres au dessus du cratère, puis le 29.01 à 8h46 (RSN).

Hier, les observations ont été impossibles étant donné la couverture nuageuse.

Des chutes de cendres et une odeur de soufre sont signalées à Coronado, Ipís, Guadalupe, Tibás, Moravia and Sabanilla.

L'accès au Parc National du volcan Turrialba demeure fermé et les agences de secours maintiennent un périmètre de sécurité de deux kilomètres autour du cratère, cs la zone interditee qui n'a pas empêché des groupes de touristes de pénétrer dan

Sources : Ovsicori et RSN

Turrialba - 27.01.2017 / 8h13 - webcam RSN

Turrialba - 27.01.2017 / 8h13 - webcam RSN

A l'Etna, en plus de l'essaim de séismes qui a marqué le flanc sud-ouest hier , une activité strombolienne faible est signalée à la Bocca Nuova et au cratère sud-est dans la nuit du 31 janvier.

Boris Behncke signale que l'activité strombolienne du cratère sud-est est pratiquement dépourvue de cendres ce matin

Sources : Etna Walk, Marco Restivo & Boris Behncke.

 

Etna - activité strombolienne à la Bocca Nuov et au cratères sud-est - photo Marco Restivo 31.01.2017

Etna - activité strombolienne à la Bocca Nuov et au cratères sud-est - photo Marco Restivo 31.01.2017

Etna - activité strombolienne à la Bocca Nuov et au cratères sud-est - photo Giuseppe Distefano / EtnaWalk 31.01.2017

Etna - activité strombolienne à la Bocca Nuov et au cratères sud-est - photo Giuseppe Distefano / EtnaWalk 31.01.2017

Etna - l'activité strombolienne du SEC pratiquement dépourvue de cendres ce 31.01.2017 au matin - photo Boris Behncke

Etna - l'activité strombolienne du SEC pratiquement dépourvue de cendres ce 31.01.2017 au matin - photo Boris Behncke

Lire la suite

Articles récents

Hébergé par Overblog