Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Sismologia
Etna - SEC lava flow on 18.05.2022 - Doc. Cam therm FLIR / INGV OE

Etna - SEC lava flow on 18.05.2022 - Doc. Cam therm FLIR / INGV OE

Etna - Situation of summit activity on 17.05.2022 - Doc. INGV Vulcani (Doc. above) -- Etna - image Sentinel-2 bands 12,11,8A on 19.05.2022 / 09:40 - Via Mounts project (image below) - click to enlarge
Etna - Situation of summit activity on 17.05.2022 - Doc. INGV Vulcani (Doc. above) -- Etna - image Sentinel-2 bands 12,11,8A on 19.05.2022 / 09:40 - Via Mounts project (image below) - click to enlarge

Etna - Situation of summit activity on 17.05.2022 - Doc. INGV Vulcani (Doc. above) -- Etna - image Sentinel-2 bands 12,11,8A on 19.05.2022 / 09:40 - Via Mounts project (image below) - click to enlarge

The National Institute of Geophysics and Volcanology announces that after the opening of an effusive vent on the northern flank of the Southeast Crater of Etna, communicated on 05/12/2022 at 8:38 p.m. local time, placed at a altitude of about 3250 m a.s.l.

The effusive activity stabilized in the following days, producing a lava flow which develops towards the ENE in the Valle del Leone desert whose most advanced front has currently reached an altitude between 2400 and 2300 m a.s.l. The new lava flow from the flank of the southeast crater of Etna flanks the one already in progress which formed around 3250 m.

At the same time, the SE crater is affected by a discontinuous Strombolian explosive activity of variable intensity which, in the most intense phases, produces a modest emission of ash which is rapidly diluted in the atmosphere.
From a seismic point of view, compared to the 12 cm press release, the trend of the gradual increase in the average amplitude of the tremor continues in the range of high values.

The sources of the tremor are located in the Southeast crater around 3000 m. above sea level.

 

Source: INGV – extraordinary press release 18.05.2022 & INGV Vulcani

Etna - tremor, variations on 20.05.2022 / 05h - Doc. INGV

Etna - tremor, variations on 20.05.2022 / 05h - Doc. INGV

The Svartsengi seismic swarm on the Reykjanes peninsula is still ongoing.

Yesterday (May 19), around 370 earthquakes were detected in the region, the largest a M3.0 at 11.35am. The greatest seismic activity is now north of Grindavík.
Land inflation around Svartsengi and Þorbjörn has reached 4 centimeters in recent weeks, as evidenced by a latest interferogram.
Landslides can occur on the slopes and sides of mountains when earthquakes of these magnitudes occur. Caution is advised for people in these areas.

 

Source: Orapuls

Grindavik / Svartsengi - deformation - interferogram between 9 and 19.05.2022 - Doc. IMO

Grindavik / Svartsengi - deformation - interferogram between 9 and 19.05.2022 - Doc. IMO

Large volcanic eruptions are often preceded by detectable manifestations, such as seismicity, gas emissions, or variations in the level of ambient volcanic activity. The detection of these changes is therefore valuable for anticipating the hazard and the volcanic risk. Nevertheless, these manifestations are difficult or even impossible to measure for volcanoes that are difficult to access.

This is the case of Nyiragongo, in the Democratic Republic of Congo, whose eruptions have devastated the city and the region of Goma on several occasions in the past, until recently in May 2021.

Barrière et al. [2022] use satellite imagery, mainly radar, to continuously measure the oscillations of the lava lake that fills the summit crater of Nyiragongo, and the rates of lava effusion over time. These rates and the lake level are found to be correlated with seismic activity, demonstrating that they are the manifestation of changes in the dynamics and pressurization of the magmatic system at depth. This work thus demonstrates the importance of satellite data for detecting and anticipating volcanic eruptions at Nyiragongo and other volcanoes in the world.

 

Sources: Barrière, J., Nicolas d'Oreye, , Smets, B., Oth, A., Delhaye, L., Subira, J., et al. (2022). Intra-crater eruption dynamics at Nyiragongo (D.R. Congo), 2002–2021. Journal of Geophysical Research: Solid Earth, 127, e2021JB023858. https://doi.org/10.1029/2021JB023858

—Michael Poland, Associate Editor, Journal of Geophysical Research: Solid Earth; translation by Isabelle Manighetti, Editor in Chief, JGR: Solid Earth

Nyiragongo lake level over time. (a) View of the Nyiragongo volcano and its summit crater where the lava lake extends (photos taken by the Volcanological Observatory of Goma, in November 2013 on the left and in April 2014 on the right). (b) Variation in the altitude of the lava lake (in meters above sea level) over time, measured occasionally in the field between 1948 and 2020, and continuously by radar satellite since 2006 (red line) . Lake and crater level changes are linked to eruptive activity, with major subsidence during the 1977, 2002, and 2021 eruptions. The 2021 eruption, however, was preceded by a rise in the lake level, suggesting a pressurization of the magmatic system at depth. Credit: Barrière et al. [2022]

Nyiragongo lake level over time. (a) View of the Nyiragongo volcano and its summit crater where the lava lake extends (photos taken by the Volcanological Observatory of Goma, in November 2013 on the left and in April 2014 on the right). (b) Variation in the altitude of the lava lake (in meters above sea level) over time, measured occasionally in the field between 1948 and 2020, and continuously by radar satellite since 2006 (red line) . Lake and crater level changes are linked to eruptive activity, with major subsidence during the 1977, 2002, and 2021 eruptions. The 2021 eruption, however, was preceded by a rise in the lake level, suggesting a pressurization of the magmatic system at depth. Credit: Barrière et al. [2022]

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
 Etna - coulée de lave du SEC au 18.05.2022 - Doc. Cam therm FLIR / INGV OE

Etna - coulée de lave du SEC au 18.05.2022 - Doc. Cam therm FLIR / INGV OE

 Etna -  Situation de l'activité sommitale au 17.05.2022 - Doc. INGV Vulcani (Doc. du dessus)  --  Etna - image Sentinel-2 bands 12,11,8A au 19.05.2022 / 09h40 - Via Mounts project (image du dessous)  -un clic pour agrandir
 Etna -  Situation de l'activité sommitale au 17.05.2022 - Doc. INGV Vulcani (Doc. du dessus)  --  Etna - image Sentinel-2 bands 12,11,8A au 19.05.2022 / 09h40 - Via Mounts project (image du dessous)  -un clic pour agrandir

Etna - Situation de l'activité sommitale au 17.05.2022 - Doc. INGV Vulcani (Doc. du dessus) -- Etna - image Sentinel-2 bands 12,11,8A au 19.05.2022 / 09h40 - Via Mounts project (image du dessous) -un clic pour agrandir

L'Institut National de Géophysique et de Volcanologie annonce qu'après l'ouverture d'un évent effusif sur le flanc nord du Cratère Sud-Est de l'Etna, communiqué le 12/05/2022 à 20h38 heure locale, placé à une altitude d'environ 3250 m a.s.l.

L'activité effusive s'est stabilisée dans les jours suivants, produisant une coulée de lave qui se développe vers l'ENE dans le désert Valle del Leone dont le front le plus avancé a actuellement atteint une altitude comprise entre 2400 et 2300 m a.s.l. La nouvelle coulée de lave du flanc du cratère sud-est de l'Etna flanque celle déjà en cours qui s'est formée vers 3250 m.

Dans le même temps, le cratère SE est affecté par une activité explosive strombolienne discontinue et d'intensité variable qui, dans les phases les plus intenses, produit une modeste émission de cendres qui se dilue rapidement dans l'atmosphère.
D'un point de vue sismique, par rapport au communiqué de presse de 12 cm, la tendance à laugmentation progressive de l'amplitude moyenne du tremor se poursuit dans la fourchette des valeurs élevées.

Les sources du tremor sont situées dans le cratère Sud-Est vers 3000 m. au dessus du niveau de la mer.

 

Source : INGV – communiqué extraordinaire 18,05,2022 & INGV Vulcani

 Etna - trémor , variations au 20.05.2022 / 05h  - Doc. INGV

Etna - trémor , variations au 20.05.2022 / 05h - Doc. INGV

L'essaim sismique de Svartsengi sur la péninsule de Reykjanes est toujours en cours.

Hier (19 mai), environ 370 tremblements de terre ont été détectés dans la région, le plus grand un M3.0 à 11h35. La plus grande activité sismique est maintenant au nord de Grindavík.
L'inflation des terres autour de Svartsengi et Þorbjörn atteint 4 centimètres ces dernières semaines, comme en témoigne un dernier interférogramme .
Des glissements de terrain peuvent se produire sur les pentes et les flancs des montagnes lorsque des tremblements de terre de ces magnitudes se produisent. La prudence est recommandée pour les personnes dans ces zones.

 

Source : Oroapuls

Grindavik / Svartsengi - déformation - interférogramme entre le 9 et le 19.05.2022 - Doc. IMO

Grindavik / Svartsengi - déformation - interférogramme entre le 9 et le 19.05.2022 - Doc. IMO

Les grandes éruptions volcaniques sont souvent précédées de manifestations décelables, comme de la sismicité, des émissions de gaz, ou des variations du niveau d’activité volcanique ambiant. La détection de ces changements est alors précieuse pour anticiper l’aléa et le risque volcanique. Néanmoins, ces manifestations sont difficiles voire impossibles à mesurer pour des volcans difficiles d’accès.

C’est le cas du Nyiragongo, en République Démocratique du Congo, dont les éruptions ont dévasté la ville et la région de Goma à plusieurs reprises dans le passé, jusqu’à récemment en Mai 2021.

Barrière et al. [2022] utilisent l’imagerie satellitaire, principalement radar, pour mesurer continûment les oscillations du lac de lave qui emplit le cratère sommital du Nyiragongo, et les taux d’effusion de lave au cours du temps.  Ces taux et le niveau du lac se révèlent corrélés à l’activité sismique, démontrant qu’ils sont la manifestation de changements dans la dynamique et la pressurisation du système magmatique en profondeur. Ce travail démontre ainsi l’importance des données satellitaires pour détecter et anticiper les éruptions volcaniques, au Nyiragongo et dans d’autres volcans au monde.

 

Sources : Barrière, J., Nicolas d’Oreye, , Smets, B., Oth, A., Delhaye, L., Subira, J., et al. (2022). Intra-crater eruption dynamics at Nyiragongo (D.R. Congo), 2002–2021. Journal of Geophysical Research: Solid Earth, 127, e2021JB023858. https://doi.org/10.1029/2021JB023858

Michael Poland, Associate Editor,Journal of Geophysical Research: Solid Earth; traduction par Isabelle Manighetti, Editor in Chief, JGR: Solid Earth

Niveau du lac du Nyiragongo au cours du temps. (a) Vue du volcan Nyiragongo et de son cratère sommital où s’étend le lac de lave (photos prises par l’Observatoire volcanologique de Goma, en Novembre 2013 à gauche et en Avril 2014 à droite). (b) Variation de l’altitude du lac de lave (en mètres au-dessus du niveau de la mer) au cours du temps, mesurée ponctuellement sur le terrain entre 1948 et 2020, et continûment par satellite radar depuis 2006 (trait rouge). Les changements du niveau du lac et du cratère sont liés à l’activité éruptive, avec des affaissements majeurs lors des éruptions de 1977, 2002 et 2021. L’éruption de 2021 a cependant été précédée par une montée du niveau du lac, suggérant une pressurisation du système magmatique en profondeur. Crédit : Barrière et al. [2022]

Niveau du lac du Nyiragongo au cours du temps. (a) Vue du volcan Nyiragongo et de son cratère sommital où s’étend le lac de lave (photos prises par l’Observatoire volcanologique de Goma, en Novembre 2013 à gauche et en Avril 2014 à droite). (b) Variation de l’altitude du lac de lave (en mètres au-dessus du niveau de la mer) au cours du temps, mesurée ponctuellement sur le terrain entre 1948 et 2020, et continûment par satellite radar depuis 2006 (trait rouge). Les changements du niveau du lac et du cratère sont liés à l’activité éruptive, avec des affaissements majeurs lors des éruptions de 1977, 2002 et 2021. L’éruption de 2021 a cependant été précédée par une montée du niveau du lac, suggérant une pressurisation du système magmatique en profondeur. Crédit : Barrière et al. [2022]

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Gunung Ibu - eruptive episode of 19.05.2022 / 10:00 WIT - PVMBG webcam - Magma Indonesia

Gunung Ibu - eruptive episode of 19.05.2022 / 10:00 WIT - PVMBG webcam - Magma Indonesia

Gunung Ibu experienced an eruptive episode on Thursday May 19, 2022 at 09:56 WIT with the height of the ash column observed at ± 1500 m above the summit (± 2825 m above sea level). The ash column is observed to be gray with thick intensity to the west. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 30 mm and a duration of 75 seconds.


The seismicity of May 18, 2022 is characterized by:

- 48 eruption earthquakes, with an amplitude of 15 to 30 mm and an earthquake duration of 20 to 75 seconds.
- 19 avalanche earthquakes, with an amplitude of 2-3 mm and an earthquake duration of 15-45 seconds.
- 18 emission earthquakes, with an amplitude of 5 to 11 mm and the duration of the earthquake from 10 to 45 seconds.
- 8 harmonic episodes
- 32 shallow volcanic earthquakes 32 times with an amplitude of 3 to 8 mm and an earthquake duration of 4 to 10 seconds.
- 1 distant tectonic earthquake

The activity level is at 2 / waspada; Communities around Mount Ibu and visitors/tourists are advised not to travel within the 2.0 km radius and the sector expansion is 3.5 km to the crater opening in the northern part from the active crater of Mount Ibu.


 

Source: PVMBG, Magma Indonesia

Sinabung - 18.05.2022 / 11:56 WIB - PVMBG webcam, Magma Indonesia

Sinabung - 18.05.2022 / 11:56 WIB - PVMBG webcam, Magma Indonesia

Sinabung - notice of activity level reduction to 2 on May 18, 2022 - Doc.PVMBG

Sinabung - notice of activity level reduction to 2 on May 18, 2022 - Doc.PVMBG

PVMBG raised the activity level of Sinabung from 3/siaga to 2/waspada on May 17, 2022 at 5 p.m. WIB

The white plume from the main crater was observed about 100-400 meters from the summit.

The seismicity of May 18 is characterized by
1 emission earthquake, with an amplitude of 2 mm and an earthquake duration of 90 seconds.
1 deep volcanic earthquake with an amplitude of 55 mm, S-P 1.7 seconds and an earthquake duration of 22 seconds.
3 distant tectonic earthquakes.

 

The level of activity is therefore at 2 / waspada, with a recommendation to communities and visitors/tourists not to carry out activities in the villages that have been relocated, as well as within a radial radius of 3 km from the summit of Mount Sinabung, as well as a sectoral radius of 5 km for the south-east sector, and 4 km for the east-north and west sector.

 

Sources: PVMBG, Magma Indonesia

Karymsky volcano - Sentinel-2 image from 19.05.2022 - click to enlarge

Karymsky volcano - Sentinel-2 image from 19.05.2022 - click to enlarge

The Karymsky volcano, erupting in Kamchatka, threw up two columns of ash on Thursday afternoon to a height of up to 8 and 6.7 km above sea level, according to the emergency response team. of Kamchatka Volcanic Eruption (KVERT) from the Institute of Volcanology and Seismology of the Far Eastern Branch of the Russian Academy of Sciences.
The ash plume moved to the east of the volcano.

 

Mirova reports thermal anomalies between 1 and 5 MW on 18.05, and 63 MW on 19.05.

 

Sources: Interfax https://www.interfax-russia.ru/ (KVERT unreachable), Sentinel-2 and Mirova

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Gunung Ibu - épisode éruptif du 19.05.2022 / 10h00 WIT - webcam PVMBG - Magma Indonesia

Gunung Ibu - épisode éruptif du 19.05.2022 / 10h00 WIT - webcam PVMBG - Magma Indonesia

Le Gunung Ibu a connu un épisode éruptif le jeudi 19 mai 2022 à 09h56 WIT avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 1500 m au-dessus du sommet (± 2825 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres est observée comme étant grise avec une intensité épaisse vers l'ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 30 mm et une durée de 75 secondes.


La sismicité du 18 mai 2022 est caractérisée par :

- 48 séismes d'éruption, d'une amplitude de 15 à 30 mm et d'une durée de tremblement de terre de 20 à 75 secondes.
- 19 séismes d'avalanche, avec une amplitude de 2-3 mm et une durée de tremblement de terre de 15-45 secondes.
- 18 séismes d'émission, avec une amplitude de 5 à 11 mm et la durée du tremblement de terre de 10 à 45 secondes.
- 8 épiosdes harmoniques
- 32 séismes volcaniques peu profonds 32 fois avec une amplitude de 3 à 8 mm et une durée de tremblement de terre de 4 à 10 secondes.
- 1 séisme tectonique lointain

Le niveau d'activité est à 2 / waspada ; Il est conseillé aux communautés autour du mont Ibu et aux visiteurs/touristes de ne pas se déplacer dans un rayon de 2,0 km et l'expansion sectorielle est de 3,5 km jusqu'à l'ouverture du cratère dans la partie nord du cratère actif du mont Ibu.


 

Source : PVMBG, Magma Indonesia

 Sinabung - 18.05.2022 / 11h56 WIB - webcam PVMBG, Magma Indonesia

Sinabung - 18.05.2022 / 11h56 WIB - webcam PVMBG, Magma Indonesia

Sinabung - avis de réduction de niveau d'activité à 2 le 18 mai 2022 - Doc.PVMBG

Sinabung - avis de réduction de niveau d'activité à 2 le 18 mai 2022 - Doc.PVMBG

Le PVMBG a fait passer le niveau d'activité du Sinabung de 3 / siaga à 2 / waspada le 17 mai 2022 à 17h WIB

Le panache blanc du cratère principal a été observée à environ 100-400 mètres du sommet.

La sismicité du 18 mai est caractérisée par
1 séisme d'émission, d'une amplitude de 2 mm et d'une durée de séisme de 90 secondes.
1 séisme volcanique profond d'une amplitude de 55 mm, S-P 1,7 secondes et une durée de tremblement de terre de 22 secondes.
3 séismes tectoniques lointains .

 

Le niveau d'activité est donc à 2 / waspada, avec recommandation aux communautés et visiteurs/touristes de ne pas exercer d'activités dans les villages qui ont été déplacés, ainsi que dans un rayon radial de 3 km du sommet du mont Sinabung, ainsi qu'un rayon sectoriel de 5 km pour le sud- secteur est, et 4 km pour le secteur est -nord et ouest.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia

Le volcan Karymsky - image Sentinel-2 du 19.05.2022 - un clic pour agrandir

Le volcan Karymsky - image Sentinel-2 du 19.05.2022 - un clic pour agrandir

Le volcan Karymsky, en éruption au Kamtchatka, a projeté jeudi après-midi deux colonnes de cendres à une hauteur allant jusqu'à 8 et 6,7 km au-dessus du niveau de la mer, selon l'équipe d'intervention en cas d'éruption volcanique du Kamtchatka (KVERT) de l'Institut de volcanologie et de sismologie de la branche extrême-orientale de l'Académie des sciences de Russie.
Le panache de cendres s'est déplacé vers l'est du volcan.

 

Mirova rélève des anomalies thermiques entre 1 et 5 MW le 18.05, et de 63 MW le 19,05.

 

Sources : Interfax https://www.interfax-russia.ru/ (KVERT injoignable) , Sentinel-2 et Mirova

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Etna SEC - 17.05.2022 - Strombolian activity, seen from Pizzi Deneri (altitude 2850m), near the Volcanological Observatory. - photo Gio Giusa - click to enlarge

Etna SEC - 17.05.2022 - Strombolian activity, seen from Pizzi Deneri (altitude 2850m), near the Volcanological Observatory. - photo Gio Giusa - click to enlarge

After the opening of an effusive vent on the northern flank of the Southeast Crater of Etna, on May 12, 2022 at 8:38 p.m. local time, placed at an altitude of approximately 3250 m. asl., the effusive activity stabilized in the following days, producing a lava flow which is developing towards the ENE in the desert Valle del Leone, whose most advanced front has currently reached an altitude of between 2400 and 2300 m a.s.l.
At the same time, the SE crater is affected by a discontinuous Strombolian explosive activity of variable intensity which, in the most intense phases, produces a modest emission of ash which is rapidly diluted in the atmosphere.


From the seismic point of view, the trend towards the gradual increase in the average amplitude of the tremor continues in the range of high values. The sources of the tremor are located in the Southeast crater around 3000 m. above sea level.

The infrasonic activity is of medium-low level and is mainly located in the Bocca Nuova region and from day 14 also in the southeast crater. The amplitudes are medium-low.
From a ground deformation perspective, the GNSS and tilt monitoring networks have not shown any significant changes over the past few hours.

 

Source: INGV OE

Etna SEC - the lava flow, the ash plume and Catania after sunset, at an altitude of 2830 meters. - photo Guide Vulcanologiche Etna Nord - one click to enlarge

Etna SEC - the lava flow, the ash plume and Catania after sunset, at an altitude of 2830 meters. - photo Guide Vulcanologiche Etna Nord - one click to enlarge

Etna - tremor at 18.05.2022 / 06h - Doc. INGV OE

Etna - tremor at 18.05.2022 / 06h - Doc. INGV OE

The INGV reports that the maximum temperatures of the fumaroles emitted at the level of the crater of La Fossa in Vulcano are stable around 380°C, for the week of May 9 to 15, 2022.
Soil CO2 flux in the summit area is not available; the CO2 flux at the base of the La Fossa cone and in the Vulcano Porto area continue to show a slight downward trend, but remain at medium-high values; in the Faraglione site, there are values ​​close to the basic values.
due to technical issues at the station, which are being resolved.
The SO2 flux in the crater area is at a medium-high level and decreasing
The concentration of magmatic species (CO2, He, N2) in fumarole gases is slightly decreasing.
The physico-chemical parameters of the thermal aquifers show stable or decreasing anomalies.
Local low-level seismic activity.
The network of permanent GNSS stations has not registered any significant changes.

 

Source: INGV weekly bulletin published on 17.05.2022

Daily frequency and cumulative number of microshocks - peak frequency between 1 and 30 Hz - which characterize the local seismicity of Vulcano during the last 180 days - INGV

Daily frequency and cumulative number of microshocks - peak frequency between 1 and 30 Hz - which characterize the local seismicity of Vulcano during the last 180 days - INGV

Vulcano - photo INGVvulcani 04.04.2022 - one click to enlarge

Vulcano - photo INGVvulcani 04.04.2022 - one click to enlarge

According to the Smithsonian Global Volcanism Program, Kavachi Volcano entered an eruptive phase in October 2021 and satellite data showed discolored water around the seamount for several days in April and May 2022.

Images acquired May 14, 2022 by the Operational Land Imager-2 (OLI-2) on Landsat 9, show a plume of discolored water emitted by the submarine volcano, which is about 24 kilometers (15 miles) away. south of Vangunu Island / Solomon Islands.

Prior to this recent activity, large eruptions were observed at Kavachi in 2007 and 2014. The volcano erupts almost continuously, and residents of nearby inhabited islands often report visible steam and ash.

 

Source: NASA Earth Observatory

Kavachi - 14.05.2022 - NASA Earth Observatory images by Joshua Stevens / Landsat 9 / OLI-2 / U.S. Geological Survey. - one click to enlarge
Kavachi - 14.05.2022 - NASA Earth Observatory images by Joshua Stevens / Landsat 9 / OLI-2 / U.S. Geological Survey. - one click to enlarge

Kavachi - 14.05.2022 - NASA Earth Observatory images by Joshua Stevens / Landsat 9 / OLI-2 / U.S. Geological Survey. - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Etna SEC - 17.05.2022 - activité strombolienne, vue depuis Pizzi Deneri (altitude 2850m), près de l'Observatoire Volcanologique. - photo Gio Giusa  - un clicc pour agrandir

Etna SEC - 17.05.2022 - activité strombolienne, vue depuis Pizzi Deneri (altitude 2850m), près de l'Observatoire Volcanologique. - photo Gio Giusa - un clicc pour agrandir

  Etna  - sommet et coulée de lave sur son flanc est  - image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 17.05.2022 - via Mounts Project

Etna - sommet et coulée de lave sur son flanc est - image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 17.05.2022 - via Mounts Project

Après l'ouverture d'un évent effusif sur le flanc Nord du Cratère Sud-Est de l'Etna, le 12 mai 2022 à 20h38 heure locale, placé à une altitude d'environ 3250 m. asl., l'activité effusive s'est stabilisée dans les jours suivants, produisant une coulée de lave qui se développe vers l'ENE dans la Valle del Leone, désertique, dont le front le plus avancé a actuellement atteint une altitude comprise entre 2400 et 2300 m a.s.l.
Dans le même temps, le cratère SE est affecté par une activité explosive strombolienne discontinue et d'intensité variable qui, dans les phases les plus intenses, produit une modeste émission de cendres qui se dilue rapidement dans l'atmosphère.
Du point de vue sismique, la tendance à l'augmentation progressive de l'amplitude moyenne du trémor se poursuit dans la fourchette des valeurs élevées. Les sources du trémor sont situées dans le cratère Sud-Est vers 3000 m. au dessus du niveau de la mer.

L'activité infrasonique est de niveau moyen-bas et est principalement localisée dans la région de Bocca Nuova et à partir du jour 14 également dans le cratère sud-est. Les amplitudes sont moyennes-basses.
Du point de vue des déformations du sol, les réseaux de surveillance GNSS et d'inclinaison n'ont pas montré de changements significatifs au cours des dernières heures.

 

Source : INGV OE

 Etna SEC - la coulée de lave, le panache de cendres et Catane après le coucher du soleil, à une altitude de 2830 mètres. - photo Guide Vulcanologiche Etna Nord - un clic pour agrandir

Etna SEC - la coulée de lave, le panache de cendres et Catane après le coucher du soleil, à une altitude de 2830 mètres. - photo Guide Vulcanologiche Etna Nord - un clic pour agrandir

Etna - trémor au 18.05.2022 / 06h  - Doc. INGV OE

Etna - trémor au 18.05.2022 / 06h - Doc. INGV OE

L'INGV rapporte que les températures maximales des fumerolles émises au niveau du cratère de La Fossa à Vulcano sont stables autour de 380°C, pour la semaine du 9 au 15 mai 2022.
Le flux de CO2 du sol dans la zone du sommet n'est pas disponible ; le flux de CO2 à la base du cône de La Fossa et dans la zone de Vulcano Porto continuent de montrer une légère tendance à la baisse, mais restent sur des valeurs moyennes-élevées ; dans le site de Faraglione, il y a des valeurs proches des valeurs basiques.
en raison de problèmes techniques à la station, qui sont en cours de résolution.
Le flux de SO2 dans la zone du cratère est à un niveau moyen-élevé et en diminution
La concentration des espèces magmatiques (CO2, He, N) dans les gaz des fumerolles est légèrement en diminution .
Les paramètres physico-chimiques des aquifères thermiques montrent des anomalies stables ou décroissantes.
L'activité sismique locale de faible niveau.
Le réseau de stations GNSS permanentes n'a pas enregistré de changements significatifs.

Source : Bulletin hebdomadaire de l'INGV publié le 17,05,2022

Fréquence quotidienne et nombre cumulé de microchocs -fréquence crête entre 1 et 30 Hz- qui caractérisent la sismicité locale de Vulcano au cours des 180 derniers jours  - INGV

Fréquence quotidienne et nombre cumulé de microchocs -fréquence crête entre 1 et 30 Hz- qui caractérisent la sismicité locale de Vulcano au cours des 180 derniers jours - INGV

Vulcano - photo INGVvulcani 04.04.2022 - un clic pour agrandir

Vulcano - photo INGVvulcani 04.04.2022 - un clic pour agrandir

Selon le Smithsonian Global Volcanism Program, le volcan Kavachi est entré dans une phase éruptive en octobre 2021 et les données satellitaires ont montré de l'eau décolorée autour du seamount pendant plusieurs jours en avril et mai 2022.

Les images acquises le 14 mai 2022 par l'Operational Land Imager-2 (OLI-2) sur Landsat 9, montre un panache d'eau décolorée émis par le volcan sous-marin, qui se trouve à environ 24 kilomètres (15 miles) au sud de l'île de Vangunu / ïles Salomon.

Avant cette activité récente, de grandes éruptions ont été observées à Kavachi en 2007 et 2014. Le volcan entre en éruption presque continuellement et les habitants des îles habitées voisines signalent souvent de la vapeur et des cendres visibles.

 

Source : Nasa Earth Observatory

 Kavachi - 14.05.2022 - NASA Earth Observatory images par Joshua Stevens / Landsat 9 / OLI-2 /  U.S. Geological Survey. - un clic pour agrandir
 Kavachi - 14.05.2022 - NASA Earth Observatory images par Joshua Stevens / Landsat 9 / OLI-2 /  U.S. Geological Survey. - un clic pour agrandir

Kavachi - 14.05.2022 - NASA Earth Observatory images par Joshua Stevens / Landsat 9 / OLI-2 / U.S. Geological Survey. - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Sismologia
Gunung Ibu - ash plume from 05.16.2022 / 4:46 PM WIT - PVMBG Magma Indonesia webcam - one click to enlarge

Gunung Ibu - ash plume from 05.16.2022 / 4:46 PM WIT - PVMBG Magma Indonesia webcam - one click to enlarge

The Gunung Ibu continues its eruptive phase with, this Monday, May 16, 2022 at 4:46 p.m. WIT, an ash plume observed at ± 2500 m above the summit (± 3825 m above sea level). The ash column is gray and thick, dispersing to the west. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 30 mm and a duration of 154 seconds.

Activity level remains at 2 / waspada

Seismology is characterized this May 15 by:

- 49 eruption earthquakes, with an amplitude of 15 to 30 mm and an earthquake duration of 20 to 80 seconds.
- 24 avalanche earthquakes, with an amplitude of 2-3 mm and an earthquake duration of 15 to 65 seconds.
- 2 emission earthquakes, with an amplitude of 5 to 14 mm and an earthquake duration of 10 to 40 seconds.
- 9 harmonic episodes
- 24 shallow volcanic earthquakes
- 2 distant tectonic earthquakes.

 

Communities around Mount Ibu and visitors/tourists are advised not to travel within the 2.0 km radius and the sector expansion is 3.5 km to the crater opening in the northern part from the active crater of Mount Ibu.

 

Source: PVMBG, Magma Indonesia

Sabancaya - activity between 9 and 15.05.2022 - Doc. I.G.Peru - one click to enlarge

Sabancaya - activity between 9 and 15.05.2022 - Doc. I.G.Peru - one click to enlarge

For the week of May 9 to 15, 2022, I.G.Peru reports moderate eruptive activity at Sabancaya, with an average of 54 explosions per day, and plumes of gas and ash reaching 2,500 meters above the summit.

Over the period, 406 earthquakes associated with the circulation of internal magmatic fluids were detected, as well as VT earthquakes linked to the fradturation of rocks.

No significant deformation anomalies. Five thermal anomalies, with a max. of 68 MW have been identified by satellite, in relation to the presence of a lava body on the surface of the crater.

The volcanic alert level remains at naranja, with an inaccessible zone of 12 km radius.

 

Source : I.G.P. Posted on 17.05.2022

Reykjanes Peninsula - location and magnitude of earthquakes on 16.05.2022 / 12:35 p.m. - Doc. IMO
Reykjanes Peninsula - location and magnitude of earthquakes on 16.05.2022 / 12:35 p.m. - Doc. IMO
Reykjanes Peninsula - location and magnitude of earthquakes on 16.05.2022 / 12:35 p.m. - Doc. IMO

Reykjanes Peninsula - location and magnitude of earthquakes on 16.05.2022 / 12:35 p.m. - Doc. IMO

The Icelandic Meteorological Office website says that according to a GPS measurement network on the Reykjanes peninsula and InSAR satellite images, there are records from the Earth's surface that show signs of expansion indicating an accumulation of magma west of Þorbjörn.

Benedikt G. Ófeigsson, an expert in the field of crustal movements at the Icelandic Meteorological Bureau, said in an interview with Víkurfréttir that the GPS station at Þorbjörn has lifted 20 to 30 mm since the beginning of the month and continues to rise. To do.

Michelle Parks @Vedurstofan modeled the ongoing inflation signal at Svartsengi. It's in a similar location to the 3x magma intrusions we had in 2020. This one is slightly deeper (4-5km) and about half the volume compared to each 2020 intrusion. is estimated at 1.5 km³.

Reykjanes Peninsula - interferogram of the Grindavik region (April 21 - May 8, 2022) - Doc. Michelle Parks @Vedurstofan / via K. Jonsdottir

Reykjanes Peninsula - interferogram of the Grindavik region (April 21 - May 8, 2022) - Doc. Michelle Parks @Vedurstofan / via K. Jonsdottir

Aviation code for Icelandic volcanic systems as of 16.05.2022 - Doc. © Veðurstofa Islands

Aviation code for Icelandic volcanic systems as of 16.05.2022 - Doc. © Veðurstofa Islands

In light of signs of magma accumulation and expansion at Reykjanes, the VONA flight color code has been moved from green to yellow.
The National Police Commissioner, in consultation with the Suðurnes Police Commissioner, has declared the level of civil protection uncertainty as of 15 May.

 

Sources : IMO, Oroapuls, mbls

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Gunung  Ibu - panache de cendres du 16.05.2022 / 16h46 WIT -  webcam PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Gunung Ibu - panache de cendres du 16.05.2022 / 16h46 WIT - webcam PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Le Gunung Ibu poursuit sa phase éruptive avec, ce lundi 16 mai 2022 à 16h46 WIT, un panache de cendres observé à ± 2500 m au-dessus du sommet (± 3825 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres est grise et épaisse, se dispersant vers l'ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 30 mm et une durée de 154 secondes.

Le niveau d'activité reste à 2 / waspada

La sismologie est caractérisée ce 15 mai par :

- 49 séismes d'éruption, d'une amplitude de 15 à 30 mm et d'une durée de tremblement de terre de 20 à 80 secondes.
- 24 séismes d'avalanche, avec une amplitude de 2-3 mm et une durée de séisme de 15 à 65 secondes.
- 2 séismes d'émission, d'une amplitude de 5 à 14 mm et une durée de tremblement de terre de 10 à 40 secondes.
- 9 épisodes harmoniques
- 24 séismes volcaniques peu profonds
- 2 séismes tectoniques lointains.

 

Il est conseillé aux communautés autour du mont Ibu et aux visiteurs/touristes de ne pas se déplacer dans un rayon de 2,0 km et l'expansion sectorielle est de 3,5 km jusqu'à l'ouverture du cratère dans la partie nord du cratère actif du mont Ibu.

 

Source : PVMBG, Magma Indonesia

 Sabancaya - activité entre le 9 et le 15.05.2022 - Doc. I.G.Peru - un clic pour agrandir

Sabancaya - activité entre le 9 et le 15.05.2022 - Doc. I.G.Peru - un clic pour agrandir

Pour la semaine du 9 au 15 mai 2022, l'I.G.Peru renseigne une activité éruptive modérée au Sabancaya, avec une moyenne de 54 explosions par jour, et des panaches de gaz et cendres atteignant 2.500 mètres au dessus du sommet.

Sur la période, 406 séismes associés à la circulation de fluides magmatiques internes ont été détectés, de même que des séismes VT liés à la fradturation de roches.

Pas d'anomalies significatives de déformation. Cinq anomalies thermiques, avec une valeur max. de 68 MW ont été identifiées par satellite, en relation avec la présence d'un corps de lave en superficie du cratère.

Le niveau de l'alerte volcanique reste à naranja, assorti d'une zone de 12 km de rayon inaccessible.

 

Source : I.G.P. Mis en ligne le 17.05.2022

 Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes au 16.05.2022 / 12h35 - Doc. IMO
 Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes au 16.05.2022 / 12h35 - Doc. IMO
 Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes au 16.05.2022 / 12h35 - Doc. IMO

Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes au 16.05.2022 / 12h35 - Doc. IMO

Le site Web de l'Office météorologique islandais indique que, selon un réseau de mesure GPS sur la péninsule de Reykjanes et des images satellites InSAR, il existe des enregistrements à la surface de la Terre qui montrent des signes d'expansion indiquant une accumulation de magma à l'ouest de Þorbjörn.

Benedikt G. Ófeigsson, expert dans le domaine des mouvements de la croûte au Bureau météorologique islandais, a déclaré dans une interview à Víkurfréttir que la station GPS de Þorbjörn s'est soulévée de 20 à 30 mm depuis le début du mois et continue de la faire.

Michelle Parks @Vedurstofan a modélisé le signal d'inflation en cours à Svartsengi. C'est dans un endroit similaire aux intrusions de magma 3x que nous avons eues en 2020. Celle-ci est légèrement plus profonde (4-5 km) et d'environ la moitié du volume par rapport à chaque intrusion de 2020. Le volume est estimé à 1,5 km³.

Péninsule de Reykjanes - interférogramme de la région de Grindavik  (21 avril - 8 mai 2022) - Doc. Michelle Parks @Vedurstofan  / via K.Jonsdottir

Péninsule de Reykjanes - interférogramme de la région de Grindavik (21 avril - 8 mai 2022) - Doc. Michelle Parks @Vedurstofan / via K.Jonsdottir

Code aviation pour les systèmes volcaniques Islandais au 16.05.2022 - Doc. © Veðurstofa Íslands

Code aviation pour les systèmes volcaniques Islandais au 16.05.2022 - Doc. © Veðurstofa Íslands

À la lumière des signes d'accumulation et d'expansion de magma à Reykjanes, le code de couleur de vol VONA a été déplacé du vert au jaune.
Le commissaire national de police, en consultation avec le commissaire de police de Suðurnes, a déclaré le niveau d'incertitude de la protection civile au 15 mai.

 

Sources : IMO, Oroapuls, mbls

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Sismologia

A swarm of earthquakes started near Eldvörp in the Reykjanes Peninsula at 11:30 a.m. yesterday, May 15, 2022.

At 5:38 p.m. an M4.7 occurred, 2:17 p.m. an earthquake of M4.2 in this area, the earthquake was felt. At 11:35 an M3.5 occurred. Another M3.7 earthquake occurred at 12:01 p.m.

Landslides can occur on the slopes and sides of mountains when earthquakes of these magnitudes occur. Caution is advised for people in these areas.

At 4:56 p.m. on Saturday, a magnitude 4.8 earthquake occurred in Þrengslin east of Lambafell at a depth of 8 km. The earthquake was felt in southern and western Iceland. Aftershocks can be expected

Eldvörp - photo archives Iceland Mag - one click to enlarge

Eldvörp - photo archives Iceland Mag - one click to enlarge

Eldvörp craters - by Rafn Sigurbjörnsson

Reykjanes peninsula - seismic swarm as of 05.15.2022 / 6:45 p.m., location and magnitude - IMO - click to enlarge
Reykjanes peninsula - seismic swarm as of 05.15.2022 / 6:45 p.m., location and magnitude - IMO - click to enlarge
Reykjanes peninsula - seismic swarm as of 05.15.2022 / 6:45 p.m., location and magnitude - IMO - click to enlarge

Reykjanes peninsula - seismic swarm as of 05.15.2022 / 6:45 p.m., location and magnitude - IMO - click to enlarge

Reykjanes peninsula - seismic swarm on 15.05.2022 - Doc. IMO

Reykjanes peninsula - seismic swarm on 15.05.2022 - Doc. IMO

A possible area to monitor and recent earthquakes: Eldvörp, name given to a row of cinder cones and spatter cones in staggered sections of 10 km, and surrounded by a lava field covering 20 km2. It dates back to a volcano-tectonic episode between 1210 and 1240, called "Reykjanes Fires".

 

Source: Icelandic Met office / IMO / Written by a specialist on May 16 02:23 GMT & video Rafn Sigurbjörnsson.

Stromboli - after the explosions - photo Peter Gabris 13.05.2022 - one click to enlarge
Stromboli - after the explosions - photo Peter Gabris 13.05.2022 - one click to enlarge

Stromboli - after the explosions - photo Peter Gabris 13.05.2022 - one click to enlarge

A look back at the Stromboli eruptions with photos by Peter Gabris:

On May 13, 2022, at 14:43:32 UTC (16:43:32 Locali), reports from the INGV OE and the Laboratory of Experimental Geophysics Laboratory / LGS - Department of Earth Sciences dell'Università di Firenze recorded a series of above-normal explosive events associated with a seismic signal in the VLP band with a maximum mass of 6.6x10-5 m (in space) and a ground deformation of about 1.88 microradiants (registered with tiltmetro OHO).

The explosions took place in a reporting phase of the very high CO2/SO2 ratio losing in the plume for some months, as reported in the weekly bulletins.

The series of explosive events generated an abundant fallout of material along the Sciara del Fuoco and also on the side of Stromboli, with hot material between 400 and 500 m altitude.

 

 

Sources: LGS, INGV OE, thanks to Peter Gabris for the photos

Stromboli - after the explosions, some vegetation fires - photo Peter Gabris 13.05.2022 - one click to enlarge
Stromboli - after the explosions, some vegetation fires - photo Peter Gabris 13.05.2022 - one click to enlarge

Stromboli - after the explosions, some vegetation fires - photo Peter Gabris 13.05.2022 - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie

Un essaim de tremblements de terre a commencé près d'Eldvörp dans la péninsule de Reykjanes à 11h30 hier, le 15 mai 2022.

A 17h38 un M4.7 s'est produit, 14h17 un tremblement de terre de M4,2 dans cette zone, le tremblement de terre a été ressenti. A 11h35 un M3.5 s'est produit. Un autre tremblement de terre de M3,7 s'est produit à 12h01.

Des glissements de terrain peuvent se produire sur les pentes et les flancs des montagnes lorsque des tremblements de terre de ces magnitudes se produisent. La prudence est recommandée pour les personnes dans ces zones.

À 16 h 56 samedi, un tremblement de terre de magnitude 4,8 s'est produit à Þrengslin à l'est de Lambafell à 8 km de profondeur. Le tremblement de terre a été ressenti dans le sud et l'ouest de l'Islande. Des répliques peuvent être attendues.

Eldvörp -  photo Visit Reykjanes / Iceland

Eldvörp - photo Visit Reykjanes / Iceland

Eldvörp craters - by Rafn Sigurbjörnsson

 Reykjanes péninsule - essaim sismique au 15.05.2022 / 18h45, localisation et magnitude  - IMO - un clic pour agrandir
 Reykjanes péninsule - essaim sismique au 15.05.2022 / 18h45, localisation et magnitude  - IMO - un clic pour agrandir
 Reykjanes péninsule - essaim sismique au 15.05.2022 / 18h45, localisation et magnitude  - IMO - un clic pour agrandir

Reykjanes péninsule - essaim sismique au 15.05.2022 / 18h45, localisation et magnitude - IMO - un clic pour agrandir

Reykjanes péninsule - essaim sismique au 15.05.2022 - Doc. IMO

Reykjanes péninsule - essaim sismique au 15.05.2022 - Doc. IMO

Une possible zone à surveiller et de séismes récents : Eldvörp, nom donné à une rangée de cônes de scories et spatters cones en sections décalées de 10 km, et entourée d'un champ de lave couvrant 20 km2. Il remonte à un épisode volcano-tectonique entre 1210 et 1240, appelé " Reykjanes Fires ".

 

 

Source : Icelandic Met office / IMO / Rédigé par un spécialiste le 16 mai 02:23 GMT & vidéo Rafn Sigurbjörnsson.

Stromboli - photo Peter Gabris 13.05.2022

Stromboli - photo Peter Gabris 13.05.2022

 Stromboli - après les explosions - photo Peter Gabris 13.05.2022

Stromboli - après les explosions - photo Peter Gabris 13.05.2022

Retour sur les éruptions du Stromboli avec des photos de Peter Gabris :

Le 13 mai 2022,à 14:43:32 UTC (16:43:32 Locali), les rapports de l'INGV OE et du Laboratoire du Laboratoire de Géophysique Expérimentale / LGS - Département des Sciences de la Terre dell'Università di Firenze ont enregistré une série d'événements explosifs supérieurs à la norme, associés à un signal sismique dans la bande VLP avec une masse maximale de 6,6x10-5 m (dans l'espace) et une déformation du sol d' environ 1,88 microradiants (enregistrés auprès de tiltmetro OHO).

Les explosions ont eu lieu dans une phase de reporting du rapport CO2/SO2 très élevé perdrant dans le panache depuis quelques mois, comme rapporté dans les bulletins hebdomadaires.

La série d'événements explosifs a généré une retombée abondante de matériel le long de la Sciara del Fuoco et aussi du côté de Stromboli, avec du matériel chaud entre 400 et 500 m d'altitude.

 

 

Sources : LGS, INGV OE, merci à Peter Gabris pour les photos

Stromboli - après les explosions, quelques incendies de végétation - photo Peter Gabris 13.05.2022
Stromboli - après les explosions, quelques incendies de végétation - photo Peter Gabris 13.05.2022

Stromboli - après les explosions, quelques incendies de végétation - photo Peter Gabris 13.05.2022

Lire la suite

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog