Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

The 8th paroxysm of Etna, this March 2, 2021, was largely masked by atmospheric conditions, only the top of the plume being observed.

Etna - strombolian activity at the SEC - 02.03.2021 / 10h54 - EMOT / INGV OE webcam

Etna - strombolian activity at the SEC - 02.03.2021 / 10h54 - EMOT / INGV OE webcam

From 10:45 UTC, there is a slight increase in the mean amplitude of the volcanic tremor, and the resumption of weak Strombolian activity at the southeast crater / SEC. Infrasound activity also shows an increase in the number of events.
From 11:34 GMT, Strombolian activity in the SEC increases, accompanied by the emission of ash which quickly disperse into the atmosphere. After a short stationary phase, the average amplitude of the volcanic tremor, around 11:30 GMT, started to increase again, the sources moving towards the south-eastern crater.

Etna SEC - lava fountains on 03/02/2021, at 1:18 p.m., 1:24 p.m. and 1:51 p.m. respectively - EMOT / INGV OE webcam - one click to enlargeEtna SEC - lava fountains on 03/02/2021, at 1:18 p.m., 1:24 p.m. and 1:51 p.m. respectively - EMOT / INGV OE webcam - one click to enlarge
Etna SEC - lava fountains on 03/02/2021, at 1:18 p.m., 1:24 p.m. and 1:51 p.m. respectively - EMOT / INGV OE webcam - one click to enlarge

Etna SEC - lava fountains on 03/02/2021, at 1:18 p.m., 1:24 p.m. and 1:51 p.m. respectively - EMOT / INGV OE webcam - one click to enlarge

From 12:24 GMT, a rapid increase in the amplitude of the volcanic tremor is observed, whose source is located at the southeast crater at about 3000 m. Infrasound activity is also supported both in the rate of occurrence and in the energy of events.

The strombolian activity of the south-eastern crater has turned into a lava fountain. Due to the cloud cover, it is not possible to make continuous observations.

The INGV OE announces that the activity of lava fountains at the SEC has ceased at 14:50 GMT. From 14:40 UTC, there was a rapid decrease in the average amplitude of the volcanic tremor which reached average values ​​at 15:00 UTC.

Etna - 03.02.2121 / 2:50 p.m. - EMOT / INGV OE webcam

Etna - 03.02.2121 / 2:50 p.m. - EMOT / INGV OE webcam

Etna - fluctuations in the tremor at 02.03.2021 / 2.10 p.m. the plot relating to the 8th paroxysmal episode on the right - Doc. INGV OE

Etna - fluctuations in the tremor at 02.03.2021 / 2.10 p.m. the plot relating to the 8th paroxysmal episode on the right - Doc. INGV OE

2021.03.02 - Etna - Emission of sulfur dioxide, with 14.90DU of SO2. - Sentinel- 5P Tropomi / DLR / BIRA / ESA

2021.03.02 - Etna - Emission of sulfur dioxide, with 14.90DU of SO2. - Sentinel- 5P Tropomi / DLR / BIRA / ESA

At 15:06 UTC, an ash fall was reported in the southern sector of the volcano. In particular in the areas of: San Gregorio (motorway exit); Trecastagni; Aci S. Antonio; Pedara and Catania.

 

Source: INGV OE

Klyuchevskoy - the cinder cone G.S. Gorshkov on 03.02.2021 - photo D. Melnikov via olga Girina

Klyuchevskoy - the cinder cone G.S. Gorshkov on 03.02.2021 - photo D. Melnikov via olga Girina

At Klyuchevskoy, the ash cone and the lava flow of the lateral rupture on the western flank remain active on March 2, 2021, marked by a thermal anomaly. The lateral rupture is named after Corr.- Member USSR Academy of Sciences G.S. Gorshkov.

A moderate emission of gas and vapor continues at the top of the volcano.

 

Source: Olga Girina / Photo by Dmitry Melnikov & KVERT

Piton de La Fournaise - the Dolomieu crater - photo archives © Bernard Duyck

Piton de La Fournaise - the Dolomieu crater - photo archives © Bernard Duyck

In February 2021, the OVPF recorded in the Piton de la Fournaise massif in total:

- 6 superficial volcano-tectonic earthquakes (0 to 2.5 km above sea level) under the summit craters;

- 1 deep earthquake (below sea level);

- 165 collapses (in the Dolomieu Crater, the ramparts of the Fouqué and Piton de Crac enclosures, and the East River).

 

The GPS in the summit area and in the far field did not record any particular signals, with the exception of the GPNG and GPSG stations located in the Grandes Pentes area. The GPNG and GPSG stations continued to record subsidence and eastward movement, although their movement slowed.

Since the last eruption, a continuous increase in CO2 emissions from the soil has been recorded at the level of the distal sites (Plaine des Cafres and Plaine des Palmistes sectors, but also proximal (Gîte du volcano).

 

Source: OVPF

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le 8° paroxysme de l'Etna , ce 2 mars 2021, a été en grande partie masqué par les conditions atmosphériques, seul le haut du panache se laissant observer.

 Etna - activité strombolienne au SEC - 02.03.2021 / 10h54 -  webcam EMOT / INGV OE

Etna - activité strombolienne au SEC - 02.03.2021 / 10h54 - webcam EMOT / INGV OE

À partir de 10 h 45 UTC, il y a une légère augmentation de l'amplitude moyenne du trémor volcanique, et la reprise d'une faible activité strombolienne au cratère sud-est / SEC. L'activité infrasonore montre également une augmentation du nombre d'événements.


A partir de 11h34 GMT, l'activité strombolienne au SEC augmente, accompagnée de l'émission de cendres qui se dispersent rapidement dans l'atmosphère. Après une courte phase stationnaire, l'amplitude moyenne du trémor volcanique, vers 11h30 GMT, a recommencé à augmenter, les sources se déplacent vers le cratère sud-est.

Etna SEC - fontaines de lave le 02.03.2021, respectivement à 13h18, 13h24 et 13h51 - webcam EMOT / INGV OE - un clic pour agrandirEtna SEC - fontaines de lave le 02.03.2021, respectivement à 13h18, 13h24 et 13h51 - webcam EMOT / INGV OE - un clic pour agrandir
Etna SEC - fontaines de lave le 02.03.2021, respectivement à 13h18, 13h24 et 13h51 - webcam EMOT / INGV OE - un clic pour agrandir

Etna SEC - fontaines de lave le 02.03.2021, respectivement à 13h18, 13h24 et 13h51 - webcam EMOT / INGV OE - un clic pour agrandir

A partir de 12h24 GMT, une augmentation rapide de l'amplitude du trémor volcanique est observée, dont la source est située au cratère sud-est à environ 3000 m. L'activité infrasonore est également soutenue à la fois dans le taux d'occurrence et dans l'énergie des événements.

L'activité strombolienne du cratère sud-est s'est transformée en fontaine de lave. En raison de la couverture nuageuse, il n'est pas possible de faire des observations en continu.

L'INGV OE annonce que l'activité des fontaines de lave au SEC a cessé à 14h50 GMT. À partir de 14h40 UTC, il y a eu une diminution rapide de l'amplitude moyenne du trémor volcanique qui a atteint des valeurs moyennes à 15h00 UTC.

 Etna - 02.03.2121 / 14h50 - webcam EMOT /  INGV OE

Etna - 02.03.2121 / 14h50 - webcam EMOT / INGV OE

Etna - fluctuations du trémor au 02.03.2021 / 14h10 ; le tracé relatif au 8° épisode paroxysmal à droite - Doc. INGV OE

Etna - fluctuations du trémor au 02.03.2021 / 14h10 ; le tracé relatif au 8° épisode paroxysmal à droite - Doc. INGV OE

2021.03.02 - Etna  - Emission de dioxyde de soufre, avec 14.90DU of SO2. - Sentinel- 5P Tropomi  / DLR / BIRA / ESA

2021.03.02 - Etna - Emission de dioxyde de soufre, avec 14.90DU of SO2. - Sentinel- 5P Tropomi / DLR / BIRA / ESA

A 15h06 UTC, une chute de cendres est rapportée dans le secteur sud du volcan. En particulier dans les domaines de: San Gregorio (sortie d'autoroute); Trecastagni; Aci S. Antonio; Pedara et Catane.

 

Source : INGV OE

Klyuchevskoy - le cône de scories G.S. Gorshkov le 02.03.2021 - photo  D.Melnikov via olga Girina

Klyuchevskoy - le cône de scories G.S. Gorshkov le 02.03.2021 - photo D.Melnikov via olga Girina

Au Klyuchevskoy, le cône de cendre et la coulée de lave de la rupture latérale sur le flanc ouest restent actifs ce 2 mars 2021, marqués par une anomalie thermique . La rupture latérale porte le nom de Corr.-Member USSR Academy of Sciences G.S. Gorshkov.

Une émission modérée de gaz et vapeur continue au sommet du volcan.

 

Source : Olga Girina / Photo par Dmitry Melnikov & KVERT

Piton de La Fournaise - le cratère Dolomieu - photo archives © Bernard Duyck

Piton de La Fournaise - le cratère Dolomieu - photo archives © Bernard Duyck

Au mois de février 2021, l’OVPF a enregistré au niveau du massif du Piton de la Fournaise au total :

- 6 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à 2,5 km au dessus du niveau de la mer) sous les cratères sommitaux ;

- 1 séisme profond (en dessous du niveau de la mer) ;

- 165 effondrements (dans le Cratère Dolomieu, les remparts de l’Enclos Fouqué et du Piton de Crac, et de la Rivière de l’Est).

 

Les GPS de la zone sommitale et en champ lointain n’ont pas enregistré de signaux particuliers, à l’exception des stations GPNG et GPSG situées dans la zone des Grandes Pentes. Les stations GPNG et GPSG ont continué à enregistrer une subsidence et un mouvement vers l’est, même si leur mouvement a ralenti.

Depuis la dernière éruption, une augmentation continue des émissions de CO2 du sol est enregistrée au niveau des sites distaux (secteurs Plaine des Cafres et Plaine des Palmistes, mais aussi proximaux (Gîte du volcan).

 

Source : OVPF

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Sismologia
 Sinabung - ash plume and pyroclastic flows on 03.02.2021 - photo Komunitas Beidar Sinabung - one click to enlarge

Sinabung - ash plume and pyroclastic flows on 03.02.2021 - photo Komunitas Beidar Sinabung - one click to enlarge

In Sinabung, in the province of Karo on Sumatra, from 6:42 a.m. to 8:20 a.m. WIB on March 2, 2021, there were 13 pyroclastic avalanche flows, with a sliding distance of 2,000 to 5,000 meters to the southeast, and the height of the ash column is more than 5,000 meters, the wind is weak to the west - southwest. Warm clouds reach the Lauborus River in the east-southeast sector.

The aviation code is red, before being reduced to orange.

Sinabung - 03.02.2021 - ash fall on the surrounding villages - photos Gung Pinto News & Beidar Sinabung - one click to enlarge
Sinabung - 03.02.2021 - ash fall on the surrounding villages - photos Gung Pinto News & Beidar Sinabung - one click to enlargeSinabung - 03.02.2021 - ash fall on the surrounding villages - photos Gung Pinto News & Beidar Sinabung - one click to enlarge

Sinabung - 03.02.2021 - ash fall on the surrounding villages - photos Gung Pinto News & Beidar Sinabung - one click to enlarge

Ash falls are found in various villages, with a thickness of 3 cm.

The Himawari-8 satellite picked up an ash cloud drifting west.

Ash falls are found in various villages, with a thickness of 3 cm.  The Himawari-8 satellite picked up an ash cloud drifting west.

Ash falls are found in various villages, with a thickness of 3 cm. The Himawari-8 satellite picked up an ash cloud drifting west.

Sumatra - Sinabung ash cloud seen by Himawari-8 on 02.03.2021 / 11h WIB - Doc. BMKG

Sumatra - Sinabung ash cloud seen by Himawari-8 on 02.03.2021 / 11h WIB - Doc. BMKG

Sinabung - plume and co-pyroclastic cloud 02.03.2021  - ANTARA FOTO  /Sastrawan Ginting

Sinabung - plume and co-pyroclastic cloud 02.03.2021 - ANTARA FOTO /Sastrawan Ginting

The seismicity of March 2 between 00 and 6 a.m. is characterized by:

- 1 eruption earthquake, with an amplitude of 40 mm, and the duration of the earthquake was 191 seconds.
- 13 earthquakes linked to pyroclastic flows, with an amplitude of 120 mm and an earthquake duration of 143-485 seconds.
- 35 collapse / avalanche earthquakes, with an amplitude of 10 to 65 mm and a duration of 22 to 160 seconds of the earthquake.
- 23 low frequency earthquakes, with an amplitude of 5 to 25 mm and the duration of the earthquake was 10 to 40 seconds.
- 1 remote tectonic earthquake
- 1 episode of continuous tremor with an amplitude of 2-5 mm, dominating 3 mm.

 

The activity level remains at 3 / siaga with prohibitions of 3 to 5 km. depending on the flanks concerned
 

Sources: PVMBG, Magma Indonesia, Beidar Sinabung, Nachelle Homestay, and local news agencies

THE PACAYA VOLCANO. The volcano prevention unit -UPV-, the strategic intervention team -EIE-, the immediate intervention team -ERI- and the CONRED I region, are deployed at different strategic points to check the conditions and coordinate actions with the hierarchical system of coordinators.

THE PACAYA VOLCANO. The volcano prevention unit -UPV-, the strategic intervention team -EIE-, the immediate intervention team -ERI- and the CONRED I region, are deployed at different strategic points to check the conditions and coordinate actions with the hierarchical system of coordinators.

In the early hours of March 1, 2021, Insivumeh recorded a notable increase in the internal seismic activity of the Pacaya, corresponding to an increase in Strombolian activity.

 

Pacaya - increased RSAM - Insivumeh

 

According to observers of the observatory, explosions expel ballistic materials to a height of up to 500 meters above the crater; this activity is accompanied by a plume of ash and gas at 3,500 m. asl., moving west and southwest.

Ash falls are observed in El Patrocinio, with possibilities in Los Rios, Los Jazmines El Rodeo, San José, and the municipalities in the same direction.

To be continued

 

Source: Insivumeh

Sabancaya- activity from 22 to 28.02.2021 - Doc. I.G. Peru

Sabancaya- activity from 22 to 28.02.2021 - Doc. I.G. Peru

The eruptive activity of Sabancaya between February 22 and 28 remains at moderate levels, with an average of 91 daily explosions, and the observation of plumes of ash and gas up to 2,000 meters above the summit.

During this period, I.G. Peru recorded 1977 earthquakes of volcanic origin, associated with the circulation of internal fluids. VT earthquakes, of magnitude between 1.9 and 2.8, occur mainly north of the volcano.

The deformations do not present any significant anomalies, except for slight inflation in the north. The satellites did not identify any thermal anomaly.

 

The volcanic alert remains in Naranja, with an inaccessible area of ​​12 km. radius

 

Source: I.G.P.

Reykjanes peninsula - surroundings of Fagradalsfjall - Doc. Skjáskot Iceland 360 VR via mbls

Reykjanes peninsula - surroundings of Fagradalsfjall - Doc. Skjáskot Iceland 360 VR via mbls

New data provides reason to take a closer look at the magma intrusion scenario beneath the Fagradalsfjall area on the Reykjanes Peninsula.

Mount Fagradalsfjall, the westernmost part of the Reykjanes Peninsula's mountain ridge, is actually a small plateau. Some hyalocaslite ridges protrude, especially in the western part. Its highest altitude is 385 m. above sea level.

Reykjanes Peninsula - Fagradalsfjall - wrapped icelandic InSAR 23 feb. to1 ° Tue. - Doc.IMO

Reykjanes Peninsula - Fagradalsfjall - wrapped icelandic InSAR 23 feb. to1 ° Tue. - Doc.IMO

I reproduce the IMO update from 03/01/2020 at 6:15 p.m.:

“The Scientific Council for Civil Protection met in a teleconference today to discuss the earthquake on the Reykjanes Peninsula. The meeting was attended by representatives of the Icelandic Meteorological Office, University of Iceland, Environment Agency, Isavia-ANS, HS-Orka and ÍSOR.

It was stated at the meeting that the Meteorological Bureau's automatic seismic system has measured around 1,800 earthquakes since midnight and that they are mostly confined to the SW area of ​​Keilir and Trölladyngja. Of those 1,800, 23 earthquakes of magnitude 3 or greater and about 3 earthquakes are of magnitude 4 or greater. The largest of midnight was measured at 4:35 p.m., with a size of 5.1 and it came from about 1 km ASA through Keilir.

The Scientific Council also reviewed the satellite images (InSAR) received today. Excerpts from these images show more entries than has been previously seen in the region in recent days. The most likely explanation is that magma is forming under the area where the greatest seismic activity has taken place in recent days. These new data will be better processed, for example by means of a model, in order to better inform the course of events.

In light of this new data which was discussed at a Scientific Council meeting today and which has been reviewed by experts, it is important to take a closer look at the magma intrusion scenario beneath the area. by Fagradalsfjall.
 

The possible scenarios are:

1. Seismic activity will decrease in the coming days or weeks.
2. The eruption will increase with larger earthquakes, up to magnitude 6 near Fagradalsfjall
3.An earthquake with a magnitude of up to 6.5 will have its source in the Sulfur Mountains.
4. Magma intrusions continue near Fagradalsfjall with either:
- The magma intrusion activity decreases and the magma solidifies
- they lead to a lava flow which will probably not threaten the colonies.


Current activity on the Reykjanes Peninsula is divided into chapters and it is difficult to predict the exact development and whether one scenario is more likely than another. New data is expected later this week that could further shed light on the reasons for this crash. The Scientific Council will meet again tomorrow to make a new assessment of the available data as well as to assess new measures. "

 

Sources: IMO & mbls

Reykjanes peninsula - location and magnitude of the seisms - Doc. IMO at 02.03.2021 / 08h35
Reykjanes peninsula - location and magnitude of the seisms - Doc. IMO at 02.03.2021 / 08h35
Reykjanes peninsula - location and magnitude of the seisms - Doc. IMO at 02.03.2021 / 08h35

Reykjanes peninsula - location and magnitude of the seisms - Doc. IMO at 02.03.2021 / 08h35

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Sinabung - panache de cendres et coulées pyroclastiques le 02.03.2021 - photo Komunitas Beidar Sinabung

Sinabung - panache de cendres et coulées pyroclastiques le 02.03.2021 - photo Komunitas Beidar Sinabung

Au Sinabung, dans la province de Karo sur Sumatra, de 06h42 à 08h20 WIB ce 2 mars 2021, il y a eu 13 coulées pyroclastiques d'avalanches, avec une distance de glissement de 2.000 à 5.000 mètres vers le sud-est-est. Et la hauteur de la colonne de cendres est supérieure à 5.000 mètres, le vent est faible vers l'ouest - sud-ouest. Les nuages ​​chauds atteignent la rivière Lauborus dans le secteur est-sud-est.

Le code aviation est rouge, avant d'être allégé à orange.

Sinabung - 02.03.2021 - retombées de cendres sur les villages environnants - photos Gung Pinto News & Beidar Sinabung - un clic pour agrandir
Sinabung - 02.03.2021 - retombées de cendres sur les villages environnants - photos Gung Pinto News & Beidar Sinabung - un clic pour agrandirSinabung - 02.03.2021 - retombées de cendres sur les villages environnants - photos Gung Pinto News & Beidar Sinabung - un clic pour agrandir

Sinabung - 02.03.2021 - retombées de cendres sur les villages environnants - photos Gung Pinto News & Beidar Sinabung - un clic pour agrandir

Des chutes de cendres sont relevées dans divers villages, avec une épaisseur de 3 cm.

Le satellite Himawari-8 relève un nuage de cendres dérivant vers l'ouest.

Sinabung - le panache de cendres masque en partie le volcan - photo 02.03.2021 / Nachelle Homestay

Sinabung - le panache de cendres masque en partie le volcan - photo 02.03.2021 / Nachelle Homestay

Sumatra - nuage de cendres du Sinabung vu par Himawari-8 le 02.03.2021 / 11h WIB - Doc. BMKG

Sumatra - nuage de cendres du Sinabung vu par Himawari-8 le 02.03.2021 / 11h WIB - Doc. BMKG

La sismicité du 2 mars entre 00 et 06h est caractérisée par :

- 1 séisme d'éruption, avec une amplitude de 40 mm, et la durée du tremblement de terre était de 191 secondes.
- 13 séismes liés aux coulées pyroclastiques,avec une amplitude de 120 mm et une durée du tremblement de terre de 143-485 secondes.
- 35 séismes d'effondrement/ d'avalanche, avec une amplitude de 10 à 65 mm et une durée de 22 à 160 secondes du tremblement de terre.
- 23 séismes de basse fréquence, d'une amplitude de 5 à 25 mm et la durée du tremblement de terre était de 10 à 40 secondes.
- 1 séisme tectonique à distance
- 1 épisode de trémor continu avec une amplitude de 2-5 mm, dominant 3 mm.

 

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga avec des interdictions de 3 à 5 km. selon les flancs concernés
 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia, Beidar Sinabung, Nachelle Homestay, et agences de presse locales

LE VOLCAN DE PACAYA. L'unité de prévention des volcans -UPV-, l'équipe d'intervention stratégique -EIE-, l'équipe d'intervention immédiate -ERI- et la région CONRED I, sont déployées à différents points stratégiques pour vérifier les conditions et coordonner les actions avec le système hiérarchisé de coordonnateurs.

LE VOLCAN DE PACAYA. L'unité de prévention des volcans -UPV-, l'équipe d'intervention stratégique -EIE-, l'équipe d'intervention immédiate -ERI- et la région CONRED I, sont déployées à différents points stratégiques pour vérifier les conditions et coordonner les actions avec le système hiérarchisé de coordonnateurs.

Aux premières heures du 1°mars 2021, l'Insivumeh a enregistré une augmentation notable de l'activité sismique interne du Pacaya, correspondant à une augmentation de l'activité strombolienne.

 

Pacaya - augmentation du RSAM

 

D'après les observateurs de l'observatoire, des explosions expulsent des matériaux balistiques à une hauteur atteignant 500 mètres au dessus du cratère ; cette activité s'accompagne d'un panache de cendres et gaz à 3.500 m. asl., se déplaçant vers l'ouest et le sud-ouest.

Des chutes de cendres sont constatées sur El Patrocinio, avec des possibilités sur Los Rios, Los Jazmines El Rodeo, San José, et les communes dans la même direction.

A suivre

 

Source : Insivumeh

Sabancaya- activité du 22 au 28.02.2021 - Doc.  I.G.Peru

Sabancaya- activité du 22 au 28.02.2021 - Doc. I.G.Peru

L'activité éruptive du Sabancaya entre le 22 et le 28 février reste à des niveaux modérés, avec une moyenne de 91 explosions quotidiennes, et l'observation de panaches de cendres et gaz jusqu'à 2.000 mètres au dessus du sommet.

Au cours de cette période, l'I.G.Peru a enregistré 1977 séismes d'origine volcanique, associés à la circulation des fluides internes. Les séismes VT, de magnitude comprise entre 1,9 et 2,8, se produisent principalement au nord du volcan.

Les déformations ne présentent pas d'anomalies significatives, sauf l'inflation légère au nord. Les satellites n'ont pas identifié d'anomalie thermique.

 

L'alerte volcanique reste à naranja,assortie d'une zone non accessible de 12 km. de rayon

 

Source : I.G.P.

Péninsule de Reykjanes - environs de  Fagradalsfjall  - Doc.  Skjá­skot  ​Ice­land 360 VR  via mbls

Péninsule de Reykjanes - environs de Fagradalsfjall - Doc. Skjá­skot ​Ice­land 360 VR via mbls

De nouvelles données donnent des raisons d'examiner de plus près le scénario d'intrusion de magma sous la zone de Fagradalsfjall, dans la Péninsule de Reykjanes.

Le mont Fagradalsfjall, la partie la plus à l'ouest de la crête montagneuse de la péninsule de Reykjanes, est en réalité un petit plateau. Certaines crêtes de hyalocaslite font saillie, en particulier dans la partie ouest. Sa plus haute altitude est de 385 m. au dessus du niveau de la mer.

 Péninsule de Reykjanes - Fagradalsfjall -   wrapped icelandic InSAR 23 feb. to1°mar. - Doc.IMO

Péninsule de Reykjanes - Fagradalsfjall - wrapped icelandic InSAR 23 feb. to1°mar. - Doc.IMO

Je reproduis la mise à jour de l'IMO du 01.03.2020 à 18h15 : 

«  Le Conseil scientifique de la protection civile s'est réuni lors d'une téléconférence aujourd'hui pour discuter du tremblement de terre sur la péninsule de Reykjanes. La réunion a été suivie par des représentants du Bureau météorologique islandais, de l'Université d'Islande, de l'Agence pour l'environnement, d'Isavia-ANS, HS-Orka et ÍSOR.

Il a été déclaré lors de la réunion que le système sismique automatique du Bureau météorologique a mesuré environ 1 800 tremblements de terre depuis minuit et qu'ils sont pour la plupart confinés à la zone SW de Keilir et Trölladyngja. Parmi ces 1800, 23 tremblements de terre de magnitude 3 ou plus et environ 3 tremblements de terre sont de magnitude 4 ou plus. Le plus grand de minuit a été mesuré à 16h35, d'une taille de 5,1 et il provenait d'environ 1 km ASA par Keilir.

Le Conseil scientifique a également examiné les images satellites (InSAR) reçues aujourd'hui. Des extraits de ces images montrent plus d'entrées que ce qui a été précédemment observé dans la région ces derniers jours. L'explication la plus probable est que du magma se forme sous la zone où la plus grande activité sismique a eu lieu ces derniers jours. Ces nouvelles données seront mieux traitées, par exemple au moyen d'un modèle, afin de mieux éclairer le déroulement des événements.

À la lumière de ces nouvelles données qui ont été discutées lors d'une réunion du Conseil scientifique aujourd'hui et qui ont été examinées par des experts, il est important d'examiner de plus près le scénario d'intrusion de magma sous la zone par Fagradalsfjall.

 

Les scénarios possibles sont :

1. l'activité sismique se réduit dans les prochains jours ou semaines.
2. L'éruption augmentera avec des séismes plus importants, jusqu'à une magnitude 6 à proximité de Fagradalsfjall
3.Un séisme d'une magnitude allant jusqu'à 6,5 aura sa source dans les Sulfur Mountains.
4.Les intrusions de magma se poursuivent à proximité de Fagradalsfjall avec soit :
- L'activité d'intrusion de magma diminue et le magma se solidifie
- elles conduisent à une coulée de lave qui ne menacera probablement pas les colonies.


L'activité actuelle sur la péninsule de Reykjanes est divisée en chapitres et il est difficile de prédire le développement exact et si un scénario est plus probable qu'un autre. De nouvelles données sont attendues plus tard cette semaine qui pourraient éclairer davantage les raisons de ce crash. Le Conseil scientifique se réunira à nouveau demain pour faire une nouvelle évaluation des données disponibles ainsi que pour évaluer de nouvelles mesures. »

 

Sources : IMO & mbls

Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes de l'essaim en cours au 02.03.2021 / 08h35 - Doc. IMO
Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes de l'essaim en cours au 02.03.2021 / 08h35 - Doc. IMO
Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes de l'essaim en cours au 02.03.2021 / 08h35 - Doc. IMO

Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes de l'essaim en cours au 02.03.2021 / 08h35 - Doc. IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

After a small calm of a few days, Strombolian activity resumed at the southeast crater of Etna on February 28 at around 7.45 am local time, with a sudden increase in the tremor.

The images taken by the thermal cameras of Monte Cagliato (east side of Etna) and Montagnola (high southern slope) show the speed with which the phenomena developed, from the first small explosions to the sustained lava fountains, with the creation of a subplinal eruptive column.

Etna "on pause" this 02/26/2021 / 09:50 - image Sentinel 2 bands 4,3,2 + bands 12,11,8A via Mounts project

Etna "on pause" this 02/26/2021 / 09:50 - image Sentinel 2 bands 4,3,2 + bands 12,11,8A via Mounts project

Etna SEC - activity of 02.28.2021 / 07h48 - INGV OE webcams - one click to enlargeEtna SEC - activity of 02.28.2021 / 07h48 - INGV OE webcams - one click to enlarge

Etna SEC - activity of 02.28.2021 / 07h48 - INGV OE webcams - one click to enlarge

Etna - paroxysmof 02/28/2021- INGV OE

Etna SEC - subplinal eruptive column - photo kindly shared by © Pippo Scarpinati

Etna SEC - subplinal eruptive column - photo kindly shared by © Pippo Scarpinati

Strombolian activity, characterized by a continuous jet, was mainly concentrated in two vents and reached an initial height of about 300 m. An overflow feeds a lava flow towards the Valle del Bove.

At 10:20 a.m. local time, a sudden decrease in tremor to medium-low values ​​was observed. The source of the quake remains in the area of ​​the SE crater at a depth of about 2,600 m above sea level.

At 10:33 a.m. local time, the SEC fountain stopped almost suddenly, while the lava flow to the Valle del Bove remained active.

Etna - the impressive plume of the 7th paroxysm at 09:50 UTC, or 1:30 after the start of the broadcast; the overflow and the lava flow are also visible - image Sentinel2 28,02,2021 / via Copernicus / Directorate-General for Defense Industry and Space l DG DEFIS - one click to enlarge

Etna - the impressive plume of the 7th paroxysm at 09:50 UTC, or 1:30 after the start of the broadcast; the overflow and the lava flow are also visible - image Sentinel2 28,02,2021 / via Copernicus / Directorate-General for Defense Industry and Space l DG DEFIS - one click to enlarge

Etna - sulfur dioxide anomaly on 28,02,2021, with 149.02DU of SO2 at an altitude of ~ 11km. Estimated mass within 300 km of 15.1ktons. - Doc. Tropomi / DLR-BIRA-ESA

Etna - sulfur dioxide anomaly on 28,02,2021, with 149.02DU of SO2 at an altitude of ~ 11km. Estimated mass within 300 km of 15.1ktons. - Doc. Tropomi / DLR-BIRA-ESA

Etna - amplitude of the tremor at 02/28/2021 / 10:10 a.m. - Doc. INGV OE

Etna - amplitude of the tremor at 02/28/2021 / 10:10 a.m. - Doc. INGV OE

A resumption of Strombolian activity in the SEC, accompanied by the emission of ash is observed from 11:20 a.m., with a further increase in the average amplitude of the volcanic tremor ... to drop around 12 p.m.

The source of the tremor is still located in the area of ​​the SE crater, at a depth of about 2500 m above sea level, while showing a gradual slide towards the other summit craters, during the last hours.

 

Source: INGV & Boris Behncke

Etna - the flow and the projections cool, while the other craters degassing - webcam INGV Emot0327 on 02.28.2021 / 4:10 p.m.

Etna - the flow and the projections cool, while the other craters degassing - webcam INGV Emot0327 on 02.28.2021 / 4:10 p.m.

Analysis of Stromboli camera footage revealed explosive footage in the North Zone, which began with three events of lesser intensity at 1:32:50, 1:33:00 and 1:33:10 UTC, respectively.

After approximately ten seconds, a major explosion occurred at 1:33:30 UTC lasting approximately 10 seconds and ended at 1:34:00 UTC.
This latter activity produced a fall of coarse material along the Sciara del Fuoco and part of the material fell in the direction of Pizzo.

 

From the seismic point of view, after the phase of increasing the amplitude of the tremor, which followed the explosive sequence, the values ​​returned to the standard around 01:37 UTC approximately. No significant change is observed in the frequency of occurrence of explosive events.
The strain data does not show significant changes.

 

Source: INGV

Stromboli - 01.03.2021 / 01h33 - webcam therm. INGV OE

Stromboli - 01.03.2021 / 01h33 - webcam therm. INGV OE

The Pacaya maintains weak to moderate explosions on February 28, characterized by sporadic expulsions of incandescent material 150 meters above Mackenney crater, and an ash plume dispersing westward, with fallout reported to Patrocinio.

Its effusive activity feeds a lava flow towards the SSO, of 1,750 meters long.

Insivumeh recalls the ban on access to the Mackenney and the flow areas, due to their instability, their high temperature and the gases emanating from them.

 

Source: Insivumeh

Volcan De Pacaya - Finca El Caracol neighbors share this beautiful photo of the lava flow during the night of February 27-28 - Doc. DisastersGT

Volcan De Pacaya - Finca El Caracol neighbors share this beautiful photo of the lava flow during the night of February 27-28 - Doc. DisastersGT

In Klyuchevskoy, the fissure eruption on the northwest flank, which began late in the day on February 17, continues with the formation of a cinder cone.

In the first days of the eruption, a lot of pyroclasts were expelled by the gases and its growth was rapid.

Then with the arrival of a magma less saturated with gas, the eruption passed to a more effusive phase, slowing down the growth of the cone; it begins to collapse in the lava flow which emanates from it.

 

Source: Сергей Самойленко

Klyuchevskoy- the growing cinder cone on the active crack of the NW flank - photo Сергей Самойленко / 02.28.2021

Klyuchevskoy- the growing cinder cone on the active crack of the NW flank - photo Сергей Самойленко / 02.28.2021

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Après une petite interruption de quelques jours, une activité strombolienne a repris au cratère sud-est de l'Etna le 28 février vers 7h45 locale, avec une augmentation soudaine du trémor.

Les images prises par les caméras thermiques du Monte Cagliato (côté est de l'Etna) et de la Montagnola (haut versant sud) montrent la rapidité avec laquelle les phénomènes se sont développés, des premières petites explosions aux fontaines de lave soutenues, avec la création d'une colonne éruptive subplinienne.

L' Etna "en pause" ce 26.02.2021 / 09h50 -  image Sentinel 2  bands 4,3,2 + bands 12,11,8A  via Mounts project

L' Etna "en pause" ce 26.02.2021 / 09h50 - image Sentinel 2 bands 4,3,2 + bands 12,11,8A via Mounts project

 Etna SEC - activité du 28.02.2021 / 07h48 - webcams INGV OE - un clic pour agrandir  Etna SEC - activité du 28.02.2021 / 07h48 - webcams INGV OE - un clic pour agrandir

Etna SEC - activité du 28.02.2021 / 07h48 - webcams INGV OE - un clic pour agrandir

Etna - paroxysme du 28.02.2021 - webcams Monte Cagliato & Motagnola / INGV OE

Etna SEC - colonne éruptive subplinienne - photo aimablement partagée par © Pippo Scarpinati

Etna SEC - colonne éruptive subplinienne - photo aimablement partagée par © Pippo Scarpinati

L'activité strombolienne, caractérisée par un jet continu, s'est principalement concentrée dans deux évents et a atteint une hauteur initiale d'environ 300 m. Un débordement nourrit une coulée de lave vers la Valle del Bove.

A 10 h 20 heure locale, une diminution soudaine du tremblement à des valeurs moyennes-basses a été observée. La source du tremblement reste dans la zone du cratère SE à une profondeur d'environ 2600 m au-dessus du niveau de la mer.

A 10 h 33 heure locale, la fontaine du SEC s'est arrêtée presque soudainement, tandis que la coulée de lave vers la Valle del Bove est restée active.

Etna – l'impressionnant panache du 7° paroxysme à 09h50 UTC, soit 1h30 après le début d'émission ; le débordement et la coulée de lave sont aussi visibles – image Sentinel2 28,02,2021  / via Copernicus / Directorate-General for Defence Industry and Space l DG DEFIS - un clic pour agrandir

Etna – l'impressionnant panache du 7° paroxysme à 09h50 UTC, soit 1h30 après le début d'émission ; le débordement et la coulée de lave sont aussi visibles – image Sentinel2 28,02,2021 / via Copernicus / Directorate-General for Defence Industry and Space l DG DEFIS - un clic pour agrandir

Etna -  anomalie en dioxyde de soufre le 28,02,2021, avec 149.02DU de SO2 à une altitude de ~11km. Masse estimée dans les 300 km de 15.1ktons.  -  Doc. Tropomi /

Etna - anomalie en dioxyde de soufre le 28,02,2021, avec 149.02DU de SO2 à une altitude de ~11km. Masse estimée dans les 300 km de 15.1ktons. - Doc. Tropomi /

Etna - amplitude du trémor au 28.02.2021 / 10h10 - Doc. INGV OE

Etna - amplitude du trémor au 28.02.2021 / 10h10 - Doc. INGV OE

Une reprise de l'activité strombolienne au SEC, accompagnée de l'émission de cendre est observée à partir de 11h20, avec une nouvelle augmentation de l'amplitude moyenne du trémor volcanique... pour chuter vers 12h. 

La source du trémor est toujours localisée dans la zone du cratère SE, à une profondeur d'environ 2500 m au-dessus du niveau de la mer, tout en montrant un glissement progressif vers les autres cratères sommitaux, au cours des dernières heures.

 

Source : INGV & Boris Behncke

 Etna - la coulée et les projections refroidissent, tandis que les autres cratères dégazent -  webcam INGV Emot0327 le 28.02.2021 / 16h10

Etna - la coulée et les projections refroidissent, tandis que les autres cratères dégazent - webcam INGV Emot0327 le 28.02.2021 / 16h10

L'analyse des images des caméras du Stromboli a révélé une séquence explosive dans la zone Nord, qui a commencé par trois événements de moindre intensité, respectivement à 1:32:50, 1:33:00 et 1:33:10 UTC.

Après environ dix secondes, une explosion majeure s'est produite à 1:33:30 UTC d'une durée d'environ 10 secondes et s'est terminée à 1:34:00 UTC.
Cette dernière activité a produit une chute de matière grossière le long de la Sciara del Fuoco et une partie de la matière est tombée en direction de Pizzo.

 

Du point de vue sismique, après la phase d'augmentation de l'amplitude du tremor, qui a suivi la séquence explosive, les valeurs sont retournées dans la norme vers 01: 37 UTC environ. Aucun changement significatif n'est observé dans la fréquence d'occurrence des événements explosifs.
Les données de déformation ne montrent pas de changements significatifs.

 

Source : INGV

Stromboli - 01.03.2021  / 01h33 - webcam tgerm. INGV OE

Stromboli - 01.03.2021 / 01h33 - webcam tgerm. INGV OE

Le Pacaya maintient des explosions faibles à modérées ce 28 février, caractérisées par des expulsions sporadiques de matériaux incandescents à 150 mètres au dessus du cratère Mackenney, et un panache de cendres se dispersant vers l'ouest, avec des retombées rapportées à Patrocinio.

Son activité effusive quant à elle alimente une coulée de lave vers le SSO, longue de 1.750 mètres.

L'Insivumeh rappelle l'interdiction d'accès au Mackenney et aux zones des coulées, en raison de leur instabilité, de leur température élevée et des gaz qui en émanent.

 

Source : Insivumeh

Volcan De Pacaya - Les voisins de Finca El Caracol partagent cette belle photo de la coulée de lave au cours de la nuit du 27-28 février – Doc. DesastresGT

Volcan De Pacaya - Les voisins de Finca El Caracol partagent cette belle photo de la coulée de lave au cours de la nuit du 27-28 février – Doc. DesastresGT

Au Klyuchevskoy, l'éruption fissurale sur le flanc nord-ouest, qui a débuté le 17 février en fin de journée, se poursuit avec la formation d'un cône de scories.

Dans les premiers jours de l'éruption, beaucoup de pyroclastes ont été expulsé par les gaz et sa croissance a été rapide.

Puis avec l'arrivée d'un magma moins saturé en gaz, l'éruption est passé à une phase plus effusive, ralentissant la croissance du cône ; il commence à s'effondrer dans la coulée de lave qui en émane.

 

Source : Сергей Самойленко

Klyuchevskoy- le cône de scories en croissance sur la fissure active du flanc NO - photo Сергей Самойленко / 28.02.2021

Klyuchevskoy- le cône de scories en croissance sur la fissure active du flanc NO - photo Сергей Самойленко / 28.02.2021

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

A moderate eruptive activity continues at Ebeko, with this February 27 an explosion accompanied by an ash plume at more than 2,500 meters asl, then drifting 3 km to the southwest of the volcano

The aviation code remains orange, with other explosions potentially affecting low-altitude flights and Severo-Kurilsk airport.

 

Sources: KVERT, VAAC Tokyo and Toppress

Ebeko - gas plume and ash - photo Toppress 02.27.2021

Ebeko - gas plume and ash - photo Toppress 02.27.2021

The VAAC Darwin issued an orange VONA on February 28 for the Sinabung, following a discreet emission of ash up to an altitude of flight 110, with extension to the southwest.

The seismicity of February 27 is characterized by:

- 29 collapse / avalanche earthquakes, with an amplitude of 3 to 120 mm and a duration of 35 to 161 seconds of the earthquake.
- 3 blast earthquakes, with an amplitude of 13 to 16 mm and the earthquake lasted 15 to 45 seconds.
- 189 low frequency earthquakes with an amplitude of 3 to 10 mm and the duration of the earthquake was 6 to 30 seconds.
- A distant tectonic earthquake.

The activity level remains at 3 / siaga.

 

Sources: VAAC Darwin, Nachelle homestay

Sinabung - 02/28/2021 / 6:53 am - photo Nachelle homestay

Sinabung - 02/28/2021 / 6:53 am - photo Nachelle homestay

The Sakurajima experienced this February 28 at 10 a.m. JST an explosion, accompanied by a plume rising to 1,500 m. above the Minamidake crater, with dispersion towards the northwest.

The JMA reports that large volcanic bombs were scattered between 800 and 1,000 m. from the crater.

 

Source: JMA

February 28, 2021, ~ Explosion ~ 桜島 Sakurajima Volcano, Japan ~ 10:00 JST

In Kilauea, lava from the West Vent continues to feed the lava lake in Halema'uma'u Crater.

The active western half of the lava lake measured approximately 217 m. depth, measured by a remote laser rangefinder on the morning of February 27, 2021.

Observations yesterday afternoon indicated that lava effusion continues at the western fissure. The lava quickly develops a thin crust as it flows outward to the east with occasionally a crust sinking between the vent and the main island, but not beyond the island.

Stagnant (solidified) lake crust covers the eastern half of the lake and slowly grows west around the main island. The position and dimensions of the main island and the smaller islands have not changed due to the solidified crust. Some minor scree debris collects on the lava surface around one or two of the islands as their edges cool, crack and begin to crumble.
 

Source: HVO

Kilauea / Halema'uma'u crater - map of summit eruptive activity - Doc. HVO-USGS

Kilauea / Halema'uma'u crater - map of summit eruptive activity - Doc. HVO-USGS

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Une activité éruptive modérée se poursuit à l'Ebeko, avec ce 27 février une explosion accompagnée d'un panache de cendres à plus de 2;500 mètres asl, dérivant ensuite sur 3 km vers le sud-ouest du volcan

Le code aviation reste orange, d'autres explosions pouvant affecter les vols à basse altitude et l'aéroport de Severo-Kurilsk.

 

Sources : KVERT, VAAC Tokyo et Toppress

Ebeko - panache de gaz et cendres - photo Toppress 27.02.2021

Ebeko - panache de gaz et cendres - photo Toppress 27.02.2021

Le VAAC Darwin a émis un VONA orange ce 28 février pour le Sinabung, suite à une émission discrète de cendres jusqu'à une altitude de vol 110, avec extension vers le sud-ouest.

La sismicité du 27 février est caractérisée par :

- 29 séismes d'effondrement / d'avalanche, avec une amplitude de 3 à 120 mm et une durée de 35 à 161 secondes du tremblement de terre.
- 3 séismes de souffle, d'une amplitude de 13 à 16 mm et le tremblement de terre a duré 15 à 45 secondes.
- 189 séismes de basse fréquence d'une amplitude de 3 à 10 mm et la durée du tremblement de terre était de 6 à 30 secondes.
- Un séisme tectonique distant.

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga.

 

Sources : VAAC Darwin, Nachelle homestay

 Sinabung - 28.02.2021 / 06h53 - photo Nachelle homestay

Sinabung - 28.02.2021 / 06h53 - photo Nachelle homestay

Le Sakurajima a connu ce 28 février à 10h. JST une explosion, accompagnée d'un panache montant à 1.500 m. au dessus du cratère Minamidake, avec dispersion vers le nord-ouest..

Le JMA rapporte que de grosses bombes volcaniques ont été éparpillées entre 800 et 1.000 m. du cratère.

 

Source : JMA

Sakurajima - explosion du 28.02.2021 / 10h JST

Au Kilauea, la lave de l'évent ouest continue d'alimenter le lac de lave dans le cratère Halema'uma'u.

La moitié ouest active du lac de lave mesurait environ 217 m. de profondeur, mesurée par un télémètre laser à distance le matin du 27 février 2021.

Les observations d'hier après-midi ont indiqué que l'épanchement de lave se poursuit au niveau de la fissure ouest. La lave développe rapidement une fine croûte tout en s'écoulant vers l'extérieur vers l'est avec parfois un naufrage de la croûte entre l'évent et l'île principale, mais pas au-delà de l'île.

La croûte de lac stagnante ( solidifiée) couvre la moitié est du lac et se développe lentement vers l'ouest autour de l'île principale. La position et les dimensions de l'île principale et des îles plus petites n'ont pas changé en raison de la croûte solidifiée. Quelques débris mineurs d'éboulis s'accumulent sur la surface de lave autour d'une ou deux des îles alors que leurs bords se refroidissent, se fissurent et commencent à s'effriter.

 

Source : HVO

Kilauea / cratère Halema'uma'u - carte de l'activité éruptive sommitale  - Doc. HVO-USGS

Kilauea / cratère Halema'uma'u - carte de l'activité éruptive sommitale - Doc. HVO-USGS

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Sismologia
  Sinabung - 25.02.2021 / 10:08 WIB - photo Rizal

 Sinabung - 25.02.2021 / 10:08 WIB - photo Rizal

Sinabung - seismicity at 02.26.2021 - note a gradual increase over the past month - Doc. Magma Indonesia

Sinabung - seismicity at 02.26.2021 - note a gradual increase over the past month - Doc. Magma Indonesia

Sinabung's main crater emits a thin, white plume about 50-200 meters from the summit.

The seismicity of February 26 is broken down into:

- 111 collapse / avalanche earthquakes, with an amplitude of 2 to 120 mm and an earthquake duration of 25 to 250 seconds.
- 31 emission earthquakes, with an amplitude of 3 to 27 mm and the earthquake lasted 12 to 110 seconds.
- 373 low frequency earthquakes, with an amplitude of 2 to 11 mm, and the duration of the earthquake was 5 to 26 seconds.
- a local tectonic earthquake.

 

The activity level remains at 3 / siaga /
Communities and visitors / tourists not to conduct activities in the villages that have been displaced, as well as the location within a radial radius of 3 km from the summit of G. Sinabung, as well as within a sector radius of 5 km for the south-eastern sector, and 4 km for the east-north sector.

 

Sources: PVMBG, Magma Indonesia 

Taal - everything seems calm on 02.26.2021 - photo Phivolcs

Taal - everything seems calm on 02.26.2021 - photo Phivolcs

During the last 24 hours, the Taal volcanic monitoring network recorded twenty-eight (28) volcanic earthquakes and one hundred and thirty (130) episodes of volcanic tremor lasting from one (1) to five (5) minutes. . Despite this, only weak steam-laden plumes were emitted by fumarole activity at the vents of the main crater. Elevated temperatures of 74.6 ° C and a pH of 1.59 were last measured from the main crater lake on February 18 and 12, 2021, respectively. The ground deformation parameters of the continuous electronic tilt on the volcano island have recorded slight deflation around the main crater since October 2020, but overall, very slow and steady inflation of the Taal region was recorded by continuous GPS data after the eruption.

Alert level 1 (abnormal) is maintained on the Taal volcano. DOST-PHIVOLCS reminds the public that at Alert Level 1, sudden steam or phreatic explosions, volcanic earthquakes, minor ash falls and fatal accumulations or expulsions of volcanic gas can occur and threaten areas of the volcanic island of Taal (TVI). DOST-PHIVOLCS strongly recommends that entry into TVI, the Taal Permanent Danger Zone or PDZ, especially around the main crater and Daang Kastila fissure, remain strictly prohibited.
 

Source: Phivolcs

Reykjanes Peninsula - location and magnitude of earthquakes as of 02/27/2021 / 7:10 am - Doc. IMO
Reykjanes Peninsula - location and magnitude of earthquakes as of 02/27/2021 / 7:10 am - Doc. IMO
Reykjanes Peninsula - location and magnitude of earthquakes as of 02/27/2021 / 7:10 am - Doc. IMO

Reykjanes Peninsula - location and magnitude of earthquakes as of 02/27/2021 / 7:10 am - Doc. IMO

An intense earthquake swarm began on the Reykjanes Peninsula at 10 a.m. on February 24 with an M5.7 earthquake followed by an M5.0 Earthquakes were widely felt in the southwestern part of the country, in the north-west of Iceland to Ísafjörður.

About twenty earthquakes of M4 and more have been recorded and more than 100 on M3. Earthquake rate decreased on February 25

Since noon on the 26th it started to increase again and several earthquakes above M4 were recorded. The largest earthquake on February 26 was M4.9 at 10:38 p.m. This was widely felt in the SW eg. in Vestmanneyjar, Borgarfjörður, Rangárþing. Three earthquakes on M3.0 were detected around 2:30 a.m. The largest was M3.8 and was felt in the southwest and west of Iceland.

Such intense swarms are not unheard of eg. on June 10, 1933, five earthquakes M4.9-M5.9 were recorded at Fagradalsfjall.

The swarm is still ongoing and since February 23, the SIL system has detected more than 6,000 earthquakes in the region.
 

Source: IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
 Sinabung - 25.02.2021  / 10h08 WIB - photo Rizal

Sinabung - 25.02.2021 / 10h08 WIB - photo Rizal

Sinabung - sismicité au 26.02.2021 - notez une augmantation progressive depuis un mois - Doc. Magma Indonesia

Sinabung - sismicité au 26.02.2021 - notez une augmantation progressive depuis un mois - Doc. Magma Indonesia

Le cratère principal du Sinabung émet un panache blanc, fin, à environ 50-200 mètres du sommet.

La sismicité du 26 février se décline en :

- 111 séismes d'efondrement / d'avalanche, d'une amplitude de 2 à 120 mm et d'une durée de tremblement de terre de 25 à 250 secondes.
- 31 séismes d'émission, d'une amplitude de 3 à 27 mm et le tremblement de terre a duré 12 à 110 secondes.
- 373 séismes de basse fréquence, avec une amplitude de 2 à 11 mm, et la durée du tremblement de terre était de 5 à 26 secondes.
- un séisme tectonique local.

 

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga/
Les communautés et les visiteurs / touristes à ne pas mener d'activités dans les villages qui ont été déplacés, ainsi que l'emplacement dans un rayon radial de 3 km du sommet du G. Sinabung, ainsi que dans un rayon sectoriel de 5 km pour le secteur sud-est, et 4 km pour le secteur est -nord.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia 

Taal - tout semble calme le 26.02.2021 - photo Phivolcs

Taal - tout semble calme le 26.02.2021 - photo Phivolcs

Au cours des dernières 24 heures, le réseau desurveillance volcanique du Taal a enregistré vingt-huit (28) tremblements de terre volcaniques et cent trente (130) épisodes de tremor volcanique d'une durée de une (1) à cinq (5) minutes. Malgré cela, seuls de faibles panaches chargés de vapeur ont été émis par l'activité fumerollienne aux évents du cratère principal. Des températures élevées de 74,6 ° C et un pH de 1,59 ont été mesurées pour la dernière fois à partir du lac du cratère principal respectivement les 18 et 12 février 2021. Les paramètres de déformation du sol de l'inclinaison électronique continue sur l'île du volcan enregistrent une légère déflation autour du cratère principal depuis octobre 2020, mais dans l'ensemble, Une inflation très lente et régulière de la région de Taal a été enregistrée par des données GPS continues après l'éruption.



Le niveau d'alerte 1 (anormal) est maintenu sur le volcan Taal. DOST-PHIVOLCS rappelle au public qu'au niveau d'alerte 1, des explosions soudaines à vapeur ou phréatiques, des tremblements de terre volcaniques, des chutes de cendres mineures et des accumulations ou expulsions mortelles de gaz volcanique peuvent se produire et menacer des zones de l'île volcanique de Taal (TVI). DOST-PHIVOLCS recommande vivement que l’entrée dans TVI, la zone de danger permanent de Taal ou PDZ, en particulier aux alentours du cratère principal et de la fissure de Daang Kastila, reste strictement interdite.

 

Source : Phivolcs

 Péninsule de Reykjanes  - localisation et magnitude des séismes au 27.02.2021  / 07h10 - Doc. IMO
 Péninsule de Reykjanes  - localisation et magnitude des séismes au 27.02.2021  / 07h10 - Doc. IMO
 Péninsule de Reykjanes  - localisation et magnitude des séismes au 27.02.2021  / 07h10 - Doc. IMO

Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes au 27.02.2021 / 07h10 - Doc. IMO

Un essaim de tremblements de terre intense a commencé sur la péninsule de Reykjanes à 10 heures le 24 février avec un tremblement de terre M5.7 suivi d'un M5.0 Les tremblements de terre ont été largement ressentis dans la partie sud-ouest du pays, dans le nord-ouest de l'Islande jusqu'à Ísafjörður.

Une vingtaine de tremblements de terre de M4 et plus ont été enregistrés et plus de 100 sur M3. Le taux de tremblement de terre a diminué le 25 février

Depuis le 26 à midi, il a recommencé à augmenter et plusieurs tremblements de terre au-dessus de M4 ont été enregistrés. Le plus grand tremblement de terre du 26 février a été de M4,9 à 22h38. Cela a été largement ressenti dans le SW, par ex. à Vestmanneyjar, Borgarfjörður, Rangárþing. Trois tremblements de terre sur M3.0 ont été détectés vers 2h30 du matin. Le plus grand était M3.8 et a été ressenti dans le sud-ouest et l'ouest de l'Islande.

De tels essaims intenses ne sont pas inconnus, par ex. le 10 juin 1933, cinq tremblements de terre M4.9-M5.9 ont été enregistrés à Fagradalsfjall.

L'essaim est toujours en cours et depuis le 23 février, le système SIL a détecté plus de 6.000 tremblements de terre dans la région.

 

Source : IMO

Lire la suite

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog