Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Deux satellites différents de la Nasa ont pris le 17 avril de superbes clichés du panache de l'Eyjafjallajökull.

 

Iceland.A2010107.1320.500m.jpg

Une Islande photogénique et en grande partie "glacée" et le panache de l'Eyjafjallajökull  - 17.04.2010 

NASA image by Jeff Schmaltz, MODIS Rapid Response Team. Caption by Holli Riebeek.

Instrument: Aqua - MODIS

 

eyjafjallajokull_ali_2010107---EO1.jpg

NASA image by Robert Simmon, using ALI data from the EO-1 team. Caption by Rebecca Lindsey.

 

Selon l'Iceland Met Office dans son rapport du 19.04, le trémor sismique indique que de la lave pourrait commencer à couler à l'Eyjafjöll (04h.)

A 8 h.50, le panache de cendres atteint seulement 4 km; cette diminution par rapport aux jours précédents suggère une moindre pénétration de l'eau dans le cratère et une évolution de la phase productive de cendres vers une phase avec coulées de lave.

Une observation visuelle, lors d'un survol du volcan vers 10h30, indique qu'il n'y a pas de coulée de magma, mais bien des éclaboussures (splatters) projetées par des explosions jusqu'à 1,5-3 km. de hauteur (le 19 - IMO/Coast guards) ; ces projections se sont accumulées sur le bord du cratère pour part et sont aussi tombées sur la glace entourant celui-ci, provoquant des panaches de vapeur.

 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

gaua_risques_grandeCrop.jpg

           Carte géologique et des risques potentiels - 1995

 

Barren islands - Iles Andamman:

située sur l'arc volcanique entre Sumatra et le Myanmar, l'île volcanique Barren a présenté, le 19 avril, un panache montant à 2400 m. avant de dériver vers le nord

(VAAC Darwin)

 

Barren-isl.2005-coast-guard---GVP.jpg

                       L'éruption de 2005 - photo Indian coast Guards / GVP

 

Eyjafjöll - Islande :

L'activité se poursuit dans un type "strombolien", et avec de moindres émissions de cendres.

Plus de détails sur ce blog dans les articles qui lui sont consacrés depuis plus d'un mois.

 


Toujours en activité :

 

Au Kamchatka, quatre volcans toujours turbulents : le Bezimianny, le Sheveluch, le Karymsky et Klyuchevskoy.

 

Toujours aussi actifs, le Kilauea - Hawaii et Soufriere Hills, sur l'île de Montserrat -Caraïbes.

 

Source : Global Volcanism Program weekly report.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

image-79083-galleryV9-ewoc.jpg

Le jour se confond avec la nuit tant est dense le nuage de cendres . Der Spiegel


Selon le bulletin de la Protection Civile Islandaise du 19.04, la zone qui comprend le glacier Eyjafjallajökull et les collines environnantes est interdite au public. Elle est rendue dangereuse étant donné les abondantes retombées de cendres, dont la couche riche en fluor toxique atteint 10 cm. par endroits, et les éclairs d'électricité statique fréquents. Il est déconseillé de se rendre sur le glacier Myrdalsjökull voisin, qui abrite le volcan Katla.

Le vent a tourné aujourd'hui envoyant une partie du nuage de cendres vers l'ouest en direction de Reykjavik, et du Canada.

 

nuage-previsions-20.04.jpg

Carte prévisionnelle pour le mardi 20.04 : la situation ne s'améliore pas sur l'europe, ni pour les vols sur l'amérique du Nord.

 

La situation ne s'améliore pas en ce qui concerne le trafic aérien, malgré les pressions exercées par le lobby de l'aviation civile. Elle n'est cependant pas à prendre à la légère : hier des avions de l'Otan ont été endommagé lors de leur rencontre avec le nuage, mésaventure déjà arrivée à des chasseurs finlandais avant l'interdiction de l'espace aérien.

La bourse s'en ressent aussi avec une baisse moyenne de +/- 4% des valeurs liées aux compagnies aériennes... et le problème va devenir politique, la Commission Européenne devant prendre position et sans doute privilégier l'économique au détriment d'une sécurité maximum.

 

On perçoit certaines modifications dans le style d'éruption : jusqu'à présent, la seconde phase de l'éruption était qualifiée de "phréatoplinienne"

(parfois surtseyenne) avec des explosions de vapeur. Il semblerait que le type d'activité vire au "strombolien", avec des explosions de lave, et des éjections de cendres incandescentes et de bombes... ce qui aurait aussi comme effet de diminuer l'importance du panache, qui n'était ce matin que de 3.000 mètres au maximum. En effet, on a constaté une lueur persistante durant la nuit au niveau du cratère, une diminution de la production de cendres ainsi qu'un niveau élevé du trémor (rapport de l'IMO ce matin)

 

18.04.10---orvaratli.jpg

      Le cratère de l'Eyjafjöll , le 18.04.2010 - photo Örvar Atli Thorgeirsson / Flickr

 

Sources :

- Iceland emergency

- Icelandic Met Office

- Flickr / orvaratli - lien

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'Institut of Earth Sciences a fait une première étude du matériel éruptif trois jours après l'éruption de l'Eyjafjallajökull. (Magnús Tumi Guðmundsson, Þorvaldur Þórðarson, Guðrún Larsen, Ármann Höskuldsson, Þórdís Högnadóttir, Eyjólfur Magnússon )

Cent quarante millions de mètres cube de matériel fragmenté, en majorité des tephras à grain fin susceptible d'être transportés par air.

 

Eyjafjallajokull_svifryk_1um_Birgir_Johannesson.png

Les produits éruptifs peuvent se classer en trois catégories:

ejafjalla16apr2010-mfulle4218j.jpg1. Tephras présent dans le chaudron glaciaire (autour des évents volcaniques) : 30 Mm³

Avec l'aimable autorisation de Marco Fulle 16.10.2010

 

 

icel.coast-guards--reuters.jpg2. Tephras qui remplissent Gigjökulslon, et charriés à cet endroit par la débacle au niveau du glacier Gigjökull :10 Mm³.

Photo Iceland coast guards

 

il98wl.jpg3. Tephras "aéroportés" charriés vers le sud et l'est et qui perturbent le trafic aérien :

100 Mm³

 

Photo Julia Staples / The Reykjavik Grapevine

 

 

  Ces 140 Mm³ de tephras non compactés correspondent à 70-80 Mm³ de magma; le ratio de déchargé de ce magma est de 300 m³ par seconde, ce qui correspond à 750 tonnes/sec. ... soit 10 à 20 fois plus que dans la précédente éruption fissurale à Fimmvörduhals.

 

image-78776-galleryV9-jbkb--spiegel-collecte-ash.jpg           Prélèvement d'échantillons de poussière - document Der Spiegel.

 

Sources :

- Institute of earth sciences

- Stromboli on line - what's new ? - lien

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

La situation sur place :


Des reporters d'Iceland Revieuw ont tenté d'approcher le volcan, par Skogar : " Nous avons essayé de rouler dans la pénombre, et nous avions l'impression que cela se passait dans une autre dimension. Nous percevions cela comme la fin du monde telle qu'elle est décrite dans le vieux poème islandais Völuspa. Cette histoire de fin du monde s'appelle Ragnarök.

                             

Völuspá says:                                 yggdrasil.jpg

The sun turns dark,
earth sinks in the sea,
the fair, bright stars
disappear from the heavens.
Sizzling blaze
around the tree of life
colossal heat plays with
the heavens.

 

Yggdrasil : la représentation moderne de l'arbre de vie, figure centrale de la mythologie nordique.

L'arbre du monde apparaît dans plusieurs religions et mythologies indo-européennes. L'arbre géant supporte le ciel, est en relation par la terre avec le monde sous-terrainpar ses racines.

Photo Fire Earth.

 

{...}Nous ne voyions rien. C'est comme si le soleil s'était couché en plein milieu de la journée...Ce n'est pas seulement de la fine poussière, c'est aussi de grains fins et rugeux. Après trois kilomètres, nous avons perçu que nous étions allé trop loin. Demi-tour vers Skogar. La couche de poussière est si épaisse que c'est comme si nous roulions dans de la neige. ... Skogar était grouillant de vie lorsque l'éruption de Fimmvörduhals a débuté, mais c'est maintenant désert. Seul reste un fermier. Les magasins et les hôtels sont fermés."

 

L'évolution du nuage et des mesures prises :

 

ukmet-17-4-10-at-1930utc

   Les zones ombréess en orange représentant le nuage de poussières volcaniques.

                                   © Copyright EUMETSAT/Met Office.

 

L'Allemagne a envoyé plusieurs avions, à des altitudes différentes, pour constater les effets du nuage sur ceux-ci : ils sont revenus indemnes, apparemment.


image-78911-galleryV9-phjb.jpgTrop d'avions cloués au sol, trop de problèmes avec les passagers, trop de sommes engagées ... versus principe de précaution : une lutte inégale   - Getty image.


Le principe de précaution, en vigueur jusqu'ici, va-t-il être remis en question ? Il est vrai que ce nuage abrasif s'est dilué avec l'espace occupé, mais nous ne savons rien sur les concentrations à partir desquelles les poussières deviennent dangereuses pour les réacteurs et les autres systèmes (sondes et hydraulique).

Les impératifs économiques risquent de prendre le pas sur le principe de précaution si la situation perdure. Money, Money !

Il serait à mon sens plus "correct" d'attendre des mesures scientifiques du taux de pollution par les poussières dans l'atmosphère, et la conclusion d'experts aéronautiques.

A suivre, en espérant qu'il ne faille pas un crash pour repenser les décisions de rétablir la circulation aérienne.

 

Sources:

- Iceland Revieuw

- Fire Earth

 

 

 


Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

  Eyjafjöll - 17.04 :

 

L'éruption est stable, mais les conditions éoliennes changent :

L'activité explosive et le trémor sont à un niveau stable; le panache éruptif chargé en téphras monte à plus de 8 km, avec des chutes de cendres sur les zones proches du volcan, heureusement faiblement peuplées.

Plus de vingt éclairs ont été répertoriés dans le panache sur une période de 4 heures.

 

ejafjalla16apr2010-mfulle4142jEclairs provoqués par des décharges électriques dans la colonne de poussières.

Avec l'aimable autorisation de Marco Fulle - le reste du spectacle sur le site de Stromboli on line.

 

Les vents semblent s'orienter vers l'est; en raison des conditions peu favorables à la dispersion du nuage, l'espace aérien européen reste fermé jusqu'au moins demain midi.

En Belgique, Brussels airlines ne reprend ses vols à partir de la capitale que lundi dans le milieu de journée, et Rian air fait la même chose à Charleroi airport.

 

1016277.jpg

 

Une terrible conséquence de ce type d'éruption est son effet sur les animaux :les animaux domestiques ont été rentrés, mais les chevaux sauvages et les oiseaux ne sont pas à l'abri; en cette saison de migrations, de nombreuses oies se perdent dans le nuage, où elles perdent leur capacité de vol ... leurs cris désespérés ont été perçus par les fermiers.

 

Skogar---Pall-Stefansson.jpgDans les parages de Skogar,des fumées noires et des poussières sortent du cratère à grande vitesse, selon Pall Stefensson, reporter à Iceland Revieuw, qui a du faire le tour de l'île pour parvenir à cet endroit. Chapeau !


Pendant que notre attention se porte sur l'éruption Islandaise de l'Eyjafjöll, les autres volcans ne sont pas restés inactifs cette semaine.

 

Vanuatu  - Gaua et Ambrym :

 

Vanuatu - terra Modis 12.04.2010

NASA image by Jeff Schmaltz, MODIS Rapid Response Team. Caption by Robert Simmon. Instrument: Terra - MODIS 12.04.2010

 

Le "VOG" - Fog volcanique - émis par deux volcans de l'archipel du Vanuatu, Gaua et Ambrym, a été repéré par le satellite Terra, ce 12 avril 2010. Les panaches, riches en dioxyde de soufre, forment, au contact de l'humidité atmosphérique, des aérosols d'acide sulfurique, responsable des émissions bleutées visibles sur les photos.

Bien que ce ne soit pas dissociable sur l'image, le VAAC - volcanis ash advisory center - de Wellington signale un panache journalier sur Gaua à partir du 8 avril. Le panache éruptif est monté à plus de 3.000 m. le 13.04

 

Indonésie : Dukono et Egon.

 

Un panache, montant à 3.500 m. le 10.04, a été repéré au volcan Dukono, sur l'île d'Halmahera; le code aviation est : orange.

 

Egon - Flores - Smithsonian                   Le Gunung Egon - photo Smithsonian inst / GVP


Le niveau d'activité du Gunung Egon a été relevé au grade 2 - sur une échelle de 4 - le 7 avril, suite à une augmentation de la sismicité depuis le 28.03. Comme à l'accoutumée, de petits panaches de vapeurs s'élèvent d'une dizaine de mètres au dessus du cratère.

 

Alaska :

 

Le Redoubt s'est calmé : l'essaim de micro-séismes a vu son ratio retourner au niveau de base; le dégazage est passif et le dôme refroidit. Le code alerte aviation est repassé au vert.

 

Guatemala - Pacaya :

 

Poursuite de l'activité éruptive au cône Mc Kenney - Pacaya, au 15.04, avec de nouvelles coulées cette fois sur le flanc sud.

 

Pacaya---12.-2007---3---T.Boeckel.jpg            Le Pacaya - avec l'aimable autorisation de Th.Boeckel - 12.07


D'autres nouvelles sur le site du Global Volcanism Program

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

P1050087--17.04.JPG

Les panaches se succèdent diversement colorés selon leur charge en poussières.

Survol ce 16.04 par les équipes de l'IMO - Icelandic Met Office.

Notez les hublots de l'avion couverts de poussières.

 

L'augmentation de la visibilité permet de voir le volcan sur les webcam et de réaliser des observations aériennes "de visu".

Sur la webcam de Hvolsvelli, ce 17.04 à 5 h.16, on distingue un panache qui se disperse quelques minutes après son émission, pour être aussitôt suivi d'un autre bien chargé en poussières.

 

webcam-Hvolsvelli-17.04-5h16.jpg

 

Les vents ont tourné à l'est-sud-est, mais l'espace aérien reste fermé ce matin et peut-être jusqu'à ce soir ! avec toutes les conséquences négatives pour les passagers et les compagnies aériennes/tours operators ... on parle d'un coût  égal à 150 millions d'euros/jour.


ash-aberdeen-sample-x400.jpg

Echantillon grossi 400 x - taille des poussières :60 x 70 µm.

 

"Effet papillon" - petite cause, grands effets - : responsables de ces perturbations sans précédents en europe, ces petites particules de poussière volcanique particulièrement abrasives, échantillonnées par le Scottish Environnement Protection Agency (SEPA) à Aberdeen le 16.04.

528082.jpgSur place, l'air est saturé de ces poussières et la couche atteint par endroits 3 cm.; les particules sont fines comme de la farine et de couleur grise ... la protection civile conseille le port du masque dans les zones touchées.     Photo mbl.is/ O.Oskarsson, via Fire Earth

 


 

D'autres nouvelles dès que possible

 

Sources :

- IMO

- Institute of Earth sciences

- SEPA

- mbl.is

 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #L'art sur les chemins du feu

 

"Le volcan de la Révolution" :


Cette lithographie a été publiée en 1833, par Auguste Desperret (1804-1865) dans l'hebdomadaire satyrique républicain "La Caricature". Cet hebdo éphémère - novembre 1830 à août 1835 - a vu le jour durant la période de suspension de la censure apportée par la révolution de juillet 1830.

L'oeuvre porte comme titre : "Troisième éruption du volcan de 1789, qui doit avoir lieu avant la fin du monde, qui fera trembler tous les trônes, et renversera une foule de monarchie" .

La première éruption dont il est question est la Révolution française en 1789, la seconde la Révolution de juillet 1830.

Dans son allégorie, Desperret prévient qu'une troisième éruption menace : la monarchie autoritaire de Charles X  sera remplacée, après son exil, par la "Monarchie de juillet" de Louis-Philippe, elle-même balayée par la révolution de 1848.

 

Ag.Desperret--3-eruption-du-volcan-de-1789.jpg

 

Le volcan vomit la "liberté" dans les laves de son éruption. Sur ses flancs, des villes ou des états marqués chacuns par un drapeau national, le Français étant le plus proche du cratère et le plus en danger. La lave encercle et met en danger ces fragiles états.

Le ciel est obscurcit par les cendres et des blocs de roche sont expulsés ... sur chacun d'eux, une inscription, peu visible ici, "juillet", en référence à juillet 1830.

A l'avant-plan, un château en ruines, sur lequel figure une date : 1789 ... ceci symbolise la ruine de l'ancien régime, détruit par la Révolution française, la première éruption du volcan liberté. Les roches parsemées aux alentours portent des noms, idées ou concepts jetés à bas par le processus révolutionnaire : "Féodalité, dîmes, droit divin, droit d'aînesse", tous termes liés aux acquis de la noblesse héréditaire. Les personnages qui fuient de terreur l'éruption sont,d'après leurs vêtements des aristos ou des soldats, composantes du régime décadent.

Les forces sous-terraines de la révolution populaire se libèrent et apportent la destruction de l'ordre précédemment établi.

 

Pourquoi un volcan dans cette allégorie ?

 

Il fait référence à l'éruption Islandaise du volcan fissural Laki (1783-1784) , à moins que ce ne soit à celle du Grimsvötn (1783-1785) et à leur impact météorologique.

 

Laki_fissure_-2----wiki.jpgLa fissure éruptive couronnée de 135 cratères  qui s'est ouverte lors de l'éruption du Laki en 1783 - 25 km. de long avec des coulées de 60km. Doc Wikipedia.


L'éruption du Laki est considérée comme un des facteurs déclenchant de la Révolution française : La France a été confrontée durant cette décade à divers évènements liés au climat. L'hiver 1783-84 sera très sévère, le sol restera gelé jusqu'au début de l'été; pour suivre, une série de mauvais hivers et étés, un brouillard permanent sur l'Europe et une terrible averse de grêles qui a détruit les moissons en 1788, tous ces évènements ont accru la pauvreté et amené la famine ; ils furent relatés par Benjamin Franklyn, qui avait compris alors que les gaz émis par une telle éruption peuvent créer un voile atmosphérique à l'origine d'un refroidissement climatique catastrophique.

Cette énorme effusion basaltique avec ses 12 km³, a émis plus de 500 millions de tonnes de gaz nocifs, tué des centaines de milliers de têtes de bétails à cause de la contamination fluorée des eaux et pâturages, mené la population islandaise à une famine, qui fera périr 10.500 personnes.

En France, un récit illustre ces phénomènes : " Au début de 1783, l’absence de vent immobilisa les moulins pendant plus de deux mois, puis la gelée bloqua les moulins à eau et les bateaux sur la Seine et les autres rivières, en même temps qu’elle rendait les routes impraticables. On manqua de blé, de farine et de bois. Il faut se souvenir que c’est le manque de farine et de pain qui est à l’origine de la révolution de 1789 et des journées d’octobre, quand les parisiens insurgés ramenèrent de Versailles à Paris "le boulanger, la boulangère et le petit mitron".

 

Ndlr : Ceci n'a rien à voir avec l'éruption en cours, ni avec le nuage de cendres qui crée des perturbations dans le trafic aérien ... l'occasion d'en parler dans cette rubrique régulière n'est liée qu'à l'Islande et au phénomène éruptif en général.

 

Sources :

- Les feux de la Terre - histoires de volcans - M.Krafft

- Des volcans pour une révolution - par J.Sintès in Futura-Sciences

 


Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

En absence de visibilité directe, le monitoring du volcan par avion se fait sur base d'images radar : plusieurs ouvertures sont nettement visibles au sommet.

 

radarmyndir_14_april_2010_english---Eyjolfur-Magnusson-3.jpgImage radar du 14.04 - 10h30 - Eyjolfur Magnusson /instit. earth sciences

 

16.04.10-Ic.coast-guards---radar.jpgImage radar du 16.04  - Icelandic coast guards

 

Va-t-on vers la coalescence de ces ouvertures ?

 

                      *      *       *          *     *      *

Pour les amateurs, quelques mesures récentes :

 

Chemical composition of ash and scoria from the eruption in Eyjafjallajökull

 

Chemical composition of the Fimmvörðuháls 2010 lava
The rock was analyzed by ICP-spectrometry and turned out to be alkali-olivine basalt of the following composition:

SiO2  46,99
Al2O3  15,91
FeO  12,12
MnO  0,19
MgO  6,55
CaO  10,28
Na2O  3,11
K2O  0,71
TiO2  3,32
P2O5  0,64

The composition belongs to the alkalic rock suite (.4% Ne in the Norm) at average titanium level which is characteristic for Eyjafjöll and different form the nearby High-Ti Mýrdalsjökull/Katla system.


Soluble fluoride on ash surface: mg F pr. kg ash (ppm).
1. (pH 6.45) Fluoride 92 ppm (Leached in the laboratory. Fluoride and pH of leachate measured in the laboratory).

 

Evolution du nuage et du trafic aérien sur l'Europe:


16.4-13h-sdpiegel.jpg

     Situation du nuage de cendres et du trafic aérien sur l'europe - 16.04 - 13 h.

                                          doument Der Spiegel.

      Les avions sont témoins des vols à 10 h. ce matin

      Les aéroports "fermés" sont symbolisés par des croix bleues.

 

Sources :

- Icelandic Met Office

- Institute of Earth sciences

- Der Spiegel

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

 

Terra %Modis 15.04.10

Le nuage éruptif de l'Eyjafjöll photographié par le satellite Terra - Modis

ce 15.04.2010 .

NASA image by Jeff Schmaltz, MODIS Rapid Response Team at NASA GSFC. Caption by Michon Scott.

 

 

Les faits :


En moyenne soixante volcans entrent en éruption chaque année et 10% d'entre eux sont caractérisés par l'émission de colonnes éruptives atteignant la stratosphère (8 à 16 km.)

Avec l'augmentation du trafic aérien depuis vingt ans, la possibilité de confrontation entre l'avion et le panache éruptif ou un nuage de cendres augmente elle aussi fortement, d'autant que ces aléas ne sont pas visibles sur les radars de contrôle.


04msh30th-600x400-1.jpg En 1980, deux avions, un 727 et un DC-8, pénètrent dans le nuage éruptif du St-Helens ; tous deux voient leur pare-brise s’opacifier et plusieurs systèmes endommagés. Malgré un atterrissage sans visibilité, pas de pertes humaines ! Doc. USGS

En 1982, une éruption inattendue du Galunggung en Indonésie endommagea 80 "jets" qui traversèrent le nuage de cendres émis par le volcan, et au moins dix avions expérimentèrent une perte de puissance moteur.

En 1989, un Boeing 747 avec plus de 300 passagers à bord,  en phase de descente vers Anchorage, rencontra à 8.000 mètres le nuage de cendres émises par le Redoubt (Alaska).L'équipage relança les moteurs pour essayer de surmonter le nuage … mais en une minute, il perdit les quatre moteurs et l’avion chuta de 4.000 mètres. Par chance, deux puis les quatre moteurs purent être relancés permettant un atterrissage en toute sécurité. Les dommages collatéraux – moteurs à remplacer, réparation des systèmes hydraulique et de contrôle environnemental, etc – se montèrent à 80 millions de dollars.

Eruption du Pinnatubo  -  Doc. R.P.Hobblit - USGS

Pinatubo-12.06.91--R.P.Hoblitt-USGS.jpgEn juin 1991, une douzaine d’avions furent confrontés avec le nuage émis par le Pinnatubo, frisant la catastrophe. A la suite de quoi, l’aéroport de Manille fut fermé et ce comportement de prudence est depuis devenu la règle … comme à Quito en 2000, suite aux manifestations du Guagua Pichincha, et en 2002 avec le Reventador.

Situation similaire en Sicile avec les éruptions de l’Etna, en juillet 2001 et octobre-novembre 2002.


La cause :


Le phénomène, inexpliqué de prime abord, est maintenant bien compris.

 

effets cendres sur réacteur

Le problème est lié dans un premier temps à l’ingestion et à l’accumulation des poussières volcaniques. Outre leur action abrasive, dans un deuxième temps, ces poussières fondent à la chaleur des moteurs, et adhèrent aux ailettes des turbines. Le réacteur s’étouffe et s’arrête !


En cas « d’alerte aviation » comme c’est le cas aujourd’hui :


Suite aux faits précédemment énoncés, et devant les pertes potentielles en vie humaines et le coût matériel des dommages aux appareils, un système de surveillance des éruptions volcaniques et de leurs émissions couplé à une « alerte aviation codifiée » a été instauré.

 

1iceland volcano466Le nuage éruptif de l'Eyjafjöll le 15.04 à 6h. - en couleur brun-noir, par rapport à d'autres formations nuageuses. - Doc. EUMETSAT en couleurs réelles et infra-rouge.


Devant le nuage éruptif émis par l’Eyjafjöll, et l’avancée du nuage de cendres en direction de l’Ecosse et de la Scandinavie d’une part, d'autre part en direction de la Hollande, la Belgique et le continent dans une moindre mesure et sous l’effet des vents, la décision fut prise d’interdire au vol progressivement des zones de plus en plus large.

Le vent faible et par conséquent la non-dispersion et le passage lent de ce nuage vont perturber pour quelques jours tout le trafic aérien sur l’Europe du nord. En Belgique, les aéroports regorgent de touristes et des mesures ont été prises pour permettre aux voyageurs bloqués de se restaurer, de pouvoir passer la nuit, dans des conditions de « camping », d’être pris en charge par les services de santé si nécessaire. Les avions, au sol, verront leurs réacteurs bâchés. Cette situation de crise contraste étonamment avec l’aspect de l’aéroport de Glasgow, où les couloirs sont déserts !

 

 

15.04.10 - spiegel - vols à 13h50La situation du trafic aérien sur l'Europe du Nord ce 15.04 à 13h50

- Doc. Der Spiegel .

Les zones d'exclusion (pointillés différents en fonction des altitudes de vol visées) sont respectées, mais il y a de l'embouteillage aux limites de celles-ci.

 

Avancée du nuage de cendres dans les prochaines heures :

 

 IMO 15.04 18h00 ash cloud IMO 15.04 06h00 ash cloud                                                    

IMO-16.04-00h00-ash-cloud.jpgIMO-16.04-06h00-ash-cloud.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Prévisions fonction des vents observés au moment de l'établissement des cartes.

De gauche à droite et de haut en bas : situation le 15.04 à 6 h. et 18 h.; et le 16.04 à 0 h. et à 6 h.

 

Pour la Belgique, et le nord de la France, des recommandations sont adjointes : durant la période présumée de passage du nuage, il est conseillé aux insuffisants respiratoires de rester chez eux, portes et fenêtres fermées et pour tous de ne pas pratiquer de sports en plein air (augmentation du volume ventilé).

 

Sources :

- citées dans l'article

- archives personnelles.


Lire la suite

Articles récents

Hébergé par Overblog