Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Bezymianny - anomalies thermiques au 24.10.2022 / 02h50 - Doc.Mirova_MODIS_Latest10NTI

Bezymianny - anomalies thermiques au 24.10.2022 / 02h50 - Doc.Mirova_MODIS_Latest10NTI

Une forte éruption explosive s'est produite le 23 octobre 2022 au Bezymianny, dans la péninsule du Kamchatka. Les explosions ont envoyé des cendres jusqu'à 10 km d'altitude ; le panache de cendres s'est étendu sur 10 km à l'est nord-est du volcan.

L'éruption explosive du volcan continue. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs
internationaux et volant à basse altitude.

Le KVERT a fait passer le code aviation d'Orange à Rouge à 12h20 UTC.

 

L'observatoire annonce dans un nouveau communiqué le 23 octobre à 22h05 UTC que la forte éruption explosive du volcan s'est terminée. Les données satellitaires et visuelles ont montré un panache de gaz-vapeur étendu au nord-est du volcan, et une anomalie thermique brillante sur le volcan.
Une éruption extrusive-effusive du volcan se poursuit. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude, et le code aviation est repassé à l'Orange.

 

Source : KVERT

Bezymianny Volcano ~ éruption le 23.10.2022 / 11:00 - 14:00 UTC

Aux premières heures de la matinée du 22 octobre, le volcan Cotopaxi s'est éclairci un instant et une émission de vapeur a été observée à 1000 mètres en direction ouest. Ensuite, le VAAC de Washington a signalé 2 émissions de cendres avec des hauteurs allant jusqu'à 2353 mètres au-dessus du sommet dans une direction nord-est et ouest.

La sismicité est caractérisée par 46 séismes Longue Période, 1 séisme Volcano tectonique, et un épisode de trémor d'émission.


Des pluies ont été enregistrées dans le secteur, qui n'ont pas généré de lahar.
Pour le moment, le secteur du volcan reste nuageux, c'est pourquoi les observations visuelles ne peuvent pas être faites. La nuit dernière, une légère chute de cendres a été signalée au refuge José Rivas.

 

 Cotopaxi - émission de gaz et vapeur le 21.10.2022 / 07h49  - photo IGEPN

Cotopaxi - émission de gaz et vapeur le 21.10.2022 / 07h49 - photo IGEPN

Cotopaxi - le sommet se dégage, recouvert de cendres des émisions des jours précédents - webcam Sincholagua / IGEPN  & Sismogramme du 23.10.2022

Cotopaxi - le sommet se dégage, recouvert de cendres des émisions des jours précédents - webcam Sincholagua / IGEPN & Sismogramme du 23.10.2022

Le dimanche 23 octobre, le sommet du volcan Cotopaxi est apparu, sur la caméra Sincholagua, avec une couche de cendres gris foncé, résultat des émissions des jours précédents.
Les émissions du 21 octobre étaient accompagnées d'un signal sismique appelé trémor volcanique, qui a duré 4 heures et a ensuite diminué d'intensité dans les premières heures du 22 octobre.

 

L'IGEPN annonce qu'une pluie légère a été enregistrée via l'application Windy. Un signal haute fréquence a été observé à la station sismique BREF, peut-être lié à de petits lahars secondaires qui sont causés par l'altération de la calotte glaciaire par la couverture de cendres au sommet.

Une légère émission de gaz et de vapeur d'eau a été observée à une hauteur de 500 mètres au-dessus du sommet en direction de l'est.

Le niveau d'alerte est passé à amarilla.

 

Source : IGEPN

Région de Herðubreid / Islande - localisation de l'essaim sismique et magnitude des séismes au 24.10.2022/ 06h45 - Doc. IMO
Région de Herðubreid / Islande - localisation de l'essaim sismique et magnitude des séismes au 24.10.2022/ 06h45 - Doc. IMO

Région de Herðubreid / Islande - localisation de l'essaim sismique et magnitude des séismes au 24.10.2022/ 06h45 - Doc. IMO

Le 22 octobre à 23h11, un tremblement de terre de magnitude 4,1 a été mesuré, juste au nord de Herðubreid. Des notifications ont été reçues par le Bureau météorologique que le tremblement de terre a été détecté à Akureyri. Au total, trois tremblements de terre ont été mesurés au-dessus de la magnitude 3.

Une activité post-sismique considérable a été observée dans la région pendant la nuit, et le système automatique de tremblement de terre de l'Agence météorologique norvégienne a localisé environ 600 tremblements de terre dans la région au nord de Herðubreid.

 

Herðubreid fait partie du système Askja, qui montre certains signes indiquant qu'il se prépare à une activité. "Je peux certainement dire qu'il y aura une éruption dans cette zone, mais quand cela se produira, c'est plus difficile à dire", explique le volcanologue Þorvaldur Þórðarson à propos de la possibilité d'une éruption à Herðubreid.

Les systèmes Askja et Grimstvötn sont en code aviation jaune (Icelandic volcanoes)


Sources :

- IMO par géoscientifique en service le 23 octobre 08:

- mbls / volcanologue Þorvaldur Þórðarson

- Icelandic volcanoes

Herðubreið - photo archives mbls frettir

Herðubreið - photo archives mbls frettir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Bezymianny - 23.10.2022 / 06:49 - webcam seismic station Severnaya Griva - Doc. KB GS RAS

Bezymianny - 23.10.2022 / 06:49 - webcam seismic station Severnaya Griva - Doc. KB GS RAS

Bezymianny - improved SO2 signal of 5.71 DU at 800m. of the volcano - Sentinel5P Tropomi image of 23.10.2022 - Doc. DLR / BIRA / ESA

Bezymianny - improved SO2 signal of 5.71 DU at 800m. of the volcano - Sentinel5P Tropomi image of 23.10.2022 - Doc. DLR / BIRA / ESA

In Kamchatka, Bezymianny activity is on the rise. Aviation color code changed from yellow to orange. For the moment, no ash cloud is reported.

The temperature of the thermal anomalies increases gradually; nocturnal incandescence and strong sporadic fumarolic activity were observed on October 22.

On 2022-10-23, Sentinel-5P Tropomi detected an enhanced SO2 signal of 5.71 DU at a distance of 0.8 km from the Bezymianny.

Due to this increase in activity, the aviation code has been raised? Strong ash explosions could occur at any time, accompanied by plumes up to 10-15 km. and affect air traffic.

 

Source: KVERT

Kerinci - ash and gas plume  22.10.2022  / 06h59 WIB - Doc. PVMBG / Magma Indonesia

Kerinci - ash and gas plume 22.10.2022 / 06h59 WIB - Doc. PVMBG / Magma Indonesia

Kerinci - seismicity on 22.10.2022 - Doc. PVMBG / Magma Indonesia

Kerinci - seismicity on 22.10.2022 - Doc. PVMBG / Magma Indonesia

At Kerinci, on Sumatra, the main crater plume was gray on October 22, with moderate to high intensity, about 400-500 meters from the summit.

Seismicity is characterized by:
- 203 emission earthquakes, with an amplitude of 0.5 to 7 mm and an earthquake duration of 10 to 26 seconds.
- an episode of continuous tremor, with an amplitude of 0.5 to 2 mm, dominant at 1 mm.

The activity is at level 2 / waspada. VAAC Darwin's aviation code is orange.
Recommendations:
- Communities around Kerinci Volcano and visitors/tourists are not allowed to climb the summit crater of Kerinci Volcano within 3 km of the active crater (people are prohibited from activities within the danger radius/KRB III ).
- It is best to avoid the flight path around the Kerinci Volcano as at any time it still has the potential for ash eruptions at a height which may interfere with the flight path.

 

Sources: PVMBG, Magma Indonesia, VAAC Darwin

Home Reef - Sentinel image from 2022.10.20 / 23:59 p.m. - Doc. TGS

Home Reef - Sentinel image from 2022.10.20 / 23:59 p.m. - Doc. TGS

Some news from the Tonga Islands by the T.G.S.

At Home Reef, there has been no eruption in the last 5 days. The maritime and aviation codes are green.

The latest satellite image, taken on October 20, shows no morphological changes: the island is measured at 268 m. north-south and 283 m. east-west for an area of ​​about 15 acres and a height between 15 and 18 m. asl.

 

Source: TGS press release #38 of 22.10.2022

Hunga Tonga - photos T.G.S. 18.10.2022
Hunga Tonga - photos T.G.S. 18.10.2022

Hunga Tonga - photos T.G.S. 18.10.2022

Images from Hunga Tonga on October 18 show the island has sunk to 32m. above sea level. Erosion made him lose some 40 m. after the January 15, 2022 eruption.

Measurements made on October 14, 2022 of gaseous sulfur dioxide on the east side of the Tofua volcano - Doc. TGS 14.10.2022

Measurements made on October 14, 2022 of gaseous sulfur dioxide on the east side of the Tofua volcano - Doc. TGS 14.10.2022

Measurements made on October 14, 2022 of sulfur dioxide gas on the east side of the Tofua volcano were 9,000 ppm (parts per million).

This is an indication that the magma chamber is close to the surface. The measurement was taken under the volcanic gas plume drifting east from the cone of the Lofia volcano on Tofua Island.
There is no immediate danger, however, the public is advised to report any particular activity in the area.

 

Source: Tonga Geological Services

Grímsfjall (Grimstvötn) on the Vatnajökull glacier - 22.10.2022 photo Arni Gunnarsson
Grímsfjall (Grimstvötn) on the Vatnajökull glacier - 22.10.2022 photo Arni Gunnarsson

Grímsfjall (Grimstvötn) on the Vatnajökull glacier - 22.10.2022 photo Arni Gunnarsson

After a series of earthquakes and a jökulhlaup started on October 11 - link - tourists reported a large crack that opened in the middle of the road leading to Grímsfjall on the Vatnajökull glacier, between driving points A1 and A2. It is an abyss capable of swallowing up a car. The coordinates of the hole are: Latitude: 64° 24' 13.476" N - 17° 13' 57.282" W

In addition 4 other crevasses, much smaller, have opened up on the way.

 

Source: Andri Gunnarsson

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Bezymianny - 23.10.2022 / 06h49 -  webcam seismic station Severnaya Griva - Doc. KB GS RAS

Bezymianny - 23.10.2022 / 06h49 - webcam seismic station Severnaya Griva - Doc. KB GS RAS

 Bezymianny - signal de SO2 amélioré de 5,71 DU à 800 m. du volcan - image Sentinel5P Tropomi du 23.10.2022 - Doc. DLR / BIRA / ESA

Bezymianny - signal de SO2 amélioré de 5,71 DU à 800 m. du volcan - image Sentinel5P Tropomi du 23.10.2022 - Doc. DLR / BIRA / ESA

Au Kamchatka, l'activité du Bezymianny est en hausse. Le code couleur aviation est passé de jaune à orange. Pour le moment, aucun nuage de cendres n'est signalé.

La température des anomalies thermique augmente graduellement ; une incandescence nocturne et une forte activité fumerollienne sporadique ont été observées le 22 octobre.

Le 2022-10-23, Sentinel-5P Tropomi a détecté un signal SO2 amélioré de 5,71 DU à une distance de 0,8 km du Bezymianny. 

 

En raison de cette hausse d'activité, le code aviation a été relevé ? De fortes explosions de cendres pourraient se produire à tout moment, accompagnée de panaches jusqu'à 10-15 km. et affecter le trafic aérien.

 

Source : KVERT

Activité du Bezymianny, du Kerinci, des îles Tonga et du Grímsfjall .
 Kerinci - sismicité au 22.10.2022  - Doc. PVMBG / Magma Indonesia

Kerinci - sismicité au 22.10.2022 - Doc. PVMBG / Magma Indonesia

Au Kerinci, sur Sumatra, le panache du cratère principal était gris ce 22 octobre, avec une intensité modérée à élevée, à environ 400-500 mètres du sommet.

La sismicité est caractérisée par :

- 203 séismes d'émission, d'une amplitude de 0,5 à 7 mm et d'une durée de tremblement de terre de 10 à 26 secondes.
- Et un épisode de trémor continu, d'une amplitude de 0,5 à 2 mm, dominant à 1 mm.

L'activité est au niveau 2 / waspada. Le code aviation du VAAC Darwin est orange.
Recommandations :
- Les communautés autour du volcan Kerinci et les visiteurs/touristes ne sont pas autorisés à escalader le cratère au sommet du volcan Kerinci dans un rayon de 3 km du cratère actif (les personnes sont interdites d'activités dans le rayon de danger/KRB III).

- Il est préférable d'éviter la trajectoire de vol autour du volcan Kerinci car à tout moment il a encore le potentiel d'éruptions de cendres à une hauteur qui peut interférer avec la trajectoire de vol.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia, VAAC Darwin

Home Reef - image Sentinel du 20.10.2022 / 23h59 p.m. - Doc. TGS

Home Reef - image Sentinel du 20.10.2022 / 23h59 p.m. - Doc. TGS

Quelques nouvelles des îles Tonga par le T.G.S.

A Home Reef, il n'y a pas eu d'éruption au cours des 5 derniers jours. Les codes maritime et aviation sont au vert.

La dernière image satellite , prise le 20 octobre ne montre pas de modifications morphologiques : l'île est mesurée à 268 m. nord-sud et 283 m. est -ouest pour une surface d'environ 15 acres et une hauteur entre 15 et 18 m. asl.

Source : TGS communiqué #38 du 22.10.2022

Hunga Tonga - photos T.G.S. 18.10.2022
Hunga Tonga - photos T.G.S. 18.10.2022

Hunga Tonga - photos T.G.S. 18.10.2022

Des images de Hunga Tonga le 18 octobre montrent que l'île s'est abaissée à 32 m. au dessus du niveau marin. L'érosion lui a fait perdre quelques 40 m. après l'éruption du 15 janvier 2022.

 

Mesures effectuées le 14 octobre 2022 du dioxyde de soufre gazeux sur le côté est du volcan Tofua  - Doc. TGS 14.10.2022

Mesures effectuées le 14 octobre 2022 du dioxyde de soufre gazeux sur le côté est du volcan Tofua - Doc. TGS 14.10.2022

Les mesures effectuées le 14 octobre 2022 du dioxyde de soufre gazeux sur le côté est du volcan Tofua étaient de 9.000 ppm (parties par million).

C'est une indication que la chambre magmatique est proche de la surface. La mesure a été prise sous le panache de gaz volcanique dérivant vers l'est depuis le cône du volcan Lofia sur l'île de Tofua.
Il n'y a pas de danger immédiat, cependant, il est conseillé au public de signaler toute activité particulière dans la région.

 

Sources : Tonga Geological Services

Grímsfjall (Grimstvötn) sur le glacier Vatnajökull  - 22.10.2022 photo Arni Gunnarsson
Grímsfjall (Grimstvötn) sur le glacier Vatnajökull  - 22.10.2022 photo Arni Gunnarsson

Grímsfjall (Grimstvötn) sur le glacier Vatnajökull - 22.10.2022 photo Arni Gunnarsson

Après une série de séismes et un jökulhlaup débuté le 11 octobre - lien- , des touristes ont signalé une large fissure qui s'est ouverte a milieu de la route menant à Grímsfjall sur le glacier Vatnajökull , entre les points de conduite A1 et A2. C'est un gouffre capable d'engloutir une voiture. Les coordonnées du trou sont : Latitude : 64° 24' 13,476" N - 17° 13' 57,282" O

De plus 4 autres crevasses, beaucoup plus petites, se sont ouvertes sur le chemin.

 

 

Source : Andri Gunnarsson

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Popocatépetl - exhalation at 09:41 on 21.10.2022 - Webcams deMexico / Cenapred

Popocatépetl - exhalation at 09:41 on 21.10.2022 - Webcams deMexico / Cenapred

During the last 24 hours, thanks to the monitoring systems of the Popocatépetl volcano, 62 exhalations have been detected, accompanied by water vapor, volcanic gases and slight amounts of ash. In addition, 251 minutes of tremor, 139 minutes of low amplitude and high frequency and 112 minutes of harmonic type were recorded. Two volcano-tectonic earthquakes were also recorded yesterday at 8:59 p.m. and today at 4:56 a.m. local time, with respective magnitudes of 1.5 and 2.1.

CENAPRED urges not to approach the volcano and especially the crater, because of the danger of falling ballistic fragments and, in the event of heavy rains, to stay away from the bottom of the ravines because of the danger of lava flows. mud and debris.

 

The alert level remains at Amarillo Fase 2

 

Sources : Cenapred & webcamsdeMexico

Merapi - weekly report 14 to 20.10.2022 - photo BPPTKG

Merapi - weekly report 14 to 20.10.2022 - photo BPPTKG

This week from October 14 to 20, 2022, five lava avalanches were observed towards the southwest at Merapi, dominant at S. Bebeng with a maximum slip distance of 1,800 m. The sound of the avalanches was heard from Babadan post 10 times with moderate intensity.

No significant morphological changes were observed from the southwest dome and the central dome. The volume of the dome is fixed, namely for the southwest lava dome of 1,626,000 m³ and the central dome of 2,772,000 m³.

During this week, the Mount Merapi earthquake was recorded 286 times deep volcanic earthquakes (VTA), 102 times multi-phase earthquakes (MP), 2 low frequency earthquakes (LF ), 411 abortion earthquakes (RF), 41 blowing earthquakes (DG), and 8 tectonic earthquakes (TT).
 

Merapi - seismicity and deformation as of 20.10.2022 - Doc.BPPTKG

 

Activity status is set at siaga level /3

The current potential danger is in the form of lava avalanches and hot clouds in the south-southwest sector covering the Boyong River for a maximum of 5 km, Bedog River, Krasak, Bebeng for a maximum of 7 km . The southeastern sector covers the Woro River for a maximum of 3 km and the Gendol River for 5 km. Meanwhile, the ejection of volcanic material in the event of an explosive eruption can reach a radius of 3 km from the summit.

 

Source: BPPTKG

Taal - 2022.10.21 / 09:48 PST - phreatomagmatic burst - Phivolcs

Taal - 2022.10.21 / 09:48 PST - phreatomagmatic burst - Phivolcs

As announced yesterday, a total of nineteen (19) very weak phreatomagmatic bursts were detected by remote camera monitoring of Taal Main Crater between 8:50 a.m. and 1:30 p.m. today, October 21, 2022, all emanating from a vent on its northeast side.

The daily report from 21 to 22.10 / 05:00 mentions 29 for the day, as well as 2 volcanic earthquakes.

Some of these events produced steam-rich plumes 200 meters high, including a few emanating from very short black ash plumes that immediately collapsed into Main Crater Lake (MCL).

A voluminous plume 3,000 meters high is drifting WNW.

 

DOST-PHIVOLCS reminds the public that Alert Level 1 prevails over Taal Volcano, which means it is still in an abnormal state and should not be interpreted as having ceased unrest or ceased the threat of eruptive activity. .

 

Source: Dost-Phivolcs

Cotopaxi - emission of gas / steam on 21.10.2022 / 07:49 - photo IGEPN

Cotopaxi - emission of gas / steam on 21.10.2022 / 07:49 - photo IGEPN

The photo shows the Cotopaxi volcano cleared on the morning of October 21, 2022.

A westerly emission of gas is clearly observed, this type of emission dominated by water vapour; it is commonly observed since Cotopaxi ceased its eruptive activity at the end of 2015.

Seismicity, deformation and SO2 emission from the Cotopaxi volcano are at normal levels.

The gas column has a significant water content, due to the heavy rains that were recorded in the region during the week.

 

Photo: IG-EPN.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Popocatépetl - exhalaison à 09h41 le 21.10.2022 - Webcams deMexico / Cenapred

Popocatépetl - exhalaison à 09h41 le 21.10.2022 - Webcams deMexico / Cenapred

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 62 exhalaisons ont été détectées, accompagnées de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres. De plus, 251 minutes de tremblement, 139 minutes de faible amplitude et haute fréquence et 112 minutes de type harmonique ont été enregistrées. Deux séismes volcano-tectoniques ont également été enregistrés hier à 20h59 et aujourd'hui à 4h56 heure locale, avec des magnitudes respectives de 1,5 et 2,1.

Le CENAPRED exhorte à ne pas s'approcher du volcan et surtout du cratère, en raison du danger de chute de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de rester à l'écart du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et de débris.

 

Le niveau d'alerte reste à Amarillo Fase 2

 

Source : Cenapred

 Merapi - rapport hebdomadaire 14 au 20.10.2022  - photo BPPTKG

Merapi - rapport hebdomadaire 14 au 20.10.2022 - photo BPPTKG

Cette semaine du 14 au 20 octobre 2022, cinq avalanches de lave ont été observées vers le sud-ouest au Merapi, dominantes à S. Bebeng avec une distance de glissement maximale de 1 800 m. Le bruit des avalanches a été entendu du poste de Babadan 10 fois avec une intensité modéré.

Aucun changement morphologique significatif n'a été observé à partir du dôme sud-ouest et du dôme central. Le volume du dôme est fixe, à savoir pour le dôme de lave sud-ouest de 1.626.000 m³ et le dôme central de 2.772.000 m³.

Au cours de cette semaine, le tremblement de terre du mont Merapi a été enregistré 286 fois des tremblements de terre volcaniques profonds (VTA), 102 fois des tremblements de terre à plusieurs phases ( MP) , 2 tremblements de terre à basse fréquence (LF), 411 tremblements de terre d'avortement (RF), 41 tremblements de terre soufflants ( DG ), et 8 séismes tectoniques (TT) .

 

Merapi - sismicité et déformation au 20.10.2022 - Doc.BPPTKG

 

L'état de l'activité est défini au niveau siaga /3

Le danger potentiel actuel se présente sous la forme d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-sud-ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur sud-est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur 5 km. Pendant ce temps, l'éjection de matériel volcanique en cas d'éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km du sommet.

 

Source : BPPTKG

 Taal - 21.10.2022 / 09h48 PST - burst phréatomagmatique - Phivolcs

Taal - 21.10.2022 / 09h48 PST - burst phréatomagmatique - Phivolcs

Comme annoncé hier, un total de dix-neuf (19) sursauts phréatomagmatiques très faibles ont été détectés par surveillance par caméra à distance du cratère principal du Taal entre 8h50 et 13h30 aujourd'hui, 21 octobre 2022, tous émanant d'un évent sur son côté nord-est.

Le rapport journalier du 21 au 22.10 / 05h00 en mentionne 29 pour le journée, de même que 2 séismes volcaniques.

Certains de ces événements ont produit des panaches riches en vapeur de 200 mètres de haut, dont quelques-uns émanant de très courts panaches de cendres noires qui se sont immédiatement effondrés dans le Main Crater Lake (MCL).

Un volumineux panache de 3.000 mètres de haut dérive vers l'ONO.

 

DOST-PHIVOLCS rappelle au public que le niveau d'alerte 1 prévaut sur le volcan Taal, ce qui signifie qu'il est toujours dans un état anormal et ne doit pas être interprété comme ayant cessé les troubles ni cessé la menace d'activité éruptive.

 

Source : Dost-Phivolcs

 Cotopaxi - émission de gaz / vapeur le 21.10.2022 / 07h49 -  photo IGEPN

Cotopaxi - émission de gaz / vapeur le 21.10.2022 / 07h49 - photo IGEPN

La photo montre le volcan Cotopaxi dégagé au matin du 21 octobre 2022.

Une émission de gaz en direction ouest est clairement observée, ce type d'émission dominé par la vapeur d'eau ; elle est couramment observé depuis que le Cotopaxi a cessé son activité éruptive fin 2015.

La sismicité, la déformation et l'émission de SO2 du volcan Cotopaxi sont à des niveaux normaux.

La colonne de gaz a une teneur en eau importante, en raison des fortes pluies qui ont été enregistrées dans la région au cours de la semaine.

 

Photo : IG-EPN.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Sangay - plume of agz and ash from 19.10.2022 / 9:24 p.m. - Webcam IGEPN

Sangay - plume of agz and ash from 19.10.2022 / 9:24 p.m. - Webcam IGEPN

Activity in Sangay, Ecuador, remains high, unchanged.

The IGEPN noted between 19.10 and 20.10 at 11 a.m.: 289 explosion earthquakes, 71 episodes of emission tremor, an earthquake associated with a lahar, caused by remobilization of ashes by heavy rains.

On October 19, several steam and ash emissions were observed at heights up to 1000 m in a northwesterly direction. Three ash emission reports were issued by the Washington VAAC, with a maximum height of 2070 m above crater level with a northwesterly direction.
Neither FIRMS nor MIROVA register thermal alerts in the last 24 hours.
Mounts Poject reported 363.2 tonnes of sulfur dioxide for yesterday at 7:19 p.m. UTC.

During yesterday night, an incandescence was observed in the crater with a descent of this incandescent material along the southeastern flank.

Alert level is Amarilla

 

Source: IGEPN

Taal - activity summary as of 21.10.2022 / 05:00 - Doc. Phivolcs

Taal - activity summary as of 21.10.2022 / 05:00 - Doc. Phivolcs

A total of nineteen (19) very weak phreatomagmatic bursts were detected by remote camera monitoring of Taal's main crater between 8:50 a.m. and 1:30 p.m. today, October 21, 2022, all emanating from a vent on its north- is. Some of these events produced steam-rich plumes 200 meters high, including a few emanating from very short black ash plumes that immediately collapsed into Main Crater Lake (MCL).

Many bursts were masked by the continued upwelling of hot volcanic gases in the MCL, while not all events generated detectable signals in seismic and infrasound recordings.

Currently, Taal MCL has an acidity of pH 0.76 and temperatures reaching 65.1 ºC based on measurements from October 12, 2022. SO2 flux averaged 6,702 tons/day yesterday, October 20, 2022.

 

DOST-PHIVOLCS reminds the public that Alert Level 1 prevails over Taal Volcano, which means it is still in an abnormal state and should not be interpreted as having ceased unrest or ceased the threat of eruptive activity. .

 

Source: TAAL VOLCANO ADVISORY 21 October 2022 2:00 p.m. local

Gunung Ibu - ash and gas plume from 2022-10-21 / 09:23 WIT - PVMBG / Magma Indonesia webcam

Gunung Ibu - ash and gas plume from 2022-10-21 / 09:23 WIT - PVMBG / Magma Indonesia webcam

Gunung Ibu experienced an eruptive episode on Friday October 21, 2022 at 09:16 WIT with the height of the ash column observed at ± 800 m above the peak (± 2125 m above sea level). It is observed that the ash column is gray in color with a thick intensity towards the northwest. This eruption was recorded on a seismograph with a maximum amplitude of 28 mm and a duration of 70 seconds.

 

Source: PVMBG, Magma Indonesia, VAAC Darwin

Mauna Loa - HVO personnel replace gas monitoring station at Sulfur Cone - photo HVO-USGS

Mauna Loa - HVO personnel replace gas monitoring station at Sulfur Cone - photo HVO-USGS

Mauna Loa is not erupting and there are no signs of an imminent eruption at this time. However, Mauna Loa continues to be in a state of heightened unrest, as indicated by increased seismic activity and summit inflation.

In the past 24 hours, HVO has detected 46 low-magnitude earthquakes (below M3.0) 3–5 km away. below the caldera of Mokuāʻweoweo and 6-8 km below the high altitude. northwest flank of Mauna Loa. Both of these regions have historically been seismically active during times of unrest on Mauna Loa.

Sulfur dioxide, hydrogen sulfide, and carbon dioxide concentrations, as well as fumarole temperatures, remain stable at the summit and at Sulfur Cone in the upper Southwest Rift.
Global Positioning System (GPS) instruments atop and on the flanks of Mauna Loa have continued to measure inflation at high rates since mid-September.

Location of Mauna Loa earthquakes - Doc. NPS/USGS 18.10.2022 via Philip Ong

Location of Mauna Loa earthquakes - Doc. NPS/USGS 18.10.2022 via Philip Ong

Heightened unrest began in mid-September 2022 with an increase in earthquake rates below Mauna Loa's summit (from 10-20 per day to 40-50 per day), an increase in the rate of inflation recorded by GPS stations and inflation recorded on the MOK inclinometer. The unrest is likely caused by a new influx of magma into Mauna Loa's summit reservoir system. As the reservoir expands, it triggers small earthquakes directly below the Mokuāʻweoweo caldera and in an area just northwest of the caldera.

Deeper magma entry (greater than 2 miles, 3 kilometers) is detected by the continued increase in upward motion and extension measured between GPS stations on the ground surface. Shallower magma inflow (less than 2 miles, 3 kilometers) was likely responsible for the inflation recorded on the summit tiltmeter during the last two weeks of September. The current locations of earthquakes and deformations do not necessarily mean that the next eruption will occur there.

Mauna Loa remains at a high alert level: Advisory / Yellow.

 

Source: HVO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sangay - panache de agz et cendres du 19.10.2022 / 21h24 - Webcam IGEPN

Sangay - panache de agz et cendres du 19.10.2022 / 21h24 - Webcam IGEPN

L'activité du Sangay, en Equateur, reste élevée, sans changement .

L'IGEPN a relevé entre le 19.10 et le 20.10 à 11h : 289 séismes d'explosion, 71 épisodes de trémor d'émission, un séisme associé à un lahar, causé par remobilisation des cendres par les fortes pluies.

Le 19 octobre, plusieurs émissions de vapeur et de cendres ont été observées à des hauteurs allant jusqu'à 1000 m dans une direction Nord-Ouest. Trois rapports d'émission de cendres ont été émis par le VAAC de Washington, avec une hauteur maximale de 2070 m au-dessus du niveau du cratère avec une direction Nord-Ouest.
Ni FIRMS ni MIROVA n'enregistrent d'alertes thermiques au cours des dernières 24 heures.
Mounts Poject a rapporté 363,2 tonnes de dioxyde de soufre (SO2) pour hier à 19h19 UTC.

Au cours de la nuit d'hier, une incandescence a été observée dans le cratère avec une descente de ce matériau incandescent le long du flanc sud-est.

Le niveau d'alerte est Amarilla

 

Source : IGEPN

Taal - résumé d'activité au 21.10.2022 / 05h00 - Doc. Phivolcs

Taal - résumé d'activité au 21.10.2022 / 05h00 - Doc. Phivolcs

 Taal - burst phréatomagmatique le 21.10.2022 / 09h48 PST - Doc. Phivolcs

Taal - burst phréatomagmatique le 21.10.2022 / 09h48 PST - Doc. Phivolcs

Un total de dix-neuf (19) sursauts phréatomagmatiques très faibles ont été détectés par surveillance par caméra à distance du cratère principal du Taal entre 8h50 et 13h30 aujourd'hui, 21 octobre 2022, tous émanant d'un évent sur son côté nord-est. Certains de ces événements ont produit des panaches riches en vapeur de 200 mètres de haut, dont quelques-uns émanant de très courts panaches de cendres noires qui se sont immédiatement effondrés dans le Main Crater Lake (MCL).

De nombreuses rafales ont été masquées par la remontée continue de gaz volcaniques chauds dans le MCL, tandis que tous les événements n'ont pas généré de signaux détectables dans les enregistrements sismiques et infrasonores.

Actuellement, Taal MCL a une acidité de pH 0,76 et des températures atteignant 65,1 ºC sur la base des mesures du 12 octobre 2022. Le flux de SO2 était en moyenne de 6.702 tonnes/jour hier, 20 octobre 2022.

 

DOST-PHIVOLCS rappelle au public que le niveau d'alerte 1 prévaut sur le volcan Taal, ce qui signifie qu'il est toujours dans un état anormal et ne doit pas être interprété comme ayant cessé les troubles ni cessé la menace d'activité éruptive.

 

Source : TAAL VOLCANO ADVISORY 21 October 2022 14h00 locale

Gunung Ibu - panache de cendres et gaz du 21.10.2022 / 09h23 WIT - webcam PVMBG Magma Indonesia

Gunung Ibu - panache de cendres et gaz du 21.10.2022 / 09h23 WIT - webcam PVMBG Magma Indonesia

Le Gunung Ibu a connu un épisode éruptif le vendredi 21 octobre 2022 à 09h16 WIT avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 800 m au-dessus du pic (± 2125 m au-dessus du niveau de la mer). On observe que la colonne de cendres est de couleur grise avec une intensité épaisse vers le nord-ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 28 mm et une durée de 70 secondes.

 

Source : PVMBG, Magma Indonesia, VAAC Darwin

Mauna Loa - Le personnel du HVO remplace la station de surveillance des gaz au Sulphur Cone, - HVO

Mauna Loa - Le personnel du HVO remplace la station de surveillance des gaz au Sulphur Cone, - HVO

Le Mauna Loa n'est pas en éruption et il n'y a aucun signe d'une éruption imminente pour le moment. Cependant, le Mauna Loa continue d'être dans un état de troubles accrus, comme l'indique l'augmentation de l'activité sismique et l'inflation du sommet.

Au cours des dernières 24 heures, le HVO a détecté 46 séismes de faible magnitude (inférieurs à M3,0) à 3–5 km. sous la caldeira de Mokuāʻweoweo et à 6-8 km sous la haute altitude. flanc nord-ouest du Mauna Loa. Ces deux régions ont été historiquement actives sur le plan sismique pendant les périodes de troubles sur le Mauna Loa.

Les concentrations de dioxyde de soufre, de sulfure d'hydrogène et de dioxyde de carbone, ainsi que les températures des fumerolles, restent stables au sommet et à Sulphur Cone dans la partie supérieure du Rift Sud-Ouest.
Les instruments du système de positionnement global (GPS) au sommet et sur les flancs du Mauna Loa continuent de mesurer l'inflation à des taux élevés depuis la mi-septembre.

Localisation des tremblements de terre Mauna Loa - Doc. NPS / USGS 18.10.2022  via Philip Ong

Localisation des tremblements de terre Mauna Loa - Doc. NPS / USGS 18.10.2022 via Philip Ong

Des troubles accrus ont commencé à la mi-septembre 2022 avec une augmentation des taux de tremblement de terre sous le sommet du Mauna Loa (de 10 à 20 par jour à 40 à 50 par jour), une augmentation du taux d'inflation enregistrée par les stations GPS et une inflation enregistrée sur l'inclinomètre MOK. Les troubles sont probablement causés par un nouvel apport de magma dans le système de réservoir sommital du Mauna Loa. Au fur et à mesure que le réservoir se dilate, il déclenche de petits tremblements de terre directement sous la caldeira de Mokuāʻweoweo et dans une région juste au nord-ouest de la caldeira.

Une entrée de magma plus profonde (supérieure à 2 miles, 3 kilomètres) est détectée par l'augmentation continue du mouvement ascendant et de l'extension mesurée entre les stations GPS situées à la surface du sol. Un apport de magma moins profond (moins de 2 miles, 3 kilomètres) était probablement responsable de l'inflation enregistrée sur l'inclinomètre du sommet au cours des deux dernières semaines de septembre. Les emplacements actuels des tremblements de terre et des déformations ne signifient pas nécessairement que la prochaine éruption s'y produira.

Le Mauna Loa reste à un niveau d'alerte élevé : Advisory / Yellow.

 

Source : HVO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Villarica - activity from 18 to 24.10.2022 - Doc. P.O.V.I.

Villarica - activity from 18 to 24.10.2022 - Doc. P.O.V.I.

The P.O.V.I. reported on October 18 an incandescence above the rim of the crater of Villarica, Chile, visible on a clear night.

After an ash pulse on September 24, the volcano's activity indices began to gradually increase. On Tuesday, October 18 at 7:17 p.m., the POVI was able to observe the first lava fountains and Strombolian explosions.

 

Source: Sernageomin

El Reventador - cam.Copete at 18.10.2022 / 19:31 UTC - Doc. IGEPN

El Reventador - cam.Copete at 18.10.2022 / 19:31 UTC - Doc. IGEPN

El Reventador - Rebeca thermal webcam. Lava flow northeast flank on 10.18.2022 / 11:08 p.m. local - Doc. IGEPN - one click to enlarge

El Reventador - Rebeca thermal webcam. Lava flow northeast flank on 10.18.2022 / 11:08 p.m. local - Doc. IGEPN - one click to enlarge

At Reventador in Ecuador, the IGEPN reports moderate surface and internal activity levels, and an unchanged trend.

The seismicity on October 18 at 11 a.m. is characterized by 24 explosion earthquakes, 39 LP earthquakes and 6 tremor episodes. For October 19 at 11 a.m., 19 explosion earthquakes are reported, as well as 39 LP earthquakes, and 6 episodes of tremor.

VAAC Washington mentions 3 ash emission alerts less than 1,000 m above the crater on 18.10, and 4 emissions at 1,338 m on 19.10.2022.

On October 18 around 11 p.m., incandescence was observed at the crater and at a lava flow on the northeast flank.

The alert level remains at Naranja.

 

Source: IGEPN

Stromboli 15.10.2022 - Filming directed by Tullio Ri cci and Riccardo Civico, INGV Rome-1

Between October 10 and 16, INGV personnel carried out various remote inspections and observations of the Sciara del Fuoco (SdF) of Stromboli from an altitude of 190, 290 and 400 m. a.s.l. and Roccetta.
Between October 10 and 16, the lava flow infeed showed a gradual decrease from what was observed on October 9. The lava field developed gradually over the days, with many overlaps of smaller flows. The lava front also showed a slow retreat from 400 m a.s.l. until Oct. 11 to 600 m a.s.l. on Oct. 16.

Due to the pulsatile regime of the lava flow, frequent collapses and detachments of material were triggered from the lava channel eroded by the flows and from the front of the flow itself which, rolling along the Sciara del Fuoco, quickly reached the coast and spilled into the sea, forming a delta of debris.

Upon contact with water, the material dispersed forming lobes, while clouds of steam and ash formed which rose into the air.

As for the explosive activity, it remained at a low level with intense spattering activity, of variable regime, at the level of the N2 crater (North zone) and with phases which sometimes culminated in fountains.

On October 14, the eruptive activity seemed to be significantly lower than what was observed the previous days. The projection activity at the level of the N2 crater (North zone) was more contained and the thermal anomaly associated with the apical parts of the lava flow seemed to attenuate. The frequency and magnitude of material collapses had decreased significantly.

However, on October 15, one of the vents in the northern area of ​​the crater (vent "N2") continued to show pulsating "spattering" activity (jet of pieces of fluid lava up to a few tens of meters), which was documented in a video made by a drone as part of the UNO project.

The INGV OE communicates on October 17 that the surveillance network recorded at 9:18 a.m. local time the resumption within the parameters of normal activity.

 

Source: INGV OE / Stromboli press release

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Villarica - activité du 18 au 24.10.2022 - Doc. P.O.V.I.

Villarica - activité du 18 au 24.10.2022 - Doc. P.O.V.I.

Le P.O.V.I. a signalé le 18 octobre une incandescence au dessus du bord du cratère du Villarica, au Chili, visible par nuit claire.

Après une impulsion de cendres le 24 septembre, les indices d'activité du volcan ont commencé à augmenter progressivement. Le mardi 18 october à 19h17, le POVI a pu observer les premières fontaines de lave et explosions stromboliennes.

 

Source : Sernageomin

 El Reventador  - cam.Copete au 18.10.2022 / 19h31 UTC - Doc. IGEPN

El Reventador - cam.Copete au 18.10.2022 / 19h31 UTC - Doc. IGEPN

El Reventador  - webcam therm Rebeca.  Coulée de lave flanc nord-est  le 18.10.2022 / 23h08 locale - Doc. IGEPN - un clic pour agrandir

El Reventador - webcam therm Rebeca. Coulée de lave flanc nord-est le 18.10.2022 / 23h08 locale - Doc. IGEPN - un clic pour agrandir

Au Reventador en Equateur, l'IGEPN mentionne des niveaux d'activité superficielle et interne modérés, et une tendance sans changement.

La sismicité au 18 octobre 11h est caratérisée par 24 séismes d'explosion, 39 séismes LP et 6 épisodes de trémor. Pour le 19 octobre à 11h, 19 séismes d'explosion sont signalés, ainsi que 39 séismes LP, et 6 épisodes de trémor.

Le VAAC Washington mentionne 3 alertes d'émission de cendres à moins de 1.000 m au dessus du cratère au 18,10, et 4 émissions à 1,338 m au 19,10,2022.

Le 18 octobre vers 23h, de l'incandescence est observée au cratère et à une coulée de lave sur la flanc nord-est.

Le niveau d'alerte reste à Naranja.

 

Source : IGEPN

Stromboli 15.10.2022 - Tournage réalisé par Tullio Ri cci et Riccardo Civico, INGV Rome-1

Entre le 10 et le 16 octobre, le personnel de l'INGV a effectué différentes inspections et observations à distance de la Sciara del Fuoco (SdF) du Stromboli à partir d'une altitude de 190, 290 et 400 m. a.s.l. et de Roccette.
Entre le 10 et le 16 octobre, l'alimentation de la coulée de lave a montré une diminution progressive par rapport à ce qui avait été observé le 9 octobre. Le champ de lave s'est développé progressivement au fil des jours, avec de nombreux chevauchements de coulées plus petites. Le front de lave a également montré un lent retrait de 400 m d'altitude jusqu'au 11 octobre, à 600 m d'altitude, le 16 octobre.

En raison du régime pulsatille de l'écoulement de lave, de fréquents effondrements et détachements de matériaux ont été déclenchés depuis le canal de lave érodé par les coulées et depuis le front de la coulée elle-même qui, roulant le long de la Sciara del Fuoco, a rapidement atteint la côte et s'est déversée dans la mer et formant un delta de débris.

Au contact de l'eau, le matériau se disperse formant des lobes, tandis que des nuages ​​de vapeur et de cendres se formaient qui s'élevaient dans les airs.

Quant à l'activité explosive, elle s'est maintenue à un niveau bas avec une intense activité de spattering, de régime variable, au niveau du cratère N2 (zone Nord) et avec des phases qui culminaient parfois en fontaines .

Le 14 octobre, l'activité éruptive semblait significativement en baisse par rapport à ce qui a été observé les jours précédents. L'activité de projection au niveau du cratère N2 (zone Nord) était plus contenue et l'anomalie thermique associée aux parties apicales de la coulée de lave semblait s'atténuer. La fréquence et l'ampleur des effondrements de matériaux avaient nettement diminué.

Cependant, le 15 octobre, l'un des évents de la zone nord du cratère (évent "N2") a continué à montrer une activité pulsée "de spattering" (jet de morceaux de lave fluide jusqu'à quelques dizaines de mètres), qui a été documentée dans une vidéo réalisée par un drone dans le cadre du projet UNO.

L'INGV OE communique le 17 octobre que le réseau de surveillance a enregistré à 9h18 locale la rebtrée dans les paramètres d'activité normale.

 

Source : INGV OE / Communiqué Stromboli

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Historical eruptions

The construction of a high-speed train line has made it possible to discover, near Naples, a village preserved for 4,000 years by the ashes of Vesuvius.

The Early Bronze Age village of Afragola is exceptional for the quality of its preservation, especially when compared to other archaeological sites across Europe.

Human sites occupied before the Somma eruption 4,000 years ago, and distribution of eruptive products - Doc. Osservatorio Vesuviano

Human sites occupied before the Somma eruption 4,000 years ago, and distribution of eruptive products - Doc. Osservatorio Vesuviano

The "Pomici di Avellino", a Plinian eruption of Somma Vesuvius (3,945 + 10 cal BP) of estimated VEI 6, making it far more catastrophic than the more famous and documented Pompeian eruption of AD 79, engulfed the village under almost 1 m. volcanic ash. The eruption takes its name from the deposit of pumice stones it generated, abundant in the Avellino region of Campania.


A huge explosion from Vesuvius would have sent debris northeast of the volcano. The inhabitants of Afragola, located further west, would thus have had time to flee, leaving behind them several footprints of adults and children, which explains why, unlike Pompeii, no trace of human remains remains. was found.

Then the direction of the wind would have changed, depositing an abundant quantity of ashes on the deserted hamlet.
During the phreatomagmatic phase of the eruption, a wave of mud slowly penetrated the structures, burying their contents. The solidification of the mud (cinerite) then created casts of the entire village and surrounding landscape.

Excavations at Afragola - Doc. Journal of Archaeological Science

Excavations at Afragola - Doc. Journal of Archaeological Science

Excavations at Afragola - archaeobotanical traces - Doc. Journal of Archaeological Science

Excavations at Afragola - archaeobotanical traces - Doc. Journal of Archaeological Science

Footprints in the surge deposit of the "Pomici di avellino" eruption of Vesuvius - doc. Pierpaolo Petrone - Proceedings of the National Academy of Sciences vol. 103 / Wikipedia

Footprints in the surge deposit of the "Pomici di avellino" eruption of Vesuvius - doc. Pierpaolo Petrone - Proceedings of the National Academy of Sciences vol. 103 / Wikipedia

The exceptionally rich and varied archaeobotanical record preserved at Afragola resulting from this sudden eruption can aid in understanding early Bronze Age life in Campania.

The Campanian Plain was home to a rich diversity of food sources at the time, including a variety of cereals and barley, nuts (especially hazelnuts), crabapples, dogwoods, pomegranates and cornelian cherries, all well preserved following the volcanic eruption, which made it possible to specify the autumn season of the eruption, based on the defoliation of deciduous species and on the fruiting periods of ripe edible fruits found in synchrony with their foliage at the base of trees and shrubs imprinted in cinerite.

 

Sources:
- Journal of Archaeological Science / 29,09,2022 - Preliminary archaeobotanical evidence from Early Bronze Age Afragola reveals the season of the Plinian eruption of the Pomici di Avellino (Southern Italy).
- INGV Osservatorio Vesuviano - L'eruzione delle Pomici di Avellino (4.000 anni fa)
- Arkeonews - The bronze age village of Afragola buried by the plinian eruption of Mount Vesuvius 4,000 years ago.
- Historia / archeology – National Geographic – The "Pompei of prehistory" reveals its secrets.
- Nola – Croce del Papa. A villaggio sepolto dall’eruzione vesuviana delle Pomici di Avellino

Lire la suite

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog