Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 La Palma / Cumbre Vieja  - activité du 25.10.2021 -  Imagen Magaly Cáceres (RTVC)

La Palma / Cumbre Vieja - activité du 25.10.2021 - Imagen Magaly Cáceres (RTVC)

Le directeur technique de PEVOLCA a signalé que la reconfiguration du cône du Cumbre Vieja se poursuit, avec l'émission d'une grande quantité de lave, surtout vers l'ouest, sur la coulée d'origine et sur celle qui passe au-dessus de la montagne Todoque. Cette grande contribution de lave a également rempli certaines zones qui sont restées comme des îles entre les coulées, comme c'est le cas d'Alcalá. Les canaux de lave restent actifs, alimentant ces coulées et le delta de lave.

La coulée La Laguna ne subit pas de modifications significatives et, comme le reste des coulées, son tracé continue d'être surveillé au cas où il serait nécessaire d'adopter de nouvelles mesures de protection civile. Il en va de même avec celle qui longe la falaise vers la plage de Perdido, qui reste à environ 110 mètres de la mer.

La Palma - le cône sommital le 25.10.2021 / 15h15 - vidéoCabildo de Canarias.

La porte-parole du comité scientifique et directrice de l'Institut géologique national (IGN) des îles Canaries, María José Blanco, a souligné que le niveau actuel de sismicité continue d'indiquer qu'il est possible que davantage de tremblements de terre ressentis puissent être produits, pouvant pour atteindre les intensités VI (EMS) et provoquer de petits glissements de terrain dans les zones en pente. Selon l'évolution du nombre d'événements, de la profondeur et de la magnitude, il y a une plus grande probabilité de séismes d'intensité VI.

La sismicité située entre 10 et 15 km a augmenté très notablement hier, étant le taux de libération d'énergie sismique le plus élevé. Concernant les séismes localisés à des profondeurs supérieures à 20 km, ils continuent à avoir une magnitude élevée. De plus, hier, il y avait des amplitudes notables dans le signal de trémor, les plus élevées depuis un mois.

La Palma - sismicité au 26.10.2021 / 06h25 - Doc. IGNes

La Palma - sismicité au 26.10.2021 / 06h25 - Doc. IGNes

Les bâtiments détruits ou endommagés, selon les données fournies par le Cadastre, sont estimés à 1 287 bâtiments, dont 1 036 à usage résidentiel, 133 à usage agricole, 64 à usage industriel, 30 à usage de loisirs et d'accueil, 11 à usage public et 14 pour d'autres usages. .

Le nombre de personnes hébergées dans des centres hôteliers est actuellement de 453. Parmi celles-ci, 63 sont dans un centre hôtelier à Los Llanos de Aridane et 390 dans un hôtel à Fuencaliente.

La Palma / Cumbre Vieja  depuis S. Nicolás Road - 25.10.2021 / 11h15 loc. - photo InVolcan

La Palma / Cumbre Vieja depuis S. Nicolás Road - 25.10.2021 / 11h15 loc. - photo InVolcan

 La Palma / Cumbre Vieja - effondrement et coulées consécutives le 25.10.2021 / 20h. - photo InVolcan

La Palma / Cumbre Vieja - effondrement et coulées consécutives le 25.10.2021 / 20h. - photo InVolcan

Au cours du 24 octobre, l'émission de dioxyde de soufre (SO2) associée au panache volcanique (émanations visibles de gaz volcaniques) continue d'enregistrer des valeurs élevées en ligne avec le processus éruptif, atteignant des valeurs de 53.600 tonnes par jour (valeur sous-estimée).

De même, l'émission diffuse de dioxyde de carbone (CO2), associée aux 220 km2 de la dorsale volcanique de la Cumbre Vieja (émissions non visibles de gaz volcaniques) a été estimée à 803 tonnes par jour au 24/10. Le suivi du flux diffus de dioxyde de carbone (CO2) dans la station géochimique de Los Llanos (LP10) reflète une fraction magmatique-hydrothermale plus élevée que celle observée dans la station géochimique de Fuencaliente (LP08).

 

Un effondrement partiel du cône qui s'est produit à 9h25 lundi laisse à découvert une importante source de lave.

Un impressionnant débordement de lave s'est produit vers 15 h locale.

Vers 20 heures le 25 octobre, une nouvelle rupture du cône s'est produite , avec davantage de débordement de lave et et de glissements de terrain qui ont généré des courants d'air.

La hauteur moyenne de la colonne de gaz et cendres est de 3.800 mètres d'altitude. Les conditions météo sont favorables, et la qualité de l'air reste bonne.

 

Sources : extrais de Noticias / 25,10,2021 – Gobierno de Canarias , IGNes, InVolcan, DSN, RTVC

 Sabancaya - 20.10.2021 / 09h00 - photo Temblor / Twitter

Sabancaya - 20.10.2021 / 09h00 - photo Temblor / Twitter

L'activité éruptive du Sabancaya s'est maintenue à des niveaux modéeés au cours de la semaine du 18 au 24 octobre, avec une moyenne de 34 explosions par jour, accompagnées de panaches de gaz et cendres atteignant 3.500 m. au dessus du sommet.La détection de 843 séismes d'origine volcanique associés à la circulation des fluides internes est mentionné par l'I.G.Peru.LEs séismes VT, liés à la fragmentation de roches, de M2,2 à 3,5, se sont produit au nord du volcan.

Pas de déformations significatives ; sept anomalies thermiques sont relevées, avec une valeur max. de 4MW.

L'alerte volcanique reste à Naranja,assortie d'une zone non accessible de 12 km autour du cratère.

 

Source : I.G.Peru

Surveillance des déformations de  Vulcano - Test de configuration du radar depuis Lipari. - Photo INGV OE

Surveillance des déformations de Vulcano - Test de configuration du radar depuis Lipari. - Photo INGV OE

Un test de configuration de l'instrumentation radar pour trouver les paramètres optimaux pour la surveillance à distance des déformations de Vulcano a été effectué, de Lipari. Beaucoup de données à emporter et à analyser, grâce à l'équipe "Campagnes de mesures géodésiques périodiques" de l'OE

 

A 17:28 UTC un signal sismique d'une durée d'environ 3 minutes a été enregistré, associé à un événement de glissement de terrain, observé à toutes les stations sismiques de Stromboli. Aucun changement dans les autres paramètres sismiques n'est observé.
En raison de conditions météorologiques défavorables, l'observation directe du phénomène n'est pas possible.
à 21h58 (19h58 UTC), les paramètres reviennent à
activité normale.

 

Source : INGV

Suwanosejima - explosion du 26.10.2021 / 13h17 loc. - webcam JMA

Suwanosejima - explosion du 26.10.2021 / 13h17 loc. - webcam JMA

Une éruption s'est produite à Suwanosejima (cratère Mitake) à 13h17 le 26 octobre, et le panache de l'éruption s'est élevée à 3.300 m au-dessus du bord du cratère.
Des cendres volcaniques se sont écoulées vers le sud depuis le cratère et, en une heure, il y a eu une grande quantité de cendres dans le village de Toshima.

Dans la plage allant du cratère à environ 5 km au sud, il existe un risque que de petites fontaines soient emportées par le vent.

 

Source : JMA

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

A flow of considerable dimensions descends the southern slope of the volcano La Palma, in the central area of ​​Corazoncillo, before the district of San Nicolas in Las Manchas. During the night, it traveled many meters fed by the south-eastern mouth of Cumbre Vieja which, until yesterday, had emitted only pyroclasts. On October 23 afternoon, it began to release significant amounts of lava, viscous, without great speed, but forming an unstoppable incandescent wall, which has already traveled several meters to besiege the area where the houses are located. This area remained at the limit of the primordial flow, and it is here that the new flow, almost annexed, now passes towards the said population center, where there is also a photovoltaic plant and, below, the cemetery of Las Manchas, still in the region of Los Llanos de Aridane.

La Palma / Cumbre Vieja - Photo Involcan 24.10.2021 / 08:45

La Palma / Cumbre Vieja - Photo Involcan 24.10.2021 / 08:45

La Palma / Cumbre Vieja - new south flow / Las Manchas area - photo 24.10.2021 / IGME

La Palma / Cumbre Vieja - new south flow / Las Manchas area - photo 24.10.2021 / IGME

La Palma / Cumbre Vieja - ash at the top and flows at the base of the cone - photo 24.10.2021 / ~ 19h / Itahiza

La Palma / Cumbre Vieja - ash at the top and flows at the base of the cone - photo 24.10.2021 / ~ 19h / Itahiza

A new mouth opened in the lower part of the secondary cone of the Cumbre Vieja volcano on October 24 around 8 p.m., from which abundant lava flows. A landslide is envisaged in the western part of the secondary cone.

The rest of the flows maintain their lava charge, fed by lava tunnels.

An increase in intermediate and deep seismicity is observed, with increasing magnitudes in the intermediate zone.

La Palma / Cumbre Vieja - 24.10.2021 in the evening - photo Volcanes de Canarias

La Palma / Cumbre Vieja - 24.10.2021 in the evening - photo Volcanes de Canarias

La Palma / Cumbre Vieja - 24.10.2021 / around 8 p.m. - A new mouth has opened in the lower part of the secondary cone of the Cumbre Vieja volcano - photo GEVolcan

La Palma / Cumbre Vieja - 24.10.2021 / around 8 p.m. - A new mouth has opened in the lower part of the secondary cone of the Cumbre Vieja volcano - photo GEVolcan

As of October 24, 2021 at 07:14 UTC, Copernicus reports that the extent of the lava flows has reached 901.2 ha. (+9.3 ha in 24 hours due to the new southern flow). The number of buildings destroyed amounts to 2,146.

What is the total amount of seismic energy released by earthquakes in La Palma?
Since September 11, earthquakes located under the Cumbre Vieja volcano have released an amount of energy equivalent to 500 tonnes of TNT. All the energy released by these earthquakes would be equal to that of a single magnitude 5 earthquake.

 

Sources: IGNes, InVolcan, Copernicus

La Palma / Cumbre Vieja - sunk at 24.10.2021 / 07:14 UTC - Copericus EMSR - one click to enlarge

La Palma / Cumbre Vieja - sunk at 24.10.2021 / 07:14 UTC - Copericus EMSR - one click to enlarge

La Palma / Cumbre Vieja - the local magnitudes (Ml, Richter scale) of earthquakes recorded by the Canary Seismic Network managed by the Volcanic Institute of the Canary Islands (INVOLCAN) and the cumulative seismic energy curve, colored in red, expressed in tonnes of TNT. The blue bar indicates the start of the eruption. - one click to enlarge

La Palma / Cumbre Vieja - the local magnitudes (Ml, Richter scale) of earthquakes recorded by the Canary Seismic Network managed by the Volcanic Institute of the Canary Islands (INVOLCAN) and the cumulative seismic energy curve, colored in red, expressed in tonnes of TNT. The blue bar indicates the start of the eruption. - one click to enlarge

Between October 15, 2021 at 4 p.m. (UTC) and October 22, 2021 at 4 p.m. (UTC), the OVSM recorded at Montagne Pelée, Martinique, at least 44 volcano-tectonic earthquakes, associated with the formation micro-fractures in the volcanic edifice, of magnitude less than or equal to 0.1.

These earthquakes were located inside the volcanic edifice between 1 km and 0.1 km below the surface. None of these earthquakes were felt by the population.

A degassing zone at sea was detected at shallow depth (between St Pierre and le Prêcheur). The IGP is currently setting up experiments to map this gas emanation zone, carry out physicochemical measurements of the fluids and samples of these fluids in order to understand the origin of this degassing and to assess its possible relationship. with the hydrothermal system of Mount Pelée. This kind of manifestation is frequent on active or not active underwater volcanic sites. The analyzes underway by the OVSM-IPGP will make it possible to determine the possible relationship of this underwater degassing with the activity of Mount Pelée recorded by the OVSM since 2019.

A main area of ​​heavily degraded vegetation is still observed on the southwest flank of Mount Pelée, between the upper Claire River and the Chaude River.

The alert level remains at  YELLOW / vigilance.

 

Source: OVSM / IPGP.

Mount Pelée and the Volcanological and Seismological Observatory of Martinique, - photo OVSM

Mount Pelée and the Volcanological and Seismological Observatory of Martinique, - photo OVSM

In the Krasnodar Territory, the mud volcano Shugo, located in the region of the Kuban village of Varenikovskaya, Crimea, erupted.

The first confirmed signs of volcanic activity appeared on social networks on the morning of Wednesday, October 20, 2021

Right now there are some very powerful emissions. The mud dumping dome reaches 50 meters in diameter. The masses of mud, which are spat out by the volcano, disperse at a distance of 30 meters. The frequency of activity of a mud volcano depends on the tectonic movements of the earth's crust, the dynamics of the pressure of gases in the vent of the volcano. It could also be affected by a weak earthquake that happened somewhere nearby or by changes in the weather: recently there have been heavy rains, there have been large fluctuations in temperature.

The sludge disposal area has a diameter of approximately 230 m. The western area has been dug into swimming pools.

 

Source: Mark Tingay

Shugo / Varenikovskaya mud volcano, Crimea - Watch on You Tube

Shugo mud volcano - sat. Maxar tech. and location NE of the Black Sea - one click to enlargeShugo mud volcano - sat. Maxar tech. and location NE of the Black Sea - one click to enlarge

Shugo mud volcano - sat. Maxar tech. and location NE of the Black Sea - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Une coulée de dimensions considérables descend le versant sud du volcan La Palma, dans la zone centrale de Corazoncillo, avant le quartier de San Nicolas à Las Manchas. Au cours de la nuit, elle a parcouru de nombreux mètres alimentés par l'embouchure sud-est du Cumbre Vieja qui, jusqu'à hier, n'avait émis que des pyroclastes. Le 23 octobre après-midi, elle a commencé à libérer des quantités importantes de lave, visqueuse, sans grande vitesse, mais formant un mur incandescent imparable, qui a déjà parcouru plusieurs mètres pour assiéger la zone où se trouvent les maisons. Cette zone est restée à la limite de la coulée primordiale,et c'est là que passe maintenant la nouvelle coulée, presque annexée, vers ledit centre de population, où se trouve également une centrale photovoltaïque et, plus bas, le cimetière de Las Manchas, toujoursdans la région de Los Llanos de Aridane.

La Palma / Cumbre Vieja  - Photo Involcan 24.10.2021 / 08h45

La Palma / Cumbre Vieja - Photo Involcan 24.10.2021 / 08h45

La Palma / Cumbre Vieja - nouvelle coulée du sud / zone Las Manchas - photo 24.10.2021 / IGME

La Palma / Cumbre Vieja - nouvelle coulée du sud / zone Las Manchas - photo 24.10.2021 / IGME

 La Palma / Cumbre Vieja - cendres au sommet et coulées à la base du cône - photo 24.10.2021 / ~19h /  Itahiza

La Palma / Cumbre Vieja - cendres au sommet et coulées à la base du cône - photo 24.10.2021 / ~19h / Itahiza

Une nouvelle bouche s'est ouverte dans la partie inférieure du cône secondaire du volcan Cumbre Vieja le 24 octobre vers 20h, d'où s'écoule une lave abondante. Un glissement de terrain est envisageable dans la partie ouest du cône secondaire. (Mise à jour : à 9:25 heure locale, un effondrement partiel du cône expose une fontaine de lave géante )

Le reste des coulées maintient sa charge en lave, alimentée par des tunnels de lave.

Une augmentation de la sismicité intermédiaire et profonde est observée, avec augmentation des magnitudes en zone intermédiaire.

 La Palma / Cumbre Vieja  - 24.10.2021 en soirée - photo Volcanes de Canarias

La Palma / Cumbre Vieja - 24.10.2021 en soirée - photo Volcanes de Canarias

 La Palma / Cumbre Vieja  - 24.10.2021 /vers 20h - Une nouvelle bouche s'est ouverte dans la partie inférieure du cône secondaire du volcan Cumbre Vieja - photo GEVolcan

La Palma / Cumbre Vieja - 24.10.2021 /vers 20h - Une nouvelle bouche s'est ouverte dans la partie inférieure du cône secondaire du volcan Cumbre Vieja - photo GEVolcan

Au 24 octobre 2021 à 07h14 UTC, Copernicus renseigne que l'étendue des coulées de lave a atteint 901,2 ha. (+9,3 ha en 24 heures dus à la nouvelle coulée sud). Le nombre de constructions détruites se monte à 2.146.

Quelle est la quantité totale d'énergie sismique libérée par les tremblements de terre à La Palma ?
Depuis le 11 septembre dernier, des séismes localisés sous le volcan Cumbre Vieja ont libéré une quantité d'énergie équivalente à 500 tonnes de TNT.

Toute l'énergie libérée par ces séismes serait égale à celle d'un seul séisme de magnitude 5.

 

Sources : IGNes, InVolcan, Copernicus

La Palma / Cumbre Vieja - coulées au 24.10.2021 / 07h14 UTC - Copericus EMSR - un clic pour agrandir

La Palma / Cumbre Vieja - coulées au 24.10.2021 / 07h14 UTC - Copericus EMSR - un clic pour agrandir

La Palma / Cumbre Vieja - les magnitudes locales (Ml, échelle de Richter) des séismes enregistrés par le Canary Seismic Network géré par l'Institut volcanique des îles Canaries (INVOLCAN) et la courbe d'énergie sismique cumulée, colorée en rouge, exprimée en tonnes de TNT. La barre bleue indique le début de l'éruption. - un clic pour agrandir

La Palma / Cumbre Vieja - les magnitudes locales (Ml, échelle de Richter) des séismes enregistrés par le Canary Seismic Network géré par l'Institut volcanique des îles Canaries (INVOLCAN) et la courbe d'énergie sismique cumulée, colorée en rouge, exprimée en tonnes de TNT. La barre bleue indique le début de l'éruption. - un clic pour agrandir

Entre le 15 Octobre 2021 à 16 heures (UTC) et le 22 Octobre 2021 à 16 heures (UTC), l’OVSM a enregistré à la Montagne Pelée, en Martinique, au moins 44 séismes de type volcano-tectonique, associés à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique, de magnitude inférieure ou égale à 0,1.

Ces séismes ont été localisés à l’intérieur de l’édifice volcanique entre 1 km et 0,1 km sous la surface. Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population.

Une zone de dégazage en mer a été détectée à faible profondeur ( entre St Pierre et le Prêcheur). L’IGP procède actuellement au montage d’expériences pour cartographier cette zone d’émanation de gaz, réaliser des mesures physico-chimiques des fluides et des prélèvements de ces fluides afin de comprendre l’origine de ce dégazage et d’évaluer sa relation éventuelle avec le système hydrothermal de la Montagne Pelée. Ce genre de manifestations est fréquent sur des sites volcaniques sous marins actifs ou pas . Les analyses en cours par l’OVSM-IPGP permettront de déterminer la relation éventuelle de ce dégazage sous marin avec l’activité de la Montagne Pelée enregistrée par l’OVSM depuis 2019.

Une zone principale de végétation fortement dégradée est toujours observée sur le flanc Sud-Ouest de la Montagne Pelée, entre la haute rivière Claire et la rivière Chaude. 

Le niveau d’alerte reste JAUNE : vigilance.

 

Source : OVSM / IPGP.

La Montagne Pelée et l'Observatoire volcanologique et sismologique de la Martinique, - photo OVSM

La Montagne Pelée et l'Observatoire volcanologique et sismologique de la Martinique, - photo OVSM

Dans le territoire de Krasnodar, le volcan de boue Shugo, situé dans la région du village kouban de Varenikovskaya, en Crimée, est entré en éruption.

Les premiers signes confirmés d'activité volcanique sont apparus sur les réseaux sociaux dans la matinée du mercredi 20 octobre 2021

En ce moment, il y a des émissions très puissantes. Le dôme de déversement de boue atteint 50 mètres de diamètre. Les masses de boue, qui sont crachées par le volcan, se dispersent à une distance de 30 mètres. La fréquence d'activité d'un volcan de boue dépend des mouvements tectoniques de la croûte terrestre, de la dynamique de la pression des gaz dans l'évent du volcan. Il pourrait également être affecté par un tremblement de terre faible qui s'est produit quelque part à proximité ou par des changements de temps : récemment, il y a eu de fortes pluies, il y a eu de grandes fluctuations de température.

La zone d'évacuation de la boue a un diamètre d'environ 230 m. La zone ouest a été creusée dans des piscines pour la baignade.

 

Source :Mark Tingay

Volcan de boue Shugo / Varenikovskaya, en Crimée -

Volcan de boue Shugo - vue sat. Maxar tech. et localisation au NE de la Mer noire - un clic pour agrandirVolcan de boue Shugo - vue sat. Maxar tech. et localisation au NE de la Mer noire - un clic pour agrandir

Volcan de boue Shugo - vue sat. Maxar tech. et localisation au NE de la Mer noire - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Etna SEC - the eruptive column on 11.23.2021 - photo AIV - Associazione Italiana di Vulcanologia / prof M Viccaro

Etna SEC - the eruptive column on 11.23.2021 - photo AIV - Associazione Italiana di Vulcanologia / prof M Viccaro

Continuation of yesterday's article on the paroxysm of the south-eastern crater of Etna:

(http://www.earth-of-fire.com/2021/10/activity-of-etna-vulcano-cumbre-vieja-and-kilauea.html)

Explosive activity began to abate around 10:00 UTC and essentially ended at 10:30 a.m., as landslides and hot material slides continued in the fracture formed in the southeast flank of the southeastern crater. ; the lava flow emitted by the lower part of the fracture was still advancing on the western flank of the Valle del Bove, having reached an altitude of about 2,300 m.

The eruptive vents in the upper part of the south-eastern crater produced lava fountains which, in the phase of maximum intensity, reached about 800 m in height.

The eruptive column rose, during the culminating phase of the paroxysm, to more than 10 km above sea level. Relapses of pyroclastic material have occurred towards the east-northeast, along an axis that starts from the south-eastern crater passes to the Citelli refuge and crosses the towns of Vena, Presa, Piedimonte Etneo, Taormina and up to to the province of Reggio Calabria. Relapses of lapilli and ash have also been reported by Mascali and Linguaglossa.

Etna Sec - on the left, the flow fed / 13:39 - on the right: supply stopped, flow in cooling / 18:33 - INGV webcam - one click to enlarge
Etna Sec - on the left, the flow fed / 13:39 - on the right: supply stopped, flow in cooling / 18:33 - INGV webcam - one click to enlarge

Etna Sec - on the left, the flow fed / 13:39 - on the right: supply stopped, flow in cooling / 18:33 - INGV webcam - one click to enlarge

INGV field staff report that there is a breach on the southeast side of the CSE, from which the pyroclastic material flows described in previous press releases originate, and from which collapses and small Flows continue to be observed heading towards Valle del Bove reaching an altitude of about 2900 m.
After reaching the maximum amplitude at 10:00 UTC, the volcanic tremor began a rapid descent and at 10:20 UTC, its average values ​​are falling further.
The last location of the tremor, at 09:15 UTC, is near the southeast crater at a depth of about 3.0 km s.l.m.

 

Etna - trémor at 23.10.2021 / 1 p.m. - Doc. INGV


The lava flow emitted by the eastern flank of the CSE, which has spread into the Valle del Bove, seems to be no longer fed and is gradually cooling down. At 17.00 UTC the amplitude of the tremor
volcanic is low. The last location of the tremor, at 4:15 p.m. UTC, is near the Bocca Nuova crater at a depth of about 3.0 km s.l.m. .


The number of infrasound events in the last 10 minutes at 10.12 UTC is very high.
The last infrasonic event is located near the CSE crater.
Analysis of the clinometric data of the paroxysmal event showed variations at different stations, with maximum cumulative values ​​(equal to approximately 3 microradians) recorded at the Cratere del Piano (ECP) station. GNSS network data over the past few hours has not shown any significant changes.

 

Source: INGV OE & INGVvulcani blog

Sheveluch, seen on 24.10.2021 / 07h24 from F.Yu. Levinson-Lessing Kamchatkan Volcanological Station -Klyuchi village, 45 km SSO of the volcano - IVS, KVERT, Weathernews inc.

Sheveluch, seen on 24.10.2021 / 07h24 from F.Yu. Levinson-Lessing Kamchatkan Volcanological Station -Klyuchi village, 45 km SSO of the volcano - IVS, KVERT, Weathernews inc.

Since the beginning of October, the KVERT has been reporting the activity of Sheveluch, and an Orange aviation code. Gas-vapor emissions containing a little ash continue.

On October 24, a plume was reported at 4,000 meters asl. drifting 33 km northeast.

The extrusive eruption continues and ash explosions can occur at any time.

 

Source: KVERT

Bagana - improved SO2 signal in the vicinity of Bagana with 5.66DU of SO2 on 24.10.2021 - Sentinel-5P tropomi

Bagana - improved SO2 signal in the vicinity of Bagana with 5.66DU of SO2 on 24.10.2021 - Sentinel-5P tropomi

Bagana - the bluish arc of sulfur dioxide is visible on the left - image Sentinel-2 bands4,3,2 from 24.10.2021

Bagana - the bluish arc of sulfur dioxide is visible on the left - image Sentinel-2 bands4,3,2 from 24.10.2021

Bagana is an isolated volcano located in the center of Bougainville Island in Papua New Guinea with eruptions dating back to 1842.
The current eruption period began in February 2000, with more recent activity characterized by thermal anomalies as well as gas and vapor plumes and ash (BGVN 44:12 and 45:07). Typical activity consists of episodes of lava flow and strong intermittent passive degassing, particularly of sulfur dioxide.
MIROVA (Middle InfraRed Observation of Volcanic Activity) analysis of MODIS satellite data showed a cluster of intermittent low-power thermal anomalies

Since October, many SO2 emissions have been detected by the Sentinel-5P / Tropomi satellite.

 

Sources: Sentinel-5P / Tropomi, Mounts project, Global Volcanism Program

La Palma / Cumbre Vieja - ash emissions on 23.10.2021 - photo © Daniel Chereau

La Palma / Cumbre Vieja - ash emissions on 23.10.2021 - photo © Daniel Chereau

La Palma / Cumbre vieja - partial collapse of the cone on 23.10.2021 / 11.30 a.m. - Doc. InVolcano

La Palma / Cumbre vieja - partial collapse of the cone on 23.10.2021 / 11.30 a.m. - Doc. InVolcano

In La Palma, four eruptive vents are active in various ways at Cumbre Vieja: emission of ash and pyroclasts, strombolian activity, effusion of lava and white degassing.

On October 23 around 11:30 am, part of the cone collapsed, with strong emission of ash.

The day was marked, according to Daniel Chereau, an on-site observer, by a lot of ash emitted, and a well-fed flow at the base of the cone, with overflows.

Copernicus EMSR reports an extension of the flows over 891.9 ha. And 2,143 buildings destroyed at 23.10 at 07:14 UTC.

La Palma / Cumbre Vieja - the ashes hide the sun - webcam of El Paso on 23.10.2021 via volcanes de Canarias

La Palma / Cumbre Vieja - the ashes hide the sun - webcam of El Paso on 23.10.2021 via volcanes de Canarias

La Palma / Cumbre Vieja - the lava flows at 23.10.2021 / 07:14 UTC - Doc. Copernicus EMST

La Palma / Cumbre Vieja - the lava flows at 23.10.2021 / 07:14 UTC - Doc. Copernicus EMST

Ash emissions remain significant on the morning of October 24.

Seismicity is still recorded, in the same areas, with an increase in intensity.

DSN does not rule out the production of earthquakes of greater magnitude. Yesterday, an earthquake of M4.9 at a depth of 38 km. was felt in the south-east of the island.

La Palma / Cumbre Vieja - Ash plume in the morning of 14.10.2021 - Photo Itahiza

La Palma / Cumbre Vieja - Ash plume in the morning of 14.10.2021 - Photo Itahiza

GEVolcan had access to some samples of "Palmerolitas", igneous rocks composed of two materials of different nature, as is the case of their counterparts the "Restingolitas" on el Hierro.
In principle, these samples would be composed of a white material with a trachytic-rhyolitic composition normally enveloped or encrusted with basaltic sideromelane.
Apparently, according to a known source, this type of rock has also been found in previous eruptions on the island, such as the Teneguía eruption.
Its origin is still the subject of scientific debate.

 

Sources: IGNes, InVolcan, DSN, Copernicus, Volcanes de Canarias, GEVolcan

Samples of "Palmerolitas" - phot GEVolcan

Samples of "Palmerolitas" - phot GEVolcan

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Etna SEC  - la colonne éruptive le 23.11.2021  - photo  AIV -  Associazione Italiana di Vulcanologia / prof M Viccaro

Etna SEC - la colonne éruptive le 23.11.2021 - photo AIV - Associazione Italiana di Vulcanologia / prof M Viccaro

Suite de l'article d'hier sur le paroxysme du cratère sud-est de l'Etna :

( http://www.earth-of-fire.com/2021/10/activite-de-l-etna-de-vulcano-du-cumbre-vieje-et-du-kilauea.html)

L'activité explosive a commencé à diminuer vers 10h00 UTC et s'est essentiellement terminée à 10h30, tandis que les glissements de terrain et les glissements de matériaux chauds se sont poursuivis dans la fracture formée dans le flanc sud-est du cratère sud-est ; la coulée de lave émise par la partie inférieure de la fracture avançait toujours sur le flanc ouest de la Valle del Bove, ayant atteint une altitude d'environ 2.300 m.

Les évents éruptifs dans la partie supérieure du cratère sud-est ont produit des fontaines de lave qui, dans la phase d'intensité maximale, ont atteint environ 800 m de hauteur.

La colonne éruptive s'est élevée, pendant la phase culminante du paroxysme, jusqu'à plus de 10 km au-dessus du niveau de la mer . Des rechutes de matériel pyroclastique se sont produites vers l'est-nord-est, le long d'un axe qui part du cratère sud-est passe au refuge Citelli et traverse les villes de Vena, Presa, Piedimonte Etneo, Taormina et jusqu'à la province de Reggio Calabria. Des rechutes de lapilli et de cendres ont également été signalées par Mascali et Linguaglossa.

Etna Sec - à gauche, la coulée alimentée /13h39 - à droite : alimentation stoppée, coulée en refroidissement / 18h33 - webcam INGV un clic por agrandirEtna Sec - à gauche, la coulée alimentée /13h39 - à droite : alimentation stoppée, coulée en refroidissement / 18h33 - webcam INGV un clic por agrandir

Etna Sec - à gauche, la coulée alimentée /13h39 - à droite : alimentation stoppée, coulée en refroidissement / 18h33 - webcam INGV un clic por agrandir

Le personnel d'INGV sur le terrain signale qu'il existe du côté sud-est du CSE une brèche, d'où proviennent les coulées de matières pyroclastiques décrites dans les communiqués de presse précédents, et à partir de laquelle des effondrements et de petits écoulements continuent d'être observés qui se dirigent vers Valle del Bove atteignant une altitude d'environ 2900 m.


Après avoir atteint l'amplitude maximale à 10h00 UTC, le trémor volcanique a commencé une descente rapide et à 10h20 UTC, ses valeurs moyennes sont en baisse supplémentaire.
La dernière localisation du trémor, à 09h15 UTC, se trouve à proximité du cratère sud-est à une profondeur d'environ 3,0 km s.l.m.

 

Etna - trémor au 23.10.2021 / 13h - Doc. INGV

La coulée de lave émise par le flanc est du CSE, qui s'est propagée dans la Valle del Bove, semble ne plus être alimentée et se refroidir progressivement. A 17.00 UTC l'amplitude du tremor
volcanique est faible. La dernière localisation du trémor, à 16h15 UTC, se trouve à proximité du cratère Bocca Nuova à une profondeur d'environ 3,0 km s.l.m. .


Le nombre d'événements infrasonores au cours des 10 dernières minutes, à 10,12 UTC, est très élevé.
Le dernier événement infrasonique est situé près du cratère CSE.
L'analyse des données clinométriques de l'événement paroxystique a montré des variations dans différentes stations, avec des valeurs cumulées maximales (égales à environ 3 microradians) enregistrées à la station Cratere del Piano (ECP). Les données du réseau GNSS au cours des dernières heures n'ont pas montré de changements significatifs.

 

Source : INGV OE & INGVvulcani blog

 

Sheveluch, vu le 24.10.2021 / 07h24 de  F.Yu. Levinson-Lessing Kamchatkan Volcanological Station -Klyuchi village, 45 km au SSO du volcan - IVS, KVERT, Weathernews inc.

Sheveluch, vu le 24.10.2021 / 07h24 de F.Yu. Levinson-Lessing Kamchatkan Volcanological Station -Klyuchi village, 45 km au SSO du volcan - IVS, KVERT, Weathernews inc.

Depuis début octobre, le KVERT signale l'activité du Sheveluch, et un code aviation Orange. Les émissions de gaz-vapeur contenant un peu de cendres continuent.

Ce 24 octobre, un panache est signalé à 4.000 mètres asl. dérivant sur 33 km vers le nord-est .

L'éruption extrusive se poursuit et des explosions de cendres peuvent se produire à tout moment.

 

Source : KVERT

Bagana - signal amélioré de SO2 dans les environs de Bagana avec 5.66DU de SO2 le 24.10.2021 - Sentinel-5P tropomi

Bagana - signal amélioré de SO2 dans les environs de Bagana avec 5.66DU de SO2 le 24.10.2021 - Sentinel-5P tropomi

Bagana - l'arc bleuté de dioxyde de soufre est visible sur lagauche - image Sentinel-2 bands4,3,2  du 24.10.2021

Bagana - l'arc bleuté de dioxyde de soufre est visible sur lagauche - image Sentinel-2 bands4,3,2 du 24.10.2021

Le Bagana est un volcan isolé situé dans le centre de l'île de Bougainville en Papouasie-Nouvelle-Guinée avec des éruptions remontant à 1842.
La période d'éruption actuelle a commencé en février 2000, avec une activité plus récente caractérisée par des anomalies thermiques ainsi que des panaches de gaz et de vapeur et de cendres (BGVN 44:12 et 45:07). L'activité typique consiste en des épisodes de coulées de lave et de forts dégazages passifs intermittents, en particulier de dioxyde de soufre.
L'analyse MIROVA (Middle InfraRed Observation of Volcanic Activity) des données du satellite MODIS a montré un groupe d'anomalies thermiques intermittentes de faible puissance

Depuis le mois d'octrobre, de nombreuses émissions de SO2 sont repérées par le satellite Sentinel-5P / Tropomi.


 

Sources : Sentinel-5P / Tropomi , Mounts project, Global Volcanism Program

La Palma /  Cumbre Vieja  - émissions de cendres le 23.10.2021  - photo © Daniel Chereau

La Palma / Cumbre Vieja - émissions de cendres le 23.10.2021 - photo © Daniel Chereau

La Palma / Cumbre vieja - effondrement partiel du cône le 23.10.2021 / 11h30  - Doc. InVolcan

La Palma / Cumbre vieja - effondrement partiel du cône le 23.10.2021 / 11h30 - Doc. InVolcan

A La Palma, quatre bouches éruptives sont actives de façons diverses au Cumbre Vieja : émission de cendres et pyroclastes, activité strombolienne, effusion de lave et dégazage blanc.

Le 23 octobre vers 11h30, une partie du cône s'est effondrée, avec émission forte de cendres.

La journée a été marquée,selon Daniel Chereau observateur sur place, par beaucoup de cendres émises, et une coulée bien alimentée à la base du cône, avec des debordements.

Copernicus EMSR renseigne une extension des coulées sur 891,9 ha.et 2.143 édifices détruits au 23,10 à 07h14 UTC.

 La Palma /Cumbre Vieja  - les cendres cachent le soleil  - webcam de El Paso le 23.10.2021 via volcanes de Canarias

La Palma /Cumbre Vieja - les cendres cachent le soleil - webcam de El Paso le 23.10.2021 via volcanes de Canarias

 La Palma / Cumbre Vieja  - les coulées de lave au 23.10.2021 / 07h14 UTC - Doc. Copernicus EMST

La Palma / Cumbre Vieja - les coulées de lave au 23.10.2021 / 07h14 UTC - Doc. Copernicus EMST

Les émissions de cendres restent importantes ce 24 octobre au matin.

La sismicité est toujours enregistrée, dans les mêmes zones, avec une augmentation d'intensité. DSN n'écarte pas la production de séismes de magnitude plus importante . Hier, un séisme de M4,9 à une profondeur de 38 km. s'est fait ressentir au Sud-est de l'île.

 

 La Palma / Cumbre Vieja  - Panache de cendres au matin du 14.10.2021 - Photo Itahiza

La Palma / Cumbre Vieja - Panache de cendres au matin du 14.10.2021 - Photo Itahiza

GEVolcan a eu accès à quelques échantillons de " Palmerolitas ", des roches ignées composées de deux matériaux de nature différente, comme c'est le cas de leurs homologues les " Restingolitas " sur el Hierro.
En principe, ces échantillons seraient composés d'un matériau blanc à composition trachytico-rhyolitique normalement enveloppé ou incrusté de sidéromélane basaltique.
Apparemment, selon une source connue, ce type de roche a également été trouvé lors d'éruptions précédentes sur l'île, telles que l'éruption de Teneguía.
Son origine fait encore l'objet de débats scientifiques.

 

Sources : IGNes , InVolcan, DSN, Copernicus, Volcanes de Canarias, GEVolcan

Echantillons de "Palmerolitas" - phot GEVolcan

Echantillons de "Palmerolitas" - phot GEVolcan

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Etna SEC - on 10/21/2021 in the morning - photo Boris Behncke

Etna SEC - on 10/21/2021 in the morning - photo Boris Behncke

Etna - hot spots at the summit craters on 10/21/2021 - image Sentinel-2 bands 12,11,4 - one click to enlarge

Etna - hot spots at the summit craters on 10/21/2021 - image Sentinel-2 bands 12,11,4 - one click to enlarge

At Etna, the south-eastern crater has been in Strombolian activity since October 20 at the start of the day;

This October 23, the average amplitude of the volcanic tremor continues the gradual upward trend, currently settling in the range of medium-high values, announcing a future paroxysm. The sources of the tremor are located in the SE crater at a depth of about 2900 m above sea level. At the same time, infrasonic activity increases with sources located mainly in the SE crater.

Etna -variations of the tremor at 23.10.2021 / 06h - Doc. INGV

Etna -variations of the tremor at 23.10.2021 / 06h - Doc. INGV

Currently, the unfavorable weather conditions allow an extremely discontinuous and partial display of the phenomenon in progress. In particular, from the visible camera of Montagnola and sometimes that of Monte Cagliato, one can glimpse frequent intermittent lightning, compatible with a probable Strombolian activity. Soil deformation monitoring networks do not show significant variations.

 

Update :

At 8:43 am, the Strombolian activity described in the previous press release rapidly evolved into a lava fountain.

At 08:49 UTC a flow of pyroclastic material was observed which detached from the east wall of the SE crater towards the Bove valley.

The INGV announces that the activity of the lava fountain is continuing. The ashes produced are driven by winds to the north.
At approximately 08:48, 09:02 and 09: 3 UTC, three streams of pyroclastic material occurred which detached from the eastern wall of the SE crater, covering approximately 1.5 km in the Valle del Bove. There is also a lava flow from the eastern flank of the CSE heading towards the Bove valley. The current phenomena were observed with discontinuity by the network of cameras, due to
adverse weather conditions.


09:37 UTC : From the camera array, another flow of pyroclastic material was observed from the eastern flank of the CSE, which traveled approximately 1.5 km towards the Valle del Bove.

At approximately 09:58 UTC, there was another flow of pyroclastic material from the eastern flank of the CSE. The flow was divided into two portions, the first heading towards the S stopping after a few hundred meters, while the second heading towards the Bove Valley. The activity of the lava fountain continues.
The activity produces an ash cloud directed towards the NE, relapses of pyroclastic material have been reported in the towns of Piedimonte and Linguaglossa. 

 

Source: INGV OE

 Etna SEC - coulée pyroclastique d'effondrement - Photo S.Mugnos 23.10.2021 / 08h49 UIC

Etna SEC - coulée pyroclastique d'effondrement - Photo S.Mugnos 23.10.2021 / 08h49 UIC

 Etna SEC - une des coulées pyroclastiques (petite et sans dommages)- photo Boris Behncke 23.10.2021

Etna SEC - une des coulées pyroclastiques (petite et sans dommages)- photo Boris Behncke 23.10.2021

Etna SEC - new climax underway on 23.10.2021 / 11:08 am - photo © Pippo Scarpinati

Etna SEC - new climax underway on 23.10.2021 / 11:08 am - photo © Pippo Scarpinati

Vulcano - fumaroles on the edge of the crater - photo INGV / 22.10.2021 - one click to enlarge

Vulcano - fumaroles on the edge of the crater - photo INGV / 22.10.2021 - one click to enlarge

This week, INGV researchers mainly engaged in sampling and analyzing four fumaroles placed on the edge and inner flank of the Crater de la Fossa in Vulcano.

These samples confirmed the presence of very high concentrations of gases such as CO2, SO2, Helium and Nitrogen, which continues to suggest a magmatic origin that underlies the current increase in fumarole activity present. on the island.

The temperature of the gases emitted by the fumarole system of the Crater de la Fossa reached 360 ° C in the area of ​​the crater rim and 220 ° C on its inner flank. Unfortunately, due to frequent and heavy rains in the last week, the average continuously recorded temperature is quite disturbed by the weather conditions.

On the other hand, the CO2 emissions on the ground recorded on a continuous basis have slightly increased in the Camping de Sicile and Remise areas, two localities which are respectively a few kilometers to the south-west and south-east of the inhabited region of Vulcano Porto. .

With regard to seismicity, the earthquakes of very small magnitude located at a shallow depth in the region of the Crater de la Fossa have decreased slightly compared to the previous week.

The cumulative deformation since September 13 is 2.5 cm. approximately, and does not seem to be progressing.

 

The agitation phase continues to be confirmed, some values ​​have increased during the week, while others have decreased ... the INGV concludes that the situation is not urgent. No evacuation is planned at this time, as there is no evidence that a volcanic eruption could begin anytime soon.

 

Source: CME INGV.

La Palma / Cumbre Vieja - activity from 10/22/2021 / 8:25 p.m. - photo Carlos Lorenzo / IGEM / Canarias radio - one click to enlarge

La Palma / Cumbre Vieja - activity from 10/22/2021 / 8:25 p.m. - photo Carlos Lorenzo / IGEM / Canarias radio - one click to enlarge

At Cumbre Vieja, the reconnaissance flight on October 22 was carried out by descending along the main feed channel of the active flows, from the effusive lava outlet (note that the channel is open, like a ditch). Then, following the channel, one observes areas of lava tube (that is to say closed with a roof of solidified lava) which sometimes have "windows" or skylights through which the gases and the incandescent lava exit. . - Video footage recorded by the #IGME Aerial Work Service (#STA) in collaboration with the Emergency and Rescue Group (#GES) of the Government of the Canary Islands.

La Palma / Cumbre vieja - effusive lava exit on 21.10.2021 - IGME-CSIC video

On the night of the 22nd, a lava overflow took place, probably following an obstruction of the channel, the formation of a temporary lava lake which eventually overflowed.

The intermediate mouth of the main cone of the La Palma eruption has become a secondary cone, growing and gaining in height ... it could join the main crater and widen it, or partially crumble and reform into an iron cone -on horseback towards the north-west.

 

Sources : IGNes, InVolvan IGME, Canarias radio

La Palma / Cumbre vieja - 22.10.2021 - the intermediate mouth of the main cone grows in the shape of a secondary cone - photo Itahizo - one click to enlarge

La Palma / Cumbre vieja - 22.10.2021 - the intermediate mouth of the main cone grows in the shape of a secondary cone - photo Itahizo - one click to enlarge

The Kīlauea volcano is erupting. Since this morning of October 21, 2021, lava continues to emerge from a single vent in the western wall of Halema'uma'u crater. All lava activity is confined to Halema'uma'u Crater in Hawai'i Volcanoes National Park. volcanic gas emission rates remain high.
No significant change observed in summit tilt or GPS observations. The seismic activity remains below the background noise and the volcanic tremor has remained high since the start of the eruption.

The western end of the lake showed a maximum elevation of about 791 meters above sea level by the HVO permanent laser range finder on October 21, 2021, which is an increase of 1 meter from the measurement of October 19, 2021 and a total increase of about 47 meters since lava emerged on September 29. The total erupting volume since the start of the eruption was estimated to be around 19.9 million cubic meters on October 15.
The west vent had constant fountain heights of up to 5m with occasional bursts of up to 10m observed by field crews on October 20.

 

Source: HVO

Kilauea - Halema'uma'u lava lake - Spattering at the west vent - USGS photo by D. Downs 20.10.2021 - one click to enlarge

Kilauea - Halema'uma'u lava lake - Spattering at the west vent - USGS photo by D. Downs 20.10.2021 - one click to enlarge

Kilauea - high thermal anomalies at 22.10.2021 / 12h15 - Doc. Mirova_MODIS_logVRP

Kilauea - high thermal anomalies at 22.10.2021 / 12h15 - Doc. Mirova_MODIS_logVRP

Kilauea - eruptive volcanic activity at 20.10.2021 - Doc. USGS - one click to enlarge

Kilauea - eruptive volcanic activity at 20.10.2021 - Doc. USGS - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Etna SEC - le 21.10.2021 au matin - photo Boris Behncke

Etna SEC - le 21.10.2021 au matin - photo Boris Behncke

Etna - hot spots aux cratères sommitaux le 21.10.2021 - image Sentinel-2 bands 12,11,4 - un clic pour agrandir

Etna - hot spots aux cratères sommitaux le 21.10.2021 - image Sentinel-2 bands 12,11,4 - un clic pour agrandir

A l'Etna, le cratère sud-est est en activité strombolienne depuis le 20 octobre en début de journée;

Ce 23 octobre, l'amplitude moyenne du trémor volcanique poursuit la tendance à la hausse progressive, s'installant actuellement dans la plage des valeurs moyennes-élevées, annonçant un futur paroxysme. Les sources du trémor sont situées dans le cratère SE à une profondeur d'environ 2900 m au-dessus du niveau de la mer. Dans le même temps, l'activité infrasonique augmente avec des sources situées principalement dans le cratère SE.

Etna -variations du trémor au 23.10.2021 / 06h - Doc. INGV

Etna -variations du trémor au 23.10.2021 / 06h - Doc. INGV

Actuellement, les conditions météorologiques défavorables permettent un affichage extrêmement discontinu et partiel du phénomène en cours. En particulier, depuis la caméra visible de Montagnola et parfois de celle de Monte Cagliato, on peut entrevoir de fréquents éclairs intermittents, compatibles avec une probable activité strombolienne. Les réseaux de surveillance de la déformation des sols ne montrent pas de variations significative

 

Mise à jour :

A 8h43, l'activité strombolienne décrite dans le précédent communiqué de presse a rapidement évolué en fontaine de lave.

A 08:49 UTC un écoulement de matière pyroclastique a été observé qui s'est détaché de la paroi est du cratère SE en direction de la vallée de Bove.

L'INGV annonce que l'activité de la fontaine de lave se poursuit. Les cendres produites sont chassées par les vents vers le N. 

A 08:48, 09:02 et 09: 3 UTC environ, trois flux de matériaux pyroclastiques se sont produits qui se sont détachés de la paroi orientale du cratère SE, couvrant environ 1,5 km dans la Valle del Bove. Il y a aussi une coulée de lave du flanc est du CSE qui se dirige vers la vallée de Bove. Les phénomènes en cours ont été observés avec discontinuité par le réseau de caméras, du fait des conditions météorologiques défavorables.

09:37 UTC : 
à partir du réseau de caméras, un autre flux de matière pyroclastique a été observé depuis le flanc est du CSE, qui a parcouru environ 1,5 km en direction de la Valle del Bove.

Vers 09:58 UTC, il y a eu un autre flux de matériaux pyroclastiques en provenance du flanc est du CSE. Le flux s'est divisé en deux portions dont la première se dirigeait vers le S s'arrêtant après quelques centaines de mètres, tandis que la seconde se dirigeait vers la Vallée du Bove. L'activité de la fontaine de lave se poursuit.
L'activité produit un nuage de cendres dirigé vers le NE, des rechutes de matériel pyroclastique ont été signalées sur les villes de Piedimonte et Linguaglossa.

 

Source : INGV OE

Etna SEC- une des coulées pyroclastiques -photo Boris Behncke 23.10.2021

Etna SEC- une des coulées pyroclastiques -photo Boris Behncke 23.10.2021

 Etna SEC - nouveau paroxysme en cours le 23.10.2021 / 11h08   - photo © Pippo Scarpinati

Etna SEC - nouveau paroxysme en cours le 23.10.2021 / 11h08 - photo © Pippo Scarpinati

Vulcano - fumerolles sur la bordure du cratère - photo INGV / 22.10.2021 - un clic pour agrandir

Vulcano - fumerolles sur la bordure du cratère - photo INGV / 22.10.2021 - un clic pour agrandir

Cette semaine, les chercheurs de l'INGV se sont principalement engagés à échantillonner et analyser quatre fumerolles placées sur le bord et le flanc intérieur du Cratère de la Fossa à Vulcano.

Ces prélèvements ont confirmé la présence de concentrations très élevées de gaz telles que le CO2, le SO2, l'Hélium et l'Azote, ce qui continue à suggérer une origine magmatique qui sous-tend l'augmentation actuelle de l'activité fumerollienne présente sur l'île.

La température des gaz émis par le système fumerollien du Cratère de la Fossa a atteint 360°C dans la zone du bord du cratère et 220°C sur son flanc intérieur. Malheureusement, en raison des pluies fréquentes et abondantes de la semaine dernière, la moyenne des températures enregistrées de manière continue est assez perturbée par les conditions météorologiques.

En revanche, les émissions de CO2 au sol enregistrées de manière continue ont légèrement augmentées dans les zones Camping de Sicile et Remise, deux localités qui se trouvent respectivement à quelques kilomètres au sud-ouest et au sud-est de la région habitée de Vulcano Porto.

En ce qui concerne la sismicité, les tremblements de terre de toute petite magnitude localisés à peu de profondeur dans la région du Cratère de la Fossa ont légèrement diminués par rapport à la semaine précédente. La déformation cumulée depuis le 13 septembre est de 2,5 cm. Environ, et ne semble pas progresser.

 

La phase d'agitation continue d'être confirmée, certaines valeurs ont augmentées au cours de la semaine, tandis que d'autres ont diminuées ... l'INGV conclue que la situation n'est pas d'urgence. Aucune évacuation n'est prévue pour le moment, car il n'y a aucune évidence qu'une éruption volcanique puisse commencer sous peu.

 

Source : CME INGV.

 La Palma / Cumbre Vieja  - activité du 22.10.2021 / 20h25  - photo Carlos Lorenzo / IGEM /  Canarias radio

La Palma / Cumbre Vieja - activité du 22.10.2021 / 20h25 - photo Carlos Lorenzo / IGEM / Canarias radio

Au Cumbre Vieja, le vol de reconnaissance du 22 octobre s'est effectué en descendant le long du chenal d'alimentation principal des coulées actives, de la sortie effusive de lave (à noter que le chenal est ouvert, comme un fossé). Ensuite, en suivant le canal,on observe des zones de tube de lave (c'est-à-dire fermées avec un toit de lave solidifiée) qui ont parfois des "fenêtres" ou skylights à travers lesquels sortent les gaz et la lave incandescente. - Images vidéo enregistrées par le #IGME Aerial Work Service (#STA) en collaboration avec le Groupe d'urgence et de sauvetage (#GES) du gouvernement des îles Canaries.

La Palma / Cumbre vieja - sortie effusive de lave le 21.10.2021 - vidéo IGME-CSIC

Dans la nuit du 22, un débordement de lave a eu lieu, vraisemblablement consécutif à une obstruction du canal, la formation d'un lac de lave temporaire qui finit par déborder.

La bouche intermédiaire du cône principal de l'éruption de La Palma est devenue un cône secondaire, en croissance et gagnant en hauteur ... il pourrait rejoindre le cratère principal et l'élargir, ou s'effriter partiellement et reformer un cône en fer-à-cheval vers le nord-ouest.

 

Sources : IGNes, InVolvan IGME, Canarias radio

 

 La Palma / Cumbre vieja - 22.10.2021 - la bouche intermédiaire du cônepricipal croît en forme de cône secondaire - photo Itahizo - un clic pour agrandir

La Palma / Cumbre vieja - 22.10.2021 - la bouche intermédiaire du cônepricipal croît en forme de cône secondaire - photo Itahizo - un clic pour agrandir

Le volcan Kīlauea est en éruption. Depuis cea e matin du 21 octobre 2021, de la lave continue d'émerger d'un seul évent dans la paroi ouest du cratère Halema'uma'u. Toute l'activité de lave est confinée dans le cratère Halema'uma'u dans le parc national des volcans d'Hawai'i. les taux d'émission de gaz volcaniques restent élevés.
Aucun changement significatif observé dans l'inclinaison du sommet ou les observations GPS. L'activité sismique reste inférieure au bruit de fond et le trémor volcanique reste élevé depuis le début de l'éruption.

L'extrémité ouest du lac a montré une élévation maximale d'environ 791 mètres au-dessus du niveau de la mer par le télémètre laser permanent du HVO le 21 octobre 2021, ce qui représente une augmentation de 1 mètre par rapport à la mesure du 19 octobre 2021 et une augmentation totale d'environ 47 mètres depuis que la lave a émergé le 29 septembre. Le volume total en éruption depuis le début de l'éruption a été estimé à environ 19,9 millions de mètres cubes le 15 octobre.
L'évent ouest avait des hauteurs de fontaine constantes allant jusqu'à 5 m avec des éclats occasionnels jusqu'à 10 m observés par les équipes de terrain le 20 octobre.

 

Source : HVO

Kilauea - lac de lave de l'Halema'uma'u  - Spattering à l'évent ouest -  USGS photo by D. Downs 20.10.2021 - un clic pour agrandir

Kilauea - lac de lave de l'Halema'uma'u - Spattering à l'évent ouest - USGS photo by D. Downs 20.10.2021 - un clic pour agrandir

 Kilauea - anomalies thermiques élevées au 22.10.2021 / 12h15  - Doc. Mirova_MODIS_logVRP

Kilauea - anomalies thermiques élevées au 22.10.2021 / 12h15 - Doc. Mirova_MODIS_logVRP

Kilauea - activité volcanique éruptive au 20.10.2021 - Doc. USGS - un clic pour agrandir

Kilauea - activité volcanique éruptive au 20.10.2021 - Doc. USGS - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Etna SEC - Strombolian activity in the evening of 21.10.2021 - photo Boris Behncke / INGV

Etna SEC - Strombolian activity in the evening of 21.10.2021 - photo Boris Behncke / INGV

The National Institute of Geophysics and Volcanology, Etneo Observatory, announces that from approximately 5:20 pm UT on October 21, 2021, a gradual increase in explosive activity is observed at the level of the southeast crater of Etna.

It generates the projection of scraps of incandescent material beyond the edge of the crater. Currently, the current activity produces discontinuous and soft ash emissions which disperse in the direction of the eastern quadrants of the volcanic building.
The average amplitude of the volcanic tremor is currently at average levels with a slight tendency to increase. The location of the centroid of the sources of the volcanic tremor remains located in the area between Voragine and Bocca Nuova at an altitude between 2900 and 3000 m above sea level. Infrasound activity remains at low levels.
At present, soil deformation monitoring networks do not show significant variations.

 

Sources: INGV OE AND Boris Behncke

Yasur - ash and gas emission on the rise - VGO webcam 10/22/2021 3 p.m.

Yasur - ash and gas emission on the rise - VGO webcam 10/22/2021 3 p.m.

The activity of the Yasur volcano in Vanuatu continues in the state level of major unrest. The volcanic alert level remains at level 2.

New ground observations suggest that Yasur's volcanic activity emits plumes of volcanic gas and / or ash and few earthquakes were reported on September 28, 2021. With this current activity, with the presence of volcanic gases and / or volcanic ash around the summit crater, the danger zone remains at 600 meters around the volcanic cone. The danger zone for the safety of persons is limited to the danger zone A.
Analysis of the latest Yasur seismic data from the volcanoes monitoring system confirms that the activity of the Yasur volcano remains in a state of major unrest. The activity consists of continuous explosions with gas plumes and / or volcanic ash. Some explosions remain intensified and volcanic projectiles or bombs may fall in and / or around the summit crater.

The Yasur Volcanic Alert Level (VAL) has been at level 2 since October 18, 2016. Current observations are consistent with the activity of volcanic alert level 2. Level 2 indicates “major level of unrest; The danger zone remains at 600 m around the volcanic cone ”. With this current volcanic activity, it's a helpful reminder that eruptions can occur with little to no warning.


Source: VGO

Matupit island and Tarvurvur - photo archives Chris Bray / Australian geographic

Matupit island and Tarvurvur - photo archives Chris Bray / Australian geographic

Map of the Rabaul caldera - Doc. USGS / L. Topinka

Map of the Rabaul caldera - Doc. USGS / L. Topinka

On October 6, RVO raised the alert level for Rabaul to Level 1 (the lowest level on a four-level scale) due to ongoing deformation and recent increases in seismicity.

During the month of September, the seismic network detected a total of 22 high-frequency volcano-tectonic earthquakes, more than the 12 recorded in August. The earthquakes were spread across the regions of Beehives, Vulcan, Greet Harbor and Namanula.

Deformation data from a GPS station located in the S part of Matupit Island showed a continuous uplift trend, with 39 mm / month in August and 35-39 mm / month in September. Diffuse white fumarolic plumes rose from the bottom of the crater and the interior walls.

 

Source: Rabaul Volcano Observatory (RVO / PNG / via GVP

La Palma / Cumbre Vieja - Heavy ash emissions leaving a lifeless gray landscape - 21.0.2021 / 10:27 - PTZ IP webcam

La Palma / Cumbre Vieja - Heavy ash emissions leaving a lifeless gray landscape - 21.0.2021 / 10:27 - PTZ IP webcam

Since the last press release, 124 earthquakes have been located in the area affected by the volcanic reactivation of Cumbre Vieja on La Palma.

Twelve of these earthquakes were felt by the population, the maximum intensity being in the epicentral zone IV (EMS98), with the earthquakes which occurred at 13:43 UTC on the 20th, with a magnitude of 3.6 mbLg and at 2:14 today, with a magnitude of 4.3 mbLg and depths of 11 and 37 km respectively. The earthquake of 2:14 today (4.3 mbLg) is the largest earthquake of the period considered.

A single earthquake was located at a depth of about 30 km, the rest of the hypocenters of the period are located at a shallower depth, about 12 km.

The volcanic tremor signal maintains a high average amplitude, with few intensifying pulses.
The height of the scattering cloud measured at 08:00 UTC is estimated at 4000 m.
The island's network of permanent GNSS stations still shows no clear tendency to warp from stations closest to eruptive centers, while at more distant stations a slight deflation is maintained, possibly related to deep seismicity. .

As of October 21, 2021 / 12:06 UTC, Copernicus reports an extension of lava flows over 886.6 ha., 6,800 ha. Covered by ashes and 2,122 buildings destroyed.
 

Source: IGNes, InVolcan, Copernicus

La Palma / Cumbre Vieja  - 21.10.2021 / 14h30 - nouvelle webcam IGN / Tazacorte

La Palma / Cumbre Vieja - 21.10.2021 / 14h30 - nouvelle webcam IGN / Tazacorte

La Palma / Cumbre Vieja - Castings at 21.10.2021 / 12:06 - Doc.Copernicus EMSR

La Palma / Cumbre Vieja - Castings at 21.10.2021 / 12:06 - Doc.Copernicus EMSR

Cumbre Vieja - 20.10.2021 Activity - Vidéo IGME-CSIC

Cumbre Vieja - Overflow of lava from the main canal - 20.10.2021 / 19h30 - Vidéo IGME-CSIC

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Etna SEC- activité strombolienne en soirée du 21.10.2021 - photo Boris Behncke / INGV

Etna SEC- activité strombolienne en soirée du 21.10.2021 - photo Boris Behncke / INGV

L'Institut national de géophysique et de volcanologie, Etneo Observatory, annonce qu'à partir d'environ 17h20 UT le 21 octobre 2021, une augmentation progressive de l'activité explosive est observée au niveau du cratère Sud-Est de l'Etna .

Elle génère la projection de lambeaux de matière incandescente au-delà du bord du cratère. Actuellement, l'activité en cours produit des émissions de cendres discontinues et douces qui se dispersent en direction des quadrants est du bâtiment volcanique.
L'amplitude moyenne du trémor volcanique se situe actuellement à des niveaux moyens avec une légère tendance à l'augmentation. La localisation du centroïde des sources du trémor volcanique reste située dans la zone comprise entre la Voragine et la Bocca Nuova à une altitude comprise entre 2900 et 3000 m d'altitude. L'activité infrasonore reste à de faibles niveaux.
A l'heure actuelle, les réseaux de surveillance de la déformation des sols ne montrent pas de variations significatives.

 

Sources : INGV OE ET Boris Behncke

 Yasur - émission cendres et gaz en hausse - webcam VGO 22.10.2021 15h

Yasur - émission cendres et gaz en hausse - webcam VGO 22.10.2021 15h

L'activité du volcan Yasur, au Vanuatu, se poursuit dans le niveau d'état de troubles majeurs. Le niveau d'alerte volcanique reste au niveau 2.

De nouvelles observations au sol suggèrent que l'activité volcanique de Yasur émet des panaches de gaz volcaniques et/ou de cendres et peu de tremblements de terre ont été signalés le 28 septembre 2021. Avec cette activité actuelle, avec présence de gaz volcaniques et/ou de cendres volcaniques autour du cratère sommital, le zone de danger reste à 600 mètres autour du cône volcanique. La zone de danger pour la sécurité des personnes est limitée dans la zone de danger A .
L'analyse des dernières données sismiques Yasur du système de surveillance des volcans confirme que l'activité du volcan Yasur reste dans un état de troubles majeurs. L'activité consiste en des explosions continues avec des panaches de gaz et/ou des cendres volcaniques. Certaines explosions restent intensifiées et des projectiles volcaniques ou des bombes peuvent tomber dans et/ou autour du cratère sommital.

Le niveau d'alerte volcanique de Yasur (VAL) est au niveau 2 depuis le 18 octobre 2016. Les observations actuelles sont cohérentes avec l'activité du niveau d'alerte volcanique 2. Le niveau 2 indique « niveau majeur de troubles ; La zone de danger reste à 600 m autour du cône volcanique ». Avec cette activité volcanique actuelle, c'est un rappel utile que les éruptions peuvent se produire avec peu ou pas d'avertissement.


Source : VGO

Matupit island et Tarvurvur - photo archives  Chris Bray /  Australian geographic

Matupit island et Tarvurvur - photo archives Chris Bray / Australian geographic

Carte de la caldera Rabaul - Doc. USGS

Carte de la caldera Rabaul - Doc. USGS

Le 6 octobre, RVO a relevé le niveau d'alerte pour Rabaul au niveau 1 (le niveau le plus bas sur une échelle de quatre niveaux) en raison de la déformation en cours et des récentes augmentations de la sismicité.

Au cours du mois de septembre, le réseau sismique a détecté un total de 22 séismes volcano-tectoniques à haute fréquence, soit plus que les 12 enregistrés en août. Les tremblements de terre ont été répartis dans les régions de Beehives, Vulcan, Greet Harbour et Namanula.

Les données de déformation d'une station GPS située dans la partie S de l'île Matupit ont montré une tendance continue au soulèvement, avec 39 mm/mois en août et 35-39 mm/mois en septembre. Des panaches fumaroliques blancs diffus s'élevaient du fond du cratère et des parois intérieures.

Source : Observatoire du volcan Rabaul (RVO) / GVP

 La Palma / Cumbre Vieja - Fortes émissions de cendres laissant un payasage gris sans vie - 21.0.2021 / 10h27 -   webcam IP PTZ

La Palma / Cumbre Vieja - Fortes émissions de cendres laissant un payasage gris sans vie - 21.0.2021 / 10h27 - webcam IP PTZ

Depuis le dernier communiqué de presse, 124 séismes ont été localisés dans la zone touchée par la réactivation volcanique du Cumbre Vieja sur La Palma.

Douze de ces séismes ont été ressentis par la population, l'intensité maximale se situant dans la zone épicentrale IV (EMS98) , avec les séismes qui s'est produit à 13h43 UTC le 20, avec une magnitude de 3,6 mbLg et à 2h14 aujourd'hui, avec une magnitude de 4,3 mbLg et des profondeurs de 11 et 37 km respectivement. Le séisme de 2h14 aujourd'hui (4,3 mbLg) est le plus grand séisme de la période considérée.

Un seul séisme a été localisé à une profondeur d'environ 30 km, le reste des hypocentres de la période sont situés à une profondeur plus faible, à environ 12 km.

Le signal de trémor volcanique maintient une amplitude moyenne élevée, avec peu d'impulsions d'intensification.
La hauteur du nuage diffusant mesurée à 08h00 UTC est estimée à 4 000 m.
Le réseau de stations GNSS permanentes de l'île ne montre toujours pas de tendance nette à la déformation des stations les plus proches des centres éruptifs, tandis que dans les stations plus éloignées une légère déflation est maintenue, peut-être liée à une sismicité profonde.

Au 21 octobre 2021 / 12h06 UTC, Copernicus renseigne une extension des coulées de lave sur 886,6 ha., 6.800 ha. Recouverts par les cendres et 2.122 constructions détruites.
 

 

Source : IGNes, InVolcan , Copernicus

 La Palma / Cumbre Vieja - Coulées au 21.10.2021 / 12h06 - Doc.Copernicus EMSR

La Palma / Cumbre Vieja - Coulées au 21.10.2021 / 12h06 - Doc.Copernicus EMSR

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Etna SEC - small explosion and puff of ash and gas on 20.10.2021 / 09:17 - photo © Pippo Scarpinati

Etna SEC - small explosion and puff of ash and gas on 20.10.2021 / 09:17 - photo © Pippo Scarpinati

The INGV communicates that on October 20 from around 02:47 UTC, a weak resumption of Strombolian activity is observed at the level of the south-eastern crater of Etna.

So far, activity has produced sporadic isolated explosions accompanied by small puffs of gas / ash, which move southwest, dispersing into the atmosphere. Over the next few minutes, sporadic faint glows were observed, accompanied by gas emissions.

The average amplitude of the volcanic tremor oscillates between low and medium-low values. The locations of the tremor sources are concentrated in the area of ​​the central craters with depth between 2600 and 2700 m; altitude. The rate of occurrence of infrasonic events is moderate with sources located in the area of ​​the Bocca Nuova crater and some events at the SE crater.

 

Sources: INGV OE, Pippo Scarpinati and Gio Giusa

Etna SEC - explosion and puff of ash and gas on 20.10.2021 - photo Gio Giusa

Etna SEC - explosion and puff of ash and gas on 20.10.2021 - photo Gio Giusa

Map of the summit craters of Etna, morphological update from the SEC carried out following the drone and GPS campaign of October 4, 2021. - Doc. INGV OE

Map of the summit craters of Etna, morphological update from the SEC carried out following the drone and GPS campaign of October 4, 2021. - Doc. INGV OE

A strong eruption occurred on the volcano of the island-volcano of Manam in Papua New Guinea at 22:40 UTC on October 19, 2021. The ash plume rose to more than 15 km of altitude. The color of the air alert has changed to Red.

Another plume rose more than 10 km a few hours later.


A heavy blanket of ash on the island obscures it from the mainland. An abundant lava flow is reported in the valley northwest of the village of Budua, as well as a pyroclastic avalanche or pyroclasts fall on the villages of Baliau, Boda and Kuluguma.
The island is plunged into darkness, the mobile network is poor.

 

Sources: VAAC Darwin, local observers.

Manam - huge plume of gas and ash - photo PNG EVI / FB 20.10.2021

Manam - huge plume of gas and ash - photo PNG EVI / FB 20.10.2021

Manam - plume of gas and ash - photo Mangi Tais Agamguar 20.10.2021 / via Shérine France

Manam - plume of gas and ash - photo Mangi Tais Agamguar 20.10.2021 / via Shérine France

No significant changes in the activity of Cumbre Vieja on the island of La Palma; the volcano continues to feed the lava field at high effusion rates.

The flows further north continue to cause damage in the La Laguna area, destroying infrastructure, businesses and homes.

La Palma - lava flows by Sentinel-2 bands 12,11,8A on 20.10.2021

La Palma - lava flows by Sentinel-2 bands 12,11,8A on 20.10.2021

La Palma / Cumbre Vieja - the mouths aligned on the eruptive fissure - photo IGME 21.10.2021

La Palma / Cumbre Vieja - the mouths aligned on the eruptive fissure - photo IGME 21.10.2021

La Palma / Cumbre Vieja - the eruptive site at 21.10.2021 / 08:55 - photo IGME

La Palma / Cumbre Vieja - the eruptive site at 21.10.2021 / 08:55 - photo IGME

A cloud of sulfur dioxide (SO2) extended yesterday from the Canary Islands, passing over Spain, France and Germany, to Belarus.

As of October 19 at 18:56 UTC, the extent of the lava covered 866.1 ha (+ 54.3ha in 48 hours). 2185 buildings have been destroyed to date (+229 in 48 hours) - Copernicus data.

New evacuations were decided on October 20 at 8:30 p.m. by the Pevolca: Las Martelas, Marina alta, Marina Baja, La Condesa and Cuesta Zapata.

 

Sources: IGNes, InVolcan, IGME, RTVC, GEVolcan

Eruption of La Palma / Cumbre Vieja - 20.10.2021 the sulfur dioxide cloud over Europe - Doc. Adam Platform

Eruption of La Palma / Cumbre Vieja - 20.10.2021 the sulfur dioxide cloud over Europe - Doc. Adam Platform

La Palma - Lava flows of Cumbre Vieja at 19.10.2021 / 19h13 - Doc. Copernicus EMSR

La Palma - Lava flows of Cumbre Vieja at 19.10.2021 / 19h13 - Doc. Copernicus EMSR

During the 2021 North Atlantic Stepping Stones Expedition, the NOAA Ocean Exploration mapping team mapped (to varying degrees) about 40 seamounts in New England, 20 of which had little to no pre-existing data.

This expedition fills the gaps in our collective understanding of the North Atlantic seamount chains.

This image shows new New England seamount bathymetric data collected with the EM 304 MK II variant on the NOAA Okeanos Explorer ship during the expedition, overlaid on the multi-resolution global topographic data summary grid.

 

Source: NOAA Ocean Exploration

New England and Corner Rise Seamounts - Image courtesy of NOAA Ocean Exploration, 2021 North Atlantic Stepping Stones.

New England and Corner Rise Seamounts - Image courtesy of NOAA Ocean Exploration, 2021 North Atlantic Stepping Stones.

Lire la suite

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog