Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

In Bogoslof, lightnings and seismographs indicate an eruption on 26 January starting at 6:50 AM AKST / 15:50 UTC; A strong increase in seismicity was recorded at 7h06 AKST.
The eruption produced a plume rising to 9,000 meters; The cloud, rich in ice and containing ash, was observed by satellite at 7:00 am AST, dispersing to the southeast at over 6,000 meters.
The aviation alert level turned red until the morning of the 27th.
 
Source: AVO

Bogoslof - evolution of the coastline between 11.01.2017 (dotted orange) and 24 .01.2017 (photo sat Worldview-2)

Bogoslof - evolution of the coastline between 11.01.2017 (dotted orange) and 24 .01.2017 (photo sat Worldview-2)

An interesting article by Marco Néri, Primo Ricercatore at INGV Catania, recalls the dangers of the volcanic activity of Etna during the winter period.
The snow has accumulated over several meters on the flanks of the volcano; the layer is unstable and can generate avalanches. To this danger common to the mountains, is added that of an active volcano at this time: the strombolian activity animates the saddle between the south-east craters.
Lava and snow do not agree: when their contact is on a slope, burning avalanches can flow at high speed towards the valley ... as was the case on 11 February 2014, when an avalanche of debris and lava, mingled with hot water and snow, covered the inner wall of the Valle del Bove in just a few tens of seconds.
Caution is recommended for hikers.

Etna - activity in the saddle between the two southeast craters blackens the snowy summit - photo 26.01.2017 Salvatore Lo Giudice

Etna - activity in the saddle between the two southeast craters blackens the snowy summit - photo 26.01.2017 Salvatore Lo Giudice

Etna this morning - photo Boris Behncke 27.01.2017

Etna this morning - photo Boris Behncke 27.01.2017

The first eruption 2017 of the Fuego lasted only 24 hours. On 26 January at midday, only weak explosions were observed, accompanied by a plume of ashes rising to 4,300 m asl, to disperse over 10 km on a western sector. Lava flows in the Trinidad and Ceniza barrancas will stop, and only the fine particles generated by the pyroclastic flows remain in suspension.
 
Source: Insivumeh

Fuego - RSAM to 26.01.2017 - Doc. Insivumeh

Fuego - RSAM to 26.01.2017 - Doc. Insivumeh

Fuego - nocturnal activity of 25.01.2017 - photo Sofía Letona / Clima Guatemala

Fuego - nocturnal activity of 25.01.2017 - photo Sofía Letona / Clima Guatemala

At Colima, the explosions continued during the day of 26 January and the following night.
We will point out the episode of 22:02, which was accompanied by large incandescent falls and a plume that rose to 3,500 m height then drifting to the north.

Colima 26.01.2017 - photo Sergio Tapiro

Colima 26.01.2017 - photo Sergio Tapiro

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Au Bogoslof, les éclairs et les sismographes indiquent une éruption ce 26 janvier débutant à 6h50 AKST / 15h50 UTC ; une forte augmentation de la sismicité a été enregistrée à 7h06 AKST.

L'éruption a produit un panache montant à 9.000 mètres ; le nuage, riche en glace et contenant de la cendre, a été observé par satellite à 7h AKST, se dispersant vers le sud-est à plus de 6.000 mètres.

Le niveau d'alerte aviation est passé au rouge jusqu'au 27 au matin.

 

Source : AVO

Bogoslof - évolution du trait de côte entre le 11.01.2017 (pointillé orange) et le 24 .01.2017 (photo sat Worldview-2)

Bogoslof - évolution du trait de côte entre le 11.01.2017 (pointillé orange) et le 24 .01.2017 (photo sat Worldview-2)

Un article intéressant de Marco Néri , Primo Ricercatore à l'INGV Catania, rapelle les dangers de l'activité volcanique de l'Etna en période hivernale.

La neige s'est accumulée sur plusieurs mètres sur les flancs du volcan ; la couche est instable et peut générer des avalanches. A ce danger commun aux montagnes, vient s'ajouter celui d'un volcan actif en ce moment : l'activité strombolienne anime la selle entre les cratères sud-est.

La lave et la neige ne font pas bon ménage : quand leur contact se fait au niveau d'une pente, des avalanches ardentes peuvent s'écouler à grande vitesse vers la vallée ... comme ce fut le cas le 11 février 2014, où une avalanche de débris et de lave, mêlée à de l'eau chaude et de la neige a parcouru en quelques dizaines de secondes la paroi interne ouest de la Valle del Bove.

La plus grande prudence est conseillée aux randonneurs.

Etna - l' activité dans la selle entre les deux cratères sud-est noircit le sommet enneigé - photo 26.01.2017  Salvatore Lo Giudice

Etna - l' activité dans la selle entre les deux cratères sud-est noircit le sommet enneigé - photo 26.01.2017 Salvatore Lo Giudice

Etna ce matin - photo Boris Behncke 27.01.2017

Etna ce matin - photo Boris Behncke 27.01.2017

La première éruption du Fuego n'aura duré que de 24 heures. Le 26 janvier à la mi-journée, seules des explosions faibles étaient observées, accompagnées d'un panache de cendres montant à 4.300 m asl, pour se disperser sur 10 km sur un secteur ouest. Les coulées de lave dans les barrancas Trinidad et Ceniza vont s'arrêter, et seules les particules fines générées par les coulées pyroclastiques demeurent en suspension.

 

Source : Insivumeh

Fuego - RSAM au 26.01.2017 - doc. Insivumeh

Fuego - RSAM au 26.01.2017 - doc. Insivumeh

Fuego - activité nocturne du 25.01.2017 - photo Sofía Letona / Clima Guatemala

Fuego - activité nocturne du 25.01.2017 - photo Sofía Letona / Clima Guatemala

Au Colima, les explosions se sont poursuivies durant la journée du 26 janvier et la nuit suivante.

On pointera l'épisode de 22h02, qui s'est accompagnée de larges retombées et d'un panache qui est monté à 3.500 m de hauteur déruvant ensuite vers le nord.

 

Colima 26.01.2017 - photo Sergio Tapiro

Colima 26.01.2017 - photo Sergio Tapiro

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Il y a trois milliards d'années, les premières traces de vie sont apparues dans des environnements extrêmes comme les évents géothermaux, les geysers et sources chaudes. Dans de hautes températures, les éléments de base du code génétique et de notre complexité cellulaire se sont mis en place.

Ensuite, les glaciations ont fait chuter les températures ... comment la vie primitive s'est -elle adaptée pour surmonter ce handicap ?

 

Yellowstone National Park, Beauty pool  - Le gradient de couleur d'une source chaude reflète la capacité de survie des bactéries à différentes températures - photo © Bernard Duyck

Yellowstone National Park, Beauty pool - Le gradient de couleur d'une source chaude reflète la capacité de survie des bactéries à différentes températures - photo © Bernard Duyck

Une explication vient d'être trouvée sur le mode d'adaptation des enzymes, catalyseurs cellulaires, au froid, et à une baisse de la vitesse de catalyse.

En analysant le code génétique de milliers de bactéries, les scientifiques ont pu créer un arbre évolutionnaire et tirer des enseignements sur la structure d'un enzyme : l'adénylate kynase / ADK, depuis ses formes archaïques jusqu'à sa forme moderne.

L'adénylate kinase (ou encore myokinase) est une enzyme de type phosphotransférase qui catalyse l'interconversion des nucléotides de l'adénine (ATP, ADP et AMP) et qui joue un rôle important dans l'homéostasie énergétique cellulaire. Elle catalyse la réaction : 2 ADP ⇔ ATP + AMP.

Modèle 3D de surface de l'adénylate kinase dans le complexe avec le bis (adénosine) théraphosphate (ADP-ADP) après l'APB 2C95. Le centre actif est coloré en jaune, le site de liaison ATP est vert. Ref .: G.Bunkoczi et al. / Structure de l'adénylate kinase 1 dans le complexe avec p1, p4-di (adénosine) tétraphosphate.

Modèle 3D de surface de l'adénylate kinase dans le complexe avec le bis (adénosine) théraphosphate (ADP-ADP) après l'APB 2C95. Le centre actif est coloré en jaune, le site de liaison ATP est vert. Ref .: G.Bunkoczi et al. / Structure de l'adénylate kinase 1 dans le complexe avec p1, p4-di (adénosine) tétraphosphate.

Cette enzyme a subi des modifications génétiques qui lui ont permis de rester active malgré les pertes en énergie dues au refroidissement de la terre.

Dorothy Kern, professeur de biochimie à la Brandeis University / Massachusetts, a pu créer une "super-enzyme" : un ADK capable de survivre aussi bien en climat chaud que froid ... une molécule de transition capable de s'adapter, comme la vie, à un environnement changeant.

L'existence d'une telle super-enzyme réfute une théorie de longue date selon laquelle l'augmentation de l'activité enzymatique est contrebalancée par une stabilité chimique réduite. Les super-enzymes étaient très actifs, mais ne se sont pas développés plus instables, suggérant une adaptabilité plus grande qu'admise auparavant. Elles illustrent, au niveau de l'évolution moléculaire, un processus de pression active au lieu d'une dérive passive.

Yellowstone NP - Grand Prismatic et sa palette de couleurs, de thermophiles adaptés aux différentes températures - photo © Bernard Duyck

Yellowstone NP - Grand Prismatic et sa palette de couleurs, de thermophiles adaptés aux différentes températures - photo © Bernard Duyck

Sources :

- Science – AAAS - Evolutionary drivers of thermoadaptation in enzyme catalysis – Vy Nguyen & al. 20 Jan 2017: Vol. 355, Issue 6322, pp. 289-294 – link

- Brandeis Now – enzyme evolution – link
 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

En plus de l'activité du lac de lave et les modifications de la caldeira suite aux effondrements signalés le 20 janvier , une éruption fissurale a débuté ce 21 sur le flanc sud-est de l'Erta Ale, à 7 km environ de la caldeira.

Selon les contacts de Volcanodiscovery sur place, l'origine est une série de fissures localisées entre l'Erta Ale et le mont Amaitole (?) ; elle émet de volumineuses coulées en direction d'Afdera.

Le massif de l'erta Ale et Afdera

Le massif de l'erta Ale et Afdera

In addition to the activity of the lava lake and the modifications of the caldera following the collapse reported on January 20, a fissure eruption began on this 21 on the southeast flank of the Erta Ale, about 7 km from the caldera .
According to Volcanodiscovery contacts on site, the origin is a series of cracks located between Erta Ale and Mount Amaitole (?); It emits voluminous flows in the direction of Afdera.

Erta Ale - le monitoring "point chaud" du MODVOLC respectivement le 23, 24 et 25.01.2017 - http://modis.higp.hawaii.edu
Erta Ale - le monitoring "point chaud" du MODVOLC respectivement le 23, 24 et 25.01.2017 - http://modis.higp.hawaii.eduErta Ale - le monitoring "point chaud" du MODVOLC respectivement le 23, 24 et 25.01.2017 - http://modis.higp.hawaii.edu

Erta Ale - le monitoring "point chaud" du MODVOLC respectivement le 23, 24 et 25.01.2017 - http://modis.higp.hawaii.edu

Erta Ale - anomalie thermique très élevée - doc. Mirova MODIS au 26.01.2017 / 10h10

Erta Ale - anomalie thermique très élevée - doc. Mirova MODIS au 26.01.2017 / 10h10

Erta Ale - les eruptions fissurales vues par Landsat 8 OLI / This image was captured by the Operational Land Imager (OLI) sensor on Landsat 8 on January 26, 2017. It is a composite of natural color (OLI bands 4-3-2) and shortwave infrared (OLI band 7). Shortwave infrared light (SWIR) is invisible to the naked eye, but strong SWIR signals indicate increased temperatures. Infrared hot spots representing two distinct lava flows are visible. Plumes of volcanic gases and steam drift from the lava lakes. - NASA Earth Observatory image by Joshua Stevens, using Landsat data from the U.S. Geological Survey. Caption by Adam Voiland.

Erta Ale - les eruptions fissurales vues par Landsat 8 OLI / This image was captured by the Operational Land Imager (OLI) sensor on Landsat 8 on January 26, 2017. It is a composite of natural color (OLI bands 4-3-2) and shortwave infrared (OLI band 7). Shortwave infrared light (SWIR) is invisible to the naked eye, but strong SWIR signals indicate increased temperatures. Infrared hot spots representing two distinct lava flows are visible. Plumes of volcanic gases and steam drift from the lava lakes. - NASA Earth Observatory image by Joshua Stevens, using Landsat data from the U.S. Geological Survey. Caption by Adam Voiland.

Sources : Volcanodiscovery, Modvolc & Mirova

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Colima - pyroclastic flow - image 25.01.2017 / 7h51 webcamsdeMexico

Colima - pyroclastic flow - image 25.01.2017 / 7h51 webcamsdeMexico

Two strong explosions at Colima on January 25:
The first at 7:49 am accompanied by a plume rising to about 4,000 meters; The collapse of the eruptive column caused a pyroclastic flow on the northeast flank.
The second towards 8h generated a plume of 3,000 meters in height, followed by a dispersion towards the ENE.


Sources: webcamsdeMexico, Proteccion Civil de Jalisco.

 

Colima - 25.01.2017 / 7h50 - start of the episode - webcamsdeMexico

Colima - 25.01.2017 / 7h50 - start of the episode - webcamsdeMexico

Colima, the plume seen from Ciudad Guzman - photo César Ruelas 25.01.2017

Colima, the plume seen from Ciudad Guzman - photo César Ruelas 25.01.2017

Colima - 2nd explosion of 25.01.2017 / at 8:07 - webcamsdeMexico

Colima - 2nd explosion of 25.01.2017 / at 8:07 - webcamsdeMexico

An explosion was recorded at the Ubinas on January 24, 2017 at 2:23 local; The OVS-IGP reports that it indicates a disturbance of the hydrothermal system of the volcano following the ascent of magma identified since the beginning of January. At the seismicity level, the day of 21.01 is to be pointed, with five hours of tremor.


Source: OVS - IGP

Ubinas - Spectrogram of the explosion 24.01.2017 / 2h23 loc - 7h23 UTC - duration of the episode 27 sec. - Doc. OVS - IGP

Ubinas - Spectrogram of the explosion 24.01.2017 / 2h23 loc - 7h23 UTC - duration of the episode 27 sec. - Doc. OVS - IGP

In Guatemala, the Fuego is the site of constant explosions, moderate to strong, accompanied by an ash plume rising to 5,000-5,500 m. Asl., before moving on a large western area.
Incandescent emissions reach 250 meters above the crater; they feed a lava flow in the barranca Ceniza, for the moment of 1000 meters long. The fall of bombs and incandescent materials goes up to 300 meters from the crater.


Source: Insivumeh

Fuego - real time seismicity RSAM - doc. Insivumeh

Fuego - real time seismicity RSAM - doc. Insivumeh

Fuago - 26.01.2017 / 0h19 loc - Insivumeh webcam & ash distribution map 25.01.2017 - doc. Insivumeh Click to enlarge
Fuago - 26.01.2017 / 0h19 loc - Insivumeh webcam & ash distribution map 25.01.2017 - doc. Insivumeh Click to enlarge

Fuago - 26.01.2017 / 0h19 loc - Insivumeh webcam & ash distribution map 25.01.2017 - doc. Insivumeh Click to enlarge

Since January 17, 2017, the Turrialba has maintained a quiet activity, and passive emissions of bluish gas and aerosols in direction SSE.
The transparency of the plume allows daylight to well appreciate the dimensions of the crater, and at night, the brightness of the gases emitted at high temperature (> 600 ° C)


Sources: Ovsicori and RSN

Turrialba - 25.01.2017 / 8h53 - webcam RSN

Turrialba - 25.01.2017 / 8h53 - webcam RSN

Turrialba - Daily and cumulative RSEM between 2014 and 2017 - Doc. RSN

Turrialba - Daily and cumulative RSEM between 2014 and 2017 - Doc. RSN

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Colima - coulée pyroclastique - image 25.01.2017 / 7h51 webcamsdeMexico

Colima - coulée pyroclastique - image 25.01.2017 / 7h51 webcamsdeMexico

Deux fortes explosions au Colima ce 25 janvier :

La première à 7h49 s'est accompagnée d'un panache montant à 4.000 mètres environ ; l'écroulement de la colonne éruptive a causé une coulée pyroclastique sur le flanc nord-est.

La seconde vers 8h a généré un panache de 3.000 mètres de hauteur, suivi d'une dispersion vers l'ENE.

Sources : webcamsdeMexico, Proteccion Civil de Jalisco.

Colima - 25.01.2017 / 7h50 - départ de l'épisode - webcamsdeMexico

Colima - 25.01.2017 / 7h50 - départ de l'épisode - webcamsdeMexico

Colima, le panache vu de Ciudad Guzman - photo  César Ruelas 25.01.2017

Colima, le panache vu de Ciudad Guzman - photo César Ruelas 25.01.2017

Colima - 2°explosion du 25.01.2017 / à 8h07 - webcamsdeMexico

Colima - 2°explosion du 25.01.2017 / à 8h07 - webcamsdeMexico

Une explosion a été enregistrée à l'Ubinas le 24 janvier 2017 à 2h23 locale ; l'OVS-IGP rapporte qu'elle indique une perturbation du système hydrothermal du volcan consécutive à l'ascension de magma identifiée depuis début janvier ; au niveau sismicité, la journée du 21.01 est à pointer, avec cinq heures de trémor.

Source : OVS – IGP

Ubinas - Spectrogramme de l'explosion 24.01.2017 / 2h23 loc - 7h23 UTC - durée de l'épisode 27 sec. - doc. OVS - IGP

Ubinas - Spectrogramme de l'explosion 24.01.2017 / 2h23 loc - 7h23 UTC - durée de l'épisode 27 sec. - doc. OVS - IGP

Au Guatemala, le Fuego est le siège d'explosions constantes, modérées à fortes, accompagnées de panache de cendres montant à 5.000-5.500 m. asl., avant de se déplacer sur un grand secteur ouest.

Des émissions incandescentes atteignent 250 mètres au dessus du cratère ; elles alimentent une coulée de lave dans la barranca Ceniza, pour l'instant longue de 1000 mètres. La chute de bombes et matériaux incandescents va jusqu'à 300 mètres du cratère.

Source : Insivumeh

Fuego  - sismicité e temps réel RSAM  - doc. Insivumeh

Fuego - sismicité e temps réel RSAM - doc. Insivumeh

Fuago - 26.01.2017 / 0h19 loc - webcam Insivumeh  & carte de distribution des cendres 25.01.2017 - doc. Insivumeh    Un clic pour agrandir
Fuago - 26.01.2017 / 0h19 loc - webcam Insivumeh  & carte de distribution des cendres 25.01.2017 - doc. Insivumeh    Un clic pour agrandir

Fuago - 26.01.2017 / 0h19 loc - webcam Insivumeh & carte de distribution des cendres 25.01.2017 - doc. Insivumeh Un clic pour agrandir

Depuis le 17 janvier 2017, le Turrialba maintient une activité calme, et des émissions passives de gaz et aérosols bleuâtresen direction SSE.

La transparence du panache permet de jour de bien apprécier les dimensions du cratère, et de nuit, l'éclat des gaz émis à haute température (>600°C)

Sources : Ovsicori et RSN

Turrialba - 25.01.2017 / 8h53 - webcam RSN

Turrialba - 25.01.2017 / 8h53 - webcam RSN

Turrialba - RSEM journalier et cumulatif entre 2014 et 2017 - doc. RSN

Turrialba - RSEM journalier et cumulatif entre 2014 et 2017 - doc. RSN

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Bogoslof - plume of January 5, 2017 - photo Shaishnikoff, Trever / AVO

Bogoslof - plume of January 5, 2017 - photo Shaishnikoff, Trever / AVO

A new explosive eruption marked the Bogoslof on 24 January at 4:53 am AKST / 13:53 UTC, spotted by the lightning detection system and the seismic network; the cloud, rich in ice, but presumably containing ashes, rose to 7,600 meters, moving eastward.
After a brief transition to red, the aviation alert is for the moment orange
.

The Takawangha Summit Craters - photo 2003 Coombs, M. L. / AVO

The Takawangha Summit Craters - photo 2003 Coombs, M. L. / AVO

Another volcano monitored by the AVO, the Takawangha stratovolcano, passed in yellow aviation alert / volcanic alert Advisory yesterday, following an energetic seismic swarm, located 6-7 km east of the volcano. No volcanic activity was detected by the satellites.
Located on Tanaga Island, in a saddle between the Tanaga volcano and other ancient volcanoes, the Takawangha has not experienced any historical eruptions.


Source: AVO

No evolution at Mount Etna, where after the explosions marking the saddle between the south-east craters that blackened the snow covering the volcano, we see on 25 January at dawn only a degassing, the effects of which are reinforced by high humidity and low wind.

Etna - degassage on 25.01.2017 at dawn - picture Boris Behncke

Etna - degassage on 25.01.2017 at dawn - picture Boris Behncke

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Bogoslof - panache du 5 janvier 2017 - photo Shaishnikoff, Trever /  AVO

Bogoslof - panache du 5 janvier 2017 - photo Shaishnikoff, Trever / AVO

Une nouvelle éruption explosive a marqué le Bogoslof ce 24 janvier à 4h53 AKST / 13h53 UTC, repérée par le système de détection des éclairs et le réseau sismique ; Le nuage, riche en glace, mais contenant vraisemblablement des cendres s'est élevé à 7.600 mètres, se déplaçant direction est.

Après un bref passage au rouge, l'alerte aviation est pour l'instant orange

Les cratères sommitaux du Takawangha  - photo 2003 Coombs, M. L. /  AVO

Les cratères sommitaux du Takawangha - photo 2003 Coombs, M. L. / AVO

Un autre volcan surveillé par l'AVO, le stratovolcan Takawangha, est passé en alerte aviation jaune / alerte volcanique Advisory hier, suite à un essaim sismique énergétique, localisé à 6 -7 km à l'est du volcan. Aucune activité volcanique n'a été détectée par les satellites.

Situé sur l'île Tanaga,dans une selle entre le volcan Tanaga et d'autres volcans anciens, le Takawangha n'a pas connu d'éruptions historiques.

Source : AVO

Pas d'évolution à l'Etna, où après les explosions marquant la selle entre les cratères sud-est qui ont noirci la neige recouvrant le volcan, on ne constate ce 25 janvier à l'aube qu'un dégazage, dont les effets sont renforcés par une forte humidité et un vent faible.

Etna - dégazage le 25.01.2017 à l'aube - photo Boris Behncke

Etna - dégazage le 25.01.2017 à l'aube - photo Boris Behncke

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Participants in a "special eruption" of Volcanodiscovery have just returned from the Erta Ale and recount their stay on this site: in summary, after the first overflow of the lava lake on January 16th, from 3pm on January 17th, the lava has overflowed 70% of the edge of the lake, feeding flows that quickly covered up to 1 km ² of the caldera.

On the morning of the 18th, all the vicinity of the south pit crater was covered with lava. In the afternoon of the 18th and the 19th, the outbreaks were more sporadic, the level of the lake fluctuating and fountains of lava Have reached more than 50m high.


Other news, by Olivier Grunewald via Culture Volcan, tells us of major gas bubbles on January 20, with projections of spatter at over 30 m high.

More importantly, the observation of phases of collapse in the caldera following the magmatic drainage: a collapse occurred at the level of the northern crater, where a new pit crater of 150 by 30 meters, 20 m deep, is formed in 24 hours. A collapse also hit the lava lake in the southern pit, doubling its size. The activity was accompanied by ash emissions reaching 700 to 800 m in height, with flows covering much of the south of the caldera.

Erta Ale - thermal anomaly at 22.01.2017 / 10.35 am - Doc. Mirova MODIS

Erta Ale - thermal anomaly at 22.01.2017 / 10.35 am - Doc. Mirova MODIS

Erta Ale - thermal anomaly on 24.01.2017 / 10.20 am - Doc. Mirova MODIS

Erta Ale - thermal anomaly on 24.01.2017 / 10.20 am - Doc. Mirova MODIS

The thermal anomaly observed by Mirova shows a maximum recorded on January 21, with 13,434 MW, passing on January 22nd between 7368 MW and 5882 MW, then decreasing the 23.01 from 5.2013 MW to 1.900 MW. On January 24, the oscillation is between 1,733 Mw and ... to follow!


Sources: Mirova, Volcanodiscovery & Culture Volcan.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Des participants à un "spécial éruption" de Volcanodiscovery viennent de revenir de l'Erta Ale et relatent leur séjour sur ce site : en résumé, après le premier débordement du lac de lave le 16 janvier, à partir de 15h le 17 janvier, la lave a dépassé jusqu'à 70% du bord du lac, en alimentant des coulées qui ont rapidement recouvert jusqu'à 1 km² de la caldeira. Dans la matinée du 18, tous les environs du pit crater sud était couvert de lave ... dans l'après-midi du 18 et la journée du 19, les débordements furent plus sporadiques, le niveau du lac fluctuant et des fontaines de lave ont atteint plus de 50m de haut.

D'autres nouvelles, par Olivier Grunewald via Culture Volcan, nous font part de bulles de gaz importantes le 20 janvier, avec des projections de spatter à plus de 30 m de haut. Plus important, l'observation de phases d'effondrements dans la caldeira suite à la vidange magmatique: un effondrement s'est produit au niveau du cratère nord, où un nouveau puit de 150 sur 30 mètres, profond de 20 m., s'est formé en 24 h. Un effondrement a aussi touché le lac de lave, dans le pit sud, doublant sa taille. L'activité s'est accompagnée d'émissions de cendres atteignant 700 à 800 m de haut, avec des coulées recouvrant une grande partie du sud de la caldeira.

Erta Ale - anomalie thermique au 22.01.2017 / 10h35 - Doc. Mirova MODIS

Erta Ale - anomalie thermique au 22.01.2017 / 10h35 - Doc. Mirova MODIS

Erta Ale - anomalie thermique au 24.01.2017 / 10h20 - Doc. Mirova MODIS

Erta Ale - anomalie thermique au 24.01.2017 / 10h20 - Doc. Mirova MODIS

L'anomalie thermique constatée par Mirova montre un maximum enregistré le 21 janvier, avec 13.434 MW, passant le 22 janvier entre 7368 MW et 5882 MW, pour diminuer ensuite le 23.01 de 5.2013 MW à 1.900 MW. Le 24 janvier, l'oscillation se fait entre 1.733 Mw et ... à suivre ! 

Sources : Mirova, Volcanodiscovery & Culture Volcan.

Lire la suite

Articles récents

Hébergé par Overblog