Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Home Reef - image Sentinel-2 du 10.10.2022   - via TGS - un clic pour agrandir

Home Reef - image Sentinel-2 du 10.10.2022 - via TGS - un clic pour agrandir

La récente communication #32 / 13.10.2022 du Tonga Geological Services concernant Home Reef ne signale que 2 éruptions au cours des dernières 48 heures. L'activité volcanique s'est ralentie au matin du 13 octobre, et moins de panaches émis.

La dernière image Sentinel-2 du 10 octobre renseigne sur les mensurations de la nouvelle île au 33° jour d'éruption : 268 m. nord-sud, 283 m. est-ouest, pour une surface d'environ 60.700 m² et une hauteur de 15 à 18 m. asl.

Les alertes restent inchangées : rouge pour la marine qui doit éviter la zone de 4 km de rayon, et jaune pour l'aviation.

 

Source : Tonga Geological Services

Stromboli - vidéo Tournage réalisé par Tullio Ricci, INGV-Roma 1 ( INGV / UNO ) - https://www.youtube.com/watch?v=o0KDkQU8gvU

Le 12 octobre 2022, l'activité effusive de Stromboli s'est poursuivie, avec une coulée de lave qui, après avoir érodé une profonde incision dans la Sciara del Fuoco, a formé une véritable cascade. L'érosion continue dans cette zone très instable a généré de nombreuses coulées pyroclastiques, qui ont atteint la mer à la base de la Sciara del Fuoco, s'étendant sur la mer sur quelques centaines de mètres.

Ces prises de vue avec un drone ont été réalisées par le personnel de l'INGV et montrent, outre la cascade de lave à l'intérieur de la niche érosive, l'entrée de coulées pyroclastiques dans la mer, caractérisée par de fortes interactions explosives entre matière chaude et eau. On note également la formation d'ondes de tsunami d'amplitudes modestes, qui se propagent à la fois vers la mer et vers le littoral, rencontrant localement des matériaux encore chauds préalablement déposés.

Tournage réalisé par Tullio Ricci, INGV-Roma 1

 

Source : INGV via Marco Neri

L'Islande grandit de près de 2 cm/an - visible depuis l'espace ! image Sentinel-1 (w.r.t. Eurasia) montrant clairement l'emplacement de la limite des plaques tectoniques  - Les lignes blanches sont les bords des calottes glaciaires et les lignes noires en pointillés sont les bords des volcans centraux - Doc. Iceland Kinematics from InSAR - Yunmeng Cao - Sigurjon Jonsson- Sigrun Hreinsdottir - un clic pour agrandir

L'Islande grandit de près de 2 cm/an - visible depuis l'espace ! image Sentinel-1 (w.r.t. Eurasia) montrant clairement l'emplacement de la limite des plaques tectoniques - Les lignes blanches sont les bords des calottes glaciaires et les lignes noires en pointillés sont les bords des volcans centraux - Doc. Iceland Kinematics from InSAR - Yunmeng Cao - Sigurjon Jonsson- Sigrun Hreinsdottir - un clic pour agrandir

La déformation du sol à grande échelle en Islande est dominée par la déformation extensionnelle des limites des plaques, là où la dorsale médio-atlantique traverse l'île, et par le soulèvement dû à l'ajustement isostatique glaciaire dû à l'amincissement et au retrait des glaciers. Voici un résumé de l'article en projet :

 

Bien que cette déformation soit généralement stable sur plusieurs années, elle est modulée par une déformation transitoire à plus petite échelle associée, par exemple, aux tremblements de terre, aux troubles volcaniques et à l'exploitation géothermique.

Ici, nous combinons les données du radar à synthèse d'ouverture (InSAR) interférométrique Sentinel-1 à l'échelle nationale (à partir de six pistes) de 2015 à 2021 avec des observations GPS continues pour produire des séries chronologiques de déplacements à travers l'Islande. Les résultats InSAR ont été améliorés dans une procédure d'atténuation troposphérique en deux étapes, utilisant (1) des modèles atmosphériques globaux pour réduire les signaux troposphériques à grande longueur d'onde et corrélés à la topographie, et (2) la modélisation des propriétés stochastiques de la troposphère résiduelle.

Nos résultats améliorent considérablement les résultats InSAR antérieurs à l'échelle du pays, qui étaient basés sur l'empilement InSAR, car nous utilisons plus de données, une meilleure pondération des données et des corrections InSAR avancées pour produire des séries chronologiques de déplacements du sol au lieu de simplement des vitesses. Nous fusionnons les trois résultats de trajectoire ascendante et descendante pour estimer les cartes des vitesses proche-est et verticales, qui montrent clairement l'extension à grande échelle et la déformation GIA. À l'aide d'un modèle révisé d'étalement des plaques et d'ajustement isostatique glaciaire, basé sur ces nouvelles cartes de vitesse au sol, nous supprimons la déformation à grande échelle et constante de la série chronologique InSAR et analysons les déformations transitoires restantes. Nos résultats démontrent l'importance (1) d'atténuer les signaux troposphériques InSAR au-dessus de l'Islande et de (2) résoudre les séries chronologiques de déformation, pas seulement les vitesses, car de multiples processus de déformation transitoires sont présents.

 

Source: Iceland Kinematics from InSAR - by Yunmeng Cao - Sigurjon Jonsson- Sigrun Hreinsdottir (doc. via Sigurjon Jonsson)

Texte complet sur : https://www.essoar.org/pdfjs/10.1002/essoar.10512371.1

Parcours approximatif de l'eau du lac Grimstvötn sous le glacier Vatnajökull On peut supposer que le débit au pont sur Gígjukvísl sera inférieur à celui des lacs eux-mêmes en raison de l'atténuation du ruissellement dans les réservoirs devant Skeiðarjökull. La piste à l'extérieur du glacier est marquée en noir. VHM159 est l'emplacement d'une jauge de niveau d'eau au pont sur Gígjukvísl. (Conception de la carte : Bogi Brynjar Björnsson – via IMO)

Parcours approximatif de l'eau du lac Grimstvötn sous le glacier Vatnajökull On peut supposer que le débit au pont sur Gígjukvísl sera inférieur à celui des lacs eux-mêmes en raison de l'atténuation du ruissellement dans les réservoirs devant Skeiðarjökull. La piste à l'extérieur du glacier est marquée en noir. VHM159 est l'emplacement d'une jauge de niveau d'eau au pont sur Gígjukvísl. (Conception de la carte : Bogi Brynjar Björnsson – via IMO)

Toujours en Islande 

Le ruissellement glaciaire du lac du Grímsvötn se poursuit et le débit estimé à partir de là a dépassé 350 m³/s. La profondeur de la banquise où se trouvent les instruments de mesure est désormais d'environ 11 m contre 7 m à la même heure hier. Il est en outre prévu que le débit sortant de Grímsvötn atteindra son maximum dans l'après-midi d'aujourd'hui ou de la nuit prochaine et sera alors proche de 500 m³/s.

Depuis tôt hier matin, il y a eu des signes d'eau courante à Gígjukvísl près de la route 1, à la fois sur les caméras Web et les jauges de niveau d'eau. On peut supposer que le débit y continuera de croître et atteindra son maximum environ 24 heures plus tard que le débit maximum sortant de Grímsvatten. Le pic de ce débit descendant par la route principale sera donc égal au débit normal d'été à Gígjukvísl et n'aura aucun effet sur des ouvrages tels que routes et ponts.

 

Source : IMO - https://www.vedur.is/um-vi/frettir/litid-hlaup-ur-grimsvotnum

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Ebeko - explosive episode of 07.08.2022 - photo archives L. Kotenko. IVS FEB RAS - one click to enlarge

Ebeko - explosive episode of 07.08.2022 - photo archives L. Kotenko. IVS FEB RAS - one click to enlarge

A moderate eruptive activity continues at Ebeko, in the northern Kuriles. According to visual data from Severo-Kurilsk volcanologists, explosions sent ash up to 4 km a.s.l., ash cloud drifts 5 km to the east of the volcano; an ash fall is observed in Severo-Kurilsk.

Moderate eruptive activity of the volcano continues. Ash explosions up to 6 km above sea level could occur at any time. Ongoing activity could affect low-flying aircraft and Severo-Kurilsk airport. The aviation color code remains orange.

 

Also in the Kuriles, the aviation code for Alaid remains orange, KVERT reports a new lava flow on September 24-28, remaining active until October 6. A thermal anomaly is identified by satellite.

The activity of Chirinkotan is marked by a plume of gas and ash at 3,500-4,000 m. on October 7; the ash cloud drifts for 80 km. The coda aviation was raised to Yellow by the SVERT

 

Sources: KVERT, SVERT, Global Volcanism Program & VAAC Tokyo

Nyiragongo - incandescence seen from Goma on 11.10.2022 - photo @mnkfcreatives - one click to enlarge

Nyiragongo - incandescence seen from Goma on 11.10.2022 - photo @mnkfcreatives - one click to enlarge

In the DRC, a renewed activity of Nyiragongo is mentioned by the Volcanological Observatory of Goma.

As he asks, I "broadcast faithfully, in full and without any commentary".

 

Source: Goma

Nyiragongo - press release from the Volcanological Observatory of Goma / 11.10.2022 - one click to enlarge

Nyiragongo - press release from the Volcanological Observatory of Goma / 11.10.2022 - one click to enlarge

Seifegebreil Shifferaw informs us that two Hornitos have recently formed, with a projection of lava, in the southern pit crater of Erta Ale, in Ethiopia.
They are impressive to see day and night.
The same situation happened in 2005, where the crater had a huge hornito for a few months.

 

Sources: Seifegebreil Shifferaw - http://sphere-voyage-ethiopia.com/ & Sentinel-2 via Mounts Project

Erta Ale - southern pit crater and fumaroles capping the 2 hornitos - via S.Shifferaw 10.2022 - click to enlarge

Erta Ale - southern pit crater and fumaroles capping the 2 hornitos - via S.Shifferaw 10.2022 - click to enlarge

Erta Ale - southern pit crater and a well formed hornito - via S.Shifferaw 10.2022 - click to enlarge

Erta Ale - southern pit crater and a well formed hornito - via S.Shifferaw 10.2022 - click to enlarge

Erta Ale - thermal anomalies on 10.10.2022 - image Sentinel-2 bands 12,11,8A zoom - via Mounts project - click to enlarge

Erta Ale - thermal anomalies on 10.10.2022 - image Sentinel-2 bands 12,11,8A zoom - via Mounts project - click to enlarge

Through the images of Stromboli surveillance cameras and field observations made by INGV staff, the eruptive scenario is stable and does not show any specific variation compared to what was reported in the press release of the October 11 (press release #6).

The effusive activity shows a moderate and variable regime feeding with the most advanced fronts remaining at an altitude of about 400 m. The pulsating regime of the lava effusion causes frequent collapses and detachments of material from the lava channel eroded and deepened by the flows and by the front itself which rolls along the Sciara del Fuoco rapidly reaching the coast and flowing in the sea.

Regarding the ordinary explosive activity, it does not show any particular variations and the projection activity at the North crater persists.
From the seismic point of view, the average amplitude of the volcanic tremor showed slight fluctuations, almost always and up to the current state in the medium-low level.
Since the last update, data from deformation monitoring networks on the island show no significant changes

 

Source: INGV OE – update 12.10.2022 / 1:28 p.m. local

Stromboli - observation from the sea on 12.10.2022 by INGV teams

Stromboli - observation from the sea on 12.10.2022 by INGV teams

In Iceland, the water flow at Grímsvötn is now approaching 300m³/s and the pack ice where the measuring devices are located has subsided by 7m. It is highly likely that the maximum outflow from the lakes will occur late Thursday or Friday evening. It can be calculated that it takes about 24 hours for runoff water to flow under the Skeiðarjökull glacier from Lake Grímsvötn and to the Gígjukvíslar channel via Highway 1. In the future, it is calculated that the maximum outflow from the lakes will be around 500 m³/s. It is likely that the flow at the bridge over Gígjukvísl will be less than that of the lakes themselves due to the attenuation of runoff in the reservoirs in front of Skeiðarjökull. The flow at the bridge in this route will therefore be equal to the high summer flow and will have no effect on the infrastructures, roads and bridges.

There is little to no seismic activity in the volcano and no volcanic eruptions are measured. The Icelandic Meteorological Agency and scientists from the University Institute of Geosciences continue to monitor Grímsvötn and will release information as the scenario develops.

 

Source: IMO

Grímsvötn - Doc. archives Veðurstofa Íslands / Oddur Sigurðsson - one click to enlarge

Grímsvötn - Doc. archives Veðurstofa Íslands / Oddur Sigurðsson - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Ebeko - épisode explosif du 07.08.2022 - photo archives  L. Kotenko. IVS FEB RAS - un clic pour agrandir

Ebeko - épisode explosif du 07.08.2022 - photo archives L. Kotenko. IVS FEB RAS - un clic pour agrandir

Une activité éruptive modérée se poursuit à l'Ebeko, dans les Kouriles du nord. Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, des explosions ont envoyé des cendres jusqu'à 4 km d'altitude, un nuage de cendres dérive sur 5 km vers l'est du volcan ; une chute de cendres est observée à Severo-Kurilsk.

Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu'à 6 km au-dessus du niveau de la mer pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l'aéroport de Severo-Kurilsk. Le code couleur aviation reste orange .

 

Toujours dans les Kouriles, le code aviation de l'Alaid reste à l'orange, le KVERT relève une nouvelle coulée de lave les 24-28 septembre, restant active jusqu'au 6 octobre. Une anomalie thermique est identifiée par satellite.

L'activité du Chirinkotan est marquée par un panache de gaz et cendresà 3.500-4.000 m.le 7 octobre ; le nuage de cendres dérive sur 80 km. Le coda aviation a été relevé à Yellow par le SVERT

 

Sources : KVERT, SVERT & VAAC Tokyo

 Nyiragongo - incandescence vue de Goma le11.10.2022 - photo @mnkfcreatives - un clic pour agrandir

Nyiragongo - incandescence vue de Goma le11.10.2022 - photo @mnkfcreatives - un clic pour agrandir

En RDC, un regain d'activité du Nyiragongo est mentionné par l'Observatoire volcanologique de Goma.

Comme il le demande, je " diffuse fidèlement, intégralement et sans aucun commentaire ".

 

Source : Goma

Nyiragongo - communiqué de l'Observatoire Volcanologique de Goma  / 11.10.2022 - un clic pour agrandir

Nyiragongo - communiqué de l'Observatoire Volcanologique de Goma / 11.10.2022 - un clic pour agrandir

Seifegebreil Shifferaw nous communique que deux Hornitos se sont récemment formés, avec une projection de lave, dans le pit cratère sud de l'Erta Ale, en Ethiopie.
Ils sont impressionnants à voir de jour comme de nuit.
La même situation s'est produite en 2005, où le cratère a eu un énorme hornito pendant quelques mois.

 

Sources : Seifegebreil Shifferaw - http://sphere-voyage-ethiopie.com/ & Sentinel-2 via Mounts Project

Erta Ale - pit crater sud et fumerolles coiffant les 2 hornitos - via S.Shifferaw 10.2022 - un clic pour agrandir

Erta Ale - pit crater sud et fumerolles coiffant les 2 hornitos - via S.Shifferaw 10.2022 - un clic pour agrandir

 Erta Ale - pit crater sud et un hornito bien formé  - via S.Shifferaw 10.2022 - un clic pour agrandir

Erta Ale - pit crater sud et un hornito bien formé - via S.Shifferaw 10.2022 - un clic pour agrandir

 Erta Ale - anomalies thermisues au 10.10.2022 -  image Sentinel-2 bands 12,11,8A zoom - via Mounts project - un clic pour agrandir

Erta Ale - anomalies thermisues au 10.10.2022 - image Sentinel-2 bands 12,11,8A zoom - via Mounts project - un clic pour agrandir

A travers les images des caméras de surveillance du Stromboli et des observations sur le terrain faites par le personnel de l'INGV, le scénario éruptif est stable et ne montre aucune variation spécifique par rapport à ce qui a été rapporté dans le communiqué de presse du 11 octobre (communiqué de presse # 6 ).

L'activité effusive montre un régime modéré et variable s'alimentant avec les fronts les plus avancés restant à une altitude d'environ 400 m. Le régime pulsatoire de l'épanchement de lave provoque de fréquents effondrements et détachements de matière du canal de lave érodé et approfondi par les coulées et par le front lui-même qui roule le long de la Sciara del Fuoco atteignant rapidement la côte et se jetant dans la mer.

En ce qui concerne l'activité explosive ordinaire, elle ne montre pas de variations particulières et l'activité de projection au cratère Nord persiste.
Du point de vue sismique, l'amplitude moyenne du trémor volcanique a montré de légères fluctuations, presque toujours et jusqu'à l'état actuel dans le niveau moyen-bas.
Depuis la dernière mise à jour, les données des réseaux de surveillance de la déformation sur l'île ne montrent aucun changement significatif

 

Source : INGV OE – mise à jour 12,10,2022 / 13h28 locale

 Stromboli - observation depuis la mer le 12.10.2022 par les équipes de l'INGV

Stromboli - observation depuis la mer le 12.10.2022 par les équipes de l'INGV

En Islande, le débit des eaux au Grímsvötn approche maintenant les 300m³/s et la banquise où se trouvent les appareils de mesure a subsidé de 7m. Il est fort probable que le débit maximal sortant des lacs se produira tard jeudi ou vendredi soir. On peut calculer qu'il faut environ 24 heures pour que les eaux de ruissellement s'écoulent sous le glacier Skeiðarjökull depuis le lac du Grímsvötn et jusqu'au canal du Gígjukvíslar par l'autoroute 1. À l'avenir, on calcule que le débit maximal sortant des lacs sera d'environ 500 m³/s. Il est probable que le débit au pont sur Gígjukvísl sera inférieur à celui des lacs eux-mêmes en raison de l'atténuation du ruissellement dans les réservoirs devant Skeiðarjökull. Le débit au pont dans ce parcours sera donc égal au fort débit d'été et n'aura aucun effet sur les infrastructures, routes et ponts.

Il y a peu ou pas d'activité sismique dans le volcan et aucune éruption volcanique n'est mesurée. L'Agence météorologique Islandaise et les scientifiques de l'Institut universitaire des géosciences continuent de surveiller le Grímsvötn et publieront des informations en fonction de l'évolution du scénario.

 

Source : IMO

Grímsvötn  - Doc. Veðurstofa Íslands / Oddur Sigurðsson - un clic pour agrandir

Grímsvötn - Doc. Veðurstofa Íslands / Oddur Sigurðsson - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

From October 3 to 9, the explosive activity of Stromboli, informed by the INGV OE, was mainly produced by three eruptive vents located in the area of ​​the North crater and by at least two eruptive vents located in the area of ​​the Center crater- South. All the mouths are placed inside the depression which occupies the terrace of the crater.
On October 3 and 4, 2022, two lava flows were emitted from the northern area of ​​the crater, while on October 9, a lava overflow followed by a pyroclastic flow occurred from the same area of ​​the crater.

Stromboli - 04.10.2022 / 09:48 - therm. webcam SCT / INGV OE - one click to enlarge

Stromboli - 04.10.2022 / 09:48 - therm. webcam SCT / INGV OE - one click to enlarge

Lava flows of October 3 and 4, 2022:
At 09:08:56 UTC, from a fracture on the outer cone of sector N2 inside the Sciara del fuoco, a lava flow began, which gradually increases its volume, forming a lava channel that extends along the Sciara until it reaches the coast, as evidenced by the light spot clearly visible from 10:10 UTC. The lava flow appears to cool around 4:00 p.m. UTC. On October 4, from 09:07 UTC, a new lava overflow is observed from the North crater which overlaps that of the day before. This overflow causes the lava material to roll along the Sciara del fuoco and remains confined to the upper part of the Sciara, cooling within hours.

Stromboli - 09.10.2022 / 07:24 - SCV / INGV OE webcam - one click to enlarge

Stromboli - 09.10.2022 / 07:24 - SCV / INGV OE webcam - one click to enlarge

Stromboli - image Sentinel-2 bands 12,11,8A dated 09.10.2022 / via Mounts Project - one click to enlarge

Stromboli - image Sentinel-2 bands 12,11,8A dated 09.10.2022 / via Mounts Project - one click to enlarge

Stromboli - 10.10.2022 / 07:14 UTC - photo INGV / C.D'Oriano, A. Spina) - one click to enlarge

Stromboli - 10.10.2022 / 07:14 UTC - photo INGV / C.D'Oriano, A. Spina) - one click to enlarge

Lava overflow and pyroclastic flow of October 9, 2022 :
On October 9, 2022, at 07:21:44 UTC, an overflow of lava begins from the northern part of sector N2 which is followed at 07:21:54 by a fracture located on the outer cone of sector N2 at the interior of the Sciara del fuoco, former emission point of the
flow of October 3, a weak lava flow which begins to extend. At 07:22:42 a pyroclastic flow begins with the collapse of the edge of sector N2 overlooking the Sciara del fuoco. The flow propagates rapidly in about 30 seconds along the Sciara del fuoco, reaching the coast at 07:23:32 and spreading over the sea for a few hundred meters. The pyroclastic flow is immediately followed by a vigorously well-fed lava flow, developing into two main arms and spilling into the sea after a few minutes.
The activity is still ongoing

Source: INGV OE – weekly bulletin from 3 to 9,10,2022

Nevados de Chillan V.C. - photo archives 15.05.2022 / Joséfauna Biodiversidao - one click to enlarge

Nevados de Chillan V.C. - photo archives 15.05.2022 / Joséfauna Biodiversidao - one click to enlarge

At Nevados de Chillan, the Sernageomin reports seismological activity during the month of September characterized by the recording of:
- 125 volcanotectonic earthquakes (VT) associated with brittle rupture processes; the most energetic earthquake had a local magnitude (ML) equal to 2.1, whose location was estimated at a depth of 4.0 km and at an epicentral distance of 4.8 km to the east-southeast of the active crater
- Long period (LP), explosion (EX) and tremor (TR) seismicity continued to be recorded, associated with fluid dynamics within the volcanic system. 629 LP-type earthquakes were classified, including 66 associated with surface-level explosions.
- After the explosive period, a decrease in the daily seismic energy of the fluids is observed in a similar way to what happened after the explosion of 09/29.

Nevados de Chillan volcanic complex - activity continues in October, with on 09.10.2022 / 7:26 p.m. local, pyroclastic flows - Cam. OVDAS Portezuelo - one click to enlarge

Nevados de Chillan volcanic complex - activity continues in October, with on 09.10.2022 / 7:26 p.m. local, pyroclastic flows - Cam. OVDAS Portezuelo - one click to enlarge

During the second half of September, the C.V. Nevados de Chillán continued with a prolonged pulsatile eruptive development in time, the ups and downs of internal activity and surface processes being recurrent. A decrease and absence of thermal anomalies in the crater area and a stabilization of the deformation have been identified, modifying the deflationary trend recorded since December 2021.
 

From geomorphological observations made on Planet Scope and Sentinel 2 L2A satellite images, it is observed that Dome 4 was growing until the middle of the month, associated with lava extrusion, which spatially coincides with the anomaly. of thermal radiation seen on Sentinel 2. L2A images in false colors.

However, during the second fortnight, an absence of thermal radiation is observed in the crater area towards the end of the month, interpreted as a partial obstruction of the surface feeding system. Note that the explosions that occurred on September 19 generated a partial destruction of Dome 4.

 

The technical alert is in Amarillo / Changes in the behavior of volcanic activity

 

Source: Sernageomin

Whakaari / white island - steam plume on 05.10.2022 - photo GNS Science / via GeoNet - one click to enlarge

Whakaari / white island - steam plume on 05.10.2022 - photo GNS Science / via GeoNet - one click to enlarge

Minor, passive ash emissions again occur intermittently from a recently formed active vent at Whakaari/White Island.

On October 5, 2022, volcanologists from GNS Science observed during a flight around the volcano that the vent emitted a strong plume of gas and steam almost vertically. The temperature of the gas and vapor plume was measured at 165 ºC. The web camera. North Rim captured views of steam and gas emissions and minor ash emissions. Sometimes the ash emissions obscured the camera, but the rain can clear the view. As the vent walls crumble, minor ash emissions occur.
Data from a gas observation flight last week measured a low sulfur dioxide release rate of 217 ± 19 tonnes/day. Observations from the TropOMI satellite, which images sulfur dioxide once a day, have shown no signal from Whakaari/White Island since Sunday 18 September.


The VAL remains at Level 2 (Moderate to Intense Disorder), acknowledging the current level of activity, but also continuing to recognize the greatest level of uncertainty in our interpretation due to the current lack of consistent and useful real-time data. The Aviation Color Code remains at yellow, reflecting a reduced likelihood of minor ash emissions.

 

Source: GeoNet

Whakaari / white island - steam plume on 08.10.2022 - photo GNS Science / via GeoNet - one click to enlarge

Whakaari / white island - steam plume on 08.10.2022 - photo GNS Science / via GeoNet - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Du 3 au 9 octobre, l'activité explosive du Stromboli, renseignée par l'INGV OE, a été principalement produite par trois évents éruptifs situés dans la zone du cratère Nord et par au moins deux évents éruptifs situés dans la zone du cratère Centre-Sud. Toutes les bouches sont placées à l'intérieur de la dépression qui occupe la terrasse du cratère.
Les 3 et 4 octobre 2022, deux coulées de lave ont été émises depuis la zone nord du cratère, tandis que le 9 octobre, un débordement de lave suivi d'une coulée pyroclastique s'est produit depuis la même zone du cratère.

 Stromboli - 04.10.2022 / 09h48 - webcam therm SCT / INGV OE - un clic pour agrandir

Stromboli - 04.10.2022 / 09h48 - webcam therm SCT / INGV OE - un clic pour agrandir

Coulées de lave des 3 et 4 octobre 2022 :
A 09:08:56 UTC, à partir d'une fracture sur le cône externe du secteur N2 à l'intérieur de la Sciara del fuoco, une coulée de lave a commencé, qui augmente progressivement son volume, formant un canal de lave qui s'étend le long de la Sciara jusqu'à atteindre la côte, comme en témoigne la tache lumineuse clairement visible à partir de 10h10 UTC. La coulée de lave semble se refroidir vers 16h00 UTC. Le 4 octobre, à partir de 09:07 UTC, un nouveau débordement de lave est observé depuis le cratère Nord qui chevauche celui de la veille. Ce débordement provoque le roulement des matériaux de lave le long de la Sciara del fuoco et reste confiné à la partie supérieure de la Sciara, se refroidissant en quelques heures.

 Stromboli - 09.10.2022 / 07h24 - webcam SCV / INGV OE - un clic pour agrandir

Stromboli - 09.10.2022 / 07h24 - webcam SCV / INGV OE - un clic pour agrandir

 Stromboli - image Sentinel-2 bands 12,11,8A  du 09.10.2022 / via Mounts Project - un clic pour agrandir

Stromboli - image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 09.10.2022 / via Mounts Project - un clic pour agrandir

 Stromboli - 10.10.2022 / 07h14 UTC - photo INGV / C.D'Oriano, A. Spina) - un clic pour agrandir

Stromboli - 10.10.2022 / 07h14 UTC - photo INGV / C.D'Oriano, A. Spina) - un clic pour agrandir

Débordement de lave et coulée pyroclastique du 9 octobre 2022 :
Le 9 octobre 2022, à 07:21:44 UTC,un débordement de lave commence à partir de la partie nord du secteur N2 qui est suivi à 07:21:54 par une fracture située sur le cône externe du secteur N2 à l'intérieur de la Sciara del fuoco, ancien point d'émission de la
coulée du 3 octobre, une faible coulée de lave qui commence à s'étendre. A 07:22:42 débute une coulée pyroclastique avec l'effondrement du bord du secteur N2 surplombant la Sciara del fuoco. Le flux se propage rapidement en 30 secondes environ le long de la Sciara del fuoco, atteignant la côte à 07:23:32 et s'étalant sur la mer sur quelques centaines de mètres. La coulée pyroclastique est immédiatement suivie d'une coulée de lave vigoureusement bien alimentée, se développant en deux bras principaux et se déversant dans la mer après quelques minutes.
L'activité est toujours en cours

Source : INGV OE – bulletin hebdomadaire du 3 au 9,10,2022

Nevados de Chillan V.C.- photo archives 15.05.2022 /  Joséfauna Biodiversidao - un clic pour agrandir

Nevados de Chillan V.C.- photo archives 15.05.2022 / Joséfauna Biodiversidao - un clic pour agrandir

Au Nevados de Chillan, le Sernageomin renseigne une activité sismologique au cours du mois de septembre caractérisée par l'enregistrement de :
- 125 séismes volcanotectoniques (VT) associés à des processus de rupture fragile ; le séisme le plus énergétique avait une magnitude locale (ML) égale à 2,1, dont la localisation a été estimée à une profondeur de 4,0 km et à une distance épicentrale de 4,8 km à l'est-sud-est du cratère actif
- La sismicité de longue période (LP), d'explosion (EX) et de tremor (TR) a continué d'être enregistrée, associée à la dynamique des fluides au sein du système volcanique. 629 séismes de type LP ont été classés, dont 66 associés à des explosions au niveau de la surface.
- Après la période explosive, une diminution de l'énergie sismique journalière des fluides est observée de manière similaire à ce qui s'est passé après l'explosion du 29/09.

Complexe volcanique Nevados de Chillan - l'activité se poursuit en octobre, avec le 09.10.2022 / 19h26 locale, des coulées pyroclastiques  - Cam. OVDAS Portezuelo  - un clic pour agrandir

Complexe volcanique Nevados de Chillan - l'activité se poursuit en octobre, avec le 09.10.2022 / 19h26 locale, des coulées pyroclastiques - Cam. OVDAS Portezuelo - un clic pour agrandir

Durant la seconde quinzaine de septembre, le C.V. Nevados de Chillán a continué avec un développement éruptif pulsatile prolongé dans le temps, les montées et descentes de l'activité interne et des processus superficiels étant récurrentes. Une diminution et une absence d'anomalies thermiques dans la zone du cratère et une stabilisation de la déformation ont été identifiées, modifiant la tendance déflationniste enregistrée depuis décembre 2021.
 

D’après les observations géomorphologiques faites sur les images satellites Planet Scope et Sentinel 2 L2A, on observe que le Dôme 4 a été en croissance jusqu’au milieu du mois, associé à l’extrusion de lave, qui coïncide spatialement avec l’anomalie de rayonnement thermique vue sur les images Sentinel 2. L2A en fausses couleurs.

Cependant, au cours de la deuxième quinzaine, une absence de rayonnement thermique est observée dans la zone du cratère vers la fin du mois, interprétée comme une obstruction partielle du système d’alimentation de surface. A noter que les explosions survenues le 19 septembre ont généré une destruction partielle du Dôme 4.

 

L'alerte technique est à Amarillo / Modifications du comportement de l'activité volcanique

 

Source : Sernageomin

 Whakaari / white island - panache de vapeur le 05.10.2022- photo GNS Science / via GeoNet  - un clic pour agrandir

Whakaari / white island - panache de vapeur le 05.10.2022- photo GNS Science / via GeoNet - un clic pour agrandir

Des émissions de cendres mineures et passives se produisent à nouveau par intermittence à partir d'un évent actif formé récemment à Whakaari / White Island.

Le 5 octobre 2022, les volcanologues de GNS Science ont observé lors d'un vol autour du volcan que l'évent émettait un fort panache de gaz et de vapeur presque verticalement. La température du panache de gaz et de vapeur a été mesurée à 165 ºC. La caméra Web. North Rim a capturé des vues des émissions de vapeur et de gaz et des émissions mineures de cendres. Parfois, les émissions de cendres ont obscurci la caméra, mais la pluie peut éclaircir la vue. Au fur et à mesure que les parois de l'évent s'écroulent, des émissions mineures de cendres se produisent.
Les données d'un vol d'observation de gaz la semaine dernière ont mesuré un faible taux de rejet de dioxyde de soufre de 217 ± 19 tonnes/jour. Les observations du satellite TropOMI, qui image le dioxyde de soufre une fois par jour, n'ont montré aucun signal de Whakaari/White Island depuis le dimanche 18 septembre.


Le VAL reste au niveau 2 (troubles modérés à intensifiés), reconnaissant le niveau d'activité actuel, mais continuant également à reconnaître le plus grand niveau d'incertitude dans notre interprétation en raison du manque actuel de données cohérentes et utiles en temps réel. Le code de couleur de l'aviation reste au jaune, ce qui reflète une probabilité réduite d'émissions mineures de cendres.

 

Source : GeoNet

Whakaari / white island - panache de vapeur le 08.10.2022- photo GNS Science / via GeoNet  - un clic pour agrandir

Whakaari / white island - panache de vapeur le 08.10.2022- photo GNS Science / via GeoNet - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Stromboli - collapse of the lava front which takes the materials to the sea - photo 10.10.2022 / INGV OE - one click to enlarge

Stromboli - collapse of the lava front which takes the materials to the sea - photo 10.10.2022 / INGV OE - one click to enlarge

Field observations in Stromboli, carried out by INGV staff in the evening, show that the eruptive scenario described in the previous press release remains almost unchanged. Indeed, the lava flows continue to be poorly fed and the fronts have not advanced, settling at about 400 m altitude. Frequent collapses and detachments of material from the lava channel eroded by the flows and from the front itself which quickly reach the sea continue to be observed.

From the sea, the INGV teams observed the morphological changes of the Sciara del Fuoco, in which a fairly large incision was formed which carries a large part of the pyroclastic material emitted and that eroded from the crater area and from the slope.

Stromboli - erosion scar in the Sciara del Fuoco - photo 10.10.2022 / INGV OE - one click to enlarge

Stromboli - erosion scar in the Sciara del Fuoco - photo 10.10.2022 / INGV OE - one click to enlarge

Stromboli - pyroclastic flow in the Sciara del fuoco on 10.10.2022 - INGV OE - one click to enlarge

Stromboli - pyroclastic flow in the Sciara del fuoco on 10.10.2022 - INGV OE - one click to enlarge

From the seismic point of view, during the last hours, the average amplitude of the volcanic tremor has shown various fluctuations in the medium-low and medium-high levels and is currently located in the medium-low level.
Compared to the last update announcement, the signal from the Timpone del Fuoco clinometer station recorded a variation beginning around 2:30 p.m. GMT which gradually accumulated by about 0.2 microdadians at 3:30 p.m. GMT and then returned to the point departure.

 

Source: INGV OE

Villarica - incandescence at the bottom of the crater on 10.10.2022 / 04:47 - POVI webcam

Villarica - incandescence at the bottom of the crater on 10.10.2022 / 04:47 - POVI webcam

A sudden increase in magmatic activity was observed at the bottom of the crater of Villarica, Chile, on October 10, by the POVI webcam.

Simultaneously, a MODIS-NASA satellite (MIROVA) measured a thermal anomaly of VRP 4 MW, the highest level since January 2021. No expulsion of incandescent material was observed by the webcams.

 

Source: P.O.V.I. & MIROVA

Home Reef - VOLCAT records 14 volcanic eruptions (red dots) in the past 48 hours. - Doc. via TGS - one click to enlarge

Home Reef - VOLCAT records 14 volcanic eruptions (red dots) in the past 48 hours. - Doc. via TGS - one click to enlarge

It has been a month since the effusive eruption began at Home Reef, in the Tonga Islands.

The latest satellite images reveal its measurements on October 5: 268 m. north-south, 283 m. east-west, for an area of ​​approximately 15 acres and an estimated height of 15 to 18 m. above sea level.
The island has steep headlands on its eastern half, gentler western side.

The volcanic plume has diminished and emissions from vents located to the SW and NNE have reduced to the kilometer around the island.
Activity over the past 48 hours is made up of 14 eruptive episodes.

A marine risk zone remains fixed at 4 km. of Home Reef, and the aviation code remains Orange.

 

Source: Tonga Geological Services #29 / 10.10.2022

Grimsvötn - vertical displacement of the GVTH station on 10.10.2022 / 7:59 p.m. GPST - Doc. Univ.of Iceland Institute of Earth Science via K. Jonsdottir

Grimsvötn - vertical displacement of the GVTH station on 10.10.2022 / 7:59 p.m. GPST - Doc. Univ.of Iceland Institute of Earth Science via K. Jonsdottir

Measurements made by IES / Univ.iceland show that the level of Lake Grímsvötn (Vatnajökull glacier) is falling, signifying the start of a glacial flood. A small flood in the Gígjukvísl river is expected on October 11. Although unlikely, it cannot be ruled out that an eruption could follow.

 

Source: Kristín Jónsdóttir / IMO

Grimsvötn - photo archives Icelandic coast guards 10.2020 - one click to enlarge

Grimsvötn - photo archives Icelandic coast guards 10.2020 - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Stromboli - effondrement du front de lave qui emmène les matériaux à la mer - photo 10.10.2022 / INGV OE - un clic pour agrandir

Stromboli - effondrement du front de lave qui emmène les matériaux à la mer - photo 10.10.2022 / INGV OE - un clic pour agrandir

Des observations de terrain à Stromboli, effectuées par le personnel de l'INGV dans la soirée, il ressort que le scénario éruptif décrit dans le communiqué précédent reste quasiment inchangé. En effet, les coulées de lave continuent d'être mal alimentées et les fronts n'ont pas avancé s'installant à environ 400 m d'altitude. De fréquents effondrements et détachements de matériaux du canal de lave érodé par les coulées et du front lui-même qui atteignent rapidement la mer continuent d'être observés.

Depuis la mer, les équipes de l'INGV ont observé les changements morphologiques de la Sciara del Fuoco, dans laquelle s'est formée une incision assez importante qui véhicule une grande partie de la matière pyroclastique émise et celle érodée de la zone du cratère et du versant.

Stromboli - cicatrice d'érosion dans la Sciara del Fuoco - photo 10.10.2022 / INGV OE  - un clic pour agrandir

Stromboli - cicatrice d'érosion dans la Sciara del Fuoco - photo 10.10.2022 / INGV OE - un clic pour agrandir

 Stromboli - coulée pyroclatique dans la Sciara del fuoco le 10.10.2022 - INGV OE  - un clic pour agrandir

Stromboli - coulée pyroclatique dans la Sciara del fuoco le 10.10.2022 - INGV OE - un clic pour agrandir

Du point de vue sismique, au cours des dernières heures, l'amplitude moyenne du trémor volcanique a montré diverses fluctuations dans les niveaux moyen-bas et moyen-élevé et se situe actuellement dans le niveau moyen-bas.
Par rapport à la dernière annonce de mise à jour, le signal de la station clinométrique de Timpone del Fuoco a enregistré une variation commençant vers 14h30 GMT qui s'est progressivement accumulée d'environ 0,2 microdadians à 15h30 GMT puis est revenue au point de départ.

 

Source : INGV OE

 Villarica - incandescence au fond du cratère le 10.10.2022 / 04h47 - webcam POVI

Villarica - incandescence au fond du cratère le 10.10.2022 / 04h47 - webcam POVI

Une augmentation soudaine de l'activité magmatique a été constatée au fond du cratère du Villarica, au Chili, ce 10 octobre, par la webcam POVI.

Simultanément, un satellite MODIS-NASA ( MIROVA ) a mesuré une anomalie thermique de VRP 4 MW, plus haut niveau depuis janvier 2021. Aucune expulsion de matière incandescente n'a été constatée par les webcams.

 

Sources : P.O.V.I. & MIROVA

 Home Reef - VOLCAT enregistre 14 éruptions volcaniques ( points rouges) au cours des dernières 48 h. - Doc. via  TGS

Home Reef - VOLCAT enregistre 14 éruptions volcaniques ( points rouges) au cours des dernières 48 h. - Doc. via TGS

Voilà un mois que l'éruption effusive a débuté à Home Reef, dans les îles Tonga.

Les dernières images satellites révèlent ses mensurations au 5 octobre : 268 m. nord-sud, 283 m. est-ouest, pour une surface d'environ 15 acres et une hauteur estimée de 15 à 18 m. au dessus du niveau marin.

L'île a des promontoires escarpés sur sa moitié est, plus doux côté ouest.

Le panache volcanique a diminué et les émissions d'évents situés au SO et au NNE se sont réduites au kilomètre autour de l'île.

L'activité au cours des dernières 48 heures est composée de 14 épisodes éruptifs.

Une zone marine de risques reste fixée à 4 km. de Home Reef, et le code aviation reste Orange.

 

Source : Tonga Geological Services #29 / 10.10.2022

 Grimsvötn - déplacement vertical de la station GVTH au 10.10.2022 / 19h59 GPST - Doc. Univ.of Iceland  Institut of Earth Science via K. Jonsdottir

Grimsvötn - déplacement vertical de la station GVTH au 10.10.2022 / 19h59 GPST - Doc. Univ.of Iceland Institut of Earth Science via K. Jonsdottir

Les mesures effectuées par l'IES / Univ.iceland , montrent que le niveau du lac de Grímsvötn (glacier du Vatnajökull) baisse, signifiant le début d'une inondation glaciaire. Une petite inondation dans la rivière Gígjukvísl est attendue ce 11 octobre. Bien que peu probable, il ne peut être exclu qu'une éruption puisse suivre.

 

Source : Kristin jonsdottir / IMO

 Grimsvötn - photo archives  Icelandic coast guards 10.2020 - un clic pour agrandir

Grimsvötn - photo archives Icelandic coast guards 10.2020 - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Stromboli - Sentinel-2 bands 12,11,8A image dated 09.10.2022 via Mounts Project - one click to enlarge

Stromboli - Sentinel-2 bands 12,11,8A image dated 09.10.2022 via Mounts Project - one click to enlarge

Stromboli - activity as of 09.10.2022 - photo Alessandro La Spina, INGV-Osservatorio Etneo - one click to enlarge

Stromboli - activity as of 09.10.2022 - photo Alessandro La Spina, INGV-Osservatorio Etneo - one click to enlarge

INGV OE reports this October 10 at 09:19 UTC that modest collapses were observed overnight at Stromboli, likely due to erosion of overlapping lava flow channels.

Field observations by INGV staff show that the collapses and lava flows continue, poorly fed, no longer reaching the sea and settling in the middle of the coast at an altitude of about 400 m. . Even from the partial and discontinuous images of the surveillance cameras, mainly due to unfavorable weather conditions, it can be observed that the flow supply has decreased.

From the seismic point of view, during the last 24 hours, the average amplitude of the volcanic tremor showed various fluctuations, oscillating mainly in the medium-low and medium-high levels, and reached the level of the high values ​​​​between 10 and 11 UTC and around 4:30 p.m. UTC yesterday. Currently, the magnitude of the tremor is in the medium-low level.
The recorded seismograms show the presence of point signals possibly associated with the rolling of materials.
Data from deformation monitoring networks on the island show no significant changes since the last publication.

Stromboli - lava flow and pyroclastic collapse flow on 10.10.2022 / 07:14 UTC - photo credit ricercatori INGV C.D'Oriano, A. Spina - one click to enlarge
Stromboli - lava flow and pyroclastic collapse flow on 10.10.2022 / 07:14 UTC - photo credit ricercatori INGV C.D'Oriano, A. Spina - one click to enlarge

Stromboli - lava flow and pyroclastic collapse flow on 10.10.2022 / 07:14 UTC - photo credit ricercatori INGV C.D'Oriano, A. Spina - one click to enlarge

Stromboli - Alert change to orange - Doc. Civil Protection Division

Stromboli - Alert change to orange - Doc. Civil Protection Division

The Civil Protection Department has ordered the change of the alert for the Stromboli volcano from the yellow level to the orange level. This decision was adopted in the light of the assessments that emerged during today's meeting with the Competence Centers and the Department of Civil Protection of the Sicilian region, a meeting convened in the light of the current activities of the volcano, that is to say the beginning of an eruptive phase with a pyroclastic flow from the area of ​​​​the North crater which quickly traveled through the Sciara del Fuoco to reach the sea,

The passage of the alert level is based on the phenomenological reports and on the hazard assessments made available by the Competence Centers which for Stromboli are the National Institute of Geophysics and Volcanology (Etneo Observatory, Vesuvius Observatory and Section of Palermo), the CNR -IREA and the universities of Florence, Palermo, Pisa and TurinThe mayor of the municipality of Lipari, who took part in the meeting, will be constantly informed of developments in the situation in order to ensure information constant and correct to the population.

Whatever the local volcanic phenomenologies, which may have frequent variations, a situation of accentuated volcanic imbalance persists. Therefore, the population of the island is invited to keep themselves informed and to strictly follow the instructions provided by the local civil protection authorities.

 

Sources: INGV OE & Civil Protection

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
  Stromboli - image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 09.10.2022  via Mounts Project - Un clic pour agrandir

Stromboli - image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 09.10.2022 via Mounts Project - Un clic pour agrandir

Stromboli - activité au 09.10.2022  - photo Alessandro La Spina, INGV-Osservatorio Etneo  - un clic pour agrandir

Stromboli - activité au 09.10.2022 - photo Alessandro La Spina, INGV-Osservatorio Etneo - un clic pour agrandir

L'INGV OE rapporte ce 10 octobre à 09h19 UTC que de modestes effondrements ont été observés pendant la nuit au Stromboli, probablement en raison de l'érosion des canaux de coulée de lave qui se chevauchent.

Des observations sur le terrain par le personnel de l'INGV, il ressort que les effondrements et les coulées de lave se poursuivent, mal alimentées, n'atteignant plus la mer et se fixant au milieu de la côte à environ 400 m d'altitude. Même à partir des images partielles et discontinues des caméras de surveillance, principalement en raison de conditions météorologiques défavorables, on peut observer que l'alimentation de la coulée a diminué.

Du point de vue sismique,au cours des dernières 24 heures, l'amplitude moyenne du tremor volcanique a montré diverses fluctuations, oscillant principalement dans les niveaux moyen-bas et moyen-élevé, et a atteint le niveau des valeurs élevées entre 10 et 11 UTC et vers 16h30 UTC hier. Actuellement, l'ampleur du tremblement est dans le niveau moyen-bas.
Les sismogrammes enregistrés montrent la présence de signaux ponctuels éventuellement associés au laminage de matériaux.
Les données des réseaux de surveillance de la déformation sur l'île ne montrent aucun changement significatif depuis la dernière publication.

 Stromboli - coulée de lave et coulée pyroclastique d'effondrement le 10.10.2022 / 07h14 UTC - photo credit ricercatori INGV C.D'Oriano, A. Spina - un clic pour agrandir
 Stromboli - coulée de lave et coulée pyroclastique d'effondrement le 10.10.2022 / 07h14 UTC - photo credit ricercatori INGV C.D'Oriano, A. Spina - un clic pour agrandir

Stromboli - coulée de lave et coulée pyroclastique d'effondrement le 10.10.2022 / 07h14 UTC - photo credit ricercatori INGV C.D'Oriano, A. Spina - un clic pour agrandir

Stromboli - passage de l'alerte à orange - Doc. Dipartimento della Protezione Civile

Stromboli - passage de l'alerte à orange - Doc. Dipartimento della Protezione Civile

Le département de la protection civile a ordonné le passage de l'alerte pour le volcan Stromboli du niveau jaune au niveau orange. Cette décision a été adoptée à la lumière des évaluations qui ont émergé lors de la réunion d'aujourd'hui avec les centres de compétence et le département de la protection civile de la région sicilienne, réunion convoquée à la lumière des activités actuelles du volcan, c'est-à-dire le début d'une phase éruptive avec une coulée pyroclastique de la zone du cratère Nord qui a rapidement parcouru la Sciara del Fuoco pour atteindre la mer,

Le passage du niveau d'alerte est basé sur les rapports de phénoménologies et sur les évaluations des dangers mis à disposition par les Centres de Compétence qui pour Stromboli sont l'Institut National de Géophysique et de Volcanologie (Observatoire Etneo, Observatoire du Vésuve et Section de Palerme), le CNR -IREA et les universités de Florence, Palerme, Pise et TurinLe maire de la municipalité de Lipari, qui a pris part à la réunion, sera constamment informé de l'évolution de la situation afin d'assurer une information constante et correcte à la population.

Quelles que soient les phénoménologies volcaniques locales, qui peuvent avoir de fréquentes variations, une situation de déséquilibre volcanique accentué persiste. Par conséquent, la population de l'île est invitée à se tenir informée et à suivre strictement les instructions fournies par les autorités locales de protection civile.

 

Sources : INGV OE & Protection Civile

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

On October 9, 2022 at 07:22 UTC / 09:22 loc., the Stromboli monitoring networks, managed by INGV and LGS, recorded the start of an effusive phase, which caused a collapse of the crater terrace; a pyroclastic flow was generated in the Sciara del Fuoco at 07:23 UTC, advancing a little at sea, and accompanied by a 3-minute seismic signal, and a slight tsunami of 2 cm., recorded at 07:24 UTC.

This pyroclastic flow was followed by other small pyroclastic flows which quickly reached the sea.

Stromboli - Collapse pyroclastic flow - 09.10.2022 / 07:22 - 07:25 - camera visible LBZ via LGS - one click to enlarge

Stromboli - Collapse pyroclastic flow - 09.10.2022 / 07:22 - 07:25 - camera visible LBZ via LGS - one click to enlarge

Stromboli - collapse and pyroclastic flow  live on 09.10.2022 / 07:24 - cam.therm. SCT / INGV webcam - one  click to enlarge

Stromboli - collapse and pyroclastic flow live on 09.10.2022 / 07:24 - cam.therm. SCT / INGV webcam - one click to enlarge

Stromboli - 09.10.2022 / 07:24 - SCV / INGV OE webcam - one click to enlarge

Stromboli - 09.10.2022 / 07:24 - SCV / INGV OE webcam - one click to enlarge

Stromboli - activity of 09.10.2022 - Global News video - https://youtu.be/ksOgYVlPttE

Stromboli - a pyroclastic flow advancing on the sea - 09.10.2022 / 09:23 - Doc. LGS - one click to enlarge

Stromboli - a pyroclastic flow advancing on the sea - 09.10.2022 / 09:23 - Doc. LGS - one click to enlarge

At 10:24 a.m., the INGV observed a well-fed lava flow reaching the coast. Explosive activity showed no significant changes.

Following the event, the monitored parameters showed a further increase in spattering activity localized in the NE crater sector, and accompanied by high tremor values.

The signals from the clinometric network of the TDF station show a very slight variation in intensity (0.05 microradians) between 7:15 and 7:30 UTC. There are no significant variations on the GNSS network.

 

Sources: INGV OE & LGS/ Laboratorio Geofisica Sperimentale.

Stromboli - 09.10.2022 / respectively at 09:51 a.m. and 12:30 p.m. - webcam therm. SCT / INGV OE - one click to enlargeStromboli - 09.10.2022 / respectively at 09:51 a.m. and 12:30 p.m. - webcam therm. SCT / INGV OE - one click to enlarge

Stromboli - 09.10.2022 / respectively at 09:51 a.m. and 12:30 p.m. - webcam therm. SCT / INGV OE - one click to enlarge

The eruption of Nishinoshima continues with this October 8th a massive emission of ash in the atmosphere; the ash plume is seen in the Sentinel-2 image of the day.

On October 9 around 8:20 p.m. (11:20 UTC), the JMA reported an eruptive episode, accompanied by a colored plume at 2,900 meters asl., drifting northwest.

VAAC Tokyo issued several ash scattering notices on October 8 and 9. Several thermal anomalies, between 2 and 10 MW, are mentioned by Mirova.

 

Sources: JMA, VAAC Tokyo, MirovaSentinel-2 Copernicus

Nishinoshima - massive ash emission on 08.10.2022 - Sentinel-2 Copernicus - one click to enlarge

Nishinoshima - massive ash emission on 08.10.2022 - Sentinel-2 Copernicus - one click to enlarge

Nishinoshima - thermal anomalies as of 09.10.2022 / 12:35 p.m. - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI - one click to enlarge

Nishinoshima - thermal anomalies as of 09.10.2022 / 12:35 p.m. - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI - one click to enlarge

Nishinoshima - Volcanic ash advisory at 09.10.2022 / 1200Z - Doc. VAAC Tokyo

Nishinoshima - Volcanic ash advisory at 09.10.2022 / 1200Z - Doc. VAAC Tokyo

Lire la suite

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog