Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Tsunami

Dans le groupe central des îles Tonga, appelé "groupe Ha'apai " en ce moment sous les feux de l'actualité, un autre volcan est considéré comme actif : Tofua.

Des anomalies thermiques y sont détéctées par Sentinel-2.

Iles Tonga / groupe central Ha'apai - Tofua - incandescence au cône Lofia - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 17.01.2022 (haut) et du 08.12.2021 (bas) - un clic pour agranditr
Iles Tonga / groupe central Ha'apai - Tofua - incandescence au cône Lofia - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 17.01.2022 (haut) et du 08.12.2021 (bas) - un clic pour agranditr

Iles Tonga / groupe central Ha'apai - Tofua - incandescence au cône Lofia - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 17.01.2022 (haut) et du 08.12.2021 (bas) - un clic pour agranditr

D'une superficie de 55,63 km², Tofua est une île-volcan circulaire qui comporte en son centre un lac, logé dans le fond d'une caldeira.

L'île basse et boisée de Tofua, forme le sommet émergent d'un grand stratovolcan qui a été vu en éruption par le capitaine Cook en 1774.

Elle contient une caldeira de 5 km de large dont les parois chutent fortement à environ 500 m.

Trois cônes post-caldeira ont été construits à l'extrémité nord d'un lac de caldeira d'eau douce froide, dont la surface se trouve à seulement 30 m au-dessus du niveau de la mer.

Le cône le plus à l'est a trois cratères et a produit de jeunes coulées de lave basaltique et andésite, dont certaines se sont rendues dans le lac de la caldeira.

Le plus grand et le plus septentrional des cônes, Lofia, possède un cratère escarpé de 70 m de large et 120 m de profondeur et a été la source d'éruptions historiques, signalées pour la première fois au 18ème siècle.

Le cratère fumeroliquement actif de Lofia a un fond plat formé par une coulée de lave en étang.

 

Sources : Sentinel-2 et Global Volcanism Program

 HTHH - rapport ERCC / Commission Européenne du 17.01.2022

HTHH - rapport ERCC / Commission Européenne du 17.01.2022

Selon l'ERCC/ Commission européenne, le nombre de victimes au 17 janvier suite au tsunami consécutif à l'éruption de Hunga Tonga-Hunga Ha'apai est de 4 décédées ( 2 aux Tonga, 2 au Pérou) et plusieurs blessés, dont 2 au Japon ; Les communications avec les îles suite à la détérioration du câble sous-marin restent coupées.

L'ONU a déclaré qu'un signal de détresse avait été détecté dans un groupe d'îles Ha'apai, isolées et basses, et qu'elle était particulièrement préoccupée par les îles Fonoi et Mango. Selon le gouvernement des Tonga, 36 personnes vivent à Mango et 69 à Fonoi.

Une image satellite publiée par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) indique que des dizaines de structures ont été endommagées sur l'île de Nomuka.

Il est possible que plus de 50 % de Nukualofa, la plus grande ville de Tongatapu aient été touchés.

Iles Tonga - Togatapu - tsunami et destructions au 17.01.2022 - premiers modèles de hauteurs de vagues de #tsunami créés par le Dr Andreas Schäfer

Iles Tonga - Togatapu - tsunami et destructions au 17.01.2022 - premiers modèles de hauteurs de vagues de #tsunami créés par le Dr Andreas Schäfer

 HTHH - le des truction de l'ancien cône a emporté une partie des 2 îles préexistantes - image Sentinel-2  nat colors bands 4,3,2 du 17-18.01.2022 - un clic pour agrandir

HTHH - le des truction de l'ancien cône a emporté une partie des 2 îles préexistantes - image Sentinel-2 nat colors bands 4,3,2 du 17-18.01.2022 - un clic pour agrandir

 Comparaison des champignons des éruptions HTHH, St Helens et de la Tsar bomba ; La Nasa estime le blast à 10 mégatonnes  - Doc. Nelson Tucker of Tornado Talk 18.01.2022

Comparaison des champignons des éruptions HTHH, St Helens et de la Tsar bomba ; La Nasa estime le blast à 10 mégatonnes - Doc. Nelson Tucker of Tornado Talk 18.01.2022

Côté positif : l'annonce rapide de tsunami grâce au DART network.

Les bouées DART (Deep-ocean Assessment and Reporting of Tsunami) sont des instruments océaniques profonds qui surveillent les changements du niveau de la mer. Ils détectent les tsunamis en mesurant les changements de pression de l'eau via des capteurs de fond marin. À l'heure actuelle, ils sont le seul moyen précis de confirmer rapidement qu'un tsunami a été généré avant qu'il n'atteigne les côtes.
Tout élément anormal détecté sur une bouée DART est immédiatement communiqué au Centre national de surveillance des géorisques de GNS Science / Te Puna Mōrearea i te Rū (NGMC). Samedi, le NGMC surveillait déjà la situation de près, suite aux observations d'une éruption antérieure sur le volcan Hunga Tonga-Hunga Ha'apai.

Des courants forts et inhabituels devraient se poursuivre pendant au moins 24 heures supplémentaires. Cela s'applique particulièrement à la côte est des îles du Nord et du Sud de la Nouvelle-Zélande, et aux côtes sud et ouest de l'île du Sud. Les courants forts peuvent blesser et noyer des personnes.

Il est conseillé de restez vigilant dans ou près de l'eau proche du rivage (y compris baignade, surf, pêche, petits bateaux).

 Géochimie des éruptions de 2009, 2014-15 et plus anciennes de HungaTonga-HungaHaapai - Doc. étude dirigée par le Dr Marco Brenna (U. Otago). janvier 2022 (*) - un clic pour agrandir

Géochimie des éruptions de 2009, 2014-15 et plus anciennes de HungaTonga-HungaHaapai - Doc. étude dirigée par le Dr Marco Brenna (U. Otago). janvier 2022 (*) - un clic pour agrandir

Avec un timing incroyable, voici un lien vers le manuscrit sur la géochimie des éruptions de 2009, 2014/15 et plus anciennes de HungaTonga- HungaHa'apai , dirigé par le Dr Marco Brenna (U. Otago) - (*).

Les récents événements sont interprétés comme une étape d'un système magmatique en croissance, avec évolution vers des recharges répétées du réservoir andésitique.

 

Sources :

- ERCC – DG ECHO

- GNS Science – Dart network - lien
- (*)  Post-caldera volcanism reveals shallow priming of an intra-ocean arc andesitic caldera: Hunga volcano, Tonga, SW Pacific – by M. Brenna, Sh. Cronin, I. Smith, A. Pontesilli – 01,2022 – texte complet suivant ce lien.

 Turrialba - Webcam Ovsicori du 17.01.2022 à 21h33 et 21h38 - un clic pour agrandir Turrialba - Webcam Ovsicori du 17.01.2022 à 21h33 et 21h38 - un clic pour agrandir

Turrialba - Webcam Ovsicori du 17.01.2022 à 21h33 et 21h38 - un clic pour agrandir

Le 17/01/2022 à 21h27 heure locale, une éruption est enregistrée sur le volcan Turrialba, au Costa Rica, avec un panache qui s'élève à 1.000 mètres au-dessus de la hauteur du cratère et à 4.340 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Durée de l'activité : En cours.

 

Au Poas, Les fumerolles sur les parois nord et est restent actives. Peu de séismes volcaniques de basse fréquence et de très faible amplitude sont enregistrés. Au cours des dernières 24 heures, 2 séismes volcano-tectoniques proximaux de faible magnitude ont été enregistrés. Les concentrations de gaz magmatiques restent inférieures aux seuils de détection. Le sommet du volcan continue de connaître une légère extension. A surveiller !

 

Source : Ovsicori

Poas - fumerolles sur les parois internes - webcam Ovsicori 18.01.2022 / 09h17

Poas - fumerolles sur les parois internes - webcam Ovsicori 18.01.2022 / 09h17

La surveillance par satellite du volcan Wolf, aux Galapagos, montre que les anomalies thermiques se poursuivent ce 18 janvier 2022.

Le système MIROVA signale 2 alertes thermiques très élevées (2190 et 7581 MW) et 1 extrême (14048 MW) au cours des dernières 24 heures, et le système WORLDVIEW signale des centaines d'alertes thermiques.

Elles sont dûes aux coulées de lave qui n'ont pas encore atteint la mer/

De légères émissions de gaz ont été observées sur le satellite vers le sud-ouest.

Au niveau sismicité, seuls trois séismes LP sont signalés

Niveau d'alerte - SNGRE : Pas d'alerte

 

Source : IGEPN

 Wolf - les coulées n'ont pas atteint la mer - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 16.01.2022

Wolf - les coulées n'ont pas atteint la mer - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 16.01.2022

 Galapagos - volcan Wolf - anomalies thermiques au 19.01.2022 / 04h15  - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Galapagos - volcan Wolf - anomalies thermiques au 19.01.2022 / 04h15 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

The National Institute of Geophysics and Volcanology, Etneo Observatory, announces that from approximately 4:50 p.m. UTC on January 16, 2022 (a little out of step due to the eruption of Tonga and La Fournaise), the images of the cameras of CCTV footage from Stromboli showed increased explosive spatter activity in the North Crater area.

Although the visibility is reduced due to the cloud cover, a continuous accumulation of pyroclastic materials is observed in the upper part of the Sciara del Fuoco which produces an intense rolling of large incandescent blocks to the coast.
In addition, from 6:30 p.m. UTC, a small flow of rheomorphic lava is observed, which remains confined to the upper part of the Sciara del Fuoco, from the front of which large incandescent blocks are detached.

Stromboli - explosion and rheomorphic flow in the sciara del Fuoco on 16.01.2022 / 7 p.m. - SCV webcam - INGV

Stromboli - explosion and rheomorphic flow in the sciara del Fuoco on 16.01.2022 / 7 p.m. - SCV webcam - INGV

Stromboli - The crater terrace seen by the thermal camera placed on Pizzo above the Fossa with the delimitation of the crater zones Center-South Zone and North Zone (AREA N, AREA C-S respectively) - Doc. INGV OE

Stromboli - The crater terrace seen by the thermal camera placed on Pizzo above the Fossa with the delimitation of the crater zones Center-South Zone and North Zone (AREA N, AREA C-S respectively) - Doc. INGV OE

From the seismic point of view, from 4:40 p.m. UTC, a moderate increase in the average amplitude of the volcanic tremor was observed, in the range of medium-low values. There are no significant changes in the occurrence rate and extent of blast earthquakes.
Further updates will be communicated promptly and in any case within 3 hours of this press release.

The National Institute of Geophysics and Volcanology, Etneo Observatory, announces that on the monitoring networks recorded at 23:25 (22:25 UTC), the parameters return to normal activity.
The frequency of the explosions has returned to ordinary values ​​and the rolling of the incandescent material along the Sciara del Fuoco has ceased.
The average amplitude of the volcanic tremor has undergone a decrease, remaining however in the range of medium-low values. There are no significant changes in the occurrence rate and extent of blast earthquakes.

Further updates will be communicated soon.

 

Source: INGV OE

Erta Ale - image Sentinel-2 bands 12,11,4 dated 08.11.2021 - one click to enlarge

Erta Ale - image Sentinel-2 bands 12,11,4 dated 08.11.2021 - one click to enlarge

Erta Ale - image Sentinel-2 bands 12,11,4 dated 24.11.2021 - North lava lake - one click to enlarge

Erta Ale - image Sentinel-2 bands 12,11,4 dated 24.11.2021 - North lava lake - one click to enlarge

Erta Ale - Sentinel-2 bands 12,11,4 image from 14.12.2021 - 2 lava lakes are present - click to enlarge

Erta Ale - Sentinel-2 bands 12,11,4 image from 14.12.2021 - 2 lava lakes are present - click to enlarge

As seen in recent Sentinel satellite images, a beautiful lava lake is once again visible in the southern pit crater of Erta Ale Volcano in Ethiopia.

Until now, no one had been able to go there to confirm this fact. Arrived at the edge of the caldera on December 31, 2021, Seifegebreil Shifferaw and his companions were able to see that the lava lake present for several weeks is very active.

The lake is about 200 meters in diameter and the lava level is about 30 meters below the rim of the crater. Part of the lava lake to the northeast is covered by a cooled lava overhang that you can see in these shots. The lava is very fluid, brewed by the escape of volcanic gases, suddenly it stirs and bubbles of lava burst the surface of the lake. After five years of sporadic activity, it seems that Erta Ale has entered a new, very active phase.

Sentinel satellite images also revealed the ephemeral presence of a lava lake in the North Pit Crater on November 24 and December 14, 2021.

 

Source:

- Sentinel-2

- Shots taken by Seifegebreil Shifferaw during a reconnaissance trip to the Erta Ale volcano in December 2021, transmitted by Tanguy de Saint-Cyr / Aventure et Volcans.

Erta Ale - progress of the Ethiopian group - photo Seifegebreil Shifferaw 03.01.2022 / FB

Erta Ale - progress of the Ethiopian group - photo Seifegebreil Shifferaw 03.01.2022 / FB

Reconnaissance trip to the Erta Ale volcano 31.12.2021 - video Adventure and volcanoes / https://www.youtube.com/watch?v=bVNBpgCtQ_4

Erta Ale - Doc Mirova at 13.01.2022 / 07:56 - Sentinel-2 bands 12,11,8A and Modis thermal volcanic activity

Erta Ale - Doc Mirova at 13.01.2022 / 07:56 - Sentinel-2 bands 12,11,8A and Modis thermal volcanic activity

The I.G.Peru informs us of an activity which remains moderate in Sabancaya in the week of January 10 to 16, 2022.

It is characterized by an average of 41 daily explosions, accompanied by plumes of gas and ash reaching a height of more than 2,000 meters above the summit.

During this period, 290 earthquakes of volcanic origin and associated o the circulation of internal magmatic fluids were detected. VT earthquakes, related to rock fracturing, occurred mainly northwest and southwest of the volcano, with a magnitude of up to 3.7.

Four thermal anomalies were identified by Mirova, with a max. of VRP 4 MW, associated with the presence of a superficial lava body in the crater.

The other parameters do not show any significant anomalies

 

The volcanic alert remains at naranja, with a non-accessible zone of 12 km radius around the crater.

 

Source: I.G.Peru

Sabancaya - I.G.Peru bulletin from 10 to 16.01.2022

Sabancaya - I.G.Peru bulletin from 10 to 16.01.2022

A moderate eruptive activity of the Karymsky volcano in Kamchatka continues. Satellite data from KVERT showed explosions sending ash up to 5.5-6 km above sea level, with ash clouds moving 25 km to the west of the volcano.

Moderate eruptive activity of the volcano continues. Ash explosions up to 10 km (32,800 ft) a.s.l. could occur at any time. Ongoing activity could affect international and low-flying aircraft.

The Karymsky has been in the eruptive phase since April 1, 2020. The GVP assigns a VEI of 3 to this current eruption.

The aviation code is orange.

 

Sources: KVERT & Global Volcanism Program

Karymsky - image archive / sat _ali_03.05.2012

Karymsky - image archive / sat _ali_03.05.2012

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'Institut national de géophysique et de volcanologie, Etneo Observatory, annonce qu'à partir d'environ 16h50 UTC le 16 janvier 2022 (un peu en décalage du à l'éruption de Tonga et de La Fournaise), les images des caméras de vidéosurveillance du Stromboli ont mis en évidence une intensification de l'activité d'éclaboussures explosives dans la zone du cratère Nord.

Bien que la visibilité soit réduite en raison de la couverture nuageuse, une accumulation continue de matériaux pyroclastiques est observée dans la partie supérieure de la Sciara del Fuoco qui produit un roulement intense de gros blocs incandescents jusqu'à la côte.
De plus, à partir de 18h30 UTC, une petite coulée de lave rhéomorphe est observée, qui reste confinée à la partie supérieure de la Sciara del Fuoco, du front de laquelle se détachent de gros blocs incandescents.

 Stromboli - explosion et coulée rhéomorphe dans la sciara del Fuoco le 16.01.2022 / 19h - webcam SCV -  INGV (2)

Stromboli - explosion et coulée rhéomorphe dans la sciara del Fuoco le 16.01.2022 / 19h - webcam SCV - INGV (2)

Stromboli - La terrasse du cratère vue par la caméra thermique placée sur Pizzo au-dessus de la Fossa avec la délimitation des zones cratères Zone Centre-Sud et Zone Nord (AREA N, AREA C-S respectivement) - Doc. INGV OE

Stromboli - La terrasse du cratère vue par la caméra thermique placée sur Pizzo au-dessus de la Fossa avec la délimitation des zones cratères Zone Centre-Sud et Zone Nord (AREA N, AREA C-S respectivement) - Doc. INGV OE

Du point de vue sismique, à partir de 16h40 UTC, une augmentation modérée de l'amplitude moyenne du trémor volcanique a été observée, dans la gamme des valeurs moyennes-basses. Il n'y a pas de changements significatifs dans le taux d'occurrence et l'étendue des séismes d'explosion.
D'autres mises à jour seront communiquées rapidement et dans tous les cas dans les 3 heures suivant ce communiqué de presse.

L'Institut National de Géophysique et de Volcanologie, Observatoire Etneo, annonce que sur les réseaux de surveillance enregistrés à 23h25 (22:25 UTC), les paramètres reviennent à une activité normale.
La fréquence des explosions est revenue à des valeurs ordinaires et le roulement du matériau incandescent le long de la Sciara del Fuoco a cessé.
L'amplitude moyenne du trémor volcanique a subi une diminution, restant cependant dans la gamme des valeurs moyennes-faibles. Il n'y a pas de changements significatifs dans le taux d'occurrence et l'étendue des séismes d'explosion.

D'autres mises à jour seront communiquées rapidement.

 

Source : INGV OE

 Erta Ale  - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 08.11.2021 - un clic pour agrandir

Erta Ale - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 08.11.2021 - un clic pour agrandir

 Erta Ale  - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du  24.11.2021 -  lac de lave Nord - un clic pour agrandir

Erta Ale - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 24.11.2021 - lac de lave Nord - un clic pour agrandir

 Erta Ale  - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 24.12.2021 - 2 lacs de lave sont présents - un clic pour agrandir

Erta Ale - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 24.12.2021 - 2 lacs de lave sont présents - un clic pour agrandir

Comme visible sur les récentes images du satellite Sentinel, un beau lac de lave est de nouveau visible dans le pit crater Sud du volcan Erta Ale en Ethiopie.

Jusqu'à présent, personne n’avait pu se rendre sur place pour confirmer ce fait. Arrivés au bord de la caldeira le 31 décembre 2021, Seifegebreil Shifferaw et ses compagnons ont pu constater que le lac de lave présent depuis plusieurs semaine est bien actifs.

Le lac mesure environ 200 mètres de diamètre et le niveau de la lave se situe à une trentaine de mètres sous le bord du cratère. Une partie du lac de lave au Nord-Est est couvert par un surplomb de lave refroidi que vous pouvez voir sur ces prises de vue. La lave est très fluide, brassée par l’échappement des gaz volcaniques, soudain, elle s’agite et des bulles de lave crèvent la surface du lac. Après cinq ans d’activité sporadique, il semblerait que l’Erta Ale soit rentré dans une nouvelle phase très active.

Des images du satellite Sentinel ont aussi mis en évidence la présence éphémère d'un lac de lave dans le Pit Crater Nord les 24 novembre et 14 décembre 2021.

 

Sources : Sentinel-2

Prises de vue réalisées par Seifegebreil Shifferaw lors d'un voyage de reconnaissance sur le volcan Erta Ale en décembre 2021, transmises par Tanguy de Saint-Cyr / Aventure et Volcans.

Erta Ale - progression du groupe ethiopien - photo Seifegebreil Shifferaw 03.01.2022 / FB

Erta Ale - progression du groupe ethiopien - photo Seifegebreil Shifferaw 03.01.2022 / FB

Voyage de reconnaissance sur le volcan Erta Ale 31.12.2021 - vidéo Aventure et volcans / https://www.youtube.com/watch?v=bVNBpgCtQ_4

Erta Ale - Doc Mirova au 13.01.2022 / 07h56 -  Sentinel-2 bands 12,11,8A et Modis thermal volcanic activity

Erta Ale - Doc Mirova au 13.01.2022 / 07h56 - Sentinel-2 bands 12,11,8A et Modis thermal volcanic activity

L'I.G.Peru nous informe d'une activité qui reste modérée au Sabancaya dans la semaine du 10 au 16 janvier 2022.

elle est caractérisée par une moyenne de 41 explosions journalières, accompagnées de panaches de gaz et cendres atteignant une hauteur de plus de 2.000 mètres au dessus du sommet.

Au cours de cette période, 290 séismes d'origine volcanique et associés o la circulation des fluides magmatiques internes ont été détectés. Les séismes VT, en liens avec la fracturation de roches se sont produits principalement au nord-ouest et au sud-ouest du volcan, avec une magnitude allant jusqu'à 3,7.

Quatre anomalies thermiques ont été identifiées par Mirova, avec une valeur max. de VRP 4 MW, associées à la présence d'un corps de lave superficiel dans le cratère.

Les autres paramètres ne montrent pas d'anomalies significatives

 

L'alerte volcanique reste à naranja, assortie d'une zone non accessible de 12 km de rayon autour du cratère.

 

Source : I.G.Peru

Sabancaya - bulletin I.G.Peru du 10 au 16.01.2022

Sabancaya - bulletin I.G.Peru du 10 au 16.01.2022

Une activité éruptive modérée du volcan Karymsky au Kamchatka se poursuit. Les données satellitaires du KVERT ont montré que des explosions envoyaient des cendres jusqu'à 5,5-6 km au-dessus du niveau de la mer, des nuages de cendres se déplaçant sur 25 km.vers l'ouest du volcan.

Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Explosions de cendres jusqu'à 10 km (32 800 pieds) a.s.l. pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux et volant à basse altitude.

Le Karymsky est en phase éruptive depuis le 1° avril 2020, Le GVP attribue un VEI de 3 à cette éruption en cours.

Le code aviationr este à orange.

 

Sources : KVERT & Global Volcanism Program

Karymsky - image archives / sat _ali_03.05.2012

Karymsky - image archives / sat _ali_03.05.2012

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Piton de La Fournaise, the eruptive cone on 16.01.2022 / 05:45 loc. - webcam Piton de Bert 1 / OVPF - one click to enlarge

Piton de La Fournaise, the eruptive cone on 16.01.2022 / 05:45 loc. - webcam Piton de Bert 1 / OVPF - one click to enlarge

At Piton de La Fournaise, after a decrease in its amplitude observed for two days, the tremor is relatively stable over the last 24 hours (at 16.01 / 11 a.m.) A decrease in the amplitude of the tremor is accompanied by the appearance of numerous resurgences and persistent flows within the lava field, as observed for two days.

 

Piton de La Fournaise - Evolution of the RSAM (indicator of a surface lava emission) between 21/12/2021 22:00 local time (18:00 UT) and 16/01/2022 10:30 local time (6:30 UT) on the FOR seismological station located at the level of the Château Fort crater – on the left and Evolution of the RSAM (indicator of a surface lava emission) over the last 24 hours on the FOR seismological station located at the level of the Château Fort crater – on the right (© OVPF/IPGP) – one click to enlargePiton de La Fournaise - Evolution of the RSAM (indicator of a surface lava emission) between 21/12/2021 22:00 local time (18:00 UT) and 16/01/2022 10:30 local time (6:30 UT) on the FOR seismological station located at the level of the Château Fort crater – on the left and Evolution of the RSAM (indicator of a surface lava emission) over the last 24 hours on the FOR seismological station located at the level of the Château Fort crater – on the right (© OVPF/IPGP) – one click to enlarge

Piton de La Fournaise - Evolution of the RSAM (indicator of a surface lava emission) between 21/12/2021 22:00 local time (18:00 UT) and 16/01/2022 10:30 local time (6:30 UT) on the FOR seismological station located at the level of the Château Fort crater – on the left and Evolution of the RSAM (indicator of a surface lava emission) over the last 24 hours on the FOR seismological station located at the level of the Château Fort crater – on the right (© OVPF/IPGP) – one click to enlarge

Observations of the eruptive site carried out on January 16 in the morning show that the lava projections at the level of the cone are still present, even if they are less frequent than at the beginning of the week, and occasionally exceed the height of the cone. No overflow from the lava lake has been reported in the past 24 hours.

The front of the last flow arm set up along the southern rampart of the Enclos Fouqué for several days is progressing only very slowly given the relatively low slopes in the sector.

A few small fires at the foot of the rampart, heavily vegetated, are observed.

Piton de LaFournaise - image Sentinel-2 bands 12,11,4 from 16.01.2022 - Doc. Sentinel Hub - one click to expand
Piton de LaFournaise - image Sentinel-2 bands 12,11,4 from 16.01.2022 - Doc. Sentinel Hub - one click to expand

Piton de LaFournaise - image Sentinel-2 bands 12,11,4 from 16.01.2022 - Doc. Sentinel Hub - one click to expand

Piton de La Fournaise - lava flows, and smoke from the fire on the wall of the enclosure (right) on 16.01.2022 / 05:45 loc. - webcam Piton de Bert 1 / OVPF - one click to enlarge

Piton de La Fournaise - lava flows, and smoke from the fire on the wall of the enclosure (right) on 16.01.2022 / 05:45 loc. - webcam Piton de Bert 1 / OVPF - one click to enlarge

The eruption started on 12/22/2021 at 3:30 a.m. local time stopped today, 01/17/2022 at 2:10 a.m. local time (10:10 p.m. UT), following the cessation of the volcanic tremor.

No hypothesis has yet been ruled out as to the evolution of the future situation (permanent shutdown, resumption of activity on the same site, resumption of activity on another site), taking into account seismic signals which are always observed below the top. It should be noted that reddenings are always visible and correspond to the lava tunnels which are draining.

Recommended Alert Level: Backup

 

Source: OVPF

Find all the information relating to the activity of Piton de la Fournaise on the various OVPF-IPGP media: - the website: ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf - the Twitter account: twitter. com/obsfournaise - the Facebook account: facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise

Wolf - sat. GOES-16 - Thermal anomaly on 16.01.2022 / 15h UTC. - via IGEPN / NOAA

Wolf - sat. GOES-16 - Thermal anomaly on 16.01.2022 / 15h UTC. - via IGEPN / NOAA

The superficial and internal activity of the Wolf volcano remains high, but with a downward trend, following IGEPN.

On January 16 in the evening, slight gas emissions were observed in a southwesterly direction, on an image from the GOES-16 satellite.

MIROVA is reporting extreme thermal anomalies on January 16-17, while FIRMS is reporting hundreds of thermal alerts over the past 24 hours.
Satellite monitoring shows that thermal anomalies are continuing.

During the last 24 hours, the seismicity is characterized by a volcano-tectonic earthquake and 3 LP earthquakes.

Alert level of – SNGRE: Without alert

 

Sources: IGEPN, SNGRE, Mirova, sat. GOES-16 / NOOA

Galapagos- Wolf volcano - Thermal anomalies at 01.17.2022 / 04:25 (extreme) -Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

Galapagos- Wolf volcano - Thermal anomalies at 01.17.2022 / 04:25 (extreme) -Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

At 5:20 p.m. on Saturday January 15, a large impulsive eruption at the Hunga Tonga-Hunga Ha'apai Volcano in Tonga occurred, causing tsunami activity on Pacific coasts - seen as widely as the west coast of the United States , Peru, Japan and New Zealand.

Following the eruption of HTHH / Tonga, the tsunami affected a very wide area, from the west coast of the United States to Peru, Japan and New Zealand – Doc GeoNet - NZ

Following the eruption of HTHH / Tonga, the tsunami affected a very wide area, from the west coast of the United States to Peru, Japan and New Zealand – Doc GeoNet - NZ

Cyclone Cody was also a complicating factor. The storm caused increased swells around the east coast of the North Island and made our data harder to decipher.
The National Emergency Management Agency (NEMA) issued a National Advisory: Tsunami activity for the east and north coast of New Zealand and the Chatham Islands around 8:30 p.m. Saturday. This was extended to the west coast of the South Island around 9.40am on Sunday based on additional network sightings. They warned people to expect strong, unusual currents and unpredictable surges on the shore.

Unusual strong currents and unpredictable surges don't sound too worrisome, but reports of damage and evacuations from this weekend's event are an important reminder that even a small tsunami can cause property damage and constitute a risk to personal safety.

 

New Zealand is carrying out surveillance flights to assess the extent of the damage to the Tonga Islands, which could still be without internet for two weeks following the volcanic eruption which severed an undersea communication cable.

 

Sources: GeoNet and local observers

Popocatépetl - exhalation of 16.01.2022 / 05:17 - webcamdeMexico / Cenapred

Popocatépetl - exhalation of 16.01.2022 / 05:17 - webcamdeMexico / Cenapred

Popocatépetl - 16.01.2022 / 10:41 am - webcamdeMexico / Cenapred

Popocatépetl - 16.01.2022 / 10:41 am - webcamdeMexico / Cenapred

After two days when an eruption was recorded every day, thanks to the monitoring systems of the Popocatépetl volcano, 18 low intensity exhalations have been identified in the last 24 hours, accompanied by volcanic gases and small amounts of ash.

During the morning and at the time of this report (January 16, 11 a.m. local time), a slight emission of water vapor and volcanic gases with a southeasterly direction is observed.

CENAPRED urges NOT TO APPROACH the volcano and especially the crater, because of the danger of falling ballistic fragments and, in case of heavy rains, to stay away from the bottom of the ravines because of the danger of mudslides and rubbish.

The Popocatépetl volcanic alert is in YELLOW PHASE 2.

 

Source: Cenapred

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise, le cône éruptif au 16.01.2022 / 05h45 loc.- webcam Piton de Bert 1 / OVPF - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise, le cône éruptif au 16.01.2022 / 05h45 loc.- webcam Piton de Bert 1 / OVPF - un clic pour agrandir

Au Piton de La Fournaise, après une diminution de son amplitude observée pendant deux jours, le trémor est relativement stable sur les dernières 24h (au 16.01 /11h) Une diminution de l’amplitude du trémor s’accompagne de l’apparition de nombreuses résurgences et de coulées persistantes au sein du champ de lave, comme cela est observé depuis deux jours.

Piton de La Fournaise - Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 16/01/2022 10h30 heure locale (6h30 heure TU) sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort – à gauche et  Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) sur les dernières 24h sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort – à droite (© OVPF/IPGP) – un clic pour agrandirPiton de La Fournaise - Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 16/01/2022 10h30 heure locale (6h30 heure TU) sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort – à gauche et  Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) sur les dernières 24h sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort – à droite (© OVPF/IPGP) – un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 16/01/2022 10h30 heure locale (6h30 heure TU) sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort – à gauche et Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) sur les dernières 24h sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort – à droite (© OVPF/IPGP) – un clic pour agrandir

Les observations du site éruptif réalisées le 16 janvier au matin montrent que les projections de lave au niveau du cône sont toujours présentes, même si elles sont moins fréquentes qu’en début de semaine, et dépassent occasionnellement la hauteur du cône . Aucun débordement du lac de lave n’a été reporté au cours des 24 dernières heures.

Le front du dernier bras de coulée mis en place le long du rempart sud de l’Enclos Fouqué depuis plusieurs jours ne progresse que très lentement compte tenu des pentes relativement faibles dans le secteur.

Quelques petits incendies au pied du rempart, fortement végétalisé, sont observés.

 Piton de LaFournaise - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 16.01.2022 - Doc. Sentinel Hub - un clic pour agrandir
 Piton de LaFournaise - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 16.01.2022 - Doc. Sentinel Hub - un clic pour agrandir

Piton de LaFournaise - image Sentinel-2 bands 12,11,4 du 16.01.2022 - Doc. Sentinel Hub - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - les coulées de lave, et fumée de l'incendie sur la paroi de l'enclos (à droite) au 16.01.2022 / 05h45 loc.  - webcam Piton de Bert 1 / OVPF - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - les coulées de lave, et fumée de l'incendie sur la paroi de l'enclos (à droite) au 16.01.2022 / 05h45 loc. - webcam Piton de Bert 1 / OVPF - un clic pour agrandir

L’éruption débutée le 22/12/2021 à 3h30 heure locale s’est arrêtée ce jour, le 17/01/2022 à 2h10 heure locale (22h10 heure TU), suite à l’arrêt du trémor volcanique.

Aucune hypothèse n’est pour l’instant écartée quant à l’évolution de la situation à venir (arrêt définitif, reprise de l'activité sur le même site, reprise de l'activité sur un autre site), compte tenu de signaux sismiques qui sont toujours observés sous le sommet. A noter que des rougeoiements sont toujours visibles et correspondent aux tunnels de lave qui se vidangent.

Niveau d’alerte recommandé : Sauvegarde

 

Source : OVPF

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l’OVPF-IPGP : - le site internet : ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf - le compte Twitter : twitter.com/obsfournaise - le compte Facebook : facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise

Wolf - image sat. GOES-16 -  Anomalíe thermique au 16.01.2022 / 15h UTC. - via IGEPN / NOAA

Wolf - image sat. GOES-16 - Anomalíe thermique au 16.01.2022 / 15h UTC. - via IGEPN / NOAA

L'activité superficielle et interne du volcan Wolf restent hautes, mais avec une tendance à la baisse.

Le 16 janvier en soirée, de légères émissions de gaz ont été observées en direction du sud-ouest, sur une image du satellite GOES-16.

MIROVA signale des anomalies thermiques extrêmes ces 16 et 17 janvier, tandis que FIRMS signale des centaines d'alertes thermiques au cours des dernières 24 heures.
La surveillance par satellite montre que les anomalies thermiques se poursuivent.

Au cours des dernières 24 heures, la sismicité est caractérisée par un séisme volcano-tectonique et 3 séismes LP.

Niveau d'alerte du – SNGRE: Sans alerte

 

Sources : IGEPN, SNGRE, Mirova, sat. GOES-16 / NOOA

Galapagos- volcan Wolf - Anomalies thermiques au 17.01.2022 / 04h25  (extrême) -Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

Galapagos- volcan Wolf - Anomalies thermiques au 17.01.2022 / 04h25 (extrême) -Doc. Mirova _MODIS_Latest10NTI

À 17h20 le samedi 15 janvier, une grande éruption impulsive sur le volcan Hunga Tonga-Hunga Ha'apai aux Tonga s'est produite, provoquant une activité de tsunami sur les côtes du Pacifique - observée aussi largement que la côte ouest des États-Unis, du Pérou, du Japon et Nouvelle-Zélande.


 

Suite à l'éruption de HTHH / Tonga, le tsunami atouché une zone très large, de la côte ouest des Etats-Unis au Pérou, le Japon et la nouvelle-Zélande – Doc GeoNet - NZ

Suite à l'éruption de HTHH / Tonga, le tsunami atouché une zone très large, de la côte ouest des Etats-Unis au Pérou, le Japon et la nouvelle-Zélande – Doc GeoNet - NZ

Le cyclone Cody a également été un facteur de complication. La tempête a provoqué une houle accrue autour de la côte est de l'île du Nord et a rendu nos données plus difficiles à déchiffrer.
L'Agence nationale de gestion des urgences (NEMA) a émis un avis national : activité de tsunami pour la côte est et nord de la Nouvelle Zélande et les îles Chatham vers 20h30 samedi. Cela a été étendu à la côte ouest de l'île du Sud vers 9 h 40 dimanche sur la base d'observations supplémentaires du réseau. Ils ont averti les gens de s'attendre à des courants forts et inhabituels et à des surtensions imprévisibles sur le rivage.

Des courants forts et inhabituels et des surtensions imprévisibles ne semblent pas trop inquiétants, mais les rapports de dommages et d'évacuations dus à l'événement de ce week-end sont un rappel important que même un petit tsunami peut causer des dommages matériels et constituer un risque pour la sécurité des personnes.

 

La Nouvelle-Zélande effectue des vols de surveillance pour évaluer l'ampleur des dégâts aux îles Tonga, qui pourrait être encore privée d'internet pendant deux semaines à la suite de l'éruption volcanique qui a sectionné un câble de communication sous-marin.

 

Sources : GeoNet et observateurs locaux

Popocatépetl - exhalaison du 16.01.2022 / 05h17  - webcamdeMexico / Cenapred

Popocatépetl - exhalaison du 16.01.2022 / 05h17 - webcamdeMexico / Cenapred

Popocatépetl - 16.01.2022 / 10h41  - webcamdeMexico / Cenapred

Popocatépetl - 16.01.2022 / 10h41 - webcamdeMexico / Cenapred

Après deux jours où a été enregistrée chaque jour une éruption, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 18 exhalaisons de faible intensité ont été identifiées au cours des dernières 24 heures, accompagnées de gaz volcaniques et de faibles quantités de cendres.

Au cours de la matinée et au moment de ce rapport (16 janvier 11h loc.), une légère émission de vapeur d'eau et de gaz volcaniques avec une direction sud-est est observée .

Le CENAPRED exhorte à NE PAS APPROCHER du volcan et surtout du cratère, en raison du danger de chute de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de rester à l'écart du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et de détritus.

L'alerte volcanique Popocatépetl est en JAUNE PHASE 2.

 

Source : Cenapred

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Tectonics, #Tsunami
Hunga tonga- Hunga Ha'apai eruption- photo Taaniela Kula 14.01.2022 / 5:14 p.m. - TGS / via Matongitonga

Hunga tonga- Hunga Ha'apai eruption- photo Taaniela Kula 14.01.2022 / 5:14 p.m. - TGS / via Matongitonga

Some interesting info on the ongoing eruption at Hunga Tonga-Hunga Ha'apai.(HTHH)

The latest satellite images show the Tongan ash cloud approaching east of Kadavu at 11 p.m. FT. Much of southern Lau is also covered currently. (Fiji Earthquakes & Weather)

HTHH 15.01.2022 / 8:20 p.m. - Doc. WeatherWatch.co.nz

HTHH 15.01.2022 / 8:20 p.m. - Doc. WeatherWatch.co.nz

HTHH - 15.01.2022 - Fiji is currently sandwiched between a developing weather system to the west and a massive ash cloud from the Tonga eruption to the east. - Doctor. Fiji Earthquakes & Weather - one click to enlarge

HTHH - 15.01.2022 - Fiji is currently sandwiched between a developing weather system to the west and a massive ash cloud from the Tonga eruption to the east. - Doctor. Fiji Earthquakes & Weather - one click to enlarge

The massive shock wave from the eruption of the Hunga Tonga volcano today, January 15 (04 UTC) circled the globe at 1100 km/h and crossed Europe 15 hours later. Many weather stations record astonishing pressure changes of 2 to 3 mbar during the passage of several waves.

( Severe weather EU).

HTHH- shock wave velocity calculation - Doc. WeatherWatch.co.nz 15.01.2022 / 8:20 p.m.

HTHH- shock wave velocity calculation - Doc. WeatherWatch.co.nz 15.01.2022 / 8:20 p.m.

HTHH - the shock wave recorded in Slovenia (Europe) at 17,000 km as the crow flies from the eruptive site - Doc. Severe weather EU 15.01.2022 - one click to enlarge

HTHH - the shock wave recorded in Slovenia (Europe) at 17,000 km as the crow flies from the eruptive site - Doc. Severe weather EU 15.01.2022 - one click to enlarge

Evolution of HTHH according to satellite data

The new lands created by the eruption of December 2014-January 2015, and which connected the 2 small islands, are no longer visible on the SkySat / Planet satellite image of 01.15.2022. according to the radar images, the piontes of the islands were partly washed away.

These new lands were added on the edge of the islands and a major depression / intractrateric cliff. The mass collapsed, presumably generating the tsunami.

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - image archive sat. CNES Pleïade 19.01.2015 - one click to enlarge

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - image archive sat. CNES Pleïade 19.01.2015 - one click to enlarge

HTHH- image Sentinel-2 bands 4,3,2 from 02.01.2022 - one click to enlarge

HTHH- image Sentinel-2 bands 4,3,2 from 02.01.2022 - one click to enlarge

HTHH - SkySat/Planet image 15.01.2022 / 2:25 UTC

HTHH - SkySat/Planet image 15.01.2022 / 2:25 UTC

HTHH - Sentinel radar images between 11.12.2021 and 16.01.2022 at 6 a.m. - via Dr. Janine Krippner - one click to enlarge

HTHH - Sentinel radar images between 11.12.2021 and 16.01.2022 at 6 a.m. - via Dr. Janine Krippner - one click to enlarge

A map, created with April 2016 data from the R/V Falkor, by the Global Volcanism Program, showed details of the entire volcanic edifice. Measured on this quick Google Earth overlay, the diameter of the caldera rim is about 6 km. Recent eruptions have occurred on the N and NE sides. The red asterisk corresponds to the 2009 vent.

A map, created with April 2016 data from the R/V Falkor, by the Global Volcanism Program, showed details of the entire volcanic edifice. Measured on this quick Google Earth overlay, the diameter of the caldera rim is about 6 km. Recent eruptions have occurred on the N and NE sides. The red asterisk corresponds to the 2009 vent.

A map, created with April 2016 data from the R/V Falkor, by the Global Volcanism Program, showed details of the entire volcanic edifice. Measured on this quick Google Earth overlay, the diameter of the caldera rim is about 6 km. Recent eruptions have occurred on the N and NE sides. The red asterisk corresponds to the 2009 vent.

Tectonic context of the eruption:

Tonga sits above the Tonga-Kermadec subduction zone, where the Pacific plate is sinking beneath the Australian plate.
In this case, the melting is due to the addition of water, much like how adding salt can melt ice. (Dr. Judith Hubbard)

How does water enter subduction? Well, the subduction plate (the Pacific plate in this case) has been under the sea for tens of millions of years and is therefore soaked like a sponge.
During subduction, the plate gradually heats up, eventually releasing water molecules into the corner of the dominant mantle, which is hot but essentially dry and practically solid. With the addition of H2O (and/or CO2) this changes, and thus a water-rich magma is formed, which is typical of subduction zone volcanoes. (comment by Boris Behncke, INGV volcanologist)

Tectonics Tonga-Kermadec - Dr. Judith Hubbard 15.01.2022

Tectonics Tonga-Kermadec - Dr. Judith Hubbard 15.01.2022

Arc Tonga-Kermadec - Doc. NSF - one click to enlarge

Arc Tonga-Kermadec - Doc. NSF - one click to enlarge

Sources:

- Dr. Judith Hubbard, Dr. Janine Krippner, Boris Behncke

- Berrocoso, M., Torrecillas, C., Jigena, B., & Fernandez-Ros, A. (2012). Determination of geomorphological and volumetric variations in the 1970 land volcanic craters area (Deception Island, Antarctica) from 1968 using historical and current maps, remote sensing and GNSS. Antarctic Science, 24(04), 367–376. https://doi.org/10.1017/S0954102012000193

- Bulletin of the Global Volcanism Network (2015). BVGN, vol. 40, no. 1 (January 2015). http://volcano.si.edu/showreport.cfm?doi=10.5479/si.GVP.BGVN201501-243040

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Tectonique, #Tsunami
 Hunga tonga- Hunga Ha'apai  éruption- photo Taaniela Kula 14.01.2022 / 17h14 - TGS / via Matongitonga

Hunga tonga- Hunga Ha'apai éruption- photo Taaniela Kula 14.01.2022 / 17h14 - TGS / via Matongitonga

Quelques infos intéressantes sur l'éruption en cours à Hunga Tonga-Hunga Ha'apai.(HTHH)

 

Les dernières images satellites montrent le nuage de cendres tongien s'approchant de l'est de Kadavu à 23 heures FT. Une grande partie du sud de Lau est également couverte actuellement.( Fiji Earthquakes & Weather)

 HTHH 15.01.2022 / 20h20 - Doc. WeatherWatch.co.nz

HTHH 15.01.2022 / 20h20 - Doc. WeatherWatch.co.nz

HTHH - 15.01.2022 -Les Fidji sont actuellement prises en sandwich entre un système météorologique en développement à l'ouest et un énorme nuage de cendres provenant de l'éruption des Tonga à l'est. - Doc. Fiji Earthquakes & Weather - un clic pour agrandir

HTHH - 15.01.2022 -Les Fidji sont actuellement prises en sandwich entre un système météorologique en développement à l'ouest et un énorme nuage de cendres provenant de l'éruption des Tonga à l'est. - Doc. Fiji Earthquakes & Weather - un clic pour agrandir

L'onde de choc massive de l'éruption du volcan Hunga Tonga aujourd'hui, 15 janvier (04 UTC) a fait le tour du monde à 1100 km/h et traversait l'Europe 15 heures plus tard. De nombreuses stations météo enregistrent des changements de pression étonnants de 2 à 3 mbar lors du passage de plusieurs vagues.

( Severe weather EU).

 HTHH- calcul de vitesse de l'ode de choc - Doc. WeatherWatch.co.nz 15.01.2022 / 20h20

HTHH- calcul de vitesse de l'ode de choc - Doc. WeatherWatch.co.nz 15.01.2022 / 20h20

HTHH - l'onde de choc enregistrée en Slovénie (europe) à 17.000 km à vol d'oiseau du site éruptif  - Doc. Severe weather EU 15.01.2022 - un clic pour agrandir

HTHH - l'onde de choc enregistrée en Slovénie (europe) à 17.000 km à vol d'oiseau du site éruptif - Doc. Severe weather EU 15.01.2022 - un clic pour agrandir

Evolution de HTHH d'après les données satellite

Les nouvelles terres crées par l'éruption de décembre 2014- janvier 2015, et qui reliaient les 2 petites îles, ne sont plus visibles sur l'image satellite SkySat / Planet du 15.01.2022. d'après les images radar, les piontes des îles ont été en partie emportées.

Ces nouvelles terres se sont ajoutées en bordure des îles et d'une dépression importante / falaise intractratérique. La masse s'est effondrée, vraisemblablement en générant le tsunami.

 Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - image archives sat. CNES Pleïade 19.01.2015  - un clic pour agrandir

Hunga Tonga-Hunga Ha'apai - image archives sat. CNES Pleïade 19.01.2015 - un clic pour agrandir

 HTHH- image Sentinel-2 bands 4,3,2du 02.01.2022  - un clic pour agrandir

HTHH- image Sentinel-2 bands 4,3,2du 02.01.2022 - un clic pour agrandir

 HTHH - image SkySat / Planet 15.01.2022 / 2h25 UTC

HTHH - image SkySat / Planet 15.01.2022 / 2h25 UTC

HTHH - images radar Sentinel entre le 11.12.2021 et le 16.01.2022 à 6h - via Dr. Janine Krippner - un clic pour agrandir

HTHH - images radar Sentinel entre le 11.12.2021 et le 16.01.2022 à 6h - via Dr. Janine Krippner - un clic pour agrandir

Une carte, créée avec les données d'avril 2016 du R/V Falkor, par le Global volcanism Program, montrait les détails de l'ensemble de l'édifice volcanique. Mesuré sur cette superposition rapide de Google Earth, le diamètre du bord de la caldeira est d'environ 6 km. Les éruptions récentes ont eu lieu sur les côtés N et NE. L'astérisque rouge correspond à l'évent 2009.

Une carte, créée avec les données d'avril 2016 du R/V Falkor, par le Global volcanism Program, montrait les détails de l'ensemble de l'édifice volcanique. Mesuré sur cette superposition rapide de Google Earth, le diamètre du bord de la caldeira est d'environ 6 km. Les éruptions récentes ont eu lieu sur les côtés N et NE. L'astérisque rouge correspond à l'évent 2009. - Doc. GVP 15.01.2022 - un clic pour agrandir

Une carte, créée avec les données d'avril 2016 du R/V Falkor, par le Global volcanism Program, montrait les détails de l'ensemble de l'édifice volcanique. Mesuré sur cette superposition rapide de Google Earth, le diamètre du bord de la caldeira est d'environ 6 km. Les éruptions récentes ont eu lieu sur les côtés N et NE. L'astérisque rouge correspond à l'évent 2009. - Doc. GVP 15.01.2022 - un clic pour agrandir

Contexte tectonique de l'éruption :

Les Tonga se trouvent au-dessus de la zone de subduction Tonga-Kermadec, où la plaque du Pacifique s'enfonce sous la plaque australienne.
Dans ce cas, la fonte est due à l'ajout d'eau, un peu comme la façon dont l'ajout de sel peut faire fondre la glace. (Dr. Judith Hubbard)

Comment l'eau entre-t-elle dans la subduction ? Eh bien, la plaque de subduction (la plaque du Pacifique dans ce cas) est sous la mer depuis des dizaines de millions d'années et est donc trempée comme une éponge.
Lors de la subduction, la plaque chauffe progressivement, libérant finalement des molécules d'eau dans le coin du manteau dominant, qui est chaud mais essentiellement sec et pratiquement solide. Avec l'ajout de H2O (et/ou de CO2), cela change, et donc un magma riche en eau se forme, ce qui est typique des volcans de la zone de subduction. (commentaire de Boris Behncke, volcanologue INGV)

 

Arc Tonga- Kermadec et Ha'apai group - Doc. NSF - un clic pour agrandir
Arc Tonga- Kermadec et Ha'apai group - Doc. NSF - un clic pour agrandir

Arc Tonga- Kermadec et Ha'apai group - Doc. NSF - un clic pour agrandir

 Tectonique de l'arc Tonga Kermadec - Subduction - Dr. Judith Hubbard / 15.01.2022

Tectonique de l'arc Tonga Kermadec - Subduction - Dr. Judith Hubbard / 15.01.2022

Sources :

- Dr Judith Hubbard, Dr Janine Krippner,  Boris Behncke

- Berrocoso, M., Torrecillas, C., Jigena, B., & Fernandez-Ros, A. (2012). Determination of geomorphological and volumetric variations in the 1970 land volcanic craters area (Deception Island, Antarctica) from 1968 using historical and current maps, remote sensing and GNSS. Antarctic Science, 24(04), 367– 376. https://doi.org/10.1017/S0954102012000193

- Bulletin of the Global Volcanism Network (2015). BVGN, vol. 40, no. 1 (January 2015). http://volcano.si.edu/showreport.cfm?doi=10.5479/si.GVP.BGVN201501-243040

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - image of the developing plume from 01.15.2022 / 2 p.m. - Doc. Geogin - one click to enlarge

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - image of the developing plume from 01.15.2022 / 2 p.m. - Doc. Geogin - one click to enlarge

Observations from satellite images captured of the eruption at Hunga Tonga- Hunga Ha'apai between 5:00 a.m. on 01/15/2022 and 12:40 p.m. on 01/15/2022 are as follows:
The volcanic eruption is continuing, with ash emitted and detected at 7:20 a.m. this morning. This ash plume was due to an eruption that lasted 10-15 minutes and was drifting downwind to the east of Hunga.

Incredible images from the Himawari meso sector have seen multiple shock waves propagating through what was recently subtropical storm Cody. the speed of propagation of the shock wave is around 500 to 600 mph / 800-960 km / h. (https://twitter.com/i/status/1482231875049512960)

All domestic flights in Tonga have been canceled for today, Saturday, due to the active volcano, located 65 km north of the capital.

No other eruption has been detected since then.

TGS reported this morning that observations from satellite images between 5:10 p.m. and 11:30 p.m. had shown the eruption to be ongoing, with a sustained 5 km-wide plume of ash, steam and gas rising to an altitude of 18 to 20 km above sea level.

The plume extended radially out to a radius of 240 km from the volcano, passing over the Tongatapu, 'Eua, Ha'apai and Vava'u groups. At 10:30 p.m., the plume had descended to an altitude of 18 km above sea level.

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - Tsunami warning 15.01.2022 / 6:35 p.m. - Doc. Mineral resources department - one click to enlargeHunga Tonga- Hunga Ha'apai - Tsunami warning 15.01.2022 / 6:35 p.m. - Doc. Mineral resources department - one click to enlarge

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - Tsunami warning 15.01.2022 / 6:35 p.m. - Doc. Mineral resources department - one click to enlarge

Coastal water turbulence caused by the eruption is expected to have ceased for all shores of Ha'apai and Tongatapu islands. The public is advised to watch the currents before entering the water.

At 10:00 a.m. this Saturday morning, the National Tsunami Warning Center canceled the marine tsunami warning for Tongatapu, Ha'apai and southern Tonga. Based on observation data recorded by the Nuku'alofa tide gauge, he said the sea level condition has returned to normal. The sea level fluctuation recorded in the Nuku'alofa tide gauge was less than 10 cm for the past six hours (until 10 a.m. Saturday).

Apart from Tonga, the impact of the tsunami has been confirmed in Fiji (Vanualevu) which is now under an official tsunami warning. The NWS Pacific Tsunami Warning Center has issued a warning to American Samoa, saying sightings are higher than forecast.

The trans-Pacific tsunami warning is maintained.


Owners of rainwater harvesting systems throughout Tonga are advised to check your roofs for ash fall before reconnecting your gutter systems. Please clean up if ash fallout is evident.
For resident locations where the acrid smell of sulfur or ammonia is felt, use breathing masks if helpful.

 

 

Sources :

- Tonga Geological Services, Government of Tonga. publié à 13h45, le 15/1/2022.
 - Mineral resources department
- Matangi Tonga

 

Ash emissions seen from the north crater of Mount Cerberus on Semisopochnoi Island, taken from the CETU webcam, January 13, 2022. / 14h45 HST -  Doc.AVO

Ash emissions seen from the north crater of Mount Cerberus on Semisopochnoi Island, taken from the CETU webcam, January 13, 2022. / 14h45 HST - Doc.AVO

The eruption of the Semisopochnoi volcano continues. Small explosions producing low-level ash clouds from the northern crater of Mount Cerberus on Semisopochnoi Island have occurred intermittently throughout the past week.

These explosions were detected by local seismic and infrasound sensors. When weather conditions permitted, small ash emissions were observed in web camera images. For most of the week, these low-level broadcasts could not be seen on satellite views.

However, an ash plume drifting south could be seen by satellite on Thursday January 13 at an altitude of around 1,500 meters above sea level. (picture above)

 

Small explosions that produce minor ash deposits near the active north crater of Mount Cerberus, and ash clouds generally less than 3,000 meters above sea level have characterized recent activity and show no signs of slowing down.

The Semisopochnoi is monitored by local seismic and infrasound sensors, satellite data, web cameras, and remote infrasound and lightning networks.

Current volcanic alert level: Watch
Current Aviation Color Code: Orange

 

Source: AVO-USGS

Piton de La Fournaise - Evolution of the RSAM (indicator of a surface lava emission) between 21/12/2021 22:00 local time (18:00 UT) and 15/01/2022 10:40 local time (6:40 UT) on the FOR seismological station located at the Château Fort crater (© OVPF/IPGP).

Piton de La Fournaise - Evolution of the RSAM (indicator of a surface lava emission) between 21/12/2021 22:00 local time (18:00 UT) and 15/01/2022 10:40 local time (6:40 UT) on the FOR seismological station located at the Château Fort crater (© OVPF/IPGP).

The eruption of Piton de La Fournaise, which began on 12/22/2021 around 3:30 a.m. local time, continues. Over the last 24 hours, the amplitude of the tremor has been decreasing for about thirty hours.

Fluctuations in the amplitude of the tremor are partly related to the level of the lava lake which varies according to the mode of degassing, the erosion of the eruptive conduit and the sporadic openings of the tunnels which allow emptying of the cone. The openings in the tunnels generate a drop in pressure at the level of the cone and within the tunnels, and lead to a drop in the amplitude of the tremor. This decrease in the amplitude of the tremor was accompanied by the appearance of numerous resurgences and a persistent flow within the lava field.

Piton de La Fournaise - the flows towards the rampart of the enclosure on 15.01.2022 / 01:51 UT - Webcam Piton de Bert 4 / OVPF - one click to enlarge

Piton de La Fournaise - the flows towards the rampart of the enclosure on 15.01.2022 / 01:51 UT - Webcam Piton de Bert 4 / OVPF - one click to enlarge

Piton de La Fournaise - note the impact of previous overflows on the top of the cone - Piton de Bert 2 webcam - 2022.01.15 / 03:46 UT / OVPF -  one click to enlarge

Piton de La Fournaise - note the impact of previous overflows on the top of the cone - Piton de Bert 2 webcam - 2022.01.15 / 03:46 UT / OVPF - one click to enlarge

The observations made show that the lava projections at the level of the cone above the cone have almost disappeared (we can however see the traces). In addition, no overflow from the lava lake has been reported in the past 24 hours.

The front of the last flow arm set up along the southern rampart of the Enclos Fouqué for several days is progressing only very slowly given the relatively low slopes in the sector.

 

Over the last 24 hours:

- The surface deformations always show a deflation at the level of the summit zone, linked to the emptying of the magma reservoir located under the summit (at about 2-2.5 km depth) feeding the eruptive site.

- 55 volcano-tectonic earthquakes, of low magnitude (<1), were recorded under the summit. This seismicity is linked to the emptying of the magma reservoir located under the summit, weakening its roof.

- Due to temporary improvements in meteorological conditions at the eruptive site, a series of lava flow estimates have been made over the past 24 hours by satellite method with the HOTVOLC platform (OPGC - Clermont Auvergne University). The flows could be estimated between 3 and 68 m3 /s. The dispersion of these measurements as well as the very high measured value (68 m3/s) do not reflect the real flow of lava and must be attributed to the method used (die from the IR radiation of the flow which increases when the liquid lava reappears on the surface of the lava field) as well as the events observed yesterday: emptying of the lava lake and a large number of associated resurgences throughout the lava field.

Alert level: Alert 2-1 (eruption in the Enclosure)

 

Source: OVPF

Find all the information relating to the activity of Piton de la Fournaise on the various OVPF-IPGP media: - the website: ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf - the Twitter account: twitter. com/obsfournaise - the Facebook account: facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise

Sangay - Visual and thermal images of the southeastern and northern flanks. The presence and location of the central and western vents are clearly observed by their thermal anomalies in B and C (red-yellow colors on the upper part of the summit), as well as the lava flow emplaced in this ravine (reddish anomaly elongated). On the other hand, in E we observe the anomaly corresponding to the lava flow located in the northern ravine. - Doctor. IGEPN / 14.01.2022 - - one click to enlarge

Sangay - Visual and thermal images of the southeastern and northern flanks. The presence and location of the central and western vents are clearly observed by their thermal anomalies in B and C (red-yellow colors on the upper part of the summit), as well as the lava flow emplaced in this ravine (reddish anomaly elongated). On the other hand, in E we observe the anomaly corresponding to the lava flow located in the northern ravine. - Doctor. IGEPN / 14.01.2022 - - one click to enlarge

Thanks to the coordination of the National Risk and Emergency Management Service (SNGRE) and the logistical support of the Aeronautical Group of the Army N ° 45 PICHINCHA, technicians from the IG-EPN, carried out overflights at the volcano Sangay on Monday, December 27, 2021 from the city of Macas, province of Morona Santiago in order to carry out visual, thermal and gaseous monitoring works, as well as the technical maintenance of the multiparametric monitoring station (SAGA).

As a result, the presence of 3 active vents and two lava flows descending on these two flanks has been confirmed. The referenced vents correspond to the central vent with Strombolian activity and lava flow towards the southeast ravine & to the northern vent with gas emissions and lava flow towards the northern ravine.

Thanks to the preliminary analysis of the thermal images, it was possible to measure maximum apparent temperatures (TMA) of up to 645°C, determined at the level of the central vent; The western and northern vents had values ​​of 410 and 515°C respectively.

Additionally, active lava flows emplaced in the southeast and north gullies have been observed to reach lengths of 540 and 370 m, respectively, and have TMAs of 580 and 450°C.

 

The eruptive activity of Sangay in recent years has profoundly changed its morphology. The changes observed have been present mainly on the summit, the southeastern flank, and currently also on the northern flank.

At the time of publication of this report on January 14, 2022, the activity levels of the Sangay volcano are considered to be :

- high with an upward trend internally, and

- high with an upward trend in superficial.

 

Source: IGEPN

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - image du panache en développement du15.01.2022 / 14h - Doc. Geogin - un clic pour agrandir

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - image du panache en développement du15.01.2022 / 14h - Doc. Geogin - un clic pour agrandir

Les observations des images satellites capturées de l'éruption à Hunga Tonga- Hunga Ha'apai entre 5h00 le 15/01/2022 et 12h40 le 15/01/2022 sont les suivantes :
L'éruption volcanique se poursuit, avec des cendres émises et détectées à 7h20 ce matin. Ce panache de cendres était dû à une éruption qui a duré 10 à 15 minutes et dérivait sous le vent vers l'est de Hunga.

Des images incroyables du secteur méso Himawari ont permis d'observer de multiples ondes de choc se propageant à travers ce qui était récemment la tempête subtropicale Cody. la vitesse de propagation de l'onde de choc est aux alentours de 500 à 600 mph / 800-960 kmh. (https://twitter.com/i/status/1482231875049512960)

Tous les vols intérieurs aux Tonga ont été annulés pour aujourd'hui, samedi, en raison du volcan actif, situé à 65 km au nord de la capitale.

Aucune autre éruption n'a été détectée depuis lors.

TGS a rapporté ce matin que les observations des images satellites entre 17h10 et 23h30 avaient montrées que l'éruption est continue, avec un panache maintenu à 5 km de large de cendres, de vapeur et de gaz s'élevant à une altitude de 18 à 20 km au-dessus du niveau de la mer.

Le panache s'étendait radialement jusqu'à un rayon de 240 km du volcan, passant au-dessus des groupes Tongatapu, 'Eua, Ha'apai et Vava'u. A 22h30, le panache était descendu à une altitude de 18 km au-dessus du niveau de la mer. 

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai  -  Avis de tsunami 15.01.2022 / 18h35 - Doc. Mineral resources department - un clic pour agrandirHunga Tonga- Hunga Ha'apai  -  Avis de tsunami 15.01.2022 / 18h35 - Doc. Mineral resources department - un clic pour agrandir

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - Avis de tsunami 15.01.2022 / 18h35 - Doc. Mineral resources department - un clic pour agrandir

On s'attend à ce que la turbulence des eaux côtières causée par l'éruption ait cessé pour toutes les rives des îles Ha'apai et Tongatapu. Il est conseillé au public d'observer les courants avant d'entrer dans l'eau.

A 10h00 ce matin samedi, le Centre national d'alerte aux tsunamis a annulé l'alerte marine au tsunami pour Tongatapu, Ha'apai et le sud des Tonga. Sur la base des données d'observation enregistrées par le marégraphe de Nuku'alofa, il a indiqué que l'état du niveau de la mer est revenu à la normale. La fluctuation du niveau de la mer enregistrée dans le marégraphe de Nuku'alofa était inférieure à 10 cm au cours des six dernières heures (jusqu'à 10h samedi).

En dehors des Tonga, l'impact du tsunami a été confirmé sur les Fidji (Vanualevu) qui sont désormais sous le coup d'une alerte officielle au tsunami. Le NWS Pacific Tsunami Warning Center a émis un avertissement aux Samoa américaines, indiquant que les observations sont supérieures aux prévisions.

L'alerte aux tsunamis transPacifique est maintenue.


Il est conseillé aux propriétaires de systèmes de collecte des eaux de pluie dans toutes les Tonga de vérifier les chutes de cendres sur vos toits avant de reconnecter vos systèmes de gouttières. Veuillez nettoyer si des chutes de cendres sont évidentes.
Pour les emplacements de résidents où l'odeur âcre de soufre ou d'ammoniac est ressentie, utilisez des masques respiratoires si cela est utile.

 

Sources :

- Tonga Geological Services, Government of Tonga. publié à 13h45, le 15/1/2022. - Mineral resources department

- Matangi Tonga

Émissions de cendres vues du cratère nord du mont Cerberus sur l'île Semisopochnoi, prises depuis la webcam du CETU, le 13 janvier 2022. - Doc .AVO

Émissions de cendres vues du cratère nord du mont Cerberus sur l'île Semisopochnoi, prises depuis la webcam du CETU, le 13 janvier 2022. - Doc .AVO

L'éruption du volcan Semisopochnoi se poursuit. De petites explosions produisant des nuages ​​de cendres de bas niveau depuis le cratère nord du mont Cerberus sur l'île Semisopochnoi se sont produites par intermittence tout au long de la semaine dernière.

Ces explosions ont été détectées par des capteurs sismiques et infrasonores locaux. Lorsque les conditions météorologiques le permettaient, de petites émissions de cendres ont été observées sur les images des caméras Web. Pendant la majeure partie de la semaine, ces émissions de faible niveau n'ont pas pu être vues sur les vues satellites.

Cependant, un panache de cendres dérivant vers le sud a pu être vu par satellite le jeudi 13 janvier à une altitude d'environ 1.500 mètres au-dessus du niveau de la mer.(photo ci-dessus)

 

De petites explosions qui produisent des dépôts de cendres mineurs à proximité du cratère nord actif du mont Cerberus, et des nuages ​​​​de cendres généralement à moins de 3.000 mtres au-dessus du niveau de la mer ont caractérisé l'activité récente et ne montrent aucun signe de ralentissement.

Le Semisopochnoi est surveillé par des capteurs sismiques et infrasons locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux d'infrasons et de foudre à distance.

Niveau d'alerte volcanique actuel : Watch
Code couleur actuel de l'aviation : Orange

 

Source : AVO-USGS

Piton de La Fournaise - Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 15/01/2022 10h40 heure locale (6h40 heure TU) sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort (© OVPF/IPGP).

Piton de La Fournaise - Évolution du RSAM (indicateur d’une émission de lave en surface) entre le 21/12/2021 22h00 heure locale (18h00 heure TU) et le 15/01/2022 10h40 heure locale (6h40 heure TU) sur la station sismologique FOR située au niveau du cratère Château Fort (© OVPF/IPGP).

L’éruption du Piton de La Fournaise, débutée le 22/12/2021 aux alentours de 3h30 heure locale, se poursuit. Sur les dernières 24h, l’amplitude du trémor est en diminution depuis une trentaine d’heures .

Les fluctuations dans l’amplitude du trémor sont liées en partie au niveau du lac de lave qui varie en fonction du mode de dégazage, de l’érosion du conduit éruptif et des ouvertures sporadiques des tunnels qui permettent une vidange du cône. Les ouvertures dans les tunnels génèrent une baisse de pression au niveau du cône et au sein des tunnels, et entraînent une baisse de l’amplitude du trémor. Cette diminution de l’amplitude du trémor s’est accompagnée de l’apparition de nombreuses résurgences et d’une coulée persistante au sein du champ de lave.

Piton de La Fournaise - les coulées en direction du rempart de l'enclos le 15.01.2022 / 01h51 TU - Webcam Piton de Bert 4 / OVPF  - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - les coulées en direction du rempart de l'enclos le 15.01.2022 / 01h51 TU - Webcam Piton de Bert 4 / OVPF - un clic pour agrandir

 Piton de La Fournaise - notez l'impact des débordements précédents sur le haut du cône - webcam Piton de Bert 2 - 15.01.2022 / 03h46 TU / OVPF - - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - notez l'impact des débordements précédents sur le haut du cône - webcam Piton de Bert 2 - 15.01.2022 / 03h46 TU / OVPF - - un clic pour agrandir

Les observations réalisées montrent que les projections de lave au niveau du cône au-dessus du cône ont quasiment disparues (on en voit cependant bien les traces). Par ailleurs, aucun débordement du lac de lave n’a été reporté au cours des 24 dernières heures.

Le front du dernier bras de coulée mis en place le long du rempart sud de l’Enclos Fouqué depuis plusieurs jours ne progresse que très lentement compte tenu des pentes relativement faibles dans le secteur.

 

Sur les dernières 24h :

- Les déformations de surface montrent toujours une déflation au niveau de la zone sommitale, liée à la vidange du réservoir de magma localisée sous le sommet (à environ 2-2,5 km de profondeur) alimentant le site éruptif.

- 55 séismes volcano-tectoniques, de faible magnitude (<1), ont été enregistrés sous le sommet. Cette sismicité est liée à la vidange du réservoir de magma localisée sous le sommet, fragilisant son toit.

- Du fait des améliorations passagères des conditions météorologiques sur le site éruptif, une série d’estimations des débits de lave a pu être faite sur les dernières 24h par méthode satellite avec la plateforme HOTVOLC (OPGC - université Clermont Auvergne). Les débits ont pu être estimés entre 3 et 68 m3 /s. La dispersion de ces mesures ainsi que la très forte valeur mesurée (68 m3/s) ne reflètent pas le débit réel de lave et doivent être attribuées à la méthode utilisée (meure de la radiation IR de la coulée qui augmente lorsque la lave liquide resurgit en surface du champ de lave) ainsi qu’aux évènements observés hier : vidange du lac de lave et grand nombre de résurgences associées sur l’ensemble du champ de lave.

Niveau d’alerte : Alerte 2-1 (éruption dans l’Enclos)

 

Source : OVPF

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l’OVPF-IPGP : - le site internet : ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf - le compte Twitter : twitter.com/obsfournaise - le compte Facebook : facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise

Sangay - Images visuelles et thermiques des flancs sud-est et nord. La présence et l'emplacement des évents central et ouest sont clairement observés par leurs anomalies thermiques en B et C (couleurs rouge-jaune sur la partie supérieure du sommet), ainsi que la coulée de lave mise en place dans ce ravin (anomalie rougeâtre allongée) . Par contre, en E on observe l'anomalie correspondant à la coulée de lave située dans le ravin nord. - Doc. IGEPN / 14.01.2022 - - un clic pour agrandir

Sangay - Images visuelles et thermiques des flancs sud-est et nord. La présence et l'emplacement des évents central et ouest sont clairement observés par leurs anomalies thermiques en B et C (couleurs rouge-jaune sur la partie supérieure du sommet), ainsi que la coulée de lave mise en place dans ce ravin (anomalie rougeâtre allongée) . Par contre, en E on observe l'anomalie correspondant à la coulée de lave située dans le ravin nord. - Doc. IGEPN / 14.01.2022 - - un clic pour agrandir

Grâce à la coordination du Service National de Gestion des Risques et des Urgences (SNGRE) et à l'appui logistique du Groupement Aéronautique de l'Armée N°45 PICHINCHA, des techniciens de l'IG-EPN, ont effectué des survols au volcan Sangay le lundi 27 décembre 2021 depuis la ville de Macas, province de Morona Santiago afin de réaliser des travaux de surveillance visuelle, thermique et gazeuse, ainsi que la maintenance technique de la station de surveillance multiparamétrique (SAGA).

 

En conséquence, la présence de 3 évents actifs et de deux coulées de lave qui descendent sur ces deux flancs a été confirmée. Les évents référencés correspondent à l' évent central avec activité strombolienne et coulée de lave vers le ravin sud-est  & à l'évent nord avec émissions de gaz et coulée de lave vers le ravin nord.

Grâce à l'analyse préliminaire des images thermiques, il a été possible de mesurer des températures maximales apparentes (TMA) allant jusqu'à 645°C, déterminées au niveau de l'évent central; Les évents ouest et nord présentaient respectivement des valeurs de 410 et 515 °C.

De plus, il a été observé que les coulées de lave actives mises en place dans les ravins sud-est et nord atteignent des longueurs de 540 et 370 m, respectivement et ont des TMA de 580 et 450°C.

 

L'activité éruptive du Sangay ces dernières années a profondément modifié sa morphologie. Les changements observés ont été présents principalement sur le sommet, le flanc sud-est, et actuellement aussi sur le flanc nord.

Au moment de la publication de ce rapport le 14 janvier 2022, les niveaux d'activité du volcan Sangay sont considérés comme

-  élevé avec une tendance à la hausse en interne, et

-  élevé avec une tendance à la hausse en superficiel.

 

Source : IGEPN

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - eruption from 7:20 am local on 14.01.2022 - via Sky alert

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - eruption from 7:20 am local on 14.01.2022 - via Sky alert

A volcanic plume of ash, steam and gas was observed on January 14, 2022 at Hunga Tonga-Hunga Ha'apai by the Himawari 8 satellite, at a height varying between 5-20 km asl at 4:20 a.m. and 6:20 a.m. The eruption is announced imminent.

During this day, there were strong explosions of the Hunga Tonga-Hunga Haʻapi volcano, starting at 7:20 a.m. local time, with eruptive columns up to 18 km a.s.l. and small tsunamis. The local government has issued a tsunami warning (local only) due to continuous sea level variations.

Lots of ice and SO2, ash is hard to detect with usual methods in the plume. The cloud top temperature reaches 182 K (-91°C), indicating a probably stratospheric altitude (> 16.5 km asl).

 

Update by Tonga Geological services

The eruption is continuous, maintaining a 5km wide column plume  of ash, steam and gas rising to altitude 18-20km above sea level. The plume expands radially up to a radius of 240km from the volcano, passing over Tongatapu, ‘Eua, Ha’apai and Vava’u group. At 10:30 PM the plume had declined to altitude 18km above sea level.


Ashfall was reported in Mango and Fonoi Islands of Ha’apai to impact the rainwater tanks. Sometimes volcanic ash in the atmosphere is not visible but stinging on the eyes or irritation are signs.

 

Sources: Tonga geological service, Sky alert, A.Prata

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - strong SO2 signal at a distance of  199.6km to HungaTonga with 24.24DU of SO2 at an altitude of ~6km. Estimated mass within 300km:  47.9ktons.  - Doc. Tropomi 14.01.2022 /DLR/BIRA/ESA

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - strong SO2 signal at a distance of 199.6km to HungaTonga with 24.24DU of SO2 at an altitude of ~6km. Estimated mass within 300km: 47.9ktons. - Doc. Tropomi 14.01.2022 /DLR/BIRA/ESA

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - eruptive plume from 14.01.2022 / 05:50 UTC / data courtesy of JMA, processed with SatPy - via A.Prata.

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - eruptive plume from 14.01.2022 / 05:50 UTC / data courtesy of JMA, processed with SatPy - via A.Prata.

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - 14.01.2022 / 05:12pm - Tonga Geological service - one click to enlarge

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - 14.01.2022 / 05:12pm - Tonga Geological service - one click to enlarge

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - 14.01.2022 / 06:16pm - Tonga Geological service - one click to enlarge

Hunga Tonga- Hunga Ha'apai - 14.01.2022 / 06:16pm - Tonga Geological service - one click to enlarge

The eruption started on 12/22/2021 around 3:30 a.m. local time at Piton de La Fournaise continues. Over the last 24 hours, the amplitude of the tremor is relatively stable, with a slight decrease over the last 6 hours.

Fluctuations in the amplitude of the tremor are partly related to the level of the lava lake which varies according to the mode of degassing, the erosion of the eruptive conduit and the sporadic openings of the tunnels which allow emptying of the cone. The openings in the tunnels generate a drop in pressure at the level of the cone and within the tunnels, and consequently a drop in the amplitude of the tremor.

Piton de La Fournaise: Evolution of the RSAM (indicator of surface lava emission) over the last 24 hours on the FOR seismological station located at the level of the Château Fort crater (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise: Evolution of the RSAM (indicator of surface lava emission) over the last 24 hours on the FOR seismological station located at the level of the Château Fort crater (© OVPF/IPGP)

Bad weather conditions persist at the eruptive site. However this morning a relatively high cloud ceiling allowed some observations. These show that the lava projections at the level of the cone are still present and occasionally exceed the height of the cone. Regular overflows of the lava lake are observed as well as numerous resurgences of lava flows at the roof of the field in lava tunnels downstream of the cone.

The front of the last flow arm set up along the southern rampart of the Enclos Fouqué for several days is progressing only very slowly given the relatively low slopes in the sector.

Over the last 24 hours:

- The surface deformations always show a deflation at the level of the summit zone, linked to the emptying of the magma reservoir located under the summit (about 2-2.5 km deep) feeding the eruptive site.

- 33 volcano-tectonic earthquakes, of low magnitude (<1), were recorded under the summit. This seismicity is linked to the emptying of the magma reservoir located under the summit, weakening its roof.

- Due to the very bad weather conditions on the eruptive site, only one estimate of the lava flows could be made over the last 24 hours by satellite method with the HOTVOLC platform (OPGC - Clermont Auvergne University) (the acquisitions being made every 15 minutes). This flow was estimated at 4 m/ s.

Alert level: Alert 2-1 (eruption in the Enclosure)

 

Source: OVPF

Find all the information relating to the activity of Piton de la Fournaise on the various OVPF-IPGP media: - the website: ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf - the Twitter account: twitter. com/obsfournaise - the Facebook account: facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise

Piton de La Fournaise - active cone on 14.01.2022 / 05:47 UT - Webcam Piton de Bert 1 - OVPF

Piton de La Fournaise - active cone on 14.01.2022 / 05:47 UT - Webcam Piton de Bert 1 - OVPF

Very weak gas emissions, in a southwesterly direction, were observed thanks to satellite images at the Wolf volcano / Galapagos.

The MIROVA satellite system reported 1 extreme thermal alert (11728 MW), 2 very high (7571 and 8791 MW) and 1 high (200 MW) and FIRMS reported more than 100 thermal alerts in Wolf, in the last 24 hours.

On the satellite images, we observe that the thermal anomalies are gradually weakening.
However, although unlikely, new pulses of lava flow emission are not excluded.

 

Source: IGEPN

Wolf - Galapagos - GOES-16 satellite image 13.01.2022 / 15:00 UTC (TL GALÁPAGOS=UTC-6) - Doc. NOAA / IGEPN

Wolf - Galapagos - GOES-16 satellite image 13.01.2022 / 15:00 UTC (TL GALÁPAGOS=UTC-6) - Doc. NOAA / IGEPN

Wolf - Thermal anomalies on 14.01.2022 / 03:55 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Wolf - Thermal anomalies on 14.01.2022 / 03:55 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

The Mauna Loa volcano is not erupting.

Seismicity rates remain slightly elevated above long-term background levels, but have not changed significantly over the past week, characterized by approximately 45 low-magnitude earthquakes (below M2.5 ) under the top and upper flanks.

Other Mauna Loa monitoring data streams (ground deformation, gas concentrations, visual appearance in webcams) show no significant changes.

 

Source: HVO-USGS

Mauna Loa - HVO-USGS photo archive 2019

Mauna Loa - HVO-USGS photo archive 2019

Lire la suite

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog