Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Après une longue période de gros temps où le brouillard et les nuages ​​bas ont empêché la photographie aérienne au-dessus des sites d'éruption de Fagradalsfjall, de nouvelles mesures ont finalement été obtenues le 9 septembre (transmis le 13 septembre). Les mesures montrent que la coulée de lave moyenne sur les 32 derniers jours est de 8,5 m³ / s. L' éruption assez puissante était active environ la moitié du temps. Le débit moyen au moment de l'éruption aurait donc pu être environ deux fois plus important.

La lave émise a un volume de 143 millions de mètres cubes et la superficie couverte de 4,6 kilomètres carrés. Au cours du mois qui a suivi la dernière enquête, de la lave a coulé dans la partie ouest de Meradalur, Syðri Meradalur et la partie nord de Geldingadalur et Nátthaga. La zone a très peu augmenté, car la lave coule principalement à la surface, et n'a pas atteint le bord du champ préexistant.

 Fagradalsfjall - paramètres au 09.09.2021 (mis en ligne le 13.09) -  Doc.Jardvis

Fagradalsfjall - paramètres au 09.09.2021 (mis en ligne le 13.09) - Doc.Jardvis

Fagradalsfjall -  évolution du trémor du 06.09 au 14.09.2021 - Doc. Hraun.vedur.is - un clic pour agrandir
Fagradalsfjall -  évolution du trémor du 06.09 au 14.09.2021 - Doc. Hraun.vedur.is - un clic pour agrandir

Fagradalsfjall - évolution du trémor du 06.09 au 14.09.2021 - Doc. Hraun.vedur.is - un clic pour agrandir

Ces résultats devront être réévalués, car de bonnes indications existent pour dire que l'éruption ne s'est pas arrêtée pendant cette pause de 8,5 jours. Cependant, il est évident que le canal d'éruption jusqu'au cratère #5 s'est obstrué et ce barrage a empêché le magma de s'y écouler. Cela a également empêché la formation et l'écoulement de grosses bulles de gaz et, par conséquent, les perturbations visuelles étaient similaires.

Mais de faibles impulsions de turbulence, un écoulement constant de gaz du cratère, un magma rougeoyant dans le ciel au-dessus des canaux internes de la lave et aux bords de la lave à Geldingadalur montrent que le magma remontait à travers le canal d'éruption jusqu'à la surface pendant cette rupture d'activité de surface.

Les "sources chaudes de magma" se sont formées à plusieurs endroits dans le champ de lave à l'ouest de Geldingadalur (photos sur ce lien). Cette éruption de lave n'est évidemment pas le résultat de l'activité de surface qui se trouvait dans le cratère à cette époque, car les champs de lave sont séparés et une partie de la lave qui s'est formée autour de cette "source chaude de magma" s'est écoulée à l'est.

Du magma a coulé et s'est accumulé à Geldingadalur au cours des 8 à 9 derniers jours. Hier, la pression interne dans cet étang était suffisamment élevée pour se frayer un chemin à travers la croûte de lave, pour former les "sources chaudes de magma"

 

Sources : Jardvis & icelandmonitor.mbl.is

 Askja - trémor au 14.09.2021 - Doc. Hraun.vedur.is

Askja - trémor au 14.09.2021 - Doc. Hraun.vedur.is

Þorvaldur Þórðarson, un volcanologue, dit qu'il est assez clair qu'Askja s'est progressivement préparé à l'éruption ces dernières années. Dans ce contexte, il mentionne que la glace sur Öskjuvatn a fondu en 2012 en raison de l'augmentation de l'activité thermique au fond du lac. Une augmentation du flux de chaleur a été observée dans la plomberie sous-jacente, ce qui signifie que le magma peut se déplacer dans le système. Le glissement de terrain de 2014 qui est tombé de Suðurbotnar jusqu'à Öskjuvatn et a provoqué un grand raz de marée fait également partie de cette montée en puissance.

"Il y a donc des signes dans l'air depuis près de neuf ans que quelque chose va se passer à Askja", dit-il.Lorsqu'on lui a demandé comment une éruption pouvait être attendue à Askja, Þorvaldur mentionne une éruption explosive comme possibilité. De telles éruptions se produisent lorsque le magma chaud entre en contact avec de l'eau ; le refroidissement le transforme en cendres avant qu'il ne s'élève du sol. Si les cendres remontent à la surface, elles peuvent parcourir de longues distances, comme cela s'est produit lors de l'éruption d'Askja en 1875, mais les cendres se sont ensuite propagées à Fljótsdalshérað et Austfjörður, de Borgarfjörður au sud jusqu'à Fáskrúðsfjörður.

 

Source : Frettabladid.is

Sabancaya - rapport de l'IGPeru pour la semaine du 6 au 12.09.2021

Sabancaya - rapport de l'IGPeru pour la semaine du 6 au 12.09.2021

Au cours de la semaine du 6 au 12 septembre, l'activité éruptive du Sabancaya s'est maintenue à un niveau modéré, avec une moyenne de 31 explosions par jour,accompagnées de panaches de gaz et cendres jusqu'à 4.000 mètres au dessus du sommet.

L'IGP a comptabilisé et analysé 1.326 séismes d'origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques internes. Les séismes VT se sont produits principalement au nord et nord*est du volcan , de magnitude entre M2,5 et M3,5.

La déformation ne montre pas d'anomalies significatives. Six anomalies thermiques ont été détectées par Mirova, d'une valeur max. de 56 MW, associées à la présence d'un corps de lave à la superficie du cratère .

L'alerte volcanique reste à Naranja, avec une zone inaccessible de 12 km de rayon autour du cratère

 

Source : IGP

 La Palma - la massif de la Cumbre Vieja est à l'avant-plan - photo archives Sergio Socorro 10.2017  via InVolcan

La Palma - la massif de la Cumbre Vieja est à l'avant-plan - photo archives Sergio Socorro 10.2017 via InVolcan

Ces dernières années, le volcan Cumbre Vieja / La Palma - archipel des Canaries- a connu 10 essaims sismiques : 1 en 2017, 1 en 2018, 5 en 2020 et 3 en 2021, dont celui qui a débuté samedi dernier 11 septembre.

Ce dernier essaim qui a débuté à 04h18 (heure des Canaries) le 11 septembre 2021, compte actuellement plus de 400 séismes situés sous Cumbre Vieja à des profondeurs d'environ 12 km (selon l'I.G.N., les hypocentres sont situés entre 8 et 11 km de profondeur). La profondeur des essaims sismiques précédents oscillait entre 20 et 30 km.

La magnitude des tremblements de terre a augmenté au cours des dernières heures avec 10 tremblements de terre de magnitude 3 mbLg ou plus, la magnitude la plus élevée étant de 3,4 mbLg qui a été enregistré à 23:46:55 UTC le 12 septembre avec l'épicentre au nord de Fuencaliente.

Le programme de surveillance géochimique pour la surveillance volcanique sur La Palma nous a permis de détecter en 2020 (16/09/2020), la valeur d'émission d'hélium-3 la plus élevée observée sur La Palma au cours des 30 dernières années, et postérieurement à cette détection, l'observatoire a enregistré le plus grand nombre d'essaims sismiques à La Palma depuis 2017 (7 sur un total de 10).

 LaPalma  - Essaim sismique au 13.09.2021 - Doc. IGN

LaPalma - Essaim sismique au 13.09.2021 - Doc. IGN

 La Palma - sismogramme du 13.09.2021 / 06h07 - Doc. IGN

La Palma - sismogramme du 13.09.2021 / 06h07 - Doc. IGN

Sans aucun doute, l'essaim sismique actuel représente un changement significatif dans l'activité du volcan Cumbre Vieja et est lié à un processus d'intrusion magmatique dans la croûte intérieure de l'île de La Palma.

La direction du PEVOLCA recommande de faire passer la Cumbre Vieja du vert au JAUNE, et n'exclue pas une intensification de la sismicité ressentie dans les jours prochains, en fonction de l'évolution de l'activité

 

Sources : Instituto Volcanológico de Canarias & I.G.N.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity

The volcanic area of ​​Fagradalsfjall was closed on September 12 for security reasons, due to bad weather conditions in the area. (Lögreglan á Suðurnesjum / Police duSuðurnes)

Despite these poor conditions, the tremor shows continued activity.

Police roadblock on the road to the eruptive site - Police du Suðurnes 12.09.2021

Police roadblock on the road to the eruptive site - Police du Suðurnes 12.09.2021

Fagradalsfjall - tremor on 13.09.2021 - Doc. Hraun.vedur.is

Fagradalsfjall - tremor on 13.09.2021 - Doc. Hraun.vedur.is

The awakening of the volcano - Fagradalsfjall 11.09.2021 - video Jakob Vegerfors / https://youtu.be/gi-5y5u4IJ8

But the Reykjanes Peninsula isn't the only part of Iceland where there's activity. Seven volcanic systems in Iceland are now on the rise, according to geophysicist Páll Einarsson.

The most active systems: Grímsvötn and Hekla, Bárðarbunga, Öræfajökull, and Askja.

"The most improbable must not be forgotten either. These are the Snaefellsnes volcanic systems. It turns out that exactly one of them showed unequivocal signs of increasing activity and that is the Snaefellsnes system. Ljósufjalla ", explains Páll Einarsson. Between Berserkjahraun and Grábrókur, a short distance west of Langavatn. There have been a number of earthquakes since May ... however, an eruption is not expected at this time: "There is a certain rule of thumb though. If a volcano has not entered erupting for a long time, the period leading up to the eruption also seems long. " he added.

 

Sources: Police du Suðurnes, IMO, mbls, RUV.

Taal - Summary of activity on 13.09.2021 - Doc. Phivolcs

Taal - Summary of activity on 13.09.2021 - Doc. Phivolcs

In the past 24 hours, the Taal Volcano Network has recorded 9 volcanic earthquakes, including 4 lasting one to three minutes, 5 low-frequency volcanic earthquakes, and low-level background tremor that has persisted since 7 July 2021. The activity of the main crater was dominated by the rise of hot volcanic fluids in its lake which generated plumes 2,500 meters high which drifted towards the northeast. Sulfur dioxide emissions averaged 5,246 tonnes / day on September 12, 2021. Based on soil deformation parameters from electronic tilt, continuous GPS and InSAR monitoring, Taal Volcano Island started to deflate in April 2021 as the Taal region continues to experience very slow expansion. since 2020.

Alert level 2 (increased unrest) prevails over the Taal volcano.

 

Source: Phivolcs

Haroun Tazieff, born in Warsaw on May 11, 1914 and died in Paris 4ᵉ on February 2, 1998, is an agricultural engineer, geological engineer, mining engineer, volcanologist and writer born Russian then naturalized successively Belgian and finally French - photo Tazieff Center

Haroun Tazieff, born in Warsaw on May 11, 1914 and died in Paris 4ᵉ on February 2, 1998, is an agricultural engineer, geological engineer, mining engineer, volcanologist and writer born Russian then naturalized successively Belgian and finally French - photo Tazieff Center

I send a message disseminated by Frédéric Lavachery, natural son of the famous volcanologist Haroun Tazieff :

 

Four "Haroun Tazieff" associations work on the scientific and cultural heritage of the explorer who paved the way for modern volcanology in the middle of the last century. All the daughters of France Tazieff's desire not to let oblivion bury her husband's work, they need to be supported.

Their coordination is ensured by the oldest of them, the Haroun Tazieff Center for Earth Sciences (CHT) / http://tazieff.fr/edito/, created in 2008 in Arette, in the Pyrénées Atlantiques, an emblematic village from the Tazieff epic. It was formed around Haroun Tazieff's son, Frédéric Lavachery, whom France had asked shortly before his death to help him carry out this project.

The other associations of the project are, in the order of their creation:

- The Pôle Haroun Tazieff en Vivarais-Velay (PHTVV), It took over the educational and research actions of the CHT on the volcanic territory of Haute-Loire and Ardèche.

- The Haroun Tazieff Archives Workshop (AAHT) for the safeguard, inventory and restoration of hundreds of coils shot for 40 years on the active volcanoes of the Globe.

- The Tazieff-Goma International Transdisciplinary Research Unit (URITTAZ-Goma), to train its researchers in Tazieff's work and explore the new horizons of the anthropology of volcanism opened up following the discovery by Frédéric Lavachery, between 2013 and 2015, very probable representations of erupting volcanoes in the prehistoric frescoes of the Chauvet cave, in Ardèche.

 

You can make a strong contribution to the realization of the "general Tazieff project" by disseminating this appeal or joining one or more of the "Tazieff associations" with a single annual subscription of 20 euros. Any payment of contribution greater than 50 euros will make you a "benefactor member" of our associations.

Contact: frederic.lavachery@wanadoo.fr (06 67 11 38 80).

Poster of his film "Les rendez-vous du Diable" - exposition LAVE Liège 2011 - photo archives © Bernard Duyck

Poster of his film "Les rendez-vous du Diable" - exposition LAVE Liège 2011 - photo archives © Bernard Duyck

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

La zone volcanique de Fagradalsfjall a été fermée le 12 septembre pour des raisons de sécurité, à cause des mauvaises conditions météorologiques dans la région. (Lögreglan á Suðurnesjum / Police duSuðurnes)

Malgré ces mauvaises conditions, le trémor montre une poursuite de l'activité.

 Barrage de police sur la route du site éruptif - Police du Suðurnes 12.09.2021

Barrage de police sur la route du site éruptif - Police du Suðurnes 12.09.2021

 Fagradalsfjall - trémor au 13.09.2021 - Doc. Hraun.vedur.is

Fagradalsfjall - trémor au 13.09.2021 - Doc. Hraun.vedur.is

Le réveil du volcan - Fagradalsfjall 11.09.2021 - vidéo Jakob Vegerfors / https://youtu.be/gi-5y5u4IJ8

Mais la péninsule de Reykjanes n'est pas la seule région d'Islande où il y a de l'activité. Sept systèmes volcaniques en Islande sont maintenant à la hausse, selon le géophysicien Páll Einarsson.

Les systèmes les plus actifs : Grímsvötn et Hekla, Bárðarbunga et Öræfajökull, l'Askja. 

" Il ne faut pas non plus oublier les plus improbables. Ce sont les systèmes volcaniques de Snæfellsnes. Il se trouve qu'exactement l'un d'entre eux a montré des signes sans équivoque d'activité croissante et c'est le système de Ljósufjalla", explique Páll Einarsson. Entre Berserkjahraun et Grábrókur, à une courte distance à l'ouest de Langavatn. Il y a eu un certain nombre de tremblements de terre depuis mai... cependant, une éruption n'est pas envisagée pour l'instant : " Il y a une certaine règle de choses malgré tout. Si un volcan n'est pas entré en éruption depuis longtemps, la période précédant l'éruption semble également longue." a-t-il ajouté.

 

Sources : Police du Suðurnes, IMO, mbls, RUV.

Taal - Résumé d'activité au 13.09.2021 - Doc. Phivolcs

Taal - Résumé d'activité au 13.09.2021 - Doc. Phivolcs

Au cours des dernières 24 heures, le Taal Volcano Network a enregistré 9 séismes volcaniques, dont 4 d'une durée d'une à trois minutes, 5 séismes volcaniques à basse fréquence, et du trémor de fond de faible niveau qui persiste depuis le 7 juillet 2021. L'activité du cratère principal a été dominée par la remontée de fluides volcaniques chauds dans son lac qui a généré des panaches de 2.500 mètres de haut qui ont dérivé vers le nord-est. Les émissions de dioxyde de soufre étaient en moyenne de 5.246 tonnes/jour le 12 septembre 2021. Sur la base des paramètres de déformation du sol provenant de l'inclinaison électronique, du GPS continu et de la surveillance InSAR, l'île du volcan Taal a commencé à se dégonfler en avril 2021 tandis que la région de Taal continue de subir une extension très lente. depuis 2020.

Le niveau d'alerte 2 (agitation accrue) prévaut sur le volcan Taal.

 

Source : Phivolcs

Haroun Tazieff, né à Varsovie le 11 mai 1914 et mort à Paris 4ᵉ le 2 février 1998, est un ingénieur agronome, ingénieur géologue, ingénieur des mines, volcanologue et écrivain né russe puis naturalisé successivement belge et pour finir français - photo Centre Tazieff

Haroun Tazieff, né à Varsovie le 11 mai 1914 et mort à Paris 4ᵉ le 2 février 1998, est un ingénieur agronome, ingénieur géologue, ingénieur des mines, volcanologue et écrivain né russe puis naturalisé successivement belge et pour finir français - photo Centre Tazieff

Je transmets un message diffusé par Frédéric Lavachery, fils naturel du célèbre volcanologue Haroun Tazieff :

 

Quatre associations " Haroun Tazieff " travaillent l’héritage scientifique et culturel de l’explorateur qui a ouvert la voie à la volcanologie moderne au milieu du siècle dernier. Toutes filles de la volonté de France Tazieff de ne pas laisser l’oubli ensevelir l’œuvre de son mari, elles ont besoin d’être soutenues.

Leur coordination est assurée par la plus ancienne d’entre elles, le Centre Haroun Tazieff pour les Sciences de la Terre (CHT) / http://tazieff.fr/edito/, créé en 2008 à Arette, en Pyrénées Atlantiques, village emblématique de l’épopée Tazieff. Elle s’est formée autour du fils d’Haroun Tazieff, Frédéric Lavachery, auquel France avait demandé peu avant de mourir de l’aider à réaliser ce projet.

Les autres associations du projet sont, dans l’ordre de leur création :

Le Pôle Haroun Tazieff en Vivarais-Velay (PHTVV), Il a repris les actions pédagogiques et de recherche du CHT sur le territoire volcanique de la Haute-Loire et de l’Ardèche.

L’Atelier d’Archives Haroun Tazieff (AAHT) pour la sauvegarde, l’inventaire et la restauration de centaines de bobines tournées pendant 40 ans sur les volcans actifs du Globe.

L’Unité de Recherche Internationale Transdisciplinaire Tazieff-Goma (URITTAZ-Goma), pour former ses chercheurs à l’œuvre de Tazieff et explorer les nouveaux horizons de l’anthropologie du volcanisme ouverts à la suite de la découverte par Frédéric Lavachery, entre 2013 et 2015, de très probables représentations de volcans en éruptions dans les fresques préhistoriques de la grotte Chauvet, en Ardèche.

 

Vous pouvez contribuer fortement à la réalisation du " projet général Tazieff " en diffusant cet appel ou adhérant à l’une ou à plusieurs des "associations Tazieff " par une cotisation annuelle unique de 20 euros. Tout versement de cotisation supérieur à 50 euros fera de vous un " membre bienfaiteur " de nos associations.

Contact : frederic.lavachery@wanadoo.fr (06 67 11 38 80).

Affiche de son film "Les rendez-vous du Diable" - exposition LAVE Liège 2011  - photo archives © Bernard Duyck

Affiche de son film "Les rendez-vous du Diable" - exposition LAVE Liège 2011 - photo archives © Bernard Duyck

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Fagradalsfjall - Activity in the crater and lava flow from an orifice at the base of the cone (left) on 09/11/2021 around 10 a.m. - photo from the video Visir / Matthias Vogt

Fagradalsfjall - Activity in the crater and lava flow from an orifice at the base of the cone (left) on 09/11/2021 around 10 a.m. - photo from the video Visir / Matthias Vogt

The show must go on ... The tremor intensified in Fagradalsfjall on September 11 at around 5 a.m., after a 9 day break. The activity suddenly increased and continued to grow.

Matthias Vogt, pilot of Volcano Heli, saw around 10 a.m. this September 11, lava flow through an orifice at the base of the west wall of the crater and along the slope, in addition to bubbling in the active vent in depth.

Later, lava was also observed in the Geldingadalir lava field. A lava pond has formed there, and several spattering spots are observed on its surface. Are these new vents or cracks. ? It is more likely the gas in the lava flow that finds the leak points, since most of the pond has a solidified surface.
The eruption is certainly not over yet.

 

Sources: Visir, mbls, VolcanoChaser, Iceland Geology Seismic & Volcanic Activity in Iceland

Fagradalsfjall - variations of the tremor on 11.09.2021 in the morning (on the left) and on 12.09.2021 (on the right) - Doc. Hraun.vedur.is - one click to enlargeFagradalsfjall - variations of the tremor on 11.09.2021 in the morning (on the left) and on 12.09.2021 (on the right) - Doc. Hraun.vedur.is - one click to enlarge

Fagradalsfjall - variations of the tremor on 11.09.2021 in the morning (on the left) and on 12.09.2021 (on the right) - Doc. Hraun.vedur.is - one click to enlarge

Fagradalsfjall - activity in Geldingadalur on 11.09.2021 / 17:05 - Doc. VolcanoChaser / Facebook

Fagradalsfjall - activity in Geldingadalur on 11.09.2021 / 17:05 - Doc. VolcanoChaser / Facebook

Fagradalsfjall - reflections in the gas plume on 09.12.2021 - photo Kevin Pagès via Iceland Geology Seismic & Volcanic Activity in Iceland - one click to enlarge

Fagradalsfjall - reflections in the gas plume on 09.12.2021 - photo Kevin Pagès via Iceland Geology Seismic & Volcanic Activity in Iceland - one click to enlarge

From 19:09 UTC / 21:09 loc. on September 11, Stromboli surveillance networks recorded an explosive event of greater than usual intensity. The event produced a significant emission of matter which passed the terrace of the crater as it rolled along the Sciara del Fuoco
Due to the cloud cover, observations are very limited.


The seismic network of the island of Stromboli recorded a seismic event, linked to an explosion, with an amplitude well above the average of the amplitudes of the events recorded recently. This seismic event was followed after about 1 minute by another event of high amplitude and others of lesser amplitude.
After the first event, the seismic signal remained at high levels for about 3.5 minutes due to the rolling phenomena of the products emitted.
At 19:13 (UTC), the average amplitude of the seismic signal returned to the medium-low levels that preceded the event. There are no significant changes in the number and magnitude of VLP events.

At 23:02 (21:02 UTC), the settings return to normal activity.

 

Source: INGV OE

Stromboli - similar strong explosion - image archives cam LGS / 01.0.2021 / 20h01

Stromboli - similar strong explosion - image archives cam LGS / 01.0.2021 / 20h01

During the last 24 hours, thanks to the monitoring systems of the Popocatépetl volcano, 128 exhalations accompanied by water vapor, volcanic gases and low ash content have been identified. In addition, 753 minutes of low amplitude tremor were identified, as well as an explosion, recorded today at 1:34 am.

A total of 14 explosions have been recorded by Cenapred since September 2.


From morning until 11 a.m., the crater was observed with a slight emission of water vapor, gas and light amounts of ash in a southwest direction.

CENAPRED recommends NOT TO APPROACH THE volcano and especially the crater, because of the danger of falling ballistic fragments and, in the event of heavy rains, to stay away from the bottom of the ravines because of the danger. of mud flows and garbage.

Popocatépetl volcanic alert remains at amarillo Fase 2

 

Source: Cenapred activity summary as of September 11, 2021/11 a.m. loc.

Popocatépetl - eruptive plume of 09/11/2021 / 10:02 am - webcamsdeMexico

Popocatépetl - eruptive plume of 09/11/2021 / 10:02 am - webcamsdeMexico

Popocatépetl - eruptive plume of 09/11/2021 / 12:24  - webcamsdeMexico

Popocatépetl - eruptive plume of 09/11/2021 / 12:24 - webcamsdeMexico

In the afternoon of September 10, several ash emissions were observed at the Reventador in a north and west direction, the heights approaching 700 and 1000 meters above the crater level. The Washington VAAC reported 4 alerts of emissions observed in satellites, their direction varied between northwest and west, heights did not exceed 1000 meters above crater level.

Finally by late afternoon, the area was partially clear, and gas emissions were observed up to 1200 meters above crater level in a northwest direction.

At night, an incandescence was observed in the upper part, in addition to the rolling of incandescent blocks up to 500 meters below the level of the crater on the sides of the volcano.

Seismicity is characterized by 56 explosion earthquakes, 60 LP earthquakes, 20 emission tremor episodes, and 4 harmonic tremor.

 

Source: IGEPN

Reventador - activity on 09.10.2021 / 4:18 p.m. loc. - photo IGEPN

Reventador - activity on 09.10.2021 / 4:18 p.m. loc. - photo IGEPN

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualité volcanique
Fagradalsfjall - Activité dans le cratère et coulée à partir d'un orifice à la base du cône (à gauche) le 11.09.2021 vers 10h. - photo de la vidéo Visir / Matthias Vogt

Fagradalsfjall - Activité dans le cratère et coulée à partir d'un orifice à la base du cône (à gauche) le 11.09.2021 vers 10h. - photo de la vidéo Visir / Matthias Vogt

The show must go on ... Le trémor s'est intensifié à Fagradalsfjall ce 11 septembre vers 5h., après 9 jours de pause.  L'activité a augmenté d'un coup et a continué de croître.

Matthias Vogt, pilote de Volcano Heli, a vu vers 10h ce 11 septembre de la lave s'écouler par un orifice à la base de la paroi ouest du cratère et le long de la pente, en plus de bouillonner dans l'évent actif en profondeur.

Plus tard, de la lave a également été observée dans le champ de lave de Geldingadalir. Un étang de lave s'y est formé, et plusieurs spots de spattering sont observés à sa surface. S'agit-il de nouveaux évents/fissures. ? C'est plus probablement le gaz contenu dans la coulée de lave qui trouve des points de fuite, puisque la grande partie de l'étang a une surface solidifiée.
L'éruption n'est certainement pas encore terminée.

 

Sources : Visir, mbls, VolcanoChaser,  Iceland Geology Seismic & Volcanic Activity in Iceland 

Fagradalsfjall - variations du trémor le 11.09.2021 au matin (à gauche) et le 12.09.2021 (à droite) - Doc. Hraun.vedur.is - un clic pour agrandirFagradalsfjall - variations du trémor le 11.09.2021 au matin (à gauche) et le 12.09.2021 (à droite) - Doc. Hraun.vedur.is - un clic pour agrandir

Fagradalsfjall - variations du trémor le 11.09.2021 au matin (à gauche) et le 12.09.2021 (à droite) - Doc. Hraun.vedur.is - un clic pour agrandir

Fagradalsfjall - activité dans Geldingadalur le 11.09.2021 / 17h05 - Doc. VolcanoChaser

Fagradalsfjall - activité dans Geldingadalur le 11.09.2021 / 17h05 - Doc. VolcanoChaser

 Fagradalsfjall - reflets dans le panache de gaz le 12.09.2021 - photo Kevin Pagès via Iceland Geology Seismic & Volcanic Activity in Iceland - un clic pour agrandir

Fagradalsfjall - reflets dans le panache de gaz le 12.09.2021 - photo Kevin Pagès via Iceland Geology Seismic & Volcanic Activity in Iceland - un clic pour agrandir

Fagradalsfjall - évent actif : la lave pulse au travers de la paroi du cratère 12.09.2021 - vidéo GutnTog / https://youtu.be/KEWTQxsZ8FI

A partir de 19h09 UTC/ 21h09 loc. le 11 septembre, les réseaux de surveillance du Stromboli ont enregistré un événement explosif d'une intensité supérieure à l'ordinaire. L'événement a produit une émission importante de matière qui a dépassé la terrasse du cratère en roulant le long de la Sciara del Fuoco
En raison de la couverture nuageuse, les observations sont très limitées.


Le réseau sismique de l'île de Stromboli a enregistré un événement sismique, lié à une explosion, avec une amplitude bien supérieure à la moyenne des amplitudes des événements enregistrés récemment. Cet événement sismique a été suivi après environ 1 minute par un autre événement de forte amplitude et par d'autres de moindre amplitude.
Après le premier événement, le signal sismique est resté à des niveaux élevés pendant environ 3,5 minutes en raison des phénomènes de roulement des produits émis.
À 19h13 (UTC), l'amplitude moyenne du signal sismique est revenue aux niveaux moyens-bas qui ont précédé l'événement. Il n'y a pas de changements significatifs dans le nombre et l'ampleur des événements VLP.


A 23:02 (21:02 UTC), les paramètres reviennent à une activité normale.

 

Source : INGV OE

Stromboli - forte explosion - image archives cam LGS / 01.0.2021 / 20h01

Stromboli - forte explosion - image archives cam LGS / 01.0.2021 / 20h01

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 128 exhalations accompagnées de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et à faible teneur en cendres ont été identifiées. De plus, 753 minutes de trémor de faible amplitude ont été identifiées, ainsi qu'une explosion, enregistrée aujourd'hui à 01h34. Un total de 14 explosions est enregistré par le Cenapred depuis le 2 septembre.
Depuis le matin et jusqu'à 11h, le cratère a été observé avec une légère émission de vapeur d'eau, de gaz et de légères quantités de cendres dans une direction sud-ouest

Le CENAPRED recommande de NE PAS S'APPROCHER DU volcan et surtout du cratère, en raison du danger que représentent les chutes de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de se tenir à l'écart du fond des ravins en raison du danger de boue les flux et les ordures.

L'alerte volcanique du Popocatépetl reste à amarillo Fase 2

 

Source : Cenapred résumé d'activité au 11 septembre 2021 / 11h loc.

 Popocatépetl - panache éruptif du 11.09.2021 / 10h02  - webcamsdeMexico

Popocatépetl - panache éruptif du 11.09.2021 / 10h02 - webcamsdeMexico

 Popocatépetl - panache éruptif du 11.09.2021 / 12h24  - webcamsdeMexico

Popocatépetl - panache éruptif du 11.09.2021 / 12h24 - webcamsdeMexico

Dans l'après-midi 10 septembre, plusieurs émissions de cendres ont été observées au Reventador en direction du nord et de l'ouest, les hauteurs avoisinant 700 et 1000 mètres au-dessus du niveau du cratère. Le VAAC de Washington a signalé 4 alertes d'émissions observées dans des satellites, leur direction variait entre le nord-ouest et l'ouest, les hauteurs ne dépassaient pas 1000 mètres au-dessus du niveau du cratère.

Finalement en fin d'après-midi, le secteur était partiellement dégagé, et des émissions de gaz ont été observées jusqu'à 1200 mètres au dessus du niveau du cratère en direction nord-ouest.

La nuit, une incandescence a été observée dans la partie supérieure, en plus du roulement de blocs incandescents jusqu'à 500 mètres sous le niveau du cratère sur les flancs du volcan.

La sismicité est caractérisé par 56 séismes d'explosion, 60 séismes LP, 20 épisodes de trémor d'émission, et 4 de trémor harmonique.

 

Source : IGEPN

 Reventador - activité le 10.09.2021 / 16h18 loc. - photo  IGEPN

Reventador - activité le 10.09.2021 / 16h18 loc. - photo IGEPN

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Great Sitkin - dome level steam show 18.08.2021 / 22:43 UTC - Sat WorldView-3 NIR - via AVO / Dietterich anna

Great Sitkin - dome level steam show 18.08.2021 / 22:43 UTC - Sat WorldView-3 NIR - via AVO / Dietterich anna

Great Sitkin - growing dome - TerraSAR-X images 2021.08.27 - 2021.07.25- via Dietterich Hannah / AVO

Great Sitkin - growing dome - TerraSAR-X images 2021.08.27 - 2021.07.25- via Dietterich Hannah / AVO

The ongoing eruption of the Great Sitkin volcano has caused a lava dome to grow in the volcano's summit crater since mid-July. This lava eruption follows an explosion on May 25 that generated an ash cloud that rose to about 15,000 feet above sea level and likely allowed magma to move from depth to reach the surface.
The dome has grown steadily over the past six weeks, as shown by radar and satellite visual images, and has now mostly covered the lava dome from the previous summit of the 1974 eruption.

A satellite radar image from September 9 shows lava starting to advance through a breach in the southern rim of the summit crater. The lava dome currently has dimensions of about 1,100 m east-west and about 860 m north-south, and is 25-30 m thick.


Along with the lava effusion, sulfur dioxide emissions were regularly detected by the TROPOMI satellite sensor, with SO2 emission rates estimated at a few hundred tonnes per day. Small earthquakes, consistent with the growth of the lava dome, continue to be observed, as well as occasional deeper events located beneath the volcano.

No ash or explosive activity was detected during this effusive phase since a small deposit of ash was observed on July 26. Continuous effusion suggests the vent is currently open and allows effusive (non-explosive) lava eruption.

The current alert level is Watch, with an Orange aviation code.

 

Source: AVO

Popocatépetl - explosion of 09.10.2021 5:20 am - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - explosion of 09.10.2021 5:20 am - WebcamsdeMexico

During the last 24 hours, thanks to the monitoring systems of the Popocatepetl volcano, 130 exhalations accompanied by water vapor, volcanic gases and a low ash content have been identified. In addition, 769 minutes of low amplitude tremor have been identified, as well as an explosion: recorded today at 5:19 am (photo)

Since this morning and at the time of this report, the crater has been observed with a slight emission of water vapor, gas and slight amounts of ash in a southwest direction.

Since the beginning of September, the observatory has counted 13 explosions.

CENAPRED recommends NOT TO APPROACH THE volcano and especially the crater, because of the danger of falling ballistic fragments and, in case of heavy rains, to stay away from the bottom of the ravines because of the danger. of mud flows and garbage.

The Popocatépetl volcanic alert is in Amarilllo Fase 2.

 

Source: CENAPRED report 10.09, / 11h00

Popocatépetl - exhalation of 09.10.2021 / 09:19 am - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - exhalation of 09.10.2021 / 09:19 am - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - 09.10.2021 / 19:21 - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - 09.10.2021 / 19:21 - WebcamsdeMexico

Ice break-up continues at Skafta, although there has been a significant reduction in flow and a decrease in water level in the river channel.

Running water still circulates in the plains. The main signs of this are that the water level in Tungulækur, which comes from Eldhraun, continues to rise. However, it is clear that the impact of running water in the flood zone has decreased considerably.

However, there is still a risk of gas pollution near the source of the Skaftá River.

A yellow warning has been issued for precipitation in the flood zone and will take effect Sunday afternoon. Heavy or heavy precipitation is expected and water levels can be expected in rivers and streams. The effects of precipitation may be greater than not in the area affected by the eruption due to the resulting high water level.

 

Source : IMO

Jökulhlaup / Skafta river at the bridge on Route 1 - photo Veðurstofa Íslands 09.09.2021 - one click to enlarge

Jökulhlaup / Skafta river at the bridge on Route 1 - photo Veðurstofa Íslands 09.09.2021 - one click to enlarge

The two cauldrons of Skaftá / Vatnajökull just released flood water with additional surface deformation with crevices and a clear sign of the flood water path - Landsat 8 image from 09.09.2021 via Ragnar Heiðar Þrastarson - one click to enlarge

The two cauldrons of Skaftá / Vatnajökull just released flood water with additional surface deformation with crevices and a clear sign of the flood water path - Landsat 8 image from 09.09.2021 via Ragnar Heiðar Þrastarson - one click to enlarge

La Soufrière of Guadeloupe and the MYGALE Project:

Modeling the phYsical and chemical Gradients of hydrothermal ALteration for warning systems of flank collapse at Explosive volcanoes -

The project refers to the name of a small native spider that lives on the volcano: the Soufrière tarantula! (Rock Lab Strasbourg)


The collapse of the flanks represents a significant volcanic risk. Hydrothermal alteration is considered to favor volcanic instability, but there are few data and models to robustly assess this hypothesis. MYGALE is a multidisciplinary and collaborative project that will combine laboratory measurements, geophysical techniques and modeling to assess the role of alteration on the stability of La Soufrière de Guadeloupe (France / Caribbean ).

Accelerated field geophysical measurements will map the extent and course of weathering, experiments will provide data on the physical properties of weathered rocks and weathering timescales, and large-scale 4D numerical modeling will assess the influence of weathering on the stability of the volcano by painting geophysical data and larger-scale laboratory data.

In close collaboration with the Guadeloupe volcanoes observatory, MYGALE aims to design optimized monitoring networks to better mitigate volcanic hazards.

MYGALE's results will be applicable to hazardous volcanoes around the world.

La Soufrière de la Guadeloupe - CNRS archive image - one click to enlarge

La Soufrière de la Guadeloupe - CNRS archive image - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Great Sitkin - émission de vapeur au niveau du dôme le 18.08.2021 / 22h43 UTC - Sat WorldView-3 NIR - via AVO / Dietterich anna

Great Sitkin - émission de vapeur au niveau du dôme le 18.08.2021 / 22h43 UTC - Sat WorldView-3 NIR - via AVO / Dietterich anna

 Great Sitkin - dôme en croissance - images TerraSAR-X  2021.08.27 - 2021.07.25- via Dietterich Hannah / AVO

Great Sitkin - dôme en croissance - images TerraSAR-X 2021.08.27 - 2021.07.25- via Dietterich Hannah / AVO

L'éruption en cours du volcan Great Sitkin a fait croître un dôme de lave dans le cratère sommital du volcan depuis la mi-juillet. Cette éruption de lave fait suite à une explosion le 25 mai qui a généré un nuage de cendres qui s'est élevé à environ 15 000 pieds au-dessus du niveau de la mer et a probablement permis au magma de se déplacer de la profondeur pour atteindre la surface.
Le dôme s'est agrandi de manière constante au cours des six dernières semaines, comme le montrent les images radar et visuelles par satellite, et a maintenant principalement couvert le dôme de lave du sommet précédent de l'éruption de 1974.

Une image radar satellite du 9 septembre montre que la lave commence à avancer à travers une brèche dans le bord sud du cratère sommital. Le dôme de lave a actuellement des dimensions d'environ 1.100 m est-ouest et environ 860 m nord-sud, et est de 25-30 m d'épaisseur.


Parallèlement à l'épanchement de lave, des émissions de dioxyde de soufre ont été régulièrement détectées par le capteur satellite TROPOMI, avec des taux d'émission de SO2 estimés à quelques centaines de tonnes par jour. De petits tremblements de terre, compatibles avec la croissance du dôme de lave, continuent d'être observés, ainsi que des événements occasionnels plus profonds situés sous le volcan.

Aucune cendre ou activité explosive n'a été détectée durant cette phase effusive puisqu'un petit dépôt de cendres a été observé le 26 juillet. Un épanchement continu suggère que l'évent est actuellement ouvert et permet une éruption de lave effusive (non explosive).

Le niveau actuel d'alerte est Watch , avec un code aviation Orange.

 

Source : AVO

 Popocatépetl -  explosion du 10.09.2021 05h20 - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - explosion du 10.09.2021 05h20 - WebcamsdeMexico

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatepetl, 130 exhalations accompagnées de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et d'une faible teneur en cendres ont été identifiées . De plus, 769 minutes de tremor de faible amplitude ont été identifiées, ainsi qu'une explosion : enregistrée aujourd'hui à 05h19 (photo)

Depuis ce matin et au moment de ce rapport, le cratère a été observé avec une légère émission de vapeur d'eau, de gaz et de légères quantités de cendres dans une direction sud-ouest .

Depuis le début septembre, l'observatoire a dénombre 13 explosions.

Le CENAPRED recommande de NE PAS S'APPROCHER DU volcan et surtout du cratère, en raison du danger que représentent les chutes de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de se tenir à l'écart du fond des ravins en raison du danger de boue les flux et les ordures.

L'alerte volcanique du Popocatépetl est en Amarilllo Fase 2 .

 

Source : CENAPRED rapport 10,09,/11h00

 Popocatépetl  - exhalation du 10.09.2021 / 09h19 - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - exhalation du 10.09.2021 / 09h19 - WebcamsdeMexico

 Popocatépetl  -  10.09.2021 / 19h21 - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - 10.09.2021 / 19h21 - WebcamsdeMexico

La débâcle glaciaire es poursuit à Skafta, bien qu'il y ait eu une réduction significative du débit et une diminution du niveau d'eau dans le chenal de la rivière.

L'eau courante circule toujours dans les plaines. Les principaux signes en sont que le niveau d'eau à Tungulækur, qui vient d'Eldhraun, continue de monter. Cependant, il est clair que l'impact de l'eau courante dans la zone inondable a considérablement diminué. 

Cependant, il existe toujours un risque de pollution par les gaz près de la source de la rivière Skaftá.

Un avertissement jaune a été émis pour les précipitations dans la zone inondable et prendra effet dimanche après-midi. Des précipitations abondantes ou abondantes sont prévues et des niveaux d'eau peuvent être attendus dans les rivières et les ruisseaux. Les effets des précipitations peuvent être plus importants qu'autrement dans la zone touchée par l'éruption en raison du niveau d'eau élevé qui s'ensuit.

 

Source IMO

 Jökulhlaup / Skafta river au niveau du pont sur la Route n°1 -   photo Veðurstofa Íslands 09.09.2021

Jökulhlaup / Skafta river au niveau du pont sur la Route n°1 - photo Veðurstofa Íslands 09.09.2021

Les deux chaudrons de Skaftá / Vatnajökull viennent de libérer de l'eau de crue avec une déformation de surface supplémentaire avec des crevasses et un signe clair du chemin des eaux de crue – image Landsat 8 du 09,09,2021 via Ragnar Heiðar Þrastarson - un clic pour agrandir

Les deux chaudrons de Skaftá / Vatnajökull viennent de libérer de l'eau de crue avec une déformation de surface supplémentaire avec des crevasses et un signe clair du chemin des eaux de crue – image Landsat 8 du 09,09,2021 via Ragnar Heiðar Þrastarson - un clic pour agrandir

La Soufrière de la Guadeloupe et le Projet MYGALE:

Modelling the phYsical and chemical Gradients of hydrothermal ALteration for warning systems of flank collapse at Explosive volcanoes -  (Modélisation des gradients physiques et chimiques d'ALtération hydrothermale pour les systèmes d'alerte d'effondrement des flancs des volcans explosifs)

Le projet fait référence au nom d'une petite araignée indigène qui vit sur le volcan : la mygale de la Soufrière ! (Rock Lab Strasbourg)


L'effondrement des flancs représente un risque volcanique important. L'altération hydrothermale est considérée comme favorisant l'instabilité volcanique, mais il existe peu de données et de modèles pour évaluer de manière robuste cette hypothèse. MYGALE est un projet multidisciplinaire et collaboratif qui combinera mesures en laboratoire, techniques géophysiques et modélisation pour évaluer le rôle de l'altération sur la stabilité de La Soufrière de Guadeloupe (France).

Des mesures géophysiques sur le terrain en accéléré cartographieront l'étendue et l'évolution de l'altération, les expériences fourniront des données sur les propriétés physiques des roches altérées et des échelles de temps d'altération, et une modélisation numérique 4D à grande échelle évaluera l'influence de l'altération sur la stabilité du volcan en peignant les données géophysiques et données de laboratoire à plus grande échelle.

En étroite collaboration avec l'observatoire des volcans de Guadeloupe, MYGALE vise à concevoir des réseaux de surveillance optimisés pour mieux atténuer les aléas volcaniques.

Les résultats de MYGALE seront applicables aux volcans dangereux dans le monde entier.

La Soufrière de la Guadeloupe - image archives CNRS - un clic pour agrandir

La Soufrière de la Guadeloupe - image archives CNRS - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Popocatépetl - eruptive plume of 09.09.2021 / 08h55 - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - eruptive plume of 09.09.2021 / 08h55 - WebcamsdeMexico

During the last 24 hours, thanks to the monitoring systems of the Popocatépetl volcano, 116 exhalations accompanied by water vapor, volcanic gases and low ash content have been identified.

In addition, 797 minutes of low amplitude tremor were recorded, as well as three explosions: two recorded yesterday at 10:17 p.m. and 10:36 p.m., the others today at 9:36 a.m.

As of today morning and at the time of this report, the crater has been observed with slight emission of water vapor, gas and slight amounts of ash in a westerly direction.

 

Source: Cenapred 09.09.2021 / 11h00 loc.

Popocatépetl - eruptive plume of 09.09.2021 / 10:15 am - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - eruptive plume of 09.09.2021 / 10:15 am - WebcamsdeMexico

The National Police Commissioner, in consultation with the Police Commissioner for North East Iceland, declares a level of uncertainty due to the landslide in Askja.

In recent weeks, faster terrain changes have been observed in Askja, both on the GPS measuring devices there and with precise processing of satellite images.

Askja - Lake Öskjuvatn (4-5 km) fills the caldera of the 1875 eruption - photo Dave McGarvie 2010-2011 - one click to enlarge

Askja - Lake Öskjuvatn (4-5 km) fills the caldera of the 1875 eruption - photo Dave McGarvie 2010-2011 - one click to enlarge

 Askja - inflation au 09.09.2021 /  enregistrements de la station GPS OLAC  - Doc. IMO

Askja - inflation au 09.09.2021 / enregistrements de la station GPS OLAC - Doc. IMO

The elevation of the terrain is just over 7 centimeters which is considered a lot during this time. It was noted at 5 cm. September 4.

The most likely explanation is that magma accumulates at a depth of 2-3 km.

Next week, the Icelandic Meteorological Office and the University's Institute of Earth Sciences will step up measurements and monitoring in Askja so that they can even better monitor the volcano's behavior.

In light of the latest data, the weather office has changed the flight color code for Askja from green to yellow / signs of activity, beyond normal conditions.

Iceland - color codes for 3 volcanic systems as of 09.09.2021 / 16h33 - one click to enlarge

Iceland - color codes for 3 volcanic systems as of 09.09.2021 / 16h33 - one click to enlarge

In Fagradalsfjall, a significant collapse, accompanied by a brownish plume, occurred at the active crater on September 9 at around 5:13 p.m. - 5:14 p.m., according to webcam images.

Video from the eruption site shows the vent empty, but glowing lava was seen through a skylight above a lava tube near the vent. (Photo and video by William M. Moreland and Jóna Sigurlína Pálmadóttir / Eldfjallafræði og náttúruvárhópur Háskóla Íslands).

Mirova reports two weak thermal anomalies for this September 9, VRP between 7 and 24 MW.

The tremor is continuously falling.

 

Sources: Icelandic Met Office, RUV, mbls, Hraun.vedur, Eldfjallafræði og náttúruvárhópur, Iceland Geology Seismic & Volcanic Activity in Iceland, Mirova

Fagradalsfjall - the active vent - photo Gabriele Formentini 09.09.2021 / Iceland Geology Seismic & Volcanic Activity in Iceland

Fagradalsfjall - the active vent - photo Gabriele Formentini 09.09.2021 / Iceland Geology Seismic & Volcanic Activity in Iceland

Fagradalsfjall - 09.09.2021 - glow in a skylight - Photo by William M. Moreland and Jóna Sigurlína Pálmadóttir

Fagradalsfjall - 09.09.2021 - glow in a skylight - Photo by William M. Moreland and Jóna Sigurlína Pálmadóttir

Fagradalsfjall - trémor at 09.10.2021 - Hraun.vedur.is

Fagradalsfjall - trémor at 09.10.2021 - Hraun.vedur.is

A moderate eruptive activity continues at Karymsky.

KVERT satellite data showed that explosions sent ash up to 4 km above sea level. September 02-06 and 09; ash plumes extended 165 km to the eastern directions of the volcano; a thermal anomaly is observed on the volcano all week.


Ash explosions up to 8-9 km (23,000-29,500 feet) altitude. could arise at any time. Current activity could affect international and low-flying aircraft.
Aviation color code is ORANGE

 

Sources: KVERT and RIA Novosti

Karymsky - plume of 08/27/2021 - photo N. Gorbach / IVS FEB RAS

Karymsky - plume of 08/27/2021 - photo N. Gorbach / IVS FEB RAS

The activity of the Chirinkotan volcano / in the Kuril archipelago has decreased: an ash plume over 126 km distance was noted on August 23, 2021 for the last time. But the activity of the volcano may continue.

The aviation code has been lowered from orange to Yellow. KVERT continues to monitor the Chirinkotan volcano.

 

Source: KVERT

Chirinkotan island - Wikimapia photo

Chirinkotan island - Wikimapia photo

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
  Popocatépetl - panache éruptif du 09.09.2021 / 08h55  - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - panache éruptif du 09.09.2021 / 08h55 - WebcamsdeMexico

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 116 exhalations accompagnées de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et à faible teneur en cendres ont été identifiées.

Par ailleurs, 797 minutes de tremor de faible amplitude ont été recensées, ainsi que trois explosions : deux enregistrées hier à 22h17 et 22h36, les autres aujourd'hui à 09h36.

A partir d'aujourd'hui matin et au moment de ce rapport, le cratère a été observé avec une légère émission de vapeur d'eau, de gaz et de légères quantités de cendres dans une direction ouest .

 

Source : Cenapred 09.09.2021 / 11h00 loc.

 Popocatépetl - panache éruptif du 09.09.2021 / 10h15  - WebcamsdeMexico

Popocatépetl - panache éruptif du 09.09.2021 / 10h15 - WebcamsdeMexico

Le commissaire national de police, en consultation avec le commissaire de police du nord-est de l'Islande, déclare un niveau d'incertitude en raison du glissement de terrain à Askja. Ces dernières semaines, des changements de terrain plus rapides ont été observés à Askja, à la fois sur les appareils de mesure GPS qui s'y trouvent et avec un traitement précis des images satellites. 

 Askja -  le lac Öskjuvatn (4-5 km) remplit la caldeira de l'éruption de 1875 - photo Dave McGarvie 2010-2011 - un clic pour agrandir

Askja - le lac Öskjuvatn (4-5 km) remplit la caldeira de l'éruption de 1875 - photo Dave McGarvie 2010-2011 - un clic pour agrandir

L'élévation du terrain est d'un peu plus de 7 centimètres, ce qui est considéré comme beaucoup pendant cette période. Elle était notée à 5 cm. le 4septembre.

L'explication la plus probable est que le magma s'accumule à une profondeur de 2-3 km. 

 

La semaine prochaine, le Bureau météorologique islandais et l'Institut des sciences de la Terre de l'Université renforceront les mesures et la surveillance à Askja afin de pouvoir surveiller encore mieux le comportement du volcan.

À la lumière des dernières données, le bureau météorologique a changé le code de couleur du vol pour Askja du vert au jaune / signes d'activité, au-delà des conditions normales.

Islande - les codes couleurs pour 3 systèmes volcaniques au 09.09.2021 : Krysuvik, Grimstvötn et Askja- un clic pour agrandir

Islande - les codes couleurs pour 3 systèmes volcaniques au 09.09.2021 : Krysuvik, Grimstvötn et Askja- un clic pour agrandir

A Fagradalsfjall, un effondrement important, accompagné d'un panache brunâtre, s'est produit au cratère actif le 9 septembre vers 17h13-17h14, selon les images de la webcam.

Une vidéo du site de l'éruption montre l'évent vide, mais de la lave rougeoyante a été aperçue à travers un skylight au-dessus d'un tube de lave à proximité de l'évent. (Photo et vidéo de William M. Moreland et Jóna Sigurlína Pálmadóttir / Eldfjallafræði og náttúruvárhópur Háskóla Íslands).

Mirova signale deux faibles anomalies thermiques pour ce 9 septembre, de VRP entre 7 et 24 MW.

Le trémor est en baisse continue.

 

Sources : Icelandic Met Office, RUV, mbls, Hraun.vedur, Eldfjallafræði og náttúruvárhópur,  Iceland Geology  Seismic & Volcanic Activity in Iceland.

 Fagradalsfjall - l'évent actif - photo Gabriele Formentini 09.09.2021  / Iceland Geology  Seismic & Volcanic Activity in Iceland

Fagradalsfjall - l'évent actif - photo Gabriele Formentini 09.09.2021 / Iceland Geology Seismic & Volcanic Activity in Iceland

 Fagradalsfjall - 09.09.2021 -  incandescence dans un skylight - Photo by William M. Moreland and Jóna Sigurlína Pálmadóttir

Fagradalsfjall - 09.09.2021 - incandescence dans un skylight - Photo by William M. Moreland and Jóna Sigurlína Pálmadóttir

 Fagradalsfjall - trémor au 10.09.2021  - Hraun.vedur.is

Fagradalsfjall - trémor au 10.09.2021 - Hraun.vedur.is

Une activité éruptive modérée se poursuit au Karymsky.

Les données satellitaires du KVERT ont montré que des explosions ont envoyé des cendres jusqu'à 4 km d'altitude. les 02-06 et 09 septembre ; des panaches de cendres se sont étendus sur 165 km jusqu'aux directions orientales du volcan ; une anomalie thermique est observée sur le volcan toute la semaine.


Des explosions de cendres jusqu'à 8-9 km (23 000-29 500 pieds) d'altitude. pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux et volant à basse altitude.
Le code couleur de l'aviation est ORANGE

 

Sources : KVERT et RIA Novosti

 Karymsky - panache du 27.08.2021 - photo N. Gorbach / IVS FEB RAS

Karymsky - panache du 27.08.2021 - photo N. Gorbach / IVS FEB RAS

L'activité du volcan Chirinkotan / archipel des Kouriles a diminué : un panache de cendres sur 126 km de distance a été noté le 23 août 2021 pour la dernière fois. Mais l'activité du volcan continuera peut-être.

Le code aviation a été abaissé d'orange à Yellow .Le KVERT continue de surveiller le volcan Chirinkotan.

 

Source : KVERT

Chirinkotan island - photo Wikimapia

Chirinkotan island - photo Wikimapia

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Fagradalsfjall, crater active on 09.05.2021 / 10:25 a.m. ... no lava visible today - RUV webcam - one click to enlarge

Fagradalsfjall, crater active on 09.05.2021 / 10:25 a.m. ... no lava visible today - RUV webcam - one click to enlarge

It is still too early to say whether the Fagradalsfjall volcanic eruption on the Reykjanes peninsula is over or not.

The volcano has not, however, emitted new lava since Thursday - roughly six days, the longest pause for the eruption since it began on March 19.
While the crater has gone silent, a red glow is still visible after dark. The light does not appear to be directly connected to the glowing lava, but rather it can be assumed that gas is emerging through cracks. The heat of the gas is so great that it burns, which is visible in the darkness of the night. ... indicating that there is still magma there, said Bryndís Ýr Gísladóttir, a natural hazards specialist at the Met Office, adding that the amount of gas coming out appears to be about the same as before.

 

Source: RUV

Skaftá by Sveinstindur - surveillance flight of 07.09.2021 which shows the level of running water near the bridge at the top of Skaftárdalur. - Photo: Meteorological Office / Benedikt G. Ófeigsson - one click to enlarge

Skaftá by Sveinstindur - surveillance flight of 07.09.2021 which shows the level of running water near the bridge at the top of Skaftárdalur. - Photo: Meteorological Office / Benedikt G. Ófeigsson - one click to enlarge

Skaftá by Sveinstindur's flow has decreased and now measures around 1,100 m³ / sec compared to yesterday's maximum flow of around 1,500 m³ / sec. The flow rate at the meter for road no. 1 measures 600 m³ / sec and has been unchanged since around midnight.

Experts from the Meteorological Office yesterday carried out a surveillance flight over the flood zone to investigate the effects of the eruption. The runoff distribution near the glacier was found to be smaller than in the 2018 runoff, which is in line with the fact that the maximum discharge is also lower. The effects of runoff near settlements are not yet visible, as the runoff water has not yet flowed back into the channel of the Skaftá River.

 

Source: IMO

Map of the summit craters of Etna. BN: Bocca Nuova, VOR: Voragine; NEC: northeast crater; SEC: south-eastern crater. The topographic reference base on which the morphological updates have been superimposed is the DEM 2014 developed by the Aerogeophysical Laboratory-Section Rome 2 / 05,09,2021 - click to enlarge

Map of the summit craters of Etna. BN: Bocca Nuova, VOR: Voragine; NEC: northeast crater; SEC: south-eastern crater. The topographic reference base on which the morphological updates have been superimposed is the DEM 2014 developed by the Aerogeophysical Laboratory-Section Rome 2 / 05,09,2021 - click to enlarge

During the week from 30.08 to 05.09, the monitoring of the volcanic activity of Etna was carried out by analyzing the images of the network of surveillance cameras of the section INGV Catania, Etneo Observatory (INGV-OE ).

Strombolian activity is observed at the Southeast Crater; a pulsed degassing at the Bocca Nuova crater and an ordinary degassing at the Voragine and Northeast craters is noted.

The amplitude of the volcanic tremor remained mainly at low levels.

 

In more detail: On August 30, starting around 8:30 p.m., a resumption of weak Strombolian activity was observed at the level of the Southeast crater. This activity ended within 24 hours.

 

Source: INGV OE weekly report

Etna - trémor on 0909.2021 / 06h00 - Doc. INGV

Etna - trémor on 0909.2021 / 06h00 - Doc. INGV

The JMA reported that three explosions at Ontake Crater in Suwanosejima produced eruption plumes that rose up to 4.8 km above the crater rim from August 27 to September 3. Large volcanic bombs were ejected 700 m from the crater. The incandescence of the crater was visible at night and ashfall was often reported in the village of Toshima (4 km SSW).

The activity continues.

The alert level remained at 2 and the public was warned to stay 1 km from the crater.

 

Source: JMA / via Global Volcanism Program

Suwanosejima - Ontake Crater - photo archives Yukio Hayakawa Gumna Univ. via GVP

Suwanosejima - Ontake Crater - photo archives Yukio Hayakawa Gumna Univ. via GVP

Lire la suite

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog