Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Eruptions historiques, #news

An international team of scientists and 3D designers made a facial reconstruction from a human skull found in Herculaneum, following the eruption of Vesuvius in the year 79.
The inhabitants of this Roman city were touched by a pyroclastic surge; at a temperature of 500° C, their human tissues were vaporized and the skulls broke as the brain mass boiled and exploded under the effect of high temperature. The bones and teeth also broke. When the temperature dropped, the ash hardened the skeletons, and preserved them for centuries in a so-called "cadaveric spasm" position.

First reconstruction of the skull of a victim of the eruption of Vesuvius, found at Herculaneum. - Doc. Cicero Moraes / Cater News / Daily Mail on line

First reconstruction of the skull of a victim of the eruption of Vesuvius, found at Herculaneum. - Doc. Cicero Moraes / Cater News / Daily Mail on line

The skull analyzed was chosen from among 350 specimens, and reconstituted by comparison with the skin and teeth of currently living European, corresponding in age. The appearance is that of a man in southern Europe, aged fifty, an age unusual for the time, which suggests that he belonged to a healthy, rich and educated individual .

 The experts used one of the best preserved skulls, although it exploded in several parts and is very fragile - Doc. Pier Paolo Petrone / Cater News / Daily Mail on line

The experts used one of the best preserved skulls, although it exploded in several parts and is very fragile - Doc. Pier Paolo Petrone / Cater News / Daily Mail on line

Mr. Moraes added details of the Herculaneum man's face to create the finished face. The unveiling of the human face of Herculaneum marks the beginning of a collaboration between Italian and Brazilian scientists aiming to show how the latest technology can boost the archaeological and cultural heritage of a country - Doc. Cecilio Moraes / Cater News / Daily Mail on line

Mr. Moraes added details of the Herculaneum man's face to create the finished face. The unveiling of the human face of Herculaneum marks the beginning of a collaboration between Italian and Brazilian scientists aiming to show how the latest technology can boost the archaeological and cultural heritage of a country - Doc. Cecilio Moraes / Cater News / Daily Mail on line

"This summer we are organizing field courses in Italy for students at the Massachusetts Institute of Technology who will learn how to use the data collected with a 3D camera and a 3D scanner to reconstruct a person's face. Many, this will be the first time they will use this technique in the field of cultural heritage.
By revealing a snapshot of life as it ends, we can learn more about the deceased,
"Quaranta said, adding that the program offering this practical experience will be open to students worldwide over the years to come up.
 
Source: Daily Mail on line / Science & tech / Scientists piece together the exploded skull of a 50-year-old man, who died in 500 ° C heat from the Mount Vesuvius eruption 2,000 years ago, to reveal his face for the first time - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Eruptions historiques, #news

Une équipe internationale de scientifiques et designers 3D a fait une reconstitution faciale au départ d'un crâne humain retrouvé à Herculanum, suite à l'éruption du Vésuve en l'an 79.

Les habitants de cette cité romaine furent touché par un surge pyroclastique; à une température de 500°C, leurs tissus humains se sont vaporisés et les crânes se sont brisés au fur et à mesure que la masse cérébrale entrait en ébullition et explosait sous l'effet de la haute température. Les os et les dents se sont également brisées. Lorsque la température est retombée, la cendre a durci les squelettes, et les a préservés pour des siècles dans une position dite de "spasme cadavérique".

Première reconstitution du crâne d'une victime de l'éruption du Vésuve, trouvée à Herculanum. - doc. Cicero Moraes / Cater News / Daily Mail on line

Première reconstitution du crâne d'une victime de l'éruption du Vésuve, trouvée à Herculanum. - doc. Cicero Moraes / Cater News / Daily Mail on line

Le crâne analysé a été choisi parmi 350 dépouilles, et reconstitué par comparaison avec la peau et les dents d'européens vivant actuellement, correspondants en âge. L'apparence est celle d'un homme de l'Europe du sud, âgé d'une cinquantaine d'année, âge inhabituel pour l'époque, ce qui laisse supposer qu'il appartenait à un individu en bonne santé, riche et éduqué.

Les experts ont utilisé un des crânes les mieux conservés, bien qu'il ait explosé en plusieurs parties et soit très fragile - Doc. Pier Paolo Petrone / Cater News / Daily Mail on line

Les experts ont utilisé un des crânes les mieux conservés, bien qu'il ait explosé en plusieurs parties et soit très fragile - Doc. Pier Paolo Petrone / Cater News / Daily Mail on line

M. Moraes a ajouté des détails du visage de l'homme d'Herculanum pour créer le visage fini . Le dévoilement du visage de l'homme d'Herculanum marque le début d'une collaboration entre scientifiques Italiens et  Brésilens qui vise à montrer comment la dernière technologie peut dynamiser le patrimoine archéologique et culturel d'un pays – Doc. Cecilio Moraes / Cater News / Daily Mail on line

M. Moraes a ajouté des détails du visage de l'homme d'Herculanum pour créer le visage fini . Le dévoilement du visage de l'homme d'Herculanum marque le début d'une collaboration entre scientifiques Italiens et Brésilens qui vise à montrer comment la dernière technologie peut dynamiser le patrimoine archéologique et culturel d'un pays – Doc. Cecilio Moraes / Cater News / Daily Mail on line

"Cet été, nous organisons des cours sur le terrain, en Italie, pour les étudiants du Massachusetts Institute of Technology / USA qui apprendront à utiliser les données collectées avec une caméra 3D et un scanner 3D pour reconstruire le visage d'une personne. Pour beaucoup, ce sera la première fois qu'ils utiliseront cette technique dans le domaine du patrimoine culturel.

En révélant un instantané de la vie au moment où elle se termine, nous pouvons en apprendre davantage sur les personnes décédées", a déclaré M. Quaranta, ajoutant que le programme offrant cette expérience pratique, sera ouvert aux étudiants du monde entier dans les années à venir.

 

Source : Daily Mail on line / Science & tech/ Scientists piece together the exploded skull of a 50-year-old man, who died in 500°C heat from the Mount Vesuvius eruption 2,000 years ago, to reveal his face for the first time - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Fuego - 21.06.2017 - Picture of Insivumeh

Fuego - 21.06.2017 - Picture of Insivumeh

In Fuego / Guatemala, Insivumeh reports 4 to 5 Vulcanian type explosions, with abundant ash emissions at a height of 4,800 meters asl, drifting westward over 15 km.
Constant avalanches of blocks from the crater have reached the level of vegetation.
Abundant rainfall in the volcano area during the evening and at night caused lahars in the various drainages, mainly the Rio Pantaleon, and the barrancas Cenizas, Trinidad and El Jute.


Source: Insivumeh

Poas - eruptive plume of 20.06.2017 / 13h02 loc. - Webcam RSN

Poas - eruptive plume of 20.06.2017 / 13h02 loc. - Webcam RSN

In Poas, the eruptive activity of June 20 is characterized by ash emanations emitted by two mouths (see video : annotation in red); The plume is sometimes colored in yellow by the presence of sulfur, sometimes loaded with ash, finer and slightly pink, because of its composition of oxidized materials (Fe2+); At about 13:50 local time, it is raised to more than 400 meters above the crater and disperses towards the southwest.


Sources: Ovsicori & RSN

Poas - 20.06.2017 - took a break on the annotation in red to see the two mouths of gas exit - video Ovsicori

Poas - height of ash plume, slightly pinkish - doc. Ovsicori

Poas - height of ash plume, slightly pinkish - doc. Ovsicori

Also in Costa Rica, the Arenal is surmounted on June 20 by a white and straight plume of steam; Atmospheric humidity conditions, calm winds and clear sky make it possible to see this phenomenon more intensely than usual ... although its last eruption dates from 7 years, the internal temperature is always around 230 ° C. According to experts, the Arenal volcano could, at an unspecified time, resume its activity.


Source: Costa Rica Times.

Arenal - 20.06.2017 - panache of steam, white and right - photo Costa Rica Times

Arenal - 20.06.2017 - panache of steam, white and right - photo Costa Rica Times

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Fuego - 21.06.2017 - photo Insivumeh

Fuego - 21.06.2017 - photo Insivumeh

Au Fuego / Guatemala, l'Insivumeh rapporte 4 à 5 explosions de type vulcanien, avec émissions abondantes de cendres à une hauteur de 4.800 mètres asl., dérivant vers l'ouest sur 15 km.

Des avalanches constantes de blocs en provenance du cratère ont atteint le niveau de la végétation.

Les abondantes précipitations dans la zone du volcan, en soirée et durant la nuit, ont provoqué des lahars dans les différents drainages, principalement le rio Pantaleon, et les barrancas Cenizas, Trinidad et El Jute.

Source : Insivumeh

Poas - panache éruptif du 20.06.2017 / 13h02 loc. - Webcam RSN

Poas - panache éruptif du 20.06.2017 / 13h02 loc. - Webcam RSN

Au Poas, l'activité éruptive du 20 juin se caractérise par des émanations de cendres émises par deux bouches (voir vidéo annotation en rouge) ; le panache est tantôt coloré de jaune par la présence de soufre, tantôt chargé de cendres plus fines et légèrement rosé à cause de sa composition en matériaux oxydés (Fe2+) ; vers 13h50 locale, il est relevé à plus de 400 mètres au dessus du cratère et se disperse vers le sud-ouest.

Sources : Ovsicori & RSN

Poas - 20.06.2017 - faite une pause sur l'annotation en rouge pour voir les deux bouches de sortie des gaz - vidéo Ovsicori

Poas - hauteur du panache de cendres, à teinte légèrement rosée - doc. Ovsicori

Poas - hauteur du panache de cendres, à teinte légèrement rosée - doc. Ovsicori

Arenal - 20.06.2017 - panache de vapeur, blanc et droit - photo Costa Rica Times

Arenal - 20.06.2017 - panache de vapeur, blanc et droit - photo Costa Rica Times

Toujours au Costa Rica, l'Arenal est surmonté ce 20 juin par un panache blanc et droit de vapeur ; les conditions d'humidité atmosphérique, le vent calme et le ciel clair permettent de voir ce phénomène de façon plus intense qu'à l'accoutumée ... bien que sa dernière éruption date de 7 ans, la température interne est toujours aux environs de 230°C. Selon les experts, le volcan Arenal pourrait, à un moment indéterminé, reprendre son activité.

Source : Costa Rica Times.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

The volcano Bogoslof remains in a state of sustained unrest, and its activity remains rather unpredictable, often preceded by few precursors.

The explosive activity can be detected in real time, but a delay of about ten minutes remains necessary to characterize the magnitude of the episode and the altitude of the volcanic cloud. In the case of low level activity, including explosive activity, existing sources do not always allow detection.

Bogoslof - last satellite image of 12.06.2017 / 11h13 UTC - by Kim Angeli / AVO - Digital globe ( Vigorous steaming is observed from a region to the south of the most active vent areas in the lagoon. Lava extrusion produced a circular dome that first rose above the water on June 5 and grew to a diameter of ~160 m (525 ft) before being destroyed by an explosion early in the day on June 10. Large blocks of the destroyed dome can be seen littering the surface of the island near the lagoon.)

Bogoslof - last satellite image of 12.06.2017 / 11h13 UTC - by Kim Angeli / AVO - Digital globe ( Vigorous steaming is observed from a region to the south of the most active vent areas in the lagoon. Lava extrusion produced a circular dome that first rose above the water on June 5 and grew to a diameter of ~160 m (525 ft) before being destroyed by an explosion early in the day on June 10. Large blocks of the destroyed dome can be seen littering the surface of the island near the lagoon.)

The interest of the Bogoslof eruptions is that they occur under the sea level, before appearing on the surface and producing plumes in the atmosphere, comments the geophysicist John Lyons. The latter has just installed two hydrophones below sea level near the island; they should allow a better detection, even at low level of activity, and a better understanding and study of the eruption.

New volcanic lightning sensors, part of the World Wide Lightning Location Network, have been installed, allowing better detection of emitted ash (linked to lightning of static electricity) and better warnings for aviation and living communities downwind, says volcanologist Alexa Van Eaton.

Source: Alaska Public media

Nishinoshima - activity of 17.06.2017 - photo asahicom Tw - Kazuyoshi Miyoshi

Nishinoshima - activity of 17.06.2017 - photo asahicom Tw - Kazuyoshi Miyoshi

The JMA / Japan Meteorological Agency reports that the volcanic activity at Nishinoshima resembles that of the eruptions of 2014-2015. 

The surface of the island continues to expand at a remarkable rate, and the study of the gases emanating from the volcano suggests a constant supply of magma, and an eruption which may last for some time. Sulfur dioxide emissions are around 500 tonnes / day.

Provided by: The Mainichi - 19.06.2017

Sinabung - Activity demonstration this 20.06.2017 / 13h08 - photo Endro Lewa

Sinabung - Activity demonstration this 20.06.2017 / 13h08 - photo Endro Lewa

The activity continues in Sinabung on June 20, 2017, illustrated by a photo of Endro Lewa, where the volcano seems to expel a plume in the form of "clenched and tight fist".

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le volcan Bogoslof reste à un état d'instabilité soutenu, et son activité demeure assez imprévisible, bien souvent précédée de peu de signes précurseurs.

L'activité explosive peut être détectée en temps réel, mais un délai d'une dizaine de minutes reste nécessaire pour caractériser la magnitude de l'épisode et l'altitude du nuage volcanique. En cas d'activité de bas niveau, y compris l'activité explosive, les sources existantes ne permettent pas toujours une détection.

Bogoslof - dernière image satellite du 12.06.2017 / 11h13 UTC - par Kim Angeli / AVO - Digital globe (Vigorous steaming is observed from a region to the south of the most active vent areas in the lagoon. Lava extrusion produced a circular dome that first rose above the water on June 5 and grew to a diameter of ~160 m (525 ft) before being destroyed by an explosion early in the day on June 10. Large blocks of the destroyed dome can be seen littering the surface of the island near the lagoon)

Bogoslof - dernière image satellite du 12.06.2017 / 11h13 UTC - par Kim Angeli / AVO - Digital globe (Vigorous steaming is observed from a region to the south of the most active vent areas in the lagoon. Lava extrusion produced a circular dome that first rose above the water on June 5 and grew to a diameter of ~160 m (525 ft) before being destroyed by an explosion early in the day on June 10. Large blocks of the destroyed dome can be seen littering the surface of the island near the lagoon)

L'intérêt des éruptions du Bogoslof est qu'elles se passent sous le niveau marin, avant de se manifester en surface et de produire des panaches dans l'atmosphère, commente le géophysicien John Lyons. Ce dernier vient d'installer deux hydrophones sous le niveau marin proche de l'île ils devraient permettre une meilleure détection, même à bas niveau d'activité, une meilleure compréhension et étude de l'éruption.

De nouveaux capteurs d'éclairs volcaniques, faisant partie du World Wide Lightning Location Network, ont été installés, permettant une meilleure détection de la cendre émise (liée aux éclairs d'électricité statique) et des avertissements meilleurs pour l'aviation et les communautés vivant sous le vent, déclare la volcanologue Alexa Van Eaton.

Source : Alaska Public media

Nishinoshima - activité du 17.06.2017 - photo asahicom Tw  -  Kazuyoshi Miyoshi

Nishinoshima - activité du 17.06.2017 - photo asahicom Tw - Kazuyoshi Miyoshi

Le JMA / Japan Meteorological Agency rapporte que l'activité volcanique à Nishinoshima ressemble à celle des éruptions de 2014-2015 ; la surface de lîle continue de s'étendre à un rythme remarquable, et l'étude des gaz émanant du volcan laisse augurer d'un apport constant en magma, et d'une éruption qui pourrait durer uncertain temps encore. Les émissions de dioxyde de soufre atteignent environ 500 tonnes /jour.

Source : The Mainichi - 19.06.2017

Sinabung - Manifestation d'activité ce 20.06.2017 / 13h08  - photo Endro Lewa

Sinabung - Manifestation d'activité ce 20.06.2017 / 13h08 - photo Endro Lewa

L'activité se poursuit au Sinabung ce 20 juin 2017, illustrée par une photo d'Endro Lewa, où le volcan semble expulser un panache en " forme de poing serré et dressé "

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Popocatépetl - explosion of 17.06.2017 - webcamsdeMexico

Popocatépetl - explosion of 17.06.2017 - webcamsdeMexico

Over the past 24 hours, Popocatépetl has experienced 19 low intensity exhalations accompanied by emissions of water vapor and gas. Nine explosions were recorded on 19.06.2017, respectively at 0h45, 3h18; 6:47; 7:10 am; 9:15; 9:19, 9:58 and 10:46.
Seismicity level, ten minutes of harmonic tremor were recorded. Incandescence is observed at night, with an increase at the moment of exhalations.


Provided by: Cenapred

Popocatépetl - 19.06.2017 / 10h46 - webcams from Mexico

Popocatépetl - 19.06.2017 / 10h46 - webcams from Mexico

A photo of the Copahue, on the border Chilio-Argentina, with a tiny plume and the snow a little shaded by its ashes


Source: photo Valecaviahue / Twitter.
 

Copahue - weak plume and snow covered by ashes - photo Valecaviahue / Twitter

Copahue - weak plume and snow covered by ashes - photo Valecaviahue / Twitter

The eruption continues at Sheveluch, with a plume at 7,000 meters asl and a volcanic cloud drifting 167 km east-southeast of the volcano on June 18, 2017.
On June 19th the volcanic cloud is observed at 500 km at the Sheveluch's ESE.
The aviation code remains orange


Source: KVERT

Sheveluch - 18.06.2017 / 16h28 - photo RIVS, KVERT & Weathernews

Sheveluch - 18.06.2017 / 16h28 - photo RIVS, KVERT & Weathernews

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Popocatépetl - explosion du 17.06.2017 - webcams de Mexico

Popocatépetl - explosion du 17.06.2017 - webcams de Mexico

Le Popocatépetl a connu, au cours des dernières 24 heures, 19 exhalations de basse intensité , accompagnées d'émissions de vapeur d'eau et gaz. Neufexplosions ont été enregistrées le 19.06.2017, respectivement à 0h45, 3h18 ; 6h47 ; 7h10;7h29 ; 9h15 ; 9h19, 9h58 et 10h46.

Niveau sismicité, dix minutes de trémor harmonique ont été enregistrées. De l’incandescence est observée de nuit, avec une augmentation au moment des exhalations.

Source : Cenapred

Popocatépetl - 19.06.2017 / 10h46 - webcams de Mexico

Popocatépetl - 19.06.2017 / 10h46 - webcams de Mexico

Une photo du Copahue , à la frontière Chilio-Argentine, avec un tout petit panache et les neiges un peu ombrées par ses cendres

Source : photo Valecaviahue / Twitter.

Copahue - panache faible et neiges recouvertes par des cendres  - photo Valecaviahue / Twitter

Copahue - panache faible et neiges recouvertes par des cendres - photo Valecaviahue / Twitter

L'éruption se poursuit au Sheveluch, avec un panache à 7.000 mètres asl et un nuage volcanique dérivant sur 167 km à l'est-sud-est du volcan, le 18 juin2017.

Le 19 juin le nuage volcanique est observé à 500 km à l'ESE du Sheveluch.

Le code aviation reste orange

Source : KVERT

Sheveluch - 18.06.2017 / 16h28 - photo  RIVS, KVERT & Weathernews

Sheveluch - 18.06.2017 / 16h28 - photo RIVS, KVERT & Weathernews

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #"Parole aux lecteurs"

Passé brièvement par Sumatra pour voir le Sinabung en action, Thomas Delano a manqué de chance ... c'est la difficile vie d'un chasseur de lave : seul le volcan décide s'il honorera son rendez-vous.

Du coup, il est passé au Vanuatu, et tout d'abord sur le volcan Yasur.

Le volcan le plus visité de l'archipel du Vanuatu est en activité strombolienne à vulcanienne plus ou moins continue depuis les observations du Capitaine Cook en 1774.

Localisé sur l'île de Tanna, son cône pyroclastique sans végétation possède un cratère presque circulaire, de 400 mètres de large, logé dans la petite caldeira Yenkake. Il est le plus jeune d'un groupe de centres volcaniques établis surle flanc nord-est du volcan Tukosmeru, datant du Pléistocène.

Prochaine étape, les lacs de lave du Bembow et Marum

 

Source : Thomas Delano , que vous pouvez retrouver sule site de Chasseur de lave , et sur Facebook 
 

Yasur , les cratères sommitaux en 2001 - Courtesy of Douglas Charley and Sandrine Wallez (Vanuatu Department of Geology, Mines and Water Resources), and Michel Lardy (IRD). / in  GVP

Yasur , les cratères sommitaux en 2001 - Courtesy of Douglas Charley and Sandrine Wallez (Vanuatu Department of Geology, Mines and Water Resources), and Michel Lardy (IRD). / in GVP

Yasur / sur Tanna- carte de risques du 22.05.2017 - doc. Vanuatu Geohazards Observatory

Yasur / sur Tanna- carte de risques du 22.05.2017 - doc. Vanuatu Geohazards Observatory

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Poas - 17.06.2017 / 9h54 locale - image nouvelle webcam Ovsicori

Poas - 17.06.2017 / 9h54 locale - image nouvelle webcam Ovsicori

Les volcanologues qui surveillent le Poas estiment que le magma est situé dans le dernier kilomètre sous la bouche du cratère et que le volcan peut entrer en éruption à tout moment et sans préavis.

Selon Mauricio Mora, volcanologue de la RSN, les conduits du Poas ont été nettoyés ces derniers mois, aboutissant à un système ouvert qui expulse des matériaux juvéniles par la bouche principale et par une fumerolle proche.

Geoffroy Avard, de l'Ovsicori, signale que le niveau de matériaux juvéniles atteint 80%, basé sur analyses de roches expulsées lors de l'éruption du 22 avril, dans un processus éruptif très actif.

Sources : Ovsicori & RSN ; La Nacion

Poas - survol le 15.06.2017 - à remarquer la couleur jaune du bas du panache causée par la présence de soufre - Fotos-Pablo-Ruiz-Cubillo RSN via La Nacion

Poas - survol le 15.06.2017 - à remarquer la couleur jaune du bas du panache causée par la présence de soufre - Fotos-Pablo-Ruiz-Cubillo RSN via La Nacion

Des images de l'activité récente de Nishinoshima ont été prises le 16 juin par Mr. Kazuyoshi Miyoshi, depuis le navire Maru, à deux kilomètres de l'île-volcan. Durant une heure qu'à duré l'observation, il signale une activité éruptive à intervalle de quelques minutes.

Source : Asahi Shimbun , via Shérine France.

Nishinoshima - activité strombolienne le 16.06.2017 - photo  asahicom / Twitter /  Kazuyoshi Miyoshi
Nishinoshima - activité strombolienne le 16.06.2017 - photo  asahicom / Twitter /  Kazuyoshi Miyoshi

Nishinoshima - activité strombolienne le 16.06.2017 - photo asahicom / Twitter / Kazuyoshi Miyoshi

Le Sinabung présente toujours une activité éruptive régulière, marquée aux premières heures du 17 juin par des explosions.

Source : Endro Lewa.

Sinabung  - activité explosive du 17.06.2017 / 01h35 locale - photo Endro Lewa

Sinabung - activité explosive du 17.06.2017 / 01h35 locale - photo Endro Lewa

Lire la suite

Articles récents

Hébergé par Overblog