Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - 11.09.2016 - photo Gendarmerie de La Réunion

Piton de La Fournaise - 11.09.2016 - photo Gendarmerie de La Réunion

L’éruption qui a débutée au Piton de La Fournaise hier à 8h41 (heure locale) se poursuit. Après avoir diminué d’un facteur 4 dans la journée hier, le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est stable depuis 21h00 hier soir (11 Septembre).

Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 7h00 (3h UTC) le 11 Septembre et 6h00 (2h UTC) le 12 Septembre pour la station sismique de Faujas, localisée sur le flanc Nord du volcan. - Doc OVPF / IPGP

Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 7h00 (3h UTC) le 11 Septembre et 6h00 (2h UTC) le 12 Septembre pour la station sismique de Faujas, localisée sur le flanc Nord du volcan. - Doc OVPF / IPGP

Les déformations constatées avant le début de l'éruption ont stoppé à l'ouverture des fissures éruptives.

Les taux d’émissions de SO2 enregistrés par la station de l’OVPF au niveau de Piton Partage ont été proches et parfois supérieurs à ceux de la phase la plus intense de l’éruption de Août-­Octobre 2015, c'est-­à-­dire de l’ordre de 10 kton/jour.

Une dizaine de fontaines de lave, hautes de 15 à 30 mètres de hauteur, se répartissent sur des fissures en échelons sur le flanc nord du cratère Dolomieu.

Piton de La Fournaise - 11.09.2016 / 12h34 TU - webcam Piton Partage OVPF

Piton de La Fournaise - 11.09.2016 / 12h34 TU - webcam Piton Partage OVPF

Piton de La Fournaise - 11.09.2016 / 17h44 TU - webcam Piton Partage OVPF

Piton de La Fournaise - 11.09.2016 / 17h44 TU - webcam Piton Partage OVPF

Carte de localisation des fissures éruptives (traits blancs) et du front de coulée à 16 :54,le 11 Septembre 2016. - Doc. OVPF / IPGP

Carte de localisation des fissures éruptives (traits blancs) et du front de coulée à 16 :54,le 11 Septembre 2016. - Doc. OVPF / IPGP

Le front de coulée était localisé le 11 septembre à 17h30 à 250 mètres du cassé des Grandes Pentes

En raison du risque de feu de végétation sur les remparts pouvant être provoqué par une accumulation de lave à l'intérieur de l'enclos Fouqué et en raison du danger que représentent l'incendie, la fumée qui s'en dégage et l'instabilité potentielle du terrain, le sentier du Nez Coupé de Sainte-Rose est interdit à la circulation pédestre dès le début du sentier au Pas de Bellecombe.

De plus, toute présence de randonneurs à l'Est du Pas de Bellecombe est prohibée (sur sentiers et hors sentiers) en raison de la présence de gaz nocifs émis par l'éruption en cours et des fortes chaleurs liées à la proximité des coulées de lave .

L'accès du public au Pas de Bellecombe reste toutefois possible.

Source : OVPF

 

Myrdalsjökull / Katla - essaim sismique 11.09.2016
Myrdalsjökull / Katla - essaim sismique 11.09.2016

Myrdalsjökull / Katla - essaim sismique 11.09.2016

En Islande, le Katla a connu ce 11 septembre un nouvel essaim sismique en journée ; cette activité sismique, pratiquement normale, est caractérisée par des séismes de magnitude inférieure à 2. Les plus importants ont pris place à 15h57 UTC avec une M3,0 et à 16h12 UTC avec une M3,3.

Source : IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Piton de la Fournaise - 11/09/2016 - photo Survol de l'île de La Reunion

Piton de la Fournaise - 11/09/2016 - photo Survol de l'île de La Reunion

On September 11, after an increase in seismic activity since 7:30 am, the Piton de la Fournaise erupted at 8:41; the site of the eruption is in the Enclos Fouque at the northern flank of the Dolomieu crater, and is visible from the Piton Partage.

The prefecture triggered the alert 2-2 Plan "ORSEC-Volcano" / ongoing eruption; Access to Enclos Fouque and the helicopter posed are banned until further notice.

This is the second eruption of the year; She followed that of 26 May 2016, which lasted only a few hours.

Sources: Fournaise Info & Clicanoo.

Piton de la Fournaise - the eruption from the webcam Piton Partage - 11.09.206. 5:10 TU - OVPF

Piton de la Fournaise - the eruption from the webcam Piton Partage - 11.09.206. 5:10 TU - OVPF

Piton de la Fournaise - lava flows are well elongated / from the webcam Piton Partage - 11.09.206. 6:25 TU - OVPF

Piton de la Fournaise - lava flows are well elongated / from the webcam Piton Partage - 11.09.206. 6:25 TU - OVPF

Piton de La Fournaise - lava fountaining to 7:00 TU / 11.09.2016 - Webcam Piton Partage / OVPF

Piton de La Fournaise - lava fountaining to 7:00 TU / 11.09.2016 - Webcam Piton Partage / OVPF

Details of this OVPF 09.11.2016 / 11h GMT
The earthquake crisis started at 7:45 was accompanied by deformation of the volcano confirming the injection of magma towards the surface. An increase in SO2 emissions in the fumaroles of the summit was observed on 10 September.
The early signs of this eruption were low. This is to link with the signals (including inflation) from June and late July. On these two periods, an inflation of the volcano and a seismicity were recorded, meaning the arrival of magma in the shallow magma chamber. These signals were not followed by eruption but showed that the magma had already accumulated in the shallow magma chamber, explaining
the rapidity of the onset of this eruption, precursors side.

Piton de la fournaise - 11.09.2016 / 8h10 - webcam Piton Partage

Piton de la fournaise - 11.09.2016 / 8h10 - webcam Piton Partage

In Sinabung, the new growth cycle of the dome and collapses is well underway.

After the first images of the output of the lava, like toothpaste, the dome was quickly expanded and the first place collapses occur in the evening 10.09.2016.

 Sinabung - 07.09.2016 / 9:18 loc the lava washed out symmetrically - photo EndroLewa

Sinabung - 07.09.2016 / 9:18 loc the lava washed out symmetrically - photo EndroLewa

Sinabung - evolution of the lava dome 10.09.2016 / 1:54 p.m. - photo endrolewa

Sinabung - evolution of the lava dome 10.09.2016 / 1:54 p.m. - photo endrolewa

  Sinabung - the partial collapse of the dome 09/10/2016 / 10:00 - 10:01 p.m. - Photos endro Lewa
  Sinabung - the partial collapse of the dome 09/10/2016 / 10:00 - 10:01 p.m. - Photos endro Lewa

Sinabung - the partial collapse of the dome 09/10/2016 / 10:00 - 10:01 p.m. - Photos endro Lewa

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - 11.09.2016 - photo Survol de La Réunion

Piton de La Fournaise - 11.09.2016 - photo Survol de La Réunion

Ce 11 septembre, après une augmentation de l'activité sismique depuis 7h30, le Piton de La Fournaise est entré en éruption à 8h41 ; le lieu de l'éruption est situé dans l'Enclos Fouqué au niveau du flanc nord du cratère Dolomieu, et est visible depuis le Piton Partage.

La préfecture a déclenché l'alerte 2-2 du plan "ORSEC-Volcan" / éruption en cours ; l'accès à l'Enclos Fouqué et le poser d'hélicoptère sont interdits jusqu'à nouvel avis.

C'est la deuxième éruption de l'année ; elle fait suite à celle du 26 mai 2016, qui n'a duré que quelques heures.

Sources : Fournaise Info et Clicanoo.

Piton de La Fournaise - l'éruption depuis la webcam Piton Partage - 11.09.206. 5h10 TU - OVPF

Piton de La Fournaise - l'éruption depuis la webcam Piton Partage - 11.09.206. 5h10 TU - OVPF

Piton de La Fournaise - la coulée s'est bien allongée / depuis la webcam Piton Partage - 11.09.206. 6h25 TU - OVPF

Piton de La Fournaise - la coulée s'est bien allongée / depuis la webcam Piton Partage - 11.09.206. 6h25 TU - OVPF

Piton de La Fournaise - des fontaines de lave sont bien visibles - 11.09.2016 / 07h TU - webcam Partage OVPF

Piton de La Fournaise - des fontaines de lave sont bien visibles - 11.09.2016 / 07h TU - webcam Partage OVPF

Précisions de l'OVPF ce 11.09.2016 / 11h

La crise sismique débutée à 7h45 s'est accompagnée de déformation du volcan confirmant l'injection de magma vers la surface. Une augmentation des émissions de SO2 dans les fumerolles du sommet a été observée le 10 septembre.

Les signaux précurseurs de cette éruption ont été faibles. Ceci est à mettre en relation avec les signaux (inflation notamment) de Juin et fin Juillet. Sur ces deux périodes une inflation du volcan et une sismicité avaient été enregistrées, signifiant l'arrivée de magma dans la chambre magmatique superficielle. Ces signaux n'avaient pas été suivi d'éruption mais montraient que le magma s'était déjà accumulé dans la chambre magmatique superficielle, expliquant la rapidité de la survenance de cette éruption côté précurseurs.

Piton de La Fournaise - 11.09.2016 / 8h10 TU - webcam Partage OVPF

Piton de La Fournaise - 11.09.2016 / 8h10 TU - webcam Partage OVPF

Au Sinabung, le nouveau cycle croissance du dôme et effondrements est bien engagé.

Après les premières images de la sortie de la lave, comme de la pâte dentifrice, le dôme s'est vite agrandi et les premiers effondrements ont lieu lieu le 10.09.2016 en soirée.

Sinabung - 07.09.2016 / 9h18 loc la lave sort de façon symétrique - photo  EndroLewa

Sinabung - 07.09.2016 / 9h18 loc la lave sort de façon symétrique - photo EndroLewa

Sinabung - évolution du dôme de lave le 10.09.2016 / 13h54 - photo endrolewa

Sinabung - évolution du dôme de lave le 10.09.2016 / 13h54 - photo endrolewa

Sinabung - effondrement partiel du dôme le 10.09.2016 / 22h - 22h01 - photos endro Lewa
Sinabung - effondrement partiel du dôme le 10.09.2016 / 22h - 22h01 - photos endro Lewa

Sinabung - effondrement partiel du dôme le 10.09.2016 / 22h - 22h01 - photos endro Lewa

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
The symmetrical cone of Mayon - photo Wallpaper

The symmetrical cone of Mayon - photo Wallpaper

The alert status of Mayon has passed from level 0 (normal) to 1 (abnormal conditions).
The Phivolcs decision follows a change of the measured parameters:
- SO2 emissions have increased from 500 to 1000 tons / day some days since July, and then declined.
- The GPS network and tilt meters show an inflationary trend.
- After a seismic swarm between 3 and 6 August, likely associated with fracturing of rock, a volcano-tectonic earthquake was registered on 9 September.
- Fourteen wells located on the southeast side saw decrease the discharge of water, and one dried up, phenomenon due to magma movement beneath the building, according to Ed Lagerta, volcanologist.


Crater vapor emissions remain moderate and no glow was observed last night.
The permanent danger zone remains at 6km. Because of avalanche hazards, phreatic eruptions can occur without warning signs.

Sources:
- Phivolcs
- The Manila Times

Map of the exclusion zone - Doc. GVP

Map of the exclusion zone - Doc. GVP

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Le cône symétrique du Mayon - photo Wallpaper

Le cône symétrique du Mayon - photo Wallpaper

Le statut d'alerte du Mayon vient de passer du niveau zéro (normal) à 1 (conditions anormales).

La décision du Phivolcs fait suite à un changement des paramètres mesurés :

- Les émissions de SO2 ont augmenté, passant de 500 à 1000 tonnes / jour certains jours depuis le mois de juillet, pour diminuer ensuite.

- Le réseau GPS et les tiltmètres montrent une tendance inflationnaire.

- Après un essaim sismique entre le 3 et le 6 août, vraisemblablement associé à la fracturation de roches, un séisme volcano-tectonique a été enregistré le 9 septembre.

- Quatorze puits situés sur le versant sud-est ont vu diminuer la décharge en eau, et un s'est asséché, phénomène attribuable aux mouvements magmatiques sous l'édifice, selon Ed Lagerta, volcanologue.

Les émissions de vapeur du cratère demeurent modérées et aucune incandescence n'a été observée la nuit dernière.

La zone de danger permanent reste fixée à 6 km. En raison des dangers d'avalanches, d'éruptions phréatiques pouvant survenir sans signes avant-coureurs.

Carte de la zone d'exclusion - Doc. GVP

Carte de la zone d'exclusion - Doc. GVP

Sources :

- Phivolcs-DOST

- The Manila Times

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Fuego - lava flows are observed by the Conred's team.

Fuego - lava flows are observed by the Conred's team.

The INSIVUMEH reported in its report of September 7 at 6:30 local that, after 12 hours of constant explosions, Fuego knows weak to moderate explosions, generating ash plumes rising to 4,900 meters asl. before drifting westward over 15 km.

The morning strombolian activity is characterized by the emission of incandescent material at 200-300 m above the crater. Two lava flows are fed; a first in the barranca Las Lajas reached 1,800 meters long, and a second is 800 meters long in the barranca Taniluya, according to Conred.

Moderate avalanches are generated in the contour of the crater, with the possibility of pyroclastic flows in the drainages.

This activity is accompanied by locomotive constant noise and rumbling sounds 20 to 25 times per hour.

 

The camera is located at La Reunion Golf Resort (www.lareunion.com.gt), Guatemala about 7 km southeast of the summit of Fuego. Note that all times are UTC (local time plus 6).

In the evening, a downward trend is marked by a shorter length of the lava flows in the ravines Las Lajas and Taniluya, respectively of 1,200 and 400 meters.

Sources: INSIVUMEH & Conred

Nevados de Chillan - Ash emission from 06.09.2016 / 11:25 - webcam SERNAGEOMIN

Nevados de Chillan - Ash emission from 06.09.2016 / 11:25 - webcam SERNAGEOMIN

In Chile, several volcanoes are on amarillo alert.

In Nevados de Chillan, there has been since late August intermittent ash emissions.

The Copahue present a nocturnal glow in the night of 8 September.

 

Source : Sernageomin

Nevados de Chillan - 09/06/2016 - photo cooperativa.cl / Felix Bya

Nevados de Chillan - 09/06/2016 - photo cooperativa.cl / Felix Bya

Copahue - Night glow - photo Chematierra / Twitter / 08.09.2016

Copahue - Night glow - photo Chematierra / Twitter / 08.09.2016

At Kilauea, the lava lake within the Halema'uma'u Overlook vent remains active, and its surface visible from the Jaggar Museum, is only 16 meters below the floor of Halema'uma'u crater.

GPS and InSAR data continue to show a long-term inflation of the summit magma reservoir.

The lava lake in Halema'uma'u Overlook vent is active and at a high level - photo NPS / J. Ferracane / 07.09.2016

The lava lake in Halema'uma'u Overlook vent is active and at a high level - photo NPS / J. Ferracane / 07.09.2016

Lava lake in Halema'uma'u Overlook vent - Thermal webcam 07.09.2016 / 6:30 - HVO

Lava lake in Halema'uma'u Overlook vent - Thermal webcam 07.09.2016 / 6:30 - HVO

The 61g lava flow, which extends to the southeast from the Pu'u O'o, continues to power the entry in the ocean near Kamokuna. Note that on September 5, a large portion of the western delta collapsed, causing a small explosion.

Source: HVO

People who venture too close to Kīlauea's Kamokuna ocean entry—by land or by sea—are at risk from multiple hazards associated with lava flowing into the sea. The white plume formed by the interaction of lava and seawater is a corrosive mixture of super-heated steam, hydrochloric acid, and tiny particles of volcanic glass, all of which should be avoided. Lava deltas (new land formed at the ocean entry) can collapse without warning. Should the lava delta shown here collapse, fragments of molten lava and blocks of hot rock would be thrown both inland and seaward, potentially impacting people on the cliff above the ocean entry and in the boat in front of the delta. - HVO

People who venture too close to Kīlauea's Kamokuna ocean entry—by land or by sea—are at risk from multiple hazards associated with lava flowing into the sea. The white plume formed by the interaction of lava and seawater is a corrosive mixture of super-heated steam, hydrochloric acid, and tiny particles of volcanic glass, all of which should be avoided. Lava deltas (new land formed at the ocean entry) can collapse without warning. Should the lava delta shown here collapse, fragments of molten lava and blocks of hot rock would be thrown both inland and seaward, potentially impacting people on the cliff above the ocean entry and in the boat in front of the delta. - HVO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Fuego - les coulées de lave sont observées par les équipes de la Conred

Fuego - les coulées de lave sont observées par les équipes de la Conred

L'Insivumeh rapporte dans son rapport du 7 septembre à 6h30 locale qu'après 12 heures d'explosions constantes, le Fuego connait des explosions faibles à modérées, générant des panaches de cendres montant à 4.900 mètres asl. Avant de dériver vers l'ouest sur 15 km.

L'activité strombolienne matinale est caractérisée par des émissions de matériaux incandescents à 200-300 mètres au-dessus du cratère. Deux coulées de lave sont alimentées ; une première dans la barranca Las Lajas atteint 1.800 mètres de long, et une seconde est longue de 800 mètres dans la barranca Taniluya, selon la Conred.

Des avalanches modérées sont générées dans le contour du cratère, avec la possibilité de coulées pyroclastiques dans les drainages.

Cette activité s'accompagne de sons constants de locomotive et de grondements 20 à 25 fois par heure.

The camera is located at La Reunion Golf Resort (www.lareunion.com.gt), Guatemala about 7 km southeast of the summit of Fuego. Note that all times are UTC (local time plus 6).

En soirée, une tendance à la baisse est marquée par une moindre longueur des coulées dans les barrancas Las Lajas et Taniluya, respectivement de 1.200 et 400 mètres.

 

Sources : Insivumeh & Conred

Nevados de Chillan - émission de cendres du 06.09.2016 / 11h25 -  webcam Sernageomin

Nevados de Chillan - émission de cendres du 06.09.2016 / 11h25 - webcam Sernageomin

Au Chili, plusieurs volcans sont en alerte amarillo.

Au Nevados de Chillan, on enregistre depuis fin août des émissions intermittentes de cendres.

Le Copahue présente de l'incandescence nocturne dans la nuit du 8 septembre.

 Nevados de Chillan - 06.09.2016 - photo cooperativa.cl / Felix Bya

Nevados de Chillan - 06.09.2016 - photo cooperativa.cl / Felix Bya

Copahue - incandescence nocturne - photo Chematierra / Twitter / 08.09.2016

Copahue - incandescence nocturne - photo Chematierra / Twitter / 08.09.2016

Au Kilauea, le lac de lave au sein de l'Halema'uma'u Overlook vent demeure actif, et sa surface, visible du Jaggar museum, est à seulement 16 mètres sous le plancher du cratère halema'uma'u. Les données GPS et InSAR continuent de montrer une inflation à long terme du réservoir magmatique sommital.

Lac de lave de l'Halema'uma'u Overlook vent actif et à un niveau élevé - photo NPS / J. Ferracane / 07.09.2016

Lac de lave de l'Halema'uma'u Overlook vent actif et à un niveau élevé - photo NPS / J. Ferracane / 07.09.2016

Lac de lave de l'Halema'uma'u Overlook vent - webcam thermique 07.09.2016 / 6h30 - HVO

Lac de lave de l'Halema'uma'u Overlook vent - webcam thermique 07.09.2016 / 6h30 - HVO

La coulée 61g, qui s'étend vers le sud-est depuis le Pu'u O'o, continue à alimenter les entrées dans l'océan près de Kamokuna. A noter que le 5 septembre, une grande portion du delta ouest s'est effondrée, engendrant une petite explosion.

Source : HVO

Les dangers aux entrées de lave dans l'océan : risque d'effondrement des deltas de lave, et émission d'une mixture de vapeur surchauffée, acide chlorhydrique et fines particules de verre volcanique, toxique, lors de l'interaction de la lave et des eaux – l'échelle est donnée par les personnes sur le haut de la falaise à droite – photo HVO

Les dangers aux entrées de lave dans l'océan : risque d'effondrement des deltas de lave, et émission d'une mixture de vapeur surchauffée, acide chlorhydrique et fines particules de verre volcanique, toxique, lors de l'interaction de la lave et des eaux – l'échelle est donnée par les personnes sur le haut de la falaise à droite – photo HVO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Planetary volcanism

Water vapor traces were detected in November 2012 by Herschel Space Telescope, from ESA, on the surface of Ceres.

With 950 km in diameter, Ceres is the smallest dwarf planet in our solar system, but the biggest space object in the main asteroid belt between Mars and Jupiter.

Released in 2007, the Dawn spacecraft of NASA revealed in January 2015 strange white spots on the surface of Ceres. In gradual descent toward the dwarf planet, Dawn will spend from 46,000 km, altitude of revelation the white spots, to 375 km, its lowest altitude at the end of the mission in December 2015.

 

Ceres position in our solar system between Mars and Jupiter

Ceres position in our solar system between Mars and Jupiter

Bright spots on Ceres photographed by the Dawn probe on 6 June 2015 - Doc. NASA / JPL Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA

Bright spots on Ceres photographed by the Dawn probe on 6 June 2015 - Doc. NASA / JPL Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA

Ceres, another clearer picture and more precise (1 pixel = 140 meters) taken in September 2015 - Doc. NASA / JPL Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA

Ceres, another clearer picture and more precise (1 pixel = 140 meters) taken in September 2015 - Doc. NASA / JPL Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA

Image analysis will show the largest craters and a large conical mountain, called Ahuna Mons.

This is one of many bright spots intriguing the scientists since the early observations; it is supposed to be a great cryovolcano, a "cold volcano", which stretches over 17 km and dominates 
the surrounding land of 4,000 meters ... it would be older than a hundred million years.

Instead of spitting lava, as effusive volcanoes, Ahuna eject actually ice, which gradually formed the dome with smooth, shiny walls.

Take a flight over dwarf planet Ceres in this video made with pictures from NASA's Dawn spacecraft. The simulated flyover Was Made by the Mission's camera team at Germany's national aeronautics and space research center (DLR).

A second mystery : by modeling the asteroid collisions that would have occurred during the 4.5 billion years of history of Ceres, the scientists conclude that the dwarf planet should have 10-15 craters over 400 km wide and at least 40 of over 100 km.

But the observations by the Dawn spacecraft show only six craters over 100 km and less than 280 km wide. The explanation of erosion craters come from the structure of the planet : the top layers of Ceres contain ice mixed with salt, likely to "relax with the times" and to soften the reliefs. The  internal heat released shortly after the formation of the planet would have helped the ice in surface to erase the impacts.

 

Reconstituted view of the "cryovolcano" Ahuna Mons - Doc. NASA / JPL Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA

Reconstituted view of the "cryovolcano" Ahuna Mons - Doc. NASA / JPL Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA

The scientific interest of Ceres has strengthened since the Dawn probe joined her, and NASA has just extend the mission around the dwarf planet rather than sending it to another asteroid.

 

Sources :

- Nasa Jet Propulsion Laboratory – Dawn – Ceres' geological activity, ice revealed in new research – 01.09.2016

- Nasa Jet Propulsion Laboratory – Dawn – The case of the missing Ceres craters – 26.07.2016

- Notre planète : Découverte de mystérieuses taches lumineuses à la surface de la planète naine Cérès. fév.2015 / fév.2016

- L'OBS – les cratères disparus, le deuxième mystère de Cérès.

- Futura-Sciences : l'Europe ira-t-elle se poser sur Cérès ?

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Volcanisme planétaire

Des traces de vapeur d'eau ont été détectées dès novembre 2012 par le télescope spatial Herschel, de l'ESA, à la surface de Cérès.

Avec 950 km de diamètre, Cérès est la plus petite planète naine de notre système solaire, mais le plus gros objet spatial de la ceinture principale d'astéroïdes comprise entre Mars et Jupiter.

 

Lâchée en 2007, la sonde Dawn de la Nasa a révélé en janvier 2015 des étranges taches blanches à la surface de Cérès. En descente progressive vers la planète naine, Dawn va passer de 46.000 km, altitude de révélation des taches blanches, à 375 km, son altitude la plus basse à la fin de la mission en décembre 2015.

Position de Cérès dans notre système solaire, entre Mars et Jupiter

Position de Cérès dans notre système solaire, entre Mars et Jupiter

Taches lumineuses sur Cérès photographiées par la sonde Dawn le 06 juin 2015 - doc. Nasa / JPL Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA

Taches lumineuses sur Cérès photographiées par la sonde Dawn le 06 juin 2015 - doc. Nasa / JPL Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA

Cérès, une autre image plus précise en  plus précise (1 pixel = 140 mètres) prise en septembre 2015 - doc. Nasa / JPL Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA

Cérès, une autre image plus précise en plus précise (1 pixel = 140 mètres) prise en septembre 2015 - doc. Nasa / JPL Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA

L'analyse des images va montrer les cratères les plus importants et une grande montagne conique, appelée Ahuna Mons.

C'est l'une des nombreuses taches brillantes intriguant les scientifiques depuis le début des observations; elle est supposée être un grand cryovolcan, un "volcan froid", qui s'étale sur 17 km et domine les environs de 4.000 mètres ... il serait âgé d'une centaine de millions d'années.

Au lieu de cracher de la lave, comme des volcans effusifs, Ahuna éjecterait en réalité de la glace, qui a petit à petit formé ce dôme aux parois lisses et brillantes.

Take a flight over dwarf planet Ceres in this video made with images from NASA's Dawn spacecraft. The simulated flyover was made by the mission's camera team at Germany's national aeronautics and space research center (DLR).

Un second mystère : en modélisant les collisions d'astéroïdes qui auraient dû se produire durant les 4,5 milliards d'années de l'histoire de Cérès, les scientifiques en déduisent que la planète naine devrait avoir 10-15 cratères de plus de 400 km de large et au moins 40 de plus de 100 km.

Or les observations par la sonde Dawn ne montrent que six cratères de plus de 100 km et moins de 280 km de large. L'explication de l'érosion des cratères proviendrait de la structure de la planète : les couches supérieures de Cérès contiennent de la glace mélangée à des sels, susceptible de se "détendre avec le temps" et d'adoucir les reliefs. La chaleur interne dégagée peu après la formation de la planète aurait aidé la glace de surface à effacer les impacts.

Vue reconstituée du "cryovolcan" Ahuna Mons - doc. Nasa / JPL Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA

Vue reconstituée du "cryovolcan" Ahuna Mons - doc. Nasa / JPL Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA

L'intérêt scientifique de Cérès s'est renforcé depuis que la sonde Dawn l'a rejointe, et la Nasa vient d'en prolonger la mission autour de la planète naine plutôt que de l'envoyer vers un autre astéroïde.

 

Sources :

- Nasa Jet Propulsion Laboratory – Dawn – Ceres' geological activity, ice revealed in new research – 01.09.2016

- Nasa Jet Propulsion Laboratory – Dawn – The case of the missing Ceres craters – 26.07.2016

- Notre planète : Découverte de mystérieuses taches lumineuses à la surface de la planète naine Cérès. fév.2015 / fév.2016

- L'OBS – les cratères disparus, le deuxième mystère de Cérès.

- Futura-Sciences : l'Europe ira-t-elle se poser sur Cérès ?

 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

During the morning of September 4, an emission of ash was observed at Nevado del Ruiz, along with low-energy impulses of tremor around 6:47; eruptive column of Arenas crater spreading to the northwest.
 

Source: OVS Manizales.

 

Dukono - Volcanic ash advisory  for 09/05/2016 - VAAC Darwin

Dukono - Volcanic ash advisory for 09/05/2016 - VAAC Darwin

Ash emissions continue at Dukono / Moluccas, placed by the Darwin VAAC in orange aviation alert.

VAAC: DARWIN
VOLCANO: 268010 Dukono
PSN: N0141 E12753
AREA: INDONESIA
SUMMIT ELEV: 1335M
ADVISORY NR: 2016/879
INFO SOURCE: HIMAWARI-8
AVIATION COLOUR CODE: ORANGE
ERUPTION DETAILS: CONTINUOUS EMISSIONS OBS VA TO FL080 EXT
        
110nm TO DO AT 05 / 0100Z.

Eruption of the Grimsvötn 02.11.2004 - photo Matthew Roberts / Vedur.is

Eruption of the Grimsvötn 02.11.2004 - photo Matthew Roberts / Vedur.is

In Iceland, a harmonic tremor pulsion was detected near the Grimsvötn, recorded at various points on the Vatnajökull. It is not defined whether these earthquakes are to be related to magma movements, movements of the glacier, or a possibility of ice breakup.
 

Sources: IMO and Iceland volcanic blog

Tremor diagram registered on 09.05.2016 / 1:29 UTC to Húsbóndi SIL station. - Doc.Icelandic Met Office.

Tremor diagram registered on 09.05.2016 / 1:29 UTC to Húsbóndi SIL station. - Doc.Icelandic Met Office.

In Sinabung, new photos show the "disappearance" of the pit craterl and the establishment of the new lava dome ... thanks to Endro Lewa.

Sinabung - evolution of the summit zone between 03 and 05.09.2016 - photo Endrolewa

Sinabung - evolution of the summit zone between 03 and 05.09.2016 - photo Endrolewa

Since July, fumaroles mark the Niigata Yake yama (several volcanoes are called Yakayama in Japan); on September 4, the places marked by vigorous fumaroles are three in number.

JMA reported ash found about 1.5 km around the summit of the volcano, witness of a small eruption in July.

To follow in the coming months.

 

Three fumaroles zones are active this September 2, 2016 in Niigata Yakeyama - photo Mr. Kenji Hayatsu

Three fumaroles zones are active this September 2, 2016 in Niigata Yakeyama - photo Mr. Kenji Hayatsu

Lire la suite

Articles récents

Hébergé par Overblog