Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

0001-vanuatu-27-may-10.png

                                                     Carte USGS / Fire Earth


Un fort séisme de magnitude 7,2 a secoué le Vanuatu, le 27.05.10 à 17 h.14 UTC; son épicentre était localisé à 215 km. au NNO. d'Espiritu Santo, à 36,1 km. de profondeur.

Pas d'alerte Tsunami.

 

Ce séisme a été précédé d'autres épisodes dans la région, e.a. le 22.05 - M 5 et le 23.05 - M 5,5 ; des répliques ont suivi ce fort séisme dont une ce matin à 3 h.14 et de magnitude 5,1.


Magnitude 7.2
Date-Time
Location 13.710°S, 166.507°E
Depth 36.1 km (22.4 miles)
Region VANUATU
Distances 215 km (135 miles) NNW of Luganville, Espiritu Santo, Vanuatu
340 km (210 miles) SSE of Lata, Santa Cruz Islands, Solomon Isl.
485 km (300 miles) NNW of PORT-VILA, Efate, Vanuatu
2070 km (1290 miles) NE of BRISBANE, Queensland, Australia
Location Uncertainty horizontal +/- 8.6 km (5.3 miles); depth +/- 21.2 km (13.2 miles)
Parameters NST= 69, Nph= 69, Dmin=857.7 km, Rmss=1.26 sec, Gp= 29°,
M-type=teleseismic moment magnitude (Mw), Version=8
Source
  • USGS NEIC (WDCS-D)

 

 

Sources :

- USGS Earthquake Hazards Program

- carte de l'USGS / via Fire Earth

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Pacaya---12.-2007----9---T.Boeckel.jpg

                                 Le Pacaya en éruption en décembre 2007 .

avec l'aimable autorisation de Thorsten Boeckel ; d'autre photos sur son site en cliquant sur la photo.

 

 

Les autorités Guatémaltèques ont décidé la fermeture de l'aéroport "La Aurora" dans la journée de jeudi, après que le volcan Pacaya ait couvert la région de cendres; dans certaines parties de la ville de Guatemala city, située à 25 km. du volcan, la couche atteignait 8 cm.

L'éruption aurait débuté il y a quelques jours et deux villages situés à proximité du Pacaya ont du être évacués; les médias locaux rapportent que des chutes de roches volcaniques ont endommagé des véhicules dans ces villages.

Dans son rapport du 27 mai - 23 h. locale - l' INVISUMEH signale qu'un panache de cendres continuait à être émis jusqu'à une altitude de 300 à 500 m., avant de se disperser vers l'ouest. L'observatoire a recommandé la fermeture de l'aéroport et confirmé le code d'alerte à "rouge", malgré unediminution de l'activité volcanique.

 

27.05.10---M.Castillo-AP.jpg

Les retombées de cendres sur le sud de Guatemala City - 27.05.10 / M.Castillo Associeted Press.

 

Sources :

- Associeted Press

- Invisumeh

- Thorsten Boeckel - Pacaya 2007.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

"Cartago delenda est" :

 

Comme le disait les romains à propos d'une autre Carthage, méditerranéenne celle-là, "la ville doit être détruite !".

Le 4 mai 1910, la ville de Cartago, au Costa-Rica, déjà endommagée par le séisme du 13 avril de la même année, fut totalement détruite. Eglises, couvents, autres édifices publics, maisons ... tout s'est effondré ou devenu inhabitable.

Le nombre de morts a été estimé à 700, mais on n'en connait pas le nombre exact, car beaucoup de tués furent enterrés quasi immédiatement après le séisme, pour éviter les maladies; les blessés se comptèrent par milliers.

 

La ville détruite pour la seconde fois dans son histoire, le président du Costa-Rica proposa la mise en place d'une nouvelle réglementation de construction aux normes antisismiques.

 

Eglise-San-Francisco-2.jpg      Carte postale commémorant le séisme du 4 mai 1910. - archives Imagenes tropicales.


Commémoration du séisme :

 

Outre un communiqué de presse de l'Ovsicori - Observatorio volcanologico y sismologico de Costa-Rica - les volcans et les séismes semblent vouloir fêter cela à leur manière ...

 

Le volcan Irazu, situé au nord de la ville de Cartago, a semé la panique dans la population locale le 01 mars à partir de 19 h.08.
Plusieurs secousses de faibles magnitude - entre 1,5 et 3,2 - localisée à 3 km an NE. du cratère et moins de 5 km de profondeur, ont ému la population, marquée par les récents séismes qui ont frappé le Chili et le tremblement début 2009 aux environs du Poas.
L'Ovsicori a répertorié 12 secousses; celles-ci ne seraient pas en relation avec l'activité volcanique. Détail des secousses.

 

On observe de plus depuis fin 2009, une baisse du niveau du lac de l'Irazu; celui-ci s'est fortement réduit depuis mars 2010, pour ne laisser subsister qu'une grande flaque de couleur vert clair, presque transparente. Ce phénomène est a lier vraisemblablement aux séismes de début mars. La période des pluies est attendue, qui permettra peut-être au lac de se remplir à nouveau.

 

Infcampo1231070cmsIrz-1.gif                Le lac de l'Irazu, le 12 mars 2010 - document Ovsicori.

 

z---costa-Rica-303-copie.jpg         A titre de comparaison, le cratère de l'Irazu et son lac acide, couleur vert bronze.

                                                                    © B.Duyck 2008.

 

 Un séisme de magnitude 5,9 a touché le pays le 20.05.2010 à 22 h.16; il a eu lieu à 21 km de profondeur, au large des côtes et à 80 km. au SSO. de San José, la capitale.

 

neic wmce y

                          Magnitude / Depth Legend
                       Major Tectonic Boundaries: Subduction Zones -purple, Ridges -red and Transform Faults -green

 

Sources :

- Ovsicori-Una : Fondo de lago craterico del volcan Irazu reducido a menos de 1 m. de profundidad - 12.03.2010

- USGS Earthquake Hazards Program

- archives : Imagenes Tropicales

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

 

Puyehue et Rinihue - Chili :

 

Un pilote de l'Air Force a signalé, le 24 mai, l'éruption du volcan Puyehue, province d'Osorno sud Chili.

Le Rinihue, situé dans la province de Cautin, serait entré lui aussi en éruption, isolant 600 personnes sur ses flancs.

Pas plus d'information pour l'instant ... à confirmer !?


 

Volcans_Chili_Centre_Sud-copie.jpg                    Les volcans en éruptions sont signalés par un *.

 

-Caldera-of-puyehue-volcano---Ahtih---Wiki.jpg                   La caldeira du Puyehue - photo Ahtih / wiki.


Le complexe volcanique Puyehue-Cordon Caulle est composé de 3 structures orientées NO-SE.

Au nord-ouest, la Cordillera Nevada; au centre le complexe fissural de Cordon Caulle et au sud-est le stratovolcan Pyuehue.

Le sommet aplati du Puyehue est édifié au dessus d'une caldeira large de 5 km.

Les éruptions historiques comme celles de 1921-22 et 1960 sont en réalité originaires de la zone de rift de Cordon Caulle (6 x 13 km); l'éruption du 24 mai 1960 fut probablement précipitée par un séisme de Magnitude 9,5 intervenu le 22.05.1960. (John Seach) 

 

Dorsch_Klaus-41.jpg                    Carte géologique - d'après Moreno-Sepulveda 2004./ Klaus Dorsch

 

Sources :

- Deccan Chronicle - volcanic eruption in Chile

- RSOE emergency and disaster information service

- Global Volcanism Program - Puyehue-Cordon Caulle

                                             - Rinihue

 

Islande - Eyjafjöll :

 

Le 25, les conditions atmosphériques permettent le survol du volcan et de découvrir un smog bleuté et odoriférant, caractéristiques de présence de gaz soufrés.

 

25.05.19h40-brouillard-de-cendres---O.Sigurjonsson.jpg              Le brouillard de cendres vu le 25 mai - O.Sigurjonsson / IMO.


Le temps étant sec, les cendres sont remobilisées par les vents, pouvant causer des problèmes respiratoires et de visibilité.

Des petites bouffées de poussières sont limitées à l'évent et l'activité du volcan se limite à l'émission de vapeur (montant à 2 km.) et de gaz riches en dérivés soufrés.

Huits séismes ont été détectés depuis le 24 mai.

 

Source : IMO.

 

Cleveland - Aléoutiennes (Alaska):

 

Une anomalie thermique remarquée depuis quelques jours suggère que le volcan Cleveland est entré dans une période plus active, ce qui a fait relever le niveau d'alerte aviation au "code jaune".

Dans le passé, la présence d'anomalie thermique était en effet suivie à brève échéance d'émissions de cendres jusqu'à des altitudes fréquentées par les avions.

 

1218869593_ak52.JPG            Le sommet du Cleveland, le 15.08.2008  -  Chad Hulst / AVO-USGS.

            Carte AVO-USGS.

 

1139255770_57_19.gif.jpgLe Cleveland forme la partie ouest de l'île inhabitée Chuginadak, à 1500 km au SO. d'Anchorage. Les dernières périodes d'activité datent de 2001 - 3 explosions avec panache à 12 km., coulée de lave et avalanche pyroclastique - et des émissions de cendres en 2009.

 

Source : AVO - Alaska Volcano Observatory

 

 

Kilauea - Hawaii - anniversaire de l'éruption en cours : 10.000 jours

 

Avec quelques jours de retard, joyeux anniversaire au Kilauea, qui a atteint son 10.000° jour d'éruption le 21 mai 2010 !

L'éruption a commencé le 3 janvier 1983, quand une série de fissures a pris vie dans la rift zone est, avant de former le cinder-ans-spatter cone Pu'u'O'o.

En mars 2008, un nouvel évent s'est ouvert au sommet du Kilauea : situé dans le cratère de l'Halema'uma'u, il a émis des quantités considérables de dioxyde de soufre et de poussières.

 

14.05.10---Halema-uma-u.jpg            Le cratère de l'Halema'uma'u , le 14.05.2010 - photo HVO

 

Source : Hawaii 24/7 - Volcano watch - USGS' Hawaian Volcan Observatory.

 

Bezymianny - Kamchatka :

 

je reprend la dépêche d'Acti-volcans :

 

"" L'activité du volcan a progressivement augmenté. Il est probable qu'une nouvelle éruption explosive du volcan, dont l'activité pourrait affecter les vols des avions internationaux de basse altitude. Il est cependant difficile de suivre avec précision ce qu'il se passe sur le volcan car la forte activité volcanique du Klyuchevskoy altère l'interprétation des données sismiques effectuées sur le Bezymianny. Cependant, une activité sismique dans la zone du dôme a pu être détectée les deux derniers jours. De même, une activité fumerollienne modérée du volcan a été observée le 21 mai. Selon les données satellitaires, l'anomalie thermique sur le dôme de lave continue à augmenter passant de 18°C, le 19 mai, à 48,8°C le 23 mai. le code d'alerte aviation passe donc du jaune à l'orange ""

 

Source : KVERT via Activolcans.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

intro_loglave2b-copie-1.png

 

Bien rentré de l'Asssemblée générale de L.A.V.E. qui se tenait cette fois dans l'Eifel-est.

 

Yellowstone-0412-copie.jpg

 Le maar du Laacher See - les trainées de condensation laissées par les avions témoignent  d'une activité de l'Eyjafjöll en baisse - © B.Duyck


Ce week-end fut bien sûr placé sous le signe des volcans, mais aussi sous celui de la bonne humeur , de la convivialité, d'un grand et chaud soleil et d'intéressantes découvertes dans les environs du Laacher See ... tout ceci grâce à une gestion impeccable assurée par les organisateurs de l'A.G. - avec une pensée particulière pour Sylvie et Simonne - et l'aide sympathique de Wolfgang Kostka, de la D.V.G. (Deutsche Vulkanologische Gesellschaft) et de son épouse.

 

Yellowstone-0300-copie.jpg

  Mendig , la Lava Keller - cave creusée dans une coulée basaltique - © B.Duyck


Je laisse à Sylvie Chéreau l'honneur de tirer les conclusions de cette réunion enrichissante à maints points de vue dans le Lav'Activités.

Pour ma part, après avoir classé mes photos, je vous parlerai au cours des jours prochains de nos découvertes, revigoré par de nombreuses bulles volcaniques et "bibitives" ...

 

Actu---3-0372-copie.jpg

         A la recherche de "l'or bleu" - © B.Duyck

 

La suite,  bientôt

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Des nouvelles de l'Eyjafjöll, qui semble s'être "assoupi" durant notre escapade dans l'Eifel, pour cause d'assemblée générale L.A.V.E.

 

21.05.2010-M.Gudmudsson-IES.jpgBelle vue aérienne du sommet de l'Eyjafjallajökull et de l'un des cratères, actif, prise le 21.05 par M.Gudmundsson de l'IES.

 

Selon des rapports conjoints de l'IMO et de l'Institute of Earth Sciences (IES) :


- le 22.05, le volcan émettait encore un panache gris clair à 4 km.

 

22.05.10---14h15---S.Jakobsdottit--IMO.jpg"le chant du cygne" ? ... en tous cas, l'une des dernières photo d'un panache chargé de cendres de cette phase éruptive - 22.05.2010 à 14 h.15 par S.Jakobsdottir / IMO.


- le 23.05, l'activité explosive avait cessé; le trémor avait baissé et un panache de vapeur blanc montait à 3 km.

Les températures, mesurées par M.Gudmundsson de l'IMO lors d'un survol du volcan au moyen d'une caméra thermique, étaient proches de 100°C, ce qui suggère l'absence de lave dans le cratère.

- le 24.05, le panache blanc de vapeur ne s'élevait plus qu'à 2 km. de hauteur. On note une diminution de l'activité sismique; le niveau du trémor est supérieur à  celui du 23, spécialement dans la bande de fréquence de 1-2 Hz.

Le rapport qualifie l'éruption de "dormante" ... terme ambigu, qui caractérise un volcan ayant une longue période d'inactivité.

 

Comment qualifier l'actuelle phase de l'éruption ? Est-elle "très affaiblie" ou "partiellement ou définitivement stoppée" ?

Rien ne permet actuellement de le dire !

L'éruption de 1821-23 avait connu différents épisodes de "stop and go" au cours des 13 mois d'activité. L'activité de l'Eyjafjöll et de son voisin, le Katla, sera donc à surveiller dans les jours ou les mois prochains.

 

Sources :

- IMO - Icelandic Met Office

- IES - Institute of Earth Sciences

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Je serais absent du 22 au 24 mai pour assister à l'assemblée générale annuelle de L.A.V.E. qui se tiendra cette année en Allemagne, dans l'Eifel-est.

 

Laacher-See-019-copie.jpg  Ce sympathique personnage volcanique nous accueillera sur les différents sites de l'Eifel.

 

Cette région fut le théatre de la plus puissante éruption d'europe centrale depuis la dernière glaciation : il y a 12.900 ans, s'y produisait l'éruption phréatomagmatico-plinienne du Laach, dont les retombées se retrouvent aujourd'hui de la mer Baltique à la Méditerranée.

Nous partirons à la découverte de ce volcanisme récent, avant de vous retrouver en pleine forme à partir du 26 mai.

 

Pour patienter, je vous conseille la vision des articles sur cette région volcanique visitée en 2007, sur ce blog, en cliquant sur ce lien.

 


  Laacher-See-031-copie-1.jpg

Ce volcan présente toujours une activité : des bulles, analysées comme étant du CO2 d'origine mantellique, éclatent sans arrêt à la surface du Laacher See : ce sont les "mofettes".

  © B.Duyck  

 

A bientôt !

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Proche de chez nous, l'Islande et le toujours turbulent Eyjafjöll :

 

Le volcan n'est pas visible depuis deux jours en raison de la couverture nuageuse; les images radar ne montrent pas de changements majeurs dans le cratère.

Le 19.05, une coulée de boue a été causée par les pluies qui ont lessivé les poussières du glacier. L'aire d'origine de la coulée est une zone de 4 à 5 km². Ce genre de coulée est possible en d'autres endroits.

La hauteur du panache a diminué dans les derniers jours, ce qui laisse supposer une décroissance du flux magmatique.

Le 20.05, deux petits séismes  ont été enregistrés et localisés à 3 et 7 km. de profondeur.

 

Les rifts islandais restent dans l'ensemble le théatre de séismes multiples, dont 2 , le 19.05, de magnitude > 3, situés au nord de l'île. (étoiles vertes superposées)

 

20.05.10---9h50-seismes.png                  Carte de localisation des séismes des dernieres 48 h. - IMO

                                  

 

 

 

Quelques nouvelles des autres volcans nouvellement remarqués par le Global volcanism Program :

 

Villarica - Chili :

 

Le Sernageomin signale une faible augmentation de l'activité à partir du mois d'avril, caractérisée par une augmentation de la sismicité, du niveau du lac de lave et de l'incandescence nocturne, et de l'activité fumerollienne. Le 10 mai, le niveau du lac de lave était à 100 mètres sous le bord du cratère.

 

Villarica-2004----JC-Tanguy---GVP.jpg             Villarica - le cratère et le lac de lave - photo JC Tanguy in GVP - 2004.


Canlaon - Philippines :

 

Le VAAC-Tokyo signale un panache montant du volcan le 15 mai, pour atteindre 2.400 m. avant de dériver vers l'ouest.

 

Le volcan composite Canlaon (qui s'écrit aussi Kanlaon) occupe une partie du nord de l'île de Negros, et la partage avec deux volcans voisins beaucoup moins actifs le Silay et le Mandalagan. Du haut de ses 2435 m d'altitude, il est le point culminant de l'île, et ses 30 km de diamètre à la base font de lui un édifice imposant. Sa forme, allongée du Sud Ouest au Nord Est, trahie une histoire volcanique complexe, marquée par la migration de différents centres d'activité. Le dernier de ces points, portant la plus haute altitude, se trouve à l'extrêmité Sud du complexe. L'étude de la stratigraphie de l'édifice montre qu'il est à l'origine de la plus volumineuse avalanche de débris qu'ait connu l'archipel Philippin, cette dernière ayant parcouru 33 km vers le Sud Ouest.

 

Kanlaon.jpg                          Le Canlaon - document GVP.


Pagan - Iles Mariannes :

 

Entre le 7 et le 14 mai, et bien qu'aucune activité inhabituelle ne soit signalée sur place, les images satellite ont révélé un gros panache de vapeur et un panache de gaz diffus, dérivant vers l'ouest.

 

Pagan-south---US-Navy.jpgSouth Pagan - le site actif, à gauche, a son sommet coupé par une fissure datant de 1981.

North Pagan, de loin plus actif, se trouve au centre de la photo.

Document U.S.Navy.

 

L'île volcanique de Pagan est constituée par deux stratovolcans interconnectés par un isthme étroit; les 2 volcans "nord" et "sud" s'élèvent dans des caldeiras, respectivement de 7 et 4 km.

 


L'activité se poursuit sur :

- en Amérique : Soufrière Hills-Montserrat, Arenal et Turrialba au Costa Rica, Chaiten et Llaima au Chili.

- en Asie : Bagana, Dukono en Indonésie, Sakura-Jima et Suwamose-Jima au Japon, triplette au Kamchatka avec le Karymsky, le Klyuchevskoy et le Shiveluch.

- dans le Pacifique ; Gaua et Hawai, avec le Kilauea.

 

Sources :

- IMO / Inst. of Earth Sciences Iceland

- Global Volcanism Program - Weekly report.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

disturbance-zones-100518-02---Pacific-northwest-research-st.jpg

 

 

Zones affectées par l'éruption - avec le recul les aires les plus touchées sont celles afféctées par les coulées pyroclastiques (rose) , les avalanches de débris (crème) et les lahars (brun). et celles qui ont le moins bien récupéré.

 

Par rapport au schéma des dévastations ci-dessus, on peut constater sur les deux images satellite Landsat en fausses couleurs, la reprise de la végétation après trente années, sauf dans les aires les plus touchées.

 

sthelens_ms2_19800924.jpg       Image Landsat en fausses couleurs - Nasa 24 09.1980 après l'éruption.

       La végétation est colorée en rouge, les zones rocheuses stérilisées en gris.

 

sthelens_tm5_20090910_nir.jpg      Image Landsat - Nasa 10.09.2009 près de trente ans après l'éruption.

 

Comme souvent dans ce cas en Amérique, après une destruction massive de la flore consécutive à un incendie ou une éruption, ce sont les lupins bleus, Lupinus lepidus, plantes pionnières qui se sont installés en premier. Photo R.del Moral / Université de Washington.

purple-lupine-100518-02---R.del-Moral-Univ.Washington.jpgCes fabacées (légumineuses) ont toutes en commun de vivre en relation symbiotique avec des bactéries installées dans leurs racines (nodules racinaires). Ces bactéries ont la capacité de capturer l'azote atmosphérique et de le transformer en substances azotées directement utilisables pour la plante. Cette association permet aux légumineuses de se développer sur des sols pauvres en azote, 04.09.84---reprise-de-la-vie-Spirit-lake---L.Topinka.jpgl'utilisation des légumineuses comme engrais vert permettant de les enrichir en azote.

Les lupins sont suivis d'espèces invasives, parmi lesquelles  Anaphalis margaritacea et Epilobium angustifolium.

Reprise de la vie au Spirit lake : épilobes- photo Lyn Topinka - USGS 1984.

 

Mais tout ne s'est pas passé sans problèmes : l'intervention d'insectes prédateurs du lupin, suivie de l'action des herbivores avant le reproduction ce cette plante, ont modifié la répartition de cette plante pionnière et ralenti la "reconstruction" des biotopes...

Tous ces facteurs ont façonné un nouveau paysage.

Niveau biodiversité, on assiste, après ce boulversement majeur, non pas à une évolution mais à un "glissement environnemental" et à un "glissement dans les habitats", selon Peter Frenzen de l'U.S. forest service... une opportunité qui permet à divers organismes de prendre pied.

Bref, la vie a repris au St Helens, mais sous une forme un peu différente !


Sources :

- Stromboli on line - St Helens : live returns 1988-2001

- Rising from the ashes - Smithsonian

- Lupinus lepidus - classification et répartition en Amérique du Nord

- ESA - Ecological society of america - the role of lupine in succession of Mt St Helens

- MT St Helens recovery slowed by caterpillar  - Physorg.com 2005

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Mythes et légendes.

 

53875889.32SPface.jpg

                         A l'entrée du Kraton, un "kala" éloigne les démons

 

Les anciennes légendes disent qu'un ancêtre du sultan actuel de Jogjakarta, Hamengkubowono, aurait été entrainé par Ratu Kidul, déesse des mers du sud, dans son palais sous-marin à la veille d'une bataille décisive. Là, elle aurait initié le sultan à l'art de la guerre, mais aussi aux secrets de l'amour. La déesse apporta, à partir de ce moment, sa protection aux sultans successifs et à tous leurs sujets.

Cette croyance est encore vivace aujourd'hui.

 

La cérémonie du Labuhan est une cérémonie d'offrandes organisée chaque année par les sultans de Jogjakarta; les offrandes sont destinées aux divinités protectrices du royaume, entre autre la déesse des mers du sud et aux esprits du volcan Merapi ... on retrouve ici la dualité propre aux croyances javanaises : la mer et la montagne, l'eau et le feu.

Prince-Charles-Indonesia-Day-4-IISkcbH03Wgl-copie.jpgL'alliance du sultan avec les esprits du Merapi est un gage de protection pour les populations menacées d'éventuelles éruptions. Dans tous les villages, on raconte l'histoire du sultan Hamengkubowono IX qui est monté sur les flancs du volcan pour y voir les dégâts causés par sa dernière éruption; il prit une pierre et la lança vers le cratère, ordonnant au volcan de se calmer ... l'éruption diminua aussitôt d'intensité !

 

merapi-1114119-xl--71-.jpg         Le Gunung Merapi tant redouté par les javanais - photo Indoagate.com

 

Les offrandes sont d'abord préparées par les femmes : fleurs, fruits, gateaux, vêtements portés par le sultan au cours de l'année écoulée, cheveux et ongles coupés qui lui ont été coupés.

Les Abdidallem, les gardes du Palais, les rangent et en font un inventaire précis avant des les placer dans des coffres marqués chacun de son contenu et de sa destination.

Après une première procession dans l'enceinte du Palais, elles sortent du Kraton ... la cérémonie devient publique. Les offrandes sont emmenées par deux cortèges différents; l'un se dirige vers la côte, l'autre vers les pentes du Merapi.

 

Pour les javanais, tout ce qui sort du Kraton est sacré, à fortiori tout objet porté par le sultan; les offrandes sont donc recherchées pour en faire des amulettes. Les serviteurs du Palais doivent se battre pour plonger les offrandes dans l'eau avant de les abandonner aux flots marins ... mais elles finiront dans les mains des habitants de l'île, chacun pensant que la déesse aura pris au passage ce qu'elle désirait.

 

Labuhan---Yan-Arief.jpg                        La cérémonie du Labuhan - photo Yan Arief / Flickr

 

Portées en cortège solennel, la seconde partie des offrandes est montée sur les flancs du volcan, à la limite de la végétation. Un office religieux, fait de prières et de la consommation d'un repas préparé au Kraton, précède l'abandon des offrandes sur les pentes. Ici, nulle bagarre, l'endroit est trop sacré : les offrandes ne seront pas dérobées et les dieux pourront les apprécier en toute tranquillité.

 

labuhan.jpg   Les offrandes apportées en procession aux divinités du Merapi - photo Pariwisata.

 

Sources :

Des volcans et des hommes - Jacques Durieux et Philippe Bourseiller.

Lire la suite

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog