Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Bulusan - start of the phreatic eruption of 02.22.2016 - photo Thoni Huang / Twitter

Bulusan - start of the phreatic eruption of 02.22.2016 - photo Thoni Huang / Twitter

The Bulusan experienced a minor phreatic eruption on February 22 at 17.10. She was accompanied by a short gray plume rising 500 meters above a fissure vent, NW side of the summit of the volcano; a high-frequency earthquake followed by another of low frequency during 4.32 minutes were recorded, and the rumbling of explosions (indicated by the Phivolcs in the number of two) were heard in various surrounding villages.
Low ash falls were reported on Juban and Irosin.

Despite an increase in seismicity the February 20 and 21, no volcanic earthquake was detected by seismographs of Bulusan.
This morning, only a low vapor transmission persists.

Source: Phivolcs reports of 21 to 22 and 02.23.2016

In Sinabung, the activity tracking with the small plume of the day
 

Sinabung - 02.22.2016 / 6:19 p.m. - photo Beidar Sinabung

Sinabung - 02.22.2016 / 6:19 p.m. - photo Beidar Sinabung

An overview of Chimborazo by a Franco-Ecuadorian team was conducted on Feb. 20 to determine the areas at risk of mudslides and rocks after the melting glaciers of the summit.

The results have just been published by the IGEPN: analysis of images taken with the infrared camera show no thermal anomaly on the upper flanks ... glacial melt is thus not linked to an increase in temperature surface due to volcanic activity.
 

No thermal anomaly on the upper flanks of Chimborazo S and SE - photo P.Ramon / IGEPN 02/20/2016

No thermal anomaly on the upper flanks of Chimborazo S and SE - photo P.Ramon / IGEPN 02/20/2016

Chimborazo - hollowed channel in the moraine by landslides and debris flows that occurred in recent days (vertical under the blade of the propeller) - photo M.Almeida / IGEPN

Chimborazo - hollowed channel in the moraine by landslides and debris flows that occurred in recent days (vertical under the blade of the propeller) - photo M.Almeida / IGEPN

At the glacier #13, a collapse of the central moraine caused the sudden discharge of water accumulated inside the glacier, causing landslides and mudslides affecting downstream communities . No thermal anomaly was observed in the area.

On the floodplain in the quebrada Yambo Rumi, the channel dug in the moraine by landslides and debris flows that occurred in recent days is observed.

 

Sources :

- El Comercio – link 

- IGEPN – Informe del sobrevuelo efectuado al volcan Chimborazo el 20 de febrero de 2016 – link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Bulusan - début de l'éruption phréatique du 22.02.2016 - photo Thoni Huang / Twitter

Bulusan - début de l'éruption phréatique du 22.02.2016 - photo Thoni Huang / Twitter

Le Bulusan a connu une éruption phréatique mineure le 22 février à 17h10. Elle s’est accompagnée d’un court panache grisâtre montant à 500 mètres au-dessus d’un évent fissural, côté ONO du sommet du volcan ; un séisme de haute fréquence suivi par un autre de basse fréquence durant 4,32 minutes ont été enregistrés, et les grondements des explosions (signalées d’autre part par le Phivolcs au nombre de deux) ont été entendus dans divers villages aux alentours.

De faibles chutes de cendres sont rapportées sur Juban et Irosin.

Malgré un accroissement de la sismicité les 20 et 21 février, aucun séisme volcanique n’a été détecté par les sismographes du Bulusan.

Ce matin, seul une faible émission de vapeur persiste .

Source : Phivolcs rapports des 21 – 22 et 23.02.2016

Au Sinabung, poursuite de lactivité avec le petit panache du jour

Sinabung - 22.02.2016 / 18h19 - photo Beidar Sinabung

Sinabung - 22.02.2016 / 18h19 - photo Beidar Sinabung

Un survol du Chimborazo par une équipe Franco-Equatorienne a été effectué le 20 février pour déterminer les zones à risques de coulées de boue et de pierres suite à la fonte des glaciers sommitaux. Les résultats viennent d’être publiés par l’IGEPN : l’analyse des images prises avec la caméra infrarouge ne montrent pas d’anomalie thermique sur les flancs supérieurs … la fonte glaciaire n’est donc pas liée à une augmentation de la température de surface due à l’activité volcanique.

Pas d'anomalie thermique sur les flancs supérieurs S et SE du Chimborazo - photo P.Ramon / IGEPN 20.02.2016

Pas d'anomalie thermique sur les flancs supérieurs S et SE du Chimborazo - photo P.Ramon / IGEPN 20.02.2016

Chimborazo - canal creusé dans la moraine par des glissements de terrain et des coulées de débris qui ont eu lieu ces derniers jours (à la verticale sous la pale de l'hélice) - photo M.Almeida / IGEPN

Chimborazo - canal creusé dans la moraine par des glissements de terrain et des coulées de débris qui ont eu lieu ces derniers jours (à la verticale sous la pale de l'hélice) - photo M.Almeida / IGEPN

Au niveau du glacier n°13, un effondrement de la moraine centrale a provoqué l’évacuation soudaine de l’eau accumulée à l’intérieur du glacier, ce qui a causé les glissements de terrain et les coulées de boues affectant les communautés en aval. Aucune anomalie thermique n’a été constatée dans la zone.

Sur la plaine inondable dans la quebrada Yambo Rumi, le canal creusé dans la moraine par des glissements de terrain et des coulées de débris qui ont eu lieu ces derniers jours est observé.

Sources :

- El Comercio – link 

- IGEPN – Informe del sobrevuelo efectuado al volcan Chimborazo el 20 de febrero de 2016 – link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

In Nicaragua, Momotombo activity does not fall !

Many explosions and expulsion of incandescent material took place last February 21 ... view by webcams at 3:53, 9:00 a.m., 12:53 and 3:45 p.m. local time.


Sources: Ineter & Red sismologica of Nicaragua
 

Momotombo - 02.21.2016 respectively to 3:53, 3:56 ET 3:59 local - webcam picture of the seismic station El Cardon / IneterMomotombo - 02.21.2016 respectively to 3:53, 3:56 ET 3:59 local - webcam picture of the seismic station El Cardon / Ineter
Momotombo - 02.21.2016 respectively to 3:53, 3:56 ET 3:59 local - webcam picture of the seismic station El Cardon / Ineter

Momotombo - 02.21.2016 respectively to 3:53, 3:56 ET 3:59 local - webcam picture of the seismic station El Cardon / Ineter

Momotombo - 02.21.2016 / 12:53 - photo Red sismologica of Nicaragua

Momotombo - 02.21.2016 / 12:53 - photo Red sismologica of Nicaragua

 Momotombo - 02.21.2016 / 3:46 p.m. - photo Red sismologica of Nicaragua

Momotombo - 02.21.2016 / 3:46 p.m. - photo Red sismologica of Nicaragua

Among the seismic swarms recorded in Maca region of Peru in connection with geological faults in the Colca Valley, some have been identified as related to the activity of the volcano Sabancaya, according to the OVS / PGI.

Thirty one representative events, with magnitudes between 2.5 and 5.4, occurred between 7:40 p.m. on February 19 and 6:51 on February 20. For now, located to 5-8 km south of Maca, they could influence the volcanic massif in case of rapprochement..


Sources: IGPeru / OVS
 

The massive of Sabancaya - photo A. van Eeten

The massive of Sabancaya - photo A. van Eeten

In northern Kuril Islands, a thermal anomaly was detected at Alaid volcano on 20 and 21 February. It is linked to the volcanic activity, since a low emission of ash was observed by satellite on February 20 at 10:29 p.m. UTC., with extension of the ash cloud over 50 km eastward.
The Alaid volcano could disrupt air traffic in the far north. The aviation alert code is Yellow.

Its last eruption was in 2012.


Source: KVERT

Alaid - Thermal anomaly 21.02.2016 / 2h30 - doc. MODIS VRP - Mirova

Alaid - Thermal anomaly 21.02.2016 / 2h30 - doc. MODIS VRP - Mirova

The crater of Alaid - photo 27.10.2012 A.Sokorenko / IVS FED RAS

The crater of Alaid - photo 27.10.2012 A.Sokorenko / IVS FED RAS

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Au Nicaragua, l’activité du Momotombo ne baisse pas ! De nombreuses explosions et expulsion de matériaux incandescents ont eu lieu hier 21 février … pour celles retenues par les webcams, à 3h53, 9h, 12h53 et 15h45 locale.

Sources : Ineter & Red sismologica de Nicaragua

Momotombo - 21.02.2016, respectivement à 3h53, 3h56 et 3h59 locale - photo webcam de la station sismique El Cardon / IneterMomotombo - 21.02.2016, respectivement à 3h53, 3h56 et 3h59 locale - photo webcam de la station sismique El Cardon / Ineter
Momotombo - 21.02.2016, respectivement à 3h53, 3h56 et 3h59 locale - photo webcam de la station sismique El Cardon / Ineter

Momotombo - 21.02.2016, respectivement à 3h53, 3h56 et 3h59 locale - photo webcam de la station sismique El Cardon / Ineter

Momotombo - 21.02.2016 / 12h53 - photo Red sismologica de Nicaragua

Momotombo - 21.02.2016 / 12h53 - photo Red sismologica de Nicaragua

Momotombo - 21.02.2016 / 15h46 - photo Red sismologica de Nicaragua

Momotombo - 21.02.2016 / 15h46 - photo Red sismologica de Nicaragua

Parmi les essaims sismiques enregistrés dans la région de Maca au Pérou, en relation avec des failles géologiques dans la vallée de Colca, certains ont été identifiés comme liés à l’activité du volcan Sabancaya, d’après l’OVS / IGP.

Trente et un évènements représentatifs avec des magnitudes comprises entre 2,5 et 5,4 ont eu lieu entre 19h40 le 19 février et 06h51 le 20 février. Pour le moment, situés à 5-8 km au sud de Maca, ils pourraient avoir une influence sur le massif volcanique en cas de rapprochement.

Sources : IGPeru / OVS

Le massif du Sabancaya - photo A.Van Eeten

Le massif du Sabancaya - photo A.Van Eeten

Dans le nord des îles Kouriles, une anomalie thermique a été détectée au volcan Alaid les 20 et 21 février. Elle serait liée à l’activité volcanique, puisqu’une faible émission de cendres a été observée par satellite le 20 février à 22h29 UTC., avec extension du nuage de cendres sur 50 km vers l’est.

Le volcan Alaid est susceptible de perturber le trafic aérien du grand nord. Le code d’alerte aviation est Yellow. Sa dernière éruption date de 2012.

Source : KVERT

Alaid - Anomalie thermale le 21.02.2016 / 2h30 - doc Mirova / Modis VRP

Alaid - Anomalie thermale le 21.02.2016 / 2h30 - doc Mirova / Modis VRP

Le cratère de l' Alaid - photo 27.10.2012 A.Sokorenko / IVS FED RAS

Le cratère de l' Alaid - photo 27.10.2012 A.Sokorenko / IVS FED RAS

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 The cap of Myrdalsjökull, overriding the Katla volcano - photo Chris 73

The cap of Myrdalsjökull, overriding the Katla volcano - photo Chris 73

FutureVolc conducted late January a simulation exercise of an eruption at Katla.

Students of  Iceland University  have developed new samplers of ash; Procedures for sending supervisory teams in the field and the implementation of these new facilities have been successfully tested.

Left, the Myrdalsjökull, seen by the satellite Landsat-8 OLI - right, the location of the caldera of Katla and depressions therein are formed with dates. -  A click to enlarge.Left, the Myrdalsjökull, seen by the satellite Landsat-8 OLI - right, the location of the caldera of Katla and depressions therein are formed with dates. -  A click to enlarge.

Left, the Myrdalsjökull, seen by the satellite Landsat-8 OLI - right, the location of the caldera of Katla and depressions therein are formed with dates. - A click to enlarge.

FuturVolc partners have been able to evaluate in real-time the monitoring data of seismometers, GPS and radar stations, the acquisition of satellite data and execution models to determine various information in a clear framework and under control of a scientific council.
The preset scenario was a small glacial flood and steam explosion on Day 1, with an increase of seismicity in the afternoon. The 2nd day, the activity was supposed to culminate in an explosive eruption of VEI 4, generating a plume amount to 10,000 meters, away towards the NE downwind. The 3rd day, the intensity was decreasing in the morning.

Maps of tephra deposits on the floor through the use of the VOL-CALPUFF code and ECMWF weather data. The results show a ground load in kg / m² after two days of simulation - Doc. FuturVolc

Maps of tephra deposits on the floor through the use of the VOL-CALPUFF code and ECMWF weather data. The results show a ground load in kg / m² after two days of simulation - Doc. FuturVolc

Katla lies under the ice cap of Myrdalsjökull, in places under 700 meters of ice. It last eruption date from 1918, and was accompanied by huge glacial lake outburst (jökulhlaup)... and its activity is a multifactorial threat to the population, local and visitors increasing.

 

Sources :

- FUTUREVOLC conducts exercise for an eruption of Katla volcano - link

- Global Volcanism Program - Katla

 

Fumaroles in geothermal field Reykjanes-Grindavik  - photo Bernard Duyck 2015

Fumaroles in geothermal field Reykjanes-Grindavik - photo Bernard Duyck 2015

Importance of diffuse emissions of geothermal gases:


A scientific study, conducted in collaboration between ISOR / Iceland Geosurvey, INVOLCAN / Volcanological Institute of the Canaries and the ITER / Instituto Tecnológico y de Energías Renovables, on the Reykjanes geothermal field in Iceland has been published in the journal Renewable Energy.
One of the conclusions of this study shows that the analysis and evaluation of the spatial distribution of gas concentrations in the atmosphere of the earth as helium (He) and carbon dioxide (CO2), the carbon dioxide diffusion flux and soil temperatures recorded in the surficial environment of geothermal systems can provide very important information for project developers for the development of geothermal energy in the definition of the most boring places appropriate for the operation.

Reykjanes geothermal power plant - photo Bernard Duyck 2015

Reykjanes geothermal power plant - photo Bernard Duyck 2015

Another aspect of this research may be useful for monitoring of geothermal systems, by providing a quantitative assessment of the extent of the changes of the degassing process of volcano-geothermal systems in surface environment, as a consequence of variations in the production of this geothermal field or a natural activity related to volcanic activity.


It was found that the surface activity of the geothermal field of Rekjanes has increased significantly since the commissioning of the 100 MWe geothermal power plant in 2006 ... in total, the increase in surface activity between 2004 and 2007 is of the order of 50%.


The study also investigate the potential use of CO2 / He ratio in soil gas for sequestration of CO2 in the calcite of the bedrock.

 

Sources :

- ITER – Cientificos del ITER, INVOLCAN e ISOR revelan la importancia de las emanaciones difusas de gases para la geotermia - link

- Science Direct - Application of diffuse gas flux measurements and soil gas analysis to geothermal exploration and environmental monitoring : example from the Reykjanes geothermal field - T.Fridriksson & al.2016 / in Renewable Energy - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
La calotte du Myrdalsjökull, chapeautant le Katla - photo Chris 73

La calotte du Myrdalsjökull, chapeautant le Katla - photo Chris 73

FutureVolc a effectué fin janvier un exercice de simulation d’une éruption au Katla.

Des étudiants de l’Université d’Islande ont mis au point de nouveaux échantillonneurs de cendres ; des procédures pour l’envoi d’équipes de surveillance sur le terrain et la mise en place de ces nouveaux équipements ont été testées avec succès.

A gauche, le Myrdalsjökull , vu par le satellite Landsat-8 OLI - à droite, la localisation de la caldeira du Katla et des dépressions qui s'y sont formées avec dates. - un clic pour agrandir.A gauche, le Myrdalsjökull , vu par le satellite Landsat-8 OLI - à droite, la localisation de la caldeira du Katla et des dépressions qui s'y sont formées avec dates. - un clic pour agrandir.

A gauche, le Myrdalsjökull , vu par le satellite Landsat-8 OLI - à droite, la localisation de la caldeira du Katla et des dépressions qui s'y sont formées avec dates. - un clic pour agrandir.

Les partenaires de FuturVolc ont été capable d’évaluer en temps réel les données de surveillance de sismomètres, de stations radar et GPS, l’acquisition de données satellitaires et l’exécution de modèles afin de déterminer différentes infos, dans un cadre précis et sous le contrôle d’un conseil scientifique.

Le scénario préétabli était une petite inondation glaciaire et une explosion de vapeur le 1° jour, avec une augmentation de la sismicité en après-midi. Le 2° jour, l’activité était sensée culminer avec une éruption de explosive de VEI 4, générant un panache montant à 10.000 mètres, s’éloignant en direction du NE sous les vents dominants. Le 3° jour, l’intensité était en décroissance dans la matinée.

Carte prévisionnelle des dépôts de tephra sur le sol grâce à l’utilisation du code VOL-CALPUFF et des données météo ECMWF. Les résultats montrent une charge au sol en kg/m² après deux jours de simulation – doc. FuturVolc

Carte prévisionnelle des dépôts de tephra sur le sol grâce à l’utilisation du code VOL-CALPUFF et des données météo ECMWF. Les résultats montrent une charge au sol en kg/m² après deux jours de simulation – doc. FuturVolc

Le Katla repose sous la calotte glaciaire du Myrdalsjökull, par endroits sous 700 mètres de glace. Sa dernière éruption en 1918 s’est accompagnée d’énormes débâcles glaciaires … et son activité constitue une menace multifactorielle pour la population, locaux et visiteurs en augmentation.

Sources :

- FUTUREVOLC conducts exercise for an eruption of Katla volcano - link

- Global Volcanism Program - Katla

Fumerolles dans le champ géothermal de Reykjanes-Grindavik - photo Bernard Duyck 2015

Fumerolles dans le champ géothermal de Reykjanes-Grindavik - photo Bernard Duyck 2015

Importance des émanations diffuses de gaz en géothermie :

Une étude scientifique, menée en collaboration entre l’ISOR / Iceland Geosurvey, INVOLCAN / Institut volcanologique des Canaries et l’ITER / Instituto Tecnológico y de Energías Renovables, sur le champ géothermique de Reykjanes en Islande a fait l’objet d’une publication dans la revue Renewable Energy (Energie renouvelable).

L'une des conclusions de cette étude montre que l'analyse et l'évaluation de la distribution spatiale des concentrations de gaz dans l'atmosphère du sol sous forme d’hélium (He) et de dioxyde de carbone (CO2) , que le flux de diffusion du dioxyde de carbone et les températures de sol enregistrés dans l'environnement superficiel de systèmes géothermiques peuvent fournir une information très importante pour les promoteurs de projets relatifs au développement de la  géothermie, au niveau de la définition des endroits de forage les plus appropriés pour l’exploitation.

Centrale géothermique de Reykjanes-Grindavik - photo Bernard Duyck 2015

Centrale géothermique de Reykjanes-Grindavik - photo Bernard Duyck 2015

Un autre aspect de ce type de recherche peut être utile pour la surveillance des systèmes géothermiques, en réalisant une évaluation quantitative de l’ampleur des changements du processus de dégazage des systèmes volcano-géothermiques en environnement superficiel, comme conséquence de variations dans la production de ce champ géothermique ou d’une activité naturelle liée à l’activité volcanique.

Il a été constaté que l’activité de surface du champ géothermique de Rekjanes s’est considérablement accrue depuis la mise en service de la centrale géothermique de 100 MWe en 2006 … au total, l’augmentation de l’activité superficielle entre 2004 et 2007 est de l’ordre de 50%.

L’étude a aussi permis d’étudier la potentielle utilisation du ratio CO2/He dans les gaz du sol pour la rétention du CO2 dans la calcite du sous-sol rocheux.

Sources :

- ITER – Cientificos del ITER, INVOLCAN e ISOR revelan la importancia de las emanaciones difusas de gases para la geotermia - link

- Science Direct - Application of diffuse gas flux measurements and soil gas analysis to geothermal exploration and environmental monitoring : example from the Reykjanes geothermal field - T.Fridriksson & al.2016 / in Renewable Energy - link

 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

In Momotombo, as microseismic activity recorded by seismographs remain high, INET and Red Sismologica of Nicaragua suggested possible future eruptions.

This Feb. 19, two major explosions rocked the volcano, at 1:08 and 9:43. On the Webcam of the first explosion, we see the spread on the flanks of the fallout.



Momotombo - explosion 02.19.2016 / 9:45 - webcam seismic station El Cardon / Ineter

Momotombo - explosion 02.19.2016 / 1:08, seen by the webcam of the seismic station El Cardon / Ineter

Momotombo - explosion 02.19.2016 / 1:08, seen by the webcam of the seismic station El Cardon / Ineter

Momotombo - explosion 02.19.2016 / 9:45 - webcam seismic station El Cardon / Ineter

Momotombo - explosion 02.19.2016 / 9:45 - webcam seismic station El Cardon / Ineter

Momotombo - the plume from the explosion seen by 9:45 Canal2Nicaragua / Twitter

Momotombo - the plume from the explosion seen by 9:45 Canal2Nicaragua / Twitter

Momotombo - the plume from the explosion seen by 9:45 Canal2Nicaragua

In Guatemala, in addition to Santiaguito pursuing his ash emissions and that Fuego has small explosions, the INSIVUMEH recommends to restrict the access to Pacaya.

Pacaya has an activity on the rise, characterized by small explosions, the expulsion of bluish gas (sulfide gas) and low-level white fumaroles.

 

Pacaya - photo taken by the INSIVUMEH January 11, 2014 (used by Soy502) illustrating the current situation.

Pacaya - photo taken by the INSIVUMEH January 11, 2014 (used by Soy502) illustrating the current situation.

In Colima, who had accustomed us to explosive eruptions decorated with fine ash plumes, the situation appeared calmer ... what intrigued volcanologists from the University of Colima.

Nick Varley, a research professor chartered
with a few students a private reconnaissance flight, which revealed the existence of a new dome, 25 meters in diameter and 10 meters high, in the crater of a diameter about 300 meters. The temperature measurement in the thermal camera gives values ​​of 700 ° C, corresponding to 850 ° C if the measure had been manual.

The new dome will take time to fill the crater during an effusive episode, before the new start of an explosive sequence.

Colima - 01/19/2016 plume versus the cone on 02/19/2016 - Photo webcamsdeMexicoColima - 01/19/2016 plume versus the cone on 02/19/2016 - Photo webcamsdeMexico

Colima - 01/19/2016 plume versus the cone on 02/19/2016 - Photo webcamsdeMexico

 The new dome of Colima on February 2016 - Doc. Univ. Colima oficial
 The new dome of Colima on February 2016 - Doc. Univ. Colima oficial

The new dome of Colima on February 2016 - Doc. Univ. Colima oficial

Seismicity of Nevados de Chillan, Chile, remains high, with 924 episodes, which 63 VT related to fracturing rocks (the strongest of 3.2 M), 858 LP events related to fluid dynamics and 3 earthquakes tornillo type, associated with resonance in the ducts. The tremor was also well represented with 175 discrete episodes.

Webcams show the occurrence of occasional explosions in the vicinity of Nuevo and Arrau craters area..

An overflight conducted with Onemi (see video) identified a third crater, aligned on
150 meters with the other to the north - northeast, and a decreaseof the fumerolian activity  in relation to a decrease in temperature since January, indicating a decrease in heat transfer from the hydrothermal system.

Source: SERNAGEOMIN - Reporte de Actividad Volcánica (RAV) / LED REGIÓN Biobio Año 2016 febrero - Volumen 03

On the island of Sumatra, the Sinabung introduced on 02.19.2016 at 8:03 p.m. a great explosion; she was accompanied by glowing gas, a black plume and some incandescent fall of rocks (without pyroclastic flow)
.

Sinabung - the explosion of 02/19/2016 / 8:03 p.m. - photo endrolewa

Sinabung - the explosion of 02/19/2016 / 8:03 p.m. - photo endrolewa

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Au Momotombo, l’activité microsismique enregistrée par les sismographes demeurant haute, l’INET et le Red Sismologica de Nicaragua suggéraient de possibles éruptions à venir.

Ce 19 février, deux explosions importantes ont secoué le volcan, à 1h08 et 9h43. Sur la webcam de la première explosion, on remarque la dispersion sur les flancs des retombées.

Momotombo - explosion du 19.02.2016 / 01h08, vu par la webcam de la station sismique El Cardon / Ineter

Momotombo - explosion du 19.02.2016 / 01h08, vu par la webcam de la station sismique El Cardon / Ineter

Momotombo - explosion du 19.02.2016 / 09h45  - webcam de la station sismique El Cardon / Ineter

Momotombo - explosion du 19.02.2016 / 09h45 - webcam de la station sismique El Cardon / Ineter

Momotombo - le panache de l'explosion de 9h45 vu par Canal2Nicaragua / Twitter

Momotombo - le panache de l'explosion de 9h45 vu par Canal2Nicaragua / Twitter

Momotombo - le panache de l'explosion de 9h45 vu par Canal2Nicaragua

Au Guatemala, en plus du Santiaguito qui poursuit ses émissions de cendres et du Fuego qui présente de petites explosions, l’Insivumeh recommande de restreindre l’accès au Pacaya.

Le Pacaya présente une activité en hausse, caractérisée par de petites explosions, l’expulsion de gaz bleutés (gaz sulfurés) à basse altitude et de fumerolles blanches.

Pacaya  - photo prise par l'Insivumeh le 11 janvier 2014 (reprise par  Soy502) illustrant l'ambiance actuelle.

Pacaya - photo prise par l'Insivumeh le 11 janvier 2014 (reprise par Soy502) illustrant l'ambiance actuelle.

Au Colima, qui nous avait habitué à des éruptions explosives agrémentées de beaux panaches de cendres, la situation semblait plus calme … ce qui a intrigué les volcanologues de l’Université de Colima.

Nick Varley, un enseignant-chercheur a affrété avec quelques étudiants un vol privé de reconnaissance, qui a permis de constater l’existence d’un nouveau dôme, de 25 mètres de diamètre et 10 mètres de haut, dans le cratère d’un diamètre d’environ 300 mètres. La mesure de température à la caméra thermique donne des valeurs de 700°C,  correspondant à 850°C si la mesure avait été manuelle. Le nouveau dôme mettra du temps à remplir le cratère au cours d’un épisode effusif, avant que ne recommence une séquence plus explosive.

Colima - panache du 19.01.2016 versus le cône le 19.02.2016 - photos webcamsdeMexicoColima - panache du 19.01.2016 versus le cône le 19.02.2016 - photos webcamsdeMexico

Colima - panache du 19.01.2016 versus le cône le 19.02.2016 - photos webcamsdeMexico

Le nouveau dôme du Colima lors du survol de février 2016 - doc. Univ. de Colima oficial
Le nouveau dôme du Colima lors du survol de février 2016 - doc. Univ. de Colima oficial

Le nouveau dôme du Colima lors du survol de février 2016 - doc. Univ. de Colima oficial

La sismicité du Nevados de Chillan, au Chili, reste importante, avec 924 épisodes, dont 63 VT en relation avec la fracturation de roches (le plus fort de M 3,2), 858 évènements LP liés à la dynamique des fluides et 3 séismes de type tornillo, liés à la résonnance dans les conduits. Le trémor est également bien représenta avec 175 épisodes qualifiés de discrets.

Les webcams montrent la survenue occasionnelle d’explosions dans les environs des cratères Arrau et Nuevo.

Un survol réalisé avec l’Onemi (voir vidéo) a permis d’identifier un troisième cratère, aligné sur 150 mètres avec les deux autres, en direction nord – nord-est, et une activité fumerolienne diminuée, en relation avec une baisse de la température depuis Janvier, indiquant une diminution des transferts de chaleur en provenance du système hydrothermal.

Source : Sernageomin - Reporte de Actividad Volcánica (RAV) / REGIÓN DEL BIOBÍO Año 2016 febrero – Volumen 03

Sur l'île de Sumatra, le Sinabung a présenté ce 19.02.2016 à 20h03 une superbe explosion qui s'est accompagnée de gaz incandescents, d'un panache noir et de quelques éboullis incandescents (sans coulée pyroclastique)

Sinabung - l'explosion du 19.02.2016 / 20h03 - photo endrolewa

Sinabung - l'explosion du 19.02.2016 / 20h03 - photo endrolewa

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Asosan - éruption du 18.02.2016 - photo @39cd  / Twitter

Asosan - éruption du 18.02.2016 - photo @39cd / Twitter

L’Asosan, un volcan situé sur l’île japonaise de Kyushu, en alerte niveau 2 depuis le 24.11.2015 a connu une éruption ce 18 février vers 16h59 loc., accompagnée d’un panache de couleur claire. Elle a été signalée par le VAAC Tokyo sur base d’information du satellite Himawari-8, à 8h05 UTC.

La caldeira de l’Asosan abrite 17 cônes, dont la principale activité est située au cours du dernier siècle au cratère du Nakadake. Les éruptions historiques de l’Aso consistent en émission de cendres, entrecoupées périodiquement d’activité strombolienne et phréatomagmatique (GVP)

Localisation du volcan Aso et ses différents cônes - doc. GVP - un clic pour agrandir.Localisation du volcan Aso et ses différents cônes - doc. GVP - un clic pour agrandir.

Localisation du volcan Aso et ses différents cônes - doc. GVP - un clic pour agrandir.

Le VAAC Wellington rapporte un panache de cendres ce 18.02.2016 émis par le volcan d’Ambrym au Vanuatu. Il a atteint une hauteur de 2.700 mètres avant de dériver vers l’est.

Cette observation suggère une activité explosive à l’un de ses évents actifs, vraisemblablement le Marum ou le Benbow, contenant chacun un lac de lave actif. Ce genre d’activité a été signalée au cours des derniers mois, sans variations autres d’activité.

Source : Volcanodiscovery & VAA C Wellington

Ambrym - Anomalie thermique ce 18.02.2016 / 11h05 - MODIS logVRP / Mirova  et diagramme prévisonnel de déplacement du nuage de cendres - doc. VAAC Wellington
Ambrym - Anomalie thermique ce 18.02.2016 / 11h05 - MODIS logVRP / Mirova  et diagramme prévisonnel de déplacement du nuage de cendres - doc. VAAC Wellington

Ambrym - Anomalie thermique ce 18.02.2016 / 11h05 - MODIS logVRP / Mirova et diagramme prévisonnel de déplacement du nuage de cendres - doc. VAAC Wellington

Au Nicaragua, les explosions se succèdent au Momotombo, respectivement à 9h21 et 11h08 locale. Selon A.Moreira, un spécialiste à proximité, les cendres et roches expulsées sont montées à 400 mètres et des matériaux incandescents sont retombés au pied du volcan, et ont développé de petits incendies de forêt. L’activité éruptive est imprévisible, et il conseille de ne pas approcher du Momotombo.

Sources : Webcams Ineter & Red Sismologica de Nicaragua

Momotombo - 18.02.2016 / séquence entre 9h20 et 9h22 - webcam Ineter Station sismique El CardonMomotombo - 18.02.2016 / séquence entre 9h20 et 9h22 - webcam Ineter Station sismique El Cardon
Momotombo - 18.02.2016 / séquence entre 9h20 et 9h22 - webcam Ineter Station sismique El Cardon

Momotombo - 18.02.2016 / séquence entre 9h20 et 9h22 - webcam Ineter Station sismique El Cardon

Pour la beauté des images, une vidéo de Zach Voss, avec le support de la Boise State University / NSF, filmée lors d’une expédition interuniversitaire sur le Santiaguito en éruption.

L’Insivumeh signale, qu’au cours des dernières 24 heures, le dôme maintient un dégazage faible de couleur blanche, avec quelques explosions produisant des panaches montant jusqu’à 3.200 mètres asl. avant de se déplacer vers l’est. Des retombées de cendres sont possible sur Quetzaltenango, San Marcos Palajunoj et Santa Maria de Jesus.

Sources : Insivumeh & Conred

A voir en plein écran sur Viméo : https://vimeo.com/153729122

Des nouvelles du Sinabung, avec la croissance (et l'effondrement qui va suivre) du dôme de lave sommital et le panache du jour.

Sinabung - le dôme / lobe sommital - photo Beidar Sinabung 18.02.2016

Sinabung - le dôme / lobe sommital - photo Beidar Sinabung 18.02.2016

Sinabung -   panache du 18.02.2016 / 11h25 WIB - photo PVMBG

Sinabung - panache du 18.02.2016 / 11h25 WIB - photo PVMBG

Sinabung - 18.02.2016 /  23h03 WIB - photo endrolewa

Sinabung - 18.02.2016 / 23h03 WIB - photo endrolewa

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Asosan - eruption of 02.18.2016 - photo @ 39cd / Twitter

Asosan - eruption of 02.18.2016 - photo @ 39cd / Twitter

The Asosan, a volcano on the Japanese island of Kyushu, on alert level 2 since 11/24/2015, experienced an eruption this February 18 to 4:59 p.m. loc., accompanied by a light colored plume. It was reported by the Tokyo VAAC on the basis of information Himawari-8 satellite, at 8:05 UTC.

The caldera of Asosan home to 17 cones, whose main activity is located in the last century at Nakadake crater. Historical eruptions of Aso consist of emission of ash, interspersed periodically with strombolian or phreatomagmatic activity (GVP)

Location of the Aso volcano and its various cones - Doc. GVP - a click to enlarge.Location of the Aso volcano and its various cones - Doc. GVP - a click to enlarge.

Location of the Aso volcano and its various cones - Doc. GVP - a click to enlarge.

Wellington VAAC reported an ash plume that 18.2.2016 issued by the volcano of Ambrym in Vanuatu. It reaches a height of 2,700 meters before drifting eastward.

This observation suggests an explosive activity at one of its active vents, presumably Marum and Benbow, each containing an active lava lake. This kind of activity has been reported in recent months, without other changes of activity.

Source: VAA VolcanoDiscovery & C Wellington

Ambrym - thermal anomaly  02.18.2016 / 11:05 - MODIS logVRP / Mirova and ash advisory - Doc. VAAC Wellington
Ambrym - thermal anomaly  02.18.2016 / 11:05 - MODIS logVRP / Mirova and ash advisory - Doc. VAAC Wellington

Ambrym - thermal anomaly 02.18.2016 / 11:05 - MODIS logVRP / Mirova and ash advisory - Doc. VAAC Wellington

In Nicaragua, one explosions follow another at Momotombo, respectively to 9:21 ET 11:08 local time. According A.Moreira, a specialist nearby, ashes and rocks expelled are mounted to 400 meters and incandescent materials have fallen at the foot of the volcano, and have developed small forest fires. The eruptive activity is unpredictable and he advises not to approach the Momotombo.

Sources: Webcams Ineter & Red Sismologica of Nicaragua

 

Momotombo - 02.18.2016 / sequence between 9:20 ET 9:22 - webcam Ineter seismic station El CardonMomotombo - 02.18.2016 / sequence between 9:20 ET 9:22 - webcam Ineter seismic station El Cardon
Momotombo - 02.18.2016 / sequence between 9:20 ET 9:22 - webcam Ineter seismic station El Cardon

Momotombo - 02.18.2016 / sequence between 9:20 ET 9:22 - webcam Ineter seismic station El Cardon

For the beauty of the images, a video of Zach Voss, with the support of the Boise State University / NSF, filmed during an Interuniversity expedition to Santiaguito in eruption.

The INSIVUMEH reports that over the past 24 hours, the dome maintains a low white outgassing, with some explosions producing plumes rising to 3,200 meters asl. before moving eastward. Ash fallout are possible in Quetzaltenango, San Marcos Palajunoj and Santa Maria de Jesus.

Sources: INSIVUMEH & Conred

 

Having full screen on Vimeo: https://vimeo.com/153729122

News from the Sinabung :  growth (and the collapse that follows) of the summit lava dome and pyroclastic flow of the day.

Sinabung - the summit dome /  lobe - photo Beidar Sinabung 02/18/2016

Sinabung - the summit dome / lobe - photo Beidar Sinabung 02/18/2016

 Sinabung - plume  18.02.2016 / 11:25 WIB - photo PVMBG

Sinabung - plume 18.02.2016 / 11:25 WIB - photo PVMBG

Sinabung - 18.02.2016 /  11:03 p.m. - photo endrolewa

Sinabung - 18.02.2016 / 11:03 p.m. - photo endrolewa

Lire la suite

Articles récents

Hébergé par Overblog