Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Momotombo - 02.13.2016 / 1:41 p.m. - Webcam Ineter

Momotombo - 02.13.2016 / 1:41 p.m. - Webcam Ineter

In Nicaragua, after an increase in tremor at Momotombo on February 11 to local 2:20, almost doubling the amount of sulfur dioxide emitted (over 1,000 tons / day), a gas and ash explosion,  moderate, took place on 12 February in 2:03 local, followed by another at 11:15. Ash and incandescent material was deposited on the north-east and south sides.

More explosions were expected by Ineter ... on February 13 at 10:41, an explosion was accompanied by a pyroclastic flow that traveled the northeast flank of the volcano, and a plume inclined to the opposite side.

Plume of Momotombo - 13.02.2016 - photo Red de Comunicadores / Twitter

Plume of Momotombo - 13.02.2016 - photo Red de Comunicadores / Twitter

Telica - 02.13.2016 / 8:58 - webcam Ineter

Telica - 02.13.2016 / 8:58 - webcam Ineter

Two other volcanoes are active at this time in Nicaragua: Masaya has an high activity with a lava lake stirred by the gas.

The Telica presented him as explosions on February 13 close respectively at 8:24, 8:33, 8:40 ET 8:44 local.

Sources:

- Ineter

- Local Media: TN8 & Red Comunicadores

Nocturnal activity of Zhupanovsky - 02/10/2016 - Doc. Yashchuk VV

In Kamchatka, neighboring volcanoes Karymsky  and Zhupanovsky are animated in recent days, and emit ash plumes detected by satellites, VAAC Tokyo and observers.

In Zhupanovsky, a beautiful sequence shows a plume of ash and gas on February 10, amounting to 8,000 meters asl. The explosive activity continued on 13 in the morning, with a plume amount to more than 10,000 meters and dissipating about 300 km to the east.

The aviation alert code is orange and many previsonal opinions about the movement of the ash cloud are issued by the VAAC Tokyo.

Sources: KVERT & VAAC Tokyo

The plume of the Zhupanovsky 02/13/2016 - according to doc. Nasa Worldview EODIS

The plume of the Zhupanovsky 02/13/2016 - according to doc. Nasa Worldview EODIS

Advisory maps of the movement of ash cloud from Zhupanovsky  - 13-14.02.2016 - Doc. VAAC Tokyo

Advisory maps of the movement of ash cloud from Zhupanovsky - 13-14.02.2016 - Doc. VAAC Tokyo

Semeru, on Java island, has experienced this February 13th an emission of ash to 6h.05 local following a collapse of the dome. The ash covered a good half of the volcano, sector South and Southeast. The affected villages at the foot of Semeru, especially Sub Candipuro and Pasrujambe and ditrict of Klakah, received masks.

 

Despite this increase in activity, the alert level remained at II / warning; the population remains calm but should increase its level of vigilance, following  the direction of the agency of prevention and regional risk management.

The Bandung PVMBG reports that a pyroclastic flow ( "avalanche of hot clouds") traveled over 4-5 kilometers from the summit on the south and southeast sector. A partial collapse of the dome, in growth since October 2015 and becoming unstable, is the cause.

source:

- Tempo.com - link

- PVMBG

Semeru - 02.13.2016 / around 6 loc. - Credit: David P / Tempo.com

Semeru - 02.13.2016 / around 6 loc. - Credit: David P / Tempo.com

Semeru - the growing dome since October 2015 - photo Andi guide

Semeru - the growing dome since October 2015 - photo Andi guide

The activity remains high and unchanged at Sinabung on Sumatra island.

 

Sinabung on 02/13/2016 - photo Berastagi Nachelle Homestay / FB

Sinabung on 02/13/2016 - photo Berastagi Nachelle Homestay / FB

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Momotombo - 13.02.2016 / 13h41 - Webcam Ineter

Momotombo - 13.02.2016 / 13h41 - Webcam Ineter

Au Nicaragua, après une augmentation du trémor au Momotombo le 11 février vers 2h20 locale, un quasi doublement des quantités de dioxyde de soufre émises ( plus de 1.000 tonnes/jour ), une explosion de gaz et cendres modérée a eu lieu le 12 février à 2h03 locale, suivie d’une autre à 11h15. Les cendres et le matériel incandescent se sont déposés sur les côtés nord et sud-est.

D’autres explosions étaient attendues par l’Ineter … le 13 février à 10h41, une explosion s’est  accompagnée de coulée pyroclastique, qui a parcouru le flanc nord-est du volcan, et d’un panache incliné sur le côté opposé.

Telica - 13.02.2016 / 8h58 - webcam Ineter

Telica - 13.02.2016 / 8h58 - webcam Ineter

Deux autres volcans sont actifs en ce moment au Nicaragua : le Masaya présente une activité haute avec un lac de lave brassé par les gaz.

Le Télica a présenté lui aussi des explosions  le 13 février, rapprochées, respectivement à 8h24, 8h33, 8h40 et 8h44 locale.

Sources :

- Ineter

- Médias locaux : TN8 & Red de Comunicadores.

Activité nocturne au zhupanovsky le 10.02.2016 - doc. Yashchuk VV

Au Kamchatka, les volcans voisins Karymsky et Zhupanovsky sont animés depuis quelques jours, et émettent des panaches de cendres relevés par les satellites, le VAAC Tokyo et les observateurs.

Au Zhupanovsky, une belle séquence montre un panache de cendres et gaz le 10 février, s’élevant à 8.000 mètres asl. L’activité explosive s’est poursuivie le 13 au matin, avec un panache montant à plus de 10.000 mètres et se dissipant sur environ 300 km vers l’est.

Le code d’alerte aviation reste à l’orange et de nombreux avis prévisionnels concernant le déplacement du nuage de cendres sont émis par le VAAC Tokyo.

Sources : KVERT & VAAC Tokyo.

Le panache du Zhupanovsky le 13.02.2016 - d'après doc. Nasa Worldview Eodis

Le panache du Zhupanovsky le 13.02.2016 - d'après doc. Nasa Worldview Eodis

Carte prévisionnelle du déplacement du nuage de cendres du Zhupanovsky pou les 13-14.02.2016 - doc. VAAC Tokyo

Carte prévisionnelle du déplacement du nuage de cendres du Zhupanovsky pou les 13-14.02.2016 - doc. VAAC Tokyo

Le Semeru, sur l’île de Java, a connu ce 13 février une émission de cendres vers 6 h.05 locale, suite semble-t-il à un effondrement du dôme. Les cendres ont couvert une bonne moitié du volcan, secteur sud et sud-est. Les villages affectés au pied du Semeru, spécialement Sub Candipuro et Pasrujambe et le ditrict de Klakah, ont reçu des masques.

Malgré cette hausse d’activité, le niveau d’alerte du Semeru est resté à II / alerte ; la population reste calme, mais devrait accroître son niveau de vigilance, selon la direction de l’agence de prévention et de gestion des risques régionale.

Le PVMBG de Bandung signale qu’une coulée pyroclastique (« avalanche de nuages chauds ») a parcouru 4 à 5 kilomètres depuis le sommet, sur le secteur sud et sud-est. Un effondrement partiel du dôme, en croissance depuis octobre 2015 et devenu instable, en serait la cause.

Source :

- Tempo.com - link

- PVMBG

Semeru - 13.02.2016 / vers 6h loc. -  credit : David P  / Tempo.com

Semeru - 13.02.2016 / vers 6h loc. - credit : David P / Tempo.com

Semeru - le dôme en croissance depuis octobre 2015 - photo Andi guide

Semeru - le dôme en croissance depuis octobre 2015 - photo Andi guide

L'activité demeure haute et inchangée au Sinabung, sur l'île de Sumatra.

Sinabung le 13.02.2016 - photo Berastagi Nachelle Homestay / FB

Sinabung le 13.02.2016 - photo Berastagi Nachelle Homestay / FB

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Caldera of Erta Ale - situation of the two pit craters - Picture of Jürg Alean, 2002 (Kantonsschule Zürcher Unterland Bülach, Switzerland) ./ GVP

Caldera of Erta Ale - situation of the two pit craters - Picture of Jürg Alean, 2002 (Kantonsschule Zürcher Unterland Bülach, Switzerland) ./ GVP

Media coverage has improved in the 21st century, due to the fact that in 2001 the war with neighboring Eritrea ended, and although the region is not fully pacified, visits will be more regular, both by scientists that the agencies who consign.
 

On 6 December 2002, three walls successive collapses in a few minutes (see the sequence: http://www.v-e-i.de/english/volcanoes/eethv.html)

On 6 December 2002, three walls successive collapses in a few minutes (see the sequence: http://www.v-e-i.de/english/volcanoes/eethv.html)

Major changes are noted in December 2002: The talus cones, located on the old platform, disappeared, swallowed by the rising lava ; levels then declined constituting a new terrace at about fifty meters below the rim of the South East well. Fumerolian intense activity marks the caldera. (C.Weber & al)

Erta Ale - to the left : A sketch map of the active crater at Erta Ale on 2 December 2002. The elliptical crater was WE 160 m (X) and NS 130 m. The lava lake (taking part 50% of the crater) from WE was approximately 100 m. Our descents (dotted line) were made at point (D) in the north. Lava fountaining up to 20 m high occured in different areas at the crater lake, but mainly in the west, south and center. - to the right : A sketch map of a cross-section of the active crater at Erta Ale on 2 December 2002 from east (E) to west (W). The altitude from the crater rim at the east (E) down to the terrace (T) was 45 m. In the north at our descent (D), indicated with the dotted line, about 40 m down to the terrace. In the west part the altitude from the crater rim (W) to the lava lake was 80 m in total (Y). Courtesy of C. Weber. - A clic to enlarge.Erta Ale - to the left : A sketch map of the active crater at Erta Ale on 2 December 2002. The elliptical crater was WE 160 m (X) and NS 130 m. The lava lake (taking part 50% of the crater) from WE was approximately 100 m. Our descents (dotted line) were made at point (D) in the north. Lava fountaining up to 20 m high occured in different areas at the crater lake, but mainly in the west, south and center. - to the right : A sketch map of a cross-section of the active crater at Erta Ale on 2 December 2002 from east (E) to west (W). The altitude from the crater rim at the east (E) down to the terrace (T) was 45 m. In the north at our descent (D), indicated with the dotted line, about 40 m down to the terrace. In the west part the altitude from the crater rim (W) to the lava lake was 80 m in total (Y). Courtesy of C. Weber. - A clic to enlarge.

Erta Ale - to the left : A sketch map of the active crater at Erta Ale on 2 December 2002. The elliptical crater was WE 160 m (X) and NS 130 m. The lava lake (taking part 50% of the crater) from WE was approximately 100 m. Our descents (dotted line) were made at point (D) in the north. Lava fountaining up to 20 m high occured in different areas at the crater lake, but mainly in the west, south and center. - to the right : A sketch map of a cross-section of the active crater at Erta Ale on 2 December 2002 from east (E) to west (W). The altitude from the crater rim at the east (E) down to the terrace (T) was 45 m. In the north at our descent (D), indicated with the dotted line, about 40 m down to the terrace. In the west part the altitude from the crater rim (W) to the lava lake was 80 m in total (Y). Courtesy of C. Weber. - A clic to enlarge.

In November 2003, the bottom of the south pit crater is 90 meters deep, where a small cone of high ten meters include a lava pond 30 meters in diameter.

A survey at low altitude by a helicopter, on February 21, 2004, indicated no active lava lake ... only three hornitos are glowing. In November 2004, the level of solidified lake has risen and it is just 15 meters below the lip of the south west pit, where four hornitos are present. In the north pit crater, six hornitos spewing lava shreds.

On 8 October 2005, a lava lake at a depth of about twenty meters and agitated by violent discharges, occupies the entire surface of the south pit crater (G. St-Cyr)

 Erta Ale - south pit crater in February 2007 - photo Bernard Duyck

Erta Ale - south pit crater in February 2007 - photo Bernard Duyck

Erta Ale - south pit crater in February 2007, the various terraces and stratification - photo Bernard Duyck

Erta Ale - south pit crater in February 2007, the various terraces and stratification - photo Bernard Duyck

Erta Ale - activity south pit crater in February 2007 / the colors of the lava - Photo Bernard Duyck

Erta Ale - activity south pit crater in February 2007 / the colors of the lava - Photo Bernard Duyck

In February 2007, during a trip with Adventure & Volcans, I observed several small terraces in the south pit crater, filled by an active lava lake, deep, twitching, and undermining the walls. A strong degassing north pit crater prevents a good visibility, and requires the use of masks.

A picture of 2008 shows a similar situation in the south pit; while the north crater suffered a massive collapse earlier this year, following the local guide M.Matwose.

 

Erta Ale 05.2008 - photo Jean Filippo / Flickr

Erta Ale 05.2008 - photo Jean Filippo / Flickr

Chris Weber noted in February 2009 that the pit crater north has 3 levels, which the intermediary is covered in recent lava flows.

The south crater measuring 190 m by 150 m EW-NS, with a lava lake 60 meters wide, about 20 meters below the floor of the caldera, with a regular fountaining, and projections on the western edge of the crater. The level of the lava lake known oscillations of 5 meters and is ready to overflow on the terraces.

Comparative diagrams of the morphology of the pit crater between the two visits of the C.Weber team / December 2002 and February 2009

Comparative diagrams of the morphology of the pit crater between the two visits of the C.Weber team / December 2002 and February 2009

Erta Ale - 10.02.2010 - photo and annotations of Chris Weber / GVP

Erta Ale - 10.02.2010 - photo and annotations of Chris Weber / GVP

In February 2010,  VolcanoDiscovery reports that the lake level of the South pit climbed to 10 m.under the crater rim, and frequently overflow the terrace.

Significant changes take place in November of the same year : a team of VolcanoDiscovery reports, upon his arrival on 25 November 2010, that the lava lake has reached the level of the northern edge, and all the south crater is filled by overflows, which also relate the floor of the caldera, where a lava flow has reached the west wall.

The lake itself is circular, with a diameter of approximately 40 meters and is contained in a slag ring; its level varies from 2 to 4 meters at a rate of about 30 minutes, with a degassing projecting spatters between 30 and 70 m. height. During the observation that lasts 3 days, the lake overflows 12 times, fueling the new cast and revise its slag ring.

Erta Ale - diagram illustrating the overflow / 04.12.2010 and comparative situation on 15.12.2012- Doc. C.Weber / http: //www.v-e-i.deErta Ale - diagram illustrating the overflow / 04.12.2010 and comparative situation on 15.12.2012- Doc. C.Weber / http: //www.v-e-i.de
Erta Ale - diagram illustrating the overflow / 04.12.2010 and comparative situation on 15.12.2012- Doc. C.Weber / http: //www.v-e-i.deErta Ale - diagram illustrating the overflow / 04.12.2010 and comparative situation on 15.12.2012- Doc. C.Weber / http: //www.v-e-i.de

Erta Ale - diagram illustrating the overflow / 04.12.2010 and comparative situation on 15.12.2012- Doc. C.Weber / http: //www.v-e-i.de

2012 is a "black year", punctuated by an Afar rebel attack on 17 January (5 killed, 7 wounded and 4 taken in hostage). The government allows the resumption of expeditions after securing the Eritrean border by the army.

In December 2013, the level of the lava lake is pointed at 5-10 meters under the edge, depending on location.

In February and November 2015, two expeditions inform that the lava lake is very active, just a few meters below the level of the caldera.

Overview by a drone in 2015 - video Boris Pustovoytov / https://www.youtube.com/watch?v=AU8fJTd9kTA

Guy Saint-Cyr, from Aventure & Volcans, during his last coaching end of January 2016, film the lava lake near overflow and agitated by impressive bubbling.

Video: see Article of 02.12.2016

Erta Ale - January 2016 - the ups and downs of the lava lake, about to overflow - photo Aventure & Volcans / Guy Saint-Cyr

Erta Ale - January 2016 - the ups and downs of the lava lake, about to overflow - photo Aventure & Volcans / Guy Saint-Cyr

Sources :

- Global Volcanism Program - Erta Ale

- Guy de Saint-Cyr - Carnets de trek - Erta Ale, Dallol, lac de sel Karoum - aux éditions NVB (2006)

- VEI Volcano travels - link

- Volcanodiscovery - Erta Ale news - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Caldeira de l'Erta Ale - situation des deux pit craters - Photo de Jürg Alean, 2002 (Kantonsschule Zürcher Unterland, Bülach, Switzerland)./ GVP

Caldeira de l'Erta Ale - situation des deux pit craters - Photo de Jürg Alean, 2002 (Kantonsschule Zürcher Unterland, Bülach, Switzerland)./ GVP

La couverture médiatique est améliorée au 21° siècle suite au fait qu’en 2001, la guerre avec l’Erythrée voisine se termine, et bien que la région ne soit pas entièrement pacifiée, les visites vont pouvoir être plus régulières, tant par les scientifiques que par les agences qui y effectuent des expéditions.

Le 6 décembre 2002 , trois effondrements de parois se succèdent en quelques minutes (voir la séquence sur : http://www.v-e-i.de/english/volcanoes/eethv.html)

Le 6 décembre 2002 , trois effondrements de parois se succèdent en quelques minutes (voir la séquence sur : http://www.v-e-i.de/english/volcanoes/eethv.html)

D’importantes modifications sont constatées en décembre 2002 : Les cônes d’éboulis situés sur l’ancienne plate-forme ont disparus, avalés par le montée de la lave ; le niveau est ensuite redescendu constituant une nouvelle terrasse à une cinquantaine de mètres sous la lèvre Est du puit sud. Une activité fumerolienne intense marque la caldeira. (C.Weber & al)

Cratère actif de l’Erta Ale le 2 décembre 2002 -  un clic pour ouvrir les documents -- A gauche, croquis du cratère actif de l’Erta Ale le 2 décembre 2002 – le cratère elliptique mesure 160 m. dans l’axe ouest-est (WE) et 130 m. dans l’axe nord-sud (NS) Le lac de lave occupe environ 50 % du cratère (partie de la terrasse en surplomb sur la coupe) et mesure environ 100m. La ligne pointillée indique le trajet de descente sur la terrasse.- A droite, coupe du cratère actif le 2 décembre 2002 selon l’axe ouest-est. La distance entre le bord du cratère côté est et la terrasse est de 45 mètres. Cette distance, au nord à l’endroit de la descente (ligne en pointillé) est d’environ 40 m. Côté ouest, la distance entre le bord du cratère ouest et le niveau du lac de lave est de 80 mètres au total . Doc. De Chris Weber Cratère actif de l’Erta Ale le 2 décembre 2002 -  un clic pour ouvrir les documents -- A gauche, croquis du cratère actif de l’Erta Ale le 2 décembre 2002 – le cratère elliptique mesure 160 m. dans l’axe ouest-est (WE) et 130 m. dans l’axe nord-sud (NS) Le lac de lave occupe environ 50 % du cratère (partie de la terrasse en surplomb sur la coupe) et mesure environ 100m. La ligne pointillée indique le trajet de descente sur la terrasse.- A droite, coupe du cratère actif le 2 décembre 2002 selon l’axe ouest-est. La distance entre le bord du cratère côté est et la terrasse est de 45 mètres. Cette distance, au nord à l’endroit de la descente (ligne en pointillé) est d’environ 40 m. Côté ouest, la distance entre le bord du cratère ouest et le niveau du lac de lave est de 80 mètres au total . Doc. De Chris Weber

Cratère actif de l’Erta Ale le 2 décembre 2002 - un clic pour ouvrir les documents -- A gauche, croquis du cratère actif de l’Erta Ale le 2 décembre 2002 – le cratère elliptique mesure 160 m. dans l’axe ouest-est (WE) et 130 m. dans l’axe nord-sud (NS) Le lac de lave occupe environ 50 % du cratère (partie de la terrasse en surplomb sur la coupe) et mesure environ 100m. La ligne pointillée indique le trajet de descente sur la terrasse.- A droite, coupe du cratère actif le 2 décembre 2002 selon l’axe ouest-est. La distance entre le bord du cratère côté est et la terrasse est de 45 mètres. Cette distance, au nord à l’endroit de la descente (ligne en pointillé) est d’environ 40 m. Côté ouest, la distance entre le bord du cratère ouest et le niveau du lac de lave est de 80 mètres au total . Doc. De Chris Weber

En novembre 2003, le fond du pit crater sud est à 90 mètres, où un petit cône haut d’une dizaine de mètres abrite un étang de lave de 30 mètres de diamètre.

Un survol à basse altitude par un hélicoptère, le 21 février 2004, permet de constater l’absence de lac de lave actif … seuls trois hornitos rougeoient. En novembre 2004, le niveau du lac solidifié a remonté, et il n’est plus qu’à 15 mètres en dessous de la lèvre ouest du puit sud, où quatre hornitos sont présent. Dans le pit crater nord, six hornitos crachent des lambeaux de lave.

Le 8 octobre 2005, un lac de lave, à une profondeur d’une vingtaine de mètres et agité par de violents dégazages, occupe toute la surface du pit crater sud (G. de St-Cyr)

Erta Ale - pit crater sud en février 2007 - photo Bernard Duyck

Erta Ale - pit crater sud en février 2007 - photo Bernard Duyck

Erta Ale - pit crater sud en février 2007 , les différentes terrasses et leur stratification - photo Bernard Duyck

Erta Ale - pit crater sud en février 2007 , les différentes terrasses et leur stratification - photo Bernard Duyck

Erta Ale - activité au pit crater sud en février 2007 / les couleurs de la lave (en argentique) -  photo Bernard Duyck

Erta Ale - activité au pit crater sud en février 2007 / les couleurs de la lave (en argentique) - photo Bernard Duyck

En février 2007, lors d’un voyage avec Aventure et Volcans, j’ai pu observer plusieurs petites terrasses dans le pit crater sud, occupé par un lac de lave actif, en profondeur, agité de soubresauts, et exerçant un travail de sape sur les parois. Un fort dégazage au pit crater nord empêche une bonne visibilité, et oblige au port du masque.

Une photo de 2008 montre une situation similaire au pit sud ; tandis que le cratère nord a subi un effondrement massif en début de cette année suivant le guide local M.Matwose.

Erta Ale 05.2008 - photo Jean Filippo / Flickr

Erta Ale 05.2008 - photo Jean Filippo / Flickr

Chris Weber note en février 2009 que le pit crater nord possède 3 niveaux, dont l’intermédiaire est recouvert de récentes coulées de lave. Le cratère sud mesure 190 m EW sur 150 m. NS, avec un lac de lave de 60 mètres de large, à environ 20 mètres sous le niveau du plancher de la caldeira, présentant un fountaining régulier, et  des projections sur le bord ouest du cratère. Le niveau du lac de lave connait des oscillations de 5 mètres et est prêt à déborder sur les terrasses.

Schémas comparatifs de la morphologie des pit crater entre les deux visites de l'équipe de C.Weber / décembre 2002 et février 2009

Schémas comparatifs de la morphologie des pit crater entre les deux visites de l'équipe de C.Weber / décembre 2002 et février 2009

Erta Ale  - 10.02.2010 - photo et annotations Chris Weber / GVP

Erta Ale - 10.02.2010 - photo et annotations Chris Weber / GVP

En février 2010, Volcanodiscovery relate que le niveau du lac du pit sud est monté jusqu’à 10 m.sous le bord  du cratère, et déborde fréquemment la terrasse.

D’importantes modifications ont lieu en novembre de la même année : une équipe de Volcanodiscovery signale, qu’à son arrivée le 25 novembre 2010, le lac de lave a atteint le niveau du bord nord, et que tout le cratère sud est rempli par les débordements, qui concernent aussi le plancher de la caldeira, où une coulée a atteint la paroi ouest. Le lac en lui-même est circulaire, d’un diamètre d’environ 40 mètres et est contenu au sein d’un anneau de scories ; son niveau varie de 2 à 4 mètres à un rythme d’environ 30 minutes, avec un dégazage projetant des lambeaux de lave entre 30 et 70 m. de hauteur. Au cours de l’observation qui dure 3 jours, le lac déborde 12 fois, alimentant de nouvelles coulées et remaniant son rempart de scories.

Erta Ale - schéma illustrant le débordement / 04.12.2010 & situation comparative au 15.12.2012 - doc. C.Weber / http://www.v-e-i.deErta Ale - schéma illustrant le débordement / 04.12.2010 & situation comparative au 15.12.2012 - doc. C.Weber / http://www.v-e-i.de
Erta Ale - schéma illustrant le débordement / 04.12.2010 & situation comparative au 15.12.2012 - doc. C.Weber / http://www.v-e-i.deErta Ale - schéma illustrant le débordement / 04.12.2010 & situation comparative au 15.12.2012 - doc. C.Weber / http://www.v-e-i.de

Erta Ale - schéma illustrant le débordement / 04.12.2010 & situation comparative au 15.12.2012 - doc. C.Weber / http://www.v-e-i.de

2012 est une "année noire", ponctuée par une attaque de rebelles Afars le 17 janvier (5 personnes tuées, 7 blessées, et 4 prises en otages). Le gouvernement permet la reprise des expéditions après sécurisation de la frontière Erythréenne par l’armée.

En décembre 2013, le niveau du lac de lave est pointé à 5-10 mètres sous le bord selon l’endroit.

En Février et novembre 2015, deux expéditions renseignent un lac de lave très actif, seulement quelques mètres sous le niveau de la caldeira

Survol par un drone en 2015 - vidéo Boris Pustovoytov / https://www.youtube.com/watch?v=AU8fJTd9kTA

Guy de Saint-Cyr, d'Aventure et Volcans, lors de son dernier accompagnement fin janvier 2016, filme le lac de lave proche du débordement et agité de soubresauts impressionnants.

Vidéos : voir l'article du 12.02.2016

Erta Ale - janvier 2016 - les soubresauts du lac de lave, sur le point de déborder - photo Aventure & Volcans / Guy de Saint-Cyr

Erta Ale - janvier 2016 - les soubresauts du lac de lave, sur le point de déborder - photo Aventure & Volcans / Guy de Saint-Cyr

Sources :

- Global Volcanism Program - Erta Ale

- Guy de Saint-Cyr - Carnets de trek - Erta Ale, Dallol, lac de sel Karoum - aux éditions NVB (2006)

- VEI Volcano travels - link

- Volcanodiscovery - Erta Ale news - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Erta Ale - turbulence in the lava lake south pit crater - Video Guy Saint-Cyr January 2016 / Adventure and volcanoes

The summit caldera of the shield basaltic volcano Erta Ale, located in the Danakil Depression in Ethiopia, is known to house one or two lava lakes for decades.

Latest related photos by Guy de Saint-Cyr has given me want to trace changes of the lava lake, virtually permanent, sheltered in the south pit crater.

 

Erta Ale - turbulence in the lava lake south pit crater - Video Guy Saint-Cyr January 2016 / Adventure and volcanoes

One of the first expeditions to Erta Ale dates from the mid 19th century, led by Captain Giulietti, head of a group of 14 men. They will be slaughtered by the Afar warriors.

In the 20th century:

The first observations of a glow that can make you think of the existence of a lava lake date back to 1906.

In 1967, a Franco-Italian team, made of volcanologists Haroun Tazieff and Giorgio Marinelli, observed for the first time the presence of two lava lakes, housed at a depth of 165 meters in the pit craters north and south.

The level and activity of two lava lakes will fluctuate until the overflow of the southern lake  in 1972. In 1973-1974 the two lakes are overflowing episodically and lava flows will cover the southern flanks, then the northern flanks of the volcano.

 

Erta Ale - sketches of J.Varet / 1972 - in Global Volcanism Program

Erta Ale - sketches of J.Varet / 1972 - in Global Volcanism Program

Between 1984 and 1986, the levels remain relatively stable, at a depth of 70 to 110 meters.

February 1987 brings an important change: the disappearance of the lava lake north attested by satellite photos. The South Lake is still active, but reduced to a diameter of 46 meters, according to photos from NASA in September 1988.

The massive of Erta Ale - photo STS026-033-080 NASA / 30.09.1988 - 11:35 GMT (Erta Alle, a shield volcano located within the Rift Valley of northern Ethiopia, is visible in this near-vertical photograph taken north of turquoise Afrera Ye Ch'ew Lake. The volcano, called "the smoking mountain" by the local tribesmen, has an active lava lake (barely discernible in the photograph) Approximately 150 feet (46 meters) wide, qui has-been in a constant state of eruption since the late 1960s.)

The massive of Erta Ale - photo STS026-033-080 NASA / 30.09.1988 - 11:35 GMT (Erta Alle, a shield volcano located within the Rift Valley of northern Ethiopia, is visible in this near-vertical photograph taken north of turquoise Afrera Ye Ch'ew Lake. The volcano, called "the smoking mountain" by the local tribesmen, has an active lava lake (barely discernible in the photograph) Approximately 150 feet (46 meters) wide, qui has-been in a constant state of eruption since the late 1960s.)

Schematic location of the massif of Erta Ale.

Schematic location of the massif of Erta Ale.

In 1992,  the south pit crater with a diameter of 100 meters is occupied by a lava lake about 40 x 70 meters, to a depth of 100 meters.

In 1995 the south pit crater has grown: with a diameter of 140 meters, it has a lake shaken by numerous fountains of 60-100 meters, to a depth of 90 meters.
 

Erta Ale - Plan and cut of the south pit crater in November 1992 - Courtesy of P. Vetsch / in Global Volcanism Program

Erta Ale - Plan and cut of the south pit crater in November 1992 - Courtesy of P. Vetsch / in Global Volcanism Program

Erta Ale - the south pit crater cut in December 1995 - Courtesy of P. Vetsch / in Global Volcanism Program

Erta Ale - the south pit crater cut in December 1995 - Courtesy of P. Vetsch / in Global Volcanism Program

To follow : the fluctuations of the lava lake in the 21st century, with more photographic documents.

 

Sources :

- Haroun Tazieff - L'odeur du soufre - expédition en Afar - aux éditions Stock (1975)

- Guy de Saint-Cyr - Carnets de trek - Erta Ale, Dallol, lac de sel Karoum - aux éditions NVB (2006)

- Global Volcanism Program - Erta Ale

 

Book covers referenced above - a click to enlarge.Book covers referenced above - a click to enlarge.

Book covers referenced above - a click to enlarge.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Erta Ale - fortes turbulences au lac de lave du pit crater sud - vidéo Guy de Saint-Cyr janvier 2016 / Aventure et volcans

La caldeira sommitale du volcan-bouclier basaltique Erta Ale, situé en Ethiopie dans la dépression Danakil, est renommée pour abriter un ou deux lacs de lave depuis des décades.

Les dernières photos rapportées par Guy de Saint-Cyr m’ont donné envie de retracer les fluctuations du lac de lave, quasi permanent abrité dans le pit crater sud.

Erta Ale - fortes turbulences au lac de lave du pit crater sud - vidéo Guy de Saint-Cyr janvier 2016 / Aventure et volcans.

Une des toutes premières expéditions à l’Erta Ale date du milieu du 19° siècle, conduite par le capitaine Giulietti, à la tête d’un groupe de 14 hommes. Ils se feront massacrer par les guerriers Afars.

Au 20° siècle :

Les premières observations de lueurs pouvant faire penser à l’existence d’un lac de lave remontent à 1906.

En 1967, une équipe Franco-Italienne, composée des volcanologues Haroun Tazieff et Giorgio Marinelli , observe pour la première fois la présence de deux lacs de lave, logés à une profondeur de 165 mètres dans les pit craters nord et sud.

Le niveau et l’activité des deux lacs de lave vont fluctuer, jusqu’au débordement du lac sud en 1972. En 1973-1974, les deux lacs vont déborder de manière épisodique et les coulées de lave vont recouvrir les flancs sud, puis nord du volcan. 

 Erta Ale  - croquis de J.Varet / 1972 -  in Global Volcanism Program

Erta Ale - croquis de J.Varet / 1972 - in Global Volcanism Program

Entre 1984 et 1986, les niveaux restent relativement stables, à une profondeur de 70 à 110 mètres.

Février 1987 apporte un changement important : la disparition du lac de lave nord, attestée par des photos satellite. Le lac sud est toujours actif, mais réduit à un diamètre de 46 mètres, selon des photos de la Nasa en septembre 1988.

Le massif de l'Erta Ale - photo NASA  STS026-033-080 / 30.09.1988 - 11h35 GMT (L’ Erta Ale, un volcan situé dans la vallée du rift du nord de l’Ethiopie, est visible sur cette photo prise quasi à la verticale au nord du lac Afrera, de couleur turquoise. Le volcan, connu sous le nom de « montagne qui fume » par les tribus locales, possède un lac de lave actif (peu discernable sur la photo) d’approximativement 46 mètres de large, qui est en éruption quasi constante depuis la fin des années 60.)

Le massif de l'Erta Ale - photo NASA STS026-033-080 / 30.09.1988 - 11h35 GMT (L’ Erta Ale, un volcan situé dans la vallée du rift du nord de l’Ethiopie, est visible sur cette photo prise quasi à la verticale au nord du lac Afrera, de couleur turquoise. Le volcan, connu sous le nom de « montagne qui fume » par les tribus locales, possède un lac de lave actif (peu discernable sur la photo) d’approximativement 46 mètres de large, qui est en éruption quasi constante depuis la fin des années 60.)

Schéma de localisation du massif de l'Erta Ale.

Schéma de localisation du massif de l'Erta Ale.

En 1992, le pit crater sud, d’un diamètre de 100 mètres est occupé par un lac de lave de 40 sur 70 mètres, à la profondeur de 100 mètres. En 1995, le pit crater sud s’est agrandi : d’un diamètre de 140 mètres, il abrite un lac agité par de nombreuses fontaines de 60 sur 100 mètres, à une profondeur de 90 mètres.

Erta Ale - plan et coupe du pit crater sud en novembre 1992 - Courtesy of P. Vetsch /  in Global Volcanism Program

Erta Ale - plan et coupe du pit crater sud en novembre 1992 - Courtesy of P. Vetsch / in Global Volcanism Program

Erta Ale - coupe du pit crater sud en décembre 1995 - Courtesy of P. Vetsch /  in Global Volcanism Program

Erta Ale - coupe du pit crater sud en décembre 1995 - Courtesy of P. Vetsch / in Global Volcanism Program

A suivre : les fluctuations du lac de lave au 21° siècle, avec plus de documents photographiques.

 

Sources :

- Haroun Tazieff - L'odeur du soufre - expédition en Afar - aux éditions Stock (1975)

- Guy de Saint-Cyr - Carnets de trek - Erta Ale, Dallol, lac de sel Karoum - aux éditions NVB (2006)

- Global Volcanism Program - Erta Ale

Couvertures des livres en référence ci-dessus - un clic pour agrandir.Couvertures des livres en référence ci-dessus - un clic pour agrandir.

Couvertures des livres en référence ci-dessus - un clic pour agrandir.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Fuego explosive activity on 02.10.2016 - photo INSIVUMEH / Edgar Barrios

Fuego explosive activity on 02.10.2016 - photo INSIVUMEH / Edgar Barrios

In the day of 10 February 2016, the Fuego was the seat of explosions, characterized by projections 400 meters above the crater and ash plumes rising to 4,800 meters asl, before dispersing to the N and NE on about 25 km. Pyroclastic flows went down the ravines El Jute and Las Lajas.

The intensity of the eruption has decreased from 18.30, with a few small explosions and a lower plume moving only over ten kilometers.

A lava flow extends over 3 km. in the barranca Las Lajas to the southeast, and another in the barranca Trinidad to the south.

Sources: INSIVUMEH & Conred

 

Fuego - small pyroclastic flow from 02.10.2016 - photo Gino Gonzlez-llama / Twitter

Fuego - small pyroclastic flow from 02.10.2016 - photo Gino Gonzlez-llama / Twitter

Seismic activity increased yesterday at Masaya volcano, perceptible by the population of the localities of Masaya, Nindirí, Ticuantepe and Managua. The largest earthquake of magnitude 4.1 occurred at 13h.

According RSNN, the majority of earthquakes involve local faults, whose movements are related to the activity of the volcano. The CODE / Centro de Operaciones de Desatres suspended classes for a day in three municipalities near the volcano. The National park remains closed

The lava lake is brewed by large movements of lava, and you can see on the videos, two points of incandescence of different surface in the crater.

 

Video Otto Arrechavala - 02/10/2016

Video Julian Elias Calero Villarreyna - 02/10/2016

Piton de la Fournaise,  recovery of activity.

Since late January an acceleration of inflation is noted, which reached up to 1 cm of dilation in the summit area in 15 days. The pressure source is located at the moment, according to OVPF, at 1,500-2,000 meters below the crater Dolomieu.

The flow of volcanic gases is synchronous with an increase in the flow of carbon dioxide from the ground on remote places, and sulfur emissions - SO2 and H2S - and CO2 emissions at the summit.

Seismicity has remained at a fairly high level until mid-November 2015 with 11 summital earthquakes (~ 0.5km - 1.5km above sea level) and 4.5 deep earthquakes (~ 2km under the sea level ) on average per day  ... then it stabilized at 2 summital earthquakes a day when no deep earthquake was detected.

Source: OVPF report - 02/10/2016 -
link

Assessment of seismicity at Piton de la Fournaise since the end of the eruption of August 24 to October 31, 2015 - Doc. OVPF - IPGP

Assessment of seismicity at Piton de la Fournaise since the end of the eruption of August 24 to October 31, 2015 - Doc. OVPF - IPGP

This morning, the Dolomieu crater shows no signs of eruption - Camera Bory 02.11.2016 6:45 - OVPF

This morning, the Dolomieu crater shows no signs of eruption - Camera Bory 02.11.2016 6:45 - OVPF

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Fuego activité explosive le 10.02.2016 - photo Insivumeh / Edgar Barrios

Fuego activité explosive le 10.02.2016 - photo Insivumeh / Edgar Barrios

Dans la journée du 10 février 2016, le Fuego a été le siège d’explosions caractérisées par des projections à 400 mètres au-dessus du cratère et de panaches de cendres montant à 4.800 mètres a.s.l., avant de se disperser vers le N et le NE sur environ 25 km. Des coulées pyroclastiques ont descendu les barrancas El Jute et Las Lajas.

L’ intensité de l’éruption a diminué à partir de 18h30, avec quelques petites explosions et un panache moins élevé, ne se déplaçant plus que sur une dizaine de kilomètres.

Une coulée de lave s’étend sur 3 km. de long dans la barranca Las Lajas au sud-est et une autre au sud dans la barranca Trinidad.

Sources : Insivumeh & Conred

Fuego - petite coulée pyroclastique du 10.02.2016 - photo Gino Gonzlez-llama  / Twitter

Fuego - petite coulée pyroclastique du 10.02.2016 - photo Gino Gonzlez-llama / Twitter

L’activité sismique a augmenté hier au Masaya, perceptible par la population des localités de Masaya, Nindirí, Ticuantepe et  Managua. Le séisme le plus important, de magnitude 4,1 s’est produit à 13h.

Selon le RSNN, la majorité des séismes concernent des failles locales, dont les mouvements sont en relation avec l’activité du volcan. Le Code / Centro de Operaciones de Desatres a suspendu les cours pour une journée dans trois municipalités proches du volcan. LeParc National demeure fermé

Le lac de lave est brassé par d’importants mouvements de la lave, et on peut voir sur les vidéos, deux points d’incandescence de surface différente dans le cratère.

Vidéo Otto Arrechavala - 10.02.2016

Vidéo Julian Elias Calero Villarreyna - 10.02.2016

Au Piton de La Fournaise, reprise de l'activité.

On remarque depuis fin janvier une accélération de l’inflation, qui atteint jusqu’à 1 cm de dilatation dans la zone sommitale en 15 jours. La source de pression est située pour le moment, selon l’OVPF, à 1.500-2.000 mètres sous le cratère Dolomieu.

Le flux des gaz volcaniques est synchrone, avec une augmentation des flux de dioxyde de carbone au sol à distance du sommet, et des émissions soufrées – SO2 et H2S – et de CO2 au niveau du sommet.

La sismicité est restée à un niveau assez élevé jusqu’à la mi-novembre 2015 avec 11 séismes sommitaux (~ 0.5km - 1.5km au-dessus du niveau de la mer) et 4.5 séismes profonds (~ 2km sous le niveau de la mer) en moyenne par jour puis elle s’est stabilisée à 2 séismes sommitaux par jour alors qu’aucun séisme profond n’a été détecté.

Source : rapport OVPF - 10.02.2016 - link

Bilan de la sismicité au Piton de la Fournaise depuis la fin de l’éruption du 24 août au 31 octobre 2015 - doc. OVPF - IPGP

Bilan de la sismicité au Piton de la Fournaise depuis la fin de l’éruption du 24 août au 31 octobre 2015 - doc. OVPF - IPGP

Ce matin, le cratère Dolomieu ne présente aucun signe d'éruption - Caméra Bory 11.02.2016 6h45 - OVPF

Ce matin, le cratère Dolomieu ne présente aucun signe d'éruption - Caméra Bory 11.02.2016 6h45 - OVPF

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Fuego / Guatemala - 02.10.2016 - photo INSIVUMEH

Fuego / Guatemala - 02.10.2016 - photo INSIVUMEH

The third eruption of the year began to Fuego / Guatemala on February 9 from 19:30, with moderate to heavy explosions causing ash plumes. They are maintained six hours after the start.

In its special report of 10 February / 00:00, INSIVUMEH reported incandescent projections / lava fountains 500 meters above the crater and a plume amount to 4,800 a.s.l. before moving towards NO on 25 km.

 

Fuego - lava fountains on 02/09/2016

Fuego - saturation of the webcam by night fountaining - 02.10.2016 / 6:52

Fuego - saturation of the webcam by night fountaining - 02.10.2016 / 6:52

Ash falls are recorded in Chimaltenango and Zaragoza, accompanied by a smell of sulfur. Lava flows reach 800 to 2,000 meters and cover the ravines Trinidad, Las Lajas and Santa Teresa, with the risk of pyroclastic flows.

Sources: INSIVUMEH & Conred

Fuego - thermal anomaly "very high" this 02.10.2016 / 3:50 - Doc. Mirova / Modis

Fuego - thermal anomaly "very high" this 02.10.2016 / 3:50 - Doc. Mirova / Modis

In Chile, activity continues at Copahue, with on the day of February 9, larger ash plumes, and a  nocturnal glow early in the night.
 

Copahue - emission of ashes 02.09.2016 / around 18h ​​GMT, and incandescence at 22:31 loc.- webcams SERNAGEOMIN
Copahue - emission of ashes 02.09.2016 / around 18h ​​GMT, and incandescence at 22:31 loc.- webcams SERNAGEOMINCopahue - emission of ashes 02.09.2016 / around 18h ​​GMT, and incandescence at 22:31 loc.- webcams SERNAGEOMIN

Copahue - emission of ashes 02.09.2016 / around 18h ​​GMT, and incandescence at 22:31 loc.- webcams SERNAGEOMIN

At Sakurajima / Japan, explosions continue, with plumes of between 700 and 2,500 meters above the crater. It seems that the "normal" activity has resumed.

Videos of the activity on 08 & 09.02.2016.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Fuego / Guatemala - 10.02.2016 - photo Insivumeh

Fuego / Guatemala - 10.02.2016 - photo Insivumeh

La troisième éruption de l’année a commencé au Fuego / Guatemala le 9 février à partir de 19h30, par des explosions modérées à fortes engendrant des panaches de cendres. Elles se maintiennent six heures après le début.

Dans son bulletin spécial du 10 février / 00h00, l’Insivumeh rapporte des projections incandescentes / fontaines de lave à 500 mètres au-dessus du cratère et un panache montant à 4.800 a.s.l. avant de se déplacer en direction NO  sur 25 km.

Fuego - fontaines de lave le 09.02.2016

Fuego - saturation de la webcam par le fountaining nocturne - 10.02.2016 / 06h52

Fuego - saturation de la webcam par le fountaining nocturne - 10.02.2016 / 06h52

Des chutes de cendres sont enregistrées sur Chimaltenango et Zaragoza, accompagnée d’une odeur de soufre. Des coulées de lave atteignent de 800 à 2.000 mètres et concernent les barrancas Trinidad, Las Lajas et Santa Teresa, avec des risques de coulées pyroclastiques.

Sources : Insivumeh & Conred

Fuego - anomalie thermique "très haute" ce 10.02.2016 / 3h50 - doc. Mirova / Modis

Fuego - anomalie thermique "très haute" ce 10.02.2016 / 3h50 - doc. Mirova / Modis

Au Chili, l’activité se poursuit au Copahue, avec en journée du 9 février des panaches de cendres plus importants, et de l’incandescence nocturne en début de nuit.

Copahue - émission de cendres le 09.02.2016 / vers 18h GMT , et incandescence à 22h31 loc.- webcams Sernageomin
Copahue - émission de cendres le 09.02.2016 / vers 18h GMT , et incandescence à 22h31 loc.- webcams SernageominCopahue - émission de cendres le 09.02.2016 / vers 18h GMT , et incandescence à 22h31 loc.- webcams Sernageomin

Copahue - émission de cendres le 09.02.2016 / vers 18h GMT , et incandescence à 22h31 loc.- webcams Sernageomin

Au Sakurajima / Japon, les explosions se poursuivent, avec des panaches compris entre 700 et 2.500 mètres au-dessus du cratère. Il semble que l’activité « normale » ait reprise.

Sakurajima - 08.02.2016 / 8h41

Sakurajima - 09.02.2016 / 20h06

Lire la suite

Articles récents

Hébergé par Overblog