Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sinabung - 08.08.2017 / 15h51 - photo Endro Lewa

Sinabung - 08.08.2017 / 15h51 - photo Endro Lewa

Au Sinabung, l'activité éruptive se poursuit ces derniers jours avec l'émission de grands panaches de cendres.

Le VSI rappelle qu'après plusieurs siècles de calme, le Sinabung a repris son activité le 28 août 2010 lors d'une éruption phréatique, suivie de plusieurs épisodes subséquents jusqu'en mi-septembre 2010. Les éruptions ont repris sur un mode plus important en septembre 2013, et le déplacement de populations.

Le fort épisode du 2 août 2017, qui a couvert de cendres quatre districts, a été suivi de l'envoi par le Ministère de l'Energie et des Ressources minérales de 6.000 masques aux communautés vivant autour du volcan.
 

Sources : Endro Lewa et VSI Badan Geologi

Sinabung  - 09.08.2017 / 9h28 - photo Endro Lewa

Sinabung - 09.08.2017 / 9h28 - photo Endro Lewa

Les masques fournis par le Ministère de l'Energie et des Ressources minérales aux communautés vivant autour du volcan. - Doc. VSI

Les masques fournis par le Ministère de l'Energie et des Ressources minérales aux communautés vivant autour du volcan. - Doc. VSI

L'activité du Turrialba est caractérisée le 9 août 2017 par le dégazage et de fréquentes éruptions ou émissions passives de panaches peu chargés en cendres et de faible élévation, 200 mètres au dessus du cratère.

L'Ovsicori signale une éruption à 8h20 locale, et 16h07 locale, toutes deux accompagnées d'un panache à 200 m. au dessus du cratère.
 

Au cours des dernières 24 heures, le Poas a émis de façon sporadique un panache riche en cendres, s'élevént à 400 mètres au dessus du cratère, malgré une activité sismique demeurant basse.

Source : Ovsicori

 Turrialba - 09.08.2017 / 7h locale   - photo Reina Sanchez  via Ovsicori

Turrialba - 09.08.2017 / 7h locale - photo Reina Sanchez via Ovsicori

Emanations passives de cendres le 9 août 2017 par le Turrialba - Ovsicori

Au Piton de La Fournaise, l’éruption débutée le 14 juillet à 00h50 heure locale se poursuit. Le trémor volcanique est relativement constant depuis 72h, et se maintient à un niveau d’intensité bas.

Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 00h00 (20h UTC) le 14 Juillet et 16h30 (12h30 UTC) le 9 août sur la station sismique de RVL, localisée sur le flanc sud du volcan. (© OVPF/IPGP)

 

 

 

Sur le terrain, de faibles projections sont visibles au niveau de la petite bouche qui est restée active sur le flanc nord de l’évent éruptif. Le reste de l’activité se fait en tunnels de lave, avec quelques résurgences de faible extension spatiale visibles en surface. A noter qu’entre 10h30 et 13h (heure locale), lors de la reconnaissance sur le terrain d’une équipe de l’OVPF, aucune résurgence n’était visible. Seul un bras de coulée mis en place plus tôt dans la matinée a pu être échantillonné.
Les émissions de gaz restent toujours importantes.

Un séisme volcano-tectonique a été enregistré sous les cratères sommitaux au cours de la journée d’hier.
Une légère inflation (gonflement) de l’ensemble du cône terminal du volcan est toujours observée (< 1 cm depuis le début de l’éruption), avec néanmoins un ralentissement au niveau de la zone sommitale depuis deux jours.

Source : OVPF

 

Piton de La Fournaise - le site éruptif le 09 Août 2017 (11h00 heure locale). (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - le site éruptif le 09 Août 2017 (11h00 heure locale). (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - une vue de l’évent éruptif le 09 Août 2017 (13h10 heure locale). (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - une vue de l’évent éruptif le 09 Août 2017 (13h10 heure locale). (© OVPF/IPGP)

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

La route des laves is a great natural theater, where the earth regularly gives fire performances. Each lava flow is an event that reminds men of the challenges they face in living on the territory of an active volcano. "
(Michel Sicre, poet, watercolorist, interpreter of heritages in the National Park)

Aerial view of the Route des Laves, at the ramparts of the Tremblet and 2007 lava flows - doc Imazpress Réunion

Aerial view of the Route des Laves, at the ramparts of the Tremblet and 2007 lava flows - doc Imazpress Réunion

On the east coast, along the Grand Brûlé dominated by the Piton of La Fournaise, the Route des laves winds its way up and down, trying to adapt itself to the terrain modeled by the lava flows that crossed it in their way to the ocean.
It is the place of some great anger of La Fournaise.

Jace illustrates, with his gouzous, the Cyclopean anger of the Fournaise - Le Tremblet, electric cabin - photo © Bernard Duyck / June 2017

Jace illustrates, with his gouzous, the Cyclopean anger of the Fournaise - Le Tremblet, electric cabin - photo © Bernard Duyck / June 2017

Piton of La Fournaise - Route of the lava / Grand Brûlé - 2004 lava flows - photo © Bernard Duyck / June 2017

Piton of La Fournaise - Route of the lava / Grand Brûlé - 2004 lava flows - photo © Bernard Duyck / June 2017

Piton of La Fournaise - Route of the lava / Grand Brûlé - 2004 lava flows - photo © Bernard Duyck / June 2017

Piton of La Fournaise - Route of the lava / Grand Brûlé - 2004 lava flows - photo © Bernard Duyck / June 2017

September 2004: La Fournaise flows into the sea - doc.archives Aquariomania

September 2004: La Fournaise flows into the sea - doc.archives Aquariomania

The 2004 lava flows enlarge the island by nine hectares.
On 13 August around 2 pm, La Fournaise erupts. It is not very violent, but the lava flows spread over several kilometers in favor of the Great Slopes. On August 22, the lava crosses the RN2 in four places, and arrived at the ocean on August 25th. Huge clouds of toxic vapors and jets of lava complete the picture.
An exceptional event occurred on August 31: a cone appeared at the edge of the platform of the first flow in the ocean, and projected lava and steam. The eruption stops on September 2 ... to resume two days later, and suddenly stop September 9.
Ten years later, there are lava flows 2004 colonized by mosses and pioneer plants.

Piton of La Fournaise - Route of the lava / Grand Brûlé - 2007 lava flows -  photo © Bernard Duyck / June 2017

Piton of La Fournaise - Route of the lava / Grand Brûlé - 2007 lava flows -  photo © Bernard Duyck / June 2017

In 2007, Le Piton de La Fournaise has a terrible anger ... it is "the eruption of the century" !
 
Between April 2 and May 1, lava fountains burst everywhere, and the lava flows gone down the Grandes Pentes and into the ocean. At the end of a month of eruption, the volume of lavas emitted would be about 120 million m³; The flows reach 60 meters in height, filled with cavities and tunnels, and a width of 1,700 meters.

Piton of La Fournaise - 05.04.2007 - photo Th.Staudacher OVPF

Piton of La Fournaise - 05.04.2007 - photo Th.Staudacher OVPF

Piton of La Fournaise - 06.04.2007 - the lava flows cut the RN2 - photo OVPF

Piton of La Fournaise - 06.04.2007 - the lava flows cut the RN2 - photo OVPF

Map of lava flows issued since 1998. The eruptive flows of April 2007 have an outline marked in black. The shore line before the April 2007 eruption is marked in black. Slag cones are indicated in brown, eruptive cracks in black (after A.Peltier (2007)

Map of lava flows issued since 1998. The eruptive flows of April 2007 have an outline marked in black. The shore line before the April 2007 eruption is marked in black. Slag cones are indicated in brown, eruptive cracks in black (after A.Peltier (2007)

Piton de La Fournaise - 04.2007 - Fountains of lava, flowing on the Grand Brûlé and entrance of lava at sea - photo V.Bouget

Piton de La Fournaise - 04.2007 - Fountains of lava, flowing on the Grand Brûlé and entrance of lava at sea - photo V.Bouget

Piton de La Fournaise pictures - 05/04/2007 - photo OVPF

Piton de La Fournaise pictures - 05/04/2007 - photo OVPF

As a result of this drainage, a major collapse alters the Dolomieu crater.
"On the morning of April 5, you could have walked inside the Dolomieu," recalls Nicolas Villeneuve; 48 hours later, he had collapsed about 350 meters. It is a first: never has such an important collapse been observed by man at Piton de la Fournaise.


The damage to the road infrastructure is enormous, and it took 7 months of studies and work to reopen the road to the lava.

Piton de La Fournaise - before and after the great collapsus in the crater Dolomieu - photos OVPF (in reversed positions)
Piton de La Fournaise - before and after the great collapsus in the crater Dolomieu - photos OVPF (in reversed positions)

Piton de La Fournaise - before and after the great collapsus in the crater Dolomieu - photos OVPF (in reversed positions)

Piton de La Fournaise – travaux de réfection de la RN2 - archives guides-Réunion

Piton de La Fournaise – travaux de réfection de la RN2 - archives guides-Réunion

Sources:
- Furnace info - The eruption of April 2007 - link

- Imazpress - It happened on April 5, 2007 - The collapse of the Dolomieu and the eruption of the century told in 78 photos - link

NB: the short descriptions of the eruptions and lava flows 2004 and 2007 are only a brief summary and are not meant to be a detailed description.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

" La route des laves est un grand théâtre de la nature. La Terre y donne régulièrement des spectacles de feu. Chaque coulée de lave est un événement rappelant aux hommes les défis qu’ils ont à relever pour vivre sur le territoire d’un volcan actif. "

(Michel Sicre, poète, aquarelliste, interprète des patrimoines au sein du Parc national)

Vue aérienne de la Route des laves , au niveau du Rempart du Tremblet et des coulées 2007 - doc Imazpress Réunion

Vue aérienne de la Route des laves , au niveau du Rempart du Tremblet et des coulées 2007 - doc Imazpress Réunion

Sur la côte est, longeant le Grand brûlé et dominée par le Piton de La Fournaise, la Route des laves serpente, monte puis redescend en essayant de s'adapter au terrain modelé par les coulées de lave qui l'ont traversé dans leur chemin vers l'océan.

C'est le lieu de quelques grandes colères de La Fournaise.

Jace illustre, avec ses gouzous, les colères cyclopéennes de la Fournaise - Le Tremblet, cabine électrique - photo © Bernard Duyck / Juin 2017

Jace illustre, avec ses gouzous, les colères cyclopéennes de la Fournaise - Le Tremblet, cabine électrique - photo © Bernard Duyck / Juin 2017

Piton de La Fournaise - Route des laves / Grand Brûlé - coulée 2004 - photo © Bernard Duyck / Juin 2017

Piton de La Fournaise - Route des laves / Grand Brûlé - coulée 2004 - photo © Bernard Duyck / Juin 2017

Piton de La Fournaise - Route des laves / Grand Brûlé - coulée 2004 - photo © Bernard Duyck / Juin 2017

Piton de La Fournaise - Route des laves / Grand Brûlé - coulée 2004 - photo © Bernard Duyck / Juin 2017

Septembre 2004 : les coulées de La Fournaise entrnet en mer  - doc.archives Aquariomania

Septembre 2004 : les coulées de La Fournaise entrnet en mer - doc.archives Aquariomania

Les coulées 2004 agrandissent l'île de neuf hectares.

Le 13 août vers 2heures, La Fournaise entre en éruption. Elle n'est pas très violente, mais les coulées de lave s'étendent vite sur plusieurs kilomètres à la faveur des Grandes Pentes. Le 22 août, la lave traverse la RN2 en quatre endroits, et arrive à l'océan le 25 août. D'énormes nuages de vapeurs toxiques et des jets de lave complètent me tableau.

Un événement exceptionnel survient le 31 août : un cône est apparu au bord de la plate-forme de la première coulée dans l'océan, et projette de la lave et de la vapeur. L'éruption s'arrête le 2 septembre ... pour reprendre deux jours plus tard, et stopper brutalement le 9 septembre.

Dix ans plus tard, on trouve les coulées de lave 2004 colonisées par les mousses et des plantes pionnières.

Piton de La Fournaise - Route des laves / Grand Brûlé - coulée 2007 - photo © Bernard Duyck / Juin 2017

Piton de La Fournaise - Route des laves / Grand Brûlé - coulée 2007 - photo © Bernard Duyck / Juin 2017

En 2007, Le Piton de La Fournaise pousse une terrible colère ... c'est " l'éruption du siècle " !

 

Entre le 2 avril et le 1° mai, des fontaines de lave éclatent partout, et les coulées dévalent les Grandes Pentes pour se jeter dans l'océan. Au bout d'un mois d'éruption, le volume de laves émis serait d'environ 120 millions de m³ ; les coulées atteignent 60 mètres de hauteur, truffées de cavités et tunnels, et une largeur de 1.700 mètres.

Piton de La Fournaise - 05.04.2007 - photo Th.Staudacher OVPF

Piton de La Fournaise - 05.04.2007 - photo Th.Staudacher OVPF

Piton de La Fournaise - 06.04.2007 - les coulées de lave coupent la RN2 -  photo  OVPF

Piton de La Fournaise - 06.04.2007 - les coulées de lave coupent la RN2 - photo OVPF

Carte des coulées de lave émises depuis 1998. Les coulées de l'éruption d'avril 2007 ont un contour marqué en noir. La ligne de rivage avant l'éruption d'avril 2007 est marquée en noir. Les cônes de scories sont indiqués en marron, les fissures éruptives en noir (d'après A.Peltier (2007)

Carte des coulées de lave émises depuis 1998. Les coulées de l'éruption d'avril 2007 ont un contour marqué en noir. La ligne de rivage avant l'éruption d'avril 2007 est marquée en noir. Les cônes de scories sont indiqués en marron, les fissures éruptives en noir (d'après A.Peltier (2007)

Piton de La Fournaise - 04.2007 - Fontaines de lave, coulées sur le Grand Brûlé et entrée de la lave en mer - photo V.Bouget

Piton de La Fournaise - 04.2007 - Fontaines de lave, coulées sur le Grand Brûlé et entrée de la lave en mer - photo V.Bouget

Piton de La Fournaise - 05.04.2007 - photo OVPF

Piton de La Fournaise - 05.04.2007 - photo OVPF

A la suite de cette vidange, un effondrement important modifie le cratère du Dolomieu.

"Le 5 avril au matin, vous auriez pu marcher à l'intérieur du Dolomieu", se souvient Nicolas Villeneuve. 48 heures plus tard, il s'était effondré de 350 mètres environ. C'est une première: jamais un effondrement aussi important n'avait été observé par l'homme, au Piton de la Fournaise. 


Les dégâts aux infrastructures routières sont énormes, et il a fallu 7 mois d'études et de travaux pour rouvrir la route des laves.

Piton de La Fournaise - le cratère Dolomieu, avant et après le grand effondrement 2007 - photos OVPF (NB : en positions inverses)
Piton de La Fournaise - le cratère Dolomieu, avant et après le grand effondrement 2007 - photos OVPF (NB : en positions inverses)

Piton de La Fournaise - le cratère Dolomieu, avant et après le grand effondrement 2007 - photos OVPF (NB : en positions inverses)

Piton de La Fournaise - travaux de réfection de la Route des laves après l'éruption 2007 - photo Guides-Réunion

Piton de La Fournaise - travaux de réfection de la Route des laves après l'éruption 2007 - photo Guides-Réunion

Sources : 
- Fournaise info – L'éruption d'avril 2007 - link

- Imazpress - Ça s'est passé un 5 avril 2007 - L'effondrement du Dolomieu et l'éruption du siècle racontés en 78 photos - link

NB : les descriptions courtes des éruptions et coulées 2004 et 2007 ne sont qu'un rapide résumé et ne se veulent pas être une description détaillée.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

An explosive eruption began on August 7 at 6 pm UTC / 10h AKDT at Bogoslof; It continued for 3 hours according to seismic, infrasonic and satellite data. Since then, monitoring systems have noted that activity has declined, but is still above base level.
The satellite images show a continuous plume attached to the volcano, and carried by strong winds in a southerly direction towards Umnak Island and the Pacific. A pilot saw the volcanic cloud at 9,750 meters above sea level.
This eruption is the longest of the many sequences begun in December 2016.
The aviation alert level is red, and the volcanic alert is Warning.
 
Source: AVO

Activity of Bogoslof, Turrialba, Reventador and Fuego.
Turrialba - 07.08.2017 / 9h57 - webcam Ovsicori

Turrialba - 07.08.2017 / 9h57 - webcam Ovsicori

Since 6 August, the Turrialba has sporadically eruptive outbreaks, accompanied by short-lived ash emissions.
On the 7th of August, from the beginning of the morning, a strong smell of sulfur is perceived in Heredia, Alajuela, San José and Goicoechea.
 
At 0:30 and 9:20 local eruptions caused the emission of a plume of ash at 400-500 meters above the crater, drifting towards the northeast. Moreover, since 6hlocale, sporadic emissions of ash of a short duration are observed. Falling ashes are reported on San Rafael de Coronado, Barva y Heredia.

The Ovsicori has posted a video showing the evolution of the Turrialba crater since 2013.

At the Reventador / Ecuador, an important and continuous eruptive activity is maintained, characterized by explosions generating plumes of ash rising more than 500 meters, and the expulsion of incandescent blocks impacting the flanks of the volcano.

The seismicity of 7 August is marked by three episodes of harmonic tremor, five episodes of emission tremor, 29 LP earthquakes and 35 explosions. During the evening and on the night of August 6, emissions of steam, gas and ash were observed, some exceeding 500 meters above the crater. On August 7, cloudiness masked the volcano.
Source: IGEPN

Reventador - a photo taken on 21 July by Marco Almeida shows the lava flows from 23 June to 1 July. - Doc. IG

Reventador - a photo taken on 21 July by Marco Almeida shows the lava flows from 23 June to 1 July. - Doc. IG

The explosive activity has increased in recent hours in the Fuego, with plumes of ashes reaching the height of 4,900 m. asl, before drifting to a western sector. Ash falls are reported on San Pedr Yepocapa and Sangre de Christo.
Lava flows are observed towards Barranca Ceniza, 1,300 meters long, and the barrier Santa Teresa, 700 meters long.
Falls of ballistic materials are recorded more than 200 meters from the crater causing small avalanches.


Source: Insivumeh & Conred

Fuego - RSAM le plus récent - Doc. Insivumeh

Fuego - RSAM le plus récent - Doc. Insivumeh

Fuego - strombolian activity on 07.08.02017 - photo Insivumeh

Fuego - strombolian activity on 07.08.02017 - photo Insivumeh

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck

Une éruption explosive a débuté le 7 août à 18h UTC / 10h AKDT au Bogoslof ; elle s'est poursuivie durant 3 heures selon les données sismiques, infrasoniques, satellites. Depuis, les systèmes de surveillance note que l'activité a décliné, mais est toujours supérieure au niveau de base.

Les images satellites montrent un panache continu attaché au volcan, et charrié par des vents forts en direction sud vers l'île Umnak et le Pacifique. Un pilote a vu le nuage volcanique à 9.750 mètres d'altitude.

Cette éruption est la plus longue des nombreuses séquences débutées en décembre 2016.

Le niveau d'alerte aviation est rouge , et l'alerte volcanique est Warning.
 

Source : AVO

Bogoslof - sismo du 07.08.2017 - Doc. AVO

Bogoslof - sismo du 07.08.2017 - Doc. AVO

Turrialba - 07.08.2017 / 9h57 - webcam Ovsicori

Turrialba - 07.08.2017 / 9h57 - webcam Ovsicori

Depuis le 6 août, le Turrialba présente des poussées éruptives de façon sporadique, accompagnées d'émissions de cendres de courte durée.

Le 7 août, dès le début de matinée , une forte odeur de soufre est perçue à Heredia, Alajuela, San José et Goicoechea.
 

A 0h30 et 9h20 locale, des éruption ont provoqué l'émission d'un panache de cendres à 400- 500 mètres au dessus du cratère, dérivant vers le nord-est. De plus depuis 6hlocale, des émissions sporadiques de cendres d'une durée courte sont observées. Des chutes de cendres sont rapportées sur San Rafael de Coronado, Barva y Heredia.

L'Ovsicori a mis en ligne une vidéo montrant l'évolution du cratère du Turrialba depuis 2013.

Au Reventador / Equateur, une activité éruptive importante et continue se maintient, caractérisée par des explosions générant des panaches de cendres montant à plus de 500 mètres et l'expulsion de blocs incandescents impactant les flancs du volcan La sismicité du 7 août est marquée de trois épisode de trémor harmonique, cinq épisodes de trémor d'émission, 29 séismes LP et 35 explosions. En soirée et au cours de la nuit du 6 août, des émissions de vapeur , gaz et cendres ont été observées, certaines dépassant les 500 mètres au dessus du cratère. LE 7 août, la nébulosité a masqué le volcan.

Source : IGEPN

Reventador – une photo prise le 21 juillet par Marco Almeida montre la trace des coulées de lave du 23 juin au 1° juillet. - Doc. IG

Reventador – une photo prise le 21 juillet par Marco Almeida montre la trace des coulées de lave du 23 juin au 1° juillet. - Doc. IG

L'activité explosive a augmenté ces dernières heures au Fuego, avec des panaches de cendres atteignant la hauteur de 4.900 m. asl, avant de dériver vers un secteur ouest. Des retombées de cendres sont rapportées sur San Pedr Yepocapa et Sangre de Christo.

Des coulées de lave sont observées en direction de la barranca Ceniza, longue de 1.300 mètres, et de la barrance Santa Teresa, longue de 700 mètres.

Des chutes de matériaux balistiques sont enregistrées à plus de 200 mètres du cratère provoquant de petites avalanches.

Source : Insivumeh & Conred

Fuego - RSAM 07.08.2017 - doc. Insivumeh

Fuego - RSAM 07.08.2017 - doc. Insivumeh

Activité du Bogoslof, du Turrialba, du Reventador et du Fuego.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages
Piton de La Fournaise - 1776 lava flow , on the seafront - prismation during the cooling of these thick lava flow, then exposed by erosion - .- photo © Bernard Duyck / June 2017

Piton de La Fournaise - 1776 lava flow , on the seafront - prismation during the cooling of these thick lava flow, then exposed by erosion - .- photo © Bernard Duyck / June 2017

Most eruptions outside Enclos are located along the axis of weakness / rifts northeast (axis of Sainte Rose) and south-east (axis of Saint Philippe - Pointe de la Table).
Characterized by the opening of cracks of several kilometers long, often located in the alignment of points of exit located in the Enclos, they are also by the emission of very fluid lava; they have a high flow rate and a low explosiveness.
Less than a dozen of these events have occurred since the human settlement in Reunion Island.

On the left, the main axes of weakness - on the right, the eruptions outside the Enclosure on the Rift NE area, above, and SE, below - Doc. N.Villeneuve / P.Bachèlery.

On the left, the main axes of weakness - on the right, the eruptions outside the Enclosure on the Rift NE area, above, and SE, below - Doc. N.Villeneuve / P.Bachèlery.

Piton de la Fournaise - Casting of 1776 - prismation during the cooling of these thick lava flow, then exposed by erosion - .- photo © Bernard Duyck / June 2017

Piton de la Fournaise - Casting of 1776 - prismation during the cooling of these thick lava flow, then exposed by erosion - .- photo © Bernard Duyck / June 2017

Two eruptions took place on the northeast flank in 1708 and 1977, four on the southeast flank in 1774, 1776, 1800, and 1986. Three other, undated and seemingly recent, eruptions occurred in the southeast, in the gully of Ango and Basse Vallée, or to the north-east, called the effusion of Bois-Blanc.
These activities, emitting flows pouring into the ocean, contribute to the extension of the island in the prolongation of the rifts.
The eruption of 1776 built a heading of 400 meters wide and 4,000 meters long beyond the ancient shore. Initiated by erosion, it forms the Pointe de La Table. She becomes larger after the eruption in March 1986.

 

Piton of La Fournaise - Pointe de la Table / Saint Philippe - picture © Bernard Duyck / June 2017

Piton of La Fournaise - Pointe de la Table / Saint Philippe - picture © Bernard Duyck / June 2017

Piton de La Fournaise - 1986 flow and process of remodeling of the coast - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton de La Fournaise - 1986 flow and process of remodeling of the coast - photo © Bernard Duyck / juin 2017

On 20 March 1986, a 700-meter fracture opens above Piton Takamaka at an altitude of 1,000 meters. Lava fountains and phreato-magmatic explosions are observed. Two lava arms bypass the Piton Takamaka. The cracked area progresses downward in the following days, and cuts the RN2. On March 24, effusive activity below the road grew and pahoehoe lava cascaded into the ocean. At its stop at the end of March, 5 million m³ of lava emitted built a platform that enlarged the island by 30 hectares.

Piton de La Fournaise - lava river of the 1986 eruption, frozen in cooling - St Philippe's volcanic garden - .- photo © Bernard Duyck / june 2017

Piton de La Fournaise - lava river of the 1986 eruption, frozen in cooling - St Philippe's volcanic garden - .- photo © Bernard Duyck / june 2017

Piton de La Fournaise - lava river turned into a cascade of fire arriving at the ocean - St Philippe's volcanic garden - .- photo © Bernard Duyck / June 2017

Piton de La Fournaise - lava river turned into a cascade of fire arriving at the ocean - St Philippe's volcanic garden - .- photo © Bernard Duyck / June 2017

Piton de La Fournaise - March 20, 1986/3 pm, the south arm of the Takamaka cut the RN2 - Doc archives Fournaise info

Piton de La Fournaise - March 20, 1986/3 pm, the south arm of the Takamaka cut the RN2 - Doc archives Fournaise info

On the northeast rift, the eruption of March 1977 began with the opening of fissures in the Enclos, and then from April 5, a series of cracks opened outside the Enclos, on the heights of Sainte Rose. Two lava streams a'a emanate, one towards the Rempart de Bois-Blanc, the other towards Piton Sainte Rose by destroying a part of the village. On April 13, a new incursion of the lava into the village damaged the church Notre-Dame des Laves, surrounded it, burned its gate but penetrated just a little ... it continues towards the ocean.

Piton de La Fournaise - The ND of Lava church surrounded by the lava flows of 1977 - .- photo © Bernard Duyck / June 2017

Piton de La Fournaise - The ND of Lava church surrounded by the lava flows of 1977 - .- photo © Bernard Duyck / June 2017

Piton de La Fournaise - sample of olivine basalt from the 1977 lava flow / St Rose.- photo © Bernard Duyck / June 2017

Piton de La Fournaise - sample of olivine basalt from the 1977 lava flow / St Rose.- photo © Bernard Duyck / June 2017

Sources:
- In the heart of La Fournaise - by Roland Bénard and Maurice Krafft - ed. Nourault / Bénard
- Cybergeo - Review of the typology of eruptions of Piton de La Fournaise, volcanic processes and associated risks - by N.Villeneuve and P.Bachèlery / 2006.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages
Piton de La fournaise - Coulée de 1776, en bord de mer - prismation au refroidissement de ces coulées épaisses , exposées ensuite par l'érosion - .- photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton de La fournaise - Coulée de 1776, en bord de mer - prismation au refroidissement de ces coulées épaisses , exposées ensuite par l'érosion - .- photo © Bernard Duyck / juin 2017

La plupart des éruptions hors Enclos se situent le long des axes de faiblesse / rifts nord-est (axe de Sainte Rose) et Sud-est (axe de Saint Philippe – Pointe de la Table).

Caractérisées par l'ouverture de fissures de plusieurs kilomètres de long, souvent situées dans l'alignement de points de sortie situés dans l'Enclos, elles le sont également par l'émission de lave très fluide ; elles ont eu un fort débit et une faible explosivité.

Moins d'une dizaine de ces événements se sont produits depuis l'installation humaine à La Réunion.

A gauche, les grands axes de faiblesse - à droite, les éruptions hors Enclos sur la rift zone NE, en haut , et SE, en bas  - Doc. N.Villeneuve / P.Bachèlery.

A gauche, les grands axes de faiblesse - à droite, les éruptions hors Enclos sur la rift zone NE, en haut , et SE, en bas - Doc. N.Villeneuve / P.Bachèlery.

Piton de La fournaise - Coulée de 1776 -  prismation au refroidissement de ces coulées épaisses , exposées ensuite par l'érosion - .- photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton de La fournaise - Coulée de 1776 - prismation au refroidissement de ces coulées épaisses , exposées ensuite par l'érosion - .- photo © Bernard Duyck / juin 2017

Deux éruptions ont eu lieu sur le flanc nord-est en 1708 et 1977, quatre sur le flanc sud-est en 1774, 1776, 1800, et 1986. Trois autres non datées et semblant récentes, ont eu lieu au sud-est , dans la ravine d'Ango et de Basse Vallée, ou au nord-est, appelée l'épanchement de Bois-Blanc.

Ces activités, émettrices de coulées se déversant dans l'océan, contribuent à l'extension de l'île dans le prolongement des rifts.

L'éruption de 1776 a construit un cap de 400 mètres de large et 4.000 mètres de long au delà de l'ancien rivage. Entamé par l'érosion, il forme la Pointe de La Table. Elle s'est agrandie suite à l'éruption de mars 1986.

Piton de La Fournaise - Pointe de la Table / Saint Philippe - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton de La Fournaise - Pointe de la Table / Saint Philippe - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton de La Fournaise - Coulée 1986 et processus de remodelage de la côte - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton de La Fournaise - Coulée 1986 et processus de remodelage de la côte - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Le 20 mars 1986, une fracture de 700 mètres s'ouvre au dessus du Piton Takamaka à 1.000 mètres d'altitude. Des fontaines de lave et des explosions phréato-magmatiques sont observées. Deux bras de laves contournent le Piton Takamaka. La zone fissurée progresse vers le bas au cours des jours suivants, et coupe la RN2. Le 24 mars, l'activité effusive en contrebas de la route prend de l'ampleur et des laves pahoehoe cascadent dans l'océan. A son arrêt, fin mars, 5 millions de m³ de lave émis ont construit une plate-forme qui a agrandi l'île de 30 hectares.

Piton de La Fournaise - rivière de lave de l'éruption de 1986, figée en se refroidissant - Jardin volcanique de St Philippe  - .- photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton de La Fournaise - rivière de lave de l'éruption de 1986, figée en se refroidissant - Jardin volcanique de St Philippe - .- photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton de La Fournaise - la rivière de lave s'est transformée en cascade de feu en arrivant à l'océan  - Jardin volcanique de St Philippe  - .- photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton de La Fournaise - la rivière de lave s'est transformée en cascade de feu en arrivant à l'océan - Jardin volcanique de St Philippe - .- photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton de La Fournaise - le 20 mars 1986 / 15h, le bras sud de la coulée de Takamaka coupe la RN - Doc archives Fournaise info

Piton de La Fournaise - le 20 mars 1986 / 15h, le bras sud de la coulée de Takamaka coupe la RN - Doc archives Fournaise info

Sur le rift nord-est, l'éruption de mars 1977 a commencé par l'ouverture de fissures dans l'Enclos, puis à partir du 5 avril, une série de fissures s'ouvrent hors Enclos, sur les hauteurs de Sainte Rose. Deux coulées a'a en émanent, l'une en direction du Rempart de Bois-Blanc, l'autre vers Piton Sainte Rose en détruisant une partie du village. Le 13 avril, une nouvelle incursion de la lave dans le village endommage l'église notre-Dame des laves, l'entoure, brûle son portail mais n'y pénètre que peu ... elle continue vers l'océan.

 

 

Piton de La Fournaise - L'église ND des Laves entourée par la coulée de 1977 - .- photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton de La Fournaise - L'église ND des Laves entourée par la coulée de 1977 - .- photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton de La Fournaise - échantillon de basalte à olivine de la coulée 1977 / St Rose.- photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton de La Fournaise - échantillon de basalte à olivine de la coulée 1977 / St Rose.- photo © Bernard Duyck / juin 2017

Sources :

- Au coeur de La Fournaise - de Roland Bénard et Maurice Krafft - éd. Nourault / Bénard

Cybergeo - Revue de la typologie des éruptions du Piton de La Fournaise, processus et risques volcaniques associés - par N.Villeneuve et P.Bachèlery / 2006.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

News of the eruption of the Gunung Dukono, in the Moluccas :
A New Zealand expedition led by Matthew Davison and Dan Ward / Extreme Pursuit, has observed the intense activity of the volcano in recent eruptions since 1933 (GVP), with a break in the 90s. August, they report a plume of ash rising to 3,000 meters and bombs of lava emitted by the crater. They also report lahars


Source: Extreme Pursuit, via Jeannie Curtis.

Dukono - 01.08.2017 - pictures Extreme Pursuit
Dukono - 01.08.2017 - pictures Extreme Pursuit

Dukono - 01.08.2017 - pictures Extreme Pursuit

At the Nevados de Chillan complex, ash emissions on 3 and 4 August reflect the interaction of a magma body with the superficial hydrothermal system, confirmed by the seismicity recorded. They were accompanied by high-temperature projections during the night of 4 to 5 August.
The Sernageomin maintains the level of volcanic alert in Amarilla, in force since December 31, 2015, with a no-go zone of 3 km around the top of active craters.
 
Sources: Sernageomi and Onemi

Complexe Nevados de Chillan - 05.08.2017 / 01h05 - high temperature projections - photo Sernageomin

Complexe Nevados de Chillan - 05.08.2017 / 01h05 - high temperature projections - photo Sernageomin

After three good weeks of eruption of the Piton of La Fournaise, the volcanic tremor (indicator of surface eruptive intensity) continues its gradual decline.
In the field, the activity essentially continues in lava tunnels with some visible surface resurgences on a small spatial extension.

Nevertheless, in the late afternoon of August 5, a more substantial opening in the lava tunnel occurred. It was particularly visible from the OVPF and IRT webcams and on the Clicanoo video. It came to feed a lava flow over several hundred meters for several hours.
Gas emissions remain high.

No earthquakes have been recorded in the past 24 hours.
The trend towards a slight recovery in inflation observed over the past few days on deformation sensors, in particular GPS, is confirmed.
Estimations carried out using satellite methods via the HOTVOLC platform (OPGC - Clermont Ferrand) report minimum flows between <1 and 2 m3 / s.


Sources: OVPF & Clicanoo.

Piton de La Fournaise - Evolution of the RSAM (volcanic tremor and eruption intensity indicator) between 00:00 (20h UTC) on 14th July and 15h00 (11h00 UTC) on August 6th on the seismic station of RVL, located on The southern flank of the volcano. (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise - Evolution of the RSAM (volcanic tremor and eruption intensity indicator) between 00:00 (20h UTC) on 14th July and 15h00 (11h00 UTC) on August 6th on the seismic station of RVL, located on The southern flank of the volcano. (© OVPF / IPGP)

Video 05.08.2017 - François Martel-Asselin / Clicanoo.

News from Nyiragongo is scarce, so a video by Jeffrey Johnson of Boise State University is not only aesthetic but interesting.
This team brings together specialists from different universities and institutes, including two Belgians, from the Royal Museum of Central Africa, Benoit Smets and François Kervyn.
These volcanologists are regulars of Nyiragongo, where they installed under the aegis of the RMCA, the first experimental system of stereo-photogrammetric monitoring of the lava lake in September 2011. It allows the acquisition at regular intervals of and to quantify the volumes of lava emitted during its successive overflows. In combination with the gas and temperature measurements, the aim is to define the parameters reflecting the variations in volcanic activity.


Sources: You Tube / Jeff Johnson & MRAC

Nyiragongo 2017 - Video Jeff Johnson

Benoit Smets / MRAC during the installation of the stereographic time-lapse camera in Nyiragongo - photo September 2011.

Benoit Smets / MRAC during the installation of the stereographic time-lapse camera in Nyiragongo - photo September 2011.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Des nouvelles de l'éruption du Gunung Dukono, dans les Moluques.

Une expédition Néo-Zélandaise conduite par Matthew Davison et Dan Ward / Extreme Pursuit, a pu observer ces derniers jours l'activité intense du volcan, en éruption quasi continue depuis 1933 (GVP), avec une pause dans les années 90. Le 1° août, ils signalent un panache de cendres montant à 3.000 mètres et des bombes de lave émises par le cratère. Ils rapportent également des lahars

Source : Extreme Pursuit, via Jeannie Curtis.

Dukono - 01.08.2017 - photos Extreme Pursuit
Dukono - 01.08.2017 - photos Extreme Pursuit

Dukono - 01.08.2017 - photos Extreme Pursuit

Extreme Pursuit-Storm Chasing, Severe Weather, Volcanoes, Natural Disasters Dangerously close to Mount Dukono erupting. Significantly increased volcanic activity has been observed at Mount Dukono with ash plumes rising to altitudes of 3km and frequent lava bombs extending...

Au Complexe Nevados de Chillan, les émissions de cendres des 3 et 4août reflètent l'interaction d'un corps magmatique avec le système hydrothermal superficiel , confirmée par la sismicité enregistrée. Elles ont accompagnées de projections de haute température dans la nuit du 4 au 5 août.

Le Sernageomin maintient le niveau d'alerte volcanique à Amarilla, en vigueur depuis le 31 décembre 2015, avec une no-go Zone de 3 km autour du sommet des cratères actifs.

 

Sources : Sernageomi et Onemi

Complexe Nevados de Chillan - 05.08.2017 /  01h05  - projections sommitales de haute température - photo Sernageomin

Complexe Nevados de Chillan - 05.08.2017 / 01h05 - projections sommitales de haute température - photo Sernageomin

Après trois bonnes semaines d'éruption du piton de La Fournaise, le trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) poursuit sa baisse progressive.

Sur le terrain, l’activité se poursuit essentiellement en tunnels de lave avec quelques résurgences visibles en surface sur de faible extension spatiale. Néanmoins, en fin d’après-midi le 5 août, une ouverture plus conséquente dans le tunnel de lave s’est produite. Elle était particulièrement bien visible depuis les webcams de l’OVPF et de l’IRT, et sur la vidéo diffusée par Clicanoo. Elle est venue alimenter une coulée de lave sur plusieurs centaine de mètres pendant plusieurs heures.

Les émissions de gaz restent importantes. 

Aucun séisme n’ a été enregistré au cours des dernières 24 heures.

La tendance à une légère reprise de l’inflation observée depuis quelques jours sur les capteurs de déformation, notamment GPS, se confirme.

Les estimations réalisées par méthodes satellites via la plateforme HOTVOLC (OPGC - Clermont Ferrand) font état de débits minimums compris entre < à 1 et 2 m3/s.

Sources : OVPF & Clicanoo.

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 00h00 (20h UTC) le 14 Juillet et 15h00 (11h00 UTC) le 6 août sur la station sismique de RVL, localisée sur le flanc sud du volcan. (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 00h00 (20h UTC) le 14 Juillet et 15h00 (11h00 UTC) le 6 août sur la station sismique de RVL, localisée sur le flanc sud du volcan. (© OVPF / IPGP)

Vidéo 05.08.2017 - François Martel-Asselin / Clicanoo.

Les nouvelles du Nyiragongo se font rares, aussi une vidéo de Jeffrey Johnson , de la Boise State University est non seulement esthétique, mais intéressante.

Cette équipe regroupe des spécialistes de différentes universités et Instituts , dont deux Belges, du Musée Royal d'Afrique Centrale, Benoit smets et François Kervyn.

Ces volcanologues sont des habitués du Nyiragongo, où ils ont installés sous l'égide du MRAC, le premier système expérimental de surveillance stéréo-photogrammétrique du lac de lave en septembre 2011. Il permet l'acquisition à intervalles réguliers d'images du lac de lave et de quantifier les volumes de lave émis lors de ses débordements successifs. En combinaison avec les mesures de gaz et de température, l'objectif est de définir les paramètres traduisant les variations de l'activité volcanique.

Sources : You Tube / Jeff Johnson & MRAC

Nyiragongo 2017 - Vidéo Jeff Johnson

Benoit Smets / MRAC durant l'installation des stereographic time-lapse camera au Nyiragongo - photo septembre 2011.

Benoit Smets / MRAC durant l'installation des stereographic time-lapse camera au Nyiragongo - photo septembre 2011.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

The road to the Piton de La Fournaise continues from the Plaine des Cafres, crossing the drop of the Rempart des Sables, by some narrow hairpins cut in the flows of a small piton located 150 meters from the crest of the rampart . Close to the Ravine Germeuil, it took his name. Its age and that of the flows is between 500 and 1,000 years (older than the Piton Chisny).

The Pas des Sables: the zigzag road on the Plain of the Remparts before going down in the flows of the Piton Germeuil towards the Plaine des Sables - flight over ULM - photo © Bernard Duyck / June 2017

The Pas des Sables: the zigzag road on the Plain of the Remparts before going down in the flows of the Piton Germeuil towards the Plaine des Sables - flight over ULM - photo © Bernard Duyck / June 2017

The Pas des Sables: the road descends in laces in the flows of Piton Germeuil towards the Plaine des Sables, and the forest road - photo © Bernard Duyck / June 2017

The Pas des Sables: the road descends in laces in the flows of Piton Germeuil towards the Plaine des Sables, and the forest road - photo © Bernard Duyck / June 2017

The plain of the Sands, covered with slag, is crossed by the forest road of the volcano. It is punctuated by some distant reliefs: the piton of the Cirque, the Half-piton and the Piton Chisny.
The formation of the Plaine des Sables is still subject to discussion: between collapse and sliding by gravitation, between 65,000 and 30,000 years ago.
The Plains des Sables is covered by the major lapilli emissions from Piton Chisny, dating from the year 910-1.030; the lava flows poured into the Langevin River and reached the sea by forming Pointe Langevin.

Plaine des Sables - the Piton Chisny - picture © Bernard Duyck / June 2017

Plaine des Sables - the Piton Chisny - picture © Bernard Duyck / June 2017

The rampart of Bellecombe constitutes the point of view overlooking the Enclos Fouqué and its access point, at the Pas de Bellecombe.
In the center of L'Enclos, which is a depression open towards the east, the terminal cone of Piton de La Fournaise. On its left is the Piton de Partage (Piton Sale), at its foot, the small cone of projections of  Formica Leo, of which only the terminal part, where one distinguishes two craters, emerges from the lava flows of Piton de La Fournaise.

From the Pas de Bellecombe, the Piton de Partage and the Formica Leo in the Enclosure - photo © Bernard Duyck / June 2017

From the Pas de Bellecombe, the Piton de Partage and the Formica Leo in the Enclosure - photo © Bernard Duyck / June 2017

From Pas de Bellecombe, the Piton de La Fournaise and the Formica Leo - photo © Bernard Duyck / June 2017

From Pas de Bellecombe, the Piton de La Fournaise and the Formica Leo - photo © Bernard Duyck / June 2017

The Formica Leo, seen from Bellecombe - people give the ladder - photo © Bernard Duyck / June 2017

The Formica Leo, seen from Bellecombe - people give the ladder - photo © Bernard Duyck / June 2017

The formation of the Piton de La Fournaise dates back approximately 530,000 years. This volcano-shield, 40 km in diameter, with low slopes, is marked in its summit by two great concentric collapses: the ramparts of the Plaine des Sables and Bellecombe, encircling part of the Enclos Fouque (of the French volcanologist / 19th century)
Its history is long and detailed on the site of the observatory, which distinguishes several phases of activity; I refer you to the page for details - link.

The Piton de la Fournaise massif. - The three caldeiras are indicated in red. The first dotted line is reconstructed by observations on the ground. The second can be observed at Pas des Sables. Its continuation is reconstituted to the East and the South. The third caldera corresponds to the Rampart of Bellecombe. From Mairine, 1998./ OVPF - and annotated model - click to enlarge The Piton de la Fournaise massif. - The three caldeiras are indicated in red. The first dotted line is reconstructed by observations on the ground. The second can be observed at Pas des Sables. Its continuation is reconstituted to the East and the South. The third caldera corresponds to the Rampart of Bellecombe. From Mairine, 1998./ OVPF - and annotated model - click to enlarge 

The Piton de la Fournaise massif. - The three caldeiras are indicated in red. The first dotted line is reconstructed by observations on the ground. The second can be observed at Pas des Sables. Its continuation is reconstituted to the East and the South. The third caldera corresponds to the Rampart of Bellecombe. From Mairine, 1998./ OVPF - and annotated model - click to enlarge 

The Piton de la Fournaise, seen from the Piton de Bert trail - photo © Bernard Duyck / June 2017

The Piton de la Fournaise, seen from the Piton de Bert trail - photo © Bernard Duyck / June 2017

Trail on the Rampart / Path of Bert passes in the lava flows of Piton Chisny - photo © Bernard Duyck / June 2017

Trail on the Rampart / Path of Bert passes in the lava flows of Piton Chisny - photo © Bernard Duyck / June 2017

Trail on the Rampart / Path of Bert : the red Piton (2,368 m) - photo © Bernard Duyck / june 2017

Trail on the Rampart / Path of Bert : the red Piton (2,368 m) - photo © Bernard Duyck / june 2017

On the Rampart / Trail of the Piton of Bert : a burned area - photos © Bernard Duyck / June 2017 - recalls the eruption and the fire of the rampart the 23.10.2015 - with an archive view from the camera of the Piton de Bert, the closing of the trail and the intervention of the Dash 8 on the fire
On the Rampart / Trail of the Piton of Bert : a burned area - photos © Bernard Duyck / June 2017 - recalls the eruption and the fire of the rampart the 23.10.2015 - with an archive view from the camera of the Piton de Bert, the closing of the trail and the intervention of the Dash 8 on the fireOn the Rampart / Trail of the Piton of Bert : a burned area - photos © Bernard Duyck / June 2017 - recalls the eruption and the fire of the rampart the 23.10.2015 - with an archive view from the camera of the Piton de Bert, the closing of the trail and the intervention of the Dash 8 on the fire
On the Rampart / Trail of the Piton of Bert : a burned area - photos © Bernard Duyck / June 2017 - recalls the eruption and the fire of the rampart the 23.10.2015 - with an archive view from the camera of the Piton de Bert, the closing of the trail and the intervention of the Dash 8 on the fire

On the Rampart / Trail of the Piton of Bert : a burned area - photos © Bernard Duyck / June 2017 - recalls the eruption and the fire of the rampart the 23.10.2015 - with an archive view from the camera of the Piton de Bert, the closing of the trail and the intervention of the Dash 8 on the fire

Le Piton de la Fournaise, seen from the Bert trail - photo © Bernard Duyck / June 2017

Le Piton de la Fournaise, seen from the Bert trail - photo © Bernard Duyck / June 2017

Sources:
- BRGM - Geological itinerary: the road to the volcano, discovery of ancient La Fournaise - link
- Cybergeo - Review of the typology of eruptions of Piton de La Fournaise, volcanic processes and associated risks - by N.Villeneuve and P.Bachèlery / 2006.
- IPGP / OVPF – Piton de La Fournaise - link

Lire la suite

Articles récents

Hébergé par Overblog