Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Résultat pour “courtadon

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #L'art sur les chemins du feu
Le sculpeur de lave à l'oeuvre - photo Une pierre dans mon jardin.com

Le sculpeur de lave à l'oeuvre - photo Une pierre dans mon jardin.com

" Une pierre dans mon jardin " … c’est le nom de l’exposition qui animera les jardins du Palais-Royal à Paris du 1° septembre au 23 novembre 2015.

Organisé en partenariat avec le Conseil départemental, cet événement permettra à la fois de promouvoir la candidature de "La chaîne des Puys- Faille de la Limagne" au niveau national et de valoriser un savoir-faire et un matériau local, la pierre de Volvic, utilisée depuis plusieurs générations d’artisans et de sculpteurs.

Interview de Thierry Courtadon

Le sculpteur Thierry Courtadon et son équipe préparent dans leur atelier, situé sur les hauteurs de Volvic, une vingtaine d’œuvres inédites pour l’occasion.

Levons un coin du voile, qui protège six cubes monumentaux, de grandes lettres du nom de l’expo, dentelles ou éclats de trachy-andésite provenant d’une coulée de lave produites voici 11.000 ans par le Puy de la Nugère.

" Il s’agit d’une opportunité exceptionnelle, qui ne se présentera peut-être qu’une seule fois dans ma vie. Je suis à un moment charnière de ma carrière. J’ai une chance incroyable de pouvoir montrer mon travail dans un lieu aussi prestigieux, chargé d’histoire … Je veux montrer qu’on peut faire quelque chose d’artistique et de raisonné au niveau des carrières ", souligne Thierry Courtadon.

A vos agendas ... et à suivre, dès les premiers clichés de l'exposition Parisienne.

Le sculpteur Thierry Courtadon - photo La Montagne.fr

Le sculpteur Thierry Courtadon - photo La Montagne.fr

L’atelier de l’artiste est situé au cœur d’une clairière, à proximité des carrières - photo Une pierre dans mon jardin.com

L’atelier de l’artiste est situé au cœur d’une clairière, à proximité des carrières - photo Une pierre dans mon jardin.com

L'art sur les chemins du feu : Thierry Courtadon va exposer la pierre de Volvic au Palais Royal

La Nugère, en grande partie boisée, fut la première montagne d’Auvergne a être reconnue comme étant un volcan en 1751, par J.E.Guettard.

Le complexe éruptif de la Nugère est formé d’un anneau de projections, de cônes stromboliens, d’un lac de lave figé et de plusieurs coulées.

Le sommet du volcan présente un cratère de 82 mètres de profondeur, égueulé vers l’est. Quatre cônes stromboliens, dont le puy de La Louve, générateurs de coulées de trachyandésite, sont nés dans l’engueulement, dont le fond est occupé par un ancien lac de lave. Sur le flanc ouest du cône, on remarque les restes partiellement enfouis de 2 appareils stromboliens antérieurs à la Nugère.

Coulée du Puy de la Nugère et localisation de la carrière proche de Volvic- carte ens-Lyon

Coulée du Puy de la Nugère et localisation de la carrière proche de Volvic- carte ens-Lyon

Puy de la Nugère - photographies aériennes d'Auvergne par www.photo-paramoteur.com

Puy de la Nugère - photographies aériennes d'Auvergne par www.photo-paramoteur.com

Sources :

- Chaîne des Puys & faille de Limagne - Actualité - La Chaîne des Puys s’expose à Paris - link

- Une pierre dans mon jardin - link

- Guide des volcans d'Europe et des Canaries - par M.Krafft & de Larouzière - ed. Delachaux et Niestlé / Puy de la Nugère-Volvic p.53-56

 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Sombre, mais résistante, la trachyandésite de Volvic a permis l'édification de nombreuses constructions de prestige dans un rayon d'une centaine de kilomètres autour de son site d'extraction.

Façade de la Cathédrale Notre-Dame de l'Assomption à Clermont-Ferrand - photo Fabien 1309

Façade de la Cathédrale Notre-Dame de l'Assomption à Clermont-Ferrand - photo Fabien 1309

La Cathédrale de Clermont-Ferrand vue de Montjuzet - photo Fabien 1309

La Cathédrale de Clermont-Ferrand vue de Montjuzet - photo Fabien 1309

Exploitée par les moines dès le XII° siècle, c'est après le lancement de la reconstruction de la cathédrale de Clermont que la pierre de Volvic acquiert ses lettres de noblesse. Située au sommet de la butte qui forme le centre ancien, Notre-Dame de l'Assomption se détache par sa sveltesse, mais aussi par sa couleur sombre ... qui lui a valut son surnom de "Cathédrale des charbonniers" par les frères Goncourt.

Clermont-Ferrand abrite encore la Maison Savaron, de 1513 en style gothique flamboyant, et la Fontaine d'Amboise, oeuvre de transition entre le gothique et la Renaissance, toutes deux en pierre de Volvic.

Clermont-Ferrand - Hôtel Savaron. Bas-relief au tympan de la porte de l'escalier, dans la cour intérieure, avec deux sauvages tenant l'écu des Savaron. - photo Basvb

Clermont-Ferrand - Hôtel Savaron. Bas-relief au tympan de la porte de l'escalier, dans la cour intérieure, avec deux sauvages tenant l'écu des Savaron. - photo Basvb

Clermont-Ferrand - La Fontaine d'Amboise - photo Tony Castle

Clermont-Ferrand - La Fontaine d'Amboise - photo Tony Castle

En quelques dizaines d'années, la pierre va parer les villes environnantes de Basse-Auvergne de sa teinte grise qui noircit un peu avec le temps : Volvic, Riom et Clermont-Ferrand.
 

A Riom, le centre ville possède quelques immeubles, qui peuvent sembler austère, mais emblématiques de la pierre de Volvic.

La Tour de l'horloge est un ancien beffroi, reconstruit à la Renaissance sur sa base médiévale. Au sommet, une salamandre , emblème de François 1er rappelle que Riom fut ville royale de 1521 à 1532.

Le Musée Mandet possède une cour et un porche d'entrée aux formes originelles.

Riom - Cour du Musée Mandet - photo Joëm Damase / Office Tourisme de Riom

Riom - Cour du Musée Mandet - photo Joëm Damase / Office Tourisme de Riom

Riom - les arches de la Maison des Consuls - photo France Voyages

Riom - les arches de la Maison des Consuls - photo France Voyages

Le Puy de la Nugère :

La Pierre de Volvic provient des coulées de trachyandésite émises par le Puy de la Nugère.

C'est une pierre de couleur grise avec de nombreuses petites bulles et du feldspath. Elle résiste au gel, aux produits chimiques. Elle présente un faible coefficient de dilatation. Toutes ces caractéristiques en font un matériau intéressant pour la construction.

Puy de la Nugère - photographies aériennes d'Auvergne par www.photo-paramoteur.com

Puy de la Nugère - photographies aériennes d'Auvergne par www.photo-paramoteur.com

Etapes de formation du complexe éruptif de La Nugère - doc. A.Gourgaud et Camus 1984

Etapes de formation du complexe éruptif de La Nugère - doc. A.Gourgaud et Camus 1984

Le complexe éruptif de la Nugère est formé d’un anneau de projections, de cônes stromboliens, d’un lac de lave figé et de plusieurs coulées.

La Grande Nugère s'est édifiée en recouvrant partiellement deux petits cônes existants, dont l'ancienne Nugère.

Plus tard, une éruption explosive a détruit le flanc Est de la grande Nugère et édifié un anneau de tuff, qui s'est rempli par un lac de lave, solidifié aujourd'hui : C'est l'étape Nouvelle Nugère.

Quatre cônes stromboliens, dont le puy de La Louve, générateurs de coulées de trachyandésite, sont nés sur le lac de lave solidifié. Les deux dernières coulées, vieilles de 12.000 ans, ont fourni la pierre de Volvic. Sur le flanc ouest du cône, on remarque les restes partiellement enfouis de 2 appareils stromboliens antérieurs à la Nugère.

La Nugère, en grande partie boisée, fut la première montagne d’Auvergne a être reconnue comme étant un volcan en 1751, par J.E.Guettard.

 

Sources :

- Guide des volcans d'Europe et des Canaries - par M.Krafft & de Larouzière - ed. Delachaux et Niestlé / Puy de la Nugère-Volvic p.53-56

Magma mixing at La Nugère Volcano (Chaîne des Puys, Massif Central, France): Role in the trachyandesites genesis – by A.Gourgaud & G.Camus 1984

- Le chemin fais'art – Earth of fire - link

- Thierry Courtadon expose la pierre de Volvic – Earth of fire - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck

Dark, but resistant, Volvic's trachyandesite has allowed the construction of numerous prestigious constructions within a radius of a hundred kilometers around its extraction site.

Façade of the Cathedral of Notre-Dame de l'Assomption in Clermont-Ferrand - photo Fabien 1309

Façade of the Cathedral of Notre-Dame de l'Assomption in Clermont-Ferrand - photo Fabien 1309

The Cathedral of Clermont-Ferrand view from Montjuzet - photo Fabien 1309

The Cathedral of Clermont-Ferrand view from Montjuzet - photo Fabien 1309

Exploited by the monks since the 12th century, it is after the launch of the reconstruction of the cathedral of Clermont that the stone of Volvic acquires its letters of nobility.

Situated at the top of the hill which forms the old center, Notre-Dame de l'Assomption stands out for its slimness but also for its dark color ... which earned it its nickname "Cathedral of the charcoal burners" by the brothers Goncourt .
Clermont-Ferrand still houses the Maison Savaron, dating from 1513 in flamboyant Gothic style, and the Fontaine d'Amboise, work of transition between the Gothic and the Renaissance, both of Volvic stone.

 

Clermont-Ferrand - Hotel Savaron. Bas-relief at the tympanum of the door of the staircase, in the inner courtyard, with two savages holding the shield of the Savarons. - photo Basvb

Clermont-Ferrand - Hotel Savaron. Bas-relief at the tympanum of the door of the staircase, in the inner courtyard, with two savages holding the shield of the Savarons. - photo Basvb

Clermont-Ferrand - Fountain of Amboise - photo Tony Castle

Clermont-Ferrand - Fountain of Amboise - photo Tony Castle

In a few decades, the stone will adorn the surrounding towns of Basse-Auvergne with its gray tint which blackens a little with time: Volvic, Riom and Clermont-Ferrand.
 
In Riom, the city center has some buildings, which may seem austere, but emblematic of the Volvic stone.
The Tower of the Clock is an ancient belfry, rebuilt in the Renaissance on its medieval base. At the top, a salamander, the emblem of Francis I recalls that Riom was a royal city from 1521 to 1532.
The Mandet Museum has a courtyard and an entrance porch with original shapes.

Riom - Court of the Mandet Museum - picture Joëm Damase / Office Tourism of Riom

Riom - Court of the Mandet Museum - picture Joëm Damase / Office Tourism of Riom

Riom - the arches of the House of Consuls - photo France

Riom - the arches of the House of Consuls - photo France

The Puy de la Nugère


The Volvic stone comes from the flows of trachyandesite emitted by the Puy de la Nugère.
It is a gray-colored stone with many small bubbles and feldspar. It resists to frost and chemicals. It has a low coefficient of expansion. All these characteristics make it an interesting material for construction.

Puy de la Nugère - aerial photography of Auvergne by www.photo-paramoteur.com

Puy de la Nugère - aerial photography of Auvergne by www.photo-paramoteur.com

Stages of formation of the eruptive complex of La Nugère - doc. A.Gourgaud and Camus 1984

Stages of formation of the eruptive complex of La Nugère - doc. A.Gourgaud and Camus 1984

The eruptive complex of Nugère consists of a pyroclastic ring, strombolian cones, a frozen lava lake and several lava flows.
La Grande Nugère was built by partially covering two small existing cones, including the former Nugère.
Later, an explosive eruption destroyed the eastern flank of the great Nugère and built a tuff ring, which was filled by a lava lake, solidified today: It is the New Nugère stage.
Four strombolian cones, including the Puy de La Louve, generators of trachyandesite flows, were born on the solidified lava lake. The last two flows, 12,000 years old, have supplied the stone of Volvic. On the western flank of the cone are the partially buried remains of two strombolian cones prior to Nugère.
La Nugere, largely wooded, was the first mountain in Auvergne to be recognized as a volcano in 1751 by J.E.Guettard.

Sources :
- Guide des volcans d'Europe et des Canaries - par M.Krafft & de Larouzière - ed. Delachaux et Niestlé / Puy de la Nugère-Volvic p.53-56

Magma mixing at La Nugère Volcano (Chaîne des Puys, Massif Central, France): Role in the trachyandesites genesis – by A.Gourgaud & G.Camus
- Le chemin fais'art – Earth of fire - link
- Thierry Courtadon expose la pierre de Volvic – Earth of fire - link

 

Lire la suite

Articles récents

Hébergé par Overblog