Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Résultat pour “kuchinoerabujima

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Piton de La Fournaise - survol du site éruptif par lePGHM  le05.04.2020 : fontaine de lave haute de 50 m. et édification rapide d'un cône - photo SAG et du PGHM via OVPF

Piton de La Fournaise - survol du site éruptif par lePGHM le05.04.2020 : fontaine de lave haute de 50 m. et édification rapide d'un cône - photo SAG et du PGHM via OVPF

Suite à un vol de reconnaissance de la SAG et du PGHM réalisé le 5 avril aux alentours de 10h30 heure locale au Piton de La Fournaise, le front de coulée a pu être localisé avec précision (étoile blanche sur la carte). Il se situait à 550 m d’altitude soit à environ 2,7 km de la route nationale 2 (contre 800 m d’altitude et 3 km de la route hier à 18h52). L'activité se concentre sur 2-3 bouches éruptives, avec des fontaines de lave atteignant 50 mètres de haut.

A noter qu’à partir de 400m d’altitude les pentes seront nettement moins fortes (12-13% de moyenne) ce qui aura pour conséquence de ralentir la propagation de la coulée.

Piton de La Fournaise - Cartographie de la coulée de lave en date du 4/4/2020 à 18h52 heure locale. L’étoile blanche représente la position du front du coulée à 10h12 heure locale le 5/4/2020 (© OVPF/IPGP/LMV/OPGV).

Piton de La Fournaise - Cartographie de la coulée de lave en date du 4/4/2020 à 18h52 heure locale. L’étoile blanche représente la position du front du coulée à 10h12 heure locale le 5/4/2020 (© OVPF/IPGP/LMV/OPGV).

L’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité de l’éruption) est relativement stable sur les dernières 24 heures.

Une forte activité sismique est enregistrée sous les cratères sommitaux depuis le matin, 189 séismes volcano-tectoniques superficiels ont été enregistrés. Ces séismes sont localisés à moins de 2 km de profondeur sous la bordure sud-est du cratère Dolomieu .

Ces séismes témoignent de la fragilisation du milieu, soit par une circulation de fluide ou la vidange d’un réservoir, très certainement en lien avec l’alimentation du site éruptif et son regain d’activité depuis 24h environ.

Compte tenu de cette fragilisation, un risque d’effondrement du cratère Dolomieu (ou d’une partie du cratère) n’est pas exclue.

Piton de La Fournaise- Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique) depuis le 02/04/2020 00h heure TU (04h heure locale) sur la station sismologique DSO située au sommet du volcan. (© OVPF/IPGP).

Piton de La Fournaise- Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique) depuis le 02/04/2020 00h heure TU (04h heure locale) sur la station sismologique DSO située au sommet du volcan. (© OVPF/IPGP).

Piton de La Fournaise - Histogramme représentant le nombre de séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés depuis le 4/4/2020 00 (heure T.U.).

Piton de La Fournaise - Histogramme représentant le nombre de séismes volcano-tectoniques superficiels enregistrés depuis le 4/4/2020 00 (heure T.U.).

Les images thermiques réalisées par une équipe de l’OVPF hier dans la soirée et les images des webcams de l’OVPF de cette nuit montrent que la coulée est toujours très active. Hier soir, l’équipe de l’OVPF sur place faisaint état de l’arrêt des fronts de coulées les plus au nord, l’activité se focalisant sur un nouveau bras de coulée au sud . Le front de coulée sur ce nouveau bras de coulée a très certainement progressé cette nuit. La gendarmerie de Sainte Rose va se rendre sur place pour un suivi régulier de son évolution, compte tenu de l’augmentation des débits de lave.

Les débits de surface estimés, à partir des données satellites via les plateformes HOTVOLC (OPGC - université d'Auvergne) et MIROVA (Université de Turin), bien que toujours fortement perturbés par la couverture nuageuse autour du Piton de la Fournaise, sont toujours à la hausse.  Sur les dernières 12h, les débits moyens ont été estimés à 30 m³/s.

Les anomalies thermiques, lorsqu'elles ne sont pas perturbées par la couverture nuageuse, sont très élévées, avec un VRP de 5218 MW le 5 avril à 18h55.

Piton de La Fournaise - Prise de vue du site éruptif le 5/4/2020 aux alentours de 20h heure locale depuis la RN2 - noter la différence de température entre les 2 bras de coulée (© OVPF-IPGP).

Piton de La Fournaise - Prise de vue du site éruptif le 5/4/2020 aux alentours de 20h heure locale depuis la RN2 - noter la différence de température entre les 2 bras de coulée (© OVPF-IPGP).

Piton de La Fournaise - anomalies thermiques au 05.04.2020 / 22h00 - Doc. Mirova Modis

Piton de La Fournaise - anomalies thermiques au 05.04.2020 / 22h00 - Doc. Mirova Modis

Piton de La Fournaise - SO2 mass 5,66 kt le 05.04.2020 - Doc. Sentinel-5 P Tropomi -  DLR / BIRA / ESA

Piton de La Fournaise - SO2 mass 5,66 kt le 05.04.2020 - Doc. Sentinel-5 P Tropomi - DLR / BIRA / ESA

L'observatoire réunionnais de l'air (ORA) enregistre une concentration de  dioxyde de soufre (SO2) depuis le dimanche 5 avril 2020 depuis 5 heures du matin sur la commune du Tampon (station d'observation " Bourg Murat "). En conséquence le préfet de la Réunion a décidé la mise en oeuvre de la procédure d'information et de recommandation relative aux pollutions atmosphériques.

Une exposition de courte durée peut présenter des effets limités et transitoires sur la santé pour des personnes sensibles comme les jeunes enfants, personnes asthmatiques ou allergiques, insuffisants respiratoires chroniques ou encore les personnes âgées présentant des troubles respiratoires, de plus de 65 ans et les femmes enceintes.

Actus météo attire l'attention sur la dispersion de cheveux de Pélé sur une zone allant jusqu'à 50 km de l'éruption, e.a. sur la Plaine des Palmistes, Bras Panon, etc.

 

Sources : OVPF, ORA, Actus météo 974 & Ludovic Leduc / Onjectif volcans

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur les différents médias de l'OVPF-IPGP:
- le site internet (
http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),
- le compte Twitter (
https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr),
- et le compte facebook (
https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

Piton de La Fournaise - 06.04.2020 /  5h47  - caméra HD  OVPF IRT

Piton de La Fournaise - 06.04.2020 / 5h47 - caméra HD OVPF IRT

Dans l'arc des Ryukyu, l'activité du Kuchinoerabujima se poursuit, selon le JMA avec des panaches de gaz et cendres observés ce 6 avril à 8h10 JST, d'une hauteur de 400 mètres, et à 15h JST, avec un panache atteignant 700 mètres.

Des chutes de cendres et lapilli sont attendues.

Le niveau d'alerte est à 3 / ne pas s'approcher du volcan.

 

Sources : JMA & NHK

 Kuchinoerabujima - 06.04.2020 / 8h26 JST  - image NHK

Kuchinoerabujima - 06.04.2020 / 8h26 JST - image NHK

Kuchinoerabujima eruption 5th April 2020

Sur Suwanosejima, en alerte niveau 2 / ne pas s'approcher du cratère, une éruption s'est produite le 6 mars à partir de 15h locale, et des chutes de cendres sont attendues.

 

Source : JMA

Suwanosejima - activité du 06.04.2020 et zone de dispersion des cendres - Doc. JMA

Suwanosejima - activité du 06.04.2020 et zone de dispersion des cendres - Doc. JMA

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
 Stromboli - 15.04.2020 / 07h22 - visible webcam & therm / INGV OE
 Stromboli - 15.04.2020 / 07h22 - visible webcam & therm / INGV OE

Stromboli - 15.04.2020 / 07h22 - visible webcam & therm / INGV OE

A new lava overflow occurred at Stromboli.

On April 14, at 4:12 UYC, the LGS surveillance network recorded a deflation of the ground, presenting all the typical characteristics of the lava overflows recorded in 2014 and March 31, 2020. The webcams do not corroborate the effusion, which is most likely intracratric, and concerns small volumes.

The INGV OE reports on April 15 from 7:16 UTC a lava overflow from the north crater of the Stromboli terrace. Glowing blocks detach from the lava front and roll into the Sciara del Fuoco. A VLP seismic signal is observed and reported by the LGS, comparable in amplitude and frequency to the signal recorded on March 31 which accompanied a small lava overflow. The signal is associated with a fall of blocks of approximately 20 minutes (7:16 a.m. - 8:00 a.m. UTC).

The depth of the VLP seismic source is compatible with a magmatic column which has been very shallow for weeks. The VLP seismic signals remain at very high values. Explosive activity at the NE crater, increased over the past week, has rapidly decreased overnight, starting at 23:00 UTC yesterday.

The thermal anomalies of April 14 are between VRP 10 and 14 MW, those of April 15, between 21 and 73 MW.

 

Sources: L.G.S. , Mirova, INGV OE and INGVvulcani.

Stromboli - 15.04.2020 / 7:50 am Visible webcam - & 7:44 am thermal webcam - Doc INGV OE
Stromboli - 15.04.2020 / 7:50 am Visible webcam - & 7:44 am thermal webcam - Doc INGV OE

Stromboli - 15.04.2020 / 7:50 am Visible webcam - & 7:44 am thermal webcam - Doc INGV OE

Stromboli - 15.04.2020 / 7h28 - LGS webcam

Stromboli - 15.04.2020 / 7h28 - LGS webcam

Stromboli - seismogram 15.04.2020 / with the episode at 7.28 am (red) - Seismic-acoustic network signal / LGS

Stromboli - seismogram 15.04.2020 / with the episode at 7.28 am (red) - Seismic-acoustic network signal / LGS

Stromboli - thermal anomalies on 15-16.04.2020 - Doc. Mirova & LGS - one click to enlargeStromboli - thermal anomalies on 15-16.04.2020 - Doc. Mirova & LGS - one click to enlarge

Stromboli - thermal anomalies on 15-16.04.2020 - Doc. Mirova & LGS - one click to enlarge

At Kuchinoerabujima, in the Ryukyu Islands, currently on level 3 alert, activity continues, with the emission of a white-gray plume on April 16 at around 3 p.m. local, according to the JMA. The activity is in progress.

 

Sources: JMA & VAAC Tokyo.

Kuchinoerabujima -14.04.2020 / 5:55 pm - Doc. JMA

Kuchinoerabujima -14.04.2020 / 5:55 pm - Doc. JMA

 Kuchinoerabujima -16.04.2020 / 2:14 p.m. - Doc. JMA

Kuchinoerabujima -16.04.2020 / 2:14 p.m. - Doc. JMA

Whakaari / White Island remains in a high state of turmoil according to the latest GeoNet report of April 16. No significant change in the quantity of volcanic gas emitted or of seismic activity was recorded in March-April. The volcanic alert level remains at level 2; The aviation color code remains yellow.

Whakaari / White Island - 04.16.2020 - doc. GeoNet

Whakaari / White Island - 04.16.2020 - doc. GeoNet

"During the lockdown (COVID-19 level 4), we continued to monitor Whakaari / White Island with the instrumentation which automatically sends us data. This is mainly data from seismic and SO2 sensors, and images from our web cameras. Over the weekend, there were public reports of increased vapor emissions, but we can confirm that there were no eruptions; just the weather allowed people to see the plume of volcanic gas better. We have not done any other aerial measurements and observations of the volcano in the past three weeks.

Gas data transmitted remotely from sensors does not suggest any significant change in SO2 production from what we saw in March. Emission rates for other gases have not been measured in the past few weeks as we have reduced non-essential field visits during the COVID-19 lockdown. Seismic activity remains at lower levels and continues to fluctuate over periods of several hours or days.

Although web cameras are still partially covered by the ash from the December eruption and need cleaning, the recent rain has helped. The layout of the active vent zones seems to have been practically unchanged since the beginning of March. We continue to see evidence of high temperatures at night, but no change in the locations of these heat sources is apparent.

The active area remains a dynamic environment and an eruption could occur with few warning signs. "  (Report of 04.16.2020 - GeoNet)

 

Source: GeoNet

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Dukono - ash plume of 22.03.2020 / 6:05 p.m. WIT - Doc. Magma Indonesia

Dukono - ash plume of 22.03.2020 / 6:05 p.m. WIT - Doc. Magma Indonesia

In the Moluccas archipelago, the Dukono, on alert level 2 / waspada with a prohibited zone of 2 km radius around the crater Malupang Warirang, presented an ash plume on March 22 around 6 p.m. local time. Magma Indonesia reports for this day a deep tectonic earthquake and a continuous tremor of dominant amplitude at 2 mm.

This morning, around 8:17 am local time, an ash plume, estimated at 1,613 meters asl., was observed.

The aviation code is orange; VAAC Darwin reports ash at flight altitude 60 and confirms an eruption in progress.

 

Sources: Magma Indonesia and VAAC Darwin

Popocatépetl - activity of the last 24 hours - Doc. Cenapred / CNPC / Seguridad

Popocatépetl - activity of the last 24 hours - Doc. Cenapred / CNPC / Seguridad

Cenapred has identified in the past 24 hours at Popocatépetl a hundred exhalations, accompanied by gas, small amounts of ash and incandescent fragments; a moderate explosion, around 2:59 am, produced an eruptive column 1,000 meters high dispersing to the south and the expulsion of incandescent fragments some 800 meters on the flanks.

Seismicity is further characterized by 129 minutes of low amplitude tremor.

During the day of the 22nd, a constant emission of gas and occasionally also a little ash is reported.

On March 23, around 12:41 am, a new explosion was accompanied by a plume of ash of medium height and ejection of incandescent materials up to 700 meters on the high flanks.

The level remains at amarillo Fase 2.

 

Sources: Cenapred, CNPC and webcamsdeMexico.

Popocatépetl - 23.03.2020 / 00h41 - Doc. Mexico's Webcams

Popocatépetl - 23.03.2020 / 00h41 - Doc. Mexico's Webcams

The Japan Meteorological Agency / JMA recorded a white plume 400 meters above the Kuchinoerabujima crater in the Ryukyu archipelago.

Seismicity is characterized by increasing volcano-tectonic earthquakes, the number of which reaches 25 / day.

Sulfur dioxide emissions are around 1,300 tonnes / day.

The last bulletin of March 23 reported bombs and pyroclastic flows likely to affect an area up to 2 km from the crater.

 

Source: JMA

Shindake summit craters and cracks - photo H.Seo via Narod.ru

Shindake summit craters and cracks - photo H.Seo via Narod.ru

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Kuchinoerabujima - 28.10.2018 / at 13:34, 14:24, 15:00 and 17:11 respectively - webcam JMA - one click to enlarge.Kuchinoerabujima - 28.10.2018 / at 13:34, 14:24, 15:00 and 17:11 respectively - webcam JMA - one click to enlarge.Kuchinoerabujima - 28.10.2018 / at 13:34, 14:24, 15:00 and 17:11 respectively - webcam JMA - one click to enlarge.
Kuchinoerabujima - 28.10.2018 / at 13:34, 14:24, 15:00 and 17:11 respectively - webcam JMA - one click to enlarge.

Kuchinoerabujima - 28.10.2018 / at 13:34, 14:24, 15:00 and 17:11 respectively - webcam JMA - one click to enlarge.

The Kuchinoerabujima shows instability since mid-August. Emissions of ash from the active crater Shintakeyama continue this October 28, relayed by the JMA webcam.

The volcano remains alert level 3 / do not approach the crater since August 29, 2018.

Source: Japan Meteorological agency
 

Manam - 28.10.2018 - Deposits of pyroclastic flows and lava on the northeast coast - photo DCO / PNG

Manam - 28.10.2018 - Deposits of pyroclastic flows and lava on the northeast coast - photo DCO / PNG

In recent days, the Deep Carbon Observatory teams have been present on the northeast avalanche valley of the island of Manam in Papua New Guinea; they will map with a drone the deposits of pyroclastic flows and lava flows from the recent eruption of 25 August. Emissions of gas and ash are reported to the craters.

The RVO reports brown-to-black ash emissions more than 1,000 meters above the southern edge of the crater between 2 and 12 October; bluish steam is reported on 3-4 October.

Sources: Brendan McCormick Kilbride / Twitter and Deep Carbon Obs.

Manam - 28.10.2018 - a team of DCOdronesPNG NE side of the island to release a drone observation - Doc B.McCormick / DCO

Manam - 28.10.2018 - a team of DCOdronesPNG NE side of the island to release a drone observation - Doc B.McCormick / DCO

Manam - Thermal anomaly from 2017 to 10.2018 - Doc.Mirova

Manam - Thermal anomaly from 2017 to 10.2018 - Doc.Mirova

The eruption continues in Semisopochnoi, alert alert / orange aviation code since October 26th.

On October 28, small explosions were detected by the seismic network located on the island.

Due to the cloud cover, the satellites could not identify the presence of any ash clouds.

Source: AVO.

Semisopochnoi - last clear picture of Sentinel 2 satellite SWIR 22.10.2018 - one click to enlarge

Semisopochnoi - last clear picture of Sentinel 2 satellite SWIR 22.10.2018 - one click to enlarge

Semisopochnoi - RSAM from 28.10 to 29.10.2018 / 9:10 - Doc AVO CERB

Semisopochnoi - RSAM from 28.10 to 29.10.2018 / 9:10 - Doc AVO CERB

The intensity of the volcanic tremor (indicator of eruptive intensity at the surface) remains relatively stable at Piton de La Fournaise, with very low values.

No volcano-tectonic earthquakes were recorded during the day of 27 October or during the current day.

Inflation (swelling) of the building is always recorded. This inflation reflects the pressurization of a localized source beneath the summit craters (Bory-Dolomieu) at a depth of 1-1.5 km, related to the recharge of the superficial reservoir by deeper magma.

Volcanic gas emissions remain low, as well as surface activity. On the night of October 27, very small resurgences were still visible on the downstream part of the main tunnel, about 1 km from the eruptive vent.

 

Source: OVPF - Find all the information related to the activity of the Piton de la Fournaise on the different media of the OVPF-IPGP:

- the website (http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf),

- the Twitter account (https://twitter.com/obsfournaise?lang=en),

- and the facebook account (https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/)

The information in this document may not be used without explicit reference.

Piton of La Fournaise - 28.10.2018 / at 01.01 and 6h39 UTC (local +4) - Piton Bert Camera (© OVPF / IPGP-IRT)
Piton of La Fournaise - 28.10.2018 / at 01.01 and 6h39 UTC (local +4) - Piton Bert Camera (© OVPF / IPGP-IRT)

Piton of La Fournaise - 28.10.2018 / at 01.01 and 6h39 UTC (local +4) - Piton Bert Camera (© OVPF / IPGP-IRT)

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
 Complex Planchon Peteroa - 07.11.2018 / 10h24 loc. Radio Pumaiten

Complex Planchon Peteroa - 07.11.2018 / 10h24 loc. Radio Pumaiten

The Sernageomin informs of an emission of particulate materials to the Volcanic Complex Planchon-Peteroa this 7 November at 10:24 local (1324 GMT); the plume reached 1,000 meters of altitude, dispersing towards the ESE. The episode did not give significant precursor seismic signals.

Emissions continued during the day.

Due to the context, it fits into the current alert level: Amarillo technical alert.

In its October situation, the observatory does not provide any information about distortions or sulfur dioxide emission anomalies. Some particulate matter emissions are reported on 13, 14 and 15 October at about 600 meters above sea level. active crater.

The last eruption of the complex is dated 2010-2011, following the Maule earthquake (link to the GVP report)

Source: Sernageomi / OVDAS & Radio Pumaiten

Complex Planchon Peteroa - 07.11.2018 / 10h24 loc. and around 17h GMT - webcam Sernageomin (we regret the lack of time on images!) - one click to enlarge Complex Planchon Peteroa - 07.11.2018 / 10h24 loc. and around 17h GMT - webcam Sernageomin (we regret the lack of time on images!) - one click to enlarge

Complex Planchon Peteroa - 07.11.2018 / 10h24 loc. and around 17h GMT - webcam Sernageomin (we regret the lack of time on images!) - one click to enlarge

The activity of Nevados de Chillan was marked yesterday November 7 by an explosion and an earthquake associated with 11:24; a plume of ashes rose to 1,500 meters.

Nevados de Chillan - sismogram of the explosion of 07.11.2018 / 11:24

At 23:03 local time, a vigorous explosion again occurred, associated with an LP earthquake related to the dynamics of internal fluids; Incandescent blocks were ejected hundreds of meters from the point of emission ... probably a more or less significant destruction of the lava dome

Sources: Sernageomin & Volcanes de Chile.

Nevados of Chillan - 07.11.2018 / respectively at 02:03 and 02:08 - webcam Sernageomin / Volcanoes of Chile
Nevados of Chillan - 07.11.2018 / respectively at 02:03 and 02:08 - webcam Sernageomin / Volcanoes of Chile

Nevados of Chillan - 07.11.2018 / respectively at 02:03 and 02:08 - webcam Sernageomin / Volcanoes of Chile

At Veniaminof, the eruption continues with the emission of a westward drifting plume of ash and an outpouring of lava that feeds a 1.1 km long flow, characterized by a high surface temperature. Low amplitude tremors are recorded continuously.

Veniaminof - 05.11.2018 / 22:26 UTC - Worldview-2 images in false colors - Dietterich, Hannah via AVO - one click to enlarge

Veniaminof - 05.11.2018 / 22:26 UTC - Worldview-2 images in false colors - Dietterich, Hannah via AVO - one click to enlarge

High resolution images of the eruption were acquired by the WorldView-2 satellite on November 5th.

The image is shown in false color (near-infrared, red, and green bands) to highlight the lava channel. The left figure shows the continuous ashy plume that drifted northeast throughout the day on November 5. There is also a fresh tephra deposit on the snow that is likely from the previous day when the plume was heading east. In the close-up of the lava flow on the right, it is possible to see the active lava channel along the western flow margin that is feeding the flow front, where there is a small steam plume. The active flow length along the channel is ~1.1 km and the channel width ranges from 10 meters near the vent to 60 meters distally. The newer flows are snow-free, while the older eastern lobe appears to have a dusting of snow on top. Ice continues to collapse around the flow front from melting.

Veniaminof - Sentinel 2 images from 07.11.2018, from left to right and from top to bottom, respectively in natural colors, strips 12,11, 4 and SWIR - one click to enlarge.Veniaminof - Sentinel 2 images from 07.11.2018, from left to right and from top to bottom, respectively in natural colors, strips 12,11, 4 and SWIR - one click to enlarge.
Veniaminof - Sentinel 2 images from 07.11.2018, from left to right and from top to bottom, respectively in natural colors, strips 12,11, 4 and SWIR - one click to enlarge.

Veniaminof - Sentinel 2 images from 07.11.2018, from left to right and from top to bottom, respectively in natural colors, strips 12,11, 4 and SWIR - one click to enlarge.

The images of Satellite Sentinel 2 of 7 november complete this picture of the current eruption; the radiative power is low with 9 MW recorded by Mirova.

Sources: AVO & Mirova

Kuchinoerabujima - 08.11.2018 / 14:46 - new JMA webcam

Kuchinoerabujima - 08.11.2018 / 14:46 - new JMA webcam

A new webcam is available to follow the evolution of the eruption at Kuchinoerabujima in the Ryuku arc in southern Japan.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity
Kuchinoerabujima - activity of the crater Shindake the 18.12.2018 at 16h46 and 17h08 - ebcam JMA
Kuchinoerabujima - activity of the crater Shindake the 18.12.2018 at 16h46 and 17h08 - ebcam JMA

Kuchinoerabujima - activity of the crater Shindake the 18.12.2018 at 16h46 and 17h08 - ebcam JMA

After small, regular eruptions lasting a few weeks, followed by a complete break, the Kuchinoerabujima's Shindake crater in the Ryuku arc, south of Japan, showed a strong explosive eruption accompanied by a shock wave perceived at the port of Honmura 2 km from the crater, this December 18 at 16:37;

the ash plume reached 2,000 meters before entering the cloud layer, and a pyroclastic flow ran a distance of 1,000 meters on the west flank.

JMA maintains alert level 3 out of 5

Sources: Hazard Lab and JMA

Kuchinoerabujima - activity of the crater Shindake the 18.12.2018 at 16h42 - Webcam JMA

Kuchinoerabujima - activity of the crater Shindake the 18.12.2018 at 16h42 - Webcam JMA

Eruption situation occurring at 16:37 on 18th Kuchierabujima (① Honmura west surveillance camera, ② Observation by infrared thermal imaging equipment in west of Honmura) (③ Furutake North Kitakami surveillance camera, ④ Shot in the vicinity of Yuda station)  As the volcanic eruption occurred, large boulders (②, 3, red arrows) were scattered from Shintokidake crater to about 700 m- doc. JMA

Eruption situation occurring at 16:37 on 18th Kuchierabujima (① Honmura west surveillance camera, ② Observation by infrared thermal imaging equipment in west of Honmura) (③ Furutake North Kitakami surveillance camera, ④ Shot in the vicinity of Yuda station) As the volcanic eruption occurred, large boulders (②, 3, red arrows) were scattered from Shintokidake crater to about 700 m- doc. JMA

Kuchinoerabujima - geological map GSJ - and image Sentinel 2 bands 12,11,4 from 09.10.2018 - one click to enlargeKuchinoerabujima - geological map GSJ - and image Sentinel 2 bands 12,11,4 from 09.10.2018 - one click to enlarge

Kuchinoerabujima - geological map GSJ - and image Sentinel 2 bands 12,11,4 from 09.10.2018 - one click to enlarge

A small avalanche of debris is observed this December 19 at 12:30 local level from the summit dome of Merapi / on the island of Java.

The level of activity of the volcano remains at 2 / waspada, this phenomenon being considered in the norm in a phase of growth of a dome.

Source: BPPTKG

Merapi - avalanche of debris on 19.12.2018 / 12h30 loc. - Doc. BPPTKG

Merapi - avalanche of debris on 19.12.2018 / 12h30 loc. - Doc. BPPTKG

In Peru, Sabancaya presented a moderate eruptive activity during the week of December 10 to 16, with an average of 18 explosions per day; they were accompanied by plumes of ash and gas reaching a maximum of 2,200 meters above the crater, before dispersing over 40 km in a west-southwest sector.

The flow of sulfur dioxide remained high with a maximum of 3,100 tonnes / day on December 13th.

Five thermal anomalies, between 2 and 18 MW, were recorded.

Seismicity is characterized by LP earthquakes associated with fluid motions and low energetic hybrid earthquakes, associated with magmatic ascension.

Source: IG Péru, OVI, Ingemmet

Sabancaya - summary of activity from 10 to 16.12.2018 - Doc. IG Péru, OVI, Ingemmet

Sabancaya - summary of activity from 10 to 16.12.2018 - Doc. IG Péru, OVI, Ingemmet

In Ambrym, Vanuatu, the series of volcanic earthquakes, associated with the opening of eruptive fractures, has caused extensive damage to homes and roads, mainly in the southeast of the island, due to shallow hypocentres.

Ambrym - fissure appeared after volcanic earthquakes - photo 17.12.2018 Dan McGarry / Twitter

Ambrym - fissure appeared after volcanic earthquakes - photo 17.12.2018 Dan McGarry / Twitter

Ambrym - crack following volcanic earthquakes putting a "long house" cantilevered - photo Vanuatu Red Cross 17.12.2018

Ambrym - crack following volcanic earthquakes putting a "long house" cantilevered - photo Vanuatu Red Cross 17.12.2018

The emptying of the lava lakes was concomitant with ash emissions from the active craters, indicating collapses.

This situation is similar to that encountered this summer in Kilauea / Hawaii, where the eruption in the eastern rift zone caused the emptying of the lava lakes of Halema'uma'u (at the summit) and Pu'u O o, accompanied by collapses and the spectacular widening of the caldera.

At Erta Ale, after a rise in the level of the lava lake at the end of 2015, a major flank eruption caused the emptying of the lava lake of the caldera.

The life of the lava lakes remains a fragile phenomenon and sometimes fluctuates rapidly.

Source: VMGD & Vanuatu Red Cross

Ambrym - disappearance of the lava lake in the Marum crater following the intracaldical fissure eruption - photo John Tasso 17.12.2018

Ambrym - disappearance of the lava lake in the Marum crater following the intracaldical fissure eruption - photo John Tasso 17.12.2018

In Chile, the Planchon Peteroa continues to emit ashes, with a plume reaching 800 meters in height, accompanied by continuous tremor. The ashes are dispersed to Argentina.

The other parameters remain unchanged.

Sources; Sernageomin and volcanes of Chile

Planchon Peteroa - 18.12.2018 - Sernageomin webcam images and volcanoode ChilePlanchon Peteroa - 18.12.2018 - Sernageomin webcam images and volcanoode Chile

Planchon Peteroa - 18.12.2018 - Sernageomin webcam images and volcanoode Chile

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Rincon de La Vieja - 24.04.2020  / 10h25  - photo Teresa Lopez / Ovsicori

Rincon de La Vieja - 24.04.2020 / 10h25 - photo Teresa Lopez / Ovsicori

Le Rincon de La Vieja, au Costa rica, après l'épisode phréatique du 19 avril, a présenté le 20 en soirée et le 21 avril plusieurs exhalations (bouffées) de gaz et de vapeur à basse énergie , dont la principale à 6h26 heure locale (http://www.earth-of-fire.com/2020/04/activite-du-nevados-de-chillan-du-dukono-du-rincon-de-la-vieja-et-du-popocatepetl.html )

Le 22 avril à 5h35 locale, une éruption hydrothermale est signalée par l'Ovsicori , accompagnée de projections et d'un panache de gaz atteignant 1500 mètres. L'activité a duré 1 minute et n'apas généré de lahar.

Le 24 avril , de petites éruptions/exhalations ont été enregistrées au Rincon de La Vieja, respectivement à 5h38, 6h40, 7h52 et 10h20 locale. L'éruption hydrothermale de 10h20, plus forte, est caractérisée par une colonne d'eau et matériaux solide atteignant jusqu'à 300 mètres au dessus du bord du cratère et un panache de vapeur jusqu'à une hauteur de 1.000 mètres. De nouveaux lahars sont signalés.

 Rincon de La Vieja -  fragments noirs vitreux de moins de 1 millimètre qui sont des gouttes de magma frais solidifié - Via M.Martinez / Ovsicori

Rincon de La Vieja - fragments noirs vitreux de moins de 1 millimètre qui sont des gouttes de magma frais solidifié - Via M.Martinez / Ovsicori

Maria Martinez signale que les échantillons des sédiments éjectés lors des éruptions datées entre le 15 et le 19 avril contenaient 20% de fragments noirs vitreux de moins de 1 mm qui seraient des gouttes fraîches juvéniles de magma.

                                                                        * * * 

Lors d'une visite de maintenance des appareils de mesure installée à l'Irazu, les équipes de l'Ovsicori ont constaté la disparition de la lagune du cratère principal, ainsi que la chute de matériaux de manière quasi continue depuis le bord instable du cratère.

 

Source : Ovsicori-UNA

Popocatépetl - 24.04.2020 / 5h07  - Doc. WebcamsdeMexico

Popocatépetl - 24.04.2020 / 5h07 - Doc. WebcamsdeMexico

Au cours des dernières 24 heures, à l'aide du système de surveillance du  Popocatépetl, 215 exhalations ont été identifiées, accompagnées de gaz volcaniques et parfois de cendres, et deux explosions, une modérée et une mineure, ont été enregistrées aujourd'hui à 04h58 et 05h07 respectivement.

De plus, 304 minutes de tremblements ont été enregistrées.

Une incandescence a été observée pendant la nuit lors de certaines exhalations.

Au moment de ce rapport, il n'y a pas de visibilité sur le cratère du volcan, toute émission sera dispersée dans une direction nord-est .

L'alerte volcanique du Popocatépetl reste à amarillo Fase 2.

 

Source : Cenapred

 Popocatépetl - exhalation le 24.04.2020 / 07h10  - Doc. WebcamsdeMexico

Popocatépetl - exhalation le 24.04.2020 / 07h10 - Doc. WebcamsdeMexico

 Popocatépetl - exhalation le 24.04.2020 / 07h56  - Doc. WebcamsdeMexico

Popocatépetl - exhalation le 24.04.2020 / 07h56 - Doc. WebcamsdeMexico

De très petites éruptions se produisent par intermittence dans le cratère de Shindake, sur Kuchinoerabujima.

Ce 24 avril à 23h15, un panache est signalé à 300 mètres au dessus du cratère. Aucun effondrement de bloc volcanique, ni coulée pyroclastique n'ont été observé.

Une étude sur le terrain menée du 21 au 23 avril a révélé une fissure sur le côté ouest du cratère Shindake, où une légère tendance à l'augmentation de la température dans le champ géothermique voisin est signalée.

Le JMA signale une augmentation du niveau d'activité ce 24 avril.

 

Source / JMA

Kuchinoerabujima - cratère sommital du Shindake , vu de l'est.  A noter les fissures  - Doc. Narod.ru

Kuchinoerabujima - cratère sommital du Shindake , vu de l'est. A noter les fissures - Doc. Narod.ru

Le KVERT signale une activité éruptive explosive modérée à l'Ebeko, avec l'observation d'un panache de cendres à 2.500-2.800 mètres asl. dérivant vers l'est sur 5 km.

Le code aviation reste orange

 

Sources : KVERT & VAAC Tokyo

 Ebeko - 25.04.2020  / 06h52 - webcam Severo-Kurilsk City / SVERT

Ebeko - 25.04.2020 / 06h52 - webcam Severo-Kurilsk City / SVERT

L ' activité volcanique du Stromboli a été caractérisée entre le 17 et le 23 avril par des explosions stromboliennes riches en matière pyroclastique localisées principalement au cratère de NE et de dégazage continu au cratère C / SO. Cette activité est associée à un nombre haut à très haut de séismes VLP et à des pressions acoustiques avec des valeurs variables entre entre moyennes et hautes (max 1.08 bar).

Stromboli - paramètres de sismicité et d'infra-sons entre le 17 et le 23.04.2020 - Doc.LGS

Stromboli - paramètres de sismicité et d'infra-sons entre le 17 et le 23.04.2020 - Doc.LGS

L ' activité de dégazage (puffing), principalement localisée dans le secteur C / SO de la terrasse cratérique, s'est maintenue entre les valeurs moyennes et basses (max 60 mbar).
Le signal associé au tremblement sismique montre une tendance stable sur les valeurs moyennes.
Les flux de SO2 et de CO2 mesurés au cours de la semaine dernière montrent des valeurs qui oscillent entre moyennes et basses ; tandis que le rapport C / S reste stable sur des valeurs basses.
Les anomalies thermiques par satellite MODIS ont détecté des valeurs de flux thermique de niveau bas à modéré (maximum de 26 MW le 19 avril), en accord avec l'activité explosive enregistrée par les autres paramètres.
L ' analyse des signaux sismiques associés à des activités d'éboulement, enregistrés au cours de la semaine dernière, a mis en évidence une série d'événements de roulement de matériaux le long de la Sciara del Fuoco.

Le réseau sismique à 15:02:19 h 22/04/2020 a enregistré un séisme volcanique (VT) de magnitude 2.2. Cet événement a également été enregistré à l'hydrophone de la moyenne de Punta Labronzo placé à 14 m de profondeur.
L'événement sismique est probablement localisé à une profondeur de 2.5 km à l'intérieur de l'édifice volcanique.

L ' analyse globale des paramètres géophysiques et géochimiques montre au cours de la semaine un niveau d'activité volcanique constant sur les valeurs moyennes.

 

Source : LGS

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Tinakula - panache de vapeur le 16.01.2019 - photo Zey Yian / Facebook

Tinakula - panache de vapeur le 16.01.2019 - photo Zey Yian / Facebook

L'activité semble avoir repris, sur Tinakula (aussi appélée Tamani, ou Tinakoro) d'après des photos aériennes (16.01.2019) et satellites (Sentinel 2 le 27.01.2019).

Cette petite île de 3,5 km de large constitue le sommet émergé d'un stratovolcan massif, situé au nord-ouest des îles Santa Cruz, dans le groupe des îles Salomon (Mélanésie)

Sa topographie s'apparente à celle du Stromboli, avec un sommet ébréché et une « sciara » du sommet jusque sous le niveau de la mer.

L'activité actuelle est vraisemblablement de type strombolienne, et marquée par une faible anomalie thermique et un panache de vapeur.

Sa dernière éruption, de VEI 3, remonte à octobre 2017.

 

Sources : Sentinel 2 et Zey Yian / FB

Tinakula - images Sentinel2 du 27.01.2019  , à gauche en couleurs naturelles, à droite bands 12,11,4 , dans laquelle on remarque une anomalie thermique - un clic pour agarndir
Tinakula - images Sentinel2 du 27.01.2019  , à gauche en couleurs naturelles, à droite bands 12,11,4 , dans laquelle on remarque une anomalie thermique - un clic pour agarndir

Tinakula - images Sentinel2 du 27.01.2019 , à gauche en couleurs naturelles, à droite bands 12,11,4 , dans laquelle on remarque une anomalie thermique - un clic pour agarndir

Tinakula - images Sentinel2 du 29.01.2019 bands 12,4,2

Tinakula - images Sentinel2 du 29.01.2019 bands 12,4,2

Le Gunungapi Ibu, sur Halmahera dans les Moluques, présente une activité conforme au niveau 2 / waspada, assorti d'une zone interdite de 2 km, étendue à 3,5 km côté nord.

De nombreux panaches gris-blanc sont signalés jusqu'à 800 mètres au dessus du sommet.

La sismicité du 28 janvier est caractérisée par 84 séismes d'éruption, 81 séismes de souffle, 25 séismes d'avalanches, 13 épisode de trémor harmonique, un de type tornilo.

 

Source : PVMBG et Magma Indonesia

Gunungapi Ibu - 28.01.2019 / 14h15 WIB  - photo PVMBG / Magma Indonesia

Gunungapi Ibu - 28.01.2019 / 14h15 WIB - photo PVMBG / Magma Indonesia

Le JMA et le VAAC Tokyo signalent une éruption au Kuchinoerabujoma le 29 janvier 2019 vers17h locale. Le panache du Shindake est monté à 2.800 mètres asl à 17h14 -17h16, accompagné d'une coulée pyroclastique vers le sud-ouest sur 600 mètres.

 

Sources : JMA & VAAC Tokyo

Kuchinoerabujima le 29.01.2019 , respectivement à 17h14 et 17h16, où l'on peut voir se développer une coulée pyroclastique  - webcam JMA
Kuchinoerabujima le 29.01.2019 , respectivement à 17h14 et 17h16, où l'on peut voir se développer une coulée pyroclastique  - webcam JMA

Kuchinoerabujima le 29.01.2019 , respectivement à 17h14 et 17h16, où l'on peut voir se développer une coulée pyroclastique - webcam JMA

Au Karangetang, en niveau d'activité 3 /Siaga sur l'île de Siau au nord de Sulawesi, les émissions se poursuivent, blanches ou grises selon les cratères émetteurs.

Pour le 29 janvier, le PVMBG signale 70 séismes d'avalanches, 25 séismes de souffles,4 séismes volcaniques superficiels et 4 profonds et du trémor continu d'amplitude dominante à 0,25 mm.

La zone interdire reste de 2,5 km de rayon autour des cratères, étendue à 3 km vers le nord-ouest.

 

Source : PVMBG

Karangetang - panaches blanc et gris selon le cratère émetteur le 30.01.2019 / 05h51 WITA - webcam PVMBG / Magma Indonesia

Karangetang - panaches blanc et gris selon le cratère émetteur le 30.01.2019 / 05h51 WITA - webcam PVMBG / Magma Indonesia

Au Merapi / Java, l'activité au niveau du dôme sommital ne change pas. Ce 29 janvier, on signale 40 séismes d'avalanches, 3 séismes de souffleun séisme basse fréquence et 2 hybrides. Les avalanches de blocs incandescents se sont échelonnées sur 50 à 1.400 mètres.

Le niveau d'activité reste à 2 /waspada.

 

Source : BPPTKG

Merapi - quelques avalanches de blocs le 29.01.2019 à 5h02, 20h17 et 21h39 locale - webcam BPPTKG - un clic pour agrandir Merapi - quelques avalanches de blocs le 29.01.2019 à 5h02, 20h17 et 21h39 locale - webcam BPPTKG - un clic pour agrandir Merapi - quelques avalanches de blocs le 29.01.2019 à 5h02, 20h17 et 21h39 locale - webcam BPPTKG - un clic pour agrandir

Merapi - quelques avalanches de blocs le 29.01.2019 à 5h02, 20h17 et 21h39 locale - webcam BPPTKG - un clic pour agrandir

Merapi - récapitulatif d'activité au 29.01.2019 - Doc. BPPTKG

Merapi - récapitulatif d'activité au 29.01.2019 - Doc. BPPTKG

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Retour sur le sud de l’archipel Nippon et l'archipel Tokara, en commençant par l’île de Kuchinoerabu-jima, qui s’est illustrée le 3 août dernier par une brève et violente éruption.

Le site de l’éruption était le cratère Shin-dake. L’éruption a duré une dizaine de minutes, caractérisée par un panache de cendres montant à 1500 mètres et une coulée pyroclastique sur le flanc ouest du volcan, caractérisée par des gaz chauds et de la vapeur qui ont brûlé la végétation … indice d’une éruption vraisemblablement de nature phréatique. La sismicité volcanique et le trémor ont commencé à baisser le 5 août, ne laissant qu’un petit panache de vapeur au-dessus du bord du cratère. (JMA)

Eruption du Kuchinoerabu-jima le 03.08.2014 - le nuage pyroclastique est surmonté sur la gauche, par le panache éruptif -  photo Kuchi-erabu.org

Eruption du Kuchinoerabu-jima le 03.08.2014 - le nuage pyroclastique est surmonté sur la gauche, par le panache éruptif - photo Kuchi-erabu.org

Kuchinoerabu-jima - en haut,la trace de la coulée pyroclastique est visible sur la gauche, entre le sommet et la mer - Elle recoupe une route circulaire -  sur le cliché du bas, zone de végétation  brûlée - photos Japan Coast Guard 06.08.2014s
Kuchinoerabu-jima - en haut,la trace de la coulée pyroclastique est visible sur la gauche, entre le sommet et la mer - Elle recoupe une route circulaire -  sur le cliché du bas, zone de végétation  brûlée - photos Japan Coast Guard 06.08.2014s

Kuchinoerabu-jima - en haut,la trace de la coulée pyroclastique est visible sur la gauche, entre le sommet et la mer - Elle recoupe une route circulaire - sur le cliché du bas, zone de végétation brûlée - photos Japan Coast Guard 06.08.2014s

Kuchinoerabu-jima - le cratère le 06.08.2014 lors d'une inspection aérienne par le Japan Coast Guards

Kuchinoerabu-jima - le cratère le 06.08.2014 lors d'une inspection aérienne par le Japan Coast Guards

L’éruption a ouvert une crevasse sur le sommet du Shin-dake, observée le 6 août lors d’un survol par les volcanologues japonais.

Kuchinoerabu-jima - les photos de survol, en haut, le 06.08.2014 et en bas, le 19.12.2011, montrent l'ouverture d'une crevasse sommitale  - doc. Japan Coast guards

Kuchinoerabu-jima - les photos de survol, en haut, le 06.08.2014 et en bas, le 19.12.2011, montrent l'ouverture d'une crevasse sommitale - doc. Japan Coast guards

Kuchinoerabu-jima - photo Geological Survey of Japan

Kuchinoerabu-jima - photo Geological Survey of Japan

L’île de Kuchinoerabu est formée de différents édifices d’âges étalés.

Bien que le début de l’activité éruptive soit inconnu , le premier édifice est le volcan Gokyo qui a émergé il y a 580.000 ans. Le volcan Jogahana, contemporain du Gokyo, est exposé sur la côte nord de l’île., tandis que le Ban’yagamine, daté de 200.000 ans environ, en forme le nord-ouest. Ensuite, les autres volcans plus récents ont formé la partie centre-est de Kuchinoerabu : ils se nomment Takadomori (100.000 ans), Kashimine , Noike, Hachikubo, Furudake et Shindake. Deux grandes éruptions pyroclastiques sont impliquées dans la formation des volcans Noike et Furudake entre 15.000 et 11.000 ans.

Les trois derniers cités sont responsables de l’activité volcanique à l’Holocène ; le Shindake concentre l’activité historique.

Kuchinoerabu-jima - localisation des différents volcans - doc.Geological Survey of Japan

Kuchinoerabu-jima - localisation des différents volcans - doc.Geological Survey of Japan

Kuchinoerabu-jima - les cratères les plus récents et leurs coulées - doc.Geological Survey of Japan

Kuchinoerabu-jima - les cratères les plus récents et leurs coulées - doc.Geological Survey of Japan

Le Shindake :

Le Shindake a commencé à s’édifier dans l’escarpement d’effondrement partiel du Furudake datant de plusieurs milliers d’années. Le volcan est composé de groupes de laves éruptées au cours des 9° et 11° siècles, et d’un cône pyroclastique sommital de brèches d’explosion, produits d’activité vulcanienne et phréatique à phréatomagmatique au niveau du cratère sommital.

Le cratère central  est entouré de quelques cratères satellites, dont certains se sont ouverts lors de l’éruption de 1930. En 1931 et 1933-34, de violentes éruptions ont été accompagnées de lahars répartis le long de la rivière Mukaehama. Une fissure de 500 m de long orientée N-S s’est ouverte sur les pentes Est du Shindake, et a été le siège des éruptions de 1945 et 1980.

Evolution des volcans Furudake et Shindake entre 13.000 ans BP et aujourd'hui - doc.Geological Survey of Japan / AIST

Evolution des volcans Furudake et Shindake entre 13.000 ans BP et aujourd'hui - doc.Geological Survey of Japan / AIST

Kuchinoerabu-jima - le cratère du Shindake et la fissure de l'éruption 1980. - doc.JMA

Kuchinoerabu-jima - le cratère du Shindake et la fissure de l'éruption 1980. - doc.JMA

Kuchinoerabu-jima - Eruption fisssurale du Shindake - photo 10.10.1980 / doc.JMA

Kuchinoerabu-jima - Eruption fisssurale du Shindake - photo 10.10.1980 / doc.JMA

En septembre 1980, une explosion brève et peu puissante a produit un petit panache et des chutes de cendres, principalement en mer ; elle fut suivie d’émissions de vapeurs blanches durant quelques jours.

Depuis 1980, une augmentation de l’activité sismique et thermale autour du cratère sommital fut renforcée par l’ascension de fluides hydrothermaux à partir d’un réservoir situé à 500 mètres sous le sommet.

Des essaims sismiques et une inflation  ont été observés en janvier 2005 ; la source inflatoire est située à plusieurs centaines de mètres sous le cratère. L’activité fumerollienne est en augmentation depuis.

 

Sources :

- Geological Survey of Japan / Active volcanoes of Japan - Kuchinoerabu-jima

- Global Volcanism Program -  Kuchinoerabujima  

- JMA - Kuchinoerabujima

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le 5 novembre, avec l'appui de la Garde nationale, un survol de reconnaissance a été effectué dans le cratère du volcan Popocatepetl. Au cours de ce survol, des spécialistes du CENAPRED, du CNPC, et de chercheurs de l'Institut de géophysique de l'UNAM ont pu observer la formation du dôme numéro 85, d'un diamètre de 210 m et de 80 m d'épaisseur, avec une surface irrégulière. Le cratère interne a un diamètre de 350 m et une profondeur approximative de 90 m. 

Popocatépetl - survol du volcan et du dôme #85 - Doc. Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad
Popocatépetl - survol du volcan et du dôme #85 - Doc. Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad
Popocatépetl - survol du volcan et du dôme #85 - Doc. Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad

Popocatépetl - survol du volcan et du dôme #85 - Doc. Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad

Au cours des dernières 24 heures, 96 exhalaisons ont été identifiées, accompagnées de gaz et de légères quantités de cendres, ainsi que six explosions, deux modérées à 11h07 et 22h19 qui ont généré une colonne de 1,5 km et éjecté des matériaux incandescents; et quatre mineures à 17h24, 21h49, 22h27 et 00h09 aujourd'hui . De plus, un séisme volcano-tectonique d'une magnitude préliminaire de 1,9 et 148 minutes de tremblement a été enregistré.

A 11h le 5 octobre, on a observé une légère émission constante de vapeur d’eau et de gaz volcaniques. Toute émission contenant des cendres sera dispersée vers l’ouest-sud-ouest .

L'alerte volcanique est maintenu à JAUNE PHASE 2.

Popocatépetl - explosion du 05.11.2019 / 22h52 (post rapport Cenapred) - WencamsdeMexico

Popocatépetl - explosion du 05.11.2019 / 22h52 (post rapport Cenapred) - WencamsdeMexico

NB : un survol de l'Iztaccihuatlcan a été effectué ce 5 novembre, sans observation d'une quelconque activité.

 

Sources : Cenapred, Unam, CNPC

Volcan Iztaccíhuatl  - aucune activité remarquée lors du survol du 05.11.2019 par Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad

Volcan Iztaccíhuatl - aucune activité remarquée lors du survol du 05.11.2019 par Cenapred / CNPC/ UNAM / Seguridad

Sur Kyushu, l'Aso et le Sakurajima présentent toujours des émissions de cendres.

Les cendres de l'Aso devraient se disperser vers le nord-est.

Un panache de cendres du Sakurajima est rapporté le 5 octobre à 4.000 mètres d'altitude, en dispersion vers le sud-est (VAAC Tokyo) , variant vers le nord-est (Version JMA).

Le JMA a enregistré pour la période du 1° au 5 novembre 2019 un total de 31 éruptions et 18 explosions au cratère Minamidake.

Asosan - Volcanic Ash Advisory du 06.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

Asosan - Volcanic Ash Advisory du 06.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

Sakurajima - Volcanic Ash Advisory du 06.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

Sakurajima - Volcanic Ash Advisory du 06.11.2019 - Doc. VAAC Tokyo

Au Kuchinoerabujima, dans l'archipel des Ryukyu, les séismes volcaniques, au nombre de 20 le 05,11 et le flux de dioxyde de soufre sont en augmentation. Un panache volcanique est renseigné à 1.050 mètres d'altitude.

 

Sources : Japan Meteorological Agency et VAAC Tokyo

Carte de situation des zones thermales et du système de  failles El Ángel - volcans Chiles  / Cerro Negros - Doc. IGEPN

Carte de situation des zones thermales et du système de failles El Ángel - volcans Chiles / Cerro Negros - Doc. IGEPN

Les sources thermales et les zones fumeroliennes associées au complexe volcanique Chiles-Cerro Negros font l'objet d'une surveillance périodique par l'IGEPN depuis 2014. En raison de la hausse de température remarquable d'une zone située au sud du complexe volcanique, des membres du personnel de l'Institut de géophysique ont effectué des travaux de mesure de gaz, avec MultiGAS et des mesures de température, de pH et de conductivité, dans les champs de fumerolles et les sources thermales de El Hondón, Aguas Hediondas et Lagunas Verdes, situés au sud du volcan Chiles, en fin octobre.

Zone des sources chaudes d'El Hondón, au sud du volcan Chiles -  Doc. IGEPN - 22 octobre 2019.

Zone des sources chaudes d'El Hondón, au sud du volcan Chiles - Doc. IGEPN - 22 octobre 2019.

L'observatoire conclut :

Les zones de ffumerolles ne montrent pas de concentrations de SO2, ce gaz pourrait éventuellement être retenu dans le système hydrothermal.

La proportion et la concentration de CO2 et de H2S à Aguas Hediondas et à Lagunas Verdes sont très élevées. Cela doit être pris en compte par le personnel lors des futures campagnes de travail.

Une diminution des rapports CO2 / H2S a été observée, ce qui pourrait indiquer une perturbation du système hydrothermal, avec une augmentation possible de la quantité de soufre.

La conductivité et la température des sources chaudes d’Aguas Hediondas maintiennent leur tendance à la hausse, tandis que le pH continue de baisser, augmentant ainsi son acidité.

Le champ El Hondón a la température la plus élevée (85 ° C) trouvée dans les sources thermales de la région et dans tout l’Équateur. La proportion d'eau dans le gaz est de 96,8% avec 3,2% de CO2.

 

Source : IGEPN

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog