Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Résultat pour “thierry Courtadon

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #L'art sur les chemins du feu
Le sculpeur de lave à l'oeuvre - photo Une pierre dans mon jardin.com

Le sculpeur de lave à l'oeuvre - photo Une pierre dans mon jardin.com

" Une pierre dans mon jardin " … c’est le nom de l’exposition qui animera les jardins du Palais-Royal à Paris du 1° septembre au 23 novembre 2015.

Organisé en partenariat avec le Conseil départemental, cet événement permettra à la fois de promouvoir la candidature de "La chaîne des Puys- Faille de la Limagne" au niveau national et de valoriser un savoir-faire et un matériau local, la pierre de Volvic, utilisée depuis plusieurs générations d’artisans et de sculpteurs.

Interview de Thierry Courtadon

Le sculpteur Thierry Courtadon et son équipe préparent dans leur atelier, situé sur les hauteurs de Volvic, une vingtaine d’œuvres inédites pour l’occasion.

Levons un coin du voile, qui protège six cubes monumentaux, de grandes lettres du nom de l’expo, dentelles ou éclats de trachy-andésite provenant d’une coulée de lave produites voici 11.000 ans par le Puy de la Nugère.

" Il s’agit d’une opportunité exceptionnelle, qui ne se présentera peut-être qu’une seule fois dans ma vie. Je suis à un moment charnière de ma carrière. J’ai une chance incroyable de pouvoir montrer mon travail dans un lieu aussi prestigieux, chargé d’histoire … Je veux montrer qu’on peut faire quelque chose d’artistique et de raisonné au niveau des carrières ", souligne Thierry Courtadon.

A vos agendas ... et à suivre, dès les premiers clichés de l'exposition Parisienne.

Le sculpteur Thierry Courtadon - photo La Montagne.fr

Le sculpteur Thierry Courtadon - photo La Montagne.fr

L’atelier de l’artiste est situé au cœur d’une clairière, à proximité des carrières - photo Une pierre dans mon jardin.com

L’atelier de l’artiste est situé au cœur d’une clairière, à proximité des carrières - photo Une pierre dans mon jardin.com

L'art sur les chemins du feu : Thierry Courtadon va exposer la pierre de Volvic au Palais Royal

La Nugère, en grande partie boisée, fut la première montagne d’Auvergne a être reconnue comme étant un volcan en 1751, par J.E.Guettard.

Le complexe éruptif de la Nugère est formé d’un anneau de projections, de cônes stromboliens, d’un lac de lave figé et de plusieurs coulées.

Le sommet du volcan présente un cratère de 82 mètres de profondeur, égueulé vers l’est. Quatre cônes stromboliens, dont le puy de La Louve, générateurs de coulées de trachyandésite, sont nés dans l’engueulement, dont le fond est occupé par un ancien lac de lave. Sur le flanc ouest du cône, on remarque les restes partiellement enfouis de 2 appareils stromboliens antérieurs à la Nugère.

Coulée du Puy de la Nugère et localisation de la carrière proche de Volvic- carte ens-Lyon

Coulée du Puy de la Nugère et localisation de la carrière proche de Volvic- carte ens-Lyon

Puy de la Nugère - photographies aériennes d'Auvergne par www.photo-paramoteur.com

Puy de la Nugère - photographies aériennes d'Auvergne par www.photo-paramoteur.com

Sources :

- Chaîne des Puys & faille de Limagne - Actualité - La Chaîne des Puys s’expose à Paris - link

- Une pierre dans mon jardin - link

- Guide des volcans d'Europe et des Canaries - par M.Krafft & de Larouzière - ed. Delachaux et Niestlé / Puy de la Nugère-Volvic p.53-56

 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages

Sombre, mais résistante, la trachyandésite de Volvic a permis l'édification de nombreuses constructions de prestige dans un rayon d'une centaine de kilomètres autour de son site d'extraction.

Façade de la Cathédrale Notre-Dame de l'Assomption à Clermont-Ferrand - photo Fabien 1309

Façade de la Cathédrale Notre-Dame de l'Assomption à Clermont-Ferrand - photo Fabien 1309

La Cathédrale de Clermont-Ferrand vue de Montjuzet - photo Fabien 1309

La Cathédrale de Clermont-Ferrand vue de Montjuzet - photo Fabien 1309

Exploitée par les moines dès le XII° siècle, c'est après le lancement de la reconstruction de la cathédrale de Clermont que la pierre de Volvic acquiert ses lettres de noblesse. Située au sommet de la butte qui forme le centre ancien, Notre-Dame de l'Assomption se détache par sa sveltesse, mais aussi par sa couleur sombre ... qui lui a valut son surnom de "Cathédrale des charbonniers" par les frères Goncourt.

Clermont-Ferrand abrite encore la Maison Savaron, de 1513 en style gothique flamboyant, et la Fontaine d'Amboise, oeuvre de transition entre le gothique et la Renaissance, toutes deux en pierre de Volvic.

Clermont-Ferrand - Hôtel Savaron. Bas-relief au tympan de la porte de l'escalier, dans la cour intérieure, avec deux sauvages tenant l'écu des Savaron. - photo Basvb

Clermont-Ferrand - Hôtel Savaron. Bas-relief au tympan de la porte de l'escalier, dans la cour intérieure, avec deux sauvages tenant l'écu des Savaron. - photo Basvb

Clermont-Ferrand - La Fontaine d'Amboise - photo Tony Castle

Clermont-Ferrand - La Fontaine d'Amboise - photo Tony Castle

En quelques dizaines d'années, la pierre va parer les villes environnantes de Basse-Auvergne de sa teinte grise qui noircit un peu avec le temps : Volvic, Riom et Clermont-Ferrand.
 

A Riom, le centre ville possède quelques immeubles, qui peuvent sembler austère, mais emblématiques de la pierre de Volvic.

La Tour de l'horloge est un ancien beffroi, reconstruit à la Renaissance sur sa base médiévale. Au sommet, une salamandre , emblème de François 1er rappelle que Riom fut ville royale de 1521 à 1532.

Le Musée Mandet possède une cour et un porche d'entrée aux formes originelles.

Riom - Cour du Musée Mandet - photo Joëm Damase / Office Tourisme de Riom

Riom - Cour du Musée Mandet - photo Joëm Damase / Office Tourisme de Riom

Riom - les arches de la Maison des Consuls - photo France Voyages

Riom - les arches de la Maison des Consuls - photo France Voyages

Le Puy de la Nugère :

La Pierre de Volvic provient des coulées de trachyandésite émises par le Puy de la Nugère.

C'est une pierre de couleur grise avec de nombreuses petites bulles et du feldspath. Elle résiste au gel, aux produits chimiques. Elle présente un faible coefficient de dilatation. Toutes ces caractéristiques en font un matériau intéressant pour la construction.

Puy de la Nugère - photographies aériennes d'Auvergne par www.photo-paramoteur.com

Puy de la Nugère - photographies aériennes d'Auvergne par www.photo-paramoteur.com

Etapes de formation du complexe éruptif de La Nugère - doc. A.Gourgaud et Camus 1984

Etapes de formation du complexe éruptif de La Nugère - doc. A.Gourgaud et Camus 1984

Le complexe éruptif de la Nugère est formé d’un anneau de projections, de cônes stromboliens, d’un lac de lave figé et de plusieurs coulées.

La Grande Nugère s'est édifiée en recouvrant partiellement deux petits cônes existants, dont l'ancienne Nugère.

Plus tard, une éruption explosive a détruit le flanc Est de la grande Nugère et édifié un anneau de tuff, qui s'est rempli par un lac de lave, solidifié aujourd'hui : C'est l'étape Nouvelle Nugère.

Quatre cônes stromboliens, dont le puy de La Louve, générateurs de coulées de trachyandésite, sont nés sur le lac de lave solidifié. Les deux dernières coulées, vieilles de 12.000 ans, ont fourni la pierre de Volvic. Sur le flanc ouest du cône, on remarque les restes partiellement enfouis de 2 appareils stromboliens antérieurs à la Nugère.

La Nugère, en grande partie boisée, fut la première montagne d’Auvergne a être reconnue comme étant un volcan en 1751, par J.E.Guettard.

 

Sources :

- Guide des volcans d'Europe et des Canaries - par M.Krafft & de Larouzière - ed. Delachaux et Niestlé / Puy de la Nugère-Volvic p.53-56

Magma mixing at La Nugère Volcano (Chaîne des Puys, Massif Central, France): Role in the trachyandesites genesis – by A.Gourgaud & G.Camus 1984

- Le chemin fais'art – Earth of fire - link

- Thierry Courtadon expose la pierre de Volvic – Earth of fire - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck

Dark, but resistant, Volvic's trachyandesite has allowed the construction of numerous prestigious constructions within a radius of a hundred kilometers around its extraction site.

Façade of the Cathedral of Notre-Dame de l'Assomption in Clermont-Ferrand - photo Fabien 1309

Façade of the Cathedral of Notre-Dame de l'Assomption in Clermont-Ferrand - photo Fabien 1309

The Cathedral of Clermont-Ferrand view from Montjuzet - photo Fabien 1309

The Cathedral of Clermont-Ferrand view from Montjuzet - photo Fabien 1309

Exploited by the monks since the 12th century, it is after the launch of the reconstruction of the cathedral of Clermont that the stone of Volvic acquires its letters of nobility.

Situated at the top of the hill which forms the old center, Notre-Dame de l'Assomption stands out for its slimness but also for its dark color ... which earned it its nickname "Cathedral of the charcoal burners" by the brothers Goncourt .
Clermont-Ferrand still houses the Maison Savaron, dating from 1513 in flamboyant Gothic style, and the Fontaine d'Amboise, work of transition between the Gothic and the Renaissance, both of Volvic stone.

 

Clermont-Ferrand - Hotel Savaron. Bas-relief at the tympanum of the door of the staircase, in the inner courtyard, with two savages holding the shield of the Savarons. - photo Basvb

Clermont-Ferrand - Hotel Savaron. Bas-relief at the tympanum of the door of the staircase, in the inner courtyard, with two savages holding the shield of the Savarons. - photo Basvb

Clermont-Ferrand - Fountain of Amboise - photo Tony Castle

Clermont-Ferrand - Fountain of Amboise - photo Tony Castle

In a few decades, the stone will adorn the surrounding towns of Basse-Auvergne with its gray tint which blackens a little with time: Volvic, Riom and Clermont-Ferrand.
 
In Riom, the city center has some buildings, which may seem austere, but emblematic of the Volvic stone.
The Tower of the Clock is an ancient belfry, rebuilt in the Renaissance on its medieval base. At the top, a salamander, the emblem of Francis I recalls that Riom was a royal city from 1521 to 1532.
The Mandet Museum has a courtyard and an entrance porch with original shapes.

Riom - Court of the Mandet Museum - picture Joëm Damase / Office Tourism of Riom

Riom - Court of the Mandet Museum - picture Joëm Damase / Office Tourism of Riom

Riom - the arches of the House of Consuls - photo France

Riom - the arches of the House of Consuls - photo France

The Puy de la Nugère


The Volvic stone comes from the flows of trachyandesite emitted by the Puy de la Nugère.
It is a gray-colored stone with many small bubbles and feldspar. It resists to frost and chemicals. It has a low coefficient of expansion. All these characteristics make it an interesting material for construction.

Puy de la Nugère - aerial photography of Auvergne by www.photo-paramoteur.com

Puy de la Nugère - aerial photography of Auvergne by www.photo-paramoteur.com

Stages of formation of the eruptive complex of La Nugère - doc. A.Gourgaud and Camus 1984

Stages of formation of the eruptive complex of La Nugère - doc. A.Gourgaud and Camus 1984

The eruptive complex of Nugère consists of a pyroclastic ring, strombolian cones, a frozen lava lake and several lava flows.
La Grande Nugère was built by partially covering two small existing cones, including the former Nugère.
Later, an explosive eruption destroyed the eastern flank of the great Nugère and built a tuff ring, which was filled by a lava lake, solidified today: It is the New Nugère stage.
Four strombolian cones, including the Puy de La Louve, generators of trachyandesite flows, were born on the solidified lava lake. The last two flows, 12,000 years old, have supplied the stone of Volvic. On the western flank of the cone are the partially buried remains of two strombolian cones prior to Nugère.
La Nugere, largely wooded, was the first mountain in Auvergne to be recognized as a volcano in 1751 by J.E.Guettard.

Sources :
- Guide des volcans d'Europe et des Canaries - par M.Krafft & de Larouzière - ed. Delachaux et Niestlé / Puy de la Nugère-Volvic p.53-56

Magma mixing at La Nugère Volcano (Chaîne des Puys, Massif Central, France): Role in the trachyandesites genesis – by A.Gourgaud & G.Camus
- Le chemin fais'art – Earth of fire - link
- Thierry Courtadon expose la pierre de Volvic – Earth of fire - link

 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Une page spéciale avec des photos de l'éruption du Piton de La Fournaise aimablement transmises par notre ami Thierry Sluys, membre de LAVE et résident à La Réunion, et publiées avec son autorisation.

Un clic sur les photos pour les voir en pleine page.

Le site de Thierry Sluys : Leu Bleu Austral, Maison d'hôtes à La Réunion - link

 

Une vidéo nous est également proposée par Ludovic Leduc, volcanologue.

Sa page sur Facebook : Objectif volcans - link

 

Un grand merci à tous deux pour ce partage d'images.

 

 

©  Thierry Sluys / Tous droits réservés – 11.09.2016

© Thierry Sluys / Tous droits réservés – 11.09.2016

©  Thierry Sluys / Tous droits réservés – 11.09.2016

© Thierry Sluys / Tous droits réservés – 11.09.2016

©  Thierry Sluys / Tous droits réservés – 11.09.2016

© Thierry Sluys / Tous droits réservés – 11.09.2016

©  Thierry Sluys / Tous droits réservés – 11.09.2016

© Thierry Sluys / Tous droits réservés – 11.09.2016

©  Thierry Sluys / Tous droits réservés – 11.09.2016

© Thierry Sluys / Tous droits réservés – 11.09.2016

©  Thierry Sluys / Tous droits réservés – 11.09.2016

© Thierry Sluys / Tous droits réservés – 11.09.2016

©  Thierry Sluys / Tous droits réservés – 11.09.2016

© Thierry Sluys / Tous droits réservés – 11.09.2016

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

A special page with the pictures of the eruption of the Piton de la Fournaise kindly provided by our friend Thierry Sluys, member of L.A.V.E.and resident in La Reunion, and published with permission.
A click on the photos to view in full screen.

The site of Thierry Sluys: Leu Bleu Austral, Guest house in La Reunion -
link
 
A video is also proposed by Ludovic Leduc, volcanologist.
His Facebook page: Objective volcanoes - link
 
A big thank  for sharing images.

© Thierry Sluys / All rights reserved - 09/11/2016

© Thierry Sluys / All rights reserved - 09/11/2016

© Thierry Sluys / All rights reserved - 09/11/2016

© Thierry Sluys / All rights reserved - 09/11/2016

© Thierry Sluys / All rights reserved - 09/11/2016

© Thierry Sluys / All rights reserved - 09/11/2016

© Thierry Sluys / All rights reserved - 09/11/2016

© Thierry Sluys / All rights reserved - 09/11/2016

© Thierry Sluys / All rights reserved - 09/11/2016

© Thierry Sluys / All rights reserved - 09/11/2016

© Thierry Sluys / All rights reserved - 09/11/2016

© Thierry Sluys / All rights reserved - 09/11/2016

© Thierry Sluys / All rights reserved - 09/11/2016

© Thierry Sluys / All rights reserved - 09/11/2016

© Thierry Sluys / All rights reserved - 09/11/2016

© Thierry Sluys / All rights reserved - 09/11/2016

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L’hiver est à notre porte … vous avez envie de revoir le soleil et le rouge des éruptions ?

Nos amis de L.A.V.E. Carine et Thierry Sluys viennent de s’installer sur l’île de la Réunion et sont heureux de vous accueillir dans leurs nouvelles installations.

 

A Saint Leu, un balcon enchanteur sur l’océan indien et la côte ouest de l’île vous ouvre les bras pour un séjour de détente dans un décor de rêve, à quelques pas du Piton des neiges et du Piton de La Fournaise.

Cinq chambres d’hôtes, avec terrasse et kitchenette individuelle, vous feront apprécier le charme de "l'Isle Bourbon ".

 

LEU-BLEU-AUSTRAL--27-.JPGLeu Bleu Austral vous offre un point de vue imprenable sur la baie de Saint Leu, et sa piscine chauffée - photo ©Thierry Sluys.

 

LEU-BLEU-AUSTRAL--10-.JPGLeu Bleu Austral -  terrasse privative et kitchenette individuelle ... pour une vie en extérieur sous le soleil des Mascareignes - photo ©Thierry Sluys.

 

 

                                           Leu Bleu Austral

                                   Maison d’hôtes à La Réunion

                     15, Chemin des Perdrix – 97 436 Etang Saint Leu

                                      www.leubleuaustral.fr
                                mail : info@leubleuaustral.fr

                                Tel  00 262 (0)692 14 64 65

 

Thierry et Carine sont des inconditionnels des volcans actifs et de voyages hors des sentiers battus, et à ce titre ont parcouru les sentiers et les volcans de l’île à plusieurs reprises.

Membres actifs de la section L.A.V.E.-Belgique, ils pourront vous conseiller des itinéraires pour volcanophiles exigeants !

 

LEU-BLEU-AUSTRAL--2-.JPG

                                                                                       photo ©Thierry Sluys.


Nous leur souhaitons bon vent sur l’île-volcan !

 

Ne manquez pas de visiter leur remarquable site web et découvrez leur album photos.


Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #"Parole aux lecteurs"
Krakatau - photo © Thierry Sluys / flickr

Krakatau - photo © Thierry Sluys / flickr

A la Cité du Volcan / Ile de La Réunion, Thierry Sluys a régalé son auditoire d’un diaporama et de deux films qui témoignent de sa passion pour les volcans gris en activité.

En suite de quoi, le Quotidien lui a consacré un article, dont je reprends le texte ci-dessous.

Sinabung - photo © Thierry Sluys / flickr

Sinabung - photo © Thierry Sluys / flickr

Hier après-midi, à la cité du Volcan, Thierry Sluys a régalé son auditoire d’un diaporama et de deux films qui témoignent de sa passion pour les volcans gris en activité. L’occasion d’en apprendre plus sur un volcanophile aventurier installé depuis 5 ans à La Réunion et qui a fait du volcanisme actif le fil rouge de ses voyages. Les volcans, Thierry Sluys est tombé dedans en 1973. Il a alors 15 ans et habite Mexico où son père est en poste à l’ambassade de Belgique pour deux ans. Un de ses camarades, dont le père est chercheur lui propose alors une expédition au sommet du Popocatepetl, le volcan qui surplombe Mexico. Il accepte de donner un coup de main au projet de refuge scientifique. Leur objectif: porter à 5 400 mètres d’altitude des plaques d’aluminium. «Je n’avais jamais fait d’alpinisme. On nous a mis des crampons aux pieds et nous sommes montés de nuit pendant des heures dans la neige. Comme des sherpas! Quand je suis arrivé au bord de la lèvre du cratère, ça a été le coup de foudre», se souvient encore Thierry. «J’étais un gamin, mais c’était fabuleux. D’un côté nous avions vue sur Mexico city. De l’autre sur Ixtaccíhualtl, le volcan de La Femme Endormie. Le cratère fumait, ça sentait très fort le soufre, une odeur entêtante d’œuf pourri». «Nous ne sommes rien» Un moment fondateur. De ceux qui vous changent la vie pour toujours. Devant le spectacle extraordinaire de ce monstre tellurique en plein dégazage, se noue alors un lien intime et indéfectible entre ce jeune homme sportif et contemplatif et l’univers fascinant du volcanisme actif. «J’y suis allé une deuxième fois et puis nous avons quitté le Mexique. Mais ça m’a marqué à vie. Quarante ans après, je continue à faire l’imbécile sur les volcans, dès que je le peux». S’il a préféré l’hôtellerie à la volcanologie (il a longtemps dirigé de grands établissements à Bruxelles), depuis ce jour, Thierry, son épouse et ses enfants ont fait du volcanisme l’inamovible motif de leurs voyages, vacances et temps libre. Mais attention, pas n’importe quel volcanisme. Le volcanisme actif et plus particulièrement celui des volcans gris, aux comportements explosifs, par opposition aux volcans rouges effusifs, comme notre Fournaise. «Les volcans rouges offrent les plus beaux spectacles avec leurs fontaines, leurs coulées, leurs tunnels, avec des approches en général plus faciles. Mais j’ai vraiment une fascination pour le dynamisme éruptif des volcans explosifs qui nous remet à notre place. Face à un volcan gris en activité, nous ne sommes rien. Mon but, c’est de voir les éruptions, même si j’ai déjà voyagé pour voir des paysages volcaniques comme en Nouvelle Zélande. Juste pour le plaisir. Ce qui nous intéresse aussi, c’est d’aller à la rencontre des peuples qui vivent auprès de ces volcans, avec ces volcans, de comprendre leurs croyances, leurs craintes et leur fascination aussi». «Trois jours seul au monde» Quand une éruption se produit et que les grandes vacances sont encore loin, Thierry ne s’interdit pas non plus de céder à un coup de tête. Comme lors de cette expé- dition montée en quelques jours pour aller voir le Char des Dieux, le mont Cameroun, entré en éruption après dix-sept ans de sommeil. Une «aventure formidable», parmi d’autres, forcément engagée, mais que Thierry aborde toujours avec prudence. La dernière explosion de l’Etna qui a blessé plusieurs touristes lui donne raison. Ses plus grands souvenirs ? «Il y en a beaucoup!». L’incroyable lac de lave du volcan bouclier Erta Alé en Ethiopie. Le Sangay, strato-volcan équatorien qui nécessita six jours d’ascension sous la pluie. Six jours qui eurent raison de la passion de ses enfants alors âgés de 13 et 15 ans pour ces vacances pas comme les autres ! Et puis surtout, «il y a ma descente en solitaire dans le cratère du Bembo aux îles Vanuatu dans le Pacifique. Personne ne voulait m’accompagner, alors j’y suis allé seul pour voir un lac de lave. Je suis descendu en rappel dans le cratère jusqu’à une plateforme qui surplombait le lac. Je suis resté trois jours sur place, seul au monde dans ce milieu absolument incroyable. Je l’ai fait, mais je ne referais plus. J’ai eu aussi très peur. Mon but, ce n’est pas de rechercher l’adrénaline. Au contraire. Le but c’est d’attendre, d’observer et de se tenir autant que possible à distance. Un volcan reste tellement imprévisible»… Thierry Sluys garde notamment en mémoire son retour sur le Popocatepetl en 1994. «J’ai refait l’ascension du Popocatepetl, le 20décembre, tout seul. Sur le bord du cratère, j’ai retrouvé une des plaques d’aluminium que nous avions montées pour construire le refuge vingt ans plus tôt. Je suis redescendu et le lendemain il est entré en éruption. Il m’a laissé en vie. Depuis le Popocatepetl est montagne interdite».

Article de Vincent PION / LE Quotidien.

Thierry au Popocatépetl - photo © Thierry Sluys / flickr

Thierry au Popocatépetl - photo © Thierry Sluys / flickr

La Chaîne de télévision Réunionnaise l'a également invité dans sa rubrique « Tête à Tête » ... 

La Réunion - éruption de La Fournaise 01.02.2017 - photo © Thierry Sluys

La Réunion - éruption de La Fournaise 01.02.2017 - photo © Thierry Sluys

Merci à Thierry de nous avoir fait partager cet article, et pour ses photos d'actualité de La Réunion, où il tient aujourd'hui une maison d'hôtes à Saint Leu.

Sources :

- Le Quotidien – "Thierry Sluys, Le Volcan au corps"

- Leu Bleu Austral – site de sa maison d'hôte / La Réunion - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Lever de soleil sur le cône en éruption au Piton de La Fournaise - © Thierry Sluys / Tous droits réservés – 15.09.2016

Lever de soleil sur le cône en éruption au Piton de La Fournaise - © Thierry Sluys / Tous droits réservés – 15.09.2016

Piton de La Fournaise - le site éruptif le 15.09.2016. à 9h30 (heure locale). Vue des deux cônes actifs et du chenal - photo ©OVPF-IPGP

Piton de La Fournaise - le site éruptif le 15.09.2016. à 9h30 (heure locale). Vue des deux cônes actifs et du chenal - photo ©OVPF-IPGP

Piton de La Fournaise - fermeture progressive du cône nord et diminution de la coulée - d'après l'image de la webcam Partage le 15.09.2016 / à 9h54 TU / 13h54 locale - OVPF

Piton de La Fournaise - fermeture progressive du cône nord et diminution de la coulée - d'après l'image de la webcam Partage le 15.09.2016 / à 9h54 TU / 13h54 locale - OVPF

Les surprises de La Fournaise ce 15 septembre.

En résumé, le fermeture du cône nord, suivie de l'affaissement de la lèvre nouvellement formée.

L'accumulation des spatters (éclaboussures de lave) a fermé progressivement le cône nord en journée, et réduit l'alimentation en lave de la coulée.

L'activité de la fontaine de lave a augmenté au fur et à mesure de la fermeture du cône, pour atteindre vers 15h.nune hauteur de 60 à 80 mètres, toute droite.

Vers 16 h., seul un petit torrent de lave pahoehoe débordait du spatter cone, en cascadant dans le chenal, Le niveau de la lave, étant au plus bas dans le chenal, permet d'en observer les mensurations : large de 6 à 7 mètres pour une hauteur de 3 mètres, le fond tapissé par une coulée en gratons qui avance lentement.

Piton de La Fournaise - fermeture (momentanée) du cône actif - photo Ludovic Leduc 15.09.2016

Piton de La Fournaise - fermeture (momentanée) du cône actif - photo Ludovic Leduc 15.09.2016

Un résumé de l'activité du Piton de la Fournaise, le 15 septembre à 16h, par Ludovic Leduc sur place.

La pression du lac de lave formé dans le cône fait s'échapper de petites coulées ... mais la pression est trop forte, et c'est l'intégralité du flanc nord qui est poussée. De multiples effondrements permettent à la lave de se frayer un chemin vers le chenal, qui se remplit de lave pahoehoe.

La mince paroi nouvellement formée n'a pas tenue, et le cône nord est de nouveau égueulé.

Piton de La Fournaise - © Thierry Sluys / Tous droits réservés – 15.09.2016

Piton de La Fournaise - © Thierry Sluys / Tous droits réservés – 15.09.2016

Piton de La Fournaise - le travail de sape de la lave avec le redressement d'un gros bloc qui va se faire emporter par le flot - un clic sur la photo pour agrandir - © Thierry Sluys / Tous droits réservés – 15.09.2016
Piton de La Fournaise - le travail de sape de la lave avec le redressement d'un gros bloc qui va se faire emporter par le flot - un clic sur la photo pour agrandir - © Thierry Sluys / Tous droits réservés – 15.09.2016Piton de La Fournaise - le travail de sape de la lave avec le redressement d'un gros bloc qui va se faire emporter par le flot - un clic sur la photo pour agrandir - © Thierry Sluys / Tous droits réservés – 15.09.2016

Piton de La Fournaise - le travail de sape de la lave avec le redressement d'un gros bloc qui va se faire emporter par le flot - un clic sur la photo pour agrandir - © Thierry Sluys / Tous droits réservés – 15.09.2016

Piton de La Fournaise - rupture de la paroi et envahissement du chenal par la lave - photo Ludovic Leduc 15.09.2016

Piton de La Fournaise - rupture de la paroi et envahissement du chenal par la lave - photo Ludovic Leduc 15.09.2016

Un résumé de l'activité du Piton de la Fournaise, le 15 septembre ... suite.

Piton de la Fournaise le 15.09.2016 / 15h18 TU / 19h18 locale - après l'effondrement de la paroi, la coulée est bien alimentée - webcam Piton Partage OVPF

Piton de la Fournaise le 15.09.2016 / 15h18 TU / 19h18 locale - après l'effondrement de la paroi, la coulée est bien alimentée - webcam Piton Partage OVPF

Piton de La Fournaise ce matin 16.09.2016 à 6h24 TU / 10h24 locale - d'après une image de la webcam Piton Partage  - OVPF

Piton de La Fournaise ce matin 16.09.2016 à 6h24 TU / 10h24 locale - d'après une image de la webcam Piton Partage - OVPF

Piton de La Fournaise le 16.09.2016 - la coulée est active - photo Ilotdrones / Facebook

Piton de La Fournaise le 16.09.2016 - la coulée est active - photo Ilotdrones / Facebook

Source : merci au volcanologue Ludovic Leduc pour son rapport d'observation./ 15.09.2016

et aux photographes cités, Thierry Sluys et Ilotdrones.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #news

En cette fin d’année, un merci spécial à mes amis et complices, autant de fidèles collaborateurs, pour m'avoir transmis régulièrement leurs photos dans le courant 2016, et permis ainsi d'illustrer ce blog avec de bonnes images récentes.

 

Merci à Thierry, José Luis, Jean-Michel, Endro, Sadrah, Pierre, Tanguy, Oystein, Valentina.

 

Merci aussi à tous ceux dont j'ai consulté le site - trop nombreux pour les énumérer sans risquer d'en oublier un - et qui m'ont aidé dans la rédaction de ce blog.

 

Merci à vous, lecteurs réguliers ou occasionnels, d'y rester fidèles. Bonne année donc,

 

          ...et que 2017 soit volcanique !!

Piton de La fournaise - lever de soleil sur l'éruption le 15.09.2016 - photo © Thierry Sluys

Piton de La fournaise - lever de soleil sur l'éruption le 15.09.2016 - photo © Thierry Sluys

Tungurahua - 27.02.2016 - photo © José Luis Espinosa-Naranjo

Tungurahua - 27.02.2016 - photo © José Luis Espinosa-Naranjo

Ecosse - Staffa island - 07.2016 - photo © Jean-Michel Mestdagh

Ecosse - Staffa island - 07.2016 - photo © Jean-Michel Mestdagh

Sinabung morning blue - 02.10.2016  - photo © Endro Lewa

Sinabung morning blue - 02.10.2016 - photo © Endro Lewa

Sinabung - Coulée pyroclastique et dust devil - 01.11.2016 - photo © Sadrah Peranginangin

Sinabung - Coulée pyroclastique et dust devil - 01.11.2016 - photo © Sadrah Peranginangin

Caldeira du Tengger et le bromo en éruption - 19.02.2016 - photo © Oystein Lund Andersen

Caldeira du Tengger et le bromo en éruption - 19.02.2016 - photo © Oystein Lund Andersen

Erta Ale - 01.2016 - photo © Aventure et Volcans transmise par Tanguy De Saint-Cyr

Erta Ale - 01.2016 - photo © Aventure et Volcans transmise par Tanguy De Saint-Cyr

Copahue , vu de la laguna Escondida  - 23.11.2016 - Valentina @Valecavihue

Copahue , vu de la laguna Escondida - 23.11.2016 - Valentina @Valecavihue

At the end of the year, a special thanks to my friends and accomplices, as faithful collaborators, for having regularly sent me their photos in the course of 2016, and allowed to illustrate this blog with good recent images.

Thanks to Thierry, José Luis, Jean-Michel, Endro, Sadrah, Pierre, Tanguy, Oystein, Valentina.

Thanks also to all those of whom I consulted the website - too many to list them without risking to forget one - and who helped me in the writing of this blog.

Thanks to you, regular or casual readers, to remain faithful. Happy New Year,

                         ... and that 2017 is volcanic !!

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

A VOIR : les dernières photos de Thierry Sluys - Lave-Belgique sur le site (cliquez sur le lien).
L'épisode éruptif, signalé le 25.11, révèle un effondrement d'une partie du dôme de lave

            Le flux pyroclastique correspond à un effondrement au niveau du dôme - MVO 25.11.2009


D'autres nouvelles du MVO - 01.12.2009
sur une photo du 29.11.2009, les matériaux incandescents sont visibles dans de nombreuses zones sur les flancs du dôme de lave.
Sur la gauche, des chutes de roches et des coulées pyroclastiques descendent le goulet de Tuitt; sur la droite, ils sont canalisés vers le goulet de Printemps ( Spring ghault) et Gages Fan.
La croissance continue du dôme, sur toutes ses faces, implique un relarguage symétrique lui aussi.


                       Incandescence et flux pyroclastiques - MVO 29.11.2009


Source :
M.V.O. - Montserrat Volcano Observatory
LAVE - Belgique

Lire la suite

1 2 3 4 5 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog