Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Articles avec #actualites volcaniques catégorie

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sabancaya - activité modérée entre le 18 et le 24.01.2021 - Doc. IGP

Sabancaya - activité modérée entre le 18 et le 24.01.2021 - Doc. IGP

Sabancaya  - un volcan sous surveillance active - Doc. Ingemmet

Sabancaya - un volcan sous surveillance active - Doc. Ingemmet

Le Sabancaya maintient une activité à un niveau modéré, avec une moyenne de 32 explosions journalières entre le 18 et le 24 janvier 2021. elles s'accompagnent de panaches de cendres atteignent 3.500 mètres de hauteur au dessus du volcan.

Au cours de la période, l'IGP a enregistré et analysé 1.214 séismes d'origine volcanique, associés à le circulation de fluides magmatiques. Les séismes VT, en lien avec la fragmentation de roches, de M1,9 à 2,7, de sont produits principalement au NO et au NE du Sabancaya.

Pas d'anomalies significatives de déformation, malgré une légère inflation du secteur sud-est du volcan.

L'alerte reste au niveau Naranja, assorti d'une zone non accessible de 12 km de rayon.

 

Source : I.G.Peru

Stromboli  - 25.01.2021 /  8h18 - Cam. therm. INGV

Stromboli - 25.01.2021 / 8h18 - Cam. therm. INGV

Stromboli - 25.01.2021 - déformation du sol (rouge) et trémor (bleu) - Doc. L.G.S.

Stromboli - 25.01.2021 - déformation du sol (rouge) et trémor (bleu) - Doc. L.G.S.

À 00:00 UTC le 25 janvier 2021, le réseau de surveillance du Stromboli a enregistré un pic de trémor qui a atteint des valeurs TRÈS HAUTES. Ce pic marque le début d'un nouveau débordement lavique qui a engendré une déformation claire des sols d'environ 0.35 microradians (Figure : Rouge - tilt, déformation des sols. Bleu - Tremblement sismique) épuisé après environ 3 heures et est associé à une augmentation des chiffres de roulement de matériel dans la Sciara du Feu actuellement élevée (21 n / jour).

L ' activité de Stromboli continue de se caractériser par une phase intense de spattering et de fortes explosions au cratère de NE, tandis que l'activité explosive dans le secteur de SW et Centrale est faible ou absente. Depuis la dernière mise à jour (n° 2 du 23 janvier), le tremblement se maintient sur des valeurs ALTI avec une légère tendance en hausse. La sismicité VLP est stable peu profonde et indique une colonne magmatique très superficielle.

Les flux de SO2 et de CO2 conservent une tendance faible mais progressive à l'augmentation, qui perdure depuis plusieurs semaines, indicatifs d'une réalimentation du système magmatique superficiel.

 

Source : L.G.S.

Kilauea - carte de l'activité éruptive sommitale au 25.01.2021 - Doc. USGS

Kilauea - carte de l'activité éruptive sommitale au 25.01.2021 - Doc. USGS

Kilauea – Helema'uma'u – 25,01,2021 – l'évent ouest reste actif avec des cycles de vigueur éruptive de 5-6 minutes dans le canal ouvert – photo M.Patrick / USGS

Kilauea – Helema'uma'u – 25,01,2021 – l'évent ouest reste actif avec des cycles de vigueur éruptive de 5-6 minutes dans le canal ouvert – photo M.Patrick / USGS

Le volcan Kīlauea est en éruption. L'activité de lave est confinée à Halemaʻumaʻu avec de la lave en éruption d'un évent sur le côté nord-ouest du cratère. Les taux d'émission de SO2 restent élevés

La fontaine basse de l'évent ouest alimente un canal de lave qui se déverse dans le lac de lave du cratère Halema'uma'u. Pour le moment, les taux d'épanchement sont en corrélation positive avec des valeurs d'inclinaison et de RSAM plus élevées (inflationnistes), un plus grand épanchement de lave. Les inclinomètres du sommet sont sur une tendance inflationniste. La sismicité reste élevée mais stable, avec des tremblements de terre réguliers et quelques tremblements de terre mineurs.

La moitié ouest active du lac de lave avait une profondeur d'environ 205 m  ce matin le 25 janvier, tandis que la moitié est stagnante du lac reste plusieurs mètres plus bas. L'ensemble du lac de lave - y compris la moitié Est stagnante - est perché / élevé au-dessus de la croûte entre le lac perché et la paroi du cratère. Le côté est est surélevé d'environ 1 m et le côté ouest de 4 m au-dessus de la croûte de lave solidifiée adjacente à la paroi du cratère.

Toutes les îles sont restées stationnaires au cours de la semaine dernière, gelées dans la partie stagnante est du lac de lave. Les dimensions de l'île principale sont restées inchangées avec ses bords à plusieurs mètres au-dessus de la surface du lac. Le 22 janvier, l'extrémité sud de l'île a été mesurée à 12 m. au-dessus de la surface du lac de lave, le point le plus élevé à 23 m. au-dessus de la surface.

 

Source : HVO-USGS

Ol Doinyo Lengai -  le cratère se remplit et son centre est occupé par un hornito massif  - photo Gian Schachenmann  via Michael Dalton-Smith. - un clic pour agrandir

Ol Doinyo Lengai - le cratère se remplit et son centre est occupé par un hornito massif - photo Gian Schachenmann via Michael Dalton-Smith. - un clic pour agrandir

Une info intéressante de Michael Dalton-Smith sur l'Ol Doinyo Lengai :

une photo prise par son ami Gian Schachenmann le 24 janvier 2021 montre que le cratère du volcan se remplit assez rapidement ; le niveau du plancher est passé de 109 mètres, sous le bord du cratère l'an passé, à 70 mètres en janvier. Un nouvel hornito massif occupe le centre du cratère.

Il a observé le dégazage et une faible lueur nocturne.

 

Source : Michael Dalton-Smith

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le Nyamulagira, en RDC, présente un lac de lave de façon intermittente dans sa caldeira depuis début avril 2013.

Les 17 et 22 janvier 2021, une ouverture dans la couverture nuageuse a permis, grâce aux satellites Sentinel et Modis de voir des anomalies thermiques / points chauds dans le cratère principal.

 

Sources : Sentinel-2 & Mirova Modis

Nyamuragira - image Sentinel -2 bands 12,11,8A  du 22.01.2021 /   via Mounts project

Nyamuragira - image Sentinel -2 bands 12,11,8A du 22.01.2021 / via Mounts project

 Nyamuragira - Anomalies thermiques des 2 derniers mois (dessu) er des 2 dernières années (dessous) au 22.01.2021 / 08h30  - Doc.  Sentinel 2 MIROVA

Nyamuragira - Anomalies thermiques des 2 derniers mois (dessu) er des 2 dernières années (dessous) au 22.01.2021 / 08h30 - Doc. Sentinel 2 MIROVA

Au Klyuchevskoy, l'activité explosive-effusive se poursuit.

Ce 24 janvier, un panache de cendres s'est développé jusque 7.000-7.500 mètres, puis s'est étendu sur 22 km vers le nord-ouest.

Une effusion intense marque le cratère sommital et la déchirure latérale à une altitude d'environ 2.200 mètres asl., et a causé l'effondrement de larges masses de matériaux pyroclastiques dans Apakhonchich chute, accompagné d'un nuage de cendres atteignant 9.600 mètres asl..

 

Sources : KVERT et VAAC Tokyo

Klyuchevskoy - ash clouds 24.01.2021 / 05h42  - Doc. IVS FEB RAS KVERT

Klyuchevskoy - ash clouds 24.01.2021 / 05h42 - Doc. IVS FEB RAS KVERT

Actualité du Nyamulagira, du Klyuchevskoy, du Stromboli et de l'Etna.

L'Institut national de géophysique et de volcanologie, Etneo Observatory, rapporte qu'à 16h57 GMT, il y a eu une explosion énergétiquement plus intense que l'activité ordinaire au Stromboli, mais ne pouvant être classée comme une explosion majeure. L'analyse des caméras de surveillance INGV-OE ont également mis en évidence que les produits générés par cette explosion sont tombés le long de la Sciara del Fuoco.

Un nouveau débordement de lave de la zone du cratère Nord est également visible à partir d'environ 19h05 GMT. Les signaux sismiques ne montrent aucun changement significatif par rapport à la mise à jour précédente.

Les données du réseau GPS de Stromboli ne montrent aucun changement significatif.

 

Source : INGV OE

Stromboli - débordement dans la Sciara del Fuoco le 25.01.2021 / 08h18  - Cam. therm. INGV

Stromboli - débordement dans la Sciara del Fuoco le 25.01.2021 / 08h18 - Cam. therm. INGV

Un essaim de petits séismes a eu lieu ce 24 janvier sous le flanc oriental de l'Etna. L ' activité sismique a commencé tôt ce matin Près de 50 tremblements de terre ont été enregistrés avec magnitude jusqu'à 2,3 et l'activité semble se poursuivre.

La plupart des tremblements de terre se sont produits à une profondeur comprise entre 10-20 km et sont disposés dans une zone linéaire avec tendance est-ouest entre le sommet et le pays de Jarre, principalement centré sous la commune de Sant' Alfio.

La position des tremblements de terre dans un schéma EW suggère qu'une zone de faille a été activée dans cette zone.

Il est difficile de dire s'il est associé à une intrusion de magma le long d'un barrage correspondant en profondeur ou causé exclusivement par des mouvements tectoniques ou une combinaison des deux.

etna - 24.01.2021 - localisation et profondeur des séismes - doc. Volcanodiscovery / via Salvatore Lo Giudice

etna - 24.01.2021 - localisation et profondeur des séismes - doc. Volcanodiscovery / via Salvatore Lo Giudice

En surface, l'Etna continue d'être très active. Lorsque la visibilité l'autorise, on pouvait voir des lueurs et des explosions de type strombolien par le cratère New SE, le cratère central Voragine et d'autres prises d'air possibles.

Le trémor volcanique reste élevé, reflétant un apport actuel de magma supérieur à la moyenne.

 

Sources : INGV OE & Volcanodiscovery

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Raung - 23.01.2021  / 17h21 WIB - webcam PVMBG Magma Indonesia

Raung - 23.01.2021 / 17h21 WIB - webcam PVMBG Magma Indonesia

Raung - sismicité au 23.01.2021 - Doc. Magma Indonrsia

Raung - sismicité au 23.01.2021 - Doc. Magma Indonrsia

Depuis le 21 janvier 2021, le niveau d'activité de G. Raung a été porté au niveau II (Waspada).

Il a été observé que le panache principal était grise avec une hauteur à environ 200-600 mètres au dessus du pic.

Les enregistrements sismographiques du 23 janvier 2021sont caractérisés par :

27 séismes de souffle / d'émission

295 épisodes de trémor non harmoniques

2 séismes tectonique lointain

Les personnes / visiteurs / touristes ne doivent pas effectuer d'activités dans un rayon de 2 km du cratère sommital.

Le dernier VONA envoyé avec le code couleur ORANGE, publié le 23 janvier 2021 à 16:20:00 WIB. L'éruption est signalée par un observateur au sol.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia & VAAC Darwin

Andi Volcano au Raung

à voir : Eruption Type of Raung Volcano, East Java – Indonesia – vidéo Andi Volcano -  

https://youtube/ySRulDL6Suo

 

Au Stromboli, l'INGV note une lente diminution de l'activité effusive alimentée par le trop-plein de lave dans la zone du cratère nord. Pour le moment, la coulée n'est plus alimenté et est en cours de refroidissement.

Toujours dans la zone du cratère Nord, une activité de spattering est observée. Il n'y a pas non plus de variations particulières de l'activité explosive strombolienne des zones de cratère nord et centre sud.

Au matin du 23 janvier 2021, l'amplitude du tremor diminue lentement.

L'amplitude des événements explosifs reste faible et la fréquence est également similaire à la période précédente, avec un événement toutes les 5 à 10 minutes.

Le Stromboli a retrouvé ses patramètres d'activité normale le 23 janvier à 16h24 UTC.

 

Source : INGV OE

Le Stromboli en éruption vu à bord d'un hélicoptère de l'armée de l'air italienne - vidéo via Salvatore Sarpi 23.01.2021

Au Kilauea, l'activité de lave est confinée à l' Halemaʻumaʻu avec de la lave en éruption d'un évent sur le côté nord-ouest du cratère.

Un fountaining de niveau bas de l'évent ouest alimente un canal de lave qui se déverse dans le lac de lave dans le cratère Halema'uma'u.

La moitié ouest active du lac de lave avait une profondeur d'environ 205 m ce 23 janvier tandis que la moitié est stagnante du lac reste plusieurs mètres plus bas. L'ensemble du lac de lave - y compris la moitié est stagnante - est perché / élevé au moins 1 à 2 m au-dessus de la croûte entre le lac perché et la paroi du cratère.

Toutes les îles sont restées stationnaires au cours de la semaine dernière, gelées dans la partie stagnante est du lac de lave. Les dimensions de l'île principale sont restées inchangées avec ses bords à plusieurs mètres au-dessus de la surface du lac.

Les mesures les plus récentes des taux d'émission de dioxyde de soufre du 16 janvier sont d'environ 2 500 t / j, soit moins que les taux d'émission du lac de lave d'avant 2018 (3 000 à 6 500 t / j). Les inclinomètres du sommet sont sur une tendance inflationniste. La sismicité reste élevée mais stable, avec des tremblements de terre élevés et réguliers et quelques tremblements de terre mineurs.

 

Source : HVO-USGS / 23,01,2021/ 17h56 UTC

 Kilauea - Halema'uma'u  West vent - photo Bruce Omori / Extreme exposire / Paradise helicopters 17.01.2021

Kilauea - Halema'uma'u West vent - photo Bruce Omori / Extreme exposire / Paradise helicopters 17.01.2021

Le réseau de surveillance du volcan Mayon a enregistré vingt-sept tremblements de terre volcaniques du 22.01 au 23.01 / 8h. On a observé une émission modérée de panaches blancs chargés de vapeur qui se sont glissés dans la pente avant de dériver vers le nord-est.

Le réseau de surveillance du volcan Mayon a enregistré sept

tremblements de terre volcaniques au cours de la période d'observation de 24 heures, du 23.01 au 24.01 / 8h.

 

Les émissions de dioxyde de soufre ont été mesurées pour la dernière fois à une moyenne de 676 tonnes / jour le 29 décembre 2020.

Les données de déformation du sol des enquêtes Precise Leveling du 28 novembre au 3 décembre 2020 ont indiqué une légère déflation de l'édifice par rapport à octobre 2020. Inclinaison électronique les données ont également montré une déflation à court terme des pentes moyennes depuis juillet 2020 après une période d'inflation non régulière de fin 2019 à mi-2020. Cependant, le GPS continu a enregistré une inflation à long terme des pentes inférieures à moyennes depuis juillet 2019. Dans l'ensemble, l'édifice Mayon est toujours gonflé par rapport aux paramètres de base.

 

 

DOST-PHIVOLCS souhaite rappeler au public que le volcan Mayon est au niveau d'alerte 1, ce qui signifie qu'il est dans un état anormal. Bien que cela signifie qu'actuellement aucune éruption magmatique n'est imminente, il est fortement conseillé au public de s'abstenir de pénétrer dans la zone de danger permanent (PDZ) d'un rayon de 6 kilomètres en raison des dangers perpétuels menaçant la vie des chutes de pierres, des glissements de terrain / avalanches au milieu de pente supérieure, bouffées de cendres soudaines et éruptions de vapeur ou phréatiques du sommet. Les canaux actifs de cours d'eau / rivières et ceux identifiés comme des zones perpétuellement sujettes aux lahars sur tous les secteurs du volcan doivent également être évités, en particulier dans des conditions météorologiques extrêmes en cas de pluies abondantes et prolongées.

 

Source : DOST-PHIVOLCS

Mayon - panache de vapeur  - photo archives © Thierry SLUYS / 02.2018

Mayon - panache de vapeur - photo archives © Thierry SLUYS / 02.2018

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Stromboli - coulée de lave dans la Sciarra del Fuoco  - Doc. Stromboli's pictures

Stromboli - coulée de lave dans la Sciarra del Fuoco - Doc. Stromboli's pictures

L ' Institut National de Géophysique et de Vulcanologie, Observatoire Etnéo, communique qu'à partir de 11:45 heures GMT le 22 janvier 2021, sur les images des caméras de surveillance de l'INGV-OE montrent un débordement lavique de la zone cratérique Nord du Stromboli. Le flux thermique est mesuré à VRP 24 MW.

Stromboli - débordement de lave et coulée dans la Sciarra del fuoco le 22.01.2021 - images webcam INGV
Stromboli - débordement de lave et coulée dans la Sciarra del fuoco le 22.01.2021 - images webcam INGV

Stromboli - débordement de lave et coulée dans la Sciarra del fuoco le 22.01.2021 - images webcam INGV

Stromboli - anomalies thermiques au 22.01.2021 / 12h35  - Doc. Mirova_MODIS_VRP

Stromboli - anomalies thermiques au 22.01.2021 / 12h35 - Doc. Mirova_MODIS_VRP

L ' INGV informe à 16h14 UTC que la coulée de lave produite par le débordement formé à la zone cratère Nord continue à être bien alimentée et le front se situe à environ 600 m. Les blocs incandescents qui se détachent du front roulent le long de la Sciarra del Fuoco, atteignant la ligne de côte. En outre, il existe une activité strombolienne ordinaire des deux zones cratères Nord et Sud.

En ce qui concerne l'ampleur du trémor à la station STRA, aucune variation significative n'apparaît et se maintient sur des valeurs moyennes et basses. Le nombre et l'amplitude des séismes d'explosions montrent des valeurs basses.

Les données de déformation ne montrent pas de variations significatives.

 

Source : INGV OE

Stromboli - activité du 22.01.2021 vers 16h51 - 16h59 - webcam INGV
Stromboli - activité du 22.01.2021 vers 16h51 - 16h59 - webcam INGV

Stromboli - activité du 22.01.2021 vers 16h51 - 16h59 - webcam INGV

Une faible activité strombolienne continue à l'évent Est du cratère sud-est de l'Etna ; elle est intermittente à l'évent de la selle en soirée du 22 janvier 2021.

 

Source : Boris Behncke

Etna SEC - activité en soirée du 22.01.2021 - photo Boris Behncke

Etna SEC - activité en soirée du 22.01.2021 - photo Boris Behncke

Au cours des dernières heures, le Pacaya présente des explosions modérées à plus fortes, qui s'accompagnent de panaches de cendres se dispersant vers le nord-ouest ; Bruits de locomotives et ondes de chocs font vibrer fenêtres et toits aux alentours.

Cette phase d'activité strombolienne pourrait durer en terme d'heures ou de jours.

La coulée de lave atteint plus d'un kilomètre de longueur.

 

Source : Insivumeh

Pacaya - activité strombolienne en cours le 22.01.2021 - photo Insivumeh

Pacaya - activité strombolienne en cours le 22.01.2021 - photo Insivumeh

Pacaya - anomalies thermiques au 23.01.2021 /  4h30 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Pacaya - anomalies thermiques au 23.01.2021 / 4h30 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Au Chili, 3 volcans restent en alerte technique Amarilla .

 

Nevados de Chillán : il poursuit son cycle éruptif qui a commencé en 2016. Au cours de ces derniers jours, il a présenté des explosions mineures, avec une coulée de lave progressant lentement et un dôme de lave en croissance à l'intérieur du cratère.

 

Villarrica : son activité consiste en des explosions au niveau du cratère qui, à certaines occasions, émettent des roches pyroclastiques qui pourraient percuter dans un rayon de 1000 mètres autour du cratère, sans avertissement préalable.

 

Hudson : l'alerte technique a été portée au jaune en raison de l'augmentation de la sismicité Volcano-Tectonique (VT) associée à la rupture de roche dans le système volcanique. Pour le moment, le SERNAGEOMIN continue de suivre cette activité.

 

Source : Sernageomin & Volcanologia Chile

Chili - les 3 volcans en alerte Amarilla - Doc. Sernageomin & Volcanologia Chile

Chili - les 3 volcans en alerte Amarilla - Doc. Sernageomin & Volcanologia Chile

Entre le 24 décembre 2020 et le 19 janvier 2021, le Service national de séismologie (SSN) a enregistré un total de 22 tremblements de terre dans un rayon de 35 kilomètres par rapport au volcan "Chichonal", avec des magnitudes comprises entre 3,4 et 4,1 , et des profondeurs variant entre 3 et 83 kilomètres.

Le "Chichonal", connu communément sous le nom d' "El Chichón", à l'ouest de la Sierra Madre de Chiapas.

El Chichón - photo G.V.P.

El Chichón - photo G.V.P.

Un groupe de spécialistes, scientifiques, universitaires et professionnels de la protection civile a accepté de réinstaller un réseau géodésique avec des instruments de positionnement global, la capture d'images thermographiques, ainsi que l'obtention de données photogrammétriques grâce à des drones.

Ce type d'actions a pour but de mieux détecter, confirmer et / ou exclure tout changement dans l'activité sismique de cette région du pays ou du volcan lui-même.

En plus d'identifier les scénarios les plus probables et, de plus, de faciliter les autorités de protection civile et le gouvernement mexicain, la prise de mesures pour protéger les communautés entourant cette zone du pays.

 

Source : SOBRE LA ACTIVIDAD EN LA REGIÓN DEL VOLCÁN CHICHONAL, CHIAPAS / Vulcanologia UNAM

El Chichón - contexte géologique - doc. UNAM

El Chichón - contexte géologique - doc. UNAM

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Pacaya - 21.01.2021 - dégazage entre les explosions et coulée de lave sur le flanc sud ( droite de l'image ) - photo Conred - un clic pour agrandir

Pacaya - 21.01.2021 - dégazage entre les explosions et coulée de lave sur le flanc sud ( droite de l'image ) - photo Conred - un clic pour agrandir

Pacaya - anomalies thermiques au 22.01.2021  à 03h50 - Doc.Mirova_MODIS_Latest10NTI

Pacaya - anomalies thermiques au 22.01.2021 à 03h50 - Doc.Mirova_MODIS_Latest10NTI

Au Pacaya, l'activité explosive faible à modérée marque le cratère Mackenney, avec des emissions de cendres à 100-200 mètres eu dessus du cratère.

L'activité effusive alimente une coulée de lave, longue de 800 mètres, sur le flanc sud ; des avalanches sont observées au front de coulée.

Les stations sismiques PCG et PCGS enregistre du trémor, associé à la montée du magma , aux mouvemenrs de la coulée de lave et des gaz.

 

Sources : Insivumeh et Conred

 Raung - émission de cendres grises le 22.01.2021 / 07h27 WIB - webcam PVMBG

Raung - émission de cendres grises le 22.01.2021 / 07h27 WIB - webcam PVMBG

Raung - sismicité au 21.01.2021 - augmentation du trémor et des séismes d'émission - Doc. PVMBG / Magma Indonesia

Raung - sismicité au 21.01.2021 - augmentation du trémor et des séismes d'émission - Doc. PVMBG / Magma Indonesia

Le niveau d'activité de G.Raung, Java oriental, a été augmenté du niveau I (normal) au niveau II (alerte), le21 janvier 2021

Le 20 janvier 2021, un tremblement de terre volcanique profond a été enregistré, suivi d'un trémor non harmonique, indiquant un approvisionnement en magma d'une profondeur sous le cratère du sommet du mont Raung.

La hauteur de la colonne gazeuse et la couleur de la colonne soufflante ont commencé à changer le 21 janvier 2021. La couleur de la colonne soufflée indique qu'il y a des cendres transportées à la surface.

 

Au niveau d'activité de niveau II (alerte), il est recommandé que le public / visiteurs / touristes n'effectuent pas d'activités dans un rayon de 2 km du cratère / pic.

Les gouvernements locaux, les BPBD provinciaux et de régence doivent toujours se coordonner avec le poste d'observation du volcan Raung dans le village de Mangaran, le village de Sumber Aru, le district de Songgon, la régence de Banyuwangi, à l'est de Java et / ou avec le Centre de volcanologie et d'atténuation des catastrophes géologiques à Bandung.

 

Source : PVMBG

Anak Krakatau - vidéo par caméro GSM et drone de la morphologie du volcan / 2020.12 - Indonesian Volcano

Dans une vidéo récente de l'Anak Krakatau, basée sur des images de téléphone cellulaire et de drones, on peut observer la nouvelle morphologie du volcan : un cône pyroclastique de hauteur estimée à 90 mètres, alors que le sommet actuel est de 158 mètres. Une coulée de lave en direction Est a une épaisseur atteignant les 10 mètres.

 

Le Krakatau est actuellement en niveau d'activité 2 / waspada.

La sismicité du 21 janvier 2021 se caractérise par :

1 séisme d'émission, d'une amplitude de 4 mm et le tremblement de terre dure 15 secondes.

8 séismes de basse fréquence, d'une amplitude de 6 à 13 mm et la durée du séisme était de 7 à 10 secondes.

Un séisme tectonique distant

et du trémor continu d'une amplitude de 1-13 mm, dominant 2 mm.

 

Le public / les touristes ne sont pas autorisés à s'approcher du cratère dans un rayon de 2 km du cratère

 

Le dernier VONA a reçu le code couleur ORANGE, publié le 17 avril 2020 à 17:51:00 WIB. , sans observation de l'éruption.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia 

Popocatépetl - 17.01.2021 émission de cendres - photo © Thierry Sluys (voir aussi l'article de ce jour)

Popocatépetl - 17.01.2021 émission de cendres - photo © Thierry Sluys (voir aussi l'article de ce jour)

 Popocatépetl - image Sentibel 2 nat. colors du 21.01.2021 - via A.Vecoli  / Twitter

Popocatépetl - image Sentibel 2 nat. colors du 21.01.2021 - via A.Vecoli / Twitter

L'activité du Popocatépetl se décline ces 15 derniers jours en 4 séismes volcano-tectoniques, 408 exhalations, 9 explosions et 13.559 minutes de trémor. Les émissions de cendres se succèdent en direction nord.

 

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 8 exhalations et 1.327 minutes de trémor ont été identifiées, accompagnées d'émissions de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et de faibles quantités de cendres.

Elles sont entrecoupées d'émissions de gaz volcaniques qui se dispersent vers le nord.

 

Le niveau d'alerte reste à Amarillo fase 2, assorti d'und zone de sécurité de 12 km.

 

Sources : CENAPRED et webcamsdeMexico

 Popocatépetl - 21.01.2021  / 08h24 - WencamsdeMexico

Popocatépetl - 21.01.2021 / 08h24 - WencamsdeMexico

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Etna SEC - activité strombolienne du 20.01.2021 / 19h35 - photo Gio Giusa

Etna SEC - activité strombolienne du 20.01.2021 / 19h35 - photo Gio Giusa

A l'Etna, l'analyse des images des caméras de vidéosurveillance INGV-OE montre qu'à partir d'environ 17h30 GMT l'écoulement produit par le débordement de lave sur le côté nord du cratère sud-est n'est plus alimenté et refroidit. Une faible activité strombolienne continue au cratère sud-est.

Quant au trémor volcanique, aucun changement substantiel n'est noté. L'amplitude du tremblement reste élevée, bien qu'elle n'atteigne pas les niveaux d'alarme. Les sources du tremblement sont situées dans la zone du cratère sud-est, à un niveau de 2900-3000 m d'altitude. Dans les dernières heures, il y a une diminution de l'activité infrasonique.

 

Source : INGV OE

Kilauea - le lac de lave de l' Halema'uma'u divisé en 2 parties, dont l'une active ce 19.01.2021 / 18h HST - photo H.Dietterich / USGS

Kilauea - le lac de lave de l' Halema'uma'u divisé en 2 parties, dont l'une active ce 19.01.2021 / 18h HST - photo H.Dietterich / USGS

Au Kilauea, l'évent ouest alimente un canal de lave qui se déverse dans le lac de lave à l'intérieur du cratère Halema'uma'u. Le plus récent ratio d'émission de dioxyde de soufre était de 2.50 tonnes/jour le 16 janvier.

La moitié ouest active du lac de lave avait une profondeur d'environ 202 m le 20 janvier au matin, tandis que la moitié Est stagnante du lac reste plusieurs mètres plus bas. L'ensemble du lac de lave - y compris la moitié est stagnante - est perché / élevé au moins à 1 à 2 m au-dessus de la croûte entre le lac perché et la paroi du cratère.

Toutes les îles sont restées stationnaires au cours de la semaine dernière, prises dans la partie stagnante est du lac de lave. Les dimensions de l'île principale sont restées inchangées avec ses bords à plusieurs mètres au-dessus de la surface du lac. Le 12 janvier, l'extrémité ouest de l'île a été mesurée à 8 m (26 pi) au-dessus de la surface du lac de lave, avec le point le plus élevé à 23 m (75 pi) au-dessus de la surface.

 

Source : HVO-USGS

Sinabung - 21.01.2021  06h39 WIB - webcam PVMBG

Sinabung - 21.01.2021 06h39 WIB - webcam PVMBG

L'activité du Sinabung se poursuit .

La sismicité du 20 janvier 2021 comporte :

- 1 séisme d'éruption, avec une amplitude de 55 mm, et la durée du séisme était de 201 secondes.

- 52 séismes d'effondrement, avec une amplitude de 2 à 33 mm et une durée de 13 à 115 secondes.

- 12 séismes d'émission

- 10 séismes de basse fréquence

- 3 séismes hybrides / multiphasés

- 3 séismes tectoniques locaux

 

Ce Jeudi 21 janvier 2021un épisode à 06h35 WIB a produit un petit panache de cendres, observé à ± 500 m au-dessus du pic (± 2960 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres était grise avec une intensité modérée vers l'est et le sud-est. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe d'une amplitude maximale de 120 mm et d'une durée de 94 secondes.

 

En niveau d'activité 3 / siaga, ilest recommandé aux communautés et aux visiteurs / touristes de ne pas mener d'activités dans les villages qui ont été déplacés, ainsi que dans un rayon radial de 3 km du sommet du G. Sinabung, et un rayon sectoriel de 5 km pour le secteur sud-est et de 4 km pour le secteur est -Nord.

 

Source : PVMBG & Magma Indonesia

Poas - 2 petites cellules de convection sur le lac acide - photo Ovsicori / 19.01.2021

Poas - 2 petites cellules de convection sur le lac acide - photo Ovsicori / 19.01.2021

Au Poas, pas d'éruption.

Le niveau du lac reste stable ; il présentait ces derniers jours, deux petites cellules de convection, de teinte légèrement vert de gris plus sombre qie celle de la laguna Caliente.

Le ratio d'émission des gaz reste dans les limites des semaines précédentes. Des fumerolles de gaz soufréslaissent des dépôts de soufre.

 

Source : Ovsicori

Poas - fumerolles et dépôts de soufre - photo Ovsicori 17.01.2021

Poas - fumerolles et dépôts de soufre - photo Ovsicori 17.01.2021

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Etna - 19.01.2021 - contraste entre la couverture de neige et la lave  - image Sentinel -2 / CLMS High-Resolution Snow and Ice Monitoring - un clic pour agrandir

Etna - 19.01.2021 - contraste entre la couverture de neige et la lave - image Sentinel -2 / CLMS High-Resolution Snow and Ice Monitoring - un clic pour agrandir

 Etna crat. sommitaux -  les anomalies thermiques et l'activité marquent tous les cratères - image Sentinel-2 du 19.01.2021 / 09h42 via Mounts projects

Etna crat. sommitaux - les anomalies thermiques et l'activité marquent tous les cratères - image Sentinel-2 du 19.01.2021 / 09h42 via Mounts projects

Une légère activité éruptive se poursuit au cratère sud-est de l'Etna , au soir du 19 janvier 2021, et de temps en temps, le cratère de la Voragine apparaît également actif.

L ' Institut National de Géophysique et de Vulcanologie, Observatoire Etnéo, communique qu'à partir de 00:40 heures environ, un nouveau débordement lavique est observé sur le côté nord du Cratère du Sud Est. En outre, une activité strombolienne modérée est toujours présente au Cratère du Sud Est.

En ce qui concerne le trémor volcanique, on remarque une augmentation de l'ampleur qui atteint des valeurs élevées.

L ' activité infrasonique est modeste.

Les données du réseau GPS de l'Etna ne montrent aucune variation significative.

 

Source : INGV OE

Etna SEC - débordement de lave sur le côté nord du SEC - webcam therm. 20.01.2021 / 02h35  - INGV OE

Etna SEC - débordement de lave sur le côté nord du SEC - webcam therm. 20.01.2021 / 02h35 - INGV OE

 Etna -  trémor au 20.01.2021  / 04h10  - Doc. INGV OE

Etna - trémor au 20.01.2021 / 04h10 - Doc. INGV OE

Etna - activité du SEC le 20.01.2021 à 0h58 et 02h58 - webcam LAVE - un clic pour agrandirEtna - activité du SEC le 20.01.2021 à 0h58 et 02h58 - webcam LAVE - un clic pour agrandir

Etna - activité du SEC le 20.01.2021 à 0h58 et 02h58 - webcam LAVE - un clic pour agrandir

Merapi - activité au 19.01.2021 - et détail de la sismicité du 19.01 / 00-24h - Doc. BPPTKG

Merapi - activité au 19.01.2021 - et détail de la sismicité du 19.01 / 00-24h - Doc. BPPTKG

Au Merapi, sur l'île de Java, l'activité continue sur un mode ascendant.

Ce 20 janvier à 5h35 locale, une coulée pyroclastique a parcouru 1.200 mètres dans le drainage Kali Krasak.

Deux autres coulées pyroclatiques sont rapportées entre 00 et 6h ; leur empreinte est de 13-21 mm durant 116 à 198 secondes.

Le PVMBG rapporte en plus :

- 36 séismes d'effondrement, avec une amplitude de 3 à 20 mm et la durée du tremblement de terre était de 12 à 170 secondes.

- 1 séisme hybride / multiphasé d'une amplitude de 3 mm, S-P 0,5 seconde et la durée du séisme était de 10 secondes.

- 1 séisme tectonique distant d'une amplitude de 60 mm, S-P 10 secondes et un long tremblement de terre de 110 secondes.

 

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga.

 

Source : PVMBG & BPPTKG

Merapi - coulée pyroclastique du 20.01.2021/  06h17 WIB - Doc. PVMBG

Merapi - coulée pyroclastique du 20.01.2021/ 06h17 WIB - Doc. PVMBG

Une éruption s'est produite à Suwa Nosejima (cratère Mitake) à 15h51 JST le 20 janvier, et le panache de gaz et cendres s'est élevé à 2500 m au-dessus du bord du cratère.

 Les cendres volcaniques se sont déplacées vers l'ouest du cratère et, en une heure, une assez grande quantité de cendres  est tombée dans le village de Toshima, préfecture de Kagoshima.

 

Source : JMA

  Suwanosejima - épisode éruptif du 20.01.2021 / 15h51 loc. - webcam  JMA

Suwanosejima - épisode éruptif du 20.01.2021 / 15h51 loc. - webcam JMA

  Suwanosejima - l'épisode éruptif du 20.01.2021 / 15h58 loc. - webcam  JMA

Suwanosejima - l'épisode éruptif du 20.01.2021 / 15h58 loc. - webcam JMA

La croissance du dôme se poursuit à la Soufrière de St Vincent.

Il y a de multiples zones de vapeur / fumerolle sur le dôme 1979, au point de contact entre l'ancien et le nouveau dôme, et sur le haut du nouveau dôme.

Le dôme a pris une forme elliptique.

On peut voir une masse noire de végétation brûlée, potentiellement causée par le contact entre le dôme en croissance, très chaud, et les arbustes abondants dans le cratère ; elle occupe environ 100 mètres à l'extrémité ouest du dôme. Il est possible que ces dommages à la végétation se soient produits le samedi 16 janvier 2021au soir et pourraient être à la cause de l'incandescence ou de l'éclat signalés par les résidents du côté ouest du volcan.

 

Source : UWI - SRC

Soufrière de St Vincent - les fumerolles au sommet du nouveau dôme et au contact entre le nouveau et l'ancien - photo NEMO 18.01.2021

Soufrière de St Vincent - les fumerolles au sommet du nouveau dôme et au contact entre le nouveau et l'ancien - photo NEMO 18.01.2021

Soufrière de St Vincent - zone brûlée à l'ouest du nouveau dôme - photo NEMO 18.01.2021

Soufrière de St Vincent - zone brûlée à l'ouest du nouveau dôme - photo NEMO 18.01.2021

Récapitulatif de l'activité de la Soufrière par le prof.R.Robertson / UWI-SRC

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Etna SEC - 18.01.2021 - le " grand final "  avec plusieurs débordements qui se déversent sur le côté sud est et nord est du cône. - photo © Gio Giusa

Etna SEC - 18.01.2021 - le " grand final " avec plusieurs débordements qui se déversent sur le côté sud est et nord est du cône. - photo © Gio Giusa

Faisant suite à une coulée de lave du 17 janvier, à partir de 19:15 GMT le 18.01.2021, un nouveau débordement de lave s'est produit au cratère Sud-Est de l'Etna. Le front se dirige vers la Valle del Bove et atteint la cote 2900 m.

Il existe actuellement une activité strombolienne intense de la part de la SEC. À partir de 19h00 UTC, on note une augmentation de l'amplitude du trémor volcanique, qui atteint actuellement des valeurs élevées. Dans le même temps, il y a également une augmentation du tremblement infrasonore. Les données du réseau GPS de l'Etna ne montrent pas de variations significatives.

L'intense activité strombolienne produite par le cratère sud-est s'est soudainement transformée en une faible fontaine de lave atteignant son intensité maximale vers 20h30 GMT. Cette activité a généré un nuage volcanique qui il s'est dispersé est-sud-est et a formé un dépôt de cendres volcaniques sur les flancs est du volcan. En fait, pendant l'activité explosive, une rechute de cendres volcaniques a été signalée à Fleri.

Etna - coulée de lave du SEC le 17.01.2021, à 8h55 et 11h45 / INGV Emot -- les cratères sommitaux avec un hot spot, et le SEC et la coulée dans la Valle del Bove - image Sentinel-2 via Antonio Vecoli - un clic pour agrandirEtna - coulée de lave du SEC le 17.01.2021, à 8h55 et 11h45 / INGV Emot -- les cratères sommitaux avec un hot spot, et le SEC et la coulée dans la Valle del Bove - image Sentinel-2 via Antonio Vecoli - un clic pour agrandir
Etna - coulée de lave du SEC le 17.01.2021, à 8h55 et 11h45 / INGV Emot -- les cratères sommitaux avec un hot spot, et le SEC et la coulée dans la Valle del Bove - image Sentinel-2 via Antonio Vecoli - un clic pour agrandir

Etna - coulée de lave du SEC le 17.01.2021, à 8h55 et 11h45 / INGV Emot -- les cratères sommitaux avec un hot spot, et le SEC et la coulée dans la Valle del Bove - image Sentinel-2 via Antonio Vecoli - un clic pour agrandir

Etna SEC - évolution de l'activité du 18.01.2021 , à  17h20, 20h03 et 21h08 - webcam therm. INGV OE - un clic pour agrandirEtna SEC - évolution de l'activité du 18.01.2021 , à  17h20, 20h03 et 21h08 - webcam therm. INGV OE - un clic pour agrandir
Etna SEC - évolution de l'activité du 18.01.2021 , à  17h20, 20h03 et 21h08 - webcam therm. INGV OE - un clic pour agrandir

Etna SEC - évolution de l'activité du 18.01.2021 , à 17h20, 20h03 et 21h08 - webcam therm. INGV OE - un clic pour agrandir

Etna - trémor au 19.01.2021 - Doc. INGV OE

Etna - trémor au 19.01.2021 - Doc. INGV OE

Etna - 19.01.2021 - Webcam therm INGV Emct0142

Etna - 19.01.2021 - Webcam therm INGV Emct0142

Etna ce 19 janvier au  matin - photo © Turi Cageggi

Etna ce 19 janvier au matin - photo © Turi Cageggi

L'activité explosive a considérablement diminué depuis le début à partir d'environ 21h00 GMT. Quant à l'activité effusive, les caméras de vidéosurveillance de l'INGV-OE montrent, comme précédemment communiqué, deux coulées de lave distinctes: l'une va vers l'Est, à l'intérieur de la Valle del Bove, l'autre vers le Nord. À partir de 21h00 UTC, une diminution rapide du tremor volcanique et du signal infrasonore a été enregistrée. Vers 21h30 UTC, les deux signaux ont atteint les niveaux qui ont précédé l'activité éruptive.

L'analyse des images des caméras de vidéosurveillance INGV-OE, au matin du 19 janvier, montre que le nuage volcanique n'est plus présent dans l'atmosphère. Au cratère sud-est, des émissions de cendres sporadiques demeurent rapidement dispersé par des vents violents. On observe également que les coulées de lave, confinées à la zone sommitale, se refroidissent. Du point de vue du trémor volcanique, par rapport à la version précédente, aucun changement significatif n'est noté. L'amplitude du tremor est à des niveaux moyens, l'activité infrasonore est discrète, caractérisée par des transitoires de faible amplitude. Les données des réseaux de déformation ne montrent pas de variations significatives, à l'exception de la station Cratere del Piano.

 

Source : INGV OE

Stromboli - activité du 18.01.2021, respectivement à 10h59, 12h07 et 19h06 - webcam therm. INGV OE - un clic pour agrandir
Stromboli - activité du 18.01.2021, respectivement à 10h59, 12h07 et 19h06 - webcam therm. INGV OE - un clic pour agrandirStromboli - activité du 18.01.2021, respectivement à 10h59, 12h07 et 19h06 - webcam therm. INGV OE - un clic pour agrandir

Stromboli - activité du 18.01.2021, respectivement à 10h59, 12h07 et 19h06 - webcam therm. INGV OE - un clic pour agrandir

L ' Institut National de Géophysique et de Vulcanologie, Observatoire Etnéo, annonce que depuis 9:45 heures GMT le 18 janvier 2021 ; les caméras de surveillance de l'INGV-OE montrent un débordement de lave produit par la bouche N2 de la zone cratérique nord du Stromboli.

Ce débordement, précédé la nuit d'une activité de spattering, a été bien alimenté entre 10:10 GMT et 11:30 GMT environ, atteignant une hauteur d'environ 700 m sur le niveau de la mer.

L ' analyse des images des caméras de surveillance vidéo de l'INGV a également montré des blocs incandescents qui se détachaient du front et roulaient le long de la Sciara del Fuoco

A 12h58UTC, ce débordement n'est plus alimenté mais une anomalie thermique visible par les caméras de surveillance vidéo de l'INGV-OE reste. En outre, il existe une activité strombolienne ordinaire des deux zones cratères Nord et Sud.

Stromboli - 18.01.2021 / 17h20 - webcam therm. INGV

Stromboli - 18.01.2021 / 17h20 - webcam therm. INGV

A partir de 14h10 GMT les images des caméras de vidéosurveillance de l'INGV-OE montrent une activité de projection présente dans la zone du cratère Centre-Sud qui produit blocs incandescents qui roulent épisodiquement le long de la Sciara del Fuoco.

l'activité de projection s'est poursuivi dans la zone Cratère centre-sud jusqu'en soirée, avec des chutes de blocs incandescents roulant dans la Sciara del Fuoco.

Le débordement de lave provenant de la zone du cratère Nord peut plutôt être considéré comme terminé.

 

Source : INGV OE

Merapi - coulée pyroclastique du 19 janvier / 2h28 et 2h29 - Doc . PVMBG
Merapi - coulée pyroclastique du 19 janvier / 2h28 et 2h29 - Doc . PVMBG

Merapi - coulée pyroclastique du 19 janvier / 2h28 et 2h29 - Doc . PVMBG

L'activité du Merapi continue ce 19 janvier 2021.

La sismicité du jour de 00 à 06h mentionne :

- un séisme de coulée pyroclastique, à 2h27 WIB, laissant une trace sur le sismogramme d'amplitude de 60 mm durant 209 sec. Elle s'est déplacée sur 1.800 mètres vers Kali Krasak, et s'est accompagnée d'un panache haut de 500 mètres au dessus du sommet.

- 31 séismes d'effondrement / d'avalanches

- 2 séismes hybrides multiphasés .

 

Le niveau d'alerte reste à 3 / siaga

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Popocatépetl - 17.01.2021 - photo © Thierry Sluys (accompagné du Dr.Robin Campion)

Popocatépetl - 17.01.2021 - photo © Thierry Sluys (accompagné du Dr.Robin Campion)

Popocatépetl - 17.01.2021 - photo © Thierry Sluys  (accompagné du Dr.Robin Campion)

Popocatépetl - 17.01.2021 - photo © Thierry Sluys (accompagné du Dr.Robin Campion)

Popocatépetl - 17.01.2021 - photo © Thierry Sluys  (accompagné du Dr.Robin Campion)

Popocatépetl - 17.01.2021 - photo © Thierry Sluys (accompagné du Dr.Robin Campion)

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 16 exhalations et 981 minutes de tremor ont été identifiées, accompagnées d'émissions de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et de faibles quantités de cendres.

De plus, trois explosions mineures ont été enregistrées, deux le 16 janvier à 12 h 41 et 16 h 51, et la dernière aujourd'hui à 8 h 36 .

La visibilité est partielle, mais a permis d'observer une légère émission de vapeur d'eau, de gaz et une légère quantité de cendres, qui se disperse vers le nord-est .

Le CENAPRED exhorte à ne pas aller plus près du volcan et surtout du cratère, en raison du danger posé par la chute de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de rester à l'écart du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et ordures.

Le sémaphore d'alerte volcanique Popocatépetl est Amarillo fase 2

 

Sources : Cenapred, webcams de Mexico, et photos de Thierry Sluys, accompagné de Robin Campion,volcanologue.

 Etna SEC  - panache et coulée de lave en direction de la Valle del Bove - 17.01.2021 / 10h06 -  INGV OE cam. therm. Emot

Etna SEC - panache et coulée de lave en direction de la Valle del Bove - 17.01.2021 / 10h06 - INGV OE cam. therm. Emot

L ' Institut National de Géophysique et de Volcanologie, Observatoire de l'Etna, communique que depuis environ 06:40 GMT ce 17 janvier 2021, les caméras de surveillance montrent un débordement lavique produit par la bouche orientale du Cratère du Sud-Est (SEC). Le débordement s'étend sur le flanc oriental du cratère sud-est en direction de la Vallée du Bove et actuellement le front se situe à environ 3000 mètres au niveau de la mer. Pour le moment, la coulée avance sur la base orientale du cône du Cratère sud-est, envahissant probablement l'une des bouches ouvertes le 24 décembre 2018 au début de l'éruption de flanc.

 

En ce qui concerne l'activité explosive aux cratères sommitaux, on observe une diminution de la fréquence des explosions stromboliennes par le SEC, alors que l'activité intracratérique aux cratères de la Voragine et de la Bocca Nuova reste presque inchangée.

En ce qui concerne le tremblement volcanique, son amplitude oscille sur des valeurs moyennes et élevées, la source est localisée dans la zone du SEC entre 2.8 et 3 km au-dessus du niveau de la mer.

L ' activité infrasonique ces dernières heures n'a montré aucune variation significative et est localisée dans la région du SEC et de la Voragine.

Aucun changement significatif n'a été enregistré dans les signaux de déformation acquis par le réseau GPS permanent.

 

Source : INGV OE et Boris Bencke

 Etna - trémor au 18.01.2021 -Doc.  INGV OE

Etna - trémor au 18.01.2021 -Doc. INGV OE

Au Sinabung , le panache principal du cratère était blanc et gris,épais, atteignant environ 50 à 500 mètres au dessus du sommet.

Grâce à des enregistrements sismographiques du 17 janvier 2021, il a été enregistré:

- 3 séismes d' éruption, avec une amplitude comprise entre 2 et 38 mm durant 120+171 sec.

- 40 séismes d'effondrement / d'avalanche

- 20 séismes de souffle / d'émission

- 4 séismes de basse fréquence

- 5 séismes hybrides / multiphasés

- 2 séismes tectoniques locaux et 2 séismes tectoniques lointains.

 

Au niveau 3 / siaga, il est recommandé à la communauté et aux visiteurs / touristes de ne pas pas effectuer d'activités dans les villages qui ont été déplacés, ainsi que dans un rayon radial de 3 km du sommet du G. Sinabung, et un rayon sectoriel de 5 km pour le secteur sud-est et de 4 km pour le secteur est-nord .

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia et Beidar Sinabung

 

Le Sinabung depuis Payung et le dôme sommital - 17.01.2021 / 17h14 WIB - photos Firdaus Surbakti via Beidar Sinabung
Le Sinabung depuis Payung et le dôme sommital - 17.01.2021 / 17h14 WIB - photos Firdaus Surbakti via Beidar Sinabung

Le Sinabung depuis Payung et le dôme sommital - 17.01.2021 / 17h14 WIB - photos Firdaus Surbakti via Beidar Sinabung

Une coulée pyroclastique d'avalanches s'est produite ce18 janvier 2021 à 05.43 WIB au Merapi. Elle a été enregistrée sur le sismogramme avec une amplitude de 22 mm et une durée de 112 secondes. Distance de ± 1000 mètres au sud-ouest (K Krasak) Hauteur de colonne observée à 50 mètres au-dessus du sommet. Le vent soufflait du sud-est.

 

Source : BPPTKG

 Merapi  - 18.01.2021 / 05h43 - coulée pyroclastique d'effondrement - photo PVMBG

Merapi - 18.01.2021 / 05h43 - coulée pyroclastique d'effondrement - photo PVMBG

A La Soufrière de St Vincent, lors de la visite de terrain du 16 janvier, le Dr.Adam Stinton a effectué des photos du dôme à la caméra thermique : sur une zone en pleine croissance, le température externe max. était de 590,8°C … les températures internes doivent être plus élevées, ce qui justifie une incandescence nocturne. Une étendue de végétation brûlée a été observée dans la section ouest du plancher du cratère, s'étendant vers l'extérieur du dôme .

  Soufrière de St Vincent  - prise de temp. à la cam.therm FLIR max ext. 590 degrés C - Doc. 16.01.2021 Dr. Adam Stinton, UWI Seismic Research Centre

Soufrière de St Vincent - prise de temp. à la cam.therm FLIR max ext. 590 degrés C - Doc. 16.01.2021 Dr. Adam Stinton, UWI Seismic Research Centre

Le dôme de lave a continué à se propager latéralement et à augmenter en hauteur avec son sommet étant maintenant marqué par une petite dépression circulaire dégazante. Les zones d'émissions de gaz les plus actives ont été signalées comme étant les zones de contact entre le dôme 1979 préexistant et le dôme 2020-21, ainsi que le sommet de ce nouveau dôme.

Le niveau d'alerte reste à Orange. Le volcan continue d'extruder du magma à la surface et la vapeur peut toujours être observée depuis l'Observatoire Belmont. Les personnes vivant dans des zones proches du volcan devraient s'attendre à de fortes odeurs de soufre pendant plusieurs jours ou semaines, selon les changements dans la direction du vent.

L ' Organisation nationale de gestion des urgences rappelle au public qu'aucun ordre d'évacuation ni avis d'évacuation n'a été

NEMO continue d'appeler le public à s'abstenir de visiter le volcan de la Soufrière, surtout entrer dans le cratère, car cela est extrêmement dangereux.

 

Sources : UWI-SRC 1 NEMO

  Soufrière de St Vincent - l'ancien et le nouveau dôme le 16.01.2021  - photo UWI- SRC

Soufrière de St Vincent - l'ancien et le nouveau dôme le 16.01.2021 - photo UWI- SRC

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le PVMBG a déclaré que l'état du mont Semeru est toujours au niveau II ou `` Alerte '', à la suite de la production d'une coulée pyroclastique d'effondrement (APG / Awan Panas Guguran) qui a glissé d'environ 4 kilomètres vers les secteurs sud-est et sud du sommet et a été accompagnée d'avalanches de blocs, sur une distance de glissement comprise entre 500 et 1000 mètres du cratère Jonggring Seleko en direction de Besuk Kobokan ce samedi 16 janvier 2021 à 17h24 WIB.
Sur la base des résultats sismiques, des enregistrements APG ont été rapportés avec une amplitude maximale de 22 millimètres et une durée de 4.287 secondes.

Semeru - le développement de la coulée pyroclastique et du panache co-pyroclastique du 16 janvier 2021 à partir de 17h24 WIB - Doc. PVMBG - un clic pour agrandir
Semeru - le développement de la coulée pyroclastique et du panache co-pyroclastique du 16 janvier 2021 à partir de 17h24 WIB - Doc. PVMBG - un clic pour agrandir
Semeru - le développement de la coulée pyroclastique et du panache co-pyroclastique du 16 janvier 2021 à partir de 17h24 WIB - Doc. PVMBG - un clic pour agrandir

Semeru - le développement de la coulée pyroclastique et du panache co-pyroclastique du 16 janvier 2021 à partir de 17h24 WIB - Doc. PVMBG - un clic pour agrandir

Le nombre d'occurrences de séismes d'avalanche, de séismes d'éruption, de séismes d'émission et de séismes harmoniques au cours de cette période reste encore élevé, indiquant que le mouvement du magma vers la surface se produit toujours.

Le PVMBG rappelle également que le risque potentiel de l'éruption du mont Semeru se présente sous la forme de roche incandescente autour du sommet, tandis que le matériau d'éjection de la taille de la cendre peut être répandu davantage en fonction de la direction et de la vitesse du vent. Ensuite, d'autres dangers potentiels sont des coulées pyroclastiques d'avalanche et des avalanches de roches du dôme / pointe de la langue de lave en direction des secteurs sud-est et sud du sommet. En cas de pluie, des lahars peuvent se produire le long du cours de la rivière qui commence dans la zone de la pointe de lave.

Dans le statut de niveau II (alerte), il est conseillé aux personnes / visiteurs / touristes de ne pas faire d'activités dans un rayon de 1 km du cratère / sommet du mont Semeru et à une distance de 4 km de la direction de l'ouverture du cratère dans le secteur sud-sud-est.
 

Sources : PMBG, Magma Indonesia, BNPB / Dr. Raditya Jati Responsable du centre de données, d'information et de communication sur les catastrophes.

 

Merapi - 16.01.2021 - incandescence du dôme - Dok. BPPTKG

Merapi - 16.01.2021 - incandescence du dôme - Dok. BPPTKG

 Merapi- 16.01.2021 - avalanche de blocs incandescents - Dok. BPPTKG

Merapi- 16.01.2021 - avalanche de blocs incandescents - Dok. BPPTKG

Au Merapi, sur Java, le dôme poursuit sa croissance ; il est incandescent de nuit, avec des éboulements de blocs.

La sismicité du 16 janvier se décompose en :

- Deux séismes, accompagnant des coulées pyoclastiques d'effondrement, d'une amplitude de 28 à 60 mm et d'une durée de tremblement de terre de 83,1 à 150,6 secondes.

- 113 séismes d'effondrement /d'avalanche, avec une amplitude de 3 à 23 mm et une durée de 13 à 122 secondes.

- 5 séismes d'émission, d'une amplitude de 4 à 8 mm et le tremblement de terre a duré 12 à 29 secondes.

- 38 séismes hybrides / multiphasés avec une amplitude de 3-25 mm, S-P 0,3-0,5 secondes et la durée du séisme était de 4-13 secondes.

- 7 séismes volcaniques peu profonds

- 1 séisme tectonique distant .

Le niveau d'alerte reste à 3 / siaga, assorti d'une zone interdite d'accès variable selon les orientations

 

Source : PVMBG & BPPTKG

Soufrière de St Vincent - 16.01.2021 - collecte d'échantillons de lave du dôme par le Dr. R.Robertson – UWI-RSC

Soufrière de St Vincent - 16.01.2021 - collecte d'échantillons de lave du dôme par le Dr. R.Robertson – UWI-RSC

Les scientifiques ont collecté avec succès et en toute sécurité le 16 janvier des échantillons de roche du nouveau dôme de lave de la Soufrière de St Vincent.

L 'analyse de la composition de ces roches fournira des informations précieuses sur la question de savoir si le nouveau dôme est composé de matériaux anciens (liés à l'éruption de 1979) ou de matériaux frais provenant de plus grandes profondeurs. Cela complétera les données tirées d'autres techniques de surveillance, ce qui permettra aux scientifiques de mieux comprendre comment l'éruption actuelle s'est produite, et va évoluer.

Soufrière de St Vincent - 16.01.2021 -'échantillons de lave du dôme par le Dr. R.Robertson – UWI-RSC

Soufrière de St Vincent - 16.01.2021 -'échantillons de lave du dôme par le Dr. R.Robertson – UWI-RSC

Il n'y a aucune éruption ′′ explosive ′′ au volcan de la Soufrière pour le moment. Aucun ordre d'évacuation n'a été émis non plus.

La Soufrière continue d'avoir une éruption"effusive" alors que le magma chaud atteint la surface à des températures extrêmes. Cela apparaît au cours de la nuit sous forme d'incandescence rouge vif au-dessus du cratère, observée par les villageois de Chateaubelair et environs sur le flanc ouest du volcan.

 

Sources : UWI-SRC , NEMO

Klyuchevskoy - 17.01.2021 - Volcanic ash advisory  - Doc. VAAC Tokyo

Klyuchevskoy - 17.01.2021 - Volcanic ash advisory - Doc. VAAC Tokyo

Au Klyuchevskoy, l'éruption explosive-effusive se poursuit.

Un panache de gaz, vapeur et d'un peu de cendres a été émis et a formé un nuage à 6.000-6.500 mètres asl. s'étendant sur 65 km au Nord-est du volcan.

Les anomalies thermiques, marquant l'effusion, sont très variables comme les conditions météo.

Le code aviation est orange, d'autres explosions de cendres pouvant se produire à tout moment.

 

Sources : KVERT & VAAC Tokyo

Lire la suite

Articles récents

Hébergé par Overblog