Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

actualites volcaniques

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Popocatépetl - exhalaison du 24.06.2022 / 07h38  - webcamsdeMexico / Cenapred - un clic pour agrandir

Popocatépetl - exhalaison du 24.06.2022 / 07h38 - webcamsdeMexico / Cenapred - un clic pour agrandir

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 23 exhalaisons de faible intensité ont été détectées, accompagnées de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres, (voir photo ci-dessus, extraite de vidéo 3 ). De plus, neuf minutes de trémor de très faible amplitude et un tremblement de terre volcano-tectonique enregistré aujourd'hui à 00h33, d'une magnitude de 1,3, ont été enregistrés.
Au cours de la matinée et 11h00 loc. moment de ce rapport, une légère émission de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres sont observées avec une direction ouest-nord-ouest,

Le CENAPRED exhorte à NE PAS APPROCHER le volcan et surtout le cratère, en raison du danger de chute de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de rester à l'écart du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et de détritus.

Malgré ces conseils, deux blessés et un décès sont a déplorer dans un groupe d'alpinistes le 23 juin.

Le feu de circulation d'alerte volcanique Popocatépetl est en JAUNE PHASE 2.

 

Sources : Cenapred & webcams de Mexico

Anak Krakatau - 25.06.2022 / 17h18 WIB - webcam Sertung / PVMBG - Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Anak Krakatau - 25.06.2022 / 17h18 WIB - webcam Sertung / PVMBG - Magma Indonesia - un clic pour agrandir

A l' Anak Krakatau, la sismicité du 25 juin révèle :

- 4 séismes d'éruption, d'une amplitude de 47-51 mm et d'une durée de tremblement de terre de 16-40 secondes. L'épisode éruptif de 17h12 WIB , est caractérisé par un épais panache de cendres grises observé à ± 400 m au-dessus du sommet (± 557 m au-dessus du niveau de la mer). Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 49 mm et une durée de 30 secondes. (voir webcam)
- 45 séismes d'émission, d'une amplitude de 10 à 54 mm et une durée de tremblement de terre de 12 à 50 secondes.
- 225 séismes de basse fréquence, avec une amplitude de 11 à 50 mm et une durée de tremblement de terre de 4 à 20 secondes.
- 14 séismes volcaniques peu profonds, avec une amplitude de 6-34 mm et une durée de tremblement de terre de 4-10 secondes.
- 4 épisodes de trémor, continu avec une amplitude de 2-38 mm, dominant 3 mm.

 

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga , accompagné de la « recommandation » de ne pas s'approcher, ni d'exerser d'activité dans un rayon de 5 km du cratère actif.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia

Merapi - photo archives 13.06.2022 / Oystein Lund Andersen

Merapi - photo archives 13.06.2022 / Oystein Lund Andersen

Cette semaine au Merapi, 70 avalanches de lave ont été observées principalement au sud-ouest, jusqu'à la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 1 800 m.

Il n'y a pas de changement dans la hauteur du dôme. Pour le dôme moyen, aucun changement morphologique significatif n'a été observé. D'après l'analyse de photos, le volume du dôme de lave sud-ouest est de 1.551.000 m³ et le dôme central de 2.582.000 m³.

L'intensité de la sismicité cette semaine est encore assez élevée. La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l'aide de l'EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 0,2 cm/jour.

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga

Le danger potentiel actuel est constitué d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-sud-ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur sud-est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur un maximum de 5 km.

 

Source : BPPTKG

 Semisopochnoi - Webcam CETU du 24.011.2022 / 12h47 HST - AVO

Semisopochnoi - Webcam CETU du 24.011.2022 / 12h47 HST - AVO

L'éruption du volcan Semisopochnoi s'est poursuivie tout au long de la semaine dernière. La sismicité est restée élevée avec des périodes intermittentes de tremblement sismique. Des émissions de dioxyde de soufre du volcan ont été observées dans les données satellitaires au début de la semaine. Sinon, aucune activité inhabituelle n'a été observée au cours de la semaine dernière dans les vues des satellites et des caméras Web, bien que des conditions nuageuses aient obscurci les vues des satellites pendant la majeure partie de la semaine dernière.

De petites explosions ont caractérisé l'activité récente et ne montrent aucun signe de ralentissement. Ceux-ci produisent des dépôts de cendres mineurs à proximité du cratère nord actif du mont Cerberus, avec des nuages ​​de cendres généralement inférieurs à 3 km. asl.


Le Semisopochnoi est surveillé par des capteurs sismiques et infrasonores locaux, des données satellitaires, des caméras Web et des réseaux d'infrasons et de foudre à distance.

Topographie du Semisopochnoi, indiquant les coulée de lave et les principales structures ( carte modifiée d'après Coombs & al. 12) Structure of the magma plumbing system beneath Semisopochnoi Island (Aleutian Arc) inferred from seismic tomography

Topographie du Semisopochnoi, indiquant les coulée de lave et les principales structures ( carte modifiée d'après Coombs & al. 12) Structure of the magma plumbing system beneath Semisopochnoi Island (Aleutian Arc) inferred from seismic tomography

L'île Semisopochnoi est une île volcanique isolée et peu étudiée dans la partie ouest de l'arc des Aléoutiennes. L'existence de plusieurs centres volcaniques actifs et d'une grande caldeira vieille de 5 000 à 7 000 ans fait de cette île un site important pour l'évaluation des risques volcaniques dans le Pacifique Nord.

Sur la base des données de sismicité locales enregistrées par six stations sismiques permanentes, nous avons créé le modèle de tomographie sismique, comprenant les distributions 3D des rapports Vp, Vs et Vp/Vs jusqu'à une profondeur de 10 km. Ce modèle fournit le premier aperçu géophysique de la structure intérieure de l'île Semisopochnoi et met en lumière les processus dans le système de plomberie magmatique sous tous les centres volcaniques de l'île. À des profondeurs de 5 à 10 km, nous avons observé une anomalie en forme de colonne à rapport Vp/Vs élevé sous la caldeira dans la partie centrale de l'île, qui représente probablement le conduit magmatique stable.

Ce conduit est dirigé par une anomalie proéminente à rapport Vp/Vs élevé située de 3 à 5 km. directement sous la caldeira, qui représente le réservoir de magma alimentant Cerberus et d'autres centres volcaniques de l'Holocène sur l'île Semisopochnoi.

 

Sources :

- AVO weekly update

- Structure of the magma plumbing system beneath Semisopochnoi Island (Aleutian Arc) inferred from seismic tomography - Galina Yaroshenko, Ivan Koulakov & al. / Nature - This article is licensed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License, publié 24,06,2022.

Répartition des anomalies Vp et Vs et des rapports Vp/Vs obtenus à partir de l'inversion des données expérimentales dans trois sections verticales. Les projections des principaux évents volcaniques sont représentées par des triangles noirs. Cer : cerberus stratovolcano, RC : ringworm cone, Tc :threequarter cone, Wc :windy cone, Lc :lakeshore cone, Sc :sugarloaf cone. 

Répartition des anomalies Vp et Vs et des rapports Vp/Vs obtenus à partir de l'inversion des données expérimentales dans trois sections verticales. Les projections des principaux évents volcaniques sont représentées par des triangles noirs. Cer : cerberus stratovolcano, RC : ringworm cone, Tc :threequarter cone, Wc :windy cone, Lc :lakeshore cone, Sc :sugarloaf cone. 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Panache éruptif du volcan Chikurachki le 24 juin 2022. Crédit Copernicus EU Sentinel-2, EO Browser - via The Watchers - un clic pour agrandir

Panache éruptif du volcan Chikurachki le 24 juin 2022. Crédit Copernicus EU Sentinel-2, EO Browser - via The Watchers - un clic pour agrandir

Les données satellitaires du KVERT montrent que l'éruption explosive du Chikurachki, sur l'île Paramushir dans les Kouriles, a duré de 19h30 UTC le 23 juin à 09h00 UTC le 24 juin.

Les explosions ont envoyé des cendres jusqu'à 4,5 km au-dessus du niveau de la mer, et le panache de cendres et plus tard le nuage de cendres se sont déplacés sur environ 786 km au sud-est du volcan les 23 et 24 juin.

Le 2022-06-24, sentinel-5P Tropimi a détecté un signal de SO2 amélioré de 16,41 DU à une distance de 35,9 km du Chikurachki et/ou de l'Ebeko.

 

Une activité d'émission de gaz-vapeur du volcan se poursuit. Un risque d'explosion de cendres jusqu'à 6 km au-dessus du niveau de la mer reste. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.

Le KVERT continue de surveiller le volcan Chikurachki.

Le code aviation a été ramené à Yellow le 25 juin au matin.

 

Sources : KVERT, Sentinel-5P tropomi

 Chikurachki - Signal SO2 de 16.41DU à une distance de 35.9km de Chikurachki le 24.06.2022 - image Sentinelle-5P Tropomi / DLR BIRA ESA - un clic pour agrandir

Chikurachki - Signal SO2 de 16.41DU à une distance de 35.9km de Chikurachki le 24.06.2022 - image Sentinelle-5P Tropomi / DLR BIRA ESA - un clic pour agrandir

Sous la surveillance du KVERT, quatre volcans sont en alerte aviation Orange : le Bezymianny, le Karymsky, l'Ebeko et le Sheveluch.

Au Sheveluch, la croissance du dôme de lave se poursuit avec des modifications morphologiques, une forte activité fumerollienne, une incandescence du dôme de lave, des explosions, et des avalanches chaudes accompagnent ce processus. Les données satellitaires du KVERT ont montré une anomalie thermique sur le volcan.

 

Source : KVERT , IVS

Sheveluch - activité fumerollienne au dôme le 25.06.2022 / 06h23 - webcam IVS Far East branch - un clic pour agrandir

Sheveluch - activité fumerollienne au dôme le 25.06.2022 / 06h23 - webcam IVS Far East branch - un clic pour agrandir

L'activité éruptive de l'Ili Lewotolok se poursuit sur Lembata.

Le 24 juin, le panache du cratère principal est blanc et gris avec une intensité fine, moyenne à épaisse, à environ 50-600 mètres du sommet.
La sismicité est caractérisée par :
- 24 séismes d'éruption, d'une amplitude de 11,8 à 35,9 mm et d'une durée de tremblement de terre de 33 à 118 secondes.
- 1 séisme d' avalanche temporelle, avec une amplitude de 7,2 mm et une durée de tremblement de terre de 140 secondes.
- 208 séismes d'émission, d'une amplitude de 2 à 17,4 mm et d'une durée de tremblement de terre de 16 à 161,8 secondes.
- 64 épisodes de trémor non harmonique, avec une amplitude de 1,8 à 16,7 mm et une durée de tremblement de terre de 105 à 541 secondes.
- 1 séisme hybride / multiphase
- 1 séisme tectonique local 1 fois avec une amplitude de 4,9 mm, S-P 5 secondes et une durée de séisme de 18 secondes.
- et 4 épisodes de trémor continu, avec une amplitude de 0,5 à 8,4 mm, dominant 1 mm.

 Ili Lewotolok - sismicité au 24.06.2022 - Doc. PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Ili Lewotolok - sismicité au 24.06.2022 - Doc. PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Recommandations :
Sur la base des résultats d'une analyse et d'une évaluation approfondies, le 14 juin 2022, le niveau d'activité du volcan Ili Lewotolok est toujours au niveau III / siaga, avec de nouvelles recommandations adaptées aux derniers dangers potentiels :
il est recommandé aux personnes autour du mont Ili Lewotolok ainsi qu'aux visiteurs/grimpeurs/touristes de ne pas effectuer d'activités dans un rayon de 3 km du sommet/cratère du mont Ili Lewotolok, 3,5 km rayon pour le secteur sud-est, un rayon de 4 km pour les secteurs est et nord-est. Les habitants du village de Lamawolo, du village de Lamatokan et du village de Jontona doivent toujours être conscients de la menace potentielle de lave incandescente et de coulées pyroclastiques dans la partie orientale du pic/cratère de G. Ili Lewotolok

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia

 Ili Lewotolok - 24.06.2022 / 16h36 WITA - webcam PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Ili Lewotolok - 24.06.2022 / 16h36 WITA - webcam PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

 Ili Lewotolok - activité du 24.06.2022 / 22h37 WITA - webcam PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Ili Lewotolok - activité du 24.06.2022 / 22h37 WITA - webcam PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Que font les chercheurs de l'Observatoire du Vésuve INGV dans la mer du golfe de Pouzzoles ?
La zone est celle de la "Secca delle Fumose", une partie submergée de la caldeira des 
Champs phlégréensIci, à une profondeur d'environ 10 mètres, entre les Pilae de l'époque romaine, des gaz volcaniques à haute température s'échappent. Les chercheurs mesurent sa température et prélèvent des échantillons pour des analyses (ultérieurs). Ces investigations sont menées dans le cadre du Projet Stratégique Départemental " Love-CF " et les résultats permettront d'améliorer les connaissances sur le dégazage volcanique de l'ensemble de la caldeira.

Champs phlégréens - projet LOVE-CF - zone étudiée de “Secca delle Fumose”  (au centre)  - Doc. INGVvulcani

Champs phlégréens - projet LOVE-CF - zone étudiée de “Secca delle Fumose” (au centre) - Doc. INGVvulcani

Projet  LOVE-CF  - échantillonnage des gaz et mesure des températures -  Doc. INGVvulcani 06.2022 - un clic pour agrandirProjet  LOVE-CF  - échantillonnage des gaz et mesure des températures -  Doc. INGVvulcani 06.2022 - un clic pour agrandir

Projet LOVE-CF - échantillonnage des gaz et mesure des températures - Doc. INGVvulcani 06.2022 - un clic pour agrandir

C'est l'INGV qui a promu et financé le projet LOVE-CF ( Linking surface Observables to sub-Volcanic plumbing-system: a multidisciplinary approach for Eruption forecasting at Campi Flegrei caldera ), réalisé en collaboration avec d'autres centres de recherche et universités italiennes et étrangères.

Le Projet Stratégique Départemental sur les Champs Phlégréens, vise à corréler les variations géochimiques et géophysiques mesurées lors des troubles volcaniques avec la dynamique du magma en profondeur, suivies grâce à l'étude d'événements représentatifs de l'histoire éruptive de la caldeira par des approches naturelles, expérimentales et numériques. Ces informations peuvent être fondamentales pour définir la source de l'agitation (magmatique ou non magmatique) et pour prévoir l'heure et la taille d'une future éruption.

 

Source : INGV OV

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Nevado del Ruiz  - émission de cendres le 23.06.2022 / 05h43 - Doc.SGC

Nevado del Ruiz - émission de cendres le 23.06.2022 / 05h43 - Doc.SGC

Au Nevado del Ruiz, l'enregistrement de signaux sismiques de fluides à faible niveau d'énergie se poursuit, certains d'entre eux étaient associés à des émissions de cendres observées à travers les caméras installées dans la zone du volcan. La dispersion de la colonne a été régie par la direction du vent, qui a présenté une tendance prédominante vers le nord-ouest du volcan, provoquant des chutes de cendres dans la zone d'influence du volcan et dans la ville de Manizales.
Le phénomène observé est un phénomène pulsatile récurrent dans l'activité du volcan.

Le niveau d'activité du volcan Nevado del Ruiz continue en jaune ou (III): Changements dans le comportement de l'activité volcanique.

 

Source : S.G.Columbiano

 Chikurachki - éruption explosive et panache à 3.000 m. asl. le 23.06.2022 à partir de 19h30 - photo D.Bobyrev  IVS FEB RAS

Chikurachki - éruption explosive et panache à 3.000 m. asl. le 23.06.2022 à partir de 19h30 - photo D.Bobyrev IVS FEB RAS

 Chikurachki- Volcanic ash advisory au 24.06.2022 / 0600Z - Doc. VAAC Tokyo

Chikurachki- Volcanic ash advisory au 24.06.2022 / 0600Z - Doc. VAAC Tokyo

L'activité du volcan Chikurachki, situé dans la partie sud-ouest de l'île Paramushir sur la dorsale Karpinsky, continue.

Le KVERT mentionne un panache de gaz et cendres à 3.000 M. asl. le 23 juin à partir de 19h30 UTC.

Les données satellitaires d'Himawari-8 ont montré que le gros nuage de cendres de 14 x 30 km s'est déplacé sur 25 km au sud-est du volcan.

Des explosions de cendres jusqu'à 6 km (19 700 pieds) au-dessus du niveau de la mer pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude.
Le code couleur pour l'aviation est passé de vert à orange.

 

Source KVERT

 Ebeko - éruption phréatique du 12.06.2022 - photo D. Ermolaev IVS FEB RAS

Ebeko - éruption phréatique du 12.06.2022 - photo D. Ermolaev IVS FEB RAS

Une activité modérée du volcan Ebeko se poursuit. Un panache de cendres à environ 3,5 km d'altitude a été observé ce 24 juin 2022, s'étendant vers le sud-est du volcan.

Une activité modérée du volcan se poursuit. Explosions de cendres jusqu'à 6 km au-dessus du niveau de la mer pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les avions volant à basse altitude et l'aéroport de Severo-Kurilsk.

Le code couleur pour l'aviation est passé de jaune à orange

 

Source : KVERT

Langjökull - localisation et magnitude des séismes au 24.06.2022 / 07h05 - Doc. IMO 1
Langjökull - localisation et magnitude des séismes au 24.06.2022 / 07h05 - Doc. IMO 1
Langjökull - localisation et magnitude des séismes au 24.06.2022 / 07h05 - Doc. IMO 1

Langjökull - localisation et magnitude des séismes au 24.06.2022 / 07h05 - Doc. IMO 1

Un tremblement de terre de magltude 4,6 s'est produit au Langjökull à 10h12 le 23,06,2022, à environ 11 kilomètres au nord de Hagajökull, selon l'Office météorologique Islandais.

Un certain nombre de rapports ont été reçus selon lesquels le tremblement de terre a été ressenti dans tout l'ouest de l'Islande, au nord de Húnavatnshreppur, dans la région de la capitale et tout au sud à Rangárþing eystra.
Selon Bryndís Ýrar Gísladóttir, spécialiste de la conservation de la nature, il n'y avait aucune activité sismique dans la région avant le séisme. Le nombre de répliques a ainsi été mesuré, la plus importante étant de magnitude 3,5 selon les mesures initiales.
Le dernier tremblement de terre de magnitude 4 dans la partie ouest de Langjökull a eu lieu le 10 décembre 2015.

 

Source : RUV.is via Óróapúls - Volcanism in Iceland

Distribution de EU3f des zones proximales aux zones ultradistales mimant la dispersion des nuages volcaniques qui s'est produite lors de l'éruption du Vésuve en 79 CE. Les isopaches de 5 cm et 2 cm et la zone de trace (T) sont indiquées - Doc. référencé en sources

Distribution de EU3f des zones proximales aux zones ultradistales mimant la dispersion des nuages volcaniques qui s'est produite lors de l'éruption du Vésuve en 79 CE. Les isopaches de 5 cm et 2 cm et la zone de trace (T) sont indiquées - Doc. référencé en sources

Les anciens mystères de l'éruption du Vésuve en 79 après JC révélés.
Une nouvelle étude multidisciplinaire a permis d'identifier la date exacte de l'événement, et de suivre les effets de l'éruption jusqu'à des milliers de kilomètres, à travers une approche multidisciplinaire, exploitant l'intégration d'études historiques, stratigraphiques, sédimentologiques, pétrologiques, géophysiques, paléoclimatiques et de modélisation dédiées à cet événement naturel célèbre et dévastateur.

 

Une leçon du passé, en particulier de l'éruption bien étudiée du Vésuve en 79 CE, sera utile pour une meilleure synchronisation des processus et des produits dans les développements futurs. Enfin, divers aspects de l'évaluation des risques volcaniques des éruptions pliniennes sont mis en évidence du point de vue de la distribution et de la modélisation des téphras, car ces grands phénomènes naturels peuvent avoir un impact plus important qu'on ne le pensait auparavant, également sur d'autres volcans actifs.

 


L'étude a été récemment publiée dans la prestigieuse revue "Earth-Science Reviews", éditée par des chercheurs de l'Institut National de Géophysique et de Volcanologie (INGV) en collaboration avec des collègues de l'IGAG-CNR, du (CIRSEC), de la S. Terra de l'Université de Pise, du LMV de Clermont-Ferrand en France et de l'EPS (Heriot-Watt University of Edinburgh - UK). La recherche a été menée dans le cadre du projet de recherche « Dynamic Planet » financé par l'INGV.

 

Source : The 79 CE eruption of Vesuvius: A lesson from the past and the need of a multidisciplinary approach for developments in volcanology – à lire sur ce lien /Science Direct.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Selon le PVMBG, l'activité sismique du Semeru entre le 15 et le 21 juin est caractérisée par :

- 518 séismes d'éruption

- 30 séismes de souffle, d'émission

- 51 épisodes harmoniques

- 1 séisme volcanique

- 2 séismes tectoniques locaux et 5 distants.

 

 Semeru  - activité du 15.06  au 21.06.2022 - Doc. PVMBG

Semeru - activité du 15.06 au 21.06.2022 - Doc. PVMBG

Ce 22 juin, le volcan est clairement visible jusqu'à ce qu'il soit couvert par le brouillard 0-III. Le panache du cratère n'a pas été observé. Le temps est ensoleillé à pluvieux, le vent est faible au nord-est et au sud-ouest.

Observation sismique
- 91 séismes d'éruption, avec une amplitude de 10-24 mm et une durée de tremblement de terre de 75-220 secondes.
- 12 harmoniques, avec une amplitude de 3-15 mm et une durée de tremblement de terre de 120-2155 secondes.
- 3 Tremblement de terre tectonique distants, avec une amplitude de 15-35 mm, S-P 15-20 secondes et une durée de tremblement de terre de 45-300 secondes

 

Le niveau d'activité est à 3 / siaga, avec recommandations
de ne mener aucune activité dans le secteur sud-est le long de Besuk Kobokan, jusqu'à 13 km du sommet (le centre de l'éruption). Au-delà de cette distance, la communauté ne mène pas d'activités à moins de 500 mètres de la berge (bordure de la rivière) le long de Besuk Kobokan en raison du potentiel d'expansion des nuages ​​chauds et des coulées de lave jusqu'à une distance de 17 km du sommet.
De ne pas se déplacer pas dans un rayon de 5 Km autour du cratère/sommet du Mont Semeru car il est sujet au danger de jets de pierres (incandescent).
De rester conscient du potentiel d'avalanches de nuages ​​​​chauds (APG), d'avalanches de lave et de lahars le long des rivières / vallées qui prennent naissance au sommet du mont Api Semeru, en particulier le long de Besuk Kobokan, Besuk Bang, Besuk Kembar et Besuk Sat ainsi que potentiel lahars dans de petites rivières qui est un affluent de Besuk Kobokan.

 

Source : PVMBG, Magma Indonesia

Semeru - anomalies thermiques au 23.06.2022 / 03h05  - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Semeru - anomalies thermiques au 23.06.2022 / 03h05 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

  Semeru - images Sentinel-2 bands12,11,8A du 19.06.2022 via Mounts Project - anomalies thermiques au sommet et dans la crevasse SE - un clic pour agrandir
  Semeru - images Sentinel-2 bands12,11,8A du 19.06.2022 via Mounts Project - anomalies thermiques au sommet et dans la crevasse SE - un clic pour agrandir

Semeru - images Sentinel-2 bands12,11,8A du 19.06.2022 via Mounts Project - anomalies thermiques au sommet et dans la crevasse SE - un clic pour agrandir

L'éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema'uma'u, s'est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l'activité de lave récente a été confinée au cratère.

L'éruption de lave de l'évent ouest de Halemaʻumaʻu dans le lac de lave actif et les suintements sur le fond du cratère se sont poursuivis au cours des dernières 24 heures. L'activité de suintement de lave s'est poursuivie le long des bords est et sud du fond du cratère. Les mesures de survol du 17 juin 2022 ont indiqué que le fond du cratère avait connu une élévation totale d'environ 120 mètres (394 pieds) et que 93 millions de mètres cubes (24 milliards de gallons) de lave avaient été effusés depuis le début de cette éruption en septembre. 29, 2021.

Observations du sommet : Les inclinomètres du sommet ont enregistré une légère inflation au cours des dernières 24 heures. Un taux d'émission de dioxyde de soufre (SO2) d'environ 2 300 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 21 juin 2022.

 

Source HVO-USGS

Kilauea / cratère Halema'uma'u - 22.06.2022 / 19h44 HST - Webcam therm. HVO - un clic pour agrandir

Kilauea / cratère Halema'uma'u - 22.06.2022 / 19h44 HST - Webcam therm. HVO - un clic pour agrandir

 Kilauea - anomalies thermiques au 22.06.2022 / 23h25  - Doc. Mirova_MODIS_logVRP

Kilauea - anomalies thermiques au 22.06.2022 / 23h25 - Doc. Mirova_MODIS_logVRP

Un survol en hélicoptère le 17 juin 2022 a permis de collecter des images aériennes visuelles et thermiques du cratère Halema'uma'u au sommet du Kīlauea. La surface active du lac est limitée à la partie ouest du cratère. L'échelle de la carte thermique va du bleu au rouge, avec des couleurs bleues indiquant des températures plus fraîches et des couleurs rouges indiquant des températures plus chaudes.- Source HVO-USGS - un clic pour agrandir

Un survol en hélicoptère le 17 juin 2022 a permis de collecter des images aériennes visuelles et thermiques du cratère Halema'uma'u au sommet du Kīlauea. La surface active du lac est limitée à la partie ouest du cratère. L'échelle de la carte thermique va du bleu au rouge, avec des couleurs bleues indiquant des températures plus fraîches et des couleurs rouges indiquant des températures plus chaudes.- Source HVO-USGS - un clic pour agrandir

Au Bulusan, pas de changements importants au cours des deux derniers jours.

En résumé le 22 juin, 65 séismes volcaniques ont été comptabilisés.
Le flux de dioxyde de soufre est de 448 tonnes/jour (22 juin 2022)
Panache (vapeur) : Mauvaise évaporation ; 100 mètres de haut; dispersé en direction de l'ouest-nord-ouest et l'ouest
Déformation du sol : le volcan est en inflation.

 

Source : Phivolcs

 Bulusan - récapitulatif d'activité au 23.06.2022 / 05h00 - Doc. Phivolcs - un clic pour agrandir

Bulusan - récapitulatif d'activité au 23.06.2022 / 05h00 - Doc. Phivolcs - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Vulcano / La Fossa - photo INGVvulcani 06.2022 - un clic pour agrandir

Vulcano / La Fossa - photo INGVvulcani 06.2022 - un clic pour agrandir

 Vulcano - 19.06.2022 - Enregistrement automatique du flux de CO2 émis par le sol dans le site situé à l'est de la zone fumerolienne (site VCS). - Doc. INGV OE

Vulcano - 19.06.2022 - Enregistrement automatique du flux de CO2 émis par le sol dans le site situé à l'est de la zone fumerolienne (site VCS). - Doc. INGV OE

Du 6 au 9 juin 2022, la nouvelle campagne de surveillance géochimique de Vulcano a été réalisée, une partie de celles programmées périodiquement. Toutes les autres Sections impliquées dans le suivi des troubles à Vulcano, INGV-PA, INGV-OE, INGV-PI ont collaboré aux travaux des chercheurs de la Section de Rome1.
Les mesures du flux diffus de CO2 du sol ont été répétées dans les quatre zones cibles de Palizzi, Camping Sicilia, CS1 (W-NW de Camping Sicilia), Spiaggia di Levante et le long de la ligne qui s'étend de Palizzi à la base du cône de La Fossa, jusqu'à La Forgia Vecchia. Un total de 501 mesures, sur une superficie totale d'environ 240 000 m².

 

Entre le 13 et le 19 juin 2022, les températures des fumerolles du cratère restent stables et élevées (jusqu'à 382°C), des émissions fumerolliennes sont présentes sur le rebord du cratère.
Flux de CO2 dans la zone du cratère : Dans le site VCS, les valeurs du flux de CO2 émis par le sol sont enregistrées en ligne avec celles de la semaine précédente, égales à environ 5000 g/m2/jour (jour 20 juin ). 
Flux de CO2 à la base du cône de La Fossa et dans la zone de Vulcano Porto : Aucun changement significatif n'est observé, les flux de CO2 enregistrés dans les sites C. Sicilia et P4max continuent de rester sur desvaleurs moyennes-élevées ; à Rimessa, il y a une légère tendance à la baisse, sur le site de Faraglione, les valeurs sont stables à des niveaux proches du fond.
Flux de SO2 dans la zone du cratère : flux de SO2 à un niveau élevé ; données mises à jour le 12/06/22
La concentration en espèces magmatiques (CO2, He, N2) est en légère baisse (13 mol% CO2 au 30/05/2022).
Les paramètres physico-chimiques des aquifères thermiques présentent des valeurs stables, sans changements significatifs.
Réduction de la micro-sismicité locale, avec des valeurs faibles et moyennes-faibles du taux d'occurrence des événements.

 

Sources : INGV OE et INGVvulcani.

Stromboli - La terrasse du cratère vue par la caméra thermique placée sur Pizzo au-dessus de la Fossa avec la délimitation des zones de cratère Zone Centre-Sud et Zone Nord (AREA N, AREA C-S respectivement). Les abréviations et les flèches indiquent les noms et les emplacements des évents actifs, la zone au-dessus de la terrasse du cratère est divisée en trois plages de hauteur relatives à l'intensité des explosions. - Doc INGV OE 19.06.2022 / 12h00

Stromboli - La terrasse du cratère vue par la caméra thermique placée sur Pizzo au-dessus de la Fossa avec la délimitation des zones de cratère Zone Centre-Sud et Zone Nord (AREA N, AREA C-S respectivement). Les abréviations et les flèches indiquent les noms et les emplacements des évents actifs, la zone au-dessus de la terrasse du cratère est divisée en trois plages de hauteur relatives à l'intensité des explosions. - Doc INGV OE 19.06.2022 / 12h00

Pour la période du 13 au 19 juin 2022 à Stromboli, l'INGV OE rapporte l'observation d'une activité explosive normale de type strombolienne. La fréquence horaire totale des explosions a fluctué entre des valeurs basses (2 événements/h) et des valeurs moyennes-basses (9 événements/h). L'intensité des explosions était faible et moyenne dans la zone du cratère Nord et faible dans la zone du cratère Centre-Sud.

L'activité explosive a été principalement produite par 4 (quatre) évents éruptifs situés dans la zone du cratère Nord et 2 (deux) évents éruptifs situés dans la zone du cratère Centre-Sud. Toutes les bouches sont situées à l'intérieur de la dépression qui occupe la terrasse du cratère.

 

Source : INGV OE bulletin hebdomadaire

Long Valley CalderaRelief - Doc. thetonlandscape

Long Valley CalderaRelief - Doc. thetonlandscape

Le California Volcano Observatory (CalVo) renseigne pour la région volcanique de Long Valley : Dix-sept tremblements de terre égaux ou supérieurs à M1.0 ont été détectés dans la caldeira de Long Valley, le plus grand mesurant M2.8.

Aucun tremblement de terre égal ou supérieur à M1.0 n'a été détecté à Mammoth Mountain. Aucun tremblement de terre égal ou supérieur à M1.0 n'a été détecté dans les cratères Mono-Inyo.

Sept tremblements de terre mesurant au moins M1.0 ont été détectés au sud de la caldeira dans la chaîne de la Sierra Nevada, le plus grand mesurant M1.8.

Au 21.06 17h37 UTC, le niveau d'alerte volcan actuel est NORMAL, avec un code de couleur de l'aviation VERT.

 

 

Source : CalVo

Long Valley caldeira  bord NE  - photo USGS

Long Valley caldeira bord NE - photo USGS

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Bulusan - récapitulatif d'activité au 21.06.2022 / 05h00 - Doc. Phivolcs

Bulusan - récapitulatif d'activité au 21.06.2022 / 05h00 - Doc. Phivolcs

L'activité sismique est signalée en augmentation au volcan Bulusan, dans les Philippines.

Depuis 5h00 le 20 juin 2022 au 21 juin à 5h00, un total de 80 séismes volcaniques, dont un tremblement de terre volcanique à basse fréquence, ont été enregistrés par le réseau volcanique de Bulusan. La plupart étaient des événements faibles et peu profonds, mais peuvent indiquer qu'une éruption phréatique pourrait éventuellement se produire dans les prochaines heures à quelques jours.

Un panache de 300 m de haut surmonte le volcan, avec dérive vers l'OSO. Les émissions sont qualifiées de modérées.

Le flux de dioxyde de soufre est de 660 tonnes/jour, et une inflation reste constatée.
Il est rappelé au public que le statut d'alerte de niveau 1 prévaut sur le volcan Bulusan, ce qui signifie qu'il est actuellement dans un état anormal. Une zone de 4 km de rayon, constituant la zone de danger permanent est interdite d'accès, et il est conseillé de ne pénétrer qu'avec vigilance dans la zone des 6 km.

 

Source : Phivolcs-DOST

2022.06.21  06h42 - Sheveluch - vu depuis F.Yu. Levinson-Lessing Kamchatkan Volcanological Station (Klyuchi village, 45 km au SSO du volcan) -  webcam IVS, KVERT, Weather news - un clic pour agrandir
2022.06.21  06h42 - Sheveluch - vu depuis F.Yu. Levinson-Lessing Kamchatkan Volcanological Station (Klyuchi village, 45 km au SSO du volcan) -  webcam IVS, KVERT, Weather news - un clic pour agrandir

2022.06.21 06h42 - Sheveluch - vu depuis F.Yu. Levinson-Lessing Kamchatkan Volcanological Station (Klyuchi village, 45 km au SSO du volcan) - webcam IVS, KVERT, Weather news - un clic pour agrandir

La croissance du dôme de lave se poursuit au Sheveluch.

Une forte activité fumerollienne, une incandescence du dôme de lave, et parfois des explosions et des avalanches chaudes accompagnent le processus ce 20 juin 2022. Les données satellitaires du KVERT ont montré un nuage de cendres étendu à environ 255 km à l'est du volcan, et une anomalie thermique sur le volcan.

Le code couleur de l'aviation est ORANGE

 

Sources : KVERT & VAAC Tokyo

Gunung Ibu - 20.06.2022 / 18h28 WIT -  webcam PVMBG / Magma Indonesia

Gunung Ibu - 20.06.2022 / 18h28 WIT - webcam PVMBG / Magma Indonesia

L'activité se poursuit au Gunung Ibu, marquée par un panache blanc à gris, d'intensité variable, à 200-1.000 mètres au dessus du sommet.


Un épisode est signalé le lundi 20 juin 2022 à 18h24 WIT, avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 1000 m au-dessus du pic (± 2325 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres est observée comme étant grise avec une intensité épaisse vers l'ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 26 mm et une durée de 75 secondes.

La sismicité est caractérisée par :
- 76 séismes d'éruption, d'une amplitude de 16 à 30 mm et d'une durée de tremblement de terre de 20 à 75 secondes.
- 34 séismes d'avalanche, avec une amplitude de 2-15 mm et une durée de tremblement de terre de 15-77 secondes.
- 24 séismes d'émission, d'une amplitude de 5 à 14 mm et une durée de tremblement de terre de 10 à 40 secondes.
- 40 séismes volcaniques peu profond avec une amplitude de 3-12 mm et une durée de tremblement de terre de 4-12 secondes.
- 9 séismes tectoniques lointains.

Le niveau d'activité reste à 2 /waspada, et il est conseillé aux communautés autour du mont Ibu et aux visiteurs/touristes de ne pas se déplacer dans un rayon de 2,0 km et l'expansion sectorielle est de 3,5 km jusqu'à l'ouverture du cratère dans la partie nord du cratère actif du mont Ibu.

 

Source : PVMBG, Magma Indonesia

Sabancaya - activité éruptive entre le 13 et le 19 juin 2022 - Doc. I.G.Peru

Sabancaya - activité éruptive entre le 13 et le 19 juin 2022 - Doc. I.G.Peru

L'activité éruptive du Sabancaya, au Pérou, est restée à des niveaux modérés entre le 13 et le 19 juin 2022.

L'IGP renseigne une moyenne de 17 explosions par jour, accompagnées de panaches de gaz et cendres jusqu'à 2.0000 m. au dessus du sommet.

Durant la période, 271 séismes volcanniques associés à la circulation interne de fluides magmatiques ont été détectés, de même que des séismes VT, liés à la fracturation de roches.

Les données de déformation ne présentent pas d'anomalies significatives. Trois anomalies thermiques, associées à la présence d'un dôme dans le cratère sont identifiées, avec une valeur max. de 21 MW.

L'alerte volcanique est maintenue à Naranja,assortie d'une zone interdite de 12 km de rayon.

 

Source : I.G.Peru

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sheveluch - 19.06.2022 / 20h48 UTC - photo Yu. Demyanchuk. IVS FEB RAS, KVERT

Sheveluch - 19.06.2022 / 20h48 UTC - photo Yu. Demyanchuk. IVS FEB RAS, KVERT

La croissance du dôme de lave se poursuit au Sheveluch, avec une forte activité fumerollienne et une incandescence du dôme de lave situé à environ 2.500 m. (l'altitude du sommet est à 3.283 m.) ; des explosions et des avalanches chaudes accompagnent ce processus.

Les données vidéo du KVERT du 19 juin ont montré un panache de cendres jusqu'à 6.500 - 7.000 mètres d'altitude, s'étendant vers l'est sur 10 km.

L'éruption extrusive du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu'à 10-15 km (32 800-49 200 pieds) a.s.l. pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter l'aviation.

 

Le code aviation reste orange.

 

Source:KVERT & VAAC Tokyo

 Sheveluch - Volcanic ash advisory au 19.06.2022 / 2143Z - Doc. VAAC Tokyo

Sheveluch - Volcanic ash advisory au 19.06.2022 / 2143Z - Doc. VAAC Tokyo

Aucune éruption ou secousse volcanique prolongée n'est enregistrée au Turrialba.

Depuis le 17 juin, un dégazage important du cratère actif est observé, en particulier sur la paroi interne SW. L'édifice volcanique est en extension.

Les fumerolles dans le cratère ouest restent actives le 18 juin. Sismicité avec séismes volcaniques fréquents de basse fréquence et de faible magnitude. Le bâtiment volcanique est maintenu avec une légère déflation.

 

Source : Ovsicori

 Turrialba - fumerolles au 19.06.2022 / 06h59 - Ovsicori webcam - un clic pour agrandir

Turrialba - fumerolles au 19.06.2022 / 06h59 - Ovsicori webcam - un clic pour agrandir

Une brève période de fortes secousses volcaniques a été enregistrée au cours du week-end au Ruapehu, en nouvelle-Zélande, et la température de Crater Lake s'est stabilisée. Le niveau d'alerte volcanique reste au niveau 2.

Pendant environ trois semaines, les niveaux de tremblements étaient faibles à modérés. Vendredi soir (17 juin), le trémor volcanique a fortement augmenté et a fluctué entre des niveaux modérés et forts au cours du week-end. Depuis le dimanche 19 juin, le trémor volcanique est revenu à des niveaux faibles au mont Ruapehu.

La température de Crater Lake (Te Wai ā-moe) avait diminué à un rythme d'environ 0,5 °C par jour jusqu'à ce qu'elle se stabilise le week-end et est maintenant de 22 °C. Ceci est cohérent avec une augmentation du flux de chaleur dans le lac à environ 130 MW.

Le retour d'un trémor volcanique modéré à fort et la stabilisation de la température de Crater Lake sont compatibles avec une période continue de troubles volcaniques modérés au mont Ruapehu. Les équipes du GeoNet effectuerons un vol de mesure de gaz et un échantillonnage de Crater Lake lorsque la météo le permettra. Comme indiqué la semaine dernière, le niveau d'agitation est désormais considéré comme modéré plutôt qu'intensifié, mais le potentiel d'activité éruptive demeure.

Au cours des trois prochaines semaines, le résultat le plus probable des troubles en cours est l'absence d'éruption. Une activité éruptive mineure, confinée au bassin du lac, est également possible, ce qui pourrait générer des lahars (coulées de boue volcaniques) dans la rivière Whangaehu.

 

L'alerte volcanique est à 2, avec un code aviation Yellow.

 

Source : GeoNet 20 juin 2022 / 15h loc.

 Ruapehu - photo archives GNS par  Lloyd Homer, 1994

Ruapehu - photo archives GNS par Lloyd Homer, 1994

Des photos de la barranca Ceniza du Fuego après le passage du lahar le 17 juin 2022 témoignent de changements dans le paysage.

Les fortes pluies alimentées par la dépression tropicale Celia causent beaucoup de problèmes, avec inondations, glissements de terrain, dommages aux habitations et aux infrastructures.

 

Source : Conred

 Fuego - la barranca Ceniza après le passage du lahar du 17.06 - photo Conred 19.06.2022 via W. Chigna

Fuego - la barranca Ceniza après le passage du lahar du 17.06 - photo Conred 19.06.2022 via W. Chigna

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Ebeko - explosion phréatique du 12.06.2022, accompagnée d'un panache de gaz, vapeur er quelques cendres à 300-400 m. au dessus du cratère - photo D.Ermolaev  / IVS FEB RAS

Ebeko - explosion phréatique du 12.06.2022, accompagnée d'un panache de gaz, vapeur er quelques cendres à 300-400 m. au dessus du cratère - photo D.Ermolaev / IVS FEB RAS

Après de petites éruptions phréatiques du 11 au 15 juin, une activité modérée se poursuit à l'Ebeko, dans l'archipel des Kouriles.

Selon les données visuelles des volcanologues de Severo-Kurilsk, des explosions ont envoyé des cendres jusqu'à 2,0 km d'altitude, des nuages ​​de cendres ont dérivé vers le nord-est du volcan. Les données satellitaires ont montré que le volcan était obscurci par les nuages.

 

Le code aviation est Yellow .

 

Source : KVERT

 Ebeko - Capture d'écran /  vidéo  Artem Bogatyrev 18.06.2022 via MK RU

Ebeko - Capture d'écran / vidéo Artem Bogatyrev 18.06.2022 via MK RU

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 40 exhalaisons de faible intensité ont été détectées, accompagnées de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres. De plus, des segments de trémor de faible amplitude ont été enregistrés qui ont totalisé 41 minutes et un tremblement de terre volcano-tectonique de magnitude 1,4.
Le volcan n'est plus observé ensuiteen raison des nuages ​​intenses dans la région.

Le Cenapred exhorte à ne pas approcher du volcan et surtout du cratère, en raison du danger de chute de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de rester à l'écart du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et de détritus.

L'alerte volcanique Popocatépetl reste à Amarillo fase 2

 

Source : Cenapred

Popocatépetl - 18.06.2022 / 07h50 -  Cenapred / webcamsdeMexico

Popocatépetl - 18.06.2022 / 07h50 - Cenapred / webcamsdeMexico

Au Fuego, l'Insivumeh rapporte ce 18 juin de 5 7 explosions, faibles à modérées, par heure, accompagnées de panaches de gaz et cendres à 4.600 - 5.000 m. asl., se dispersant sur 15-20 km en direction du sud-ouest et de l'ouest. Des chutes de cendres fines sont signalées. 

Elles génèrent des avalanches faibles à modérées dans le pourtour du cratère, avec des matériau atteignant la limite de la végétation.

 

Les pluies dans la zone du complexe volcanique génèrent actuellement un lahar dans la Barranca Ceniza, un affluent de la rivière Achíguate, avec des caractéristiques modérées à fortes en raison des pluies qui persistent dans la région. Le lahar descend des matériaux volcaniques fins et chauds, en plus de transporter des branches et des troncs d'arbres, ainsi que des blocs de 30 cm à 1,5 mètre de diamètre. Les pluies de ces derniers jours ont maintenu les dépôts volcaniques saturés d'humidité, de sorte que les lahars continueront à être générés la nuit et tôt le matin.

 

Source : Insivumeh

 Fuego - sismogramme du 17-18.06.2022 attestant de lahar dans la barranca Ceniza - Insivumeh

Fuego - sismogramme du 17-18.06.2022 attestant de lahar dans la barranca Ceniza - Insivumeh

Entre le 10 Juin 2022 à 16 heures (UTC) et le 17 Juin 2022 à 16 heures (UTC), l’OVSM a enregistré au moins 3 séismes de type volcano-tectonique à la Montagne Pelée dont :

- 2 Seismes de magnitude inférieure à 0,1, entre 0,5 et ,9 km de profondeur sous la surface. Cette sismicité superficielle de type volcano-tectonique est associée à la formation de micro-fractures dans l’édifice volcanique.

- 1 séismes avec une magnitude de 1,6 , localisés à 13,8 km de profondeur sous la surface, à environ 8 km de distance au Nord-Nord-Ouest du Prêcheur. Ce séisme pourrait être associés à de la fracturation à l’intérieur de la plaque Caraïbe située sous l’édifice volcanique .

Aucun de ces séismes n’a été ressenti par la population .

La zone de dégazage en mer à faible profondeur entre St Pierre et le Prêcheur est toujours observée. L’IGP a procédé à des prélèvements de fluides afin de comprendre l’origine de ce dégazage et d’évaluer sa relation éventuelle avec le système hydrothermal de la Montagne Pelée. 

Le niveau d’alerte reste JAUNE : vigilance.

 

Source : OVSM / IPGP - Bilan hebdomadaire de l’activité de la Montagne Pelée pour la période du 10 Juin 2022 au 17 Juin 2022 .

Montagne Pelée - © OVSM-montagne-pelée via Outremers 360

Montagne Pelée - © OVSM-montagne-pelée via Outremers 360

L'essaim sismo-volcanique continue à Tenerife.

Un nouveau point d'activité beaucoup plus profond à 23-26 km, avec au moins trois événements localisés, tous de la plus grande magnitude localisée de 2, 1,3 et 1,6. Ces événements flanquent presque une ligne dans une direction NNW - SSW, comme cela s'est produit à El Hierro ou dans la zone d'éruption de La Palma.

D'autre part, il y a eu plus de tremblements entre les 17 et 11 km les plus superficiels dans la zone sud-ouest de Pico Viejo et la Caldera de Ucanca, soulignant la présence de quelques plus superficiels entre 8 et 9 km, indiquant que le système est sous pression.

Une intrusion de magma en profondeur vers la chambre magmatique est possible , mais reste à confirmer.

 

Sources : Volcanes y Ciensia Hoy & IGN

Tenerife -  Sismogramme du 18.06.2022  - Doc.IGNes

Tenerife - Sismogramme du 18.06.2022 - Doc.IGNes

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
 Anak Krakatau - épisode éruptif du 17.06.2022 / 00h43 WIB - webcam PVMBG / Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Anak Krakatau - épisode éruptif du 17.06.2022 / 00h43 WIB - webcam PVMBG / Magma Indonesia - un clic pour agrandir

L'activité de l'Anak Krakatau se poursuit ce 17 juin2022.

La sismicité était caractérisée par :

- 3 séismes d'éruption, repectivement à 00h42 WIB, avec un panache de cendres noires observé à ± 500 m au-dessus du sommet (± 657 m au-dessus du niveau de la mer) enregistré sur un sismographe avec une amplitude maximale de 62 mm et une durée de 53 secondes.
Un autre à 14h45 WIB, avec la hauteur de la colonne de cendres, grise à noire, observée à ± 700 m au-dessus du sommet (± 857 m au-dessus du niveau de la mer). Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 58 mm et une durée de 71 secondes.
Le troisième épisode a été observé à 18h39 WIB, avec un panache de cendres noir observé à ± 500 m au-dessus du sommet (± 657 m au-dessus du niveau de la mer). Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 60 mm et une durée de 84 secondes.

- 7 séismes d'émission, avec une amplitude de 14 à 34 mm et la durée du tremblement de terre de 10 à 27 secondes.
- 28 séismes de basse fréquence, avec une amplitude de 6 à 40 mm et une durée de séisme de 4 à 10 secondes.
- 2 séismes hybrides/multiphasés
- 26 Tremblements de terre volcaniques peu profonds
- 5 séismes volcaniques profonds
- 4 épisodes de trémor continu, avec une amplitude de 1 à 40 mm, dominant 3 mm.

 

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga ; Les personnes / visiteurs / touristes / grimpeurs ne doivent pas s'approcher de l'Anak Krakatau ni s'engager dans des activités dans un rayon de 5 km du cratère actif.

 

Source : PVMBG, Magma Indonesia

 Anak Krakatau - épisode éruptif du 17.06.2022 / 14h45 WIB  - webcam PVMBG / Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Anak Krakatau - épisode éruptif du 17.06.2022 / 14h45 WIB - webcam PVMBG / Magma Indonesia - un clic pour agrandir

 Anak Krakatau - épisode éruptif du 17.06.2022 / 18h07 - webcam PVMBG / Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Anak Krakatau - épisode éruptif du 17.06.2022 / 18h07 - webcam PVMBG / Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Cette semaine du 10 au 16 juin, des avalanches de lave ont été observées 58 fois vers le sud-ouest au Merapi, dominant la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 1.800 m.

Dans le dôme sud-ouest, il n'y a pas de changement dans la hauteur du dôme. Pour le dôme moyen, aucun changement morphologique significatif n'a été observé. D'après l'analyse de photos, le volume du dôme de lave sud-ouest est de 1.551.000 m³ et le dôme central est de 2.582.000 m³.

L'intensité de la sismicité cette semaine est encore assez élevée. La déformation du mont Merapi, qui a été surveillée à l'aide de l'EDM cette semaine, a montré un taux de raccourcissement de la distance de 0,4 cm/jour.

Merapi - visuel et sismicité / déformation au 16.06.2022 - Doc. BPPTKG

Merapi - visuel et sismicité / déformation au 16.06.2022 - Doc. BPPTKG

L'activité volcanique du Merapi est encore assez élevée sous la forme d'une activité d'éruption effusive. Le niveau d'activité reste à 3 / siaga.Le danger potentiel actuel est constitué d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-sud-ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur sud-est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur un maximum de 5 km. L'éjection de matériel volcanique en cas d'éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km du sommet.

 

Sources : BPPTKG, PVMBG, Magma Indonesia

Kilauea  - l'évent ouest de Halemaʻumaʻu et le lac de lave, depuis le bord nord-ouest de la caldeira, vers le sud [V1cam] le 16.06.2022 07h46 -  HVO - un clic pour agrandir

Kilauea - l'évent ouest de Halemaʻumaʻu et le lac de lave, depuis le bord nord-ouest de la caldeira, vers le sud [V1cam] le 16.06.2022 07h46 - HVO - un clic pour agrandir

L'éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema'uma'u, s'est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l'activité de lave récente a été confinée au cratère, et les données actuelles indiquent que ce scénario est susceptible de se poursuivre.

L'éruption de lave de l'évent ouest de Halema'uma'u dans le lac de lave actif et les suintements sur le fond du cratère se sont poursuivis au cours des dernières 24 heures. Le lac de lave actif a montré une activité de surface continue avec des niveaux de lac de lave stables au cours des dernières 24 heures, restant en dessous du débordement. L'activité de suintement de lave s'est poursuivie le long des bords nord et sud du fond du cratère.

Kilauea -Halemaʻumaʻu - 17.06.2022 / 03h47  - webcam HVO - un clic pour agrandir

Kilauea -Halemaʻumaʻu - 17.06.2022 / 03h47 - webcam HVO - un clic pour agrandir

Un événement déflationniste qui a commencé le 14 juin a entraîné une chute du lac de lave de 7 mètres. Depuis cet événement déflationniste, un événement inflationniste de 2,5 microradians s'est produit à partir d'environ 23h45 le 15 juin et le lac de lave a depuis augmenté de 2 m. L'activité de suintement de lave s'est poursuivie le long des bords nord et sud du fond du cratère.

Les inclinomètres du sommet ont enregistré une déflation au cours des dernières 24 heures. Un taux d'émission de dioxyde de soufre d'environ 1.350 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 10 juin 2022.

Niveau d'alerte volcanique actuel :Watch - Code couleur actuel de l'aviation : Orange

 

Source : HVO

Teide - le Pico Viejo depuis le sommet - auteur non référencé - un clic pour agrandir

Teide - le Pico Viejo depuis le sommet - auteur non référencé - un clic pour agrandir

Ce vendredi 17 juin 2022, entre 01h50 et 04h10 (heure canarienne), le réseau sismique, exploité par l'Institut volcanologique des îles Canaries (INVOLCAN), a enregistré un essaim d'événements hybrides de très faible magnitude sous le volcan Teide, avec des épicentres situés au sud-ouest de PicoViejo. Dans cet intervalle de temps de 2 heures et 20 minutes, au moins 300 événements sismiques ont été identifiés.


Cet essaim sismique a des caractéristiques très similaires aux essaims qui ont été enregistrés le 2 octobre 2016 et le 14 juin 2019. L'origine la plus probable de ce type d'essaim est le mouvement de fluides tels que la vapeur, le gaz ou l'eau, à l'intérieur de le système hydrothermal du volcan Teide. Cet essaim n'implique pas une plus grande probabilité d'éruption à court/moyen terme, mais il nous rappelle que Tenerife est toujours une île volcaniquement active.

 

Sources : IGN.es - InVolcan

Teide - Essaim sismique avec épicentres situés au sud-ouest de PicoViejo ; et sismogramme du 17,06,2022 / 02h – Doc. IGN.es
Teide - Essaim sismique avec épicentres situés au sud-ouest de PicoViejo ; et sismogramme du 17,06,2022 / 02h – Doc. IGN.es

Teide - Essaim sismique avec épicentres situés au sud-ouest de PicoViejo ; et sismogramme du 17,06,2022 / 02h – Doc. IGN.es

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Etna  / Valle del bove - photo Braconi via INGVvulcani

Etna / Valle del bove - photo Braconi via INGVvulcani

Etna - carte des coulées actives et en refroidissement, et les fractures récentes (en bleu) - Doc INGV dernier bulletin 06.2022
Etna - carte des coulées actives et en refroidissement, et les fractures récentes (en bleu) - Doc INGV dernier bulletin 06.2022

Etna - carte des coulées actives et en refroidissement, et les fractures récentes (en bleu) - Doc INGV dernier bulletin 06.2022

L'Institut national de géophysique et de volcanologie, Observatoire de l'Etna, annonce qu'à partir des inspections effectuées par le personnel de l'Observatoire les 13, 14 et 16 juin et des caméras de surveillance, il a été observé que l'activité effusive à l'embouchure d'environ 2700 m s.l.m. , rapporté dans le communiqué précédent, a cessé le 13 juin, tandis qu'entre le 15 et le 16 juin l'écoulement de lave aux embouchures à une altitude d'environ 1900 m a.s.l. dans la région de Serracozzo. De plus, aucune émission de cendres n'a été observée depuis le cratère sud-est.
L'amplitude moyenne du trémor volcanique était dans la gamme des valeurs moyennes. Les sources du trémor sont situées entre la Bocca Nuova et le Cratère Sud-Est, à une altitude comprise entre 2900 et 3000 m a.s.l..

L'activité infrasonique est faible et localisée principalement en correspondance avec le cratère Bocca Nuova.
Les stations des réseaux clinométriques et GNSS ne présentent pas de déformations significatives du sol.


Source : INGV OE 2022/06/16 14:30 (12:30 UTC)

Puracé - Vue aérienne SE de la chaîne Coconucos - photo archives Ingeominas

Puracé - Vue aérienne SE de la chaîne Coconucos - photo archives Ingeominas

À partir de l'analyse et de l'évaluation des informations obtenues grâce au réseau de surveillance du volcan Puracé - chaîne volcanique Los Coconucos, au cours de la semaine du 7 au 13 juin 2022, le SGC. - Observatoire volcanologique et sismologique de Popayan nous informe qu'au cours de cette semaine, la forte occurrence de tremblements de terre associés au mouvement des fluides à l'intérieur du volcan se poursuit.

Au total, 1.650 événements sismiques ont été analyés, dont 51 étaient associés à des processus de fracturation des roches (type VT) et 1.599 à la dynamique des fluides dans des conduits volcaniques.

Le réseau géodésique de stations GNSS (Global Navigation Satellite System) de surveillance de la déformation du sol continue d'enregistrer un processus associé à l'inflation.

Les flux d'émissions de dioxyde de soufre enregistrés par les stations de télémesure, ont montré un comportement stable, atteignant un maximum émis de 544,25 t/jour pour le 12 juin.

Un dégazage du système volcanique est observé, avec un panache blanc orienté préférentiellement vers le nord-ouest.

Le niveau d'activité reste à III (niveau jaune), qui pourrait évoluer vers des états d'activité plus importante.

 

Source : SVG / Popayan

Nevado del Ruiz - SO2 signal de 19.21DU à 14.0km du volcan - image Sentinel 5P Tropomi du 16.06.2022- Doc.Tropomi DLR / BIRA / ESA

Nevado del Ruiz - SO2 signal de 19.21DU à 14.0km du volcan - image Sentinel 5P Tropomi du 16.06.2022- Doc.Tropomi DLR / BIRA / ESA

Le Nevado del Ruiz continue de montrer une instabilité dans son comportement.
La sismicité liée à la dynamique des fluides à l'intérieur des conduits volcaniques a diminué en termes de nombre de tremblements de terre et a maintenu des niveaux similaires d'énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Cette activité sismique a été caractérisée par la survenue de tremblements volcaniques continus, d'impulsions de tremblements, de séismes de longue et très longue période. En général, ces signaux présentaient des niveaux d'énergie modérés à faibles, un contenu spectral variable et étaient localisés principalement dans le cratère Arenas.

Des émissions de gaz et de cendres associées à certains de ces signaux sismiques ont été confirmées. De même, à travers les caméras FLIR (Caméras images thermographiques) du réseau de surveillance volcanique, des changements dans la température relative de la matière émise ont été observés.

La sismicité associée à la fracturation des roches a diminué en termes de nombre de tremblements de terre et a maintenu des niveaux similaires dans l'énergie sismique libérée, par rapport à la semaine précédente. Cette activité sismique était localisée principalement dans le cratère Arenas et ses environs et, de manière dispersée, dans les secteurs nord-est, est-nord-est, est-sud-est et sud-est-sud. La profondeur des tremblements de terre variait entre 0,6 et 6,6 km.

L'enregistrement de plusieurs épisodes de sismicité de type drumbeat, de faible énergie et de courte durée, associés à la fracturation des roches et à la sismicité des fluides ont été remarqués les 06, 07 et 11, 13 et 14 juin.
Cette sismicité a été liée aux processus d'ascension, de mise en place-croissance et d'évolution d'un dôme de lave au fond du cratère Arenas.

La déformation de la surface volcanique, mesurée à partir des stations GNSS et les inclinomètres électroniques ont continué à afficher une tendance stable.
Le volcan continue d'émettre de la vapeur d'eau et des gaz, principalement du dioxyde de soufre (SO2)

La colonne de gaz et de vapeur a atteint une hauteur maximale de 1800 m mesurée au sommet du volcan, les 10 et 11 juin. La dispersion de la colonne était dirigée par la direction du vent, qui présentaitune tendance prédominante vers le NO et le NNO du volcan.

La semaine dernière, les portails web MIROVA et NASAFIRMS ont signalé plusieurs anomalies thermiques dans leCratère Arenas, avec un faible niveau d'énergie.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d'activité Amarillo.

 

Source : SGC Bulletin d'information

Soirée de clôture de Cities on volcanoes 11 en Crête - au centre, le Dr. Allard et le Dr. EP. Nomikou - photo Evi Nomikou / Facebook
Soirée de clôture de Cities on volcanoes 11 en Crête - au centre, le Dr. Allard et le Dr. EP. Nomikou - photo Evi Nomikou / Facebook

Soirée de clôture de Cities on volcanoes 11 en Crête - au centre, le Dr. Allard et le Dr. EP. Nomikou - photo Evi Nomikou / Facebook

Fin de la session Cities on volcanoes 11 en Crête.

Le bilan a été tiré par le Dr. Evi Nomikou, présidente du Comité local de pilotage, et le dr. P. Allard, président de l'IAVCEI.

Le Centre de recherche sismique de l'Université (UWI SRC) joue un rôle clé depuis près de 70 ans dans la surveillance des volcans actifs dans l'arc insulaire des Caraïbes et mérite bien cette récompense 2022 .

Le prochain rendez-vous IAVCEI 2023 aura lieu en ...Nouvelle-Zélande et le prochain Cities on Volcanoes 12 au Guatemala en 2024.

 

Source : Cities on Volcanoes 11 et Evi Nomikou.

Prochain Cities on Volcanoes 12 à Antigua Guatemala

Prochain Cities on Volcanoes 12 à Antigua Guatemala

Lire la suite

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog