Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

actualites volcaniques

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Gunung Ibu - panache de cendres du 30.10.2022 / 18h33 WIT - Webcam PVMBG Magma Indonesia  - un clic pour agrandir

Gunung Ibu - panache de cendres du 30.10.2022 / 18h33 WIT - Webcam PVMBG Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Le Gunung Ibu a connu un épisode éruptif le dimanche 30 octobre 2022 à 18h20 WIT avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 2000 m au-dessus du sommet (± 3325 m au-dessus du niveau de la mer). On observe que la colonne de cendres est de couleur grise avec une intensité épaisse vers l'ouest. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 30 mm et une durée de 112 secondes.

Le niveau d'activité reste à 2 / waspada ; Les communautés autour du mont Ibu et les visiteurs/touristes ne doivent pas se déplacer dans un rayon de 2,0 km et l'expansion sectorielle est de 3,5 km vers l'ouverture du cratère dans la partie nord du cratère actif du mont Ibu.

 

Source : PVMBG – Magma Indonesia

 Santiaguito - Front de la coulée de lave en direction du canal El Tambor - image Sentinel-2 bands 12,11,05 du 29.10.2022 - Doc .Insivumeh - un clic pour agrandir

Santiaguito - Front de la coulée de lave en direction du canal El Tambor - image Sentinel-2 bands 12,11,05 du 29.10.2022 - Doc .Insivumeh - un clic pour agrandir

L'observatoire du volcan Santiaguito signale un abondant dégazage blanc à une hauteur de 500 mètres, qui s'étend sur 4 kilomètres vers le sud-ouest.

Pendant la nuit, une incandescence est observée dans le cratère du dôme Caliente, et au milieu et à l'avant de la coulée de lave dans une direction Ouest et Sud-Ouest. De faibles avalanches de blocs et de cendres sont observées au milieu et à la base de la coulée de lave occidentale. Cela provoque le soulèvement de fines particules de cendres dans le périmètre volcanique.

Le volcan maintient une activité élevée en raison de l'extrusion de lave en blocs dans la coipole du dôme Caliente, dans une direction ouest-sud-ouest et du matériau instable dans le cratère.Il y a une probabilité de coulées pyroclastiques modérées à fortes, vous ne devriez donc pas rester près ou dans les lits des rivières près des pentes du volcan.

 

Source : Insivumeh

 Cerro Hudson - trois évents actifs  - photo archives Sernageomin  29.10.2011 / via GVP

Cerro Hudson - trois évents actifs - photo archives Sernageomin 29.10.2011 / via GVP

Les stations de surveillance du Sernageomin installées à proximité du Volcan Hudson ont enregistré le  dimanche 30/10 à 14h50, un tremblement de terre associé à la fois à la fracturation des roches et à la dynamique des fluides au sein du système volcanique (Hybride).

Source : Sernageomin

 

N.B. : demain, petite pause.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

L'observatoire du volcan Fuego rapporte 5 à 8 explosions par heure de caractéristiques faibles, modérées et quelques fortes qui génèrent des grondements faibles et modérés et une faible onde de choc provoquant des vibrations dans les toits et les fenêtres des maisons proches du volcan. EIles expulsent une colonne de cendres avec une hauteur de 4.600 à 4.800 mètres au-dessus du niveau de la mer, qui se disperse dans une direction ouest et sud-ouest sur 20 kilomètres.

A la suite de ces explosions, des avalanches de caractéristiques faibles, modérées et fortes sont générées dans le contour du cratère, ainsi que dans les ravins de Ceniza, Santa Teresa, Las Lajas, Honda, une partie du matériau atteignant le bord de la végétation en raison de cette activité, des cendres restent en suspension dans les ravins.

La nuit une impulsion incandescente a également été observée 200 mètres plus haut au-dessus du cratère. Un bruit similaire à celui d'une locomotive de train d'une durée de 1 minute est signalé.

Des chutes de cendres sont signalées dans les communautés de Panimaché I, Panimaché II Morelia, Santa Sofía, La Rochela, Ceilán, San Andrés Osuna et d'autres dans cette direction.

Des anomalies thermiques modérées sonrvrelevées par Mirova, entre 17 et 76 MW ces 28 et 29 octobre, malgré les nuages qui masquent partiellement le volcan.

 

Sources : Insivumeh et Mirova

Fuego / Guatemala - explosions des 28 / 29.10.2022 - vidéo CRELOSA Idis Epcom - https://youtu.be/oOCJ-5qxdO8

Fuego - Anomalies thermiques au 30.10.2022 / 04h10  - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Fuego - Anomalies thermiques au 30.10.2022 / 04h10 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

L'éruption au sommet du volcan Kīlauea, dans le cratère Halema'uma'u, s'est poursuivie au cours des dernières 24 heures. Toute l'activité éruptive récente a été confinée au cratère. Aucun changement significatif n'a été observé au sommet ou dans l'une ou l'autre des zones de faille.

L'éruption de lave de l'évent ouest dans le lac de lave actif et sur le fond du cratère s'est poursuivie au cours des dernières 24 heures. La partie active du lac de lave a été stable au cours des dernières 24 heures. Les mesures de survol du 5 octobre 2022 ont indiqué que le fond du cratère avait connu une élévation totale d'environ 143 mètres et que 111 millions de mètres cubes de lave avaient été épandus depuis le début de cette éruption sur 29 septembre 2021.

Mirova a détecté des anomalies thermiques élevées ces 28 et 29 octobre, entre 80 et 265 MW.

Les inclinomètres du sommet ont enregistré l'inflation au cours des dernières 24 heures. Le trémor volcanique reste au-dessus des niveaux de fond. Un taux d'émission de dioxyde de soufre d'environ 700 tonnes par jour (t/j) a été mesuré le 22 octobre 2022.

 

Niveau d'alerte volcanique actuel : Watch
Code couleur actuel de l'aviation : Orange

 

Sources : HVO et Mirova

Image de l'éruption du sommet du Kīlauea dans le cratère Halema'uma'u. Le complexe d'évents ouest (cônes fumants au premier plan), le lac de lave Halema'uma'u et l'étang sud (surface argentée au centre) et la grande île (lave plus foncée en haut à gauche) et tous visibles dans cette vue depuis le bord ouest. Des éclaboussures de lave incandescente sont visibles à l'extrémité est du lac de lave actif. USGS Photo prise par F. Trusdell le matin du 12 octobre 2022.

Image de l'éruption du sommet du Kīlauea dans le cratère Halema'uma'u. Le complexe d'évents ouest (cônes fumants au premier plan), le lac de lave Halema'uma'u et l'étang sud (surface argentée au centre) et la grande île (lave plus foncée en haut à gauche) et tous visibles dans cette vue depuis le bord ouest. Des éclaboussures de lave incandescente sont visibles à l'extrémité est du lac de lave actif. USGS Photo prise par F. Trusdell le matin du 12 octobre 2022.

 Kilauea - Anomalies thermiques au 29.10.2022 / 23h35  - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Kilauea - Anomalies thermiques au 29.10.2022 / 23h35 - Doc. Mirova_MODIS_Latest10NTI

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Pavlof - image Sat. Worldview-3 bands 8,5,3 du 28.02.2022 - Doc. matt Loewen / AVO - un clic pour agrandir

Pavlof - image Sat. Worldview-3 bands 8,5,3 du 28.02.2022 - Doc. matt Loewen / AVO - un clic pour agrandir

Le volcan Pavlof continue son éruption à partir de l'évent actif juste en dessous du sommet sur son flanc sud-est. Plusieurs explosions ont été détectées quotidiennement. Ces explosions avaient des amplitudes sismiques et infrasonores plus élevées que les semaines précédentes, marquant une augmentation de l'activité explosive cette semaine. Un tremblement sismique presque continu a également été enregistré tout au long de la semaine. Les conditions nuageuses ont généralement obscurci les vues du volcan, bien que des émissions de cendres et de vapeur de faible niveau aient été observées par intermittence dans les vues claires des caméras Web. Des températures de surface élevées ont été observées dans les données satellitaires sur plusieurs jours au cours de la semaine dernière.

Des périodes d'éclaboussures de lave et de fontaines provenant de l'évent sur le flanc supérieur est du volcan se produisent depuis la mi-novembre 2021. Cette activité a construit un petit cône et envoyé des coulées de lave sur le flanc qui font fondre la neige et la glace et produisent des quantités variables d'eau de fonte. . L'eau de fonte incorpore généralement des débris lâches sur le flanc du volcan et forme des lahars minces (moins de 2 m d'épaisseur). Les dépôts de lahar s'étendent sur le flanc est-sud-est sur plusieurs kilomètres, pas tout à fait jusqu'à la base du volcan.

Les éruptions précédentes de Pavlof indiquent que le niveau d'agitation peut changer rapidement et que la progression vers une activité éruptive plus importante peut se produire avec peu ou pas d'avertissement.Le niveau d'alerte volcanique est : Watch et le code aviation : Orange.

 

Source : AVO

 Sheveluch  -  photo Yu. Demyanchuk, IVS FEB RAS, KVERT - un clic pour agrandir

Sheveluch - photo Yu. Demyanchuk, IVS FEB RAS, KVERT - un clic pour agrandir

 Sheveluch - Volcanic ash advisory au 29.10.2022 / 0600Z - Doc. VAAC Tokyo

Sheveluch - Volcanic ash advisory au 29.10.2022 / 0600Z - Doc. VAAC Tokyo

Un vent fort soulève les cendres des pentes sud du volcan Sheveluch, un panache de cendres remises en suspension s'étend à 3.000 m. asl. sur 80 km au sud-est du volcan.

La croissance du dôme de lave se poursuit, une forte activité fumerollienne et une incandescence du dôme de lave, des explosions et des avalanches chaudes accompagnent ce processus.
L'éruption extrusive du volcan continue. Des explosions de cendres jusqu'à 10-15 km. a.s.l. pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux et volant à basse altitude.

Le code aviation reste à Orange.

 

Sources : KVERT & VAAC Tokyo

Merapi - activité du 21 au 27.10.2022 - photo BPPTKG  - un clic pour agrandir

Merapi - activité du 21 au 27.10.2022 - photo BPPTKG - un clic pour agrandir

Au Merapi, entre le 21 et le 27 octobre 2022, 14 avalanches de lave ont été observées au sud-ouest, dominantes jusqu'à la rivière Bebeng avec une distance de glissement maximale de 1 500 m. Le bruit des avalanches a été entendu du poste de Babadan 7 fois avec une intensité modérée.

Aucun changement morphologique significatif n'a été observé à partir du dôme sud-ouest et du dôme central. Le volume du dôme est fixe, à savoir pour le dôme de lave sud-ouest de 1.626.000 m³ et le dôme central de 2.772.000 m³.

Au cours de cette semaine, la sismicité du mont Merapi a enregistré 247 tremblements de terre volcaniques profonds (VTA), 70 tremblements de terre multiphases (MP), 303 tremblements de terre d'avortement (RF), 25 tremblements de terre soufflants (DG) et 1 tremblement de terre tectonique (TT). 

La sismicité reste encore assez élevée. La déformation du mont Merapi qui a été surveillée à l'aide de l'EDM cette semaine n'a montré aucun changement significatif.

 

Le niveau d'activite reste inchangé à 3 / Siaga

Le danger potentiel actuel se présente sous la forme d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-sud-ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur sud-est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur 5 km.

 

Source : BPPTKG

Piton de La Fournaise - Baptême du piton Tikal - Doc. annoté OVPF-IPGP sur une photo du 06.10.2022  - un clic pour agrandir

Piton de La Fournaise - Baptême du piton Tikal - Doc. annoté OVPF-IPGP sur une photo du 06.10.2022 - un clic pour agrandir

La Cité du Volcan, l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise et le Parc National de La Réunion, sont heureux de vous annoncer le nom de baptême du nouveau cône volcanique, résultant de l’éruption du 19 septembre au 5 octobre 2022 : le piton TIKAL.

Pourquoi le choix de ce nom ?

Ce nom renvoie aux contes et légendes de La Réunion associés à " Gran Mèr Kal ". Dans ces différentes " zistwar " il est parfois fait référence à son fils, sous le nom de " Ti Kala " ou Tikal.

Ce nouveau cône volcanique s’étant construit à proximité du Piton Kala Pélé, avec une forme relativement identique, c’est tout naturellement que ce nom est apparu.

En pleine " somèn kréol " et à la veille de la " Fèt Gran Mèr Kal ", le choix de ce nom semble d’autant plus pertinent.

 

Sources : OVPF & Cité du Volcan

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Gunung Ibu - 28.10.2022 / 13h16 locale - webcam PVMBG Magma Indonesia

Gunung Ibu - 28.10.2022 / 13h16 locale - webcam PVMBG Magma Indonesia

L'activité du Gunung Ibu se poursuit avec un épisode éruptif le vendredi 28 octobre 2022 à 13h19 WIT. La hauteur de la colonne d'éruption a été observée à ± 800 m au-dessus du pic. L'éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 30 mm et une durée de 75 secondes.

 

Source : PVMBG, Magma Indonesia

 Mauna Loa - photo USGS 05.10.2022

Mauna Loa - photo USGS 05.10.2022

Le graphique de l'USGS montre les taux de tremblement de terre au cours du mois dernier à Mauna Loa. Le nombre de tremblements de terre par jour au cours du mois écoulé est indiqué par les barres bleues. La ligne rouge est le moment cumulatif (énergie) libéré. Les données montrent qu'il y a eu plus de tremblements de terre par jour fin septembre / début octobre par rapport à fin octobre.

Le graphique de l'USGS montre les taux de tremblement de terre au cours du mois dernier à Mauna Loa. Le nombre de tremblements de terre par jour au cours du mois écoulé est indiqué par les barres bleues. La ligne rouge est le moment cumulatif (énergie) libéré. Les données montrent qu'il y a eu plus de tremblements de terre par jour fin septembre / début octobre par rapport à fin octobre.

Le Mauna Loa n'est pas en éruption et il n'y a aucun signe d'une éruption imminente pour le moment. Cependant, le Mauna Loa continue d'être dans un état de troubles accrus, comme l'indique l'augmentation de l'activité sismique et l'inflation du sommet. Les troubles actuels sont très probablement dus à un nouvel apport de magma de 3 à 8 km sous le sommet du Mauna Loa. Les données de surveillance ne montrent aucun changement significatif au cours de la dernière journée.

Au cours des dernières 24 heures, le HVO a détecté 19 tremblements de terre de faible magnitude (inférieur à M3.0) à 2–3 miles (2–5 km) sous la caldeira de Mokuʻāweoweo et à 4–5 miles (6–8 km) sous la haute altitude. flanc nord-ouest du Mauna Loa. Ces deux régions ont été historiquement actives sur le plan sismique pendant les périodes de troubles sur le Mauna Loa.

Les instruments du système de positionnement global (GPS) au sommet et sur les flancs du Mauna Loa continuent de mesurer l'inflation à des taux élevés depuis la mi-septembre. Cependant, les inclinomètres au sommet ne montrent pas de déformation de surface significative au cours de la semaine dernière.

Les concentrations de dioxyde de soufre, de sulfure d'hydrogène et de dioxyde de carbone, ainsi que les températures des fumerolles, restent stables au sommet et à Sulphur Cone dans la partie supérieure du Rift Sud-Ouest. Les vues de la webcam et de la caméra thermique n'ont montré aucun changement dans le paysage volcanique du Mauna Loa au cours de la semaine dernière.

"Le Mauna Loa continue d'être dans un état d'agitation accrue", a déclaré Ken Hon, scientifique en chef au HVO, dans le dernier rapport de l'observatoire sur le volcan actif. Cependant, a noté Hon, "l'augmentation actuelle de l'activité ne suggère pas qu'une progression vers une éruption soit certaine".

HCDA a publié des instantanés quotidiens via les médias sociaux de l'activité du Mauna Loa, basés sur les données du HVO, y compris le niveau d'alerte actuel (au 27,10,2022 ; Advisory / yellow), l'état et un récapitulatif de l'activité au cours des dernières 24 heures.

Sources : HVO & Big island video news

Cotopaxi- survol du 27.10.2022 par les FAE - -  via Th.Toulkeridis

Cotopaxi- survol du 27.10.2022 par les FAE - - via Th.Toulkeridis

 Survol du Cotopaxi par le FAE le 26-27.10.2022 - rare vison zénithale des cratères emboités  et de l'actuel panache de gaz et vapeur -  via Th.Toulkeridis

Survol du Cotopaxi par le FAE le 26-27.10.2022 - rare vison zénithale des cratères emboités et de l'actuel panache de gaz et vapeur - via Th.Toulkeridis

Les 26 et 27 octobre, le personnel de l'IG-EPN a effectué deux vols de reconnaissance autour du volcan Cotopaxi. Ces survols ont été réalisés grâce au soutien des Armées, de la Présidence, du Ministère de la Défense, du Secrétariat à la Communication de la Présidence et du Service National de Gestion des Risques et des Urgences

Lors de ces survols, des images thermiques ont été réalisées à l'aide d'une caméra infrarouge portable, des mesures de CO2, SO2 et H2S à l'aide d'un équipement MultiGAS et des observations à l'aide de caméras visuelles conventionnelles : la température apparente de l'émission de gaz a atteint une valeur > 50 °C . De plus, il a été constaté que les températures dans la zone du cratère restent à des niveaux similaires à ceux mesurés lors d'occasions précédentes.

Cotopaxi - image thermique le 27.10.2022 - S.Vallejo via IGEPN

L'équipement multiGAS a permis de mesurer les concentrations de CO2, SO2 et H2S dans le panache de gaz volcanique. Les ratios SO2/H2S sont autour de 4, tandis que les ratios CO2/SO2 sont compris entre 2 et 3, étant légèrement supérieurs à ceux obtenus en 2015 lors de la dernière éruption du volcan. Ces valeurs indiquent une origine principalement magmatique pour le gaz émis par le volcan Cotopaxi.

L'émission de vapeur d'eau et d'autres gaz volcaniques tels que le CO2, le SO2 et le H2S, s'affiche en continu ces derniers jours, indiquant une augmentation par rapport à ce qui a été observé les mois précédents.

 

Source : IGEPN

 La Palma  - Tajogaite - mesures des émanations gazeuses après éruption - photo Ruben Lopez - IGNes 27.10.2022

La Palma - Tajogaite - mesures des émanations gazeuses après éruption - photo Ruben Lopez - IGNes 27.10.2022

Les données obtenues par les réseaux de surveillance géochimique déployés à La Palma confirment que la forte émission de dioxyde de carbone persiste dans les zones de Puerto Naos et La Bombilla après la fin de l'éruption du Tajogaite, avec des concentrations de CO2 de 50.000 ppm (limite maximale de l'équipement de mesure) et 19,4% et 15,3 % d'oxygène, respectivement, des valeurs inférieures à la valeur normale établie à 20,9 %.

 

Source : IGN.es & R.Lopez

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Anak Krakatau - épisode éruptifdu 27.10.2022 / 12h06 WIB - webcam Sertung  PVMBG

Anak Krakatau - épisode éruptifdu 27.10.2022 / 12h06 WIB - webcam Sertung PVMBG

L' Anak Krakatau a connu un nouvel épisode éruptif le jeudi 27 octobre 2022 à 12h05 WIB avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 250 m au-dessus du sommet (± 407 m au-dessus du niveau de la mer). La colonne de cendres est observée comme étant grise avec une intensité épaisse vers le nord-est. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 37 mm et une durée de 25 secondes.

Le VAAC Darwin a émis un code aviation Orange.


Le niveau d'activité reste à 3 / siaga, avec recommandation : Les communautés / visiteurs / touristes / grimpeurs ne s'approchent pas du mont Anak Krakatau ou ne s'engagent pas dans des activités dans un rayon de 5 km du cratère actif.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia et VAAC Darwin

Bezymianny - image archive NASA EO1 ali_2010.01.20

Bezymianny - image archive NASA EO1 ali_2010.01.20

Après sa forte éruption explosive les 23 et 24 octobre, l''éruption extrusive-effusive du volcan Bezymianny se poursuit ; une forte activité de fumerolles, une incandescence du dôme de lave la nuit, et des avalanches chaudes accompagnent ce processus. Parfois, les grands nuages ​​de cendres se formaient après des avalanches chaudes, par exemple, un tel nuage de cendres de 10x13 km s'est déplacé sur 70 km à l'est du volcan le 26 octobre. Probablement, la prochaine forte éruption explosive pourrait se produire à tout moment. Le KVERT continue de surveiller le volcan Bezymianny.

 

L'éruption extrusive-effusive du volcan se poursuit, mais l'activité du volcan reste très élevée. Fortes explosions de cendres jusqu'à 10-15 km (32 800-49 200 pieds) a.s.l. pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux et volant à basse altitude.

Code couleur aviation actuel : ORANGE
Code couleur aviation précédent : jaune

 

Source : KVERT

Suwanosejima - eruption en direct le 25.10.2022 / 08h28 - Doc. JMA

Le JMA a rapporté que l'éruption du cratère Ontake de Suwanosejima s'est poursuivie du 17 au 24 octobre.

L'incandescence du cratère était visible la nuit. Un total de 119 explosions du 17 au 21 octobre ont produit des panaches d'éruption qui se sont élevés jusqu'à 2 km au-dessus du bord du cratère et ont éjecté des blocs jusqu'à 800 m de l'évent. Des grondements occasionnels et des chutes de cendres ont été signalés dans le village de Toshima (3,5 km SSW).

Une seule explosion a été signalée du 21 au 24 octobre. Les panaches se sont élevés jusqu'à 1,5 km et des blocs ont été éjectés jusqu'à 200 m de l'évent. Des chutes de cendres ont été signalées dans le village de Toshima.

Le niveau d'alerte est resté à 2 et le public a été averti de rester à 1 km du cratère.

Le 28 octobre, un nouvel épisode s'est produit, filmé en direct par le JMA

 

Sources : JMA & Global Volcanism Program weekly report

Tungurahua - 26.10.2022 - lahar enregistré par la station Achupashal - Doc. IGEPN

Tungurahua - 26.10.2022 - lahar enregistré par la station Achupashal - Doc. IGEPN

Ce mercredi 26 octobre, à partir d'environ 19h00 TL, la station Achupashal du Tungurahua, en Equateur, a enregistré des signaux sismiques correspondant à la descente de coulées de boue et de débris (lahars) dans le volcan Tungurahua. Il est important de souligner que l'autoroute Baños-Penipe traverse l'embouchure de ce ravin, la circulation des véhicules doit donc être prudente au cas où des lahars secondaires descendraient vers ladite autoroute.

 

Source : IGEPN – info #2022-002

 Islande - séismes au 26.10.2022 / 16h35  - Doc. IMO
 Islande - séismes au 26.10.2022 / 16h35  - Doc. IMO
 Islande - séismes au 26.10.2022 / 16h35  - Doc. IMO

Islande - séismes au 26.10.2022 / 16h35 - Doc. IMO

Précisions de l'Icelandic Met Office sur les séismes en Islande :

Environ 2520 tremblements de terre ont été détectés par le réseau sismique SIL de l'IMO la semaine dernière, bien plus que la semaine précédente où environ 900 tremblements de terre avaient été détectés. Environ 980 tremblements de terre ont été localisés manuellement.

La différence s'explique en grande partie par un essaim sismique près de Herðubreið qui a commencé le 22 octobre, mais des essaims sont également en cours à Reykjanes et Grímsey.

 

Le plus grand tremblement de terre de la semaine était M4.1 près de Herðubreið, dans le cadre de l'essaim en cours là-bas. Il s'agit du plus grand tremblement de terre détecté dans la région depuis le début du réseau sismique SIL en 1991. Le tremblement de terre a été ressenti dans la partie nord de l'Islande. 11 autres tremblements de terre de M3.0 ou plus ont été détectés cette semaine.

Ils étaient situés près de Herðubreið, Grímsey, Reykjanes et Reykjanes Ridge.

Plus d'activité sismique a été détectée dans toutes les régions par rapport à la semaine précédente, sauf à Mýrdalsjökull. 20 tremblements de terre ont été détectés dans le Grímsvötn et 5 dans le volcan Hekla.

Askja system - essaim sismique au 27.10.2022 / 07h35 - Doc. IMO
Askja system - essaim sismique au 27.10.2022 / 07h35 - Doc. IMO
Askja system - essaim sismique au 27.10.2022 / 07h35 - Doc. IMO

Askja system - essaim sismique au 27.10.2022 / 07h35 - Doc. IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
 Anak Krakatau - 25.10.2022 / 07h27 WIB - webcam Sertung PVMBG / Magma Indonesia

Anak Krakatau - 25.10.2022 / 07h27 WIB - webcam Sertung PVMBG / Magma Indonesia

 Anak Krakatau -25.10.2022 / 18h49 WIB - webcam Lava93 , à 1 km du cratère - Magam Indonesia

Anak Krakatau -25.10.2022 / 18h49 WIB - webcam Lava93 , à 1 km du cratère - Magam Indonesia

A l'Anak Krakatau, l'activité éruptive de ces deux derniers jours est en hausse .

Le panache du cratère principal est blanc et gris, avec une intensité fine, moyenne à épaisse, à environ 25-300 mètres du sommet.

Observation sismique :
- 4 séismes d'éruption, avec une amplitude de 2-50 mm et une durée de tremblement de terre de 17-367 secondes.
- 10 séismes d'émission, avec une amplitude de 3 à 19 mm et la durée du tremblement de terre de 11 à 53 secondes.
- 7 épisodes harmoniques, avec une amplitude de 3 à 6 mm et une durée de tremblement de terre de 42 à 174 secondes.
- 21 séismes de basse fréquence, avec une amplitude de 2 à 8 mm et une durée de séisme de 3 à 15 secondes.
- 1 tremblement de terre volcanique profond, d'une amplitude de 51 mm, S-P 2,29 secondes et une durée de tremblement de terre de 27 secondes.
- 4 épisodes de trémor continu, avec une amplitude de 0,5 à 45 mm, dominant 2 mm.

 

Anak Krakatau - sismicité au 25.10.2022 - Doc. PVMBG Magma Indonesia



Le niveau d'activité est à 3 / siaga, avec recommandation :
Les personnes/visiteurs/touristes/grimpeurs ne s'approchent pas du mont Anak Krakatau ou ne s'engagent pas dans des activités dans un rayon de 5 km du cratère actif.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia

 Anak Krakatau -  26.10.2022 / 09h50 WIB- webcam Sertung PVMBG  / Magma Indonesia

Anak Krakatau - 26.10.2022 / 09h50 WIB- webcam Sertung PVMBG / Magma Indonesia

Depuis 23h25 TL ce 25 octobre 2022, la station sismique SAGA enregistre une augmentation de l'énergie sismique au niveau du volcan Sangay. Ce type de signal à haute énergie (supérieur à 6 000 coups en moyenne) est similaire à celui observé lors des impulsions d'activité volcanique accrue.

En ce moment, le satellite GOES-16 observe une émission de cendres en direction sud-ouest.

Une incandescence est observée, due à l'émission d'une coulée de lave sur le flanc sud-est. Il est également possible de constater la chute de cendres légères dans les zones peuplées à proximité du volcan situé au sud-ouest.

Il est recommandé de rester informé des sources officielles en cas de nouveaux changements.

 

Source : IGEPN

 Sangay - incandescence sommitale et coulée de lave sur le flanc SE le 25.10.2022 / 23h42  - Doc.IGEPN

Sangay - incandescence sommitale et coulée de lave sur le flanc SE le 25.10.2022 / 23h42 - Doc.IGEPN

 Sangay - dispersion de cendres vers le SO- image satellite GOES-16 du 26.10.2022 / 07h20 UTC - Doc. NOAA CIMSS , via IGEPN

Sangay - dispersion de cendres vers le SO- image satellite GOES-16 du 26.10.2022 / 07h20 UTC - Doc. NOAA CIMSS , via IGEPN

Entre le17 et le 23 octobre 2022, l'INGV OE rapporte qu'à Vulcano
la température maximale des fumerolles émises sur les bords extérieurs de La Fossa restent à des valeurs stables et élevées, autour de 375°C.
Le flux de CO2 dans la zone du cratère reste sur des valeurs moyennes-élevées.
Le flux de SO2 dans la zone du cratère est stable à un niveau modérément moyen-élevé


Géochimie des gaz fumeroliens : La concentration en CO2 et en He est constante ou en légère augmentation et reste dans un niveau moyen. Le rapport isotopique du carbone est constant sur des valeurs élevées et le rapport isotopique de He est stable sur des niveaux moyens
Le flux de CO2 à la base du cône de La Fossa et dans la zone de Vulcano Porto : Les flux de CO2 enregistrés dans les sites de Rimessa, C. Sicilia affichent toujours des valeurs supérieures aux niveaux de fond. Le site P4max affiche des valeurs moyennes, tandis que sur le site Faraglione, il y a des valeurs proches du fond.


Géochimie des aquifères thermiques : dans le puits du Camping Sicilia, il y a toujours des valeurs élevées de température et de conductivité à des niveaux moyens-bas ; dans le puits Bambara les valeurs de niveau et de conductivité ne montrent pas de variations significatives.


Sismicité locale : Faible taux d'occurrence de micro-sismicité locale.
Sismicité régionale : Aucun tremblement de terre avec Ml> = 1,0 n'a été localisé dans la région de Vulcano la semaine dernière.
Le réseau GNSS ne présente pas de variations significatives.

 

Source : Bulletin hebdomadaire INGV OE 25.10.2022

Vulcano - fumerolles sur le bord du cratère de La Fossa - photo archives INGV OE

Vulcano - fumerolles sur le bord du cratère de La Fossa - photo archives INGV OE

Au total, plus de 1.400 tremblements de terre se sont produits dans les environs de Herðubreið / Système Askja depuis le début des tremblements de terre samedi dernier. Hormis le plus grand tremblement de terre de 4,1 M qui a frappé samedi soir, deux ont enregistré des magnitudes supérieures à 3.

Selon Kristín Elísa Guðmundsdóttir, spécialiste des risques naturels au Met Office islandais, il n'y a pas d'agitation là-bas. Bien que ces séries de tremblements de terre soient plus intenses que d'habitude, il y a souvent des sursauts dans la zone du système Askja.

 

Sources : mbls & IMO

Askja system - localisation des séismes au 26.10.2022 / 07h20 - Doc. IMO

Askja system - localisation des séismes au 26.10.2022 / 07h20 - Doc. IMO

Askja system -nombre et magnitude des séismes du 24 au 26.10.2022 / 07h20 - Doc. IMO
Askja system -nombre et magnitude des séismes du 24 au 26.10.2022 / 07h20 - Doc. IMO
Askja system -nombre et magnitude des séismes du 24 au 26.10.2022 / 07h20 - Doc. IMO
Askja system -nombre et magnitude des séismes du 24 au 26.10.2022 / 07h20 - Doc. IMO

Askja system -nombre et magnitude des séismes du 24 au 26.10.2022 / 07h20 - Doc. IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Alaid - anomakies thermiques dans le cratère et au niveau de la coulée - image Sentinel-2 nir / Copernicus - un clic pour agrandir

Alaid - anomakies thermiques dans le cratère et au niveau de la coulée - image Sentinel-2 nir / Copernicus - un clic pour agrandir

 Alaid - anomalies thermiques au 24.10.2022 / 11h45 - Doc. Mirova _MODIS_VRP

Alaid - anomalies thermiques au 24.10.2022 / 11h45 - Doc. Mirova _MODIS_VRP

Une activité explosive se poursuit ce 24 octobre au volcan Alaid dans les Kouriles. Les données satellitaires du KVERT ont montré un panache de cendres à 3.000-3.500 m. asl., étendu sur environ 72 km à l'est-nord-est du volcan.
Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Des explosions de cendres jusqu'à 8 km (26 200 pieds) au-dessus du niveau de la mer pourrait survenir à tout moment. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs internationaux et volant à basse altitude.

Le code aviation reste à l'orange.

 

Source : KVERT

 Anak Krakatau - panache de cendres du 24.10.2022 / 17h57 WIB  - webcam Sertung PVMBG / Magma Indonesia - un clic pour agrandir

Anak Krakatau - panache de cendres du 24.10.2022 / 17h57 WIB - webcam Sertung PVMBG / Magma Indonesia - un clic pour agrandir

L'Anak Krakatau est entré en éruption le lundi 24 octobre 2022 à 17h57 WIB avec la hauteur de la colonne de cendres observée à ± 150 m au-dessus du sommet (± 307 m au-dessus du niveau de la mer). On observe que la colonne de cendres est noire avec une intensité épaisse vers le nord-est. Cette éruption a été enregistrée sur un sismographe avec une amplitude maximale de 20 mm et une durée de 32 secondes.

La sismicité du 24 octobre est caractérisée par :

- 2 séismes d'éruption, avec une amplitude de 20-44 mm et une durée de tremblement de terre de 32-47 secondes.
- 23 séismes de souffle / d'émission, d'une amplitude de 4 à 42 mm et une durée de tremblement de terre de 9 à 44 secondes.
- 22 séismes de basse fréquence, avec une amplitude de 2 à 14 mm et une durée de séisme de 4 à 32 secondes.
- 1 séisme volcanique peu profond d'une amplitude de 2 mm et d'une durée de tremblement de terre de 5 secondes.
- et 4 épisodes de trémor continu, avec une amplitude de 0,5 à 5 mm, principalement de 1,5 mm.

 

Le 25 octobre, le panache du cratère principal a été observée de couleur blanche, avec une intensité fine à épaisse à environ 25-100 mètres du sommet.
 

Le niveau d'activité reste à 3 / siaga, avec recommandation :
Les communautés/visiteurs/touristes/grimpeurs ne s'approchent pas du mont Anak Krakatau ou ne s'engagent pas dans des activités dans un rayon de 5 km du cratère actif.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia, VAAC Darwin

 Sabancaya - activité du 17 au 23.10.2022 - Doc. I.G.Peru

Sabancaya - activité du 17 au 23.10.2022 - Doc. I.G.Peru

L'activité éruptive du Sabancaya s'est maintenue à des niveaux modérés entre le 17 et le 23 octobre 2022, avec une moyenne de 40 explosions journalières, accompagnées de panaaches de cendres et gaz jusqu'à 2.900 m. au dessus du sommet.

Au cours de cette période, l'IGP a détecté 291 séismes d'origine volcanique associés à la circulation de fluides magmatiques internes, et des séismes VT en lien avec la fracturation de roches.

Pas d'anomalies significatives de déformation. Six anomalies thermiques, de valeur max. de 15 MW, sont associées à la présence d'un dôme en superficie du cratère.

 

L'alerte volcanique reste à Naranja, de même que le rayon de la zone non accessible de 12 km.

 

Source : I.G.Peru

 Villarrica - anomalie thermique dans le cratère - image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 22.10.2022 / 14h27 - via Mounts Project

Villarrica - anomalie thermique dans le cratère - image Sentinel-2 bands 12,11,8A du 22.10.2022 / 14h27 - via Mounts Project

 Villarica - incandescence et projections de lave le 23.10.2022 02h16  - Doc. POVI

Villarica - incandescence et projections de lave le 23.10.2022 02h16 - Doc. POVI

Sentinel -2 a détecté le rayonnement le plus élevé depuis le 13 septembre 2019 au Volcán Villarrica.

Des touristes rapportent avoir observé des éclaboussures de lave éjectées d'une profondeur d'environ 80 mètres, et de forts bruits de dégazage. Le fond du cratère est dans un lent processus d'ascension.

L'activité strombolienne dominante génère des dépôts pyroclastiques de la taille de cendres et de lapilli sur les flancs supérieurs du volcan .

 

Sources : POVI et les photos de Laura Angarita.

Villarica - le sommet du volcn noirci par les cendres et lapilli - photo Laura Angarita 24.10.2022

Villarica - le sommet du volcn noirci par les cendres et lapilli - photo Laura Angarita 24.10.2022

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Bezymianny - anomalies thermiques au 24.10.2022 / 02h50 - Doc.Mirova_MODIS_Latest10NTI

Bezymianny - anomalies thermiques au 24.10.2022 / 02h50 - Doc.Mirova_MODIS_Latest10NTI

Une forte éruption explosive s'est produite le 23 octobre 2022 au Bezymianny, dans la péninsule du Kamchatka. Les explosions ont envoyé des cendres jusqu'à 10 km d'altitude ; le panache de cendres s'est étendu sur 10 km à l'est nord-est du volcan.

L'éruption explosive du volcan continue. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs
internationaux et volant à basse altitude.

Le KVERT a fait passer le code aviation d'Orange à Rouge à 12h20 UTC.

 

L'observatoire annonce dans un nouveau communiqué le 23 octobre à 22h05 UTC que la forte éruption explosive du volcan s'est terminée. Les données satellitaires et visuelles ont montré un panache de gaz-vapeur étendu au nord-est du volcan, et une anomalie thermique brillante sur le volcan.
Une éruption extrusive-effusive du volcan se poursuit. L'activité en cours pourrait affecter les aéronefs volant à basse altitude, et le code aviation est repassé à l'Orange.

 

Source : KVERT

Bezymianny Volcano ~ éruption le 23.10.2022 / 11:00 - 14:00 UTC

Aux premières heures de la matinée du 22 octobre, le volcan Cotopaxi s'est éclairci un instant et une émission de vapeur a été observée à 1000 mètres en direction ouest. Ensuite, le VAAC de Washington a signalé 2 émissions de cendres avec des hauteurs allant jusqu'à 2353 mètres au-dessus du sommet dans une direction nord-est et ouest.

La sismicité est caractérisée par 46 séismes Longue Période, 1 séisme Volcano tectonique, et un épisode de trémor d'émission.


Des pluies ont été enregistrées dans le secteur, qui n'ont pas généré de lahar.
Pour le moment, le secteur du volcan reste nuageux, c'est pourquoi les observations visuelles ne peuvent pas être faites. La nuit dernière, une légère chute de cendres a été signalée au refuge José Rivas.

 

 Cotopaxi - émission de gaz et vapeur le 21.10.2022 / 07h49  - photo IGEPN

Cotopaxi - émission de gaz et vapeur le 21.10.2022 / 07h49 - photo IGEPN

Cotopaxi - le sommet se dégage, recouvert de cendres des émisions des jours précédents - webcam Sincholagua / IGEPN  & Sismogramme du 23.10.2022

Cotopaxi - le sommet se dégage, recouvert de cendres des émisions des jours précédents - webcam Sincholagua / IGEPN & Sismogramme du 23.10.2022

Le dimanche 23 octobre, le sommet du volcan Cotopaxi est apparu, sur la caméra Sincholagua, avec une couche de cendres gris foncé, résultat des émissions des jours précédents.
Les émissions du 21 octobre étaient accompagnées d'un signal sismique appelé trémor volcanique, qui a duré 4 heures et a ensuite diminué d'intensité dans les premières heures du 22 octobre.

 

L'IGEPN annonce qu'une pluie légère a été enregistrée via l'application Windy. Un signal haute fréquence a été observé à la station sismique BREF, peut-être lié à de petits lahars secondaires qui sont causés par l'altération de la calotte glaciaire par la couverture de cendres au sommet.

Une légère émission de gaz et de vapeur d'eau a été observée à une hauteur de 500 mètres au-dessus du sommet en direction de l'est.

Le niveau d'alerte est passé à amarilla.

 

Source : IGEPN

Région de Herðubreid / Islande - localisation de l'essaim sismique et magnitude des séismes au 24.10.2022/ 06h45 - Doc. IMO
Région de Herðubreid / Islande - localisation de l'essaim sismique et magnitude des séismes au 24.10.2022/ 06h45 - Doc. IMO

Région de Herðubreid / Islande - localisation de l'essaim sismique et magnitude des séismes au 24.10.2022/ 06h45 - Doc. IMO

Le 22 octobre à 23h11, un tremblement de terre de magnitude 4,1 a été mesuré, juste au nord de Herðubreid. Des notifications ont été reçues par le Bureau météorologique que le tremblement de terre a été détecté à Akureyri. Au total, trois tremblements de terre ont été mesurés au-dessus de la magnitude 3.

Une activité post-sismique considérable a été observée dans la région pendant la nuit, et le système automatique de tremblement de terre de l'Agence météorologique norvégienne a localisé environ 600 tremblements de terre dans la région au nord de Herðubreid.

 

Herðubreid fait partie du système Askja, qui montre certains signes indiquant qu'il se prépare à une activité. "Je peux certainement dire qu'il y aura une éruption dans cette zone, mais quand cela se produira, c'est plus difficile à dire", explique le volcanologue Þorvaldur Þórðarson à propos de la possibilité d'une éruption à Herðubreid.

Les systèmes Askja et Grimstvötn sont en code aviation jaune (Icelandic volcanoes)


Sources :

- IMO par géoscientifique en service le 23 octobre 08:

- mbls / volcanologue Þorvaldur Þórðarson

- Icelandic volcanoes

Herðubreið - photo archives mbls frettir

Herðubreið - photo archives mbls frettir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Bezymianny - 23.10.2022 / 06h49 -  webcam seismic station Severnaya Griva - Doc. KB GS RAS

Bezymianny - 23.10.2022 / 06h49 - webcam seismic station Severnaya Griva - Doc. KB GS RAS

 Bezymianny - signal de SO2 amélioré de 5,71 DU à 800 m. du volcan - image Sentinel5P Tropomi du 23.10.2022 - Doc. DLR / BIRA / ESA

Bezymianny - signal de SO2 amélioré de 5,71 DU à 800 m. du volcan - image Sentinel5P Tropomi du 23.10.2022 - Doc. DLR / BIRA / ESA

Au Kamchatka, l'activité du Bezymianny est en hausse. Le code couleur aviation est passé de jaune à orange. Pour le moment, aucun nuage de cendres n'est signalé.

La température des anomalies thermique augmente graduellement ; une incandescence nocturne et une forte activité fumerollienne sporadique ont été observées le 22 octobre.

Le 2022-10-23, Sentinel-5P Tropomi a détecté un signal SO2 amélioré de 5,71 DU à une distance de 0,8 km du Bezymianny. 

 

En raison de cette hausse d'activité, le code aviation a été relevé ? De fortes explosions de cendres pourraient se produire à tout moment, accompagnée de panaches jusqu'à 10-15 km. et affecter le trafic aérien.

 

Source : KVERT

Activité du Bezymianny, du Kerinci, des îles Tonga et du Grímsfjall .
 Kerinci - sismicité au 22.10.2022  - Doc. PVMBG / Magma Indonesia

Kerinci - sismicité au 22.10.2022 - Doc. PVMBG / Magma Indonesia

Au Kerinci, sur Sumatra, le panache du cratère principal était gris ce 22 octobre, avec une intensité modérée à élevée, à environ 400-500 mètres du sommet.

La sismicité est caractérisée par :

- 203 séismes d'émission, d'une amplitude de 0,5 à 7 mm et d'une durée de tremblement de terre de 10 à 26 secondes.
- Et un épisode de trémor continu, d'une amplitude de 0,5 à 2 mm, dominant à 1 mm.

L'activité est au niveau 2 / waspada. Le code aviation du VAAC Darwin est orange.
Recommandations :
- Les communautés autour du volcan Kerinci et les visiteurs/touristes ne sont pas autorisés à escalader le cratère au sommet du volcan Kerinci dans un rayon de 3 km du cratère actif (les personnes sont interdites d'activités dans le rayon de danger/KRB III).

- Il est préférable d'éviter la trajectoire de vol autour du volcan Kerinci car à tout moment il a encore le potentiel d'éruptions de cendres à une hauteur qui peut interférer avec la trajectoire de vol.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia, VAAC Darwin

Home Reef - image Sentinel du 20.10.2022 / 23h59 p.m. - Doc. TGS

Home Reef - image Sentinel du 20.10.2022 / 23h59 p.m. - Doc. TGS

Quelques nouvelles des îles Tonga par le T.G.S.

A Home Reef, il n'y a pas eu d'éruption au cours des 5 derniers jours. Les codes maritime et aviation sont au vert.

La dernière image satellite , prise le 20 octobre ne montre pas de modifications morphologiques : l'île est mesurée à 268 m. nord-sud et 283 m. est -ouest pour une surface d'environ 15 acres et une hauteur entre 15 et 18 m. asl.

Source : TGS communiqué #38 du 22.10.2022

Hunga Tonga - photos T.G.S. 18.10.2022
Hunga Tonga - photos T.G.S. 18.10.2022

Hunga Tonga - photos T.G.S. 18.10.2022

Des images de Hunga Tonga le 18 octobre montrent que l'île s'est abaissée à 32 m. au dessus du niveau marin. L'érosion lui a fait perdre quelques 40 m. après l'éruption du 15 janvier 2022.

 

Mesures effectuées le 14 octobre 2022 du dioxyde de soufre gazeux sur le côté est du volcan Tofua  - Doc. TGS 14.10.2022

Mesures effectuées le 14 octobre 2022 du dioxyde de soufre gazeux sur le côté est du volcan Tofua - Doc. TGS 14.10.2022

Les mesures effectuées le 14 octobre 2022 du dioxyde de soufre gazeux sur le côté est du volcan Tofua étaient de 9.000 ppm (parties par million).

C'est une indication que la chambre magmatique est proche de la surface. La mesure a été prise sous le panache de gaz volcanique dérivant vers l'est depuis le cône du volcan Lofia sur l'île de Tofua.
Il n'y a pas de danger immédiat, cependant, il est conseillé au public de signaler toute activité particulière dans la région.

 

Sources : Tonga Geological Services

Grímsfjall (Grimstvötn) sur le glacier Vatnajökull  - 22.10.2022 photo Arni Gunnarsson
Grímsfjall (Grimstvötn) sur le glacier Vatnajökull  - 22.10.2022 photo Arni Gunnarsson

Grímsfjall (Grimstvötn) sur le glacier Vatnajökull - 22.10.2022 photo Arni Gunnarsson

Après une série de séismes et un jökulhlaup débuté le 11 octobre - lien- , des touristes ont signalé une large fissure qui s'est ouverte a milieu de la route menant à Grímsfjall sur le glacier Vatnajökull , entre les points de conduite A1 et A2. C'est un gouffre capable d'engloutir une voiture. Les coordonnées du trou sont : Latitude : 64° 24' 13,476" N - 17° 13' 57,282" O

De plus 4 autres crevasses, beaucoup plus petites, se sont ouvertes sur le chemin.

 

 

Source : Andri Gunnarsson

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Popocatépetl - exhalaison à 09h41 le 21.10.2022 - Webcams deMexico / Cenapred

Popocatépetl - exhalaison à 09h41 le 21.10.2022 - Webcams deMexico / Cenapred

Au cours des dernières 24 heures, grâce aux systèmes de surveillance du volcan Popocatépetl, 62 exhalaisons ont été détectées, accompagnées de vapeur d'eau, de gaz volcaniques et de légères quantités de cendres. De plus, 251 minutes de tremblement, 139 minutes de faible amplitude et haute fréquence et 112 minutes de type harmonique ont été enregistrées. Deux séismes volcano-tectoniques ont également été enregistrés hier à 20h59 et aujourd'hui à 4h56 heure locale, avec des magnitudes respectives de 1,5 et 2,1.

Le CENAPRED exhorte à ne pas s'approcher du volcan et surtout du cratère, en raison du danger de chute de fragments balistiques et, en cas de fortes pluies, de rester à l'écart du fond des ravins en raison du danger de coulées de boue et de débris.

 

Le niveau d'alerte reste à Amarillo Fase 2

 

Source : Cenapred

 Merapi - rapport hebdomadaire 14 au 20.10.2022  - photo BPPTKG

Merapi - rapport hebdomadaire 14 au 20.10.2022 - photo BPPTKG

Cette semaine du 14 au 20 octobre 2022, cinq avalanches de lave ont été observées vers le sud-ouest au Merapi, dominantes à S. Bebeng avec une distance de glissement maximale de 1 800 m. Le bruit des avalanches a été entendu du poste de Babadan 10 fois avec une intensité modéré.

Aucun changement morphologique significatif n'a été observé à partir du dôme sud-ouest et du dôme central. Le volume du dôme est fixe, à savoir pour le dôme de lave sud-ouest de 1.626.000 m³ et le dôme central de 2.772.000 m³.

Au cours de cette semaine, le tremblement de terre du mont Merapi a été enregistré 286 fois des tremblements de terre volcaniques profonds (VTA), 102 fois des tremblements de terre à plusieurs phases ( MP) , 2 tremblements de terre à basse fréquence (LF), 411 tremblements de terre d'avortement (RF), 41 tremblements de terre soufflants ( DG ), et 8 séismes tectoniques (TT) .

 

Merapi - sismicité et déformation au 20.10.2022 - Doc.BPPTKG

 

L'état de l'activité est défini au niveau siaga /3

Le danger potentiel actuel se présente sous la forme d'avalanches de lave et de nuages chauds dans le secteur sud-sud-ouest couvrant la rivière Boyong sur un maximum de 5 km, la rivière Bedog, Krasak, Bebeng sur un maximum de 7 km. Le secteur sud-est couvre la rivière Woro sur un maximum de 3 km et la rivière Gendol sur 5 km. Pendant ce temps, l'éjection de matériel volcanique en cas d'éruption explosive peut atteindre un rayon de 3 km du sommet.

 

Source : BPPTKG

 Taal - 21.10.2022 / 09h48 PST - burst phréatomagmatique - Phivolcs

Taal - 21.10.2022 / 09h48 PST - burst phréatomagmatique - Phivolcs

Comme annoncé hier, un total de dix-neuf (19) sursauts phréatomagmatiques très faibles ont été détectés par surveillance par caméra à distance du cratère principal du Taal entre 8h50 et 13h30 aujourd'hui, 21 octobre 2022, tous émanant d'un évent sur son côté nord-est.

Le rapport journalier du 21 au 22.10 / 05h00 en mentionne 29 pour le journée, de même que 2 séismes volcaniques.

Certains de ces événements ont produit des panaches riches en vapeur de 200 mètres de haut, dont quelques-uns émanant de très courts panaches de cendres noires qui se sont immédiatement effondrés dans le Main Crater Lake (MCL).

Un volumineux panache de 3.000 mètres de haut dérive vers l'ONO.

 

DOST-PHIVOLCS rappelle au public que le niveau d'alerte 1 prévaut sur le volcan Taal, ce qui signifie qu'il est toujours dans un état anormal et ne doit pas être interprété comme ayant cessé les troubles ni cessé la menace d'activité éruptive.

 

Source : Dost-Phivolcs

 Cotopaxi - émission de gaz / vapeur le 21.10.2022 / 07h49 -  photo IGEPN

Cotopaxi - émission de gaz / vapeur le 21.10.2022 / 07h49 - photo IGEPN

La photo montre le volcan Cotopaxi dégagé au matin du 21 octobre 2022.

Une émission de gaz en direction ouest est clairement observée, ce type d'émission dominé par la vapeur d'eau ; elle est couramment observé depuis que le Cotopaxi a cessé son activité éruptive fin 2015.

La sismicité, la déformation et l'émission de SO2 du volcan Cotopaxi sont à des niveaux normaux.

La colonne de gaz a une teneur en eau importante, en raison des fortes pluies qui ont été enregistrées dans la région au cours de la semaine.

 

Photo : IG-EPN.

Lire la suite

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog