Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Articles avec #sismologie catégorie

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
 Bezymianny - 21.10.2020 / 20h29 - Doc. KB GS RAS via Olga Girina

Bezymianny - 21.10.2020 / 20h29 - Doc. KB GS RAS via Olga Girina

Une éruption explosive du volcan Bezymyanny s'est produite le 21 octobre 2020 à 20h22 UTC. Le nuage de cendres est situé au-dessus du groupe de volcans Klyuchevskaya. Signalée d'abord à une altitude de 8.500 mètres, la hauteur du nuage de cendres est passée à 5.500 mètres ensuite.

Le VAAC Tokyo a émis 4 fois un avis de dispersion de cendres, celles-ci croisant lors de leur dispersion diverses routes aériennes.

Un code aviation rouge a été émis, avant de repasser à l'orange.

 

Sources : VAAC Tokyo, KVERT & Olga Girina

Bezymianny - Anomalies thermiques au 22.10.2020  / 02h25 - Doc. Mirova  MODIS
Bezymianny - Anomalies thermiques au 22.10.2020  / 02h25 - Doc. Mirova  MODIS

Bezymianny - Anomalies thermiques au 22.10.2020 / 02h25 - Doc. Mirova MODIS

October 21, 2020, ~ Eruption ~ Bezymianny Volcano, Russia / Volcano Time lapse

Deux autres volcans sont actifs dans la Péninsule du Kamchatka : le Klyuchevskoy et le Karymsky.

 

Au Klyuchevskoy, l'éruption explosive-effusive continue à un niveau modéré.  

Les explosions quasi continues produisent des panaches de gaz et vapeur , contenant un peu de cendres, à 5.200 mètres d'altitude environ, dérivant vers le nord-est.

La coulée de lave dans Apakhonchich chute reste active.

Les anomalies thermiques relevées par Mirova étaient de max. VRP 778 MW le 20 octobre, 457MW le 21 octobre et Entre VRP 652 et 425 MW le 22 octobre 2020.

Klyuchevskoy - Anomalies thermiques au 22.10.2020 / 02h25 - Doc. Mirova Modis
Klyuchevskoy - Anomalies thermiques au 22.10.2020 / 02h25 - Doc. Mirova Modis

Klyuchevskoy - Anomalies thermiques au 22.10.2020 / 02h25 - Doc. Mirova Modis

Au Karymsky, selon les données des pilotes, des explosions ont envoyé des cendres jusqu'à 4.000 m. d'altitude, vers 02h30 UTC le 21 octobre. Le panache de cendres continue de dériver vers le sud-est du volcan sur 40 km.. Les dernières explosions de Karymsky ont été notées le 29 juillet 2020.

Une activité éruptive modérée du volcan se poursuit. Explosions de cendres jusqu'à 19.700-23.000 pieds (6-7 km) d'altitude pourrait survenir à tout moment. Les activités en cours pourraient affecter les avions volant à basse altitude.

Le code aviation est passé à orange.

 

Sources : KVERT & VAAC Tokyo

Karymsky - photo A.Belousov via Volkstat / 21.10.2020

Karymsky - photo A.Belousov via Volkstat / 21.10.2020

Le 20 octobre à 13h43, un tremblement de terre de M5,6 s'est produit à Núplahlíðarháls sur la péninsule de Reykjanes.

Plus de 2000 répliques ont été détectées dans l'essaim en cours. Une trentaine de répliques mesuraient plus que M3,0 et certaines ont été ressenties dans la péninsule de Reykjanes, dans la région de la capitale et à Borgarfjördur.

Les voyageurs et les randonneurs sont invités à faire preuve de prudence à proximité des pentes abruptes à Reykjanes en raison de la probabilité accrue de chute de pierres pendant que l'essaim sismique se poursuit.

Source : IMO

 Péninsule de Reykjanes - essaim sismique au 22.10.2020 / 07h15 - Doc. IMO
 Péninsule de Reykjanes - essaim sismique au 22.10.2020 / 07h15 - Doc. IMO

Péninsule de Reykjanes - essaim sismique au 22.10.2020 / 07h15 - Doc. IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Etna - activité du nouveau cratère sud-est le 29.08.2020 - photo Gio Giusa

Etna - activité du nouveau cratère sud-est le 29.08.2020 - photo Gio Giusa

L'Institut National de Géophysique et Volcanologie, Etneo Observatory, annonce que l'activité du nouveau cratère SE de l'Etna est caractérisée, à partir du matin du 28 août, par une émission de cendres discontinue et modeste qui produit un nuage volcanique fortement dilué, de couleur gris clair.

Le nuage volcanique, qui atteint une hauteur d'environ 4,5 km au-dessus du niveau de la mer, est rapidement dispersé vers l'est par les vents à haute altitude.

Concernant la tendance temporelle de l'amplitude moyenne du trémor volcanique : il continue de montrer des fluctuations d'amplitude marquées par rapport à l'ensemble, définissant une tendance sensiblement stationnaire qui est principalement maintenue dans la gamme des valeurs moyennes. La localisation de la source du tremblement est située à proximité du cratère SE / nouveau cratère sud-est, à une profondeur d'environ 2900-3000 mètres au-dessus du niveau moyen de la mer.

Du point de vue de l'activité infrasonique, au cours des dernières 24 heures, les événements résultent principalement de zones situées au nouveau cratère sud-est et au cratère du Nord-Est.

L'analyse des données des réseaux GNSS permanents et clinométriques ne montre aucune déformation du sol importante.

 

A partir de 11h30 UTC, l'émission de cendres s'est progressivement intensifiée au Nouveau cratère SE, qui produit un nuage éruptif qui atteint une hauteur d'environ 4,5 km au-dessus du niveau de la mer vers l'EST / NE.

Il n'est actuellement pas signalé de chute de cendres dans les centres habités de la région Etnéenne.

Concernant la tendance temporelle de l'amplitude moyenne du trémor volcanique, elle continue de montrer des fluctuations d'amplitude marquées par rapport à l'ensemble.

Etna - panache de cendres  du nouveau cratère sud-est le 29.08.2020 - photo Gio Giusa

Etna - panache de cendres du nouveau cratère sud-est le 29.08.2020 - photo Gio Giusa

Etna -amplitude du trémor au 30.08.2020 - Doc INGV OE

Etna -amplitude du trémor au 30.08.2020 - Doc INGV OE

L'Institut National de Géophysique et Volcanologie, Observatoire Etneo, informe que vers 14h55 UTC le 29 août, l'émission de cendres au nouveau cratère sud-est a cessé.

Il reste un dégazage intense, parfois accompagné d'une activité discontinue et légère explosive.

 

Sources : INGV OE & Gio Giusa

Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes au 30.08.2020 / 06h55 - Doc. IMO
Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes au 30.08.2020 / 06h55 - Doc. IMO
Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes au 30.08.2020 / 06h55 - Doc. IMO

Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes au 30.08.2020 / 06h55 - Doc. IMO

Le 29 août à 19 h 06 et 19 h 08, des tremblements de terre M3.6 et M3.0 se sont produits juste à l'ouest de Kleifarvatn sur la péninsule de Reykjanes. Deux tremblements de terre de magnitude similaire, M3.4 et M3.0 se sont produits au même endroit à 16h23 et 16h39 hier. Les tremblements de terre ont été ressentis dans la péninsule de Reykjanes, dans la région de la capitale et à Akranes. De plus petites répliques se sont produites depuis et devraient se poursuivre.

L'activité sismique est probablement causée par des changements de stress dans la croûte en raison de multiples intrusions de magma sur la péninsule de Reykjanes depuis janvier de cette année.

 

Source : IMO

Yellowstone N.P. - Giantess Geyser - photo J.R. Douglass / archives NPS

Yellowstone N.P. - Giantess Geyser - photo J.R. Douglass / archives NPS

Au Yellowstone, le Giantess geyser, situé dans l'Upper Geyser Basin, est entré en activité ce 25 août , après une période sans éruption de plus de 6,5 années.

Voir la vidéo sur : https://twitter.com/i/status/1299708384015458307

 

Source : Yellowstone NPS

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie

Au Fuego, Guatemala, les explosions se succèdent au rythme de 4 à 6 par heure, accompagnées d'ondes de choc, d'avalanches de blocs en direction des drainages Seca, Taniluya, Ceniza, Trinidad et Las Lajas, dont certaines atteignent la limite de végétation, et de panaches de cendres à 4.500-4.700 mètres d'altitude.

Des chutes de cendres sont rapportées dans les villages de Panimaché I, Morelia, Finca Palo Verde et Yepocapa.

Des pulsions incandescentes sont observées au cours de la nuit et tôt le matin.

 

Source : Insivumeh

Fuego - explosion du 26.08.2020 / 2h31 - Doc. IDIS / Epcom / CRELOSA

Le VAAC Darwin signale une activité éruptive discrète sur Kadovar, en Papouasie Nouvelle-Guinée ; les cendres peuvent atteindre l'altitude de vol 70, tandis que le panache de dioxyde de soufre se déplace bien loin vers le nord-ouest.

 

Sources : VAAC Darwin et Sentinel-2

Kadovar - image Sentinel-2 L1C bands 12,11,4 du 22.08.2020 - un clic pour agrandir

Kadovar - image Sentinel-2 L1C bands 12,11,4 du 22.08.2020 - un clic pour agrandir

Le 26 août 2020 à 16:15, un tremblement de terre M4.2 s'est produit à environ 10 km au NE de Grindavík. Un autre tremblement de terre M3.7 s'est produit dans un endroit similaire à 13h43. L'OMI a reçu de nombreux rapports ressentis de la partie sud-ouest de l'Islande concernant ces tremblements de terre.

A 05h06 le 27 août, un tremblement de terre de M2.9 a été détecté près de Fagradalsfjall mais un essaim de tremblements de terre y est toujours en cours.

Au total, l'IMO renseigne cinq séismes de magnitude égale ou supérieure à 3 sur les deux derniers jours.

 

Un essaim sismique intense a commencé le 19 juillet dans la Péninsule de Reykjanes. Plus de 5000 tremblements de terre ont été détectés depuis lors. Cette activité sismique est probablement causée par un changement de stress dans la croûte en raison de multiples intrusions de magma sur la péninsule de Reykjanes depuis janvier de cette année.

 

Source : IMO

Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes au 27.08.2020 / 06h40 - Doc. IMO
Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes au 27.08.2020 / 06h40 - Doc. IMO
Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes au 27.08.2020 / 06h40 - Doc. IMO

Péninsule de Reykjanes - localisation et magnitude des séismes au 27.08.2020 / 06h40 - Doc. IMO

La pente fissurée du volcan Irazú, situé sur le flanc ouest du colosse carthaginois, s'est effondrée au matin du 26 août à un rythme qui reste à déterminer.

L'événement a eu lieu vers 4 h 10 lorsque les responsables qui étaient là ont commencé à percevoir un mouvement sismique et une vibration qui, selon leurs rapports, ont duré environ une minute et demie.

Cyril Muller, un expert d'Ovsicori, a déclaré à Costa Rica Noticias qu'hier encore, il y avait eu au moins 100 petits glissements de terrain; et qu'entre lundi et mardi, la fissure de la pente s'était déplacée de 40 centimètres.

Les matériaux déplacés sont estimé à plusieurs millions de mètres cubes de terre.

Alexander Solís, président de la Commission nationale d'urgence (CNE) a déclaré dans Repretel News que cet événement est un glissement de terrain et n'a rien à voir avec l'activité volcanique.

Les dégâts sont matériels, et concernent des installations de télécommunication qui n'avaient pu être déplacés. 

 

Source : Ovsicori vidéos et médias du Costa Rica

https://www.facebook.com/OVSICORI/videos/1410561832465897

https://www.facebook.com/OVSICORI/videos/868543520339934

Irazu - le secteur concerné par le glissement de terrain, et déplacement entre février et août vers le NO - Doc. Ovsicori

Irazu - le secteur concerné par le glissement de terrain, et déplacement entre février et août vers le NO - Doc. Ovsicori

Irazu -  traces sismiques du glissement de terrain du 26.08.2020

Irazu - traces sismiques du glissement de terrain du 26.08.2020

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Suwanosejima - 17.08.2020 - image Sentinel-2 / EO browser / Copernicus  - un clic pour agrandir

Suwanosejima - 17.08.2020 - image Sentinel-2 / EO browser / Copernicus - un clic pour agrandir

Une petite explosion s'est produite le 17 août au Suwanosejima, dans l'arc des Ryukyu. Selon les rapports, les émissions de cendres ont atteint jusqu'à 2.133 m d'altitude.

Une éruption est signalée par le JMA ce 18 août 2020 vers 20h au Suwanosejima ; elle s'est accompagnée d'un panache de gaz et cendres qui est monté à 1.200 mètres au dessus du cratère, puis dissipé vers le sud

 

Source : JMA & Copernicus / Sentinel-2

Suwanosejima - panache éruptif le 18.08.2020 / 20h - webcams JMA

Suwanosejima - panache éruptif le 18.08.2020 / 20h - webcams JMA

Le panache principal du cratère, blanc et gris, avec une intensité modérée à épaisse, est observé ce 18 août à environ 2000 mètres du sommet du Sinabung.

Au niveau sismicité, on distingue

- 6 séismes de souffle, d'une amplitude de 12 à 45 mm et d'une durée de 22 à 73 secondes.

- 32 séismes de basse fréquence, avec une amplitude de 2 à 15 mm, et la durée du tremblement de terre était de 7 à 16 secondes.

- 4 séismes tectoniques locaux, d'une amplitude de 4-34 mm, S-P 1,6-3 secondes et un long tremblement de terre de 11-29 secondes.

- 3 séismes tectoniques lointains, avec une amplitude de 5-13 mm, S-P 28,4-31 secondes et un long tremblement de terre de 86-696 secondes.

- 4 épisodes de trémor continu avec une amplitude de 0,5 à 60 mm, dominant 10 mm.

 

Le niveau d'activité est à 3 / siaga, avec un code aviation rouge.

 

Sources : PVMBG, Magma Indonesia et VAAC Darwin.

Sinabung - 18.08.2020 - panache de cendres à 2.000 mètres au dessus du sommet  - photo sadrah Peranginangin

Sinabung - 18.08.2020 - panache de cendres à 2.000 mètres au dessus du sommet - photo sadrah Peranginangin

Sinabung - time-lapse 18.08.2020 - Doc. PVMBG via Volcano YT

Deux violents tremblements de terre au large de Bengkulu ont secoué l'île indonésienne de Sumatra. Les tremblements de terre de magnitude 6,8 et 6,9 se sont produits à 5 h 23 locale / 22h23 GMT et 5 h 29 locale / 22h29 GMT le 18 août 2020, comme l'ont annoncé les stations de contrôle.

Aucun avis de tsunami n'a été émis, ni bilan des dégâts causés par ces séismes.

Ils ont en relation avec la subduction de la plaque Indo-Australienne sous la plaque de la Sonde.

Séismes au large de Bengkulu / Sumatra - 18.08.2020 - Doc. Temblor

Séismes au large de Bengkulu / Sumatra - 18.08.2020 - Doc. Temblor

La station sismique de Manna, au sud de Bengkulu, a enregistré 2 séismes de M supérieure à 6 le 18.08.2020.

La station sismique de Manna, au sud de Bengkulu, a enregistré 2 séismes de M supérieure à 6 le 18.08.2020.

Un séismes de M 6,6 a frappé l'île de Masbate ce 18 août 2020 à 8h30 locale / 00h03 GMT dans les Philippines. Il a été suivi de fortes répliques.

On déplore un mort et des dizaines de blessés ; de nombreux dommages aux habitations sont dûs à sa faible profondeur et sa puissance.

L'origine est tectonique.

 

Sources : USGS Earthquake Hazards - EMSC – Observatoire locaux

Philippines / région de Masbate - dégâts aux habitations le 18.08.2020 - photo Philippine Red Cross Masbate.

Philippines / région de Masbate - dégâts aux habitations le 18.08.2020 - photo Philippine Red Cross Masbate.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Sinabung - épisode éruptif et coulées pyroclastiques du 10.08.2020 / 10h16  - photo PVMBG & Magma Indonesia

Sinabung - épisode éruptif et coulées pyroclastiques du 10.08.2020 / 10h16 - photo PVMBG & Magma Indonesia

L'activité du Gunung Sinabung semble avoir retrouvé son mode éruptif passé, avec ce 10 août 2020 à 10h16 WIB un panache de cendres et gaz d'une hauteur de ± 5000 m au-dessus du sommet (± 7460 m au-dessus du niveau de la mer) .

Un nouvel épisode éruptif s'est produit à 11h17 locale.

 

Au niveau sismicité, on remarque une augmentation du nombre de séismes volcaniques profonds :

- le 9 août, 39 séismes volcaniques profonds, avec une amplitude de 2 à 70 mm, S-P 1,1 à 4 secondes et une durée de séisme de 9 à 23 secondes.

- Ce 10 août entre 00h et 12 h, 47 séismes volcaniques profonds, d'une amplitude de 2 à 30 mm, S-P 1,5 à 4 secondes et durée des séismes de 9 à 21 secondes entre 00et 6h, puis d'une amplitude de 2-120 mm, S-P 1,4-4 secondes et la durée des séismes de 9-23 secondes, entre 6 et 12h.

Entre 6h et 12h , on relève 2 séismes d'éruption, avec une amplitude de 120 mm, et une durée de 1785-2246 secondes.

Un code aviation rouge a été émis après le premier épisode du jour ; il est repassé à l'orange pour le 1° épisode.

Actuellement, le mont Sinabung est au niveau III / Siaga

 

Source : Dr.Devy Kamil Syahbana et Magma Indonesia

 Sinabung - episode du 10.08.2020 / 11h32 WIB - photo PVMBG & Magma Indonesia

Sinabung - episode du 10.08.2020 / 11h32 WIB - photo PVMBG & Magma Indonesia

Sinabung - sismicité au 09.08.2020 - augmentation des séismes volcaniques profonds - Doc. Magma Indonesia

Sinabung - sismicité au 09.08.2020 - augmentation des séismes volcaniques profonds - Doc. Magma Indonesia

Sinabung – évolution du panache de cendres du 10.08.2020 , respectivement à 03h35 et 04h35 UTC – Doc. International Meteorology Agency  / IMA / sat.Himawari – un clic pour agrandirSinabung – évolution du panache de cendres du 10.08.2020 , respectivement à 03h35 et 04h35 UTC – Doc. International Meteorology Agency  / IMA / sat.Himawari – un clic pour agrandir

Sinabung – évolution du panache de cendres du 10.08.2020 , respectivement à 03h35 et 04h35 UTC – Doc. International Meteorology Agency / IMA / sat.Himawari – un clic pour agrandir

L'Etna a présenté au "cône de la selle" du NSEC une activité strombolienne en hausse dans la nuit du 9 août, suivi d'émissions de cendres avec un panache impressionnant vu de Torre del Filosofo à 3.000 mètres.

 

Sources : Boris Behncke, Salvatore lo Giudice et Gio Giusa

 Etna - activité strombolienne au cône de la selle du SEC, reflétée sur les nuages le 07.08.2020 - photo Boris Behncke

Etna - activité strombolienne au cône de la selle du SEC, reflétée sur les nuages le 07.08.2020 - photo Boris Behncke

Etna - émission de cendres le 09.08.2020, vue depuis Torre del Filosofo  - photo Gio Giusa

Etna - émission de cendres le 09.08.2020, vue depuis Torre del Filosofo - photo Gio Giusa

Concernant le suivi de l'activité du volcan Nevado del Ruiz, le Servicio Geologico Columbiano, informe qu'à partir du 8 août 2020 à 00:50 (heure locale), il y a eu une augmentation significative de l'activité sismique volcano-tectonique, associée à la fracturation des roches autour du bâtiment volcanique.

L'activité sismique est localisée dans le secteur Ouest-Sud-Ouest à une distance moyenne de 6,0 km par rapport au cratère Arenas. L'enregistrement d'un séisme volcano-tectonique survenu à 07h04 (heure locale), à 4,1 km de profondeur avec une magnitude de 3,1 ML (magnitude locale), est signalé comme ressentie par les fonctionnaires du parc naturel national de Los Nevados.

Le volcan Nevado del Ruiz continue au niveau d'activité 3 amarilla / modifications du comportement de l'activité volcanique.

 

Source : SGC

Nevado del Ruiz - photo SGC

Nevado del Ruiz - photo SGC

En islande, l'essaim sismique dans la zone de l' Eyjafjördur / Tjörnes FZ semble reprendre vigueur ce 9 août, avec 3 séismes de magnitude entre 3,5 et 4,5. les séismes de magnitude égale ou inférieure à 3 se poursuivent depuis.

 

Source : IMO

Islande - essaim sismique de le Tjörnes FZ au 09.08.2020 / 16h35 - localisatio et magnitude des séismes - Doc. IMO
Islande - essaim sismique de le Tjörnes FZ au 09.08.2020 / 16h35 - localisatio et magnitude des séismes - Doc. IMO
Islande - essaim sismique de le Tjörnes FZ au 09.08.2020 / 16h35 - localisatio et magnitude des séismes - Doc. IMO

Islande - essaim sismique de le Tjörnes FZ au 09.08.2020 / 16h35 - localisatio et magnitude des séismes - Doc. IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Activité du Sabancaya, de l'Ubinas et séisme au sud de Big island.

L'Institut géophysique du Pérou (IGP) rapporte que l'activité éruptive du volcan Sabancaya est demeurée entre le 20 et le 26 juillet à des niveaux modérés, avec l'enregistrement continu des explosions,en moyenne 13 par jour, avec des panaches de gaz et cendres allant jusqu'à 2,6 km au-dessus du sommet du volcan.

L'IGP a enregistré et analysé la survenue d'environ 400 séismes d'origine volcanique, associés à la circulation de fluides magmatiques (magma, gaz, etc.) à l'intérieur du volcan

Le suivi de la déformation de la structure volcanique, à l'aide de données GNSS (traitées avec des orbites rapides), n'a pas présenté d'anomalies significatives; cependant, une légère inflation a été enregistrée dans le secteur nord (volcan Hualca Hualca) et flanc sud-est du volcan Sabancaya. La surveillance par satellite a identifié la présence de 5 anomalies thermiques avec desvaleurs comprises entre VRP 1 MW et 4 MW, associées à la présence d'un corps de lave à la surface du cratère du volcan.

Le niveau d'alerte volcanique reste orange,avec une zone interdite de 12 km de rayon autour du cratère.

 

Source : IG Peru

Activité du Sabancaya, de l'Ubinas et séisme au sud de Big island.

Le volcan Ubinas (région de Moquegua) continue de présenter entre le 20 et le 26 juillet une légère augmentation de son activité sismique ; vingt séismes de magnitudes inférieures à M1.5, associés à des processus de rupture de roche qui se produisent à l'intérieur du volcan ont été enregistrés ; de même, 6 signaux sismiques ont été enregistrés qui seraient associés aux mouvements des fluides volcaniques (vapeur d'eau et gaz); Au sein de ceux-ci, 2 événements de type tornillo ont été identifiés qui seraient liés à l'augmentation de la pression interne du volcan. Aucune activité sismique liée à la montée du magma n'est observée.

Des caméras de surveillance ont enregistré des colonnes de gaz et de vapeur d'eau atteignant des hauteurs allant jusqu'à 700 m au-dessus du sommet du volcan, dispersées vers le secteur sud-est du volcan.

La surveillance de la déformation de la structure volcanique, à l'aide d'instruments GNSS, ainsi que la surveillance satellite via les systèmes SENTINEL, IMO-NASA (gaz SO2) et MIROVA (anomalies thermiques) n'ont pas enregistré d'anomalies pendant la période d'analyse.

Le niveau d'alerte volcanique reste à naranja, assorti d'une zone interdite de 3 km de rayon autour du cratère

 

Source : IG Peru

Activité du Sabancaya, de l'Ubinas et séisme au sud de Big island.

L'Observatoire des volcans hawaïens (HVO) de l'U.S. Geological Survey a enregistré un séisme de magnitude 4,7, entre le Lōʻihi seamont et la pointe sud de l'île d'Hawaii, le lundi 27 juillet à 6 h 06 HST.

Le tremblement de terre a été centré à environ 20 km (12,4 miles) au sud-est de Nā’ālehu, à une profondeur de 35 km (21,7 miles). De légères secousses, avec une intensité maximale de IV, ont été signalées dans certaines parties de l'île d'Hawaï. À cette intensité, des dommages importants aux bâtiments ou aux structures ne sont pas attendus. 

Selon David Phillips, scientifique en charge par intérim du HVO, le tremblement de terre n'a eu aucun effet apparent sur les volcans Kīlauea ou Mauna Loa. "Nous ne voyons aucun changement détectable d'activité aux sommets ou le long des zones de rift du Mauna Loa ou Kīlauea à la suite de ce tremblement de terre. Des répliques sont possibles et pourraient être ressenties." Le HVO continue de surveiller le Mauna Loa et d'autres volcans hawaïens pour tout changement.

La profondeur, l'emplacement et les ondes sismiques enregistrées du tremblement de terre suggèrent une source due à la flexion de la plaque océanique sous le poids de la chaîne d'îles hawaïennes, une source commune de tremblements de terre dans cette région. Des répliques sont possibles et pourraient être ressenties.

Selon le Centre d'alerte aux tsunamis du Pacifique, ce tremblement de terre ne menace pas de tsunami.

 

Source : HVO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Sismologie
 Fagradalsfjall - photo Ferlir

Fagradalsfjall - photo Ferlir

Péninsule de Reykjanes- localisation et magnitude des séismes au 20 juillet 2020 / 06h40 - doc IMO
Péninsule de Reykjanes- localisation et magnitude des séismes au 20 juillet 2020 / 06h40 - doc IMO
Péninsule de Reykjanes- localisation et magnitude des séismes au 20 juillet 2020 / 06h40 - doc IMO

Péninsule de Reykjanes- localisation et magnitude des séismes au 20 juillet 2020 / 06h40 - doc IMO

Dans la Péninsule de Reykjanes, un tremblement de terre entre M5 s'est produit à 23h36 dans la zone de Fagradalsfjall, un tuya formé au Pléistocène . Le tremblement de terre a été largement ressenti dans la partie sud-ouest de l'Islande.

Un nombre considérable de répliques se sont produites, les plus importantes étaient M3,5 à 00:08, M3.4 à 00:55, M3.0 à 02:19 et M3.4 à 03:09 et elles ont également été ressenties dans le sud-ouest de l'Islande. .

À 05h46, un M4.6 a été détecté. Des chutes de pierres ont été signalées à Festarfjall, à environ 6 km au SO de l'épicentre du tremblement de terre.

Le 18 juillet à 05h56, un tremblement de terre M4.1 avait été détecté à 4,1 km au nord de Grindavík.

 

Les tremblements de terre autour de Grindavík se poursuivent ces derniers mois en raison de la déformation dans la région.

 

Source : IMO

Localisation du tuya Fagradalsfjall dans la Péninsule de Reykjanes

Localisation du tuya Fagradalsfjall dans la Péninsule de Reykjanes

Fagradalsfjall  - Coulée de lave datant du Pleistocene  - photo Banco  imagenes geologicas / Flickr

Fagradalsfjall - Coulée de lave datant du Pleistocene - photo Banco imagenes geologicas / Flickr

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie

Le Sernageomin a relevé le niveau d'alerte technique du Copahue à amarilla ce 17 juillet à 15h30 locale.

Au cours des mois précédents, la sismicité a été marquée par de nombreux séismes VLP, en relation avec l'ascension de magma à des niveaux plu superficiels ; de plus, ces derniers jours, des signes ont été observés en surface, avec l'émission de matériaux particulaires associée à une colonne de gaz par le cratère actif, et de l'incandescence. Les images satellites indiquent une diminution du volume du lac de cratère ... tous ces signes témoignent de ma présence d'un volume de magma à un niveau superficiel.

Une zone de 1.000 mètres de rayon autour du cratère est considérée comme zone d'affectation possible.

 

Source : Sernageomn OVDAS

Copahue - 16.07.2020 - panache de cendres - vidéo Mayores Sin Limites / twitter

Copahue - 16.07.2020 - panache de cendres - vidéo Mayores Sin Limites / twitter

Copahue - 16.07.2020 - vidéo noticiasvNQN

Le niveau d'alerte du Raung, sur l'île de Java, a été augmenté à 2 / waspada ce 17 juillet.

Ce jour, entre 0 et 6h, un total de 26 panaches bruns ont été observés entre 50 et 200 mètres au dessus du cratère.

La sismicite du 17 juillet est caractérisée par

- 98 séismes d'éruption avec une amplitude de 2-17 mm et une durée de 40-155 secondes.

- 83 épisodes de trémor non harmonique avec une amplitude de 1-5 mm, et une durée de 38-399 sec.

Le PVMBG rappelle l'interdiction de descendre dans la cratère, et de camper dans un rayon de 2 km au centre du cratère, en raison du danger des gaz volcaniques pour la vie.

 

Sources : PVMBG & Magma Indonesia

Raung - sismicité au 17.07.2020 - Doc. Magma Indonesia

Raung - sismicité au 17.07.2020 - Doc. Magma Indonesia

Au Costa Rica, une émission passive s'est produite au Turrialba le 16 juillet 2020 à 12h09, accompagnée d'un panache de cendres à 200 mètres au dessus du cratère ; elle a duré 2 minutes.

Cet épisode a été suivi de plusieurs autres émissions très diluées en cours de journée.

Un pic des ratios CO2 / SO2 et H2S / SO2 a été enregistré pendant la nuit, avant de revenir à des valeurs similaires à celles d'hier.

 

Source : Ovsicori

Turrialba - 16.07.2020 / 12h09 - webcam Ovsicori

Turrialba - 16.07.2020 / 12h09 - webcam Ovsicori

Un séisme de magnitude 4,1 s'est produit à 4,1 km de Grindavik, dans la Péninsule de Reykjanes en Islande.

Il a été précédé d'un autre de magnitude 3;2.

tous deux ont été ressenti à Grindavik et Reykjanesbaer.

L'activité sismique persistante est, selon l'IMO, en relation avec la déformation due aux intrusions magmatiques dans la croûte terrestre.

 

Sources : IMO & mbl,is

Reykjanes péninsule - 18.07.2020 - magnitude des séismes à 07h50 - Doc. IMO

Reykjanes péninsule - 18.07.2020 - magnitude des séismes à 07h50 - Doc. IMO

 Grindavík avec le Mont Þorbjörn en arrière-plan.  - Doc. mbl.is /  Kristinn Magnússon

Grindavík avec le Mont Þorbjörn en arrière-plan. - Doc. mbl.is / Kristinn Magnússon

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Nevados de Chillan – 13.07.2020 en fin de soirée – incandescence de la coulée de lave – photo Josefauna / Volcanologia in Chile

Nevados de Chillan – 13.07.2020 en fin de soirée – incandescence de la coulée de lave – photo Josefauna / Volcanologia in Chile

Au Nevados de Chillan, la coulée de lave visqueuse émanant du cratère Nicanor continue de descendre lentement le flanc nord du volcan.

Le Sernageomin a déterminé une zone de danger de 3 km vers l'ouest et jusqu'à 5 km vers l'est.

De nuit, on peut remarquer l'incandescence émise par la coulée ; son taux d'émission est de l'ordre de 0,2m³/sec.

 

Source : Sernageomin et Volcanologia in Chile

Nevados de Chillan - la coulée en journée le 14.07.2020 - webcam Sernageomin Portezuelo

Nevados de Chillan - la coulée en journée le 14.07.2020 - webcam Sernageomin Portezuelo

Toujours au Chili, le 14 juillet 2020 à 06h59 heure locale, le National Geology and Mining Service a enregistré un séisme lié à la fracturation des roches, d'une magnitude locale de 3,0 et d'une profondeur de 0,2 km au complexe volcanique de Taapaca.

Le Complexe (5 861 m d'altitude) est situé sur le haut plateau de la région d'Arica et de Parinacota, et est à la 35e place du classement des risques spécifiques.

Le complexe volcanique de Taapaca - photo Daniel Bertin / Sernageomin

Le complexe volcanique de Taapaca - photo Daniel Bertin / Sernageomin

Le Complexe (5.861 m d'altitude) est situé sur le haut plateau de la région d'Arica et de Parinacota, et est à la 35e place du classement des risques spécifiques.

Nommé localement Nevados de Putre, il correspond à un complexe volcanique allongé avec un profil irrégulier, situé sur le bord ouest du front volcanique actuel des Andes centrales. Son activité remonte à 2,7 millions d'années avec l'émission de lave et de pyroclastes principalement andésitiques.

Au cours des 1,5 million d'années écoulées, l'activité éruptive aurait migré d'environ 4 à 5 km vers le sud-ouest, limitée à de courtes périodes d'activité et séparée par des stades prolongés d'immobilité.

Il n'y a aucune trace d'activité éruptive historique. Il n'y a que des sources chaudes et des dépôts de soufre associés à ce centre éruptif.

Le niveau d'alerte reste à vert ; Une réactivation potentielle serait liée à l'emplacement des dômes dacitiques et à la génération ultérieure de courants pyroclastiques qui affecterait très probablement le flanc sud-ouest du volcan, le secteur où se trouve Putre, le principal centre peuplé de la région de l'altiplano (environ 2 .000 habitants), et la route internationale CH-11.

 

Source : Sernageomin

Bulusan - photo archives 2016.10.08 / PHIVOLCS-SPDRRMO

Bulusan - photo archives 2016.10.08 / PHIVOLCS-SPDRRMO

Le Phivolcs a enregistré depuis le 13 juillet une hausse du nombre de séismes volcaniques au Bulusan : il en dénombre 33 en 24 heures le 13 et 27 séismes en 24 heures le 14 (période de 8h à 8h matin)

Une très faible émission de panaches blancs chargés de vapeur des évents sud-est a été observée. Les données de déformation du sol provenant de mesures GPS continues indiquent une inflation à court terme de l'édifice depuis fin février 2020. Ces paramètres indiquent que des processus volcaniques sont en cours sous l'édifice qui peuvent être causés par un dégazage en profondeur ou une activité hydrothermale ou une intrusion magmatique.

Les personnes vivant dans les vallées et le long des canaux fluviaux, en particulier dans le secteur sud-est, sud-ouest et nord-ouest de l'édifice, doivent être vigilantes contre les écoulements et les lahars chargés de sédiments en cas de fortes pluies prolongées.

Le statut d'alerte de niveau 1 (anormal) prévaut actuellement sur le volcan Bulusan, ce qui signifie qu'il est actuellement dans un état anormal.

 

Source : DOST-PHIVOLCS

Islande - séismes au 15.017.2020 / 07h35 - Doc. IMO
Islande - séismes au 15.017.2020 / 07h35 - Doc. IMO

Islande - séismes au 15.017.2020 / 07h35 - Doc. IMO

Vatnajökull / Bárðarbunga - magnitude des séismes au 15.07.2020 - les deux séismes de plus de M3 en nuit du 13-14.07.2020 - Doc. IMO

Vatnajökull / Bárðarbunga - magnitude des séismes au 15.07.2020 - les deux séismes de plus de M3 en nuit du 13-14.07.2020 - Doc. IMO

Peu avant minuit le 13 juillet à 23 h 41, un tremblement de terre de magnitude 3 a secoué la partie sud-est de la caldeira de Bárðarbunga et environ une heure plus tard le 14 juillet , un autre séisme de magnitude 3,6 a secoué la région.

Les séismes de cette importance sont communs au Bárðarbunga.

 

A noter que les essaims sismiques se poursuivent dans la péninsule de Reykjanes, aux environs de Grindavik, et plus au nord, à l'embouchure de l'Eyjafjördur ; Dans le nord, on dénombre plus de 13.000 séismes dont 3 de magnitude supérieure à 5.

 

Source : IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Etna – 11,07,2020 - activité strombolienne au "Saddle vent" du SEC, vue de Piano del Vescovo – photo INGVvulcani

Etna – 11,07,2020 - activité strombolienne au "Saddle vent" du SEC, vue de Piano del Vescovo – photo INGVvulcani

Une faible activité strombolienne a été observée ce 11 juillet 2020 en soirée à l'évent de la selle localisée entre le nouveau et l'ancien cône sud-est de l'Etna.

 

Source : INGVvulcani

Etna - 12.07.2020 /  06h27 - Webcam INGV OE Emot0129

Etna - 12.07.2020 / 06h27 - Webcam INGV OE Emot0129

Un nouvel épisode éruptif est signalé à Suwanosejima ce 12 juillet à 11h53 locale ; il s'est accompagné d'un panache à 1.300 mètres au dessus du cratère actif, dérivant vers le nord-est.

 

Sources : JMA & VAAC Tokyo

Suwanosejima - 12.07.2020 / 11h49 & 11h54 - doc. JMA

Suwanosejima - 12.07.2020 / 11h49 & 11h54 - doc. JMA

L'activité a baissé sur Nishinoshima ces 11 et 12 juillet.

Une faible anomalie thermique subsiste, mais en diminution considérable depuis le10 juillet, où elle a été notée à VRP 1340 à 473 MW, contre VRP 91à 8 MW ce 11 juillet.

L'extension du panache est centrée autour de l'île, avec une dérive modérée vers le nord-est.

 

Sources : Mirova, VAAC Tokyo et Nasa Worldview

Nishinoshima - baisse des anomalies thermiques et du pouvoir radiatif - Doc. Mirova au 11.07.2020 / 13h15 Nishinoshima - baisse des anomalies thermiques et du pouvoir radiatif - Doc. Mirova au 11.07.2020 / 13h15

Nishinoshima - baisse des anomalies thermiques et du pouvoir radiatif - Doc. Mirova au 11.07.2020 / 13h15

Nishinoshima - 12.07.2020 -  image satellite Nasa worldview et Volcanic ash advisory par le VAAC Tokyo.
Nishinoshima - 12.07.2020 -  image satellite Nasa worldview et Volcanic ash advisory par le VAAC Tokyo.

Nishinoshima - 12.07.2020 - image satellite Nasa worldview et Volcanic ash advisory par le VAAC Tokyo.

Les séismes se poursuivent en Islande à l'embouchure d'Eyjafjörður, dans le nord, et dans la péninsule de Reykjanes , dans le sud-ouest.

 

L'essaim sismique à l'embouchure d'Eyjafjörður est toujours en cours. Depuis le début de la crise le 19 juin, le système de tremblement de terre de l'Office météorologique national a localisé plus de 13.000 tremblements de terre, dont trois tremblements de terre de magnitude 5.

Il y a encore beaucoup de petits tremblements de terre dans la région et il est encore probable qu'il y aura plus de tremblements de terre plus importants.

 Islande - séismes au 12.07.2020 / 07h15  - IMO
 Islande - séismes au 12.07.2020 / 07h15  - IMO
 Islande - séismes au 12.07.2020 / 07h15  - IMO

Islande - séismes au 12.07.2020 / 07h15 - IMO

Hier, deux séismes de plus de magnitude 3 ont été mesurés juste à l'ouest de Herðubreiðartöglar dans la péninsule de Reykjanes.

Le premier de magnitude 3,2 à 14h15 et le second à 17h47 de magnitude 3,1, mais un rapport a été reçu que le deuxième tremblement de terre a été trouvé à Drekagil par Askja.

Les tremblements de terre ont persisté dans la région de Grindavík ces derniers mois en raison des glissements de terrain.

 

Source : IMO

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog