Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

sismologie

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Sismologie, #volcanic activity
Aerial view of the southern part of Mayotte. - Alamy Stock photo via Nat Geographic

Aerial view of the southern part of Mayotte. - Alamy Stock photo via Nat Geographic

A seismic activity has affected the island of Mayotte since the beginning of May 2018. These earthquakes form a swarm with epicentres grouped at sea, 30 to 60 km east of the coast of Mayotte. The vast majority of these earthquakes are of low magnitude, but several events of moderate magnitude (at most M5.9) have been strongly felt by the population and have damaged some buildings. Since the month of July the seismic activity has decreased but a seismicity persists which certain earthquakes felt.

Location of earthquakes from May 10 to June 20, 2018. The location of earthquakes has not changed since the beginning of the crisis. © BRGM

Location of earthquakes from May 10 to June 20, 2018. The location of earthquakes has not changed since the beginning of the crisis. © BRGM

In November, the month was particularly active with two earthquakes of Magnitude> 4 felt, November 19 (M4.5) and November 27 (M5.0).

In parallel, data from the Teria network's GPS stations installed on the island of Mayotte, which are distributed by the RGP of the Institut Géographique National (IGN), indicate since July an overall displacement of about 9 cm to the east and subsidence (subsidence) of about 8 cm. Automatic and daily calculations have been set up at the OVPF (via the Gipsy software) in order to follow these deformations, as well as the source at their origin.

Thus for the month of November, the source of "depressurization" at the origin of these movements could be located about 32 km east of Mayotte and about 37 km deep.

As initially suggested by the ENS, the hypothesis of a source of deflation corresponding to the emptying of a magmatic reservoir at the level of the seismic zone seems most likely. On November 11, 2018, a long period seismic signal was recorded, and will confirm this volcanic hypothesis.

Mayotte - earthquake of 11.11.2018 - Doc. Infogram

Mayotte - earthquake of 11.11.2018 - Doc. Infogram

Seismic activity of Mayotte - Location of the source (best model resulting from a "Mogi" type of modeling) at the origin of the movements recorded in November on GPS stations of Mayotte. Modeling realized by F. Beauducel (IPGP / IRD) and OVPF-IPGP.

Seismic activity of Mayotte - Location of the source (best model resulting from a "Mogi" type of modeling) at the origin of the movements recorded in November on GPS stations of Mayotte. Modeling realized by F. Beauducel (IPGP / IRD) and OVPF-IPGP.

Mayotte - earthquake swarm, #InSAR, published crude composite. - BRGM via Matarikipax Twitter

Mayotte - earthquake swarm, #InSAR, published crude composite. - BRGM via Matarikipax Twitter

"Although the hypothetical flow is important [...], the place where the magma (extracted from the deep reservoir) is placed on the surface (or under the surface, in the crust) is currently unknown. this date would be of the order of 1.3 km3, which is very high and never observed before at sea bottom, if it is indeed an eruption ", says Pierre Briole, physicist at the ENS

The BRGM antenna in Mayotte reports in an interview with Clicanoo that "for several months, the scientific community has come together to understand the phenomenon and answer the questions that arise from it.The deployment of new instruments on land and at sea to improve the detection and localization of the observed earthquakes is under study.In parallel with this observation mission, a request for an oceanographic campaign was made to explore both the swarm zone between Mayotte and Madagascar and, more widely, the Comoros region. " The time to be expected is of the order of one to two years.

(from Clicanoo - source ref.)

 

Sources:

- OVPF - Seismic crisis in Mayotte / Monthly bulletin

- ENS Geosciences - Volcanology - link

- BRGM - Earthquake swarm in Mayotte: situation points - link

- Clicanoo - Seismic activity: in Mayotte, the volcanic hypothesis is precise - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Vue aérienne de la partie sud de Mayotte. - photo Alamy Stock via Nat Geographic

Vue aérienne de la partie sud de Mayotte. - photo Alamy Stock via Nat Geographic

Une activité sismique affecte l'île de Mayotte depuis le début du mois de mai 2018. Ces séismes forment un essaim avec des épicentres regroupés en mer, 30 à 60 km à l'est de la côte de Mayotte. La grande majorité de ces séismes est de faible magnitude, mais plusieurs événements de magnitude modérée (au maximum M5,9) ont été fortement ressentis par la population et ont endommagé certaines constructions. Depuis le mois de juillet l’activité sismique a diminué mais une sismicité persiste dont certains séismes ressentis.

Localisations des séismes du 10 mai au 20 juin 2018. La localisation des séismes ne varie pas depuis le début de la crise. © BRGM

Localisations des séismes du 10 mai au 20 juin 2018. La localisation des séismes ne varie pas depuis le début de la crise. © BRGM

En novembre, le mois a été particulièrement actif avec notamment deux séismes de Magnitude >4 ressentis, le 19 novembre (M4,5) et le 27 novembre (M5,0).

En parallèle, les données des stations GPS du réseau Teria installées sur l’île de Mayotte, qui sont distribuées par le RGP de l’Institut Géographique National (IGN), indiquent depuis le mois de juillet un déplacement d’ensemble d’environ 9 cm vers l’est et une subsidence (affaissement) d’environ 8 cm. Des calculs automatiques et journaliers ont été mis en place à l’OVPF (via le logiciel Gipsy) afin de suivre ces déformations, ainsi que la source à leur origine.

Ainsi pour le mois de novembre, la source en "dépressurisation" à l’origine de ces déplacements pouvait être localisée à environ 32 km à l’est de Mayotte et à environ 37 km de profondeur.

Comme initialement suggéré par l’ENS, l’hypothèse d’une source en déflation correspondant à la vidange d’un réservoir magmatique au niveau de la zone sismique semble la plus probable. Le 11 novembre 2018, un signal sismique longue période a été enregistré, et confirmerai cette hypothèse volcanique.

Mayotte - séisme du 11.11.2018 - Doc. infogram

Mayotte - séisme du 11.11.2018 - Doc. infogram

Activité sismique de Mayotte - Localisation de la source (meilleur modèle issu d’une modélisation de type « Mogi ») à l’origine des déplacements enregistrés en novembre sur les stations GPS de Mayotte. Modélisations réalisées par F. Beauducel (IPGP/IRD) et OVPF-IPGP.

Activité sismique de Mayotte - Localisation de la source (meilleur modèle issu d’une modélisation de type « Mogi ») à l’origine des déplacements enregistrés en novembre sur les stations GPS de Mayotte. Modélisations réalisées par F. Beauducel (IPGP/IRD) et OVPF-IPGP.

Mayotte - essaim sismique, image InSAR , déplacements  / earthquake swarm, #InSAR, displacement crude composite. - Matarikipax Twitter

Mayotte - essaim sismique, image InSAR , déplacements / earthquake swarm, #InSAR, displacement crude composite. - Matarikipax Twitter

" Bien que le débit hypothétique soit important […], l’endroit où le magma (extrait du réservoir profond) est mis en place à la surface (ou sous la surface, dans la croûte) est actuellement inconnu. Le volume total émis à cette date serait de l’ordre de 1,3 km3, ce qui est très élevé et jamais observé auparavant en fond de mer, s’il s’agit bien d’une éruption ", nous dit Pierre Briole , physicien à l'ENS

L'antenne du BRGM de Mayotte rapporte dans une interview à Clicanoo que "depuis plusieurs mois, la communauté scientifique se fédère pour comprendre le phénomène et répondre aux interrogations qui en découlent. Le déploiement de nouveaux instruments à terre et en mer afin d’améliorer la détection et la localisation des séismes observés est à l’étude. En parallèle à cette mission d’observation, une demande de campagne océanographique a été faite afin d’explorer à la fois la zone de l’essaim entre Mayotte et Madagascar et, plus largement, la région des Comores." Le délai à prévoir est de l'ordre d'un à deux ans.

(extrait de Clicanoo - réf. en sources)

 

Sources :

- OVPF - Crise sismique à Mayotte / Bulletin mensuel

ENS Geosciences – Volcanology - link

- BRGM - Essaim de séismes à Mayotte : points de situation - link

Clicanoo - Activité sismique : à Mayotte, l’hypothèse volcanique se précise - link

 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #volcanic activity, #Sismologie, #Tectonique
Mayon - archive image 02.2018 / © Thierry Sluys.

Mayon - archive image 02.2018 / © Thierry Sluys.

Mayon seismometers recorded 5 volcanic earthquakes in the past 24 hours, including one in relation to an ash emission on November 30 from 9:41 am lasting one minute; the emission of the greyish plume was followed by steam and gas plumes towards the SW.

The flow of sulfur dioxide is measured at an average of 1,377 tons / day. The inflation of the southwestern sector of the volcano is still noted.

The level 2 alert remains in effect.

 

Source: Phivolcs

Merapi - the dome the 29.11.2018 / 8h18 - photo PVMBG

Merapi - the dome the 29.11.2018 / 8h18 - photo PVMBG

At Merapi, the volume of the lava dome reached 29 November 329,000 m³, for a growth rate of about 2,500 m³ per day, down slightly.

For the day of November 30, the PVMBG informs of a white degassing at about fifty meters above the summit, and a moderate seismicity.

The activity level remains at 2 / waspada.

 

Sources: BPPTKG / PVMBG
 

News from Mayon, Merapi, La Fournaise - and Tectonic Earthquake in Alaska.

The month of November 2018 will have been calm at Piton de la Fournaise, marked by a low seismicity under the summit craters and a stop of the inflation of the building. This testifies to the stopping (or at least slowing down) of the magmatic transfers from the deep zones to the more superficial zones. Moreover, the decrease in CO2 fluxes in the far-field soil since May 2018 suggests that the transfers of new magma towards the deep zones (mantle) seem to have ceased as well. Nevertheless, the trend reversal (ie an increase in CO2 fluxes in the far-field soil) observed since October 26, will be to follow in the coming weeks to determine whether a resumption of transfers of new magma to deep zones begins.

Find all the information related to the activity of Piton de la Fournaise on the website (http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf), the Twitter account (https: // twitter. com / obsfournaise? lang = fr), and the Facebook account (https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/) of the OVPF-IPGP.

The information in this document may not be used without explicit reference.

Piton de La Fournaise - the crater Dolomieu, with in the background, the ramparts of Enclos Fouqué and the Piton des Neiges - photo archive © Bernard Duyck

Piton de La Fournaise - the crater Dolomieu, with in the background, the ramparts of Enclos Fouqué and the Piton des Neiges - photo archive © Bernard Duyck

A Magnitude 7.0 earthquake occurred on November 30 at 17:29 UTC 13 km north of Anchorage, Alaska. The hypocenter is located at a depth of 40.9 km according to the USGS.

This is a place where the Pacific tectonic plate moves northwest at about 60mm / yr and enters subduction below the North American plate.

The earthquake was strong enough to cause ruptures of slopes in a restricted area because of the low relief ... the material damage is however important.

Waiting for replicas that are not going to happen, a more complete article will follow.

NB: activity of volcanoes in current regional eruption continues without changes

 

Sources:

- USGS earthquake hazards program and EMSC

- AGU - Landslide blog - D.Petley

 Alaska - epicenter of the M 7.0 earthquake on 30.11.2018 / 17h29 - Doc. EMSC

 Alaska - epicenter of the M 7.0 earthquake on 30.11.2018 / 17h29 - Doc. EMSC

Alaska -30.11.2018 - photo USGS-Josh Bierma-Hunter Sloan Sizemore
Alaska -30.11.2018 - photo USGS-Josh Bierma-Hunter Sloan Sizemore

Alaska -30.11.2018 - photo USGS-Josh Bierma-Hunter Sloan Sizemore

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie, #Tectonique
Mayon - image d'archive 02.2018 / © Thierry Sluys.

Mayon - image d'archive 02.2018 / © Thierry Sluys.

Les sismomètres du Mayon ont enregistrés 5 séismes volcaniques au cours des dernières 24 heures, dont un en relation avec une émission de cendres le 30 novembre à partir de 9h41d'une durée d'une minute ; l'émission du panache grisâtre a été suivie de panaches de vapeur et gaz en direction du SO.

Le flux de dioxyde de soufre ets mesuré à une moyenne de 1.377 tonnes/jour.l'inflation du secteur sud-ouest du volcan est toujours notée.

L'alerte niveau 2 reste en vigueur.

 

Source : Phivolcs

Merapi - le dôme le 29.11.2018 / 8h18 - photo PVMBG

Merapi - le dôme le 29.11.2018 / 8h18 - photo PVMBG

Au Merapi, le volume du dôme de lave atteint ce 29 novembre 329.000 m³, pour un taux de croissance d'environ 2.500 m³ par jour, en légère baisse.

Pour la journée du 30 novembre, le PVMBG renseigne un dégazage blanc à une cinquantaine de mètres au dessus du sommet, et une sismicité modérée.

Le niveau d'activité reste à 2 / waspada.

 

Sources : BPPTKG / PVMBG

Actualité du Mayon , du Merapi, de La Fournaise - et Séisme tectonique en Alaska.

Le mois de novembre 2018 aura été calme au Piton de la Fournaise, marqué par une faible sismicité sous les cratères sommitaux et un arrêt de l’inflation de l’édifice. Ceci témoigne de l’arrêt (ou du moins du ralentissement) des transferts magmatiques des zones profondes vers les zones plus superficielles. Par ailleurs la décroissance des flux de CO2 dans le sol en champ lointain depuis mai 2018 suggère que les transferts de nouveau magma vers les zones profondes (manteau) semblent avoir cessé également. Néanmoins, l’inversion de tendance (à savoir une augmentation des flux de CO2 dans le sol en champ lointain) observée depuis le 26 octobre, sera à suivre ces prochaines semaines afin de déterminer si une reprise des transferts de nouveau magma vers les zones profondes s’amorce.

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à l’activité du Piton de la Fournaise sur le site internet (http://www.ipgp.fr/fr/ovpf/actualites-ovpf ), le compte Twitter (https://twitter.com/obsfournaise?lang=fr), et le compte Facebook (https://www.facebook.com/ObsVolcanoPitonFournaise/) de l'OVPF-IPGP.

Les informations de ce document ne peuvent être utilisées sans y faire explicitement référence.

Piton de La Fournaise - le cratère Dolomieu, avec en arrière-plan, le rempart de l'Enclos Fouqué et le Piton des Neiges - photo archive © Bernard Duyck

Piton de La Fournaise - le cratère Dolomieu, avec en arrière-plan, le rempart de l'Enclos Fouqué et le Piton des Neiges - photo archive © Bernard Duyck

Un séisme de Magnitude 7,0 s'est produit le 30 novembre à 17h29 UTC à 13 km au nord d'Anchorage en Alaska. L'hypocentre est situé à une profondeur de 40,9 km selon l'USGS.

C'est un endroit où la plaque tectonique du Pacifique se déplace vers le nord-ouest à environ 60mm/an et entre en subduction sous la plaque nord-américaine.

Le séisme a été suffisamment fort pour causer des ruptures de pentes dans une région restreinte en raison du faible relief ... les dégâts matériels sont par contre importants.

En attente de répliques qui ne vont pas manquer de se produire, un article plus complet va suivre.

NB : l'activité des volcans en actuelle éruption régionale se poursuit sans changements

 

Sources : USGS earthquake hazards program et EMSC

 Alaska - épicentre du séisme de M 7,0 le 30.11.2018 / 17h29 - Doc. EMSC

Alaska - épicentre du séisme de M 7,0 le 30.11.2018 / 17h29 - Doc. EMSC

Alaska -30.11.2018  - photo USGS-Josh Bierma-Hunter Sloan Sizemore

Alaska -30.11.2018 - photo USGS-Josh Bierma-Hunter Sloan Sizemore

Alaska -30.11.2018  - photo USGS-Josh Bierma-Hunter Sloan Sizemore

Alaska -30.11.2018 - photo USGS-Josh Bierma-Hunter Sloan Sizemore

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Volcanic news, #Sismologie

Activity on Kadovar in Papua New Guinea is relatively little documented by the observatories.

Since September, it seems to concern only the summit, no plume coming out of the coastal dome.

Kadovar - image 12.09.2018 Sentinel-2 image bands 12,11,4

Kadovar - image 12.09.2018 Sentinel-2 image bands 12,11,4

The Sentinel 2 images show white top degassing on September 12, and on September 22, more intense.

On the images of September 22, September 27, and October 10, it is found that the west side of the island, which had greened, is covered with ashes.

A notice of ash dispersal is issued on 28 September by VAAC Darwin.

On October 12, the plumes of ashes succeed one another, leaving a rosary of clouds towards the west, always coming from the summit.

Thermal anomalies are reported by Mirova on 14 and 15 October, respectively 17 and 22 MW.

Kadovar - 22.09.2018 - image Sentinel-2 image nat color

Kadovar - 22.09.2018 - image Sentinel-2 image nat color

Kadovar - the island covered with ashes on 27.09.2018 - image Sentinel-2 image nat.colors

Kadovar - the island covered with ashes on 27.09.2018 - image Sentinel-2 image nat.colors

Kadovar - 12.10.2018 - Sentinel-2 images respectively bands 12,11,4, and nat.colors for zoom
Kadovar - 12.10.2018 - Sentinel-2 images respectively bands 12,11,4, and nat.colors for zoom

Kadovar - 12.10.2018 - Sentinel-2 images respectively bands 12,11,4, and nat.colors for zoom

It should be noted that the Rabaul volcano Observatory reports an increase in activity on 21 September, remaining high until 26 September; Gray and brown plumes are observed several hundred meters above the summit crater, drifting to the northwest. Incandescence is reported from the main crater, southeast costal vent and other areas.

Small amounts of ash fell on Blup Blup Island.

On October 1, a plume rises to 900 meters asl, drifting westward; and on October 3, a cloud of ash is observed by satellite, drifting westward at an altitude of 2,100 meters asl. (in GVP)

Sources: Sentinel 2, VAAC Darwin and RVO / Global volcanism Program weekly report 

Kadovar - Volcanic ash advisory 28.09, 08.10, and 16.10.2018 - Doc. VAACKadovar - Volcanic ash advisory 28.09, 08.10, and 16.10.2018 - Doc. VAAC
Kadovar - Volcanic ash advisory 28.09, 08.10, and 16.10.2018 - Doc. VAAC

Kadovar - Volcanic ash advisory 28.09, 08.10, and 16.10.2018 - Doc. VAAC

 Kadovar - Radiative power at 16.10.2018 / 0h10 - DoC.Mirova Modis

Kadovar - Radiative power at 16.10.2018 / 0h10 - DoC.Mirova Modis

The Ovsicori reports an eruption on October 15 at 5:42 am at Turrialba, lasting a few minutes and accompanied by a plume of gas and ash rising to 1,000 meters above the crater.

The seismographs recorded another explosion signal at 6:16.

Subsequently, passive emissions at a hundred meters above the crater occurred.
 

Source: Ovsicori

 Turrialba - 15.10.2018 - respectively at 6h and 7h20 - webcam Ovsicori
 Turrialba - 15.10.2018 - respectively at 6h and 7h20 - webcam Ovsicori

Turrialba - 15.10.2018 - respectively at 6h and 7h20 - webcam Ovsicori

Turrialba, seen from the valley on 15.10.2018 - photo Katica Guzmán via Ovsicori / FB

Turrialba, seen from the valley on 15.10.2018 - photo Katica Guzmán via Ovsicori / FB

The assessment of the Sulawesi / Palu earthquake of September 28 has been revised ... still on the rise, unfortunately.

As of 15 October, there are 2,100 dead, 4,612 seriously injured, 680 missing, and 78,994 displaced persons.

Source BNPB

Palu earthquake - updated on 15.10.2018 - Doc.BNPB

Palu earthquake - updated on 15.10.2018 - Doc.BNPB

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie

L'activité sur Kadovar en Papouasie Nouvelle-guinée est relativement peu documentée par les observatoires.

Depuis le mois de septembre, elle semble concerner uniquement le sommet, aucun panache ne sortant du dôme côtier.

Kadovar - image 12.09.2018 Sentinel-2 image bands 12,11,4

Kadovar - image 12.09.2018 Sentinel-2 image bands 12,11,4

Les images Sentinel 2 montre un dégazage sommital blanc le 12 septembre, et le 22 septembre, plis intense.

Sur les images du 22 septembre, du 27 septembre, et du 10 octobre, on constate que le côté ouest de l'île, qui avait reverdi, est recouvert de cendres.

Un avis de dispersion de cendres est émis le 28 septembre par le VAAC Darwin.

Le 12 octobre, les panaches de cendres se succèdent, laissant un chapelet de nuages en direction ouest, enprovenance toujours du sommet.

Des anomalies thermiques sont rapportées par Mirova les 14 et 15 octobre, respectivement de 17 et 22 MW.

 

 Kadovar - 22.09.2018 - image Sentinel-2 image nat color

Kadovar - 22.09.2018 - image Sentinel-2 image nat color

Kadovar - l'île recouverte de cendres le 27.09.2018 - image Sentinel-2 image nat.colors

Kadovar - l'île recouverte de cendres le 27.09.2018 - image Sentinel-2 image nat.colors

Kadovar - 12.10.2018 - images Sentinel-2 respectivement  bands 12,11,4, et nat.colors pour le zoom
Kadovar - 12.10.2018 - images Sentinel-2 respectivement  bands 12,11,4, et nat.colors pour le zoom

Kadovar - 12.10.2018 - images Sentinel-2 respectivement bands 12,11,4, et nat.colors pour le zoom

A noter que le Rabaul volcano Observatory fait mention d'une hausse d'activité le 21 septembre, restant élevée jusqu'au 26 septembre ; des panaches gris et bruns sont observés à plusieurs centaines de mètres au dessus du cratère sommital, dérivant vers le nord-ouest. De l'incandescence est rapportée au cratère principal, à l'évent costal sud-est et d'autres zones.

De petites quantités de cendres sont tombées su l'ile Blup Blup.

Le 1 octobre, un panache culmine à 900 mètres asl, dérivant vers l'ouest ; et le 3 octobre, un nuage de cendres est observé par satellite dérivant vers l'ouest à une altitude de 2.100 mètres asl. (in GVP)

 

Sources : Sentinel 2, VAAC Darwin et RVO / Global volcanism Program weekly report

Kadovar - Volcanic ash advisory pour les 28.09, 08.10, et 16.10.2018 - Doc. VAAC DarwinKadovar - Volcanic ash advisory pour les 28.09, 08.10, et 16.10.2018 - Doc. VAAC Darwin
Kadovar - Volcanic ash advisory pour les 28.09, 08.10, et 16.10.2018 - Doc. VAAC Darwin

Kadovar - Volcanic ash advisory pour les 28.09, 08.10, et 16.10.2018 - Doc. VAAC Darwin

Kadovar - Pouvoir radiatif au 16.10.2018 / 0h10 - DoC.Mirova Modis

Kadovar - Pouvoir radiatif au 16.10.2018 / 0h10 - DoC.Mirova Modis

L'Ovsicori signale une éruption ce 15 octobre à 5h42 au Turrialba, d'une durée de quelques minutes et accompagnée d'un panache de gaz et cendres s'élevant à 1.000 mètres au dessus du cratère.

Les sismographes ont enregistrés un autre signal d'explosion à 6h16.

Par le suite, des émissions passives à une centaine de mètres au dessus du cratère se sont produites.


 

Source : Ovsicori

Turrialba - 15.10.2018 - respectivement à 6h et 7h20 - webcam Ovsicori
Turrialba - 15.10.2018 - respectivement à 6h et 7h20 - webcam Ovsicori

Turrialba - 15.10.2018 - respectivement à 6h et 7h20 - webcam Ovsicori

Turrialba, vu de la vallée le 15.10.2018 - photo Katica Guzmán via Ovsicori / FB

Turrialba, vu de la vallée le 15.10.2018 - photo Katica Guzmán via Ovsicori / FB

Le Bilan du séisme de Sulawesi / Palu du 28 septembre a été revu ... toujours à la hausse, malheureusement.

Au 15 octobre, il est de 2;100 morts, 4.612 blessés graves, 680 disparus, et 78.994 personnes déplacées.


 

Source BNPB

Séisme de Palu - bilan réactualisé au 15.10.2018 - Doc.BNPB

Séisme de Palu - bilan réactualisé au 15.10.2018 - Doc.BNPB

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Turrialba - ash emissions on 10.10.2018, respectively at 6:59 and 10:17 - webcam Ovsicori
Turrialba - ash emissions on 10.10.2018, respectively at 6:59 and 10:17 - webcam Ovsicori

Turrialba - ash emissions on 10.10.2018, respectively at 6:59 and 10:17 - webcam Ovsicori

In Costa Rica, an eruption is reported in Turrialba this October 10 from 6:40 local, accompanied by a plume of ash that rose 200 meters above the active crater. She continued for a few hours.

Activity levels 2018 for Turrialba and Poas - Doc.Ovsicori
Activity levels 2018 for Turrialba and Poas - Doc.Ovsicori

Activity levels 2018 for Turrialba and Poas - Doc.Ovsicori

In Poas, more or less significant degassing is noticed on the webcams these last days; on the other hand, the low-amplitude tremor, prolonged for a few minutes, at the rate of 5-10 episodes per hour as from 7 October.

On October 8th, the opening of the park was delayed by a few hours, because the gases were pushed by the wind towards the watchtower.

On October 9, the park remained closed !

The Ovsicori informs a level of activity 3 since September 17, passed at level 4 since October 6-7 (see diagrams above)

Sources: Ovsicori and RSN

Poas - degassing on 07.10.2018 / 13h40 - webcam Ovsicori

Poas - degassing on 07.10.2018 / 13h40 - webcam Ovsicori

Poas - degassing the 08.10.2018 / 13h56 - Ovsicori webcam

Poas - degassing the 08.10.2018 / 13h56 - Ovsicori webcam

Poas - degassing on 09.10.2018 / 15h17 - Ovsicori webcam

Poas - degassing on 09.10.2018 / 15h17 - Ovsicori webcam

The activity of Krakatau continues ... at a steady pace, going up to one episode every 5 seconds.

The seismograph of the volcano is no longer operational because affected by incandescent materials.

The alert level is always 2 / waspada, with a forbidden area of ​​2 km radius around the crater.

Sources: PVMBG & Magma Indonesia

Video Galih Jati / Krakatoa Expedition Tour, added on October 9th.

Krakatau 10.10.2018 - important activity given the black plume that emerges - image Sentinel-2 image bands 12,11,4

Krakatau 10.10.2018 - important activity given the black plume that emerges - image Sentinel-2 image bands 12,11,4

Several earthquakes with a magnitude greater than or equal to 6 occurred on October 10th.

Three are reported on New Britain in Papua New Guinea, one reported off the island of Java and one in the Kuril Islands region.

Although unpredictable, these earthquakes may provide a better understanding of plate tectonics and faults present, and refine the determination of areas more likely to be affected in the future by these earthquakes.

Sources: USGS, EMSC and Chematierra

Earthquakes of great magnitudes 10.10.2018 - Doc. USGS / via Chematierra - a click to openEarthquakes of great magnitudes 10.10.2018 - Doc. USGS / via Chematierra - a click to open

Earthquakes of great magnitudes 10.10.2018 - Doc. USGS / via Chematierra - a click to open

Large-scale earthquakes on 10.10.2018 in Java, the Kuriles and Papua New Guinea respectively - Docs. EMSC - one click to enlarge
Large-scale earthquakes on 10.10.2018 in Java, the Kuriles and Papua New Guinea respectively - Docs. EMSC - one click to enlargeLarge-scale earthquakes on 10.10.2018 in Java, the Kuriles and Papua New Guinea respectively - Docs. EMSC - one click to enlarge

Large-scale earthquakes on 10.10.2018 in Java, the Kuriles and Papua New Guinea respectively - Docs. EMSC - one click to enlarge

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques, #Sismologie
Turrialba - émissions de cendres le 10.10.2018 , respectivement à 6h59 et 10h17 - webcam Ovsicori
Turrialba - émissions de cendres le 10.10.2018 , respectivement à 6h59 et 10h17 - webcam Ovsicori

Turrialba - émissions de cendres le 10.10.2018 , respectivement à 6h59 et 10h17 - webcam Ovsicori

Au Costa Rica, une éruption est signalée au Turrialba ce 10 octobre à partir de 6h40 locale, accompagnée d'un panache de cendres qui s'est élevé à 200 mètres au dessus du cratère actif. Elle s'est poursuivie quelques heures.

Niveaux d'activité 2018 pour le Turrialba et le Poas - Doc.Ovsicori
Niveaux d'activité 2018 pour le Turrialba et le Poas - Doc.Ovsicori

Niveaux d'activité 2018 pour le Turrialba et le Poas - Doc.Ovsicori

Au Poas, un dégazage plus ou moins important est remarqué sur les webcams ces derniers jours ; on remarque d'autre part du trémor de basse amplitude prolongé durant quelques minutes, au rythme de 5-10 épisodes par heure à partir du 7 octobre.

Le 8 octobre, l'ouverture du parc a été retardée de quelques heures , car les gaz étaient poussés par le vent vers le mirador.

Le 9 octobre, le parc est resté fermé !

L'Ovsicori renseigne un niveau d'activité 3 depuis le 17 septembre, passé au niveau 4 depuis le 6-7 octobre (voir schémas ci-dessus)

 

Sources : Ovsicori et RSN

Poas - dégazage le 07.10.2018 / 13h40 - webcam Ovsicori

Poas - dégazage le 07.10.2018 / 13h40 - webcam Ovsicori

Poas - dégazage le 08.10.2018 / 13h56 - webcam Ovsicori

Poas - dégazage le 08.10.2018 / 13h56 - webcam Ovsicori

Poas - dégazage le 09.10.2018 / 15h17 - webcam Ovsicori

Poas - dégazage le 09.10.2018 / 15h17 - webcam Ovsicori

L'activité du Krakatau continue ... à un rythme soutenu, allant juqu'à un épisode toutes les 5 secondes.

Le sismographe du volcan n'est plus opérationnel, car touché par des matériaux incandescents.

Le niveau d'alerte est toujours à 2 / waspada, avec une zone interdite de 2 km de rayon autour du cratère.

Sources : PVMBG & Magma Indonesia

Vidéo Galih Jati / Krakatoa Expedition Tour , ajoutée le 9 octobre .

Krakatau 10.10.2018 - importante activité au vu du panache noir qui s'en dégage - image Sentinel-2 image bands 12,11,4

Krakatau 10.10.2018 - importante activité au vu du panache noir qui s'en dégage - image Sentinel-2 image bands 12,11,4

Plusieurs séismes de magnitude forte égale ou supérieure à 6 se sont produit ce 10 octobre.

Trois sont signalés sur la Nouvelle Bretagne en Papouasie Nouvelle-Guinée, un signalé au large de l'île de Java et un dans la région des îles Kouriles.

Bien que non prédictibles, ces séismes permettront peut-être une meilleure compréhension de la tectonique des plaques et des failles présentes, et d'affiner la détermination de zones plus susceptibles d'être touchées à l'avenir par ces séismes.

 

Sources : USGS, EMSC et Chematierra

Séismes de fortes magnitudes le 10.10.2018 - Doc. USGS / via Chematierra - un clic pour ouvrirSéismes de fortes magnitudes le 10.10.2018 - Doc. USGS / via Chematierra - un clic pour ouvrir

Séismes de fortes magnitudes le 10.10.2018 - Doc. USGS / via Chematierra - un clic pour ouvrir

Séismes de forte magnitude le 10.10.2018 , respectivement à Java, dans les Kouriles et en Papouasie Nouvelle-Guinée - Docs. EMSC - un clic pour agrandir
Séismes de forte magnitude le 10.10.2018 , respectivement à Java, dans les Kouriles et en Papouasie Nouvelle-Guinée - Docs. EMSC - un clic pour agrandir Séismes de forte magnitude le 10.10.2018 , respectivement à Java, dans les Kouriles et en Papouasie Nouvelle-Guinée - Docs. EMSC - un clic pour agrandir

Séismes de forte magnitude le 10.10.2018 , respectivement à Java, dans les Kouriles et en Papouasie Nouvelle-Guinée - Docs. EMSC - un clic pour agrandir

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Sismologie, #news
 Earthquake on central Sulawesi - 28.09.2018 / 10h02 UTC - Palu - M 7.4 - Doc.EMSC

Earthquake on central Sulawesi - 28.09.2018 / 10h02 UTC - Palu - M 7.4 - Doc.EMSC

A magnitude 7.4 earthquake occurred 74 km north of Palu, on the island of Sulawesi, on 28 September 2018 at 10:02 UTC / 17:02 WIB; its hypocentre is located at a depth of 10 km and the coordinates of the epicenter : Lat. 0.22 / Long 119.86.

It occurred following a left lateral movement along the shallow Palu-Koro fault (GFZ Potsdam); this fault is very active and passes through the city of Palu.

M7.5 earthquake on Sulawesi - Seismic data monitoring Toli-Toli seismogram station (TOLI2 Seismic station) until 21h40wib on 28.09.2018

M7.5 earthquake on Sulawesi - Seismic data monitoring Toli-Toli seismogram station (TOLI2 Seismic station) until 21h40wib on 28.09.2018

M7.5 earthquake on Sulawesi - view of seismograms from different stations in the world - one click to enlarge  -  Doc. @IRIS_EPO Global Seismic Viewer

M7.5 earthquake on Sulawesi - view of seismograms from different stations in the world - one click to enlarge - Doc. @IRIS_EPO Global Seismic Viewer

Tectonic Context on Sulawesi / Doc. USGS, and around Palu / Doc. BNPB
Tectonic Context on Sulawesi / Doc. USGS, and around Palu / Doc. BNPB

Tectonic Context on Sulawesi / Doc. USGS, and around Palu / Doc. BNPB

Eastern Indonesia is characterized by complex tectonics in which the motions of many small microplates allow large-scale convergence between Australia, the Sunda, the Pacific and the Philippine Sea plates. At the site of the 28 September earthquake, the Sunda plate moves southward from the Maluku sea plate at a speed of about 30 mm / year.

Earthquakes of this magnitude can often have a deadly impact on neighboring communities. Historically, this region has hosted several major earthquakes, with fifteen events of M 6.5 and over within 250 km of the earthquake of September 28 during the previous century. The largest of these was a magnitude 7.9 earthquake in January 1996, about 100 km north of the 28.09 episode.

The earthquake of September 28, 2018 was preceded by a series of small to moderate earthquakes in the hours leading up to this event; the USGS located 4 more earthquakes of M 4.9 and higher in the epicentral region, beginning with an earthquake of M 6.1 three hours earlier and just south of the event M 7.5.

There was also an active aftershock sequence, with ten events of M 4.7 and up within three hours of the earthquake. The largest aftershock in this period was M 5.8, about 12 minutes after the M 7.5 earthquake.

M7.5 earthquake on Sulawesi - earthquakes preceded the main episode and many aftershocks followed - Doc. USGS

M7.5 earthquake on Sulawesi - earthquakes preceded the main episode and many aftershocks followed - Doc. USGS

M7,5 earthquake on Sulawesi - The state of the beach in the city of Palu after the tsunami of 28.09.2018.- photos BNPB
M7,5 earthquake on Sulawesi - The state of the beach in the city of Palu after the tsunami of 28.09.2018.- photos BNPB

M7,5 earthquake on Sulawesi - The state of the beach in the city of Palu after the tsunami of 28.09.2018.- photos BNPB

A tsunami of more than 2 meters followed this strong earthquake, probably caused by submarine landslide, and amplified in Palu by its geographical location at the bottom of a bay.

The balance is established very temporarily to about fifty dead, 300 wounded and countless destruction.

 

Sources:

- USGS Earthquake Hazards Program - M7.5 - 78 km Nof Palu, Indonesia

- EMSC - EMSC - Minahasa, Sulawesi, Indonesia - 2018,09,28 / 10:02 UTC

- BMKG via Twitter

- PVMBG - Tanggapan Gempa Bumi Donggala M7.7, Sulawasi Tengah, 28 September 2018

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Sismologie, #news
Séisme sur Sulawesi centre - 28.09.2018 /  10h02 UTC - Palu - M 7,4 - Doc.EMSC

Séisme sur Sulawesi centre - 28.09.2018 / 10h02 UTC - Palu - M 7,4 - Doc.EMSC

Un séisme de magnitude 7,4 s'est produit à 74 km au nord de Palu, sur l'île de Sulawesi ce 28 septembre 2018 à 10h02 UTC / 17h02 WIB ; son hypocentre est situé à une profondeur de 10 km et les coordonnées de l'épicentre : Lat. 0,22 /Long. 119,86.

Il est survenu suite à un mouvement latéral gauche le long de la faille de Palu-Koro à faible profondeur (GFZ Potsdam) ; cette faille est très active et passe au travers de la ville de Palu.

Séisme de M7,5 sur Sulawesi - Données sismiques surveillance Station sismogramme Toli-Toli (TOLI2 Station sismique) jusque 21h40wib le 28.09.2018

Séisme de M7,5 sur Sulawesi - Données sismiques surveillance Station sismogramme Toli-Toli (TOLI2 Station sismique) jusque 21h40wib le 28.09.2018

Séisme de M7,5 sur Sulawesi – vue des sismogrammes depuis différentes stations dans le monde – un clic pour agrandir  - Doc. @IRIS_EPO Global Seismic Viewer

Séisme de M7,5 sur Sulawesi – vue des sismogrammes depuis différentes stations dans le monde – un clic pour agrandir - Doc. @IRIS_EPO Global Seismic Viewer

Conrexte tectonique sur Sulawesi / Doc. USGS, et sur les environs de Palu / Doc. BNPB
Conrexte tectonique sur Sulawesi / Doc. USGS, et sur les environs de Palu / Doc. BNPB

Conrexte tectonique sur Sulawesi / Doc. USGS, et sur les environs de Palu / Doc. BNPB

L'Indonésie orientale se caractérise par une tectonique complexe dans laquelle les mouvements de nombreuses petites micro-plaques permettent une convergence à grande échelle entre les plaques de l'Australie, de la Sonde, du Pacifique et de la mer des Philippines. À l'endroit du séisme du 28 septembre, la plaque de Sunda se déplace vers le sud par rapport à la plaque de la mer des Moluques à une vitesse d'environ 30 mm / an.

Des tremblements de terre de cette magnitude peuvent souvent avoir un impact mortel sur les communautés voisines. Historiquement, cette région a accueilli plusieurs grands séismes, avec quinze événements de M 6,5 et plus à moins de 250 km du séisme du 28 septembre au cours du siècle précédent. Le plus important d'entre eux a été un séisme de magnitude 7,9 survenu en janvier 1996, à environ 100 km au nord de l'épisode de ce 28,09.

Le séisme du 28 septembre 2018 a été précédé par une série de tremblements de terre de taille petite à modérée au cours des heures qui ont précédé cet événement; l'USGS a localisé 4 autres séismes de M 4,9 et plus dans la région épicentrale, en commençant par un séisme de M 6,1 trois heures plus tôt et juste au sud de l'événement M 7,5.

Il y a également eu une séquence de répliques active, avec dix événements de M 4,7 et plus dans les trois heures qui ont suivi ce séisme. La plus grande réplique dans cette période était M 5,8, environ 12 minutes après le séisme M 7,5.

Séisme de M7,5 sur Sulawesi  - des séismes ont précédé l'épisode principal et de nombreuses répliques l'ont suivi - Doc. USGS

Séisme de M7,5 sur Sulawesi - des séismes ont précédé l'épisode principal et de nombreuses répliques l'ont suivi - Doc. USGS

Séisme de M7,5 sur Sulawesi -  L’état de la plage  dans la ville de Palu après le tsunami du 28.09.2018.- photos BNPB
Séisme de M7,5 sur Sulawesi -  L’état de la plage  dans la ville de Palu après le tsunami du 28.09.2018.- photos BNPB

Séisme de M7,5 sur Sulawesi - L’état de la plage dans la ville de Palu après le tsunami du 28.09.2018.- photos BNPB

Un tsunami de plus de 2 mètres a suivi ce fort séisme , vraisemblablement causé par des glissement de terrain sous-marins, et amplifié à Palu par sa situation géographique au fond d'une baie.

Le bilan s'établit très provisoirement à une cinquantaine de morts, 300 blessés et des destructions innombrables.

 

Sources :

- USGS Earthquake Hazards Program – M7,5 – 78 km Nof Palu, Indonesia

- CSEM – EMSC – Minahasa, Sulawesi, Indonesia – 2018,09,28 / 10h02 UTC

- BMKG via Twitter

- PVMBG - Tanggapan Gempa Bumi Donggala M7,7, Sulawasi Tengah, 28 September 2018

 

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog