Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Articles de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages
Piton des Neiges - approche en ULM - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton des Neiges - approche en ULM - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Le Piton des Neiges, qui constitue l'ossature principale de la Réunion et sa partie la plus ancienne, est un vaste cône volcanique de 50 km de diamètre, aux pentes de 5 à 10°.

Sa zone sommitale est profondément érodée et entaillée par trois énormes cirques, disposés en feuille de trèfle, les cirques de Mafate, de Cilaos et de Salazie, qui enserrent le point culminant de l'île, le Piton des Neiges.

Piton des Neiges - cirque de Mafate, vu du Maïdo; à gauche, le Gros Morne - à droite, le Grand Bénard - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton des Neiges - cirque de Mafate, vu du Maïdo; à gauche, le Gros Morne - à droite, le Grand Bénard - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton des Neiges - cirque de Salazie, vu du Belvédère de Bélouve ; au centre, le Piton d'Enchaing - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton des Neiges - cirque de Salazie, vu du Belvédère de Bélouve ; au centre, le Piton d'Enchaing - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Des découpes de plus de 1.000 mètres de haut dans les empilements de niveaux de cendres et de coulées de lave sont recoupés par d'innombrables dykes.

L'histoire sous-marine du Piton des Neiges n'est pas connue; elle doit avoir débutée, il y a 6 à 10 millions d'années, sur une dorsale fossile ayant cessé de fonctionner il y a 60 Ma.

Le volcan n'est sorti des eaux qu'il y a un peu plus de 2 Ma. Ce grand bouclier, formé d'un empilement de coulées basaltiques, s'est affaissé, il y a 430.000 ans, avec la formation d'une caldeira de 30 km. de diamètre.

Cent mille ans plus tard, un appareil volcanique aux pentes plus fortes s'installe sur le précédent : cette phase correspond à l'émission de laves trachytiques et à l'apparition de phénomènes plus explosifs, avec coulées pyroclastiques et ignimbrites recouvrant l'ensemble du volcan. Il y a 190.000 ans, le réservoir magmatique étant partiellement vidé, on assiste à un collapsus générant une nouvelle caldeira elliptique de 15 km. de long... qui sera comblée par le produit de nouvelles éruptions.

Il y a 70.000 ans, un nouvel affaissement de la caldeira joint à une érosion, guidée par la tectonique, sont à la base du creusement des cirques. Les dernières nuées ardentes trachytiques sont datées de 20.000 ans.

Une activité plus paisible clôture l'histoire volcanique du Piton des Neiges avec la construction du cône strombolien sommital.

( extrait d'Au coeur de la Fournaise / Roland Benard et Maurice Krafft - éd.J.C.Nourault ) 

Piton des Neiges - cirque de Cilaos,bordé de pitons et de remparts - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton des Neiges - cirque de Cilaos,bordé de pitons et de remparts - photo © Bernard Duyck / juin 2017

La toponymie des cirques est liée à l'histoire de La Réunion et à la période noire de l'esclavage. Mafate vient du nom d'un esclave marron qui y avait élu domicile ; il signifie en dialecte Malgache " celui qui tue ". Le qualificatif " marron " donné aux esclaves en fuite viendrait de l'espagnol " cimarrón " signifiant sauvage.

Salazie viendrait aussi du nom d'un esclave marron.

Cilaos vient du malgache " tsilaosa, le pays que l'on ne quitte pas ".

A suivre : les coulées et planèzes du Piton des Neiges.

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #news, #Eruptions historiques
Surstsey - eruption of 21.11.1963, qualified since from "Surtseyenne" - photo geology.ohio-state.edu

Surstsey - eruption of 21.11.1963, qualified since from "Surtseyenne" - photo geology.ohio-state.edu

More than fifty years after coming out the Icelandic waters, the volcano-island Surtsey, which has become a laboratory island, still teaches us.
Since 1964, a year after the eruption, research has been carried out on an annual basis.

Surtsey - pioneer vegetation - photo Olafsson E.2012

Surtsey - pioneer vegetation - photo Olafsson E.2012

This year, during the expedition of the Icelandic Institute of Natural History, a new species of insect was found; The species belongs to the family Chloropidae, small flies of the order Diptera. She was able to reach Iceland by the south winds.
A new species of willow, Salix artica, a tiny shrub adapted to life in arctic or subarctic environments, was also observed, coming from the main island. Thus all the willow species found in Iceland are now also present on Surtsey.

Two wells will be drilled in August on Surtsey ( white dots)... each one likely to teach us more about the formation of the island - doc Nature

Two wells will be drilled in August on Surtsey ( white dots)... each one likely to teach us more about the formation of the island - doc Nature

In August of this year, a major drilling project will start on Surtsey, in order to better understand the formation and development of a volcanic island, through an oblique drilling. It will also allow us to see the microbial evolution since the last drilling dating from 1979, while drilling this time parallel to the latter.


One hopes to find the secret of its extraordinary durability ... Surtsey is unique because during its formation, the mixture of high temperature, volcanic materials and sea water created hydrothermal minerals that strengthen the rock.
We return to hoping to find the formula of the strongest concrete in the world, the ancient Roman concrete. Although its formula has been lost in the meanderings of history, it is known to contain volcanic ash and sea water.


Will Surtsey provide the missing link to the durable and resistant concrete formula?
To be continued.

Surtsey Island - photo CanonS2

Surtsey Island - photo CanonS2

Sources :

- Nature news - Iceland drilling project aims to unearth how islands form - Nature 547, 387388 doi:10.1038/nature.2017.22340 - link

- Iceland Review - New Insect Species Discovered on Surtsey – link

- Popular mechanics – Scientists hopr this volcanic island holds the answer to stronger concrete – link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #news, #Eruptions historiques
Surstsey - éruption du 21.11.1963,  qualifiée depuis de "Surtseyenne" - photo geology.ohio-state.edu

Surstsey - éruption du 21.11.1963, qualifiée depuis de "Surtseyenne" - photo geology.ohio-state.edu

Plus de cinquante ans après être sortie des eaux Islandaises, l'île-volcan Surtsey, devenue une île-laboratoire, nous apprend toujours.

Depuis 1964, un an après l'éruption, des recherches ont été effectuées sur base annuelle.

Surtsey -  végétation pionnière - photo Olafsson E.2012

Surtsey - végétation pionnière - photo Olafsson E.2012

Cette année, durant l'expédition de l'Icelandic Institute of Natural History , une nouvelle espèce d'insecte a été trouvée ; l'espèce appartient à la famille des Chloropidae, de petites mouches de l'ordre des diptères. Elle a pu atteindre l'Islande portée par les vents du sud.

Un nouvelle espèce de saule, le Salix artica, un minuscule arbuste adapté à la vie dans des environnements arctiques ou subarctiques, a aussi été observé, venant de l'île principale. Ainsi toutes les espèces de saules trouvées en Islande sont aujourd 'hui aussi présentes sur Surtsey.

Deux puits seront forés au mois d'août sur Surtsey (en pointillé blanc ...  chacun susceptible de nous apprendre plus sur la formation de l'île - doc Nature

Deux puits seront forés au mois d'août sur Surtsey (en pointillé blanc ... chacun susceptible de nous apprendre plus sur la formation de l'île - doc Nature

En août de cette année, un grand projet de forage va démarrer sur Surtsey, afin de mieux comprendre la formation et le développement d'une île volcanique, par l'intermédiaire d'un forage oblique. Elle nous permettra aussi de voir l'évolution microbienne depuis le dernier forage datant de 1979, en forant cette fois parallèlement à ce dernier.

On espère y trouver le secret de son extraordinaire durabilité ... Surtsey est unique car lors de sa formation, le mélange de haute température, de matériaux volcaniques et d'eau de mer a créé des minéraux hydrothermaux qui renforcent la roche.

On en revient à espérer retrouver la formule du béton le plus solide au monde, le béton romain ancien. Bien que sa formule se soit perdue dans les méandres de l'histoire, on sait qu'elle contenait de la cendre volcanique et de l'eau de mer.

Surtsey fournira-t-il le chaînon manquant à la formule de ce béton durable et résistant ?

A suivre.

L'île de Surtsey - photo CanonS2

L'île de Surtsey - photo CanonS2

Sources :

- Nature news - Iceland drilling project aims to unearth how islands form - Nature 547, 387388 doi:10.1038/nature.2017.22340 - link

- Iceland Review - New Insect Species Discovered on Surtsey – link

- Popular mechanics – Scientists hopr this volcanic island holds the answer to stronger concrete – link

 

 

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Excursions et voyages
Piton des Neiges - Cirque de Salazie,  piton d'Enchaing - survol en ULM - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton des Neiges - Cirque de Salazie, piton d'Enchaing - survol en ULM - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Ayant eu la chance séjourner cinq semaines sur l'île de la Réunion, je vous propose quelques articles, illustrés de photos récentes, sur " l'île intense ", entrecoupés d'autres sur l'actualité volcanique.

Mais tout d'abord, un petit rappel concernant la formation de l'île.

La Réunion - en haut, carte en 3D des reliefs de l'île - en bas, Carte topographique annotée d'après une carte de la Nasa shuttle radar topography mission SRTM3 v2.
La Réunion - en haut, carte en 3D des reliefs de l'île - en bas, Carte topographique annotée d'après une carte de la Nasa shuttle radar topography mission SRTM3 v2.

La Réunion - en haut, carte en 3D des reliefs de l'île - en bas, Carte topographique annotée d'après une carte de la Nasa shuttle radar topography mission SRTM3 v2.

Située 700 km. à l'est de Madagascar, l'île de la Réunion est entièrement d'origine volcanique. Elle est constituée d'un massif intraplaque, du à une remontée de magma profonde perçant la plaque Africaine : "un point chaud". L'accumulation de produits éruptifs sur le fond océanique, à moins 4.000 mètres, a fini par créer une île de forme elliptique, de 70 km. sur 50, allongée NO-SE., d'une superficie de 2.512 km².

 

Elle se compose de deux volcans, se répartissant la surface 2/3 -1/3.

- Le Piton des Neiges, au nord-ouest, aujourd'hui endormi, pour les 2/3, et

- Le Piton de La Fournaise, au sud-ouest, en activité.

Raccourci de l'évolution volcanique de La Réunion - doc. Géologie

Raccourci de l'évolution volcanique de La Réunion - doc. Géologie

Piton de La Fournaise - cratères Dolomieu et Bory - survol en ULM - photo © Bernard Duyck / juin 2017

Piton de La Fournaise - cratères Dolomieu et Bory - survol en ULM - photo © Bernard Duyck / juin 2017

A suivre : Le Piton des Neiges

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sabancaya - 25.07.2017 / 6h47 - plume of 4.200 meters - webcam OVI - Ingemmet

Sabancaya - 25.07.2017 / 6h47 - plume of 4.200 meters - webcam OVI - Ingemmet

An explosive eruption of the Sabancaya produced on July 24 at 8:25 am a plume of ashes up to 4,500 meters above the crater and then spread over 40 km in a south-southeast direction towards Huanca and Lluta.
On July 25, at 6:47, another explosion generated a plume of 4,200 meters
For the week of 17 to 23 July, the IGP reports an average of 24 explosions per day, higher than the previous week. The trend is towards deflation, and the flow of SO2 reaches a max. of 2,692 tonnes / day on 23.07.


Source: IG Peru

Poas - 21.07.2017 / 11h52 - webcam Ovsicori

Poas - 21.07.2017 / 11h52 - webcam Ovsicori

During the last 24 hours, the Poas seismicity is marked by volcanic tremor of very small amplitude and variable duration, and some VT earthquakes associated with the rupture of rocks or a collapse in the volcano.

The emission of white-blue plume (magmatic gases and aerosols) is continuous and persistent at Boca Roja; The Boca Azufreda,of lower temperature, emits water vapor, gases, and abundant yellow particles of native sulfur. The panache rises to the 300 meters above the bottom of the crater, and moves towards the southwest, affecting the National Park, Altura, Finca Inés, Cabuyal, Naranjo, San Ramon, Atenas, Esquipulas, Palmares, Cirrí, Grecia, Tacares, Ánimas, Alajuela, Guácima, San Pedro de Poás, Altura, Finca Inés, etc.

Turrialba - SO2 emissions and very fine particulate matter rejected on 24 July 2017 - Doc. Ovsicori

Turrialba - SO2 emissions and very fine particulate matter rejected on 24 July 2017 - Doc. Ovsicori

In Turrialba, seismicity is marked by volcanic tremor of moderate amplitude and variable duration, and low frequency earthquakes; This activity is related to the fluid movements in the ducts and cracks.

A passive emission of a blue-tinted plume of water vapor, gases and aerosols, rises to 200 meters in height affecting the areas of the National Park, San josé, Heredia and Alajuela.This July 24, the quantities of sulfur dioxide and (PM2.5), mainly emitted by Turrialba, did not exceed the maximum permissible average values


Source: Ovsicori

Copahue pictures - 23.07.2017 - Valecaviahue photos / Twitter
Copahue pictures - 23.07.2017 - Valecaviahue photos / Twitter

Copahue pictures - 23.07.2017 - Valecaviahue photos / Twitter

At Copahue, on the Argento-Chilean border, the volcano, in alerta amarilla, emits low plumes of water vapor and gas, sporadically loaded with a little ashes.

Piton of La Fournaise 24.07.2017 / 14h09 TU - webcam Piton of Bert / OVPF

Piton of La Fournaise 24.07.2017 / 14h09 TU - webcam Piton of Bert / OVPF

Piton de La Fournaise 25 .07.2017 - IRT / OVPF camera

Piton de La Fournaise 25 .07.2017 - IRT / OVPF camera

At Piton de La Fournaise, the intensity of the tremor remains relatively constant, but the tendency to deflation seems to stabilize or even reverse. According to the OVPF, this parameter will have to be followed over the next few days.


Source: OVPF
 

 Piton de La Fournaise - 25.07.2017 - Illustration of the top deformation over 2 months. Here is shown a baseline (variation of distance between two GPS receivers) crossing the Dolomieu crater. A rise is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano; Conversely, a decrease is synonymous with contraction and therefore with deflation of the volcano. The possible periods, colored in light pink, correspond to eruptions. - © OVPF / IPGP

Piton de La Fournaise - 25.07.2017 - Illustration of the top deformation over 2 months. Here is shown a baseline (variation of distance between two GPS receivers) crossing the Dolomieu crater. A rise is synonymous with elongation and therefore swelling of the volcano; Conversely, a decrease is synonymous with contraction and therefore with deflation of the volcano. The possible periods, colored in light pink, correspond to eruptions. - © OVPF / IPGP

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sabancaya - 24.07.2017 - photo IG Peru

Sabancaya - 24.07.2017 - photo IG Peru

Sabancaya - 25.07.2017 / 6h47 - panache de 4.200 mètres  - webcam OVI - Ingemmet

Sabancaya - 25.07.2017 / 6h47 - panache de 4.200 mètres - webcam OVI - Ingemmet

Une éruption explosive du Sabancaya a produit ce 24 juillet à 8h25 un panache de cendres atteignant 4.500 mètres au dessus du cratère puis s'est dispersé sur 40 km en direction sud-sud-est, vers Huanca et Lluta.

Ce 25 juillet, à 6h47, une autre explosion a généré un panache de 4.200 mètres

L'IGP rapporte, pour la semaine du 17 au 23 juillet, une moyenne de 24 explosions par jour, valeur supérieure à la semaine précédente. La tendance est àla déflation , et le flux de SO2 atteint un max. de 2.692 tonnes/jour le 23.07.

Source : IG Peru

 Poas  -  21.07.2017 / 11h52 - webcam Ovsicori

Poas - 21.07.2017 / 11h52 - webcam Ovsicori

Au cours des dernières 24 heures, la sismicité du Poas est marquée par du trémor volcanique de très faible amplitude et de durée variable, et de quelques séismes VT associés à la rupture de roches ou un effondrement dans le volcan. L'émission de panache blanc-bleuté (gaz magmatiques et aérosols) est continue et persistante au niveau de la Boca Roja ; la Boca Azufreda de température inférieure émet de la vapeur d'eau , des gaz, et de d'abondantes particules jaunes de soufre natif. Le panache monte vers les 300 mètres au dessus du fond du cratère, et se déplace vers le sud-ouest, affectant le Parc National, Altura, Finca Inés, Cabuyal, Naranjo, San Ramón, Atenas, Esquipulas, Palmares, Cirrí, Grecia, Tacares, Ánimas, Alajuela, Guácima, San Pedro de Poás, Altura, Finca Inés, etc

Turrialba - émissions de SO2 et particules très fines relévées le 24 juillet 2017 - Doc. Ovsicori

Turrialba - émissions de SO2 et particules très fines relévées le 24 juillet 2017 - Doc. Ovsicori

Au Turrialba, la sismicité est marquée par du trémor volcanique d'amplitude modérée et de durée variable, et des séismes basse fréquence; cette activité est en relation avec les mouvements de fluides dans les conduits et fissures. Une émission passive d'un panache bleuté de vapeur d'eau, gaz et aérosols, monte à 200 mètres de hauteur affectant les zones du Parc National, San josé, Heredia et Alajuela.Ce 24 juillet, les quantités de dioxyde de soufre et de particules très fines (PM2,5), principalement émises par le Turrialba , n'ont pas dépassé les valeurs moyennes maximales admissibles

Source : Ovsicori

Copahue  - 23.07.2017 - photos Valecaviahue  / Twitter
Copahue  - 23.07.2017 - photos Valecaviahue  / Twitter

Copahue - 23.07.2017 - photos Valecaviahue / Twitter

Au Copahue, à la frontière Argento-Chilienne, le volcan, en alerta amarilla, émet des panaches bas de vapeur d'eau et gaz, chargé sporadiquement d'un peu de cendres.

Piton de La Fournaise 24.07.2017 / 14h09 TU - webcam  Piton de Bert / OVPF

Piton de La Fournaise 24.07.2017 / 14h09 TU - webcam Piton de Bert / OVPF

Piton de La Fournaise 25 .07.2017  - caméra IRT / OVPF

Piton de La Fournaise 25 .07.2017 - caméra IRT / OVPF

Au Piton de La Fournaise, l'intensité du trémor reste relativement constante, mais la tendance à la déflation semble se stabiliser, voire s'inverser. Selon l'OVPF, ce paramètre sera à suivre au cours des prochains jours.

Source : OVPF

Piton de La Fournaise - 25.07.2017 -  Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois. Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu. Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions. -  © OVPF/IPGP

Piton de La Fournaise - 25.07.2017 - Illustration de la déformation sommitale sur 2 mois. Est ici représentée une ligne de base (variation de distance entre deux récepteurs GPS) traversant le cratère Dolomieu. Une hausse est synonyme d’élongation et donc de gonflement du volcan; inversement une diminution est synonyme de contraction et donc de dégonflement du volcan. Les éventuelles périodes coloriées en rose clair correspondent aux éruptions. - © OVPF/IPGP

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Klyuchevskoy - photo Y.Demyanchuk / Kamchatka.aif.ru 24.07.2017

Klyuchevskoy - photo Y.Demyanchuk / Kamchatka.aif.ru 24.07.2017

In Kamchatka, after Shiveluch "shot" the ashes of Klyuchevskaya volcano.


An explosive episode marked the Sheveluch on July 23 at 17:40 UTC, for 480 minutes; It was accompanied by a plume of ashes rising to 11,500-12,000 meters asl, and strong pyroclastic flows. A cloud of ash drifted in ENE direction over 205 km. Put a brief time in red aviation alert, it returned to the orange level. Tourist organizations are advised not to drive towers in the volcano area.

Volcanic ash advisory for Sheveluch - 24.07.2017 - VAAC Tokyo

Volcanic ash advisory for Sheveluch - 24.07.2017 - VAAC Tokyo

Volcanic ash advisory for Klyuchevskoy- 24.07.2017 - VAAC Tokyo

Volcanic ash advisory for Klyuchevskoy- 24.07.2017 - VAAC Tokyo

In Klyuchevskoy, an explosion took place on 24 July, accompanied by an ash plume reaching 5,500 meters, before drifting towards the ENE for 45 km, towards Ozemaya Bay. The episode lasted over 300 minutes. No ash fall has been reported for the Ust-Kamchatka region.


Sources: Kamchatka.aif.ru & KVERT

Piton de La Fournaise - 23.07.2017 - photo Stephane Michel via Fournaise info

Piton de La Fournaise - 23.07.2017 - photo Stephane Michel via Fournaise info

Status quo at Piton de La Fournaise, despite the fluctuations of the tremor over the past 24 hours; The level observed at 3.30 pm on 23 July is close to that observed between 18 and 20 July.
A volcano-tectonic earthquake was recorded below the top of the volcano, as well as a slight deflation.
The flow of lava is always estimated between 1 and 3 m³ / s.
 
Sources: OVPF & Fournaise-info

Piton de La Fournaise - Evolution of the RSAM (volcanic tremor and eruption intensity indicator) between 00:00 (20h UTC) on July 14th and 15h30 (11h30 UTC) on 23rd July on the seismic station of RVL, located on The southern flank of the volcano. (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise - Evolution of the RSAM (volcanic tremor and eruption intensity indicator) between 00:00 (20h UTC) on July 14th and 15h30 (11h30 UTC) on 23rd July on the seismic station of RVL, located on The southern flank of the volcano. (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise - Thermal anomaly on 23.07.2017 / 22h20 - Doc. Mirova Modis

Piton de La Fournaise - Thermal anomaly on 23.07.2017 / 22h20 - Doc. Mirova Modis

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Klyuchevskoy - photo Y.Demyanchuk / Kamchatka.aif.ru 24.07.2017

Klyuchevskoy - photo Y.Demyanchuk / Kamchatka.aif.ru 24.07.2017

Au Kamchatka, après le Sheveluch, c'est le Klyuchevskoy qui s'y met.

Un épisode explosif important a marqué le Sheveluch le 23 juillet à 17h40 UTC, durant 480 minutes; il s'est accompagné d'un panache de cendres montant à 11.500-12.000 mètres asl., et de fortes coulées pyroclastiques. Un nuage de cendres a dérivé en direction ENE sur 205 km. Mis un temps bref en alerte aviation rouge, il est revenu au niveau orange. Il est conseillé aux organisations touristiques de ne pas conduire de tours dans la zone du volcan.

Avis de dispersion de cendres pour le Sheveluch - 24.07.2017 - VAAC Tokyo

Avis de dispersion de cendres pour le Sheveluch - 24.07.2017 - VAAC Tokyo

Avis de dispersion de cendres pour le Klyuchevskoy - 24.07.2017 - VAAC Tokyo

Avis de dispersion de cendres pour le Klyuchevskoy - 24.07.2017 - VAAC Tokyo

Au Klyuchevskoy, une explosion a eu lieu ce 24 juillet , accompagnée d'un panache de cendres atteignant 5.500 mètres, avant de dériver vers l'ENE sur 45 km, en direction de la Baie d'Ozemaya. L'épisode a duré 300 minutes. Aucune chute de cendre n'a été rapportée pour la région d'Ust - Kamchatka .

Sources : Kamchatka.aif.ru & KVERT


 

Piton de La Fournaise - 23.07.2017 - photo Stephane Michel via Fournaise info

Piton de La Fournaise - 23.07.2017 - photo Stephane Michel via Fournaise info

Status quo au Piton de La Fournaise, malgré les fluctuations du trémor ces dernières 24 heures ; le niveau observé à 15h30 ce 23 juillet est proche de celui observé entre le 18 et le 20 juillet.

Un séisme volcano-tectonique a été enregistré sous le sommet du volcan, ainsi qu'une légère déflation.

Le débit de lave est toujours estimé entre 1 et 3 m³/s.

Mirova signale une anomalie thermique élevée ce 23.07 / 22h20.
 

Sources : OVPF & Fournaise-info

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 00h00 (20h UTC) le 14 Juillet et 15h30 (11h30 UTC) le 23 Juillet sur la station sismique de RVL, localisée sur le flanc sud du volcan. (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Evolution du RSAM (indicateur du trémor volcanique et de l’intensité de l’éruption) entre 00h00 (20h UTC) le 14 Juillet et 15h30 (11h30 UTC) le 23 Juillet sur la station sismique de RVL, localisée sur le flanc sud du volcan. (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise 23.07.2017 / 22h20 anomalie thermique élevée - doc.Mirova MODIS_VRP

Piton de La Fournaise 23.07.2017 / 22h20 anomalie thermique élevée - doc.Mirova MODIS_VRP

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Sinabung - eruption of 20.07.2017 / 11h16 - photo Endro Lewa

Sinabung - eruption of 20.07.2017 / 11h16 - photo Endro Lewa

The Sinabung entered eruption twice on Thursday 20 July, and seven times on Friday 21 July, according to the BNPB.

Residents and visitors are advised not to do any activity within 3 km of the summit and 4 km in the NE area, 6 km in the SE-E sector and 7 km in the S-SE sector. People living near the drainage are warned of a potential danger following a natural dam created on the Laborus River that could yield and cause lahars.

Sources: Tempo & Endro Lewa

Sinabung - 21.07.2017 / 15h32 - photo Endro Lewa

Sinabung - 21.07.2017 / 15h32 - photo Endro Lewa

At Piton de La Fournaise, the intensity of the volcanic tremor (indicator of surface eruptive intensity) has been relatively constant for 24 hours and is close to that observed between 18 and 20 July.

An overflight conducted by the OVPF revealed the morphological changes and mapped the flows. Observations of the eruptive cone downstream of the eruptive fissure at 7:30 this morning attest to the presence of three active mouths at the main cone, all three open towards the east. A fourth mouth located on the north wall of the main cone emits only sporadic projections.

This morning two arms of lava flow were active: the first one in direction of "Château Fort" in open channel, the second towards the southwest in tube.
The flow extends in its maximum length over 2,800 meters and in its maximum width over 600 meters. The flow front has not progressed since the last seven days.
 
Source: OVPF

Piton de La Fournaise - Shooting on the eruptive site on 22 July 2017, 7:30 am (local time). - photo (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise - Shooting on the eruptive site on 22 July 2017, 7:30 am (local time). - photo (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise - Mapping of the lava flow at 22 July 2017, 7.30 am (Background map: GoogleEarth). - doc. (© OVPF / IPGP)

Piton de La Fournaise - Mapping of the lava flow at 22 July 2017, 7.30 am (Background map: GoogleEarth). - doc. (© OVPF / IPGP)

The activity is maintained on Nishinoshima, with this 21 July, repeated explosions at intervals of a few minutes. Materials are ejected and fall on the upper slopes of the cone.


Source: Hyuga Navy / Twitter, via Shérine France.

 Nishinoshima - 21.07.2017- photo @Hyuga_Navy_jp / Twitter via Shérine France

Nishinoshima - 21.07.2017- photo @Hyuga_Navy_jp / Twitter via Shérine France

Nishinoshima - plume and ring of smoke - 21.07.2017- photo @Hyuga_Navy_jp / Twitter

Nishinoshima - plume and ring of smoke - 21.07.2017- photo @Hyuga_Navy_jp / Twitter

The fires that last week ravaged the slopes of Mount Vesuvius are under control, however geologists fear that the worst is to come.
Eighteen square kilometers were affected, including forested areas, exposing volcanic rocks. These areas, composed of alternating layers of lava and ash, may lose their ash component under heavy rain and create sludge flows that can cut roads intersecting drainage. Debris flows following fires are documented: fire destroys vegetation, but damages the soil and leaves many debris, rocks and dead trees...
To be continued


Source: Forbes Science - article by David Bressan - Fires at Mount Vesuvius are under control, but there is risk of mudflows now.- link

Vesuvius on fire - 11-12.07.2017 - photo Mario Coppola / Facebook

Vesuvius on fire - 11-12.07.2017 - photo Mario Coppola / Facebook

 Vesuvius - fires seen by the Aqua / Nasa satellite on 13.07.2017

Vesuvius - fires seen by the Aqua / Nasa satellite on 13.07.2017

Vesuvius slopes after fires ... an environmental disaster - photo Anima Vesuviana

Vesuvius slopes after fires ... an environmental disaster - photo Anima Vesuviana

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Sinabung  - éruption du 20.07.2017 / 11h16 - photo Endro Lewa

Sinabung - éruption du 20.07.2017 / 11h16 - photo Endro Lewa

Le Sinabung est entré deux fois en éruption jeudi 20 juillet, et sept fois vendredi 21 juillet, selon le BNPB.

Il est recommandé aux résidents et visiteurs de ne faire aucune activité dans un rayon de 3 km autour du sommet, et de 4km dans le secteur NE, 6 km dans le secteur SE-E , et 7 km dans le secteur S-SE. Les habitants vivant proche des drainages sont avertis d'un danger potentiel suite à un barrage naturel créé sur la rivière Laborus pouvant céder et causer des lahars.

Sources : Tempo & Endro Lewa

Sinabung - 21.07.2017 / 15h32 - photo Endro Lewa

Sinabung - 21.07.2017 / 15h32 - photo Endro Lewa

Au Piton de La Fournaise, l’intensité du trémor volcanique (indicateur de l’intensité éruptive en surface) est relativement constante depuis 24h et se retrouve à niveau proche de celui observé entre le 18 et le 20 juillet.

Un survol réalisé par l'OVPF a permis de constater les changements morphologiques et de cartographier les coulées. Les observations du cône éruptif en aval de la fissure éruptive à 7h30 ce matin attestent de la présence de trois bouches actives au niveau du cône principal, toutes les trois ouvertes vers l’Est. Une quatrième  bouche située sur l’éponte nord du cône principal n’émet que des projections sporadiques.

Ce matin deux bras de coulée étaient actifs : le premier en direction de « Château Fort » en chenal ouvert, le second vers le sud-ouest en tunnel.

La coulée s’étend dans sa longueur maximale sur 2.800 mètres et dans sa largeur maximale sur 600 mètres. Le front de coulée n’a pas progressé depuis les sept derniers jours.
 

Source : OVPF

Piton de La Fournaise - Prise de vue sur le site éruptif le 22 Juillet 2017, 7h30 (heure locale). - photo (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Prise de vue sur le site éruptif le 22 Juillet 2017, 7h30 (heure locale). - photo (© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Cartographie de la coulée de lave au 22 Juillet 2017, 7h30 (Fond de carte : GoogleEarth).  - doc.(© OVPF/IPGP)

Piton de La Fournaise - Cartographie de la coulée de lave au 22 Juillet 2017, 7h30 (Fond de carte : GoogleEarth). - doc.(© OVPF/IPGP)

L'activité se maintient sur Nishinoshima, avec ce 21 juillet, des explosions répétées à intervalle de quelques minutes. Des matériaux sont éjectés et retombent sur les pentes supérieures du cône.

Source : Hyuga Navy / Twitter , via Shérine France

At about 5:30 am on July 21, 2017, we were able to take photos and images to erupt by sailing near Nishinoshima on the way to Chichijima by ship. Nishinoshima repeats a small scale eruption at about 2 minute intervals, blows up the plume to about 400 m altitude, and it can confirm with the image and video that the red lava is also blowing out.

Nishinoshima - 21.07.2017- photo  @Hyuga_Navy_jp / Twitter  via Shérine France

Nishinoshima - 21.07.2017- photo @Hyuga_Navy_jp / Twitter via Shérine France

Nishinoshima - panache et anneau de fumée - 21.07.2017- photo  @Hyuga_Navy_jp / Twitter

Nishinoshima - panache et anneau de fumée - 21.07.2017- photo @Hyuga_Navy_jp / Twitter

Les feux qui ont ravagé la semaine dernière les pentes du Vésuve sont sous contrôle, cependant les géologues craignent que le pire est à venir.

Dix huit kilomètres-carrés ont été affectés, dont des zones boisées exposant les roches volcaniques. Ces zones, composées de couches alternées de lave et cendres, peuvent perdre leur composante cendre sous l'effet de fortes pluies et créer des coulées de boues, qui peuvent couper les routes recoupant les drainages. Les coulées de débris consécutives à des incendies sont documentées : le feu détruit la végétation, mais endommage les sols et laisse de nombreux débris, roches et arbres morts.

A suivre

Source : Forbes Science – article de David Bressan - Fires at Mount Vesuvius are under control, but there is the risk of mudflows now.– link

Vésuve en feu - 11-12.07.2017 - photo Mario Coppola / Facebook

Vésuve en feu - 11-12.07.2017 - photo Mario Coppola / Facebook

Vésuve - incendies vus par le satellite Aqua / Nasa le 13.07.2017

Vésuve - incendies vus par le satellite Aqua / Nasa le 13.07.2017

LEs pentes du Vésuve après les incendies ... un désastre environnemental - photo  Anima Vesuviana

LEs pentes du Vésuve après les incendies ... un désastre environnemental - photo Anima Vesuviana

Lire la suite

Articles récents

Hébergé par Overblog