Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Earth of fire

Actualité volcanique, Article de fond sur étude de volcan, tectonique, récits et photos de voyage

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
 Fuego - strombolian activity - 28.07.2016 / INSIVUMEH

Fuego - strombolian activity - 28.07.2016 / INSIVUMEH

After several days of explosive activity, Fuego entered on July 28 from 5:45 local in an effusive Strombolian phase.

Continuous explosions are accompanied by ash plumes, rising to 4800 meters before moving on a western sector of at least 15 km. Explosions generated shock waves, lava flows and small pyroclastic flows in the barranca Las Lajas.

At 6:40 local, the INSIVUMEH reports that the outpouring feeds two lava flows in the ravines Santa Teresa and Las Lajas, long of 500 to 1,000 meters. In his 21h local report, the new flow in the barranca Santa Teresa has a length of 1,000 meters, and that of the barranca Las Lajas advance of 1,500 meters, with avalanches of blocks.

Ash fallout are reported on Sangre de Cristo and San Pedro Yepocapa.

Sources: INSIVUMEH & Conred

 

Fuego - strombolian activity - 28.07.2016 / INSIVUMEH

Fuego - strombolian activity - 28.07.2016 / INSIVUMEH

The OVPF published on July 28 a new report of activity for the Piton de la Fournaise, which I repeat below:
 

"Since the resumption of seismicity on July 13, 2016, the OVPF recorded a total of 163 shallow volcano-tectonic earthquakes (0 - 2 km away under the surface) below the summit craters; the two main peaks on July 19 (19 earthquakes) and 26 July (33 earthquakes), 18 local earthquakes (in the island) 226 collapses (in the Dolomieu Crater, at the bulwark of Enclos Fouque and the flow of August-October 2015).

A rise in inflation is recorded and continues at rates similar to those recorded before the eruptions of 2015 and 2016.

The average concentrations of hydrogen sulfide in the emanations of the summit are moderate increase since July 21.
Falls in concentration of carbon dioxide on distant stations, the Plaine des Cafres, could score deep magmatic transfer episodes to lower depths. This is in line with the recovery of seismicity and deformation. "

Source and text from the OVPF - Annual Bulletin of 28 July, 2016.

Assessment of surface volcano-tectonic seismicity at Piton de la Fournaise from 1 to 27 July 2016. (© OVPF-IPGP)

Assessment of surface volcano-tectonic seismicity at Piton de la Fournaise from 1 to 27 July 2016. (© OVPF-IPGP)

 Last activity of Piton de La Fournaise on  05/26/2016 - BFMTV

Last activity of Piton de La Fournaise on 05/26/2016 - BFMTV

The aviation codes and volcanic alert of Pavlof volcano were raised to orange / Watch on July 28 at 19:55.

A vigorous degassing is observed from Cold Bay, 60 km south-west of Black Hills, 35 km north-northeast.

Satellite images show small amounts of ash associated with the vapor cloud at an altitude of 4,500 mètres. Seismicity remains high with periods of continuous tremor.

Source: AVO

 

Pavlof RSAM of 28 and 07.29.2016 - PS4A_EHZ_AV_5 - Doc. AVO

Pavlof RSAM of 28 and 07.29.2016 - PS4A_EHZ_AV_5 - Doc. AVO

Pavlof - plumes of two emissions on 07.28.2016 / 10:15 - AVO webcam

Pavlof - plumes of two emissions on 07.28.2016 / 10:15 - AVO webcam

Pavlof - emission plumes on 07/28/2016 / 1:40 p.m. - photo Pavel Izbekov / AVO

Pavlof - emission plumes on 07/28/2016 / 1:40 p.m. - photo Pavel Izbekov / AVO

Two photos of active volcanoes: Colima in Mexico and the Bromo in Java.

 

Colima 28.07.2016 / 12:04 - the eruptive plume coming out  clouds - WebcamsdeMexico

Colima 28.07.2016 / 12:04 - the eruptive plume coming out clouds - WebcamsdeMexico

Bromo - 29.08 / 7.2016 / 7:11 Local - photo BPBD Jatim

Bromo - 29.08 / 7.2016 / 7:11 Local - photo BPBD Jatim

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques
Fuego - activité strombolienne - 28.07.2016 / Insivumeh

Fuego - activité strombolienne - 28.07.2016 / Insivumeh

Après quelques jours d'activité explosive, le Fuego est entré le 28 juillet à partir de 5h45 locale dans une phase effusive de type strombolien.

Des explosions continues s'accompagnent de panaches de cendres, montant à 4800 mètres avant de se déplacer sur un secteur ouest sur au moins 15 km. Les explosions ont généré des ondes de choc, des coulées de lave et de petites coulées pyroclastiques dans la barranca Las Lajas.

A 6h40 locale, l'Insivumeh signale que l'effusion alimente deux coulées de lave dans les barrancas Santa Teresa et Las Lajas, longues de 500 à 1.000 mètres. Dans son rapport de 21h locale, la nouvelle coulée dans la barranca Santa Teresa a une longueur de 1.000 mètres, et celle de la barranca Las Lajas avance sur 1.500 mètres, avec des avalanches de blocs.

Des retombées de cendres sont signalées sur Sangre de Cristo et San Pedro Yepocapa.

 

Sources : Insivumeh & Conred

Fuego - activité strombolienne - 28.07.2016 / Insivumeh

Fuego - activité strombolienne - 28.07.2016 / Insivumeh

L'OVPF a publié le 28 juillet un nouveau bulletin d'activité pour le Piton de La Fournaise, que je reprends ci-dessous :
 

" Depuis la reprise de la sismicité le 13 Juillet 2016, l’OVPF a enregistré un total de 163 séismes volcano-tectoniques superficiels (0 à -2 km sous la surface) sous les cratères sommitaux; avec deux pics principaux les 19 Juillet (19 séismes) et 26 Juillet (33 séismes) ; 18 séismes locaux (sous l’île) ; 226 effondrements (dans le Cratère Dolomieu, au niveau du rempart de l’Enclos Fouqué et sur la coulée d’Août-Octobre 2015).

Une reprise de l'inflation est aussi enregistrée et se poursuit à des taux similaires à ceux enregistrés avant les éruptions de 2015 et 2016.

Les concentrations moyennes d'hydrogène sulfuré dans les émanations du sommet sont en augmentation modérée depuis le 21 juillet.

Des chutes en concentration de dioxyde de carbone sur les stations lointaines, de la Plaine des Cafres, pourraient marquer des épisodes de transfert magmatique profond vers de plus faibles profondeurs. Ceci est en adéquation avec la reprise de la sismicité et des déformations."

 

Source et texte de l'OVPF – Bulletin d'activité du 28 juillet 2016.


 

Bilan de la sismicité volcano-tectonique superficielle au Piton de la Fournaise du 1er au 27 Juillet 2016. (©OVPF-IPGP)

Bilan de la sismicité volcano-tectonique superficielle au Piton de la Fournaise du 1er au 27 Juillet 2016. (©OVPF-IPGP)

Dernière activité de 2016 au Piton de La Fournaise - 26.05.2016 - BFMTV

Dernière activité de 2016 au Piton de La Fournaise - 26.05.2016 - BFMTV

Les codes aviation et d'alerte volcanique du Pavlof ont été relevés à orange/Watch ce 28 juillet à 19h55.

Un dégazage vigoureux est observé de Cold Bay à 60 km au sud-ouest et de Black Hills à 35 km au nord-nord-est Les images satellite indiquent de petites quantités de cendres associées au nuage de vapeur à une altitude de 4.500 mètres. La sismicité demeure élevée avec des périodes de trémor continu.

 

Source : AVO


 

 Pavlof RSAM des 28 et 29.07.2016 - PS4A_EHZ_AV_5 - Doc. AVO

Pavlof RSAM des 28 et 29.07.2016 - PS4A_EHZ_AV_5 - Doc. AVO

Pavlof - panaches de deux émissions le 28.07.2016 / 10h15 - webcam AVO

Pavlof - panaches de deux émissions le 28.07.2016 / 10h15 - webcam AVO

Pavlof - panaches des émissions le 28.07.2016 / 13h40 - photo Pavel Izbekov / AVO

Pavlof - panaches des émissions le 28.07.2016 / 13h40 - photo Pavel Izbekov / AVO

Deux photos de volcans toujours actifs : le Colima au Mexique et le Bromo à Java.

Colima 28.07.2016 / 12h04 - le panache éruptif sort des nuages - WebcamsdeMexico

Colima 28.07.2016 / 12h04 - le panache éruptif sort des nuages - WebcamsdeMexico

Bromo - 29.08/7.2016 / 7h11 locale - photo BPBD Jatim

Bromo - 29.08/7.2016 / 7h11 locale - photo BPBD Jatim

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

The KVERT placed the volcano Chikurachki, in the Kuril archipelago, on orange aviation alert the July 17, following an explosive eruption accompanied by an ash plume rising to 4-5,000 meters asl.
The plume, and its extension of about 212 km to the northeast, were followed by the satellite Himawari 8 :  he began to be viewed around 3:20 UTC, then moved to the northeast, reached the coast of the southern tip of the Kamchatka to 6:20 UTC. At 7h40 UTC, he had exceeded  the tip of the Kamchatka towards the Pacific.

Sources: KVERT & VAAC Tokyo

The plume of Chikurachki on 27.07.2016 / 05:40 / Himawari 8 via VAAC Tokyo

The plume of Chikurachki on 27.07.2016 / 05:40 / Himawari 8 via VAAC Tokyo

The plume of Chikurachki on 27.07.2016 / 07:40 / Himawari 8 via VERT

The plume of Chikurachki on 27.07.2016 / 07:40 / Himawari 8 via VERT

Chikurachki - Volcanic ash advisoru 27.07.2016 / 12h - VAAC Tokyo

Chikurachki - Volcanic ash advisoru 27.07.2016 / 12h - VAAC Tokyo

In Hawaii, the lava flow 61G, which came in the ocean at 1:12 local on July 26, 2016, measured on July 27 a width of 20 meters when passing the edge of the cliff.

Another lobe of lava, narrow, advanced west of the main flow.

The lava fall of about 25 meters and form at the foot of the cliff a small delta beaten by waves. The progressive feed has built a stalagmite of lava.

Sources: HVO & Epic Lava, Lava Ocean Tour

The lava of the 61G flow entering the ocean - photo Paradise helicopters 26.07.2016 / 02:00 p.m.

The lava of the 61G flow entering the ocean - photo Paradise helicopters 26.07.2016 / 02:00 p.m.

Hawaii / Pu' O'o - map of the flows on 27.07.2016 - MAp HVO

Hawaii / Pu' O'o - map of the flows on 27.07.2016 - MAp HVO

Hawaii - l'entrée de lave dans l'océan forme un delta près de la falaise côtière, et une "stalagmite" de spatter - photo Epic Lava / Facebook
Hawaii - l'entrée de lave dans l'océan forme un delta près de la falaise côtière, et une "stalagmite" de spatter - photo Epic Lava / Facebook

Hawaii - l'entrée de lave dans l'océan forme un delta près de la falaise côtière, et une "stalagmite" de spatter - photo Epic Lava / Facebook

Pele has once again reunited with her sister Na Maka, the Goddess of the Sea! - Vidéo Mick Kalber.

Sinabung : The plume of the day by Endrolewa

Sinabung - 28.07.2016 / 11:06 - photo endrolewa

Sinabung - 28.07.2016 / 11:06 - photo endrolewa

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le KVERT a placé le volcan Chikurachki, dans l'archipel des Kouriles, en alerte aviation orange le 17 juillet suite à une éruption explosive accompagnée d'un panache de cendres montant à 4-5.000 mètres asl .
Le panache, et son extension sur environ 212 km vers le nord-est, ont été suivis par le satellite Himawari 8 : il a commencé a être visualisé aux environs de 3h20 UTC,puis s'est déplacé vers le nord-est , a atteint les côtes de la pointe sud du Kamchatka vers 6h20.  A7h40 UTC, il avait dépassé la pointe du Kamchatka en direction du Pacifique.

Sources : KVERT & VAAC Tokyo

Chikurachki -Le panache de cendres le 27.07.2016 / 5h40 / Himawari 8 via VAAC Tokyo

Chikurachki -Le panache de cendres le 27.07.2016 / 5h40 / Himawari 8 via VAAC Tokyo

Chikurachki - Panache du27.07.2016 / 7h40 - Himawari 8 / via KVERT

Chikurachki - Panache du27.07.2016 / 7h40 - Himawari 8 / via KVERT

Chikurachki - volcanis ash advisory  VAAC Tokyo pour le 27.07.2016 / 12h UTC

Chikurachki - volcanis ash advisory VAAC Tokyo pour le 27.07.2016 / 12h UTC

A Hawaii, la coulée de lave 61G, qui est entré dans l'océan à 1h12 locale le 26 juillet 2016, mesure le 27 juillet une largeur de 20 mètres au moment de passer le bord de la falaise. Un autre lobe de lave,étroit, s'avance à l'ouest de la coulée principale. Elle chute de 25 mètres environ et constitue au pied de la falaise un petit delta battu par les vagues. L'alimentation progressive y a construit une stalagmite de lave rougoyante.

Sources : HVO & Epic Lava, Lava Océan tour

Entrée de la lave de la coulée 61G dans l'océan - photo Paradise helicopters 26.07.2016 / 14h

Entrée de la lave de la coulée 61G dans l'océan - photo Paradise helicopters 26.07.2016 / 14h

Hawaii / Pu'u O'o - coulée de lave 61G - carte HVO 26.07.2016

Hawaii / Pu'u O'o - coulée de lave 61G - carte HVO 26.07.2016

Pelé réunie avec sa soeur Na Maka, la déesse de la mer. - vidéo Mick Kalber

Hawaii - l'entrée de lave dans l'océan forme un delta près de la falaise côtière, et une "stalagmite" de spatter - photo Epic Lava / Facebook
Hawaii - l'entrée de lave dans l'océan forme un delta près de la falaise côtière, et une "stalagmite" de spatter - photo Epic Lava / Facebook

Hawaii - l'entrée de lave dans l'océan forme un delta près de la falaise côtière, et une "stalagmite" de spatter - photo Epic Lava / Facebook

Le panache du jour au Sinabung , par Endrolewa

Sinabung - 28.07.2016 / 11h06 locale  - photo Endrolewa

Sinabung - 28.07.2016 / 11h06 locale - photo Endrolewa

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

At Hawaii / Kilauea, the lava flow 61G has reached the emergency access coastal road on July 25 at 3:20 p.m. local, and crossed in 30 minutes. To 4:00 p.m., the lava front was about 110 meters from the ocean. The 61G lava flow has officially reached the ocean on July 26 to 1:15.

Source: HVO

 Hawaii / Kilauea - the lava flow 61G crosses the coastal road - HVO

Hawaii / Kilauea - the lava flow 61G crosses the coastal road - HVO

Editor's note: with no mention of the speed of shooting, we can only admire how a lava pahoehoe is moving

Sakurajima experienced in the early hours of July 26 a major explosive eruption; this explosion is the 47 ° of the year, but this is the first time in three years that the ash and gas plume reached the height of 5,000 meters above the crater.

JMA maintains the level of alert to 3 on a scale of 5.

Source: JMA & Japanese media.

 

https://youtu.be/PpZgs9e-2mE

Ash were emitted at 7:31 on July 26 by the Nevado del Ruiz in Colombia. The plume rose to about 600 meters above the Arenas crater. Ash falls are possible on a northwest sector.

Source: SGC Manizales

Nevado del Ruiz - 07/26/2016 - Imágenes cortesía Andrés Mauricio López, Tomadas desde el municipio of Fresno (Tolima) / Via SGC Manizales

Nevado del Ruiz - 07/26/2016 - Imágenes cortesía Andrés Mauricio López, Tomadas desde el municipio of Fresno (Tolima) / Via SGC Manizales

In Iceland, seismic activity has increased at Katla, located under the glacier cap of Myrdalsjökull , with two earthquakes of magnitude 3.2 shortly before 4:00 this July 26, followed by a dozen others according to the Met Office.There would for the time no indication of an eruption coming.

On July 25, the level of the glacial river Múlakvísl rose in relation to the increase in seismic activity; Geophysicist Páll Einarsson think that it's probable that the meltwater from the Katla caldrons pours into the river Múlakvísl. His theory is based on an increase in the conductivity of the river. The debacle remains insignificant compared to the massive flooding that marked the river in 2011 and destroyed a bridge over the ring road.

Sources: Icelandic Met Office & Iceland Review.

Myrdalsjökull / Katla - earthquakes on 07.26.2016 / 17h30 - Green Star indicate earthquakes of M> 3 - Doc IMO

Myrdalsjökull / Katla - earthquakes on 07.26.2016 / 17h30 - Green Star indicate earthquakes of M> 3 - Doc IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

A Hawaii / Kilauea, la coulée de lave 61G a atteint la route côtière d'accès d'urgence le 25 juillet à 15h20 locale, et l'a traversé en 30 minutes. A 16h, le front de lave se trouvait à environ 110 mètres de l'océan. La coulée 61G a officiellement atteint l'océan le 26 juillet vers 01h15.

 

Source : HVO

 

Hawaii / Kilauea - la coulée de lave 61G traverse la route côtière - HVO

Hawaii / Kilauea - la coulée de lave 61G traverse la route côtière - HVO

Ndlr : n'ayant pas de mention de la vitesse de prise de vue, on ne peut qu'admirer la façon de se déplacer d'une lave pahoehoe

Le Sakurajima a connu dans les premières heures du 26 juillet une éruption explosive importante ; cette explosion est la 47° de l'année, mais c'est la première fois en trois ans que le panache de cendres et gaz atteint la hauteur de 5.000 mètres au-dessus du cratère.

Le JMA maintient le niveau d'alerte à 3 sur une échelle de 5.

 

Source : JMA & médias Japonais.

Sakurajima - 26.07.2016 - JNN

Des cendres ont été émise le 26 juillet à 7h31 par le Nevado del Ruiz en Colombie. Le panache est monté à environ 600 mètres au-dessus du cratère Arenas. Des chutes de cendres sont possibles sur un secteur nord-ouest.

 

Source : SGC Manizales

Nevado del Ruiz - 26.07.2016 - Imágenes cortesía de Andrés Mauricio López, tomadas desde el municipio de Fresno (Tolima) / Via SGC Manizales

Nevado del Ruiz - 26.07.2016 - Imágenes cortesía de Andrés Mauricio López, tomadas desde el municipio de Fresno (Tolima) / Via SGC Manizales

En Islande, l'activité sismique a augmenté au Katla, localisé sous la calotte du glacier Myrdalsjökull, avec deux séismes de magnitude 3,2 un peu avant 4 heures ce 26 juillet, suivis par une dizaine d'autres selon le Met Office. Il n'y aurait pour l'instant pas d'indication d'une éruption à venir.

Le 25 juillet, le niveau de la rivière glaciaire Múlakvísl a connu une hausse,en rapport avec la hausse de l'activité sismique ; le géophysicien Páll Einarsson pense qu'il est probable que les eaux de fonte des chaudrons du Katla se déverse dans la rivière Múlakvísl . Sa théorie se base sur une augmentation de la conductivité de la rivière. La débâcle glaciare reste insignifiante comparée à l'inondation massive qui a marqué la rivière en 2011 et détruit un pont sur la route circulaire.

 

Sources : Icelandic Met Office & Iceland Review.

Myrdalsjökull / Katla - séismes au 26.07.2016 / 17h30 - l'étoile verte marque les séismes de M>3 - Doc IMO

Myrdalsjökull / Katla - séismes au 26.07.2016 / 17h30 - l'étoile verte marque les séismes de M>3 - Doc IMO

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Le Turrialba a connu quatre éruptions explosives en moins de 24 heures.

Le 24 juillet à partir de 18h., l'amplitude du signal de trémor a augmenté, sans qu'on constate d'émissions de cendres.

A 21h23 et 22h17, deux éruptions qualifiées de modérées par le RSN, caractérisées par l'émission de cendres, gaz et fragments de roches à haute température.

Entre 23 h le 24 juillet et 4h40 le 25 juillet, l'amplitude du trémor volcanique a augmenté, accompagné d'émission passive, continue, de cendres et gaz , culminant avec l'éruption explosive de 7h22.

De durée courte, environ deux minutes, elle a débuté brusquement, au vu de la vidéo, de deux points d'émission rapprochés. Une petite coulée pyroclastique reste dans les limites du versant interne du cratère, tandis que le panache de cendres s'élève quasi verticalement pour atteindre 3.000 mètres au dessus du cratère. Cette hauteur est atteinte sous l'effet de la libération brutale de l'énergie, conjuguée à un vent de faible vitesse.

Un petit panache de vapeur se développe à la fin de la coulée pyroclastique.

 

Turrialba - 25.07.2016 / 7h26 -  début de l'éruption explosive - webcam RSN

Turrialba - 25.07.2016 / 7h26 - début de l'éruption explosive - webcam RSN

Turrialba - 25.07.2016 / 7h26 -  Coulée pyroclastique limitée à l'intérieur du cratère, tandis que le panache s'élève - webcam RSN

Turrialba - 25.07.2016 / 7h26 - Coulée pyroclastique limitée à l'intérieur du cratère, tandis que le panache s'élève - webcam RSN

Turrialba - 25.07.2016 / 7h27 - développement d'un petit panache de vapeur à la fin de la coulée - webcam RSN

Turrialba - 25.07.2016 / 7h27 - développement d'un petit panache de vapeur à la fin de la coulée - webcam RSN

Turrialba - 25.07.2016 - développement du panache de l'explosion de 7h22, à gauche sur la webcam de l'Ovsicori et à droite, sur la photo du Volcan Turrialba Lodge - un clic pour agrandirTurrialba - 25.07.2016 - développement du panache de l'explosion de 7h22, à gauche sur la webcam de l'Ovsicori et à droite, sur la photo du Volcan Turrialba Lodge - un clic pour agrandir

Turrialba - 25.07.2016 - développement du panache de l'explosion de 7h22, à gauche sur la webcam de l'Ovsicori et à droite, sur la photo du Volcan Turrialba Lodge - un clic pour agrandir

Turrialba - explosion du 25.07.2016 / 7h22 - doc. RSN

Erupción Volcán Turrialba 25 de Julio 2016 / 07:22am - Ovsicori

A 8h28, une quatrième explosion propulse le panache de cendres à 1.300 mètres au-dessus du cratère.

Turrialba - 25.06.2016 / 8h28 - Webcam RSN
Turrialba - 25.06.2016 / 8h28 - Webcam RSN

Turrialba - 25.06.2016 / 8h28 - Webcam RSN

Sources : Ovsicori et Red Sismologica Nacional

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

The Turrialba had four explosive eruptions in less than 24 hours.

On July 24 from 18h., the magnitude of the tremor signal has risen, without being observed ash emissions.


At 21h23 and 22h17, two eruptions, described as moderated by the RSN, are characterized by the emission of ash, gas and fragments of rocks at high temperature.

Between 23 pm on July 24 and 4h40 on July 25, the amplitude of volcanic tremor has increased, accompanied by passive and continue emission of ash and gas, culminating with the explosive eruption of 7h22.

Short, about two minutes, she began abruptly, given the video, from two-tight emission points. A small pyroclastic flow remains within the inner slope of the crater, while the ash plume rises almost vertically to reach 3,000 meters above the crater. This height is reached in the sudden release of energy effect, combined with a low-speed wind.
A small steam plume develops at the end of the pyroclastic flow.


 

Turrialba - 07.25.2016 / 7:26 - beginning of the explosive eruption - RSN webcam

Turrialba - 07.25.2016 / 7:26 - beginning of the explosive eruption - RSN webcam

Turrialba - 07.25.2016 / 7:26 - little pyroclastic flow inside the crater, while the plume rises - RSN webcam

Turrialba - 07.25.2016 / 7:26 - little pyroclastic flow inside the crater, while the plume rises - RSN webcam

Turrialba - 07.25.2016 / 7:27 - development of a small plume of steam at the end of the pyroclastic flow - RSN webcam

Turrialba - 07.25.2016 / 7:27 - development of a small plume of steam at the end of the pyroclastic flow - RSN webcam

Turrialba - 07.25.2016 - Development of the plume from the explosion of 7:22, left on the webcam Ovsicori and right, in the photo of Volcan Turrialba Lodge - a click to enlargeTurrialba - 07.25.2016 - Development of the plume from the explosion of 7:22, left on the webcam Ovsicori and right, in the photo of Volcan Turrialba Lodge - a click to enlarge

Turrialba - 07.25.2016 - Development of the plume from the explosion of 7:22, left on the webcam Ovsicori and right, in the photo of Volcan Turrialba Lodge - a click to enlarge

Turrialba - explosion 07.25.2016 / 7:22 - Doc. RSN

Erupción Volcán Turrialba 25 de Julio 2016 / 7:22 am - Doc.Ovsicori

At 8h28, a fourth explosion propels the ash plume at 1,300 meters above the crater.

Turrialba - 06.25.2016 / 8:28 - Webcam RSN
Turrialba - 06.25.2016 / 8:28 - Webcam RSN

Turrialba - 06.25.2016 / 8:28 - Webcam RSN

Sources: Ovsicori and Red Nacional Sismologica

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Having been responsible for the destruction of Mayan civilization centers within 100 km. during the 5th century (450 +/- 30 years in GVP) in Salvador, Ilopango volcano did again talk to him.

The caldera of Ilopango and Lake - above photo / NASA - below photo / combination of bands 2, 3 and 4 in a Landsat satellite image (1986). geo.mtu.edu
The caldera of Ilopango and Lake - above photo / NASA - below photo / combination of bands 2, 3 and 4 in a Landsat satellite image (1986). geo.mtu.edu

The caldera of Ilopango and Lake - above photo / NASA - below photo / combination of bands 2, 3 and 4 in a Landsat satellite image (1986). geo.mtu.edu

Researchers from Bristol University / UK have discovered that the current tectonic stress field promotes the accumulation of magma and hydrothermal fluids shallow, less than 6 km, in the caldera of Ilopango. The magma contains a significant amount of gas, which indicates that the system is powered for the next eruption.

The Jocotán fault is the southernmost plate boundary fault between the North American and Caribbean plates, and is the northern boundary of along-arc transtensional deformation. ESFZ :El Salvador Fault Zone; G : Guatemala graben; IP : Ipala graben. - Doc. In Saxby, J. et al. Magma storage in a strike-slip caldera. Nat. Commun.

The Jocotán fault is the southernmost plate boundary fault between the North American and Caribbean plates, and is the northern boundary of along-arc transtensional deformation. ESFZ :El Salvador Fault Zone; G : Guatemala graben; IP : Ipala graben. - Doc. In Saxby, J. et al. Magma storage in a strike-slip caldera. Nat. Commun.

3D view of the negative density anomaly beneath the Ilopango caldera. a. Oblique view, b. plan view, c. facing north, d. facing west. The low extends to around 6,000 m below sea level and consists of a bifurcated structure with limbs branching toward the shallow subsurface. Latitude and longitude values are in UTM. - Doc. In Saxby, J. et al. Magma storage in a strike-slip caldera. Nat. Commun.

3D view of the negative density anomaly beneath the Ilopango caldera. a. Oblique view, b. plan view, c. facing north, d. facing west. The low extends to around 6,000 m below sea level and consists of a bifurcated structure with limbs branching toward the shallow subsurface. Latitude and longitude values are in UTM. - Doc. In Saxby, J. et al. Magma storage in a strike-slip caldera. Nat. Commun.

The caldera of Ilopango, 8km of 11, is located east of the capital-city of San Salvador and occupied by one of the largest lake in the country, contained in the high ramparts of 150 to 500 meters.

The final collapse of the caldera is the result of an eruption of VEI 6, producing the pyroclastic deposits "TBJ / Tierra Blanca Joven" about 1,500 years ago. The only historical eruption of Ilopango date from 1879-1880 and left a largely submerged lava dome in the center of the lake, forming the Quemadas islands.

Map of Bouguer the caldera of Ilopango - The domes are mentioned; the contours of the lake are in full line; those of the caldera dotted line, the asterisk marks the location of the co-ignimbritic lag breccia. - Doc. In Saxby, J. et al. Magma storage in a strike-slip caldera. Nat. Common.

Map of Bouguer the caldera of Ilopango - The domes are mentioned; the contours of the lake are in full line; those of the caldera dotted line, the asterisk marks the location of the co-ignimbritic lag breccia. - Doc. In Saxby, J. et al. Magma storage in a strike-slip caldera. Nat. Common.

Engraving of the 1880 eruption of Ilopango with the birth of Quemadas islands. - Infrogmation

Engraving of the 1880 eruption of Ilopango with the birth of Quemadas islands. - Infrogmation

Ilopango - ash and pyroclastic flows deposits of the TBJ / Tierra Blanca Joven - Photo Giuseppina Kysar 1999 (Smithsonian Institution)

Ilopango - ash and pyroclastic flows deposits of the TBJ / Tierra Blanca Joven - Photo Giuseppina Kysar 1999 (Smithsonian Institution)

The caldera is controlled by regional faults of the Salvadoran central graben.

According to Dr. Gottsman, project leader and co-author of the study, " localized extension along the rift zone of El Salvador / ESFZ control the accumulation, the ascent and eruption of magma in Ilopango. This magma accumulation controlled by faults, and his movements, limit the potential location of future eruptions vents in the central, western and north of the caldera, an area that is part of metropolitan San Salvador, with a significant risk to a population of two million people. {...} link between areas of tectonic faults and volcanism is however not yet fully understood. "

As often, this kind of study raises many other questions ... How regional tectonic stress accumulation influences the magma buildup between major eruptions formative of caldera ? The answer is important for the understanding of the factors controlling the development of magmatic systems, and the prediction of likely locations of volcanic activity caldera forming in the future.

 

Lake Ilopango and Volcano Chinchontepec - in the foreground, the capital of Salvador - photo Mauro Arias

Lake Ilopango and Volcano Chinchontepec - in the foreground, the capital of Salvador - photo Mauro Arias

Sources:

- Magma build-up May could Salvadoran capital at risk -
link
- Saxby, J. et al. Magma storage in a strike-slip caldera. Nat. Commun.7: 12295 doi: 10.1038 / ncomms12295 (2016) .- link
- Global Volcanism Program - Ilopango - link

Lire la suite

Publié le par Bernard Duyck
Publié dans : #Actualités volcaniques

Après avoir été responsable de la destruction de centres de civilisation Mayas dans un rayon de 100 km. dans le courant du 5° siècle (450 +/-30 ans in GVP) au Salvador, l'Ilopango fait reparler de lui.

La caldeira de l'Ilopango et le lac - photo du dessus / Nasa - photo du dessous / combination of bands 2, 3 and 4 in a LANDSAT satellite image (1986). geo.mtu.edu (587x524)
La caldeira de l'Ilopango et le lac - photo du dessus / Nasa - photo du dessous / combination of bands 2, 3 and 4 in a LANDSAT satellite image (1986). geo.mtu.edu (587x524)

La caldeira de l'Ilopango et le lac - photo du dessus / Nasa - photo du dessous / combination of bands 2, 3 and 4 in a LANDSAT satellite image (1986). geo.mtu.edu (587x524)

Les chercheurs de l'Université de Bristol / UK ont découvert que le champ de contrainte tectonique actuel favorise l'accumulation de magma et de fluides hydrothermaux à faible profondeur, inférieure à 6 km, sous la caldeira de l'Ilopango. Le magma contient une importante quantité de gaz, ce qui indique que le système peut alimenté la prochaine éruption.

Failles régionales – La faille Jocotan est la faille la plus au sud de la frontière de plaque entre les plaques Nord-Américaine et Caraïbes, et forme la frontière nord d'une déformation transitionnelle le long de l'arc. ESFZ : El Salvador Fault Zone – G:Guatemala graben – IP : Ipala graben. - Doc. In Saxby, J. et al. Magma storage in a strike-slip caldera. Nat. Commun.

Failles régionales – La faille Jocotan est la faille la plus au sud de la frontière de plaque entre les plaques Nord-Américaine et Caraïbes, et forme la frontière nord d'une déformation transitionnelle le long de l'arc. ESFZ : El Salvador Fault Zone – G:Guatemala graben – IP : Ipala graben. - Doc. In Saxby, J. et al. Magma storage in a strike-slip caldera. Nat. Commun.

Vue 3D de l'anomalie négative de densité sous la caldeira de l'Ilopango – a.vue oblique, b. Vue en plan, c.face au nord, d.face à l'ouest. La base s'étend jusqu'à environ 6.000 mètres au dessous du niveau marin et consiste en une structure bifurquée avec des ramifications en direction du sous-sol superficiel. Les valeurs de latitudes et longitudes sont en UTM. - Doc. In Saxby, J. et al. Magma storage in a strike-slip caldera. Nat. Commun.

Vue 3D de l'anomalie négative de densité sous la caldeira de l'Ilopango – a.vue oblique, b. Vue en plan, c.face au nord, d.face à l'ouest. La base s'étend jusqu'à environ 6.000 mètres au dessous du niveau marin et consiste en une structure bifurquée avec des ramifications en direction du sous-sol superficiel. Les valeurs de latitudes et longitudes sont en UTM. - Doc. In Saxby, J. et al. Magma storage in a strike-slip caldera. Nat. Commun.

La caldeira de l'Ilopango, de 8km sur 11, est située à l'est de la ville-capitale du San Salvador et occupée par l'un des plus grand lac du pays, contenu dans des remparts hauts de 150 à 500 mètres. Le dernier effondrement de sa caldeira résulte d'une éruption de VEI 6 et de la production des dépôts pyroclastiques TBJ / Tierra Blanca Joven il ya environ 1.500 ans. La seule éruption historique de l'Ilopango date de 1879-1880 et a laissé un dôme de lave largement submergé au centre du lac, formant les îles Quemadas.

Carte de l'anomalie de Bouguer de la caldeira de l'Ilopango – Les dômes sont mentionnés ; les contours du lac sont en ligne pleine ; ceux de la caldeira en ligne pointillée, l'astérisque marque l'emplacement de la brèche co-ignimbritique. - Doc. In Saxby, J. et al. Magma storage in a strike-slip caldera. Nat. Commun.

Carte de l'anomalie de Bouguer de la caldeira de l'Ilopango – Les dômes sont mentionnés ; les contours du lac sont en ligne pleine ; ceux de la caldeira en ligne pointillée, l'astérisque marque l'emplacement de la brèche co-ignimbritique. - Doc. In Saxby, J. et al. Magma storage in a strike-slip caldera. Nat. Commun.

Gravure de l'éruption de 1880 de l'ilopango avec la naissance des îles Quemadas. - infrogmation

Gravure de l'éruption de 1880 de l'ilopango avec la naissance des îles Quemadas. - infrogmation

Ilopango - Dépôts de cendres et de coulées pyroclastiques de la TBJ / Tierra Blanca Joven - Photo Giuseppina Kysar, 1999 (Smithsonian Institution)

Ilopango - Dépôts de cendres et de coulées pyroclastiques de la TBJ / Tierra Blanca Joven - Photo Giuseppina Kysar, 1999 (Smithsonian Institution)

La caldeira est sous le contrôle de failles régionales du graben central du Salvador. Selon le Dr. Gottsman, chef de projet et co-auteur de l'étude, " l'extension localisée le long de la Zone de Faille El Salvador / ESFZ contrôle l'accumulation, l'ascension et l'éruption du magma à l'Ilopango. Cette accumulation magmatique contrôlée par les failles, et ses mouvements, limitent la localisation potentielle d'évents de futures éruptions dans les parties centrale, ouest et nord de la caldeira, une zone qui fait partie de la métropole de San Salvador, avec un risque significatif pour une population de deux millions de personnes. {...} le lien entre les zones de failles tectoniques et le volcanisme n'est cependant pas encore très bien compris ".

Comme souvent, ce genre d'étude pose beaucoup d'autres questions ... Dans quelle mesure l'accumulation régionale de contraintes tectoniques influence-t-elle l'accumulation de magma entre les grandes éruptions formatrices de caldeiras ? Y répondre est important pour la compréhension des facteurs contrôlant le développement des systèmes magmatiques, et la prévision des emplacements probables d'activité éruptive formatrice de caldeira dans le futur.

 

Le lac Ilopango et le Volcan Chinchontepec - à l'avant-plan,la capitale du Salvador - photo Mauro Arias

Le lac Ilopango et le Volcan Chinchontepec - à l'avant-plan,la capitale du Salvador - photo Mauro Arias

Sources :

- Magma build-up may put Salvadoran capital at risk - link

- Saxby, J. et al. Magma storage in a strike-slip caldera. Nat. Commun.7:12295 doi: 10.1038/ncomms12295 (2016).- link

- Global Volcanism Program – Ilopango – link

 

Lire la suite

Articles récents

Hébergé par Overblog